Skip to main content

Full text of "Noms féodaux : ou, Noms de ceux qui ont tenu fiefs en France dans les provinces d'Anjou, Aunis, Auvergne, Beaujolois, Berry, Bourbonnois, Forez, Lyonnois, Maine, Saintonge, Marche, Nivernois, Touraine, partie de l'Angoumois et du Poitou, depuis le XIIe siècle jusque vers le milieu du XVIIIe"

See other formats


^■r^ 



M 





/ 



THE UNIVERSITY 

OF ILLINOIS 

LIBRARY 








IQlDte lEPlWl SORYEY 





NOMS 



FEODAUX 

ou NOMS 
DE CEUX QUI ONT TENU FIEFS 

EN FRANCE 

DANS LES PROVINCES 

d'Anjou, A unis, Auvergne, Beaujolais, Berry, 

Bourbonnais, Fore:^, Lyonnais, Maine, Saintonge, 

Marche, T^ivcrnais, Tour aine , 

Partie de l Angoumais et du Poitou, 

DEPUIS LE XII» SIECLE JUSQUE VERS LE MILIEU DU XVIIf 

EXTRAITS DES ARCHIVES DU ROYAUME 



PAR 



DOM BETENCOURT 

Membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. 




"DEUXIEME ÉDITION 

TOME TROISIÈME 
JAB— QUO 




PARIS 
LIBRAIRIE SCHLESINGER FRÈRES 

Éditeurs du Dictionnaire de la Noblesse 

I 2 , RUE DE SEINE, I 2. 

MDCCCLXVIl 



NOMS 



FÉODAUX 



TOME TROISIÈME 
JAB-QUO. 



NOMS 

FÉODAUX 

ou NOMS 
DE CEUX QUI ONT TENU FIEFS 

EN FRANCE 

DANS LES PROVINCES 

d'Anjou, A unis, Auvergne, Beaujolais, Berry, 

Bourbonnais, Fore:{, Lyonnais, Maine, Saintonge, 

Marche, I^ivcrnois, Tour aine , 

Partie de V Angoumais et du Poitou, 

DEPUIS LE XII* SIECLE JUSQUE VERS LE MILIEU.DU XVIII* 

EXTRAITS DES ARCHIVES DU ROYAUME 

PAR 

DOM BÉTENCOURT 

Membre de rAcadcmie des Inscriptions et Belles-Lettres. 



"DEUXIEME EDIiTION 

TOME TROISIÈME 

JAB— QUO 




PARIS 

LIBRAIRIE DE SCHLESINGER FRÈRES 

Éditeurs du Dictionnaire de la Noblesse 

12, RUE DE SEINE, 12. 

MDCCCLXVH 



NOMS FÉODAUX 



ou 



KOMS DE CEUX QUI ONT TENU FIEFS 

EN FRANCE 

DEPUIS LE \\V SIÈCLE MW VERS LE fllUElJ DU XVI1I«. 



I 

o 

JABAUT (Louise de), f* de Louis de Gironde. T. s. de Neyronde : 
Riom, 1670 (r. 499,/). 810.) 

.lABIN (Michel), de la Vaud, fio" de Goujon, à cause d'Ysidore duTillet, 
son ép., fille et bérilière de Charlotte de Fin de Sallins. T. s. de Belle- 
faye : Issoudan, 1707. (r. 348,j>. 144.) 

JABRILLAC (Pardoux), garde des sceaux au siège présid. de la Marche 
établi à Gueret. F. s. du Monteil d'Abon, par. S' Sulpice-les-Guerilois. 
— François Jabrillac, idem: Gueret, 1669, ad 1724. (r. 474, />. 46 ; r. 
475, ;). 42 ; r, 481, p. 41.) 

Jacob (Jean). F. s. de Tigné-:Chasse-Bourreau, al. de Boureau etd'Etigné- 
Chasse; 1605. — René Jacob, avoc. au siège présid. deSaumur, par success. 
de sou oncle Jacob Idem; 1670, 1678; Saumiir. (r. 352,/). 119; r. 358, 
p. 38 r. 359, j). unique.) Vassaux : Abel Bese, Sr des Aunais ; Géofroy 
de Grenouillon, $■■ de Foui-neux, écuyers. 

JACOB (Marguer.), v« de Rogier Morant, Chev. de S' Lazare: Jean du 
Buisson, écuyer, très, de France, pour Gilberte Semyn, son ép. ; Marguer, 
Scmyn, fille de Gilbert Semyn, écuyer, Sg. de S' Sernin, lieut. crimin. 
au présidial de Moulins. Six parties sur 16 de la dlnie dcs,Caiac(, par. 
de Cbemilly ■ Bessay, 1707, {r. 476,/). 178.) 

JACOB (Jean), S"" de Chotin, Juquetle Audoux, sa f«, fille de Jean Au- 
doux. S«" des Davignons. Terres appel. les Grillonnes, par. S* denys-lez- 
Issoudun; 1708, 1717. (r. 448,/). 162, 206; r. 449,/). 270.) 

JaCOMIN (François de), Chev., Sg. de Bussières, fils de l'eu Izaac de 
Jacomin, Chev., Sg. de Bressolles Ic Baron de Bourbounois. ChÂt., t. s. 
dePravieux, par. de Pouily-lez-Fleurcs: Forez, 1674, r. 498, p. .183.) 

i 

il*)- --^ 



2 JAL 

JAFFINELLE (Jean), Dam. Chat., t. s. de Peyrusse : Auv., 1397. (r. 
470, p. 155.) 

JAHAN (Marie)^ v^ de Louis Veronneau, pour elle et Jean Jahan, pra- 
ticien, héritier de feu Claude Jahan, notaire à Chatelleraut. F. s. de la 
Ronde, Par, de Vellesches, tenu du roi à un cheval de service et le baiser : 
Chatelleraut, 1697. — Cyprien Jahan, notaire au même lieu; Idem; 
lin. (r 436, p. 62 ; r. 438, p. 254.) 

JAHENNEAU (Jean) ; Jeanne, v« de Régnant Rigeart ; Jean-Jean et Ro- 
bin les Bigearts, frères. Maison, jardin, etc., tenus en fief de Chdt- 
Ceaux ; 1471. (r. 350, p. 23.) 

JAILLE (Hector de la), Chev,, allié aux maisons de Rochechouart, l'Ar- 
chevêque, le Maczon et autres. Baronnie de Mathefelon : ens. les chàtell. 
d'Azé et de Duretal : Buugé, 1439, 1440. (r. 342, p. 66; r. 347, p. 10.) 
Rel, de lui : Jean l'Enffant, Sg. de Timbre, Chev. — François de la Jaille, 
écuyer, Sg. de S' Michel, comme proc. et fils aîné d'Ysabeau d'Usson, al. 
Husson. Mêmesbaron. et chàtell. ; 1480. (r. 348, p. 36.) 

JAILLE (Bertrand de la), Chev., Sg. dud. lieu. Chat, et forteresse de 
Renton ; eus. la Roche-Bourrelière et les fiefs d'Escherbot-Gastevin, de 
Froidefontaine, Préaux et Mauny : Angers, Loudun, 1442 ad 1452. {r. 
335, p. 90; r. 337, p. 53; r. 339, p. 28; r. 340, p. 45; r. 346, p. 10.) 

JAILLE (Pierre de la), Sg. dud, lieu et de la Roche-Talbot, Chambel- 
lan du Duc d'Anjou, et Ysabeau de Beauvau, sa fe. Office de capit. du 
chat, de Loudun, vacant par le décès de Jean du Plesseys, dit le Bègue, 
Sg. de Parnay ; et hom, des chat., t. s. énoncés à l'art, précédent : An- 
gers, Loudun, Rochefort en Aw/oit, 1462 ad 1478. (r. 1343, p. 63,76 ; 
r. 1354, p. 234.) 

JAILLE (Jean de la), lient, du capit. de Saumur, tient h cause de sa f« 
Antoinette Ribolite, une pièce de terre labourable près le chat, de Sau- 
mur ; 1469. (r. 1342, fol. 19.) 

JALADON (Anne), de la Barre, \^ de Jean Graillot, élu en l'Elect. de 
Montluçon. T. s. de la Rivière, et fief de la Mirette des Mfizières, par. de 
Denery et d'Essertines : Montluçon, 1736. (r. 481, p. 98, 103.) 

JALESNES (Emery de), prêtre, comme proc. de Roberde du Plessis,sa 
mère, v^ de Phelippon de Jalesnes, écuyer. Maison et dép. de Goulonures, 
par. du GuédeNyauen la forêt deMonuoys: Baugé, 1449. (r. U8bis,p. 4.) 

JALESNES (Michel de), Chev., Sg. dud, lieu et de Spay. T. s. de Bu- 
neiche, par. de Rouez : Mans, 1600, 1602. — Charles de Jalesnes, Chev., 
son fils; Idem; 1609, 1622. (r. 352, p. 58, 68 et suiv. ; r. 353, p. 41 ; 
r. 355, p 102, 103.) 

JALIER (Guill,). Menus cens et tailles en la chàtell, de Bessay ; 1455, 
,r. 455, p, 132.) Non noble, 

JALIGNY (lean de), Jaligniaci, Jalenaio, Chev., reconnoît tenir d'Ar- 
chambaut. Sire de Bourbon, son fief assis entre le pont de Sarmentri et 
S^Mauriesum; sans préjudice de la foi qu'il doit à son frère et seigneur 
Etienne de Jaligny, aux C'es de Nevers et de Forez et autres ; janvier 
1230. (r. 462, p. 271.) — Etienne de Jaligny, F. s. de Riousse, chesau, 
Casale, deLivry, etc, : Bourb., 1237. (r, 462, p. 328.) 

JALIGNY (Hugues de) ; an. 1234, iV» Jaligny sur la iriv. de Besbre. Voy 

hastiUoQ. 



JAM 8 

JALIGNY (Archambaud de), Dam., pour sa f^ et ses fillatres, enfans de 
Joil'roy de Rez. La raote de Rez, doin., pressoir et arr. fiefs, par. de Bai- 
gneux et de Monteglis : Belleperche, 1301. (r. 4()o,/). 166.) 

JALIGNY (Jeanne de). Dame de Bayaul, >•= de PliiL Tioussebois, Chev. 
Quatrième partie de Thùtel de la Perrine ; une part, en la justice de Ci- 
vry. et un clos de vigne â Riousse : Bourb., 1352. (r. 464, p. 417.) 

JALIGNY (Jean Mary de), par success. d'Ant. de Jaligiiy, son oncle. F. 
s. de Villegne, al. Villaignes, par. de Toulon; Moulins, 1688. — Sé- 
bastien, Laurent, Jean-Marie, Anne, Elisabeth, Marie-Antoinette et Ga- 
lber, de Jaligny, ses enfans, et de Jeanne Giraudet ; Idem; 1722, 1723. 
(r. 474, p. 702 ; r. 478, p. 245 ; r. 479, p. 73.) 

JALLERAT (Germain), grellier de S' Severe. Trois pièces de terre ap- 
pel, le fond des Forges, l'autre, la Grange-au-Prieur, et la 3^ le Repaire ■. 
Issoiidun, 1707. (r. 448, p. 147.) 

JALLET (Jean), tient du Ç'« de Forez, la moitié du moulin et des fgs- 
sés de Roanne ; 1490 . [r. 1402, p. 1285.) 

JALLOT (Gilbert), bourg, de Bussières. neveu de Gilbert Jallot. Dîmes, 
bois, cens et rentes aud. Bussières, par. S"^ Maurice : Gannat, 1687. (r. 
505, p. 36.) 

JALLOT (Pierre), bourg, de Rochedagout. Justice, cens et rentes aud. 
lieu: Gannat, 1701. (r. 506, p. 126.) 

JALON (Jean). T. s. de ^erhonue : Amboise, 1516. (r. 432, p. 83.) 

JAMAGE (Jordane de), fille de feu Hugues de Jamage, Dame de la 
Poscheries, f^ de Guigon de la Roche, institue son hérit. univ. Reynier 
leur tils,et choisit sa sépulture chez les F. f . Prêcheurs d'Aniitcv 1271. 
Ouverture de sontestam'; 1279. (r. 1399, p. 811, 814, 821.) 

JAMBES (Jean de), Chev., Chambellan du Roi de Sicile, Duc d'Anjou, 
T. s. de Montsoreau-sur-la-Loire, acq. de Louis de Chabbot, écuyer, Sg. 
de la Grève: Sauwiur 1450, ad 1466. (r. 339, p. 39 ; r. 344, p. 121 • 
r. 1341, fol. 62, 63.) Rel. de lui : Robin de la Barre ; Jean du Bellay •' 
Gui de Ber; Louis de Bernam, a/. Bois-Renan; Louis Chabat; Jean de 
Derval ; Jean des Escotais ; Jean Gaudin, Bertrand de la Jaille ; Gui de 
Laval ; Harduin de Maillé ; Jean de Vendôme, Vidame de Chartres Che- 
valier. Jaques de Dercé ; Gui Fresneau ; Pierre Morin ; Jean du Plessevs, 
dit le Bègue ; Guill. le Roy; Gui de Ver : Jean de Villeneuve; Roland de 
la Voyerie, écuyers. Maison éteinte. 

JAME (Jaques-Pepin), pour Babelle de Garenne sa mère, v^ de Jean 
Jame, al. Jacobi. Garennes de Baubertet et de Malat, une île voisine 
champ, dîme, étang, moulin, bois, cens et rentes, par. S* Bonit et autres: 
Çhantelle, Gannat, 1390, 1397. (r. io8, p. 268,327.) 

JAMET (Guill.), de Saulcet, fils de feu Etienne Jamet. Échange d'im- 
meubles entre lui et Jean Vacher, bourg, de S^ Porcian : Bourb., 1344, 
{r. 1364, p. 1284.) 

J.\MET (Jean), deVillete, à cause d'Agnès, sa f^. Maison, dom., cham- 
part vers Fontaine-Bu : Chdt.-Chinon, 1396. (r. 469, jj. 246.) 

JAME J, al. Jacmet(Pierre) , du Doyet au dioc. de Bourges, à cause d'Ysa- 
belle son ép., fille de fei^ Jeande Chassauhole. Dom.etmouv.au dioc. de Li- 
moges ; cens, rentes et tailles es par. de S"^ Priest et du Tromps, avec la moi- 
tié du mas de la Chassauhole : Combraillc, 1398. (r. 469, p. 130, 131.) 



4 ^ JAN 

JAMET (Jean), écuyer, paroiss. de S» Veoir. Tènem* de la Tenarde, 
vendu à Jean Chamboles : Bourb., 1432. (r. ,1335, p. 32.) 

JAMET (Guill.;, écuyer. D-om., bois, garennes, pêche, cens et rentes en 
la par. de Tourtezay : Hérisson, Murât, 1443, (7-. 461, p. 18.) 

JAMET (Ant.), écuyer. Partie de la seg. du Gd Marc : Chavfroche, 
1305. (r. 452, p. 46.) 

JAMIN (Etienne), à cause de Mariette de la Fontaine, sa f^. Fief appel, 
de Maille en la par. de Vouzaille : Mirebeau, 1453, 1459. (r. 329, 
p. 17,18.) 

JAN (Denis), vigneron, fils de Noël Jan et de Silvine Touhon. Partie de 
vigne en la par. de S' Oucliard : Bourges, 1684. (r. 445, p. 362.) 

JANEL (Claude), Sr d'Esserre. Rente noble en la par. de Jares : Forez, 
1674. (r. 496, p. 29.) 

JANET (Léonetai. Léonard), laboureur, dem. à Braionnet, par. deGue- 
ret. Fief rel. de la seg. de Brugnat : Marche, 1669. (r. 474, p. 331.) 

JANNAT (Guionnetde), Dain. Chat., t. s. de las Ramades: Auvergne ; 
1432. (r. 471, p. 26.) 

JANNAY (Jeanne de), Dame de Chât.-Firmont et Courcillon. Terre de 
la Roche près Vaas : Chdt.-da-Loir, 1392. (r. 356, p. 43, 46.) 

JANNOT (Jean), pour Joseph Jannot son fils. Fief de St Sulpice : 
Marche, 1669. (r. 474, p. 62.) 

JANTES, aussi Jeutes, Gentes, (Hugues de), Chev., vend à Jean, Sg. 
de Chat -Vilain, de Luzy et de Bourbon- Lancy, diverses parties dedom., 
bois et dev. qu'il tient de lui en fief espar, de Mastat et de Mons; 1271. 
(r. 466, p. 209.) Voy, Gentes. 

JANTES (Géofroy de), tient du même Sg. ses mas, dom, et seg. de 
Lurcy, espar, de Crissey et de Sysel : Bou/rbon-Lancy , 1275. (r, 467, 
p. 13.) 

JANTES (Hugues de), Chev. Hôtel de Montiffaut, et le tènem» de Chas- 
tellus, dom. et seg. es par. de Sorbers. de Varennes-sur-Tesche et de 
Tyon-, 1301. — Jean de Jantes, Dam.; idem; 1302, 1342. — Hugues 
de Jantes, Dam. ; idem ; 1353. — Ant. de Gentes, écuyer, et Phelisse de 
Gentes, sa sœur; idem; 1396 : Chaveroche. {r. 454, p. 41 ; r. 468, p- 
168, 1^9, 249, 304.) 

JANTES (Hugues de). Dam. Manoir et dép. sis à Sornay ; Bourb.- 
lancy, 1326. (r. 466, p. 199.) 

JANTES (Jean de), Sg. de Montiffaut, Chev. Manoirs et tèuemens aux 
vill. de Jonchery et de Sauveigny, tailles et autres dev. ; témoin Perrin 
de S' Loup, Damoiseau, chàleli. d'Arcy : Bourb. -Lancy , 1338. — Hu- 
gues de Jantes, Sg. de Montiffaut, Dam. Grange en la par. d'Oroux ; bois 
en la par. de Gênez, Genesio, et rentes sur divers tènemens : Belleper- 
che, 1353, 1357. — Phil. de James, Dam., Sg. de Montiffaut. Cens et 
tailles sur divers tènemens en la par. deSauvigny, châtell. d'Arcy : Bourb. - 
Lancy. 1365. (r. 465, p, 197; r. 466, p 189, 200, 202.) 

JANTES (Hugues de), Chev. Tènemens, mas ou manoirs, dom. et 
hommes taillables à Hauteille, Verson, Villeret et les Augères ; présens, 
Gérard de Bornay ; Hugues et Guill. de Vitry, cousins ; Gérard de Vogon, 
Damoiseaux; 1338, 1348. — Hugues de Jantes, Chev., son fils ; idem; 
1349. — Jeauette, fille tle feu Hugues de Jantes, Ghev. ; idem ; préseos, 



JAQ Ç 

Jean Rabutin, Sg. d'Espinay, Chev.,ei Hugues Rabutin, Dam., son fils; 
1381 -.Arcy. (r. 466, p. 123, 193, 195, 198.) 

JANTES [Hugoniu de), Dam. Maison, t. s. de Champvincenl : Chave- 
roche, 1331. (r. 168, p. 3.) 

JANTES (Huguos de), Chev., paroiss. de S' Didier. Hôtel, terres, bois, 
garenne et mouv. de S' Vinciuil; présent, Jean de Campedon, Dam. : 
Chmeroche, 13U7. (r. 468, p. 111.) Et, du chef de sa l'c Ysabeile, tille 
de feu Guiil. Rabutin, al. Rabotane, Chev. T. s. de S' Léger, par. de 
Bruyères, al. Brues : Moulins, 1353, 1366. (r. 454, p. 133.) 

JANTES (Regnaud), Dam., huissier d'armes du Roi de France. Cens et 
tailles sur divers tènem*, et quatrième partie de l'aide du sel vendu a 
Bourb.-Lancy, 1379, 1383. — Ant. de Jantes, Dam., son fds ; idem; 
1396, 1401. (r. 466, p. 188, 190, 191, 192, 196, 197, 203.) 

JANTES (Jeanne de), Damoiselle. v» de Jean des Forges, al. de For- 
gais, ^irm/'^er». Hôtel, t. s. de Chenecin, al. Chivicin ; Deux manoirs 
ou tènemens; ens. le gd clos d'Arfeuille tenu en sa main, faute de serfs: 
Chaveroche, Bourb ,-Lancy , 1393. (r. 466, /j. 127 ; r. 468,/). 207.) 

JANTES (Jeanette de). Dame de S« Léger des Bruyères ; f» d'Hytier de 
Baserne, Dam., Sg. de Champeroux. T. s. de Chivicin, par. S' Léger; 
présent Hugues de Masoncle, Dam. : Chaveroche, 1401. (r. 468,p. 180.) 

JANTES (Hugues de), Chev. Maison forte de Champvincent, par. S» 
Didier; 1442. (r. 454. p. -250.) 

JANURE (Phelippon). Fief du grand et petit Panay, en la châtell. de 
S' Maixent : Poitou, 1418. (r. 432, p. 69.) 

JANURE (Daniel), écuyer. F. s. de Bois-Bretier et de la Bouchetière, 
al. S' Lain ; 1662, 1669.' (r. 433, p. 270; r. 436, p. 237.) — Charles 
Janure, Chev., son hérit. Fiefs du chat, de la Mote de Gernon et de Bois- 
bertier,par. d'Eschiré, 1700 rtdl716 : Niort, Partenay. (r. 437, p. 96; 
r. 438, p. 178.) 

JANY (Ant.), md. Fief de Montejas, par. de Goussongnat : Cheneraille, 
1726. (r. 481, p. 62.) 

. J.AYNY (Jean de), autrement de Barret, Dam. Maison de Janziac, dom. 
et mouv. en dép. : Rochefort, 1322. (r. 469, p. 28.) 

JAQUARD (Charles), garde-marteau de la maîtrise des eaux et forêts à 
Rochefort. F. s. de la Tousche, par. N. D. hors des murs de Rochefort; 
1739. (r. 442, p. 49.) 

JAQUELIN (Jean), fils, de Jean Jaquelin, à cause d'Agnès Berière, safe. 
Moitié de neuf pièces de terre et d'un pré es par. de Livri et de Parez : 
Bourbon., 1399. (r. 463, p. 128.) 

JAQUELOT (Jean). Cens, rentes et autres dev. en la chàtell. de Mou- 
lins ; 1505. (r. 453,p. 97.) 

JAQUELOT (Pierre). Fief de Cbantemerle de Contresol, et une rente 
sur la communauté des Papous, es par. de Coulangc, Monnestay-sur-Loire 
et autres : Moulins, 1685. (r. 474, p. 585.) — Joseph Jaciuelot, écuyer, 
gentilh. de la Fauconnerie du Roi, héritier dud. Pierre Jaquelol ; Idem; 
et un cens sur le tèneraent de Montchenin, par. de Lubier : Billy, Mou- 
lins, 1703O(/1717.(r. 476, p.83. 195; r. 477, p. 420, 422; r. 496. p. 98.) 
JAQUES (Jean), de Rochefort. à cause de Babelle de Garenne; sa fe. 
Garenne de Bois-Berart, l'isle qui en est proche; autre garenne appel. 



6 lAR 

Malai, et partie de dom., bois, dîme et cens : ChanteUe,Gan7iat, 1390. 
(r. 457 bis, p. 49.) Non noble. 

JAQUES (Jaques de) écuyer, Sr de Chassagne, par.de Bajat en Limousin. 
Fiel de la Roussille, par. de Chavanac, chàtell. de la Borne : Marche, 
1669, 1684. (r. 174, p. 97, 453.) 

JAQUES (Feu Gaspard), Chev., Sg. de Prunier. Sa v« Anne Guyniard, 
lient le f. et seg. de Coupé, par. de Pinderay ; et leur fille Anne Jaques, 
V* de Charles de Moussy, Chev., Sg. de la Contour, tutrice de leurs enfans 
au nombre de sept (dont les extr. bapt. sont joints). Le tief etseg. de Pru- 
nier : Monmorilton, 1717. (r. 438, p. 245, 216.) 

JAQUET (Jean dit). La mote de Logere, dom. et bois, par. de Tiel : 
Moulins, 1366. (/'. 455, p. 181.) 

JAQUET (Berthole), md à Mur. Justice h. m. et b. sur le mas de Ta- 
bouere, par. de Cussac. acq. du Sire Heralleo de Panussie, Chev., Sg. de 
Fabreguas, et de Leone de la Tour, v^ de Berenger la Gleolle, tutrice 
des enfans d'Aldebert la Gleolle, Chev : Cariai, 1368. (r. 473, p. 35.) 

JAQUET (Stevenin), bourg., pour Jeanne Coillerotte, sa fe. Moitié delà 
mote, fossés et prés assis au terroir de Cessât, jardin, vigne, champ de la 
Plaisse et cens, par. de Tassât : Chantclle, 1410. (r. 458, p. 334.) 

JAQUET (Pierre), fils de feu Marin Jaquet, paroiss. de Livry. Pré en 
la prairie de Chesaux : Bourbon., 1410. (r. 463, p. 105.] Non noble. 

JAQUET (Phelippon), écuyer, et Agnès BouguereUe, sa f^. Hôtel, baillie 
et prévôté de Fleuriet; ens. les hôtels et seg. de Feretetde Chat. Panier : 
Chantelle, Montlaçon, Murât Verneuil, 1443. {r. 458, j3. 279.) 

JAQUET (Claude), habitant de Boisdoing. Petite rente noble en la par. 
de Moyre : Lljon, 1680. (r. 496, p. 133.) 

JAQUET (Marguer.), v^ d'Alexandre d'Escoublaut, écuyer, tutrice de 
leurs enfans. T. s. du Chaffault, par. de Bonin : Secondigny, 1717. (r. 
438, ;). 327.) 

JAQUIER (Jean), de Puteres. Tènement en la par. de Tiel, dom., bois, 
etc: Beçay, 1374. (r. 455,p. 176.) 

JAQUINET (Paul de), écuyer, pour Gilberle de Chaurot, sa fe, fille de 
feu Claude Chaurot. Fief de Guidebourg, par. de Cencoins : St.-P.-le- 
Moiist., 1677. (r. 474, jj. 349.) 

JAQUINET (Marie de) de Panessiere, v" de Claude Maréchal. Fiefs de 
Bompré, Loutaud et Percenat ; dîmes, cens, et autres dev., par, de Bar- 
berier : Chantelle, 1690. (r. 475, j:>. 27.) 

JARDE (Anne), v^ de Charles de Marconnay, Chev., Sg. de Pouzac, tu- 
trice de leurs enfans. Dlme inl'éod. de la Villedieu. Aunay, 1718. {r. 438, 
p. 365.) ^ 

JAREAT (Hugonet) et Ysabelle, sa sœur, autorisés par Guill. Jareal, 
leur père, vendent à Guichard, Sire de Beaujeu, une censive es environs 
de S» Symphorien : Beaujeu, 1322. [r. 1389, jj. 361.) 

JARENTE (Jean), Sg. de Tholon. Provisions de roflice de Chancelier 
d'Anjou, aux gages de 800 liv., outre les émolumens du sceau, tant de 
justice que de grâces ; 1479. [r. 1343, p. 197.) 

JARENTÛN (N.) Terre de la Broce, près le bourg de Livreu-le-Bois : 
Forez, 1217. (r. 4W,/). 90.) 

JARESE (Guigues de), parent, consanguineus, du C'« deNevers et de 



JAR 1 

Forez. Châi.. t. s. de la Rocheiaillée : Forez, 1236. \r. 492, p. 87, 89.) 
JARESE (Jaquemet. Sg. de} et d'Argenlan. el Béatrix. sa f». Chût. t. 
seg. de Vokanlia et de Taoil, ul Tliaolle, Taycul, etc. : ForeZ, 1306. 
[r. 490. p. Ii8 ; r. 492,/). 96 ; r. 494, p. 6r>.) 

JARESK (^Matlieliiie do), v« do Jocerand d'Urgcl, Cliev., lulrice de leurs 
enfans. Chat., l. s. de S' Piiest en Jarose : Forez, 1313, \r. 492, p. 304.) 
JARESE (Béatrix, dame de). Chat. t. s. de TahuvI : Forez, 13-24. (r. 
493,p. 33, 12,81.) 

JARESE (,Jean de). Dam., fils de feu Gaudeniar, Sg. de Jarese. Châl. 
t. s. de Roihclailloe, Rupis scÏKsœ, et de Taoil, dior. de Lvon : Forez, 
132.'>. (r. 492, p. 164. 166, 250. — Jean, Sire de Jarose, Fief assis h 
Doyseu, tenu de lui par Jeûu de Vclche el Guillemel Lainborl, Dam. ; 
1325. Jean, Sire de Jarese et Gui, son frère, vendent a Béatrix d Argen- 
tan, Dame dud. lieu, la mai-^ou de la Voulte, dom. el dr on dép., sis au 
mandom. do Maival : Forez, 1327. (r. 490, p. 37 ; r. 1378, p. 3080.) 
— Guigues. Sg. de Jarese. Chàl. t. s de la Rocheiaillée ; 1336. (r. 492, 
p. 107.) Fleurie de Jarese, Dame de Lignières, fille de Gaudemar de Ja- 
rese et V"' de Jean, Sg. de Lignières, donne à son neveu Jean de Lignières, 
Dam., la t. et seg. de Jarese, à elle échue parle décès tant de son père 
que de sesfrères Jaques. Jean et Guigon, Chevaliers : Forez, 1343. (r. 489, 
p. 72.) 

JAREYS fJaques de), el Béatrix, sa f^, fdle de feu Guigon Payen, 
Chev., Sg. de May et d'Argentans. Chiit., t. s. de Mays : Forez, 1322. 
(r. 491. p. 266.) " 

JARNAU (;Gervese). Droit de voirie en la ville de Maiet: Chût. -du- Loir, 
1342. (r. 344, p. 87.) 

JARMOLE (Géofroide), archid. de Nevers, fils de feuT-uichard de Jai- 
niole. Maison, dom, bois, cens el tailles en la par. de Prusilly : Beaujeu, 
1328. (r. 483, p. 102.) 

JARNO (Jean-Mathieu), S-" du Pont, fils de Marc Jarno, écuyer. et d'Anne 
Poudrel, petite-fille de Jaques Thomas el de Marie de Gennes.et ses frères 
et sœurs. Maison noble, l. s. de Longes, par. S' Sauvan : Lusignan, 
1686 ad 1716. (r. 43S, p. 180 ; r. 438, p. 3, 23.) 

JARIEL (Mathurin), écuyer, secret, du Roi. T. s. de Roullé ; ens. les 
liefs de Garennes et de Bonnebos, acq. sur les enfans de Jaques de Cau- 
mont, Duc de la Force, à cause de Marie de S' Simon, sa femme : Sonnois, 
1684. (r. 410, p. 2.) — J. D. Jariel, sou fils, Sg. de Forges, cous, en la 
Cour des Aides de Paris, el Marie-Anne le Febvre, son ép. : Idem ; ens. 
la terre et chàtell. de Tournerie, acq. d'Alexandre-Jean Sovin, Chev., 
présid» en la 5" des enquêtes du Pari, de Paris, et de son ép. Marie-Char- 
lotte le Moulnier, al. Mousnier : Sonnois, 1690 ad 1697. (r. 421, p. 3, 
2t ; r. 42:;, p. 93, 97, 103.) Rel. do lui : Jacjuos de Caumont, Duc de la 
Force, M'« de Boisse ; Jaques Kasinier, Chev., C»« de Klasten, Sg. de la 
Geroudièro. Chevaliers. Ant. do Baruillo ; Fran<;ois-Jo.seph do Baruille. 
S' de la Galiue ; Fran(.ois Bruncl, S' do Bouilli ; Fran«;ois Chabot, Sr de 
Boisgirard ; Jaques de Frebourg, S"" de Chauvigny ; René de Rieux, Sr du 
Gué du Bois; René de Rieux, Sr de la Roche, el Anne Joussel, sonép. ; 
Alexandre-Jean Sevin, Sg. de la Haze; Anl. de Surmonl, S' de Cliassé ; 
Jacob de Vallée, écuyers. 



s JAU 

JARRIE (Gui de), Dam. Prés, étangs et menus cens, par. de Montendre, 
Varennes et de Fouz : Billy, 1300, 1322. (r. 455, p. 246 : r. iol,p. 146.) 

JARRIE (Jean du;. Herberg* du Jarryaie, par. de Verneuil : Chdt.-du- 
Loir, 1342. (r. 344, p. 52.) 

JARRIE (François de la), écuyer. Hôtel de la Jarrie et dép. ; ens. la 
moitié des terres de Giroii: Montfaucon,iio9,H~3.{r. 333, p. 40, 32.) 

JARRIEL (Jean), paroiss. de Branciat. Cens et rentes: Verneuil, 1322. 
r. 459, p. 225.) Non noble. 

JARRIER (François de), écuyer, fils d'Ant. de Jarrier. T. s. de Tru- 
chezes, par. de Condat, en la Seg. d'Herment : Riom, 1670. (r, 499, 
p. 812.) 

JARRY (Perrot), de S' Pierre-le-Moust. Diverses pièces de terres en la 
par. de Dorne : Moulins, 1366. (r. 454, J9. 284.) 

JARRY (Nicolas), chirurgien. La seg. des 3/4 du pré de la Croix-aux- 
Moines, par. de Tallu : Partenai, 1699. (r. 436, p. 239.) 

JARUARY (Jean), et Jean Douanay, mds. Maison à Bourges; 1726. (r, 
451, p. 119.) 

JARY (Ant.), de la Rousselière, controlleur au bureau des fermes de 
La Rochelle. T. et châtell. de Huré : 1716, 1719. — Charles-J. B. Jary, 
écuyer, très, de France; Idem; 1737: La Rochelle, [r. 439, p. 34, 40 ; 
r. 442, p, 31.) 

JAS (Tholomée de). Dam. Maison, dom. et seg. de Jas: ens. la dîme 
de Rochans, par. de Champbosc, al. Chambon ; 1333. — Philippon de Jas, 
Dam., fils de Gaufrid de Jas ; Idem; 1348 : Forez, (r. 492, p. 172; r. 
493, p. 80.) 

JAS (Balthasard-Gabriel de), écuyer, fils aîné de feu Charles de Jas, 
écuyer. F. s. de S* Geran-le-Puy en Urphé, par. Idem; 1692. — Sébas- 
tienne de Jas, sa sœur, v^ de noble Joseph de la Geneste, présid' en la châ- 
tell. de Billy. Cens et dev. au même lieu de S^ Geran ; 1722. — Claude 
de Jas, écuyer, et Jeanne Désirée de Grain, de S* Marsaull. Même fief de 
S* Geran, et partie de la dîme de S' Aubin aud. lieu; 1722 : Billy. (r. 
473, p. 325 ; r. 475, p. 74 ; r. 478, p. 203, 206.) 

JASSE (Ant.), Sg. de la Pevronnie. T. s. du Bac, par. S' Martin-Canta- 
laix :Mîtra^ 1686. (r. 505, p. 34.) 

JAU (Blazot le). Gd^s et petites Hernucières, par. de Romaigne : Mont- 
faucon, 1469. (r.333, p. 26.) 

JAUD (François), habitant d'Ahun. Métairie, cens et rentes au vill. de 
Franches es: Marche, 1669. (r. 474, p. 123.) 

JAUDONNET (Jaques), écuyer, S' de Laugrenière, secret, du Roi, audi- 
teur de ses comptes au pari, de Bret. T. s. de la Tousche-au-Noir ; 1669. 
— Ant. de Jaudonnet, écuyer. S' de Laugrenière : Idem; 1691. — Ant. 
Jaudonnet, de la Vauricher, écuyer ; Idem ; Mil : Maubergeon. (r. 433, 
p. 167 ; r. 434, p. 103 ; r. 435, p. 332 : r. 436, p. 11 ; r. 438, p. 309.) 

JAUDONNET (Jean de), écuyer, Sr de la Guéfrie. F. s. du Moulin d'Au- 
frenet, par. de Samny : Civray, 1712. (r. 437, p. 216.) 

JAUMIER (Pierre), Chev. F. s. des Tousches, acq. du Sg. de Pardail- 
lan : Maubergeon, 1703. (r. 437, p. 57.) 

JAUPITRE (Pierre), écuyer, Sr du Bouchet, fils d'André Jaupitre, écuyer, 
S^ de Dames, celui-ci fils de Jean-Jaques Jaupitre et de Jeanne Gassot, 



JEfl 9 

tant pour lui que pour Etienne, Charles et Cather., ses frères et sœur. 
Bois appel, la Porte, vicomli', vigerie, justice et censives de Villeneuve 
sous Rompenav.par. de Pigiiv ; ens. la maison seig. de Bois-Brion: Bourges, 
Mehun-S.-Y.,' liilO, 1678. V- «4, p. 5; /•• 445, p. 63, 284; r. 440, 
p. 51.) 

JALPITRE (Jules-César), écuyer, fils de N. Jaupitre, écuyer, conserva- 
teur des privil. de l'Université de Bourges, et Cather. Bigot, sa fo. Ba- 
ronniede Contremoret ; eus. le liefelseg. des Porches: Bourges, 1672. 
(r. 448, p. 197. 202.) 

JAUPITRE (Etienne), écuyer, conservât, des privil. de l'Université de 
Bourges, cons. au présid., fils d'Etienne Jaupitre, écuyer, et de Cather. le 
Bègue. Fief, justice, veherie et seg. des Porches, par. de Givaudius: 
Bourges, 1687, 1694. (r. 447, p. 36, 14-2.) 

JAUPITRE (Jean), écuyer, S"" de Dames. Cent deux arpens el diverses 
pièces de terre assis au lieu de Dames, par. S' Eloy-de-Giy : Mehun-sur- 
Y., 4690. (r. 447, p. 48.) 

JAUPITRE (Chaiios), écuyer, S"" de Dames et du Bouchet, comme hérit. 
de Charles-Pierre Jaupitre, écuyer, son lils. F. s. du petit Dame, par. S' 
Eloy-de-Giy : Mehun-sur-Y. , 1717. (r. 449, p. 317 ; r. 450, p. 32.) 

JAVERNANAS (Margote de), tille de feu Jean Turpin, Dam. Gens et 
rentes en la chàtell. de Rochefort ; présent, Thomas Turpin de Javernanas, 
Dam. : Anjou, 1352. (r. 469, p. 11.) 

JAY (Jean le), sergent ordin. de la forêt de Bcllepoule, tient à rente un 
emplacement en l'isle du Pont de Se : Angers, 1469. (r. 336. p. 39.) 

JAY (Henri), Chev., Sg. de Bourdelay. pour René Jay, Chev., Sg. de 
Montonneau, son père. Maison de Puypatrot, par. de Taise : Civray, 1671. 
(r. 433. p. 79 : r. 434, p. 52.) 

JAYET (Barthélémy). F. s. de Bories, par. de Berat., Chat. -neuf, en la 
général, de La Rochelle: 1727'; (r. 441, p. 4-2.) 

J.WOT (Jean), commis à la recette d'Auvergne. Métairie, bois, garenne, 
cens el rentes : Bessmj, Moulins, 1306. (r. 453, p. 197.) 

JEAN (Noël), laboureur. Pièce de vigne en la par. S' Oulchard: Bour- 
ges, 1671. (r. 445, p. 159.) 

JEHAN (Jehan), Chev., Sg. de BeUenave. Accord avecle Duc de Bour- 
bon .sur la justice el jurisd. de Bellenave, el vente par lui faite à Jean de 
Chàt.-Morant, Chev., Sg. de Pollegny, de lab., m. et b. justice deBreul- 
lez-S'-Pourcein, compris le dom. utile ; préseais nobles et puissans Chev., 
Jean, Sg. de Montagu le Blein, el Jean Trousseboys, Sg. de Champ Me- 
gin : Bourb., 1386, 1398. [r. 1355, p. 145 ; r. 135G, p. 255.) 

JEHAN (Louis), Chev.. Sg. de Bellevanne. F. s. du Peschin : Chantelle, 
1505. (r. 452, p. 193.) 

JEHANNOT (Nicolas), S"" de La Loue, Chev., pour Nicolas Jehannot, 
Chev. T. s. de Laage : Bourb., 1648. (r. 474, p. 367.) 

JEHANNOT (Etienne), Chev., Sg. de Bartillat, garde du trésor royal. 
T. s. de Fressincau, par. de Nouhan : Montluçon, 1687. — Nicolas Je- 
hannot, Chev., lient, gén. des armées, son fils. F. s. de Laage, par. S' 
Martinien; dîmes et fiefs es par. de Bartillat, Nouhan, S' Victor el Ver- 
nois: Htrisson, Montluçon, 1703. (r. 474, p. 641 ; r. 476, p. 99, 100.) 

JEHANNOT (André el Nicolas), écuyers, frères, Sg. de la Cave, euians 



10 JEU 

d'Ant. Johannot. F. s. de Palliere, de Jaus et de Pons, par. de Noe : Hé- 
risson, 1708, 17H. (r. 476, p. 216 ; r. kll , p. 51.) - Nicolas Jehan- 
not, écuyer, S'' de Palliere, pour Cather. de Mural, son ép., fille d'Ed- 
mond de Murât, écuyer. Fiefs du Plaix, de Fitodiere et les Bordes, par. 
,d'Ingrande : Bourb., 1708 ; ens. le f. etseg. de Palliere, dîmes, cens et 
rentes, par, deNor : Hérisson, 1717. (r. 476, p. 217; r. 477, p. 284, 617.) 

JEHANNOT (Nicolas), Chev., Sg. de Bartillat, B"nde Huriel, lisut. gén. 
des armées. T. s. de Fressineau, par. deNoulian : Montluçon ; ens. cellede 
Laage, par. S. Martinaul de Barassier : //e'rmon. 1711, 1717. (r. 477, 
j). 52,416) 

JEHANNOT (Joachim), Chev., Mis de Bertillat, Bon d'Uriel, mestre de 
camp. Quantité de terres, dîmes et seg. es par. de Verneix, S' Marcel, 
Blomard, Louchy, S' Victor, Mesple, Nouhan et autres, acq. en partie de 
Louis de l'Estrange, Chev., Sg. de Lery ; de Michel Fromenton, écuyer, 
capit. d'infanterie ; de Balthasard de Gamache, C'e de Goudron et de Mar- 
guer. du Peronx, son ép. ; de Jaques-Robert des Gh:imps, écuyer, Sg. 
de la Malleréë, et de Claudine Fradet de Bellecombe, son ép. : Hérisson, 
Montluçon, Murât, Verneuil, 1719 adil2Q. (r. 478, j). 30, 75, 86, 87, 
88, 326; r. iSO, p. 67.) 

JELICHI (Jean-Pierre), al. Glichy, veuf de Marie de Dreuil, et tuteur 
de leurs enfans. Fiefs de Monaton, Gd Champ et Parigny : S^P.-le-Moust., 
1726. (r. 481, p. 93.) 

JESSAT, al. Jessart (Jean), couturier à S' Bénigne. Le Chesau qui fut 
Jeanet Lillo et les gd» prés en dép., bois et terres environnantes : Ainay, 
1397, 1411. (r. 462, p. 280, 337.) 

JEUDY (Anne), v^ de Jean Morel. Fief de Champolaire. par. de Parny- 
sous-Brialle : Billy, 1697. (r. 475, p. 201.) 

JEUNE (Michellet le), écuyer. T. s. de Monteaux et de Follet : Chât.- 
du-Loir, 1489. (r. 348 bis, p. 18.) 

JEUNE (Jean le), Se de Bonnevau, Chev. de l'Ordre, gentilh. ordin. de 
la chambre. T, s. des Mortes-eaux, par. de Rozier^, au comté de Beaufort: 
Anjou; et, "a cause de Marie Furgeon, sa f^, hérit. de feu Guill. Furgeon, 
écuyer. T. s. de la Furjonniere, et le Fief de Monterreuz : Chinon, 
1605 at? 1611. (r. 351,p. 78; r. 354, j). 117 etsuiv. ; r. 430,p. 18, 19.) 
Rel. de lui : Jean de Cherité, Sg. de Verderie ; Jean Helian, S'' de la 
Barre, écuyers. — Pierre le Jeune, leur fils, agissant par son proc. Jo- 
seph-Nicolas Carré, écuyer. S'' de la Colommiere, chef de gobelet du Roi. 
Même fief de la Furjonniere ; 1665. (r. 357, p. 108.) 

JEUNE (Jean le), président en l'Elect. de Gueret. Le fief de Villedari 
et la dîme inféodée de Claviers : Marche, 1669. (r. 474, p. 33.) 

JEUNE (Jaques le) ; 1671. — François le Jeune, son fils ; 1684, 1704. 
— Jean le Jeune ; 1717 ; successivement apothicaires à Issoudun. Fief 
noble, manoir et métairie de Chezaudebert, par. de Paudy ; ens. une rente 
en grain sur la dîme de la par. de Lizeray : Issoudun. (r. 444, p. 30; r. 
445, p. 262, 435 ; r. 448, p. 70 ; r. 449, p. 262.) — Claude le Jeune, 
docteur en médecine, fils de Jean le Jeune, apothic. Même rente en grain; 
1725. (r. 451, j). 101, 102, 157.) 

JEUNE (Jean le), professeur eu médecine, a cause de Jeanne Baraton, 
son ép. F. s. du Petit-Chezeaudebert : Issoudun, 1726. (r. AM,p. 98.) 



JOL " 

JEUNE (Pierre le), prévot-chatelain de Guerei. T. s. de la Brosse, par. 
de Gleui el de S' Sulpice-le-Gueritois : Gueret. 1724. [r. 481, p. 13.) 

JEUNE (Nicolas le), des Dangles, et D<^"« Rougier, .sa f«. Fiefs de La- 
vaud et des Ceygues, par. de S'« Affayre et de S' Sulpice-lc-Gueritois: 
Gueret, 1724. [r. 481, p. 53.) 

JO (FoiK-lier de). Dam., et son ép. Agnès, fille de feu Gui de Curcai, 
de Curaciu. Maison forte de la Vilete, dom. et mouv. au mandement de 
Donzy ; antres dom. et cens à S' Germain-Laval et vers S' Julien. — Fou- 
cher'df Jo, tils de feu Hugues de Jo, Ghev., et Ysabelle de Vernoylle, 
son ép., fille de feu Jean, dit Boquer de Vernoylle. Maison forte, dom. 
etseg. de Vernoylle, par. de Pomiers, Pomeriis. Roland de Jo, Dam., 
son fils; Idem: Forez. 1307 ad 13S4. (r. 490, p. 99, 227, 252, 272, 
273;r. 492, p. 11, 229; r. 493, p. 48; r. 1395. p. 215.) 

JOFFREY (Mathieu), pourBabelle. son ép. Hôtel de Monnet et dép., 
par. de Trcsteaus : Chaveroche, 1350. (r. 468, p. 381.) 

JOHAN (Perrin), autrement dit Aleudes. Partis de terre, vignes, dîme 
et menus cens en la par. de Mesangi: Bourbon, 1366. (r. 464, p. 246.) 
Non noble. 

JOHAN (Otbon, al. Athon de). Dam. Hôtels forts et seg. de Bellevanc 
et de Senac, el arr. fiefs : Chantelle, 1446. (r. 438, p. 273.) 

JOH.VNNEAU (Pierre), dit à la Garon, de Cosne. Dîme et cens en la par. 
de Venas: Hérisson, 1511. (r. 483,;?. 17.) 

JOHANNET (Jean), av. en pari., fils de Tanneguy Johannet, av. au 
siège présid. de Bourges. Deux maisons sur les ponts de Mehun-sur-Y.; 
1669. (r. 443, p. 6o ; r. 443, p. 44.) 

JOHANNIN (Jean), autrement dit Chatart de Vichy. Cens en la parn de 
Vichtj; 1378. {r. 457 bis, p. 25.) Non noble. 

JOHANNIN (Bertrand). Trois pièces de terre et deux prés en la par. de 
S» Chri.stophe: Billy, 1396. (r. 436, p. 26.) Non noble. 

JOIGNY (Jean, C'« de), à raison du mariage de Jeanne, sa fille, nièce 
de Beraud, C'« de Mercoeur, avec Charles de Valois (neveu de Phil.-le- 
Bel), lui donne le comté de Joigny pour dot ; 1314. (r. 1376, p. 2680.) 
Le même, héritier de Beraud (X), Sire de Mercoeur, transige sur la dot 
de sa v« Ysabelle de Forez, et lu-i abandonne le chat. d'Ussel et dép. ; 
1323. (r. 1400, p. 962 ; r. 1401, p. 1096.) 

JOIMASSET (Michel). Fief du Mont: H. iHarc/ie, 1669. (r. 474, p. 208.) 

JOLIS (Etienne), de S' Loup, Jean et Marguer. ses frère et sœur. Ren- 
tes au ter. de Chambon, par. de chamilly et de Beçay ; 1330. [r. 455, p. 
173.) Non noble. 

JOLI VET (Jean), fils de f^ Guill. Jolivet. Cession de ses biens meubles 
et immeubles, à Marguer., fille de Perrin Robin, en récomp de ses servi- 
ces: Bourb., 1337. (r. 1333,;;. 164.) 

JOLIVET (René;, fils de Robert Jolivet. Le vicomte de Sorges tenu par 
engagement du chût. iV Angers : 1605. (r. 352 p. 103). 

JOLIVET (Pierre), labomeur. Moitié du moulin Boissereau et dép., par. 
S' Ambroise-sur-Arnon : Issoudun, 1711, 1714. (r. 449, p. 58,147.) 

JOLLIARD (Guill. ), receveur des dom. et bois en la maîtrise de Mou- 
lins. F.^. d'Auzon, par. de Luccnay -.Moulins, 1720, 1728. (r. 478; p. 
33 ; r. 480, p. 6.) 



12 JOR 

JOLY, aussi Joly (Jean), clerc, dein. au Donjon, Rentes, tailles et cor- 
vées en la par. de S» Didier, et moitié de l'étrang de Champadon : Chave- 
roche, 1443. (r. 467, p. 318.) 

JOLY (Jean), proe. au Pari, de Paris. Fief de Lourdine, aocj. des héri- 
tiers de Marguer. Maural, v« de Jean le Berger, élu en l'Elecl. de Loudim; 
1617. — Jean Joly, son fils ,Idem; 1657. (r. 3o4,j3. 67; r. 338,2). 67.) 

JOLY (Jean), av. au Pari, de Paris, gentilh. de la vénerie du frère du 
Roi. Chat., t. s. de Lourdine. h. m. et b. j., par. de Curçay: 1664. {r. 
356, r. 25; r. 431,/). 17.) 

JOLY (Thomas), S'' du Bouchaud, av. en Pari. T. s. deChauiardon, par. 
de Montteugny : 1684. — Thomas Joly. du Bouchaud, écuyer, gentilh. 
ordin. de feu S. A.R. le Duc d'Orléans; Idem; 1723. — Claude-Joseph, 
Joly, du Bouchaud, hérit. de Thomas ; Idem; et, pour Marie Cantat. son 
ép. Fief et seg. de Chàtillon. par. de Vieure ; 1736 : Bourb., Moulins 
{r. 474, p. 433 ; r. -178, p. 410 ; r. 481,/). 168, 187.) 

JOLY (Louise), v^ d'Isaae Bernardet, not. royal. Fiof de Miregox, par. 
de Neuilly-lez-Donjon : Chaveroche, 1688. r. 47 i, p. 691.) 

JOLY (Ant.), lils de feu Philib. Joly. F. s. de la Vernelle, par de Neuil- 
ly-en Donjon: Chaveroche, al. Moulins, 1715, 1725. (r. 477,/). 140; 
r. 479, p. 72.) 

JOLY (Antoine), Sg. de l'Espine, commiss. ordonnateur des guerres, 
gentilh, de la maison du Roi, fils de feu Robert Joly. F. s. de la Terre 
au Comte : Civray, 1717 (r. 438, p. 332.) 

JOLY (Gasparde) V* de François de Mars, Chev., comme tutrice de 
leurs enfans. T. s. de Ballaine, par. de Bosc : Billy, 1720. (r. 478, p. 57.) 

JOLY DE FLEURY (Guill. -François), proc. gén. au Pari, de Paris. F. 
s. de la Vallette : Sonnais, 1720, (r. 425, p. 17.) 

JOMAR (Hugues, Jean et Pierre), bourg, de S' Baldomer et de Mont- 
brisson. Maisons, vignes, cens et rentes aux mandemens de S' Eugende 
et de S' Baldomer -.Forez, 1289 ad 1336. (r. 490, p. 10, 101, 102, 107, 
214, 227 ; r. 491, p. 99; r. 493, p. 50.) 

JOMAR (Pierre), fils de Hugues Jomar. Cens et rentes à S^ Baldomer : 
Forez ; et une t. et seg. en la par. de Jivisiaco. que lui a apportée en 
dot Jeannette, sa fe, tille de Marguer. de Montchaluet: Beaujeu, 1343, 
1351. (r. 389, p. 89 ; r. 1400, p. 943.) 

JOMAR (Hugues), bourg, de S* Baldomer, vend à Robert de Chalus, 
Chev., divers cens et rentes percept. en la par. de Chalus : Forez, 1401. 
(r. 1397,/). 507.) 

JONAS (Charles de), Chev., Sg. de Bisseray, fils de Pierre de Jonas, 
Chev. et de Gabrielle Bertrand. F. s. de la Perouse et du Chassin : i^sott- 
dun, 1671. (r. 445, p. 183.) 

JONCHET (feuHumbert). Perronete, sa v^, vend k Humbert de Villars, 
Sg. de Thoire, ses dom. enclos dans l'étang de Birieu : Forez, 1416. 
(r. 1393, p. 927.) 

JONNEUROUX (Guuioi), Dam., Sg. de Trémoliere, dem. à S« Michel 
près Bossadols, dioc. de S' Flour, mandement de Vabres. Dom., bois et 
h. j. en la chàteU. de Mercœur ; 1493. {r. 471, p. 1.) 

.TORANS, Jorcns ou Jocens (Guill.). Hôtel et dép. sis au mas de Bro- 
chât, par. de Segonzac: Angoul., 1386. (r. 1403, p. 118.) 



JOU là 

JORDAINS (Aymouez), Dam. Prés, vignes, cens à Villeneuve, et partie 
des dîmes d'Aubignei et de Giiirlet : Hérisson, 1301, (r.462, p. 195.] 

JORDAN (Guill.)Dam. Cens ei tailUes sur divers mas: Hérisson, 1301. 
(r. 462, p. 124.) 

JORDAN (Hiiguel), Dam. Hospice, t. s. de Giuerlay, dr. de banie, 
dom. dîmes et cens es par. de Villeneuve et de S' Désiré : Hérisson, 
1350 «rf 1375. {r 462, p. 77, 188, 236.) 

JORDAN (Jean). Cens en grain et volaille, es par. de Mezeriet et Extro- 
sat: ChanteUfi, 1398. (r. 458, p. 320.) 

JOSIE (Mathieu), clerc, à cause d'Ysabelle de Vece, sa f«. Moitié 
d'une maison appel, de Mone(, par. de Traiteaux, dom., bois, garenne et 
redev. : Chavcroche, 13i2. (r. -168, p. 251.) Non, noble. 

JOSSE (Claude), lieut. gén. enlachaiell. de Chavcroche, bailli de la 
Palice. Fief do Villette, dit la Beschc, par. de Bez : Chaveroche, 1688. 
(r. 474, p. 681, 733.) 

JOSSE (André), lient, crim. en l'Elect. de la Marche. T. s. de Luçay et 
delà Pommeray, al, Pommerée, par. d'Agouge : Bourb., 1702. (r. -176, 
p. 163, 161.) Signe, de la Pommeray. — Jaques Josse. Sg.de Jannaillat, 
lieut. du maire de la ville de Guéret, tuteur des enfans dud. André ; 
Idem; 1713. (r. 477, p. 86.) 

JOSSELAIN (François), écuyer. Fiefs de Hautefaye et de Villeloubc : 
Marctu; 1669. (r. 474, p. 88") 

JOSSELIN (Léonard), Chev., Sg. de Recelai. F. s. des Fromentins: 
Amay, 1717. (r. 438, p. 345.) 

JOSSEY (Pierre), commiss. et receveur aux saisies réelles d'Issoudun. 
Moitié du ûef et moulin de Landrande, par S' Cyr, pviis Issoudun ; 1680. 
(r. 445, p. 317; r. 446, p. 117.) 

JOSSEY, al. Josset ^Cbristophp), S'' du Breuil, secret, ordin du S'- d'Es- 
grigny, intendant des armées du Roi en Italie, puis muniliounaire gén. 
des vivres de l'armée de Catalogne. F. s. d'A vailles, acq. sur la success. 
vacante du S"" Agard ; ens une rente foncière sur la métairie de la Ba- 
fardière, par. de Brives, acq. des S'' et Dame delà Ferraudière: /ssowrfwn, 
1707, 1710. (r. 448, p. 145, 158; r. 449, p. 42, 43.) 

JOSSIN (Silvain), boucher, comme hérit. de sa mère Perette Dezelus. 
Maison en la rue des Ponts à Mehun-S.-Y. ; 1704. (r. 448, p. 85, 128.) 

JOUBERT (Jean). Herbergement de Grantdoet: Montfaucon, 1461. 
(r. 333, p. 18.) 

JOUBERT (Jeanne), v^ de Louis Puisson, écuyer, Sf de la Coudre, com- 
me créancière de Pierre Puisson son beau frère. Partie de dîme en la par. 
de Vas-selay, appel, la dîme de la Dame de Breuil: Bourges, 1682. 
(r. 445, p. 340.) 
JOUBERT (Magdel.), v« de Jean SouUier. Maison en la ville de Bourbon, 
, 1694. (r 475, p. 120.) 

JOUBERT (Jaques), de la Court, écuyer. Droits d'échanges honoril^q,Mes 
et de prééminences en la par. de la Chapelle-Hermicr : Poitou, 1704. 
(r. 437, p. 83.) 

JOULIN (Pierre), S' de Cloix, M« partie, des eaux et forêts d'Issoudun. 
Le moulin du Pré. Sa success. déclarée vacante : Issoudun, 1670. (r. 445, 
p. 130.) 



U JOU 

JOULLE (Pierre), md. Le domaine Gueret, et partie de dîme, par. de 
Varenne-sur-Tesche : Billy, 1736. (r. 481, p. 149.) 

JOULLIN (Françoise), iille de Jean Joulain, écuyer, S' du Noret, el de 
Catlier. Robert, v de Phil. de la Lande, écuyer, S' de Pisseloup. F. s. de 
Chailloux,par.deMareuil: Vierzon,lQl± {r.iH, p.6S;r. 445,p.l91.) 

JOUMAR (Louis-François), des Achards, Chev., V^e de la Brangellie , 
T. etchâlell, de Ballensac, al. Ballanzai : Xaintes, 1718. — Pierre-An- 
dré Joumar, garde delà marine; Idem; 1737. (?•. HO, p. 6 ; 7-. 442,p. 34.) 

JOURDAIN (Jean), paroiss. de Leugi. Moulin dit deMannet, et rentes es 
par. de S' Etienne et de Sensat: Billy, 1376. (r. 455, p. 283.) Non 

noble. 

JOURDAIN (Verdun), écuyer, S"" d'Ambleville, fils de feu Pierre Jour- 
dain, et de Jaquete de Sagonnaz, s'accorde avec le C'e d'Angoul. au sujet 
delamouv.de plusieurs terres situées en la chàtell. de Boutteville ; 
1493. (r. 433, p. 135, 136.) 

JOURDAIN (Pierre), écuyer. T. s. de Boistillé, par. de Taize, al. Tessé 
en Argonnois : Civray, 1683. — Achille Jourdain, écuyer, son fds ; idem; 
1697, 1703. — René Jourdain, écuyer; idem; 1716. (r. 435, p. 130 ; 
r. 436, J3. 113 ; r, 437, p. 79 ; r. 438, p. 81.) 

JOURDAN (Claude), bourg, de Lyon. Maison en cette ville; 1376. 
(r. 495, p. 31.) 

JOURDAN (Raoulet) et Perrete, sa fe, Emplacement en la poissonnerie 
d'Angers, moyennant la rente annuelle] de sept L. tourn. ; 1384. (r. 334, 

p. 74.) 

JOURDIN (Ant.), laboureur. Pièce de terre appel, la Pipaudière : Me- 
hm-sur-Y., 1704. (r. 448, p. 87.) 

JOURNÉE (François!, fils de Jean Journée et de Françoise d'Ayneulve. 
Moitié de la métairie noble de Taurye, par. de Louvigny près Laval : Mans, 
1606. (r. 351, p. 73; r. 454, p. 14.) 

JOUSE (Hugonet de). Le repaire de Juon, Jouio ; plusieurs mas et dr. 
en dép., par. de S» Etienne: Cariât, 1-279. (r. 472, p. loO.) 

JOUSLARD (François), écuyer, fils aine de J. B. -Jaques Jouslard, Sg. 
d'Avron. F s. de la Mote de Cursay : Partenay, 1698. (r. 436, p. 188.) 

JOUSSERAND (René de), Cliev.,"Sg. d'Aulnav. T. s. de S^ Lare d'An- 
gliers: Loadm, 1605. [r. Sol, p. 65, 112.) 

JOUSSERANT (Charles), Chev. T. s. de Laire, par. S' Pierre d'Exideuil, 
al. de Pideuil: Civray, 1711, 1716. — François Jousserant, Chev., Sg. 
de Bonneuil, à cause de Renée- Henrietle-Jaquetc Jousserant, son ép., fille 
aînée et principale héritière dud. Charles ; idem, 1720. (r. 437, p. 203; 
r. 438, p. 77, 420.) 

JOUSSES (Jean), écuyer, Sg. de Corniller. Fief de Mareil : Baugé, 
1480. (r. 348, p. 36.) 

JOUSSIN (Simone), v^ de François Bernard. Répit d'aveu pour son fils 
âgé de 11 ans, à raison d'un petit galetas tenu en fief de Mehun-siir-Y.; 
1686. (r. 445, p. 369.) 

JOUSSON (Ja(iues), écuyer, Sr du Plessis. Droit d'échanges honorifiques 
et de prééminences en la par. de S' Jean de Montz : Poitou, 1703. {r. 
437, p. 54.) 

JOUSTEUR (Jean le), dit Arle,à cause de saf«, v^ de Jean de la Haye. 



Partie du fief delà Roche-Rlgauli : Loudun, lii9. (r. U\,p. 90; r. 346, 

p. 13.) 

JOUVENCEAU (Jean), écnyer. cous, en la cour des Aides de Clerni.- 
Fer. Chat., t. s. d'Alagnel, al. Allagniet et dOlby; ens. une partie de la 
Montagne du Puy de Dôme ; 1716. (r. S07, p. 8, 94.) 

JOUX (Jeanne de), v« de Jean de Chermette, notaire, Maison forte ap- 
pel, la Venge, dom. et bois en la par. de Tarare : Lyon, 1676. (r. 49î», 
p. 97.) 

JOUYE (Pierre), S' des Roches, présid' au siège presid. de la Flèche ; 
Jaques Jouve. S' des Essars. son (ils, et de Marthe de Cournez ; Jaques 
Jouve, Srde Larteniére, al. Lartenure, cons. en TElect. de la Flèche. T. s. 
de la Lizardière, al. Lehardière, près S' Thomas, et celle de Pares, al. 
Parce : la Flèche, 1669. (r. 358, /). 89. 90, 93. 94 ; r. 431, p. 42.) 

JOYEISE (Louis de), de tiaudiosa, Chev., Sg. de Botheon, dioc. de 
Lyon, autorisé par son père Randon de Joyeuse, Chev., donne à Jean Be- 
doust, son serviteur, la succession de Girault Cara, en la par. de Botheon : 
Forez, 1433. (r. 1397, p. 307.) 

JOYEUSE (Jeanne de), v« de Gilbert de la Fayette. Rente viagère de 
300 1. à elle assignée par le Duc de Bourbon, en indemnité de ses préten- 
tions sur la terre de Bouthion en Forez : 1463. (r. 1359, p. 764.) 
JOYEUSE (Pierre de), de Gaudiaco : Forez, 1465. {r. 1398, p. 672.) 
JOZERANT (Perrin), Dam., T. s. es par. de Barbayrat, Bayet, et Ex- 
trossat : Chantelle, Verneuil, 1286. (r. 458, p. 307.) 

JOZIAU (Guill.), bourg.de Cucy; 1378.— Durand et Guill. ses enfans; 
1397 ad 1411. — Jaques Joziau,chan. de la Collégiale de Cucy, et Pierre 
Joziau, son frère, héritiers de Durand Joziau. Tèneniebs, dom., bois, 
étangs, cens et rentes es par. de Vie et disserpans : 1443 : Bilhj. (r. 
435, p. 257, 361 ; r. 456, p. 10, 39 ; r. 457, p. 75.) Non nobles. 

JUCZÉ (Guill., fils de Guill), de Chantelle, k cause de sa f« Ysabelle, 
fille de f&u Flory de S' Theau. Moitié de la maison de la Collie, bois et 
garenne contigus, cens et rentes, par. de Vernuces : Chantelle, 1342, 
1352. (r. 458, p. 99, 302.) 

JUDIN (Régnant). Deux parties des dîmes de Savaul et de Fonteny en 

la par. d'Orouer, dom. et mouv. : CMt.-Chinon, 1397. (/•. 469, p. 220.) 

JUEN (Guiot de), Dam., fils de feu Armand de Juen, Dajn. Le mas de 

Chiez de la Capele ; autre raas, dom. et dr. en la par. de Juen : Cariât, 

1352. (r. 473, p. 41.) 

JBGE.\T (Raymond de), écuyer, fils de Henry de Jugeât, et de Jeanne 
de Saillans. Chat., dom. et seg. de la Boutât, par. S' Ulide en la baron, 
de la Tour : Riom, 1669. — Henri de Jugeât, doyen des Arques, prieur 
de S'-Julien-les-Pouts, son oncle: 1672. (r. 499, p. 474; r. 500. p. 
117.) 

JUGES (Guill. de), Chev., obtient de Louis de Beaujeu, toute justice, 
excepté la condamn. à mort, en sa terre de Dampierre; 1342. (r. 1391, 
p. 544.) 

JUGNET (Elisabeth), v« de Pierre Giraudet. proc. du Roi en la maî- 
trise des eaux et forêts de Moulins. F. s. de Boudemanche, par. dé Hau- 
terive: Bessay, 1717. (r. 477, p. 373.) 
JUUAN (Pierre et Guill.), frères, bourg. d'Auriliac. Sixième partie du 



46 J13Y 

mas de Roylhier dans les montagnes d'Auvergne, tenueen fief franc, noble 
et honoré : Cariât, 1346. (r. 473, p. 91.) 

JULIEN (Etienne), et Rosette sa sœur, f«de Piere Ulta, enfans de feu 
Etienne Julien. Diverses parties de dîme, d'immeubles, cens et rentes : 
Gannat, 1377. (r. 458, p. 271.) 

JULIEN (Pierre). Le Pré-Regnaud en la chat, de Sury-Comtal : Forez, 
1457. (r. 1402, p. 4274.) 

JULLAT (Simon, al. Simonin), Dam., et Agnès de Talayat, al. Talahat, 
Damoiselle, son ép. Hôtel, dom. et seg. de Talayat, et dr. d'usage en la 
forêt de Tvonceon, al. Tronçay, par. de l'Oroux, de Oratorio: Chantelle, 
1352, 1357. (r. 458, p. 128, 330.) 

JULLIOT (Dame Phil.), v^ d'Abraham Common. F. s. de la Clavelle, 
par. S» Pompin : Meruant, 1713, 1716. (r. 437, p. 234 ; r. 438, p. 184.) 

JUMELIÉRES (Guill. de la), Chev. T. s. de S' Aubin, relev. de Roche- 
fort: Anjou, 1445. (r. 337, p. 36.) 

JUMILAC (Phil. de), Sg. de Montagut. Fief dominant delà Vilate-Billon 
que tiennent de lui François de Rieu et N.Brachet, écuyers : H. -Marche, 
1669. (r. 474, p. 307.) 

JUNZIAG (Préfors de), fils de feu Arnaud de Junziac, Dam., âgé de 28 
ans environ, rend hom. au Due de Bourbon, C'e de Forez, de divers cens 
percept. a St Bonit ; 1376. (r. 1397, p. 509.) 

JUON (Arnaud de), al. de Montjon, de Montejoni, Dam. Le mas del 
Chier, dom., et dr., par. de la Chapelle : Cariât, 1321. (r.472, p. 120.) 

JUSQUEL (Charles), Chev.,. Sg. de la Mestayerie. Fief du Fay: Baugé, 
1508. (r. 448,p. 11.) 

JUSSAC (Jean de), écuyer, Sr de la Folaine. Châtell., t. s. de Chedi- 
gné, al. Chedigny en Touraine : Loches^ 1607. — Joseph et Claude de 
Jussac, Sg. de la Follaine, Chev., frères^ celui-ci cons. ordin, de laDuch. 
d'Orléans; Idem ; 1661. (r. 353, p. 77; r. 355, p. 5; r. 356, p. 64 ; 
j\430,jj. 9.) 

JUSSES (Jean de), Chev., et Béalrix, son ép., vendent à Guill. Ver- 
dier, Dam., un cens enlapar. deCordelle : Forez, l^Qd. (r. 1395, j). 385.) 

JUSSIEU (Jean de), av. en pari., fils de feu Laurent de Jussieu, élu en 
l'Elect. de Lyon. Fief et rente noble de Marney, par. de S' Bel-en-Savigny; 
1671, 1680. — Mamert et Nicolas de Jussieu; Idem;\Q99, 1719: Lyojl. 
(r. 495, p. 123 ; r. 496, p. 148 ; r. 497, p. 5.) 

JUSSIEU (Christophe de), bourg, de Lyon. Maisons fortes, t. s. deSe- 
nevier, ou Scvenier, de Combelande et de Monteynoux, es par. de S' Ju- 
lien-sur-Bibost, de Courzieu, Savigny et autres -.Lyonnois, 1720. (r.497, 
p. 44, 50.) 

JUVINATIO (Silin de). Dam. Hom. de ce qu'il tient au mandement de 
Mayrac: Forez, 1281. (r. 1399, p. 758.) 

JUYS (Claude de), ,Dame de Bastide en Bombes, v* de Jean de Says, 
Chev., Sg. de Rignicez. T. s. de la Bastide et Bellunsis : Beaiijeu, 1486. 
(r. 488, p. 136.) 



LAB 17 



K. 



KAERBOUT, al. Kairboui (Lanceloide). Chev., S"" de Serrasse. Baron- 
nie de Servièies: Loudun, 1627. (r. 354, p. 44.) 

KARÛSSAT (Raynioiii'i do): Dam. Clos de vigneau lerrit. lïAinay le 
Chatel: ii9l. {r.' Idi, p. 360.) 

KATIIERINAYS (Pliil.). v« d'André Trépigne. Métairie de la Bachelo- 
tière, par. d'Andarl: Angers, li78. (r. 1343, p. 191.) 

KATRELLES (André de), Cliev., T. s. de Givardon, saisie sur lui : 
Beaujeu, 1332. (r. 489. jj. 128.) 

KOUPFERS (Jean), Sr du Pallier. Petite rente noble qui se lève es par. 
deCharlieii el de S' Bonnet de Cray: fjjon, 173i. {r. 498, p. 101.) 

KREV.MEUERCH (Charles de), éeuyer, pour sa f^ Marguer. de Roehe- 
rousse. Moitié du cliàt. et chàtell. de Pocé: Saumur, 1449. (r. 341, 
p. 98.) Rel. de lui : Aubin d'Aubigny ; Jeai^ de la Grezille ; Baudouin de 
Toucé, Chevaliers. Jean Bessoniieau ; Gilles de la Hune ; Jean de Vaux, 
écuyers. 



LAAGE (Charhîs de), éeuyer. S"" de Fonssac. F. s. du Portault : Civray, 
1099. [r. 43G, p. 169.) 

LAAGE (Claude de), Chev. F. s. de Cerboy dn Tramblay, métairies et 
dîmes : Vipvzon, 1679. (/•. 445, p. 418.) Voy. Marchant (Barnabe le). 

LAAGE (Alexandre de), Cliev., Sg. de Cerboy, pour Anne Courtin, son 
ép., héritière de Catherine Blanche d'Etampes, sa mère, et aussi de Ger- 
main Courtin, Chev., et de Cather., ses frère et sœur. Moitié des t. et 
seg. d'Autry et de Teillay; dom., dîmes, terrage et dr. es par. de Mereau 
et de S' Hilaire: Mehun S.-Y., 1716, 1719. (r. 449, p. 229; r. 450, 
p. 02, 107.) 

L.VBDE (René), éeuyer. S"" de Champagnettes, pour Magdel. le Cornu, 
Damoiselle, ve de Claude Labbe. T. s. de la petite iMallotiere : Baugé, 
1605. (r. 452, ;j. 93.) 

LABBe (Guill.), éeuyer, F. s. de S' Loup, et^partie d,u fief et justice de 
Merdellon: Dun-le-ltôi. 16SG, 1688. (r. 343, p. 33 ; r. 447, p. 12.) — 
Guill. Labbe, éeuyer, Sg. de S' Loup, Anne, Cather. et Elisabeth, ses 
sœurs, enfaiis de Guill. Labbe. F. s. de S' Li»up, par. deCogny: Dun-le- 
Roi, 1711, 1717. ^r. 449, p. 64, 296.) — Ilenri-Guill. Labbe, éeuyer. 
Partie de la t. et seg. de S' Loup, par. de Coigny ; 1723. — Pierre Labbe, 
éeuyer, Sg. de S' Loup, T. s. de laChopt, par. de Coignv : Aynay, 1724. 
(r. 478, ;j. 437,482.) 

S 



18 LAC 

LABBÉ (Antoine), écuyer, fils de Nicolas Labbe, écuyer. S' du Parc, 
cap. au rég. de Nereslan, et Major de la ville de Turin, qui était fils de 
Phil. Labbe, écuyer. S'' de Chanipgraud. Partie du fief de Villeperdue : 
Mehun-s.-Y.; et par success. de Gabriel de Jaucourl, et d'Elisabeth du 
Fort_, sa f^, héritière de Marie Chaudieu, sa mère, i'^ de Jean-Jaques du 
Fort, Sg. de Pierrefitte-en-Brie. Sg. et vicomte de S' Georges sous Mou- 
Ion, appel, autrefois les Granges ; dîmes et censives au vill. dAsniers, 
par. S' Privé: Bourges, 1669. [r. 443, p. 66 ; r. i!to,p. 90, 91.) —Pierre 
Labbe, écuyer, ses frères et sœurs, enl'ans d'Ant. Labbe, écuyer. Même seg. 
et vicomte; 1687, 1717. (r. 448, j). 149 ; r. 449, p. 243.) — Pierre 
Labbe, écuyer, Sg. de S' Georges, pour sa f^ Anne Gaudard T. s. de Ge- 
netois et de G-l Vaux, par. de Lurcy le Sauvage, Cencoins et Couleuvre : 
Bourb., 1717, 1723. (r. 477, p. 294; r. 478, p. 337.) 

LABBE (Charles), écuyer, S-- de Jlonlueron, légataire de Charles Labbe, 
son oncle maternel. F. s. de Changy, par. de Dame Sainte: Issoudun, 
1673. {r. 444, p. 69.) 

LABBE (Phil.), écuyer, Sr des Bergeries, héritier de Michelle Macé, sa 
mère, et de Claude TÉ veillée, son ayeule maternelle, v« de Nicolas Macé, 
écuyer, S"' de S' Michel. Moulins des ponts de la ville de Dun-le-Roi et 
des Boissereaux; 1673, 1680. — Guill. Labbe, écuyer, et D^iie Claude 
Labbe, ses enfans ; Idem ; 1694 ad 1717. {r. 446, p. 12 et suiv.; r. 447,^ 
p. 184; r. 449,;). 32, 199, 292.) 

LABBE (Silvain), manœuvre. Portion de pré indivis avec 6 à 7 autres: 
Mehun-s.-Y., 1682. (r. 445,^.338.) 

LABBERE (Guill. de^, md de Labbere, pour Cather. de la Chainiere, sa 
f^. Maison sise à la Roche-sur-Oyon ; 1380. (r. 333, p. 85.) 

LABEY (Pierre), av. en pari. F. s. de la Mole Gaucher, par. de Bessay : 
4717. (r. 477, p. 355.) 

LABORIE, ou la Borie (Jean et Pierre de), frères. Maison et grange 
de Boriaca, terres et censives, par. S' Julien de la Veystre: Forez, 1334. 
(r. 490, p. 120.) 

LABOUREIX (Louis). Fief de la Bussière, par. S' Pardoux : Marche, 
1684. (r. 474, j>. 504.) 

LABOURG (Eiiennne), avocat. Fief des Dangers, par. de Champ-An- 
glard : Marche, 1669. (r. 474, p. 149.) 

LABOYERIE (Jean). Cens et renies au vill. de Cladines, par. de Chau- 
senac : Elect. de Mauriac, 1672. (r. 501, p. 150.) 

LAC (Guillot du) Dam., pour Margote-Rolande, fille de Guill. Reymond, 
Chev, Hôtel, dom et seg. de la Villate, par. de Celle ; ens. la baillie dud. 
lieu : Montluçon, 1366, (r. 461, p. 127.) 

LAC'(Louis, Sg. du), entre en la foi du Comieà'Auvergne'ii^l (r. 
470, p. 257.) ♦ 

LAC (Drisque du), écuyer, Sg. de la Mothe de Chaiz, et Philiberte de 
Brion, Damoiselle, son ép. Cinquième partie de la t. et- seg. de Bricn : 
Bourb.-Lancy, 1521. (r. 483, p. 81.) 

LAC (Henri du), écuyer, fils de François du Lac. T. s. d'Ann.ilt, par, 
de Vic-le-C'e et de St Maurice : Usson, 1669 : ens. la chàtell. t. s. d'Enval, 
Beuaud et Lissac: Riom, 1670. (r. 499, p. 108 ; r. 500, p. 36.) 

LAC (François du), écuyer, fils de Jaques du Lac, écuyer. Le dom. de 



LAF 19 

Rou/ières et rentes de la Farge, par. S' Julien de Coppel : Riotn, 1669. 
(r. 409, p. l5o.) 

LAC (Jaques du), écuyer, donataire de Marguer. Pochon, sa mère. 
Maison noble, terres, bois de haute futaie i Coppel et à Courtoinat, par. 
S' Julieu de Coppel : Riom, 16G9, 1676. {r. 499. p. 266 ; r. 501, p. 13.) 

LAC (Michel du), écuyer, (ils de Pierre du Lac, et Jeanne de Combettes, 
sa f*. T. s. de Puydenac, et la métairie de Surgière, par. de Courpierre 
et de Malvière : Riom, 1669. (r. 499, p. 498 ; r. 500, p. 13.) — Jaques 
du Lac, écuyer, son frère. Chat. t. s. du Lac; ens. le doin, noble des 
Gouttes, par. de Courtesserre et autres: Riom, 1669. ()•. 199, p, 349 ; 
r. 30-2, p. 53.) 

L.VC (Louise du ), v« de César du Mas, écuyer. S' du Peux, lils de feue 
Marie de Crouzille. Chat, fort et dép. du Puy de Brus; ens. la t. et seg. 
du Peux: Cicruy, 1689. (r. 433, p. ^25 ; r. 133, p. 313.) 

LAC (Jaques du), écuyer, fils de Jaques du Lac. Maison noble, forte- 
res.se, doni., bois, dîmes et justice de Contournât, par. S' Julien de Cop- 
pel : Riom, 1616. — François du Lac, son frère et hérit. ; Idem. (r. 307, 
p. 116; r. 508, p. 147.) 

LAC (Jaques du), de Fiaugoux, écuyer, pour sa f^ Marie-Françoise de 
Chazeon de la Tiercerie. Fief de la Viscomlat, par. de Celle-^ur-Thiers : 
.Riom, 1723. (r. 508, p. 148.) 

LAC (Balthasard du), écuyer, fils de Michel du Lac et de Jeanne de 
Combettes (ci- de V.). Mêmes t. et seg.; 1723. (r. 309, p. 9; r. 310, 
p. 21.) 

LAC (J. B. du), écuyer. Chat. t. s. de S' Diery et du Treuil, par. de 
Ludessc, acq. de Henri-Louis Eschalard, Chev. de la Marck : Clerm,., 
1731. {r. 511,/). 5, 28.) 

LACOIER (Jean de). Dam., fils de feu Jean Lacgier, Lacgeni, Dam. 
Maison sise au mas de Flaceleyras, et ce qu'il tient en la seg. de la Ro- 
che, à Arcias et Malyvernas, h lui échus en partie de la success. de son 
oncle Pierre Lacgier, Dam. — Ponce Lacgier, Dam., son frère. Cens et 
rentes en la mouv. du Sg. de la Roche-Levis : Forez, 1312 ad 1345. 
(r. 193 bis, p. 90 ; r. 494, p. 20. 34.) 

LACGIER (Jean de), Dam., fils de -feu Ponce, al Pierron Lacgier. Cens 
et rentes au mandement de la Roche : Forez, 1323. (r. 493 bis, p. 105 ; 
r. 495, p. 39.) 

LADM1R.\ILT (Louis), S' de Vaulibaull, av. du Roi en la sénéch. de 
Monmorillon. F. s. de Fougerolles, par. de Sillardz ; 1671. 1684, (r. 433, 
p. 107 ; r. 435, p, 22Q.) 

LADOIRE (Jaquet). Fief appel, le Clos-patin, autrefois Clos-tireau, 
près Brueil: Amboise, 1462. (r. 432, p. 119.) 

LADOY (Thomas de), bourg, de Marcigny. Mas ou tènement en la par. 
de S* Julien, ihrilell. de Seniur : Beaujeu, 1334, 1337. (r. 489. p. 01, 83.) 

LAFAIRE (Claude de), écuyer. -T. s. du Bouchaud : Monmorillon, 
1071. (r. 433, p. 93.) 

L.VFFUASSE ^Christophe de), cons. en la cour des monnoyes de Lyon. 
T. s. de Sury-le-Comtal et de S' Romain du Puy eu Forez, acq. de Fran- 
çois de la Rochefoucault M'* de la Rochebaron, et de Françoise de la 
Rochefoucault de Gonivas, son ép. : Forez, 1735. (r. 497, p. 240.) 



20 LAI 

LAGARON (Gilbert). F. s. de Bedun, par. de Cosne : Hérisson, 1716. 
(r. 477, j). 201.) 

LAGDEMYNE (Charles de), écuyer, S"" du Bouchât, pour lui et Cather. 
de la Mousse, sa 1^. Seg. du Bouchât, s'étendant sur les chàtell. de 
Bourb., Verneuil, et autres ; 1505. (r. 4o2, p. 12.) 
. LAGE (Guill. de), Dam., à cause d'Alise Malegrape, son ép. Hôtel, t. s 
de Cheselles : Hérisson, 1367. (r. 462, p. 202.) 

LAGE (Honoré de), al. Leage, écuyer, Sg. dud. lieu. Hôtel, dom. et 
Seg. de la Cour, par. de Domeyrat : Montluçon, 1431. (r. 461, p. 198.) 
Voy. Laige, 1443. 

LAGE (Jean de), laboureur. Terres au vill. de Queroix : Angoul., 1513. 
(r. 1403, p. 341.) 

LAGE (Léonard de), laboureur au vill. de Bussière, veuf de Marie Ripaud. 
Dom., cens et rentes eu la par. defn. H.-Marche, 1668. (r. 474,p. 228.) 
LAGUETE (Jamet), Dom, de cent quartiers de bois et de landes à Gas- 
tebureau: Beaujeu, 1432. [r. 342, p. 34.) 

LAGUIRALLE (Marguer.), v« de François Charrier, md en la comman-. 
derie de Chat. Bernard. Fief et mas de la Cour, par S' Martin : Cognac, 
1723. (r. 441, p. 24.) 

LAIGE, al. Lage (Jean de) Chev., Sg. dud. lieu. Hôtel, t. s. de la Court, 
par. de Domerat ; et de Chezelles, par. de Nassigniet: Hérisson, Mont- 
luçon, 1443. (r. 461,j). 222.) 

LAIGE (Jean de), écuyer. Chat, fort, t. s. de Puyhault, par. de Lussat; 
ens. le chat, de la Vault S'e Anne, et la maison de la Court: Montluçon, 
1485, 1305. (r. 461, p. 183; r. 484, ^j. 111.) 

LAIGE (Guillemot de), md. Un parc, terres et vignes à Craye : Angoul., 
1483. (r. 1403, p. 326.) 

LAILLIER (René), échevin perpétuelle de la ville de Tours. T. s. de 
Beauvaiset de la Serpinière : Amboise, 1668. {r. 338,/). 137.) 

LAIR (Mahieu), de la Fertè-Bernard, obtient du Roi d'être renvoyé au 
pari, de Paris, au sujet de sa rançon, ayant été fait prisonnier au fort de 
Floir: Mans, 1360. (r. 455, p. 136.) 

LAIRE (Urbaine de), v^ de Jean de la Massure, av. au présid. du Mans, 
pour Jaquine de Mougran, sa mère. Fief de laRoche-Maupetit : J/ans, 
1606. (r. 332, p. 31.) 

LAIRE, al. Layre (Jeanne de), v^ de Paul Drudy, écuyer. Maison et 
partie de la seg. d'Ochier, par. de Celeulle: Riomj 1669, [r. 499, p. 103.) 
L.4IRE (Michel de) , cons. en la cour des aides de Clerm.-Fer. , pour 
Jean de Laire, sou père, présid. en la même cour. T. s. de Bar, par. de 
Chauriat : Riom, 1669. (r. 499, p. 338.) — Jean-François de Lairé , 
écuyer, donataire dud. Michel. Même t. et seg. de Bard ; 1716, 1723. (r. 
507, p. 21 ; r. 508, p. 50.) 

LAIRE, al. Leyre (Gabrielle de), ve d'Ant. de Veaux, al. Vaux, écuyer- 
Sr de la Roche, tutrice de leurs en fans, Annet et François de Vaux. Mai, 
son forte, dom. et mouv. de la Roche, par. S' Dié, dioc. de Clerm. : Riom, 
1669. (r. 499, j). 25; r. 502, p. 141.) 

LAIRE (Claude de) , v^ de François Nayron, cons. au présid. de Cler- 
mont, tutrice de leurs enfans. T. s. en la par. de Chastreix : Riom,lQ8i. 
(r. 503, p. 374.) 



LAM 31 

LAIRE (Louise de), ^•« dWnt. Bornier, al. B«^nezit, av. en pari. T. s. de 
Chadriat, par. d'Azerat, al. Auzerat : Usson, 168i. (/-. 503, p. 212; r. 
504, p. 7.) 

LAIRE (J. B. do), écuyer, présid' en la cour des aides de Clerra.-Fcr. 
Chût. t. s. de la Tour Goyon ; ens. le chat, en ruines, appel, de la Fayette, 
avec les dr. honorif. acq. des S»'* d'Arcys, d'AUy, et de la Ricliardic de 
Palerne : Issoire, 1723. (r. 509, p. 90.) 

L.URE (Jaques de), écuyer, cons. au présid. de Cicrm., comme mari 
d'Anne de Chardon, Danioiselle, fille de Joseph Chardon, très, de France. 
T. s. de Gondolle et d .\uterive : Clertn , 1723. (r. 508, p. 34.) 

LAIRE (Pierre de), m^, et Jean Régnier, procureur, son beau-frère. T, 
s. deTanniere, par. de Féline : Yerneuil, 1723, 1725. (r. i78, p. 357; 
/•. 480, p. 89.) 

LAIRE (Jean de) , écuyer. Le fief du Chier, dom., dîmes, cens et un 
chût, en ruines, par. de Celule : Riom, 1730. (r. 510, p. 49.) 

LAIRIZ (Agnès de), tille de feu Hugues de Lairiz, Ciiev., et v'' de Gua- 
luaul)et de Leule ou Lemos. Rentes sur les par. d'Abret et de Vicher au 
dioc. de Clermont : Billij, 1300. (r. ioo,p. 271.) 

L.AISSUS (Vincent de) , écuyer. Maison , dom. , bois , garenne , en la 
par. de Vaulrognaud : Beaujeu, 1303. (r. 485, p. 73.) 

LAIZIER (Jean de^ , Chev. T. s. de Brion , par. de Campaigne; ens. celle 
de Montauron, le bien noble de Chidrat, etc. : Riom, 1669. (r. 499, p. 
540, 541.) 

L.ALEU (Guill,, Jebanin et Mathe de), enfans de Berthomé de Laleu. 
Maison, terres, pressoir et dirne en la par. de Parey : Moulins, 1413, (r. 
454, p. 207.) Non nobles. 

LALEUÉE (Raymond de), Dam. Terres et prés avec les garennes du 
vill. de Cliaalis, par. de Lurci : Moulins, 1379. (r. 455, p. 28.) 

LALIER (Jean], écuyer. T. s. de Fontpault en la chatell. de Gannat; 
1505. (r. 452, p. 39.) 

LALLIER (Pierre), bourg, de Gannat. Seizième partie de la dîme appel. 
la g<'« dime de Gannat, qu'il partage avec Pierre Meschin, Dam. «t'aulres ; 
moitié de celle de Las Closures, cens en grain et argent : Ganiiaî, Mil. 
(r. 458, p. 29.) 

LALOE (Charlotte- Louise de), fille et héril. univ. de Claude de Laloë, 
Chev., cl nièce de Renault, v« de Charles de Lusignan, Chev., M'^ de S' 
Gelais, et héritière de Charles leur fils, 51»! des camps et armées. F. s. de 
la Loë, Fouessy, Brinay et de la Chaise, et les dîmes inféodées es par. de 
S' Gelais et dEschiré : Mehun-sur-Y . , Partenai, Yierzon , 1072 ad 
1702. (r. 430, p. 1.2: r. 436, jî. 179; r. 445, p. 192; r. 448, ]j. 
13.) 

LAMACO (Louis de), Chev., Sg. de Pousins et de Brosse, Brossia, et 
Caliier. d'Espina.sse, son ép. Mote. dom., bois, 2 étangs, t. s, de Baroys : 
Chareroche, 1443. (r. 468, p. 63.) 

LAMAl'D (Pierre-Louis), nég' à La Rochelle, fils unique de Pierre La- 
maud. Partie de la t. et s. de Mortaigne-la-Vieille, acq. par son père, le 
21 déc. 1721, de René Viault. Chev., Sg. de Pressignyet de Claude Ay- 
mer. son ép.: 7îot7u'/"orM728 ad 1739. (r. 441, p. 45; r. 442, p. 10, 36.) 

LAMBERT (Bariholomé), clerc, a cause deGuillemede Chaveroche, D;t- 



22 LiAI 

moiselle, son ép. Hôtel, t. s. de Chaveroche ; ens. deux parties de l'étang 
de Vauriges : Hérisson, 1301. (r. i62,p. 29.) 

LAMBERT (Jean), le jeune, bourg, de S' Porcien (Pourçain), Michel et 
Guill. ses frères, enfans de feu Michel Lambert et d'Agnès 3Iorine ; ens. 
Jean Lambert, leui* neveu. Grange de Bayeux, dom., étangs, garennes, 
tailles, cens et dîme appel, la Teillere, es par. S' Germain d'Entrevaux, 
Mellars, Trebent, Féline, Branciat et autres : VerneuU, 1342 ad 1389. 
(r. 458, p.\l2;r. -459, p. 220 ; r. 460. p. 89, 153, 158, 233.) 

LAMBERT (Gaudemard, al. Gondemard), Dam. Serm. de fidél. et prom. 
d'aveu au Sire de Beaujeu ; présens, Hugues de Châles ; Robert de Cha- 
lus ; Hugues de Gletens : Guichard de Marze ; Pierre de Norry ; Jean de 
Quoeuvre: Gérard de S'e Colombe; Jean de Thelitz ; Henemon de Yarcy, 
Chevaliers. Denys de Beaumont, Dam., bailli de Foi'ez ; 1369 ad 1400. 
(r. 483, p. 7, 8,10, 12.) 

LAMBERT (Jean) de Gozon, a cause d'Alise Brandoniere, sa f^. Qua- 
trième partie delà dîme appel, des Chevaliers, en la franchise de Moiithi- 
çon; 1404. (r. 461,p. 147.) 

LAMBERT (Hugues et Ant.), frères, écuyers, enfans de Jean Lambert, 
Chev., et Jean Lambert, écuyer, fils de feu André Lambert, écuyer, leur 
cousin germain. Hôtel, t. s. et dîme de Perigord, par. de Bort : Montlu- 
fOJl, 1445, 1432. (r. 461, f). 133, 237.) 

LAMBERT (Guill.), fils de feu Jean Lambert , fief de la Hardonière : 
Chdt.-Ceaux, 1478. (r. 3S0,p. 24.) 

LAMBERT (Cather.-Elisab.), fille de feu Jaques Lambert, médecin, et 
de Cather. Rivolles. Fief et métairie de Chat, neuf, autrement dit le Cher- 
pré, par. de Vitré : Melle, 1727, [r. 438, j). 370.) 

LAMBERTIE (Jean de), Chev., Sg. du Bouchet et du Puy de Maux, pour 
Marie du Raymer, al . Raziver , Dame d'atours de feue la Duch. d'Orléans, 
héritière de sa mère Marie-Françoise de Mesclàn, fe de Charles de Ruy- 
mer, Chev., Sg. du Deffens. T. s. de S' Martin de Lars : Civray, 1676, 
1679. (f. 433, p. 34; r. 435, p. 10.) 

LAMER (Gilbert de), écuyer, Sg. de Malhat. Dom. et justice au vill. des 
Champ» :*Gamiaf, 1506. (r. 452, p. 63.) Voy. Ramer. 

LAMETH (Claude-François de), Chev.,Sg. de Bussy. F. s. du Bois de 
Vaux : Civray, 1726. (r. 438, p. 529.) 

LAMOIGNON (Guill.), écuyer, pour son ép. Jeanne, fille de Heudes 
Troussebois, Chev. Hôtel, t. s. de LAeu : Ainay , 1368. (r. 462, p. 289.) 
Au dos, d'une écriture moins aftcienne : nunc^st ignobilium. C'est-à-dire 
la propriété. — Guill. Lamoignon, écuyer; 1375. Voy. S* Quentin. 

LAMOIGNON (Nicolas de). M" des requêtes ordin. de Ihôtel. T. s. du 
Vau de Chavagnes : Angers, 1678. (r. 403, p. 13.) 

LAMOIGNON (Guill. -Urbain de), M^ des requêtes ordin. de l'hôtel. Voy. 
Bonnin (Armand), 1703. 

LAMOIGNON (Nicolas), de Basville, Chev., Cte de Launay-Courson, Mis 
de la Mothe, et Anne-Louise Bonnin de Chalucot, son ép., instituent leur 
légataire univ. Guill. -Urbain de Lamoignon, cous. d'Etat, leur fils aîné; 
1721 ; celui-ci prête hom. du comté et vicomte des G^ et Petit Montre- 
vaut; 1735: Angers, [r. 426, p. 73.) 

LAMOIGNON (Chrétien de), Chev.', M's de Basville, présid' au pari, de 



LAN 23 

Paris, et Marie-Louise Gonde-Bergonne, son ép. T. s. de Seauve et autres, 
es par. de Chavenon, Bussière et S* Sornia, acq. de Nicolas Gaulnayn, 
écuyer : Murât, 1726. (r. 480. p. 78.) 

LAMON.V (Jean), et Jeanne, sa i^, bourg, de Moulins. Grand nombre 
d'acquisitions par enx faites en 1334. (r. 1374, p. 2146.) On aper^^oilque 
son l'""' état étoit celui de barbier. 

LAN (Jeanne de), v» d'Anaet Mignot, proc. à Moulins. F. s. d'Orvallet, 
par. S' Pour(.ain do Malcliere : Moulins, 1717. (r. 477, p. 564.) 

LANAY (Hnnfroy de). Dam., à cause de Catiier.,sa f», fille de feu Guill. 
Cliaudeyron, Chev. Vignoble situé entre Escotay et le Puy de Cussier : 
Forez,'l-2d0. [r. 493, p. 129.) 

LANDAZ (Guion de), écuyer, garde pour le Roi, du Pont de Se. Terrein 
vague près led. pont, à la charge d'un cens annuel; 1483. (r. 1344, p. 
177.) 

LANDE (Jaques de la), écuyer, pour lui et François de la Lande, son 
oncle. Maison, dom. et seg. de BusseroUes en partie : Marche0li9S. (r. 
184, ;). 137.) 

LANDE (François de la), écuyer. Sept arpens de pré en la par. d'Ainay : 
Germigny, 1505. (r. 452, p. 110.) 

LANDE (Regnault de la), écuyer, Sr de Puybillart. T. s. de Bignyn : 
Bourb., 1515^ (r. 452, p. 161 ;r. 483, p. 53.) 

LANDE (Etienne de la), av. en pari., tils de Georges de la Lande. Dîme 
de Pratloube, au terril, de Maringue, et aux vill. de S' Ignial, S' Laurent 
cl autres : Riom, 1669. (r. 499, p. 599 ; r. 502, p. 10.) 

LANDE (Jean de la), écuyer, S"" de Pisseloup, fils de Gabrielle-Fran- 
1 oise Joulin. F. s. de Chaillou, par. de Marœuil : Vierzoti, 1719. (r. 450, 
p. 53.) 

LANDENY (Jean de). Habergemenl de la Roiche, et un fief tenu de lui : 
Chdl.-du-Loir, 1312. (r. 3ii,p: 69.) 

L\NDERNEAU (Jean). Herbergemeut de la Jobennere : Roche-sur- 
Oyon, 1108. :;r. 333, p. 77.) 

LANDERNEAU (René), écuyer. S' de la Caillerye. F. s. de h: Petitière, 
saisi sur lui : Secondigny, 1697. (r. 436, p. 112.) 

LANDERNEAU ; Mario-Elisabeth), fe de Pierre de Neucheze, Chev., F. 
s. de la Maillebouere : Secondigny, 1699; v* en 1717. (r. 136, p. 223; 
/•. 438, p. 259.) 

LANDIS (Guill. des), md à Murât. Partie d'un dom. en la par. de Bre-' 
don : Murot, 1686. (r. 504, p. 96.) 

LANDRl (Jean). Herbcrgement de la Rocheperon ; 1387, — Jeanne 
Landric, v" de Jean Richomme. Hôtel et terre de la Bretaische-Nyart, au- 
trement dit le Gaull ; 1431. - Thibaut Landri, prêtre. Domaine de 
Champaignes: 1442 : Baugé. [r. 329 bis, p. 138 ; r. 343, p. 32 ; r. 347, 
p. 12, 21.) 

LANDRÛDIE (Jean-François de), écuyer, fils de Jean de Landrodie, 
écuyer, et de Jeanne de S' Julien. Maison des Coûts en toute justice, 
cens, rentes et autres dr., par S' Bonnet : lUom, 1669, 1684. (>\ 499, p. 
678; r. 503, p. il 2.) 

LANDROUAL'T (Pierre^. Diverses parties de terre et une dîme à Veroz : 
Germigny, 1443. [r. 466, p. 74.) Non noble. 



24 LAN 

LANGES (Girard de), de Langiis, Chev., reçoit d'Isabelle, comtesse de 
Forez, Dame de Beaujeu, le fief de Masimieu, Maximiaco, et la prévôté 
du Bourg-S'-Cbristophe ; 1271; et vend cette prévôté k Louis, sire de 
Beaujeu; 1281. (r. 1388, p. 26 ; r. 1389, p. 331.) 

LANGHAC (Bellone de), rarement Laugeac, v^ de Pierre Goyet, Sg. de 
la Rote et de Montpilou, tutrice de leurs enfans Armand, Pierre et Aelide. 
Les mas de la Bolene, de Tremolen, de 3Iasel et autres, et ce qu'elle tient 
à StMarcellin et autres lieux : Forez, 1395, {r. 494, p. 54.) 

LANGHAC (Pons de), sénéchal d'Auvergne; 1400, 1416. — Jean, Sg. 
de Langhac et de Brosses; Idem; 1437. [r. 470, p. 237; r. 471, j). 10, 
153; r. 1364, p. 1299.) 

LANGHAC, Langiaco, (Pons de), Sg. de Dalet. Moitié de la dîme de 
Croset-le-Vieux : Yichy, 1436. (r. 457 6i5, p. 19.) 

LANGHAC DE LA ROCHEFOUCAUD (Jean), Chev., fils de Louis de 
Langhac et de Louise de la Guiche, et, comme cohéritier de Gabrielle de 
Foix, sa tante maternelle. T. s. de Langhat, de Ilpize, de Rochegoude et 
de la Nobre, par. de Neufeglise et deMardogne : Mercœur, Riom, 1669. 
(r. 499. p. 388 0^391.) 

LANGHAC (Ant. de), Chev., prêtre, neveu de Phil, de Langhat. Chat., 
t. s. de Bonnebaut ; ens. le domaine d'Ypoux, al. Eypoux-Jovente, par. 
de S' Pierre-le-Chastel, de Mazayet et autres : Riom, 1669. — Louis de 
Langhac, par droit de substitution dud. Antoine ; Idem ; 1684, 1686. (r. 
499, p. 402; r. 502, p. 92; r. 503, p. 211.) 

LANGHAC (Cather. de), ve du C^^ Gilbertes. Chat., t. s. de Juillat, al. 
Julhat, le Crest et Chambon, par de Ceresat et le Crest : Riom, d669. (r. 
499, p. 454; r. 500, j9. 45.) 

LANGHAC (Gilbert de), Chev;, fils de Gilbert de Langhac, Chev. T. s. 
de Dallet, Chavanon et Malintras, par. du Bom-g Lastic, de S' Saturnin et 
autres : Riom, 1669 ad 1683. (r. 499, p. 400; j\ 500, p. 115; r. 503, 
p. 169.) — Antoine-Louise de Langhac, Dame de Cleravaux, sa fille, femme 
séparée de corps et de biens de François-Annet de la Rochebriant de Cle- 
ravaut.T, s. de Cesternes : Riom, 1683. (r. 103, p. 171.)Signe, Langheac. 

LANGHAC (Claude-Allyre de), Chev., fils de Gilbert de Langhac. T. s. 
de Preschonnel ; ens. celle de Juillat; 1699; Signe, Langhac. — Gilberl- 
Allyre de Langhac, Chev., son fils; 1717, 1731. Mêmes possess. et autres 
ci-dev. [r. 506, p. 26 ; r. 507, jj. 149; r. 510, p. 81.) 

LANGHAC (Claude-Allyre de) : est écrit Langeac, prêtre, Chev., fils 
d'Ant. de Langhac. T. s. de Bonnebaud; ens. le dom. d'Eypoux, par. S* 
Pierre-le-Chastel et autres : Riom, 1716. [r. 507, p. 148.) 

LANGHAC (Marie-Roger, Ct« de), Chev., M's de Colligny, capit. au rég. 
du Roi, fils de Gilbert de Langhac, et son ép. Marie-Jeanne-Baptiste, Pa- 
latine de Dio Montperroux. T. s. de.Dalet et de Malintras ; ens. celle de 
Precors, al. Précord, par. de Varennes-sur-Tesche : Chaveroche, Cler- 
mont, 1702 ad 1723. (r. 477, j). 56, 158, 619, 622 ; r. 506, p. 5, 120 ; 
r. 508,p. 120.) 

LANGLADE (Marie de), v^ de Jean de la Faige, Chev. de S* Lazare, tu- 
trice de leurs enfans. T. s. de Fournols, par. de même nom : Elect. de S' 
Flour, 1684. (r. 503, p. 364.) 

LANGLADE (Marguer. de), v« d'Hiacinthc de l'Espinace, écuyer, Sg, 



LAN 25 

du Passage. Chat, fort, dom. elseg. en la par. de Val : Isnoire, 1699. (r. 
506, p. 65.) 

L.\.\GLARD(M:itliiou de), écuyer, secret, du Roi. T. s, delà Varcniies, 
par. (leJallyiiy -.Moulins, 17:20. (r. 478, />. 133.) 

LANGOiN ^.lOuis de), écuvor, Sg. de Crouzel eu Beny. Hùlel, mole, t. 
s. deBaruou : Ainaij-le-Chastel, 1411. (r. 462, p. 291,) 

LANGO.N (Arlus de),Sg. de Souvaiu, écuyer des écuries du rioi,à cause 
de feue Gilelle, Dame de Vernoii, sa mère. Hôtel, t. s, de Veriion, aussi 
Bernon, sis à Beçay-le-Frouiental : Ainay, 1415. (r. 462, p. 344.) 

LANI.\C (Hugues de), Cliev. T. s. de Clialaigaes et de Fougerolles: Fo- 
rez, 1294. (r. 492, p. 63.) Voy. ci-dev. Lauay. 

LAMAC ^Elieiiue de), Sg. d'isseron. Dam., et Jocerand de Laniac, 
Dam. tienuent, l'un la maison forte de Doyseu, appel, les Fervanches, 
l'autre, le mandement de Pisav, al. Pyseys et dép. : Forez, 1296, (/•. 49 J, 
p. 47.) 

LAM.\C (Hugues de), Dam., lilsdefeu Jocerand de Laniac. Chev. Cliàt. 
fort, t. s, de Vaudragon, Vullis Dragonis : autre terre au mandement de 
Pisay : ForeZ, 1309, 1311. (r. 492, p. 282, 300 ; r. 493 bis, p. 17.) 

LANIAC (Briand de). Dam., fils de feu Jean de Laniac, Chev. Chat. t. s. 
de la Roche Molerie, al. Molière et de GraisoUes; ens. le cliàt. de Pon- 
cins ; 1318, 1322 ; et fait donation de ces propriétés a Perceval de Laniac; 
1334 ; Forez, (r. 490,p. 208; r. 491, p. 210; r. 492, p. 42, 240.) 

LAMAC (;Jocerand, dit Perceval de). Dam. Chat. t. s. de Fougerolles, 
Marclop, Chalaignes-le-Comtal et Firmigniac, par. S' Gênez. Vente par lui 
faite à Jean, G"" de Forez, de sa maison forte et dép. de Marclop ; 1323 
ad 1333, (r. 490, p. 274, 277; r. 493, p. 52; r. 1395, p. 293.) 

LAMAC (.Béatrix de). Dame de Vintate, v» de Guill. de Mays, Chev.,Sg. 
de Cuseu, al. Cusy. Maison, dom. et mouv. en la par, de Vendranges, 
chàtell. de Lay : Beaujea, 1323,^1334 (r, 485, p. 103; r. 490, p. 81 ; r. 
493, p. 24.) 

LAMAC (Girin de), Dam., fds de feu Pierre Laniac, Chev., dom. etdr. 
dans les confins de S' Baldomer; 1328. ^- Louis de Laniac, Dam., héri- 
tier de feu Pierre de Laniac, Chev. F. s. au terril, de S' Baldomer ; 1410 : 
Forez, (r. 491, p. 75; r. 492, p. 258.) iV» L'ordre des temps ne permet 
pas de regarder ce sujet comme héritier prochain du père de Girin, déjà 
décédé en 1328. Peut-être aussi que la pièce n'est qu'un vidimus ou mé- 
morandum, d'un acte plus ancien, d'autant qu'elle n'est qu'en papier et 
sans signature. 

LANIAC (Bérard de), fils de Berard de Laniac, Sg. d'isseron, a/. Yseron, 
Chev., vend à Garin Chabert, citoyen de Lyon, vingt-quatre livrées de 
terre, sises au mandem' de Boysset; 1328; et rend hom. de ses chat. t. et 
seg. de Doyseu et de Bovsset ; 1329, 1333 : Forez, (r. 491, p, 189 ; r^ 
192, p. 81," 221 ; r. 493 bis, p. 49; r. 1395, p. 2553.) 

LANl.AC (frère Amedée de), prieur de Montverdun, et Briand de Laniac, 
Chev. Chat. t. s. de Graysoles : Forez, 1330. (r. 491, p. 20.) 

LANIAC (Brient de), Laniaco, Chev., dénonce au parlem* Adhemar, 
Sire de Rossillon, Hugues Mauvoisin et Hugues Guichard, Chevaliers, pour 
avoir forcé et pillé son chat, de Thorent en Vivarais; 1332. (r. 1392, p. 
749.) 



Î6 LAR 

LANIAC (Hugues de). Dam. Chat. t. s. d'Escotay; ens. sa maison de 
Cayriseu, al. Boriseu : Forez, 1333. — Jeau de Laniac, Dam., dit Galjjys; 
idem; 1336. (r. 490,/). 270; r. 491, p. 9.) 

LANIAC (Jocerand de), Chev., Sg. de Fougerolles. Traité de mariage 
entre lui et Alise de Beaujeu, fille des feus Guicliard de Beaujeu, Sg. tic 
Ferreux, et Marguer. de Poitiers, Dame de Luzy ; 1372. (r. 1389,p. 172.) 
N^.A ajouter à l'Art de vér. les dates, tom. 2 : Beavjolois. 

LANIER (François), cous. d'Etat en la direction des finances, fds de 
François Lanier, lieul. gén. en la scnécîi. d'Anjou. Terre et haronnie de 
S' Gemme-sur-Loire : Angers, 1650. (r. 355, p. 64. — Jaques Lanier, 
Chev., son-fils; idem; 1690. [r. i2l,p. 21.) 

LANTILLAC (Marie de), abbesse de St Pierre de Beaumont : Clerm., 
1739. (r. 509, p, 48.) 

LAPARA (Jean), md k S' Sernin, pour Louis de Laparra, son père. Jus- 
tice h. m. et b., cens, rentes et autres dev. en la par. de S* Sernin : Au 
rillac, 1684. (r. 503, p. 378.) 

LAPELIN (Jean), notaire. Cens et rentes acq. de Jean du Peschin, 
écuyer, es par. de Chareil et de Cintrât : Chantellc, Vt?rneMï7, 1443. [r. 
458, p. 321.) 

LAPELIN (Cather.), v^ de Claude Alenat, S^ de Froraantaud, capit. au 
rég. de Grave. T. s. de la Grange, acq. de Daniel Chacaton, S" de Virlo- 
bier, châtelain de Murât : Moulins, 1695. (r. 475, p. 157.) 

LAPELIN, al. Laplain, écuyer, Sf de Broussat, et Elisabeth Chambon, 
sonép. T. s. de Follet, par. d'Iseure : MouVms, 1700. (r. 476, j). 11.) 

LARABLE (Gabriel de), écuyer, et Marie de Cambrai, son cp., hérit. de 
Jeanne Herpin, leur aïeule. T. s. du Châl-Herpin, al. Chat, de Merer : 
Vierzon, 1650. [r. 443, p. 15.) Rel. d'eux : Jean d'Huisset, écuyer, S"" 
du Chaillou, pour son fief de Beury ; et Phil. de Laage, écuyer. S' de Cer- 
boy, pour ses moulins de la Roche. Voy. Herpin.) 

LARBOURET (Françoise), v^ de Michel Gauniet, bailli de Pierrebrune. 
T. s. de S' Hilaireprcs Plonsat : Auv. 1717. (r. 507, p. 230.) 

L'ARCHEVÊQUE (Jean), Sg.'de Partenay, veuf de Marguer. N., ayant 
contracté de nouv. liens avec Marie, fille de Guichard, Sire de Beaujeu et 
de Jeanne de Chat. -Vilain, et ayant reçu de son beau-père 11,000 I. tourn. 
de dot, détermine ie douaire à assigner à sa nouv. épouse; 1330, 1333. 
(r. 1388, p. S: r. 1389, p. 142.) A'a, Jean de Parlhenay dit l'Arclievèque, 
vendit sa terre de Parthenay U Charles VII, dauphin, le 21 janvier 1419. 
(Arrêts notables par Augeard.) 

LARDIER (Thomas et Jeau), enfans de feu Thomas Lardier, bourg. 
Terres, bois, garenne, étang, rentes, censives; ens. le moulin de Char- 
bindar, une maison et cellier à Moutbrisson, par. d'Essertines et de Bal- 
bigny: Forez, 1289 ad 1337. {r. 491, p. 125, 269; r. 492, p. 142, 
266.) 

LARDIF (Anne), Damoiselle, fille de Gilbert Lardif, Sg. de Teilhot, v^ 
de Henri de Servière, Chev., Sg. de Couronnct, fils de Jean de Servière. 
Chat. t. s. de Teilhot, de la Mollette, l'Aubespin et Couronnet, par. S» 
Priest-des-Champs et de S* Martin d'Espinace : Gannat, 1669 ad 1685. 
(r. 499, p. 41 ; r. 500, p. 77 ; r. 503, p. 130, 549.) 
LARDIF (Ani.), bourg, de la Faye, par success. de Marie Prévost, sa 



LAR 27 

ipère. Fief noble de la Faye, consistant en un petit domaine et seg. di- 
recte, par. de Biolet : Gannat, 1724. (r. 509. p. 147.) 

LARGE (Perreaul le). Dam. Clicsal do Praynaz, dom. et redevances, 
par. d'Ayneul : Ainaij, 1310. (r. 106, p. 82, f 

LARGE (Guill. le), Dam., paroiss. dAyueul. Le champ de l'Aubepiti, 
trois pièces de terre, et la quatrième partie de l'Aide du sel de Germigny; 
1356. (r. 46G, p. -28.) 

LARGE (Jean de), Cbev. T. s. de Puyhaut, de la Court et de la Vau-S'«- 
Anne, par. de Domeyrat : Montluçon, 1505. (r. 461, p. 89, 91.) 

LARGE (Ti.ouKis fe). M-»' des logis du Roi. T. s. des Quartes, et liel 
d'Aruau : Amboise, 1619. (r. 357,/). 88.) 

LARGE (Germain le), av. en pari. Dinie du Bouchel-Bastard : Dun-le- 
Roi, 1GG3. (r. 443, p. 34.) 

LARGE (Claude le), S»" de MouUon, fils de François le Large, écuyer, S' 
de Parassac, et de Mai-ie le Sycur, homme vivant et mourant : 1070. [r. 
445, p. 129.) — Cather. le Large, fille et hérit. en partie de Claude le 
Large, écuyer, S' de Guiliy, ^^ puis v^ do Sylvain Pinguet, Sr de Monl- 
chaureux. Fief appel, le Prè-Rond : Dan-le-Roi, 167G, 1682. (r. 445, j>. 
258, 122.) — Nicolas le Large, écuyer, prêtre, ciiau. de Bourges. Même 
fief; 1689, 1697. (r. 447, p. 19, 235.) 

LARGE (Germain le), écuyer, S^'de Gry,fils de Gilbert le Large, écuyer, 
lieut. gén. au baill. de Dun-le-Roi, et échevin de la ville de Bourges. Le 
Pré le-Roi, autrel'ois le Pré Alix, tenu pai" indivis avec Germain le Large, 
écuyer, receveur des Aides en Normandie, son neweu ; 1670. — Etienne • 
le Large, son fils, écuyer, et Germain le Large, écuyer, Sr de Villaines, 
sou cousin germain, fils du ci-dev. Germain, receveur des aides en Nor- 
mandie; hlem ; 1G77 ad 1681 : Dun-le-RoL (r. 415, p. 281, 355, 375, 
ilO, 431.) 

LARGE (Paul le), de Cresançay,^ écuyer. S' de Saules, al. Salles. Terre 
:i|)pel. le Champ-aux-JIoines, et une autre nommée le Champ-de-Fleu- 
riei-s ; ens. une route funcière, acq. l'an 1564 par Jean le Large, lieul. 
gén. au baill. du Msut de Chât.-Nouf en Berri ; 1G76, 1683. [r. 415, p. 
257., 424.) — Magdel. et Cather. le Large, sœurs, ses héritières ; tant par 
elles que par leur proc. Jean-Paul le Large, écuyer. S' de la Coudre ; idem; 
1704, ad 1717 : Dun-le-Roi. (r. 448. p. 76, 138; r. 449,p. 302.) 

LARGE (Magdel. lo), ve de Jean Claveau, écuyer, S'' de Nouhes, fille 
de Germain le Large, écuyer, cons. en l'Elect. de Bourges, et de Magdel. 
Poupardin. F. s. de la Louche, par. de Vouzeron : Mehun-sur- Y ; 16S1. 
{r. 41G, p. 146.) 

LARGE (Jeanne le), \^ d Etienne Foucault, écuyer. Partie des terres et 
x'g. de Chambon, etc. : Dun-le-Roi, 1695. (r. 447, p. 181.) 

L.ARGE (Pierre le), écuyer, Sr de la Drejonnière, fils de Jaques le Large, 
icuyer. Droits d'éciianges honorifiques en la par. de Lignac : Monmo- 
rilion, 1701. [r. 437, p. 1.) 

LARGE (Marie le), v'^ de François, écuyer, Sr de Boisgisson. H. m. et 
!i. j. de Lauton et (rilomery daus létenduc du lieu : Dun-le-Roi, 1719. 
/•. 450, p. 61.) 

LARIPPE (Valerien, aussi Barthélémy de), bourg, de Vier/on, Marguor. 
Rousseau, sa f^, fille de Claude Rousseau, notaire, et leur fils Raymont 



28 LAS 

de Larippe, av, en pari., bailli du comté deNançay. Maison, terres, vignes, 
et le fief de la Quinerie : Vierzon, 1670, 1682. [r. 444, p. 6; r. 443, 
p. 102, 328, 412.). 

LARIPPE (Pierre), et François Bidault, bourg, de Vierzon. Fiefet mé- 
tairie de Bonnaigle, par. de Vierzon; 1717. (r. 449, p. 283.) 

LAROUETE (Aléz). Deux pièces de terre et moitié des terrages de Ve- 
roz et de Germigny ; 1301. (r. 466, p. 43.) 

LARRES (GéoU'roy de), prêtre , et son neveu Jean de Larres. Maison 
du Fain, deux étangs, etc., en la par. de l'hôpital de Mulciaco : Beaujeu, 
1267. (r. 489, p. 266.) 

LARRES (feu Robert de). Dam. ; Laude, sa ve ; Perria de Larres, Dam.; 
Alips de Larres, v*" de Hugues de la Broce, Dam. Maison, étang et pré de 
Lâvres : Beaujeu, 1312 ad 1337. (r. 489, j9, 139, 140, 141, 189, 190, 191.) 

LAS (Charles de), écuyer, Sg. de Las-Vallotte , et Jeanne de Changy, 
sa f«. F. s. de la Loge, de Tonnin, Chandon, Lanceray, Monceau, al. Ma- 
zeau-sur-Azy-le-Vif et autres, es par. de Dienne et de Montigny ; 1676. 

— Michel de Las, écuyer, leur fils ; Idem; 1686 ad 1723 : S* P.-le- 
Moust. (r. 474, p. 336, 627, 640, 645, CL':;, 6S6, 657; r. 476, j). 34; 
r. 478, p. 339, 360.) 

LASGAZES (Piètres de), écuyer. Maison sise au chat de Baagé ; 1467. 
(r, 348, j9. 40.) 

LASCOMBES (Claude), Sr du Peuxmege ; signe, Puechmege, fils deBau- 
zire Lascombes, av. au siège présid. d'Aurillac, et lui-même cons. aud. 
siège. Cens, rentes et tailles en toute justice h. m. et b., par. S' Illide : 
Aurillac, 1685. (r. 503, p. 492 ; r. 504, p. 82.) 

LASNE (Roch), tanneur à Nevers, pour sa f« Marguer. Betcheuneu, al. 
Betchevaut.Vigne au terril. deS'Bonin, près Aeuer*; 1702. (r. 476, p. 36.) 

LASPAYE (Phil. de), v^ de Jean Esveille-chien, écuyer, Sg. d'Angliers. 
Partie du fief de la Roche-Rigault : Loudun, 1443. {r. 341, p. 86 ; r. 
346,/). 15.) 

LASSÉE (Elie-Salomon de), Sg. de Coings. Droit d'échanges honorifi- 
ques et de prééminences dans l'étendue de la par. de Coings ; 1702. — 
Paul de Lassée, écolier en l'université de Bourges, son fils. Fief de Pied- 
fane, par. de Marron ; 1704 : Issoudun. [r. 448, ;). 31, 74 ; r. 449, p. 260.) 

LASSERÉ (Louis de). F. s. de Condioux : Ainay, 1700. (r. 438,p. 522.) 

LASSEUR (Johannet), de S^ Léopardin au dioc. de Bourges, pour sa f^, 
fille d'Archambault de Jalegny, et de Jaquete le Leux. Dom., bois, garen- 
ne, cens, tailles et coût. , es par. d'Ussel, Branciat et Estrossat : Chan- 
telle, 1322. (r. 458, p. 223.) 

LASTIC (Bertrand-Bayon de), fils de Dame Ahelide de Moncelles, v*" de 
Jean de Lastic, Chev. Le mas de Segonzat, dom., justice et mouv. : Non- 
nette, 1394. (r. 471, j). 101.) 

LASTIC (Robert de), Sg. de Seguersac , pour son fils Barthélémy de 
Lastic. Chat. t. seg., dîmes et h. justice d'Ynsac et du Bouscherat en la 
baronnie de Mercœur; 1493. (r, 471, p. 161.) 

LASTIC (Jean-Ant. de), prieur de Bredon ; 1669 ad 1698. (r. 503,/?. 
462 ; r. 505, p. 101.) Signe l'abbé de Sieujac. 

LASTIC (François de), écuyer, fils de Philib. de Lastic; 1669, 1684. 

— François de Lastic, Chev., fils de Gilbert de Lastic ; 1690. T. s. de 



LAU 20 

Sieujac, S» Georges, Laval, Allouxe, al. Aleuse et la Tiemolière, par. de 
Neuveéglise : MQrcœur, Murât, St Flour. (r. 495), p. 137, 138 ; r. 303, 
p. 387 ; r. 505, p. 99.) 

LASTIC (Josepli de). Cliât. t. s. de Fornols en la par. de Cliaudesai- 
gues : Elect. de S» Flour, 1685. (r. 503. p. 494; r. 504, p. 91.) 

LASTIC (François de), Cliev. T. s. de Sieujac, S"^ Georges, Aleuse, Pa- 
renlignac, la Pouilleuse el Pertus, es par. de Neuveéglise, de Vabres, Or- 
beil, S^ Reniy de Chargiial et de S' Germaiii d'Usson : Nonnette, Usson, 
etc., 1723. (r. 508, p. 68; r. 509, p. 137.) Signe, Sieujac de Lastic ; et 
en dernier lieu, Sioujeac. 

LASTRE (Brasin de), dit Canari, écuyer, pour lui et Anne de Lastre, sa 
fille. F. s. des Osches : Amboise, 1489. (r. 43-2, p. 83.) 

L.VSTRE (Louis de), écuyer. T. s. de Laslre et de Monsue, en la baron, 
de Mercœur ; 1503. {r. 452, p. 78.) 

L.\L'DE (Philiberte de), fe de Louis Nagu, Chev. Maison forte de Sau- 
lin et dép. : Bourb.-Lancy, 1401. (r. 466, p. 165.) 

LAUGEOIS (Louise-Françoise de), de Meaux, ép. d'Anne-Hilariou de 
Colentin , Oo de Tourvillc , vice amiral de France, fondée de sa proc. , 
agissant pour les enfans mineurs de N. Darot, Chev., JI's de Popeliniére, 
son premier mari. F. s. de la dîme de Villars; ens. la terre et le terrage 
situés aux Fosses : Civray, 1696. (r. 436, p. 52, 53.) 

LAUGES (Robert de). Accord avec Agnès, Dame de Bourbon, au sujet 
des maison, dom., et vignes appel, les G^es Corvées ; 1272. Non noble. — 
Regnaud de Langes ; Idem; ens. le champ et les prés de Nohes; 1307. 
— Arnoul de Lauges, tils de feu Jean de Lauges, Dam., pour lui et ses 
frères Pereleet Guill. Mômes champ et prés de Nohes; 1356 : Germigny. 
{r. 465, p. 262, 264, 265.) 

LAUGÉRE, al. Laugière (Jean de). Dam. Maison de Laugères, dom., 
bois, garenne, hommes taillables et arr. fiefs : Belleperche, 1301. {r. 465, 
p. 136.) 

LAUGÉRE (Stevenin de), écuyer^ et Jeanne, sa P, fille de Regnaud de 
Rez, écuyer. Hôtel, t. s. de Laugère, par. de Monteil, al. Montelles : Bel- 
leperche, 1410. (r. 465, p. 150.) 

LAUGIÈRE (Gilbert de), écuyer, fils de Guill. Laugière et de Jeanne 
de Thoury. Maison et dîme appel. Champberault, el divers dom. iBourb., 
1513. (r. 484, p. 74.) 

LAUJON (Adrien de), lient, gén. au baill. de Vierzon. Partie de pré in- 
divis avec Et. Gaultier, contrôleur au grenier ;^ sel de Vierzon, mari de 
Louise Franchon: Me/tu>l-sur- y., 1682. (r. 445,^. 336.) 

LAUMOSNIER (Jaques), huissier au présid. de Poitiers, pour lui et 
Jeanne Boidin. T. s. de Telebourg et Buignonnet, par. de THommoia ; 
Fartenaij, 1699. (r. 436, p. 292.) 

LAUMUR (Pierre de), av. en pari., fils de René de Laumur, av. au baill. 
de Mural, celui-ci fils de Gaspard de Laumur. Cens, rentes et autres dev. 
sur le vill. de Laumur, par. de Cliastel-sur-Murat .• Elect. de S^ Flour, 
1669 ad 1686. (r. 499, p. 44; r. 503. ;;. 30; r. 505,/). 18.) 

LAUMUR (Ant. de), bourg, de Murât, donataire de Magdel. de Chaba- 
non, sa mère. Cens et rentes en directe seg., par. de Valeujol, mouv. des 
vicomtes de Cariât et de Murât ; 1723. {r. S09, p. 102.) 



80 LAU 

LAUNâY (Guill. de), dit le Breton, dem. à S' Pourçain, fait cession de 
ses biens, dans le cas où il n auroit point d'enlant, à son cousin-germain 
Henri de Launay, dit le Breton : Dourb., 1361. (r. IST^?, p. 2871.) 

LAUNAY (Raoul de), Chev.. Sg. de Morviller et de Paillard, chambel. 
ordin. du Roi, et son Bailli d'Amiens, mari de Jeanne de Poix. Moulin 
baanal de Bonneul : Clerm. en Beauvoisis, ISIO. (r. 4363, p. 1172.) 

LAUNAY (Susanne de), Damoiselle, f*^ de Claude Hugues, écuyer, S^des 
sablons, séparée de biens d'avec lui. T. s. deBreslay, par. de Fircé : il/ans, 
1606. (r. 3o2, p. 17.) 

LAUNAY (François de), Sg. de Cumery. Troisième paitie des châtell. 
de Tlioureil et baronnie de Richebourg, acq. d'Anne de Montaffier, C'*"^*^ 
de Soissons : Saumur, 1670. ^r. 358, p. 33.) 

LAUNAY (Honoré de), écuyer S"", du Plessis de Venet. T. s. de la G'i 
Vau : Châtelleraut, 1673. {r. 433, p. 46.) 

LAUNAY' ^Marie de) , v^ en premières noces de Remy Roussil , S"" de 
Tilly, et en secondes noces, de Jean Febvrier, lient, gén. en la chamb. du 
dom. de Bourbon. F. s. du Cluzeau, et moitié de celui du Bouis, par. de 
Ghirat : Chantelle, 1690. (r. 475, p. 27.) 

LAURENCIE (Henri de la), écuyer. Chàtell., t. s. de Villeneuve-la- 
Comlesse : Chizaije , 1663. (r. 433, p. 268.) — Pierre de la Laurencic , 
Chev. , Sg. de Villeneufe-la-Comtesse. Maison noble et seg. de la Thi- 
baudiere : Chizmje , 1691. — Pierre-Henri de la Laurencie, Chev.: 
Idem; 1717. (r. 435, p. 330: r. 438, p. 247.) 

LAURENCIE (Charles de la), écuyer. T. s. de Beaulieu-S^-Mard : Au- 
nay, 1688. (r. 433, p. 233.) — Henri de la Laurencie, Chev., enseigne 
de vaisseaux: Idem; 1699. — Louise de la Laïu'encie , sa v^, ayant la 
garde noble de leui's enfans Charles et Angélique; Idem; 1710. (r. 436, 
p. 270; r. 437, p. 168.) 

LAURENCIE (Bertrand), Chev., Sg. de Charras, lieut. des Maréchaux 
de France en Angoumois. F. s. de Serre ; S^ Jean d'Angely, 1733. (r. 
442^ p. 18.) 

LAURENCIN (Gaspard de), Chev., Sg. de Bachoux et de la Magdelain, 
donataire d'Elisab. de Fenouil, sa mère. F. s. de Prapin et dop. : Lyon, 
1686. (r. 493, p. 150.) 

LAURENCIN (Jean de), de Paffy, Chev., comme hérit. de Jeanne Cro- 
pet-le-Péage, sa mère. Maison forte, t. s. du Péage, par. d'Irigny : Lyon, 
1699,1703. — Henri-Louis-Owald de Laurcucin, d'Avenas, stipulant pour 
lui, son proc. et cousin germain. Même t. et seg. ; 1722. ()'. 496, p. 149, 
179; r. 497, p. 183.) 

LAURENT (Jehannet). Hôtel du Vergier et dép., par. de Veroz : Ger- 
migny, 1411. (r. 432, p. 42.) 

LAURENT (Guyot ), écuyer. F. s. des Anges ou Arges de Lerignat en 
la chàtell. de Campaignac -.Bourh., 1306. (r. 452, p. 227.) 

LAURENT (François), écuyer, Sg. de Beaulieu, présid' au siège royal 
de Niort. Fief de Chaumonl en la ville de JSiort ; 1665. (r. 433, p. 207.) 

LAURENT (Jeanne), v^ de Phil. Bureau, héritière de Claude Laurent, 
son frère. Censives de la Folie : Yierzon, 1670. (r. 443, p. 113.) 

LAURENS (Jean-Urbain de), Chev., Sg. de Joreau. T. s. de la Vaufes- 
tu : Baugé, 1716. (r. 425, p. 26.) 



LAV 3! 

LAURENT (Miclid), S^ de Marnai. F. s. de Palliere, par. de Baux, ei 
celui de la Mottevaulieux, acq. de Gilbert-Gaspard de Chabanne et de Phi- 
liberte d'Apclion, son ép. : Billy, 1717, 1723. (r. i77, p. 28o ; r. 478, 
p. 4i3.) 

LAURENT (Benoit), bourg, de Lyon. Maison, dom. et une rente noble 
appel.laBoissonniere,par.deBriî^nais :Lt/ow, 1721. (r.497,p. 113,184.) 

LAURENT ^Claude), tils do Fran(;ois Laurent, et cessionnaire de Hypo- 
lile Roland, son oncle, curé de Seriiere eu Maconuois. T. s. cl h. j. de la 
Duerie, des Gorgerauts, et rentes nobles, par S' Denis de Cabanes : Lyon, 
1733. (r. 498, p. 78.) 

LAURIÛL (Pierre de), écuyer, S' de Salasou. T. s. des Noix, par. de 
Parav-sous-Bi-ial : Verneuil, 1684. (r. i7i,p. 490.) 

LAURIÛL DE CHANDIEU (Paul de), Chev., 0*^ de Digoiue, fils de Re- 
né de Loriol et de Livie de Chandieu. T. s. de Chappe,par. de Perrière : 
Bitly, 1710, 1718. (r. 476. p. 2^-2■, r. 477, p. 629.) 

LAURIT (Pierre de), écuyer, tils de Jean de Laurit, écuyer. Chût. t. s. 
de Laurit: Elect. de Brioiide, 1670. (r. 499, p. 763.) 

LAUSÛN (Jean de), écuyer, S^de Prémilly, cons. du Roi en ses conseils 
d'Etal et privé ; 1663. — Pierre de Lauson, écuyer, Sr de la Poupardie- 
re; 1670. — Phil. de Lauson, écuyer, S"" de la Poupardiere ; 1716. Fief 
des Polernieres, al. Pontonnieres, le moulin de Chazeaux, al. Chedeau, 
par. de Pranzay ; eus. la t. et s. de la Poupardiere : Lusignan. (r. 433, 
p. 121, 122, 233, 234; r. 434, p. 79 el suiv. ; r. 438, p. 51.) 

L.\USUN (Jaques de), de la Roulliere, écuyer. F. s. de la G^" Roche : 
Partenai, 1699. [r. 436, p. 3-27.) 

LAUTIIOIN (Gabriel de), écuyer, pour Robert Laulhoin, écuyer, son 
père. H. m. et b. justice, cens, rentes et autres dr. à la Peyronnat et au- 
lI•e^^ lieux, par. de Charmensat, Peyrusse et Malompize : Riom, 1669. (r. 
499, p. G3o.) 

LAUTOIN (Gabriel de), écuyer, fils de Louis de Lautoin. T. s. de Char- 
mensat : Elect. de -S' F/OMr."l683. (r. 503, p. 173.) 

L.\UVERGNE (Pierre), écuyer, très, de France. T. s. de Chateldon, par. 
de même nom, acq. de Joachim de Fain, Chev. ; ens. celles de Ferrière 
et de GailTier, par. de Ferrière : Billy, 1723. {r. 478, p. 363, 364.) 

L.4UVERGUHAT (Jean). Pièce de terre en la par. de Sanciat : Billy, 
1411. \r. 457, p. 16.) Non noble. 

LAUVERJAT (Clément), S' de S» Martin, et Etienne de Lauverjat, S' de 
Vefures, garde-du-corps, enfans d'Etienne Lauverjat. Diverses parties de 
terre, et bois taillis en la par. de Yierzon; 1673. (r. 445, p. 217, 218.) 

LAUZANNE (Sébastien de), écuyer. T. s. de l'Estang : H. -Marche, 1669. 
(r. 471, p. 227.) 

LAUZANNE (Claude, de), écuyer. F. s. du Puiniarsignat, al. Puis-Mal- 
seignat: Marche, 1669, 1684. (r. 474, p. 94, 446.) 

LAUZANNE (Sébastien de), écuyer, Sg. de l'Esiang el de Calendelle, et 
Marguer. de la Trolliere, son ép. ; ens. Jean Beraud, mari de Jaquette de 
la Trolliere, lesd. Dames héritières de feu Gaude de la Trolliere, écuyer. 
F. s. de la Trolliere et de Valvinaud, par. de Teneuille : Bourb., 1711, 
1716. (r. 477, p. 32,214.) 

LAVAL, de Valle. Ce nom se rencontre dans le Bourbonnois et le Beau- 



32 LAV, 

jolois. 11 n'oiïre aucun rapport avec les Laval du Maine, relevans d'Anjou, 
et que Ton placera ci-après. 

LAVAL (Hugues de), Chev., reconnoît tenir de Gui de Dampierre, Sg. 
de S* Just, ses t. et seg. situées en la par. de Jauzat, al. Genzac ; ens. 
son bois de Tornoil, sauf la fidélité qu'il doit aux Sires de Bourbon et 
d'Escole, et à l'abbé de Mauzac: 1246. (r. 469, p. 83.) 

LAVAL (Belone, \^ de Pierre de], Jaquet et Girard, leurs enfans. Maison, 
terres, garennes ; ens. les bois de la Blelornere, de Larzeis et autres : 
Beaujeu, 1317. (r. 489, p. 271.) 

LAVAL (Jaques de), paroiss. de S' Symphorien. Diverses parties de 
terres et de bois en la par. de Laval, châtell. de Huchon : Beaujeu, 1 340. 
(r. 489, p. 340.) 

LAVxVL (Jean de), écuyer, par. de Ferreuse, pour sa f'^ Alips de Sauge, 
Damoiselle. Rentes et dîmes es pai\ de Floret, de Bernussel et autres : 
Chamelle, Murât, 1399. (r. 458, p. 133.) 

LAVAL (Guill. de), écuver. Hôtel et seg. de Cluzel, par. de Chirat : 
Chantelle, 1443, 145-2. (r. 458, p. 166, 167, 303.) 

LAVAL (Jean et Pierre de), frères, l'un mari d'Alise, l'autre de Cather. 
Vente au Duc de Bourbon de la Dîme de Genzac,.... {r. 1356, p. 189.) 
La date emportée. 

LAVAL (Marguer. de), Damoiselle, v^ de François de GouzoUes, écuyer. 
T. s. de Gouzolles et du Ludex : Montluçon, 1504. (r. 453,p. 178.) 

LAVAL (Gilbert de), écuyer, pour Jaques de Laval, écuyer, son père. 
Dom. du Petit-Mare : Chaveroche, 1305, 1506. (r. 452,7). 3, 43.) 

LAVAL (Gui de), Chev.. Sire de Pacy, bail de ses enfans. Herberge- 
raent de Tonnebelle, par. S' Lo, près Angers; 1384. (r. 337, p. 78 ; r. 
340,]). 43.) 

LAVAL (Gui, Sire de). Baronnies de Laval et de Vitré ; 1389, 1407. ()•. 
343, p. 6, 7; r. 343, p. 29, 78.) Rel. de lui : GuiU. de Brie, al. Brée ; 
Jean Cliappelais ; Ambrois et Jean l'Enlïant; Jean de la Poulies : Gui de 
Laval, Sire de Monijean; Robert de Loyre; Jean de Mernay ; Jean de 
Montenay ; Gilles Quatrebarbes : Jean de Scepeaux : Jean le Vaier, Sg. de 
la Glané ; Pierre le Vaier, al. Verrier, Sg. de l'Espine ; Jean de Villiers, 
Chevaliers. 11 s'agit de Gui XII. 

LAVAL (Anne, comtesse de), Dame de Vitré, de Gaure et de Tinteniac 
(seule héritière de sa maison), rend boni, au Duc d'Anjou, du comté de 
Laval; 1413 : et du fief de la Quarte; 14'22. [r. 337, p. 83; r. S'il, p. 21 ; 
r. 343, p. 8 : r. 343, p. 33.) Vassaux : Simon Amie ; Aimery Anthenoise; 
Pierre Anvers; Jean d'Averton; Jean Bahoul ; Jean de Bret; Jean de 
Chanipaigne : Jean la Chappcllays ; Ambroys l'Enfant ; Lancelot de Fetchal; 
Olivier de Feschal ; Lancelot Frezeau ; Jean et Tristan de la Jaillc ; Robert 
ca Lore, al. Loire ; Jean de Maczon ; Jean de Mathefelon ; Jean de Mer- 
nay; Jean de Monlecler; Gui d'Orenge; Guill. de Ponce; Gilles et Jean 
(le Quatrebarbes ; Noël de la Roche ; Louis de la Tour ; Jean le Verrier, 
Chevaliers. Guillaume lEnffant; Jean de Villiers, écuyers. 

LAVAL (Gui, comte de). Sire de Vitré, de Cbàt.-Briant, Montfort et la 
Roche, à cause de Françoise de Dinant (sa seconde (*),rend hom. au Duc 
lYAnjoti des terres de Candc et de Chanzeau, et lui cède purem' et sim- 
l'iem', poiu" son ébat et plaisir, la Roche nommée de Chanzé, près d"An- 



LAV 33 

gers ; 1450 nd 1 486. (r. 340, p. 2K ; r. 341, fol. 121 ; r. 351, p, 5; r. 
1341, /"o^ 23, 32.) Vassaux : Lancelot d'Aiidigin:' ; Jean d'Andii^n.'', Sg. du 
Bois de la Cour; Hector de la Jailie ; Hugues de Monlalavs, Cbevaliers. 
Jean d'ingrande; Tristan du Perrier, écuyeis. C'est (iui \IV. 

LAVAL (Gui de), relève son comté, de la Tour du Louvre; 1540. (r. 351, 
p. 80.) — Le même. T. s. d'Orval, Rruyères et Cliil. Villaiii, provenans 
de son mar. avec Claude de Foix) : Aijuay-le-Cfiaiel, Hrrisson, hsoa- 
dun, 1540. (Anciens lioni. de France, mêmes archives, tom. 2 ) Il s'agit 
ici de Gui XVII. Nous avons dit ailleurs <|ue le sang a changé cin(| fois 
dans celle maison, depuis l'an 1-213, jusqu'en 1608, à commencer par un 
Montmorenci ; d'où Monlmorenci-Laval. 

LAVAL (l'eu Thibaut de). Chev., Sg. de Loué. (11 est dit ailleurs cousin 
d'Aune, C»*'*'"" de Laval.) Sa v^ Jeanne de Maillé avoue !e chat, de la Quarte» 
Angers, li34. (/•. 341, p. 22.) —René de Laval, écuyer, leur fils; lt71* 
(r. 134-2./). 188.) 

LAVAL (Gui de), Sg. de Loué, attaché a René, Duc d'Anjou, roi de Si- 
cile, en recevoit 35 florins par mois pour être employés à la peinture du 
Pas de Saumur, où ce priuce venoit de se distinguer; 1446. (r. 1339,/?. 
unique.) AiVranchissement de sa terre de Rrain, rclev. de BeauCort en Val- 
lée : Angers, 1453. (r. 1351, /"o/, 155.)— Pierre de Laval, écuyer,cham- 
bellan du Roi. Jléme l. et seg. de Brain; ens. celle de Kuyle ; I48i. (r. 
351. p. 80.) Le prénom Gui, qui sembloit réservé au chef de cette maison, 
s'est glissé, comme on le voit, parmi les collalérau.x. 

LAV.VL (Gui de), Chev., Sg. de Loué et de la Faigne, chambellan de 
Charles, C'« du Maine, de Guise, de Mortaing et de Gien, V'^ de Chatel- 
leraiit, obtient de lui l'éreclion en chatell. de sa terre de la Faigne, mouv. 
de Chdt.-du-Loir ; 1152. (/•. 333,;). 129.) Réunion en un seul hom. de 
cette terre, avec la 4e partie de la prévôté d'Oayse ; 1467. (r. 1351, p. 4.) 
— René de Laval, écuyer. Même terre de la Faigne; 1485. [r. 348 bis, 
p. 18.) — Jeaudé Laval, Chev,: idem; 1604. (r. 352, p. 141.). — Ga- 
briel de Laval, Chev., gentilh. ordin. de la cliamb.,son fils; Idem; 1625 
(r. 354, p. 65.) — Charles de Laval, Chev., Sg, de Turtigny en Picardie, 
par success. de Thomas de Laval, son père, de Gabriel de Laval, Chev, 
des Ordres, et Anne Vielle, sa f^, ses ayeux. Même terre et chatell. de la 
Faigne; 1G67, 1681. (r. 357, p. 6; r. 405, p. 1.) Tiennent de lui : Jaques 
Honoré Barentin, présid* au gd conseil pour sa t. et seg. de Crânes, du 
chef de sa f"= Magdel. Pen-ot ; Gaspard de Champagne, Chev., C'e de la 
Suze; Magdel. de Lavardin, v* de René Froullé, C® deTessé; Charles 
Sarazin, Chev., S"" de Vezins. — Claude-Charles de Laval, par reprise 
sur feue Louise le Meusnier, sa mère. Môme terre et chatell. ; 1704. (r. 
425, p. 59.) 

LAVAL (Gui de), Chev., Sg. de Loué, premier chauibel. du Duc d'An- 
jou, et M" de ses eaux et forêts, transporte à René de Fromentières, 
écuyer, le ségréage aitpel. les Aulnois. au ressort de liaugé ; 1471. {r. 
335,p. 70) ; est pourvu de l'oHice de Sénéchal d'Anjou; 1472. (r. 1342, 
p. 194.) 

LAVAL (Anne de). Voy. ci-dev. Chandio ; an, 1575. 
LAVAL (Pierre de), Chev. de l'Ordre, capit. de 60 h. d'armes, B"" de 
Lezay, rend hom. povr Jacqueline Glerambaut, de la terre et baron, de 

3 

t 



34 LAY 

Trefves : Saumur ; ens. de ses propres t. et seg. relev. à'' Angers ; 1605. 
{r. 352,2). 89, 90.) 

LAVAL (Hilaire de), Chev., M's de Laval-Lezay, chef du uom et armes. 
T. s. de la Grasliere et de Maulebert, al. Mouilbert : Lusignan, 1669. (r. 
433, p. 165, 166.) Voy. Puy du Fou, Sesmaisons. 

LAVAL DE MONTMORENCY (Cyprien-Pierre de), chan. du Maus, abbé 
de Manlieu en Auv.; 1724. (r. 509, p. 130.) 

LAVARDIN (Jean de), écuyer. T. s. des Bordes, par. de Bleré : Amboise, 
4379. (r. 432, p. 85.) 

LAVAU (iean de), près Montluçon, de Valle suprà Montem Lucium, 
Dam, ; 1300. — Leger-Johannet de Lavau, Dam. ; 135i ; et ses denx fils 
Pierre et Roger de Lavau, Dam.; 1374. Dom. et seg. dud. lieu de Lavau, 
dïbc. de Bourges; la maison appel. S'^ Anne; partie de la dîme de Pe- 
nuUac et d'un bois : Montluçon. [r. 461, p. 215, 241, 246.) 

LAVAU (Jean de), bourg. d'Aisnay-le-Cbatel. Un setier de seigle sur les 
feures de Cerilly : Ainay, 1357. (r. 461, p. 320.) 

LAVAU (Heliot de), a cause d'Ysabeau Bellonne, sa f^. Hôtel de Cham- 
paigne etdép. : Mireheau, 1433, 1438. (r. 331, p. 56, 57.) 

LAVAU (Guill. de), écuyer, Sg. des Landays, veuf de Jeanne de Forges, 
pour lui et leurs enfans. Cens, tailles et partie de dîme es pai-. de Mar- 
cillat et de S* Marcel : Montluçon, 1443. (r. 461 , p. 196.) 

LAVAU (Guill. de), cons. au Pari, de Paris. Moitié des t. et seg. de Chat- 
Neuf, et partie de celles de Brueil, Ferrant et Moussy : Marche, 1307. {r. 
453, p. 83.) Voy. Vau; an. 1506. 

LAVESSE (François de), Md à Clermont. Moitié du dom. noble de 
Treuille, et bois en dép., avec justice h., m. et b., par. S' Diery ; 1700. 
{r. 506, p. 96.) 

LAVEURE (Geofroy), fds de feu Henri de Laveur, doyen d'Yssy. Fief en 
la par. de Luzey : Beaujeu, 1293. [r. 489,^. 261.) 

LAVIEU (Jean de), Chev., Sg. de Rochemolière, en procès contre le Duc 
de Bourbon; 1441. (r. 1359, p. 742.) 

XAYE (Arnoul de), Chev. Maison et Courtil appel, de Moutcunchie, par. 
de Peruez : Beaujeu, 1279. (r. 485, p. 126.) 

LAYE (Bartholomé de), fils de feu Et. de Laye, Maison forte, dom. et 
seg. deMessigny, Messiniaco, près Beauregard : Beaujeu, 1313. (r.487, 
p. 27.) 

LAYE (Etienne de), fils de feu Hugues de Beysenes. Maison forte, t. s. 
de Beaumont, par. S' Laurent de Chalaronne, tenue auparavant par Hum- 
bert, frère de Guichard, Sire de Beaujeu ; ens. la maison forte et dép. de 
Beysenes en Beaujolois, dont le C^® de Savoye s'était emparé pendant la 
guerre, et dont il le sommoit de rendre homm. à Humbert de Villars, son 
frère : Beaujeu, 1330, 1339. (r. 488, p. 19, 176 ; r. 489, p. 62 ; r. 1391, 
p. 592.) Voy. ci-dev. Beyzenens. 

LAYE (Barthélémy de), ditMucers, Chev. Serment de fidél. et prom. 
d'aveu au Sire de Beaujeu; 1335. (r. 485, p. 87.) 

LAYE-(Jocerand de), Chev., châtelain de Chalmont. Maison de Marczole 
et dép. : Beaujeu, 1335. (r. 488, p. 66.) 

LAYE (Aimé de), Chev., bailli et gouverneur de Beauvais pour le Duc 
de Bourbon, comte de Clerm. en Beamoisis; 1350. {r, iZ%, p. 156.) 



LEA 3S» 

LAYE (TacboQ de). Hua., et Jeanne, al. Jaquete de Berry, al. Bcrrie, 
aussi Verry, elc, sa femme. Maison forte d'Issart. doni. et mouv.; pns. 
autres dr. seigneuriaux es cliitell. de liilly, Moulins, Souvigny., Ver- 
neuil; 1330, i374. {r. 434, p. 137; r. iliH, p. 317; r. 450, p. 178; r. 
464, p. 170; r. 467, p. 134.)— Jeanne de Lave, leur fille, ép. de Jeanne 
de Murât, écuyer, Sire de Belmont, al. Beaumont. Maison forte d'Issart et 
dép. : Souvigny ; terre de Clievei^jnes : Moulins; tief de Boucé ; Billy ; 
cens et tailles à Cressanges et autres lieux : Verueuil ; 1404. (r. 434, P- 
64; r. 436, p. 112; r. 460, p. 35; r. 467, p. 111.) 

L.\YE (Archambaud de), Dam. ^ cause d'Ysabelle, sa 1^. Maison et dom. 
en la par. de Pin : Moulins, 1366. (r. 434, p. 34.) 

LAYE (Jean de), Chev. Cliàt. t. s. de S' Lagier, al. S« Legier, Leode- 
garii: 1374. — Etienne de Laye, ditLursat, Dam., son fils aîné : Idem; 
1400, 1417 : Beaujeu. (r.483,p. 35; r. 483 bis, p. 18 ; r. 486, p. 109, 
^i6; r. 1388, p. 33.) 

LAYE (Ant. de). Chat. t. s. de S' Legier; ans. les fiefs de la Poype et 
de la Ville, au mandement de Cbastelar, par. de Lancie : Beaujeu, 14M, 
1459. (r. 483 bis, p. 17, 20.) — Guill., aussi Pliilib. de Laye, son tils uni- 
que, Chev. ; Idem; 1474 ad 1486. (r. 483 bis, p. 19, 21 ; r. 488, p. 14 ; 
r. 489, p. 148.) — Théolde de Laye, écuyer; Idem; 1317, [r. 443, p. 
88; r. 432, p. 160.) 

L.\YE (Guye de). Dame de Pierrefite. Maison, t. s. de3Iars : Beovjfiu, 
1442. (r. 486, p. (58.) 

L.AYE (Hagonin de), écuyer, paroiss. de Fleuriet. Rentes sur plusieurs 
tènemeus , et un bois, par. S' Didier et du Pin : Moulins ; et, a cause 
d'Ysabeau de Sincé , sa f^ ; cens et partie de dîme es par. de Siodré et 
Varennes-sur-Tesche : Chaveroclw, 1455. (r. 434, p. 17': r. 468, p. 343.) 

LAYE (Jean de), Sg. de S' Léger. Chat., bourg, dom. et seg. de S'Tri- 
\ier-en-Dombes : BeaujeUy 1473. (r. 488, p. 111.) 

LAYE (Louis de), écuver, T. s. de Franchelain et de la Ville : BeaujeUy 
1306, 1317. (r. 486, p. 173 ; r. 488, p. 27.) 

LAYSIE (ôdet de). Dam., pour Marguer. de Caulis, Damoiselle, son 
ép. Moitié de l'étang des Choux, des terres des Broces, elc. : Beaujeu, 
1343. (r. 489, p. 319.) 

LAZ.\GNA (Jean de), de Flacelcyras, et Jean, son fils, paroiss. de Bon- 
revs au dioc. d'Annecv, veudent à Guignes de la Roche, Chev., leur terre 
et'le bois appel. Vinzèles : Forez, 1328. (r. 1397, p. 337.) 

LEAGE (Honoré de), écuyer, Sg. dud. lieu et de la Court. Hôtel de 
' Chizelles, cens et partie de dirae k Nassignet : Hérisson, 1431. (r. 462. 
p. 183.) 

LEAGE (Bompart de), Chev., Sg. dud. lieu, Oiamhellan de la Duch. 
de Bourbon. T. s. de Quissames : Montluçon, 1306. (r. 433, p. 303.) 

LE AGE (Jean de). Fief de la petite Materé, acq.de Louis Bignet, écuyer, 
Sg. deChery : Souvigny, 1699. (r. 473,p. 241.) 

LEAGE (Ant. de), comme hérit. de feu Ant. Rcy, lieut. en l'Elect. de 
Moulins. Fiefs de la Mot£-Mahou et du Tramblay, par. de Coulaudon ; eus. 
et coi^ûintement avec Gabriel Biliiard, unç maison à Moulins; 1732. (r. 
479, p. 10, 11, 26.) 

LEAGE [Aatouie de). Ixjiurg. de Souvigny, et Je;^^m frèfe, liewt. aux 



36 LEN 

eaux et forêts de Moulins. Fief de la petite Materée : Souvigny, 1736. 
(r. 481, p. 180.) 

LEDRA (Guill. de), avocat, et Jaques, son frère, tiennent de Guigues 
de la Roche, Chev. les territ. de la Mola et de Palin, pai". de Montpesat: 
Forez, 1343. (r. 1398, p. 685.) 

LEGAREY-DES-150ELFS (Morice), S' de Chàlillon, chef du gobelet du 
du Roi. Aveu des fiefs du Mont elduCouret, par. d'Azerable et de Buze- 
lat, par lui donnés à sa nièce Marie-Anne-Josephe de Legaj-ey, ép. de 
Jean-Jaques de Douhet, Chev., Sg. du Puy-MoUniert : Maubergeon, 1719. 
{r.ASS.p. 410, 411.) 

LEGIER (Etienne), bourg. d'Issoudun, fils de Jean Legier, m^, et de 
Gabrielle Letroitig. Fief et métairie du petit Chezollel, par. de Lezeray : 
Issoudun, 1670. (r. 444, p. 10; r. 443, p. 97.) 

LEGIER (Françoise), v^ d'André des Champs, potier en étain à Bour- 
ges. Pièce de vigne au clos Bonniou, par. S' Oulchard : Bourges, 1672. 
(r. 444, p. .^4; r. 445, p. 166.) 

^EGOUX (Raoul), écuyer. S"" de Bordes. T. s. de la Rochegastevin , et 
le quart des gds moulins" de fîaugfc; 1661. {r. 356,/). 93, 96, 101.) 

LEIGNE (Ant.), av. en pari, F. s. de la Periere : Partenay, 1698. (r. 
436, p. 133!) 

LELANG (Gabriel de), m^. Partie de dîme en la par. de la Dapaire : 
Marche, 1727. (r. 481, p. 90.) 

LELÈS (François de), du Plessis, secret, du Roi. T. s. de Mambray : 
Mans, 1706. (r. 425, p. 47.) 

LELLARD (Olivier de), écuyer, Sr de Montigny. capit, des Chasses et 
M* partie, des eau.x et forêts de Chizaye , Aulnay et Fontenay-le-C'^. F. 
s. de Genouillé : Chizaye, 1675. {r. 433, p. 36.) 

LEMORT (Pierre), écuyer, S^ de la Forest, fils de Nicolas Lemort, et 
mari de Cather. de Boisouvray, grenetier au gren. à se! de Bourges. Mai- 
son appel, l'hôtel de Châl. Neuf en celte ville, et le quart des dîmes de 
la par. de Nouan ; 1674 ad 1680. (r. 445, p. 248, 286, 397, 398.) — 
François Lemort, écuyer, son fils. Maison sise à Bourges; 1710. — Jean 
Lemort, écuyer, capit. au rég. de Poitou. Quatrième partie des dîmes de 
la par. de Nouan : Bourges, 1715. (r. Ud,p. 16, 183.) 

LENDA (Béatrix de), v^ de Truchon, Sg. de Muyrone , avoue tenir de 
Hugues, fils de Robert, comte de Clermont, Dauphin d' Auvergne, sa mai- 
son forte de Lenda, sise au vill. de mC'me nom, mouv. du chftt. del Ilau- 
ton, sauf néanmoins la dîme qu'elle lève au territ. de Porcharessas qu'elle 
ne ticHt point dud. chàl. Confirmation par Robert, C® de Clerm., neveu 
de Hugues; 1284. {r. 471, p. 30.) 

LENETI (Guionet), de S' Symphorieu. Dam., vend au Sire de Beatijeu 
quelques rentes assises sur le pré de Crevant; 1319. {r. 1389, p. 360.) 

LENFENT (Roberte), v» de Gillet de Mascon, bail de leurs eufans.Fief 
delà Perrière : La Roche-sur-Oyon, 1409. (r. 333, p. 61.) 

LENTHON, al. Lentoing et Lonthein (Beraud de). Dam., h cause d'Y- 
sabelle d'isserpens, son ép. Dîmes et rentes es par. de Varennes-sur-Al- 
lier, de Verox et Montodre : Billy, 1379. (r. 456, p. 108.) — Beraud de 
Lenthon, Chev,, Sg. de Montgon et de la Clause, leur fils. Idem ; ens. la 
10*^ partie de la gdo dime de Muzeret, cens et rentes ; Gannat^ 1411. (r. 



LES 37 

437 bis. p. 97.) — Robert de Lenthon, stipulant par son fils Anl. «o 
Lcnthou. Cliàt et moiideni' de Mont^on et de la Clause, dioc. de S» Flour, 
en la baron, de Jilercœur ; 14U3. {r. 471, p. 108.) 

LÉONAllU (Ursule de), v« de Phil. de Jumilbac. Chev., D"n de Monlai- 
^ii. F. de la ViliaU'-nillion, par. S' Viilor : (iiwn-t, KÎHi. (r. tTi, ;). Î>17.) 

LÉUNET (Simon), de Monlbribson. Cous el renies au mandciu» de Sury- 
Comtal : Forez, 1339. (r. 490, p. il 2.) • 

LEPIN (Ant.j.niJ. Renie noble en la par.de S'Veran : Lyon, 1732. 
(r. iOS, p. 66.) 

LEPlRALLT(feu Charles-Ant.),écuyer, Sg. de Ninlré. Sa v» Margucr. 
Michel, comme tutrice de leurs enfans Charles-Ant, Marguor., Antoinelle 
et Marie-Louise Lepuraull. F. s. dçla tour on forteresse de Nintré : Chd- 
tellenmt, 17u5. ^r. 437, p. 1:23.) 

LER.\Y (Jean de), écuver. S* des Marons, pour Ayrolles de Plays, sa 
1*. F. s. de la l'ommerave : Marche, 1506. (r. 452, p, 2-26.) 

LERMAILLIEUS (Pierre), de Sui^-Comlal, vend à Jean, C»" de Forez 
un pni assis à Vacherenl; 1309, (r. 1395, p. 264.) 

LERO.N (Biaise le), écuver. T. s. dAngin : Ciieret, 1586. (r. 452,p. 244.) 

LERO.NT (Hugues de). Dam. Terre de Bouet, dom. el rentes es par. de 
Vieel de Billezuis : Bilttj, Chinrroche, 1343. [r. 435,p. 291.) 

LEROD (Ant.). Dom. noble de la Biglie, j. h. m. et b., avec la Monu- 
gne de Fressiuel, es par. de S' Sornin et deS' Priesl ; 1685 : Elect. d'.lt*- 
rilluc. [r. 513, p. oo2.) 

LEBRE (Jelianette de), Damoiselle. Le tenem' de Quatreteilles, et un 
bois, par. de Spine ou dEspine ; Moulins, 1367. (r. 455, p. 63.) 

LERTOING (Berault et Anl. de), |H.'re el lils, écuyers, hériliers de Jean 
de Lertoing, écuyer, leur cousin, Sg. du Bac. ijualrièine partie de l'aido 
d'Alenche. cens et renies : liourb., 1492. (r. 1376, p. 2603.) 

LESAUD (Martin), mJ. Fiefs de Barmonl et de Villenoue, par. de Chou- 
day: Issmdun, 1686. (;•. 446, p. 145.) 

LESCALLIER (Aht.), m<l, et sa 1* Charlolle-Elisabeth Vi/ada. Rente 
percepi. au qunrlier de Pierre- en-cise: Lyon, 1722. — /r/cmparsa v", 
pour leurs enfaus ; 1734. (r. 478, />. 96: r. 497, p. 178, 187.) 

LESCllAT (Pliilib. de), pour Excellinc, sa fe. Maison, ilom. et renies au 
vill. d'E.schial, par. de Tassât; présent, Perrin d'Avernieres, Dam,: 
ChtintelU', 1352. (r. 468, p. 195.) 

LESCIIELIER (Jean de;, écuver, Sg. de Vernoille. Hom. de ce qu'il 
tient du C'« de Forez ; 1441. (r. 491, p. 71.) 

LESCIRE (Marie de), v« de Henri de Grenier, Chev., tutrice de leurs 
enfans. T. s. de Reghaud, de Pleaux et Poul, par. dAruac el autres : 
Aurillae, 1699. (r. 506, p. 74.) 

LESGLA.NTIER (Pierre de), pour Marie de la Ro»he, sa (*. Maison et 
dép. au 1er. de la Roche : terres, vignes, ^^areune el tailles en la par. de 
Besson : Souvifjny, 1 i43. (r. 407, p. 161.) Non noble. 

LESMARQLÈst (Silvin), écuyer, S' de la Brosse. Fief du Brcuil-Her- 
bert: Moumorillon, 1671. (r. 433, p. 105.) 

LESNAYE (Guill.), sergent d'armes, et Mnriate, sa (". Maison, verger, 
etc. : Angers, 1455. (r. 335, p. 37.) 

LESPECHERIE (Thevcnin de). Dam., veuf d'Ysabelle de Genetines. 



38 LEH 

pour Artaulde, leur fille. Cens sur diTers ténemens au vill. de Cheberi: 
Belteperche, 1368, (r. 46», j». 215. y 

LESSAY (Jeanne de). Dame de Gastiues, ve d'Olivier CIcreau, Chev. 
T. s. de Grésille quelle reporte à Baugé par le moyen de Regnault du 
Dresnay, Cîiev., Sg. du Plessevs-Rouge-bec ; 1451. (r. 337, p. i; r. 
:ui,p. 20, 21.) 

LESSERAT (Philib., Sg. es), Chev. Dom. et seg. du vill. de Sen-va- 
reniies : Semiir en Brionnois, 1366. (r. 466, p. 137.) 

LESSERET, al. Lassercot (Guill.), Dam. Maison forte, dom. et mouv. 
deMarisy: Marisiaco, 1335. (r. 489, p. 98.) 

LESTRANGE (Louis de), écuyer, Sg. de Baume en partie, fils de Gm 
de LestraBge, éeuyer, et Françoise de Fricon, al. Freron, son ép. T. s. 
de Leyrit, par. de Basville, au dioc. de Ciermonl, Elect. d'Evaux : Riom. 
1669. —Jean de Lestrange, Cliev., leur fils; Idem; 1684. — Louis de 
Lestrange, Chev., Capit. de cavalerie, résidant en son cbât. de Leyrit ; 
Idem. Et, du chef de sa f^ Marguer .-Aimée de Beauverger-Montgon, fille 
de feu Louis de Beauverger-Moutgon, Chev. Chût., terre, dîme et seg. de 
Matroux, par. deDoutreix: 1724 ad 1733. (r. 499, p. 679: r. 503, p. 
246 ;r. 507, p. -2-21; r. 509, p. 153; r. 510, p, 1, 54; r. 511, p. 37.) 

LESTRANGE (Joseph de), Chev. T. s. de Magoac, par. de même nom : 
Guéret, 1717. (r. 477, p. 466.) 

LETIISE (Huguct de). Herbergem* assis à la Grimaudiere : Mirebeau, 
1382. (r. 330,p. 52.) 

LETON. ouLetou (Jean), Dam. Serm. de fidél. et prom. d'aveu au sire 
de Beaujeu; 1400. [r. 486, p. 149.) 

LETOSQUARE (Pierre), écuyer. F. s. de la 3Iothe-S' Vincent : Civray, 
1700. (r. 436. p. 344.) 

LETOUX (Marguer. de). Damoiselie, v^ de Louis de Telly, al. Theillis, 
Sg. de Tournillon, écuyer, comme tutrice de leurs enfans Pierre-.\nt., Za- 
charie, Guill, et Louis. T. s. de Putay, et dép. : Cliaveroche, Moulins, 
1506. {r. 453, p. 49 ; r. 454, p. 2.) Voy. Teillis. 

LEUCHANGY (Berauld de), écuyer, Sg. de Charmensat, avoue tout ce 
qu'il tient du C*^ de Montpensier, baron de Mer cœur ; 1493. (r. 471, 
>. 173.) 

LEUCILLEU (Etienne de), mari de Blanchete, fille de feu Guill. de S' 
Pol, et Hugonel leurs frère et beau-frère. Moulin sous Falloise, un bois 
contigu, dit S^ Pol ; cns. la terre del Chambon, cens et rentes : Forez, 
1292. (r. 492, p. 309.) 

LELÉ (Marc, al. Max), bourg, et M"^ des postes à Issoire. F. s. de Scio- 
rat, dom., cens et rentes par lui nouvel, acq. es par. de S* Yvaiue, Sau- 
vagnal et autres : Vsson, 1724. (r. 509; p. 105. 128.) 

LEUÉE (Berthoniier de la), et Marguer. Durelter sa f'-. Ensaisinem' à 
leur profit du tenem' des Penchas, par, de Lucenay : Moulins, 1448. 
(r. 1355, p. 113.) 

LEUGY (Archimbaudde), Leugiaco, Dam. ; Macer et Guillot de Leugy, 
Dam. Maison et dom. de Jorza, al. Jorçat, et dr. dans les bois du même 
nom, par. de Leugy ; ens. la leri-e de Goutemore, par de Sansat : Billy, 
1300. (r.457,p. 202, 203.) — Robert de Leug)-, Dam. Le bois et pré de 
Giiatellar, au ter. de Jorçai. Terres, garennes, cens, tailles et rentes, au 



LEV 89 

ter. de Touchebeuf, par. de Foux et de Leugy: Billy, 1342. (r. 4oG, 
p. 57.) 

LEUGY (Guill. de). Dam. Rentes percepi. es par. de Bar et de Mon- 
combros: Owveroche, 1312. (r. 468,p. 77.) 

LEUILLON (Etienne de), notaire. Fiel' de Monlforl, au boury de Gou- 
zieux: Lyon, 1725. (r. 497, p. 237 ; r. i98, p. ii.) 

LEVADOUX (André), md à Groslier. Fief et dom. noble de Pagnat, dl- 
iiie et cens, par. de Loubeyrat : Riom, 1717, 1730. — Amable eKiilbert 
Levadoux, ses enfans ; Idem, 1732 ad 1759. [(;•. 507, p. 172; r. 510, 
p. 78; r. 511, p. 21,40, 49.) 

LEVIS, aussi Levy (Phil. de), Chev., Sg. de Florensac, comme admi- 
nistrateur des biens de son fils Guyonet, al. Guigonet, mari de Janiagne 
de la Rocbe, hérit. univ. de Guigues, al. Guigon, Sg. de la Roche, recon. 
tenir à hom. de l'év. du Puv, les chat, de Retournac, Arciac, Perendre 
et Malivernac, el reçoit pour eux le serment de leurs vassaux par le baiser 
de ses pouces: Forez, 1344. (r. 493 bis, p. 96 ; r. 1397, p. 533, 537.) 
Vov. Guigon de la Roche-Levis ; 1344. 

LEVIS (Phil. de), Chev., Sg. delà Roche, V'^ deLautrec, oncle d'Ant. 
de Levis, C'"' de Villars, et Sg. des baronnies de la Rocbe et d'Annonay, 
institue son hérit. universel Gui, son fils aîué, lui substitue Phil. son 2<1 
fils, et fait des legs, entr'autres, k son ép. Eléonore de Villars : -àCarcas- 
sone, 12 août 1380. (r. 1362, p. 1016 ; r. 1374, p. 2450.) — Gui de Le- 
vis, Sg. de la Roche, reconnu hérit. de son oncle Bertrand de Levis, 
prothonolaire du S» Siège ; 1382. (r. 1399, p. 819.) — Phil. de Levis, 
Sg. de la Rocbe, V'^ de Lautrec, nommé hérit. du chat, de Mirabel par 
Eléonore de Villars, sa mère ; 1385. (r. 1399, p. 813); traité de son ma- 
riage avec Antoinette, al. Anlonie, fille de Louis d'Anduse,. Sg. de la 
Voûte; 1395. (r. 1399, p. 824); vend à Jean Simoneau, dit Clisson, 
mercier, dem. à Paris, divers cens et rentes sur la terre d'Amblevillers 
près Paris; 1396, (r. 1397, p. 541) ; recon, tenir de l'év. du Puy le 
chat. t. s. de la Roche en Velay ; 1399. (r. 1398, /). 640) ; réclame"' di- 
verses parties du douaire de sa mère Eléonore de Villars, sur Imbert, al. 
Humbert, Sg. de Thoire et de Villars; 1404. (r. 1362, p. 1126) ; rend 
hom. à Louis de Poitiers, C*e de Valentinois, des chat, t. s. qu'il relève 
de lui; 1410. (r. 1397, p. 600) ; fait des dispositions en faveur de Bre- 
mond, son fils; 1414. [r. 1399, jp. 817); transige avec Ysabelle de Har- 
court, v* de Humbert de Villars, el recon. avoir reçu d'elle 400 moutons 
dora compte de 800 qu'elle lui devait; 1423. (r, 1375, p. 1479; r. 
1389, p. 183) ; et cède la moitié de ses biens à Ant. de Levis, son fils, h 
l'occasion de son mariage avec Ysabeau, lille d'Hector de Châtre, al. 
Chartres, Chev., Dame de Honsen Bray, au comté de Clerm. enDeuuvoisis; 
1425. [r. 1362, p. 1025) : verni auC*c de Forez la ternide Mirebol; 1428. 
(r. 1399, p. 745; révoque la donation du chàl. de Muyrussio par lui 
faite à Bcrmond de Levis, Sg. de Chat. Morand, son fils ; 1438. {r. 493, 
p. 177); institue son hérit. universel Ant. de Levis, Chev., Sg. de Vau- 
vert, Vallis viridis, son fils, el l'ait des legs à Bremoude de Levis el 
autres ses enfans, el à leur mère Anthonie ; 1439. (r. 1362, p. 1134.) 

LEVIS (Antoine de), Sg. de Vauvert, V*» de Lautrec, Sg. de Villars, 
la Roche el Annonay, fils de Phil. de Levis, vend quelques cens et rentes 



40 LEV 

aux Célestins de Lyon ; 1437. (r. 1374, p. 24S4) ; transige avec Bremond 
de la Voûte, son frère, au sujet de la succession dePhil. de Levis ; 1441. 
(r. 1362, p. 1015) ; nomme pour héritier universel Jean de Levis, son fils 
aîné et d'Ysabelle de Chartres ; à son défaut, son â^i fils Antoine ; au dé- 
faut de l'un et de l'autre, Bremond de la Voulte, son frère et ses enfans: 
après eux le Sire Eustache de Levis, Sg. de Cosantet de Villeneuve ; puis 
Gaston de Levis, Sg. de Lera, Cliev. ; veut en outre que quand Guill., 
son frère naturel, sera d'âge à porter les armes, il lui soit fourni 4 bons 
chevaux : et hoc facto debeat sequi arma ad suam adventuram, prout 
taies naturales facerc debent; et ulteriùs non debeat in domo ethospitio 
nostris, receptari et recipi. 11 ordonne la même chose pour Ymbert son 
propre bâtard ; 1444. (r. 1362, p. 1024.) Devenu veuf la même année 
d'Ysabeau de Chartres, il obtient pour lui et ses enfans, main levée de sa 
châtell. de Vierzon. {r. l31S,p. 3029); et à cause du mariage de Jean 
son fils, Sg. de Vauvert, avec Thémine de Yillequier, il lui cède la baron- 
nie de la Boche; 1451. (r. 1401, p. 1141) ; et passse un accord avec 
Aymar de Gaston, Chev., fils de Gastonet de Gaston, Chev., Sg. de Barge, 
au sujet du châl. de S" Julien sur les confins du Forez, mouv. dud. Anl. 
à cause de sa baron. d'Annonay ; 1448, 1452. (r. 493, p. 62, 64.) 

LEVIS (Ant. de), Sg. de Hons en Brai, dioc. de Beauvais, fils d'Anl. 
de Levis, C'^ de Villars el de la Roche, et d'Ysabelle de Chartres, vend a 
Jean, Duc de Bourbon, C^'' de Clermont, une partie de ses héritages ; et 
l'autre, à cause de délits par lui commis, est confisquée au profil du niè- 
me Duc ; et, quoiqu'il se dise voué à l'état ecclésiastique, on voit que 
Jeanne de Chalençon, en qualité de sa femme, réclame un douaire qui 
est reconnu et acquitté par le même Duc de Bourbon; iiQ3' ad 1492. 
(r. 1359, p. 762 ;r. 1360, p. 807 ; r. 1361,2). 1118; r. 1362, /J. IHl, 
1137, 1139; r. 1363, p. 1018, 1132 ;r. 1374, p. 2449, 2452; r. 1378, 
p. 3038 ; r. 1399, p. 800.) Voy. Chalençon. 

LEVIS (Jean de), Chev., C'= de Villars, Sg. de la Roche et d'Annonay, 
fils et principal hérit.de feu Antoine de Levis, C" de Villars, et d'Ysa- 
beau de Chartres, Dame de Vierzon, pai' donation que lui en avoit faîte 
Regnaud de Châtre, archev, de Reims, son oncle, donne son consentement 
au douaire de Jeanne de Chalençon, veuve (il paroit que cette qualité ne 
lui est donnée que parce que son mari éloit mort civilement), d'Antoine 
de Levis, son frère puiné 1465, 1467. [r. 1362, p. 1133, 1138 ;r. 
1378, p. 3032.) Voy. Chalençon. . .». '• 

LEVIS (Gui de), Sg. de la Roche, Chev., V^ de Lautrec, insli-ti^è pour 
hérit. univ. Phil. son fils, lui substitue son propre frère Bernard de Le- 
vis, et choisit sa sépulture en la chap. des FF. mineurs d'Annecy ; 1473. 
(r. 1362, p. 1023.)' 

LEVIS (Bremond de), Chev., Sg. de la Voulte, Louis Sg. de Mirebel et 
Jacques de Levis ses enfans, d'une part ; Thomine de Villeguier et Jeanne 
de Chalençon d'autre part, contre Jean Duc de Bourbon étant aux droits 
d'Antoine de Levis, Sg. de lions; 1474 ad 1487. (r. 1361, p. 1114; r. 
1362,p. 1026 ad 1034, 1131, 1142.) 

LEVIS (Louis de), Sg. de la Voulte. Traité du mariage de son fils Gil- 
bert de Levis, Sg. de Mirebcl avec Jaqueliue, fille de Jean du Mas, Sg. de 
l'Islej 22 nov. 1490. (r. 1397, p, C26) ; et avoue l'hôtel, terre, {dîmes 



LEZ 41 

et tailles de Beaurcgard : Vichy ; ens. le fief et seg. de PoUigny, et moi- 
tié du vitomt.' de Kesmond : Forez, 1506. (r. 452, p. 127 ; r. 457 bis. 
p. 45.) Voy. Villarsella Rocho. 

LEVIS Hélène de), de Cliàl. Morani. f<-' si^parécde biens de Charles-Gas- 
pard d'Espinchal, (!'(uyer, coraiiie administratrice de leui-s enfans. T. s. 
de Massiat et de Montoil : lUom, 1669, 1677. (r. 499, p. 417 ; r. 50J, 
p. 35.) 

LEVIS (Gabriel de), de Chat. Moranl, etc. T. s. de Bouruat, par. S' Léger 

des Druyeres : B. -Marche ; ens. les t. et seg. de Vesiire et de Mortillou, 

, par. de Collange : Moulins, 1703. (r. 476, p. 89, 121, 122.) 

• LEVIS (Charles-Eugj^ne, M'^ de), lieut. gén. des armées. T. s. deFran- 

' chesse et des G<i<''* Forges, par. de Couzon : Bourb., 1719. (r. 478, p. 25.) 

LEVIS (Franyois-Phil.-Eleazard de), Çhev., M'* de Chat. Morant, lils 

4les S' et Dame de Levy. T. s. de Pierrefite et Montormentier-sur-Loire : 

MouliilS; deChalellus et du Breuil, de Bosc, Butavanl et la Roche: Bil- 

/y ; de l'Alliere, par S^ Martiu d'EsWâul : Chavcroche, 1722,1724. (r. 

■i78, p. 158, 159, 194, 491.) 

LEVOIS(Guill.), écuyer, secret, du Roi. L. s. de Marcellange, par. S' 

Bonnet, acq. duS"^ Seniindes Fontaines : Moulins, 1719. (r. 478, p. 32.) 

LEYCLUSER (Jean de), Dam., etMarguer. Aichade, a/. Eichade, sa f«. 

Dime, garenne, cens etîtailles au vill. de Bettes, et rentes en la par. de 

Leyrat: Combraille, al. Montluçon, 1398. (r. 461, p. 143 ; r. 469, p. 134.) 

LEYDIER, Leyderii, (Girard), Dam. Maison, dom., bois, garenne et 

mouv., par. de Feare, Fori : Fore:;, 1329, 1333. (r. 490, p. 70 ; r. 493 

bis, p. 5.) 

LEYDIER (Jean), fils de feu Jean Leydier, Dam. Maison, grange et dom. 

; kBlaazey.-par. de Chai.x ; et moitié de la baillic ou vigerie dud. Blanzey 

' .par indivis avec "Dalmas Leydier, Dapi. : Forez, 1341. (r. 493, p. 67, 68.) 

'■■ LEYDIER (Dalmas), Dam, Dom., bois, étang, garenne, rentes, tailleset 

' mouv. en la par. de Besson: Souvigny ; 1352, — Jean Leydier, Dam., 

n fils ; Idem ; ens. l'hôtel et maison forte de Méage, dom. et dr. en dép., 

. es par. de Rijugères et Laugv, deux quartiers de bois, cens et rentes en 

'celle de Charede: Billy. Chuatclle, 1366 ad 1375. (r. 455, p. 355; r. 

-H, p. 317 ; r. 467, p. 143, 167, 223.) 

LEYDIER (GailL), Dam. Cens et rentes en la par. de Sancel : Verneuil, 
■'1375. (r. 460, p. 66.) 

LEYDIER, aussi Leider (Jean de), autrement Guenegaut, Dam., etMarie 

le Givrv. son ep. Hôtel fort de Besson, donu et tailles ; autre hôtel, terres 

et vigoes à Sailluz ; ens. la moitié d'une maison et four bannier, cens et 

: rentes àBellevanne: Cluintelle, Souvigny, Verneuil, 1411. (r. 458, j». 

• 295; r- 460,p. 21 ; r. 467, p. 262.) 

LEYRAC (Pi«rre de), bourg, de Souvigny, et Jaqueile, .^^a 1*, fille de 
Raymond Compaing. Droit sur la grande dîme de Neuviz, cens et tailles : 
Moulins ; autres cens sur le tèuement et la garenne de Courdain: Souvi- 
gny, 1361. (r. 45o, p. 119; {r. 467, p. 180.) 
LEYS.VNT (Robert de). Dam, Moitié du péage de la Cornière et autres 
. abords sur la Loire: Bourb .-Lancy ^ 1413, 1501; t. s. delà Rouzière : 
Moulins, 1506. (r. 453, p. 50 ; r. 466, p, 224.) 
LEZAY (Claude-Hugues de), C*" de Languen, capit. sous-lieut. des 



t2 LIG 

gendarmes Ecossais de la garde. T, s. do Coudray : Lusignan, 1669. (r. 
433, p. 140.) 

LEZIN (François), Office de sergenterie Payée au ressort de Baugé; 
1507. [r.Si7,p. 42.) 

LHUCAS (Jean de), de Mauricio, md. Les mas de Longues-Tombes et de 
k Vergas, par. de Parlan : Cariât, 1352, 1355. (r. 473, p. 2, 31.) 

LHUE (Jean de), considérant les services que lui a rendus Gui de Thiern, 
Dam., Sg. dud. lieu, lui transporte les terres, maisons, bois, devoirs, etc., 
qu'il tient es par. de Thiern et de Celle; 1281. (r. 1381, p. 3308.) 

LIAREINS, de Liarenis (Claval de), lils de feu Beraud, al. Berard de 
Liareins, Dam. Son droit au tiers des étangs de Bremondes et de Croy- 
rard, construits sur sa terre de Clerval, à condition qu'il entrera pour un 
tier? dans la dépense des travaux: Beaujeu, 1388. (r. 1392, p. 639, 
640. ) — Humbert de Liareins, Chev., Sg. de Sarepte et de Brichier ; 
Idem; 1458. (Ibid., p. 664.) 

LIBAULT (Claude), md. Terrier appel, les Brosses; partie des dîmes 
de S' Bonet" Cerigny, Cliarenton et Bessay le Fromental : Ainay, 1700 
ad. 1725. {r. 465, p. 269: r. 476, p. 145 ; r. 477, p. 354.) 

LIBOYS (Perronet). Partie des dîmes de S» Liger: {Chât.-Chinon. 1349. 
(r. 470, p, 102.) 

LICHI (Gauvain de), écuyer. Hôtel, dom., bois et serfs deLichy : Chdt.- 
Chinon, 1396. (r. 470, p.' 16.) 

LICHY (Samuel de), écuyer, Sg. deGd Champ. Fief de Pai-igny sur Sar- 
dolle, par. id.: St Pierre-le-Moust., 1701. (r. 476, p. 29.) 

LIEGE (André), Sg. de Bataillé, échevin de Poitiers. F. s. de Leigné : 
Partenay, 1697. (r. 436, p. 101.) 

LIEUVILLER (Guill., Sg. de), dit le Bègue, Chev., et Jeanne sa fe, 
fiUe de feu Charles de Campremy, Sg. en partie d'Arçon au comté de 
Clermont en Beauvoisis, réclame contre les dommages causés à ses hom- 
mes d'Arçon par l'étang qua fait construire le duc de Bourbon ; 1407. (r. 
1369, p. 1739.) 

LIEVRE (Armand- Joseph le), Chev., M^^ de la Grange et de Fouril, 
fils de feu Thomas le Lièvre, présid. au G* Conseil, légat, univ. d'Ant. 
d'Escoubleau, Sg. de la Chapelle-Sourdis, et aussi hérit. de François le 
Lièvre, sou frère, guidon des gendarmes de la garde Ecossaise. F. s. de 
Beugnon-Potereau, par. de Serigny : Vouvant, 1711. (r. 437,jp. 194.) 

LIGERONS (Odin^, de Varennes-sur- Allier. Deux pièces de terre en la 
par. de S' Loup, avec une rente en grain : Verneuil; 1322. (r. 460, jo. 
63.) Non noble. 

LIGIER (Mothin), dit Maucourant, boucher a Cognac, vend au C'^d'An- 
goul., un verger situé aud. Cognac ; 1459. (r. 1404, p. 211.) 

LIGNAUD (Robert), Chev., Sg. de Lage-Bernard. T. s. de Lussac-les- 
Eglises: Maubergeon, 1684. — Etienne Lignaud, Chev., son fils aîné, et 
de Françoise le Roux; Idem; ens. le fief et seg. de^; Forges: Monmo- 
rillon, 1715 arf 1727. [r. 435, p. 150 ; r. 438, p. 386, 547 ; r. 467, p. 88.) 

LIGNE (Jean, Sg. de), en Hainaut, et Eustace de Barbançon, son ép., 
vendent au duc de Bourbon, C'« de Clermont en Beauvoisis, leurs t. et 
seg. de Bulles, la Warde Maugier, le Plassier, Bailleul sur Therain, etc., 
au dioc. de Beauvais ; 1396. (r. 1369, p. 1751, 1766.) 



LIG 43 

LIGNERAC (Charles-Robert de), écoyer, pour Robert do Lignerac, son 
père. Chat., dom. et seg. de S' Chamaat et de Prallat, par. de S» Cha- 
înant, S' Priesl et autres, au baill. de Salers : Riom ; 16(59. — François- 
Robert de Lignerac, Sg. dud. liou, lils d'Eme de Lignerac ; Idem ; 1672. 
(r. 41)9, j;. 380; r. 500, p. 129. — Jaques-Robert de Lignerac, Chev., 
son fils ; Idem ; ens. h terre, justice et seg. de S' Quentin, en la chàlelL 
de Fdletin. El pour sa belle-mère Louise du Boy, Dame de Reliât, comme 
hérit. de François de Rellial, le chat, de Doignon en la ville de Pleaux ; 
ens. la t. et seg. de S' Paul, etc., en la baron, de la Tour : lîiom, S' 
Fbur, 1684, 1700. (r. 474, p. 561 ; r. 503, p. 408 ; r, 506, p. 279.) 
Voy. Robert, qui semble être leur nom de famille. 

LIGMER (Franvoise du), v^ de Jaques Balmon, notaire. F . s. de la 
Grange, par. deTrezel: Chaveroche, 1689. (r. 474, p. 709;r.47o,|). 4.) 

LIOÊRES (Phil., Sire de), à cause de Marguer. de Chauvigny, sa f«. 
Terre et chaiell. de Reculât : Hérisson, 1374. (/•. 46-2, p. 200.) 

LIGODON (Jean), fils de feu Guill. Ligodon, paroiss. de Leurcy-le-Sau- 
vage. Chesal au vill. de la Buffîère : Bourb., 1742. (r. 1356, p. 289.) 

LIGONDEIZ (Jean de), écuyer, Sg. dud. lieu. Hôtel, dom. et seg. du 
Claux, al. du Chaulx, et moitié de la dîme de Vignat, par. S^ Marcel; ens. 
un droit sur laide de Noris : Montluçon; 1452. — Jaques du Ligondoys, 
écuyer, Sg. dud. lieu; Idem; 1470. [r. 461, p. 155; 199.) 

LIGONDÉS (Charles du), de Bois-Bertrand, Chev.. dem. à Connimes en 
Berri. F. s. de S' Doumet : H.-Marchc, 1669. (r. 474, p. 210.) 

LIGONDÉS (Louis du), écuyer. Chat. t. s. de Ligondes : Montpensier ; 
ens. la t. et seg. de S' Bonet à lui échue de Pierre de Rovignac, son 
ayenl maternel, par. de Loubeyrat : Riom, 1669. (/■. 499, p. 221, 222.) 

LIGONDES (Gaspard du), écuyer. T. s. de Chât.-Bodeau, al. Baudeau ; 
dom. et mouv. au bourg de Charon, par. dud. Charon, de Rougnac et de 
S» Maurice: Riom, 1669. (r. 499, p. 422 ; r. 502, p, 24.) — Gaspard 
de Ligondes, Chev., capit. dune comp'^ de chevau légers, fils d'Ant. de 
Ligou"dès;/rf^W; 1683, 1686. (r. 503, p. 120; r. 505, p. 15.)— Gas- 
pard de Ligondes, Chev., Sg. de Chat-Bodeau, brigad. gén. des armées. 
F. s. de la Molhe, du Breuil, al Lamaria, par. S' Errance, acq. sur Chris- 
tophe de Chabannes, écuyer : Montluçon ; ens. la t. et seg. des Farges, 
acq. du Sr des Farges de Peyrudetle, son beau-frère : Riom, 1699, 1700. 
(r. 475, p. 256; r. 506, p. 120). — Jaques de Ligondes, Chev., capit. 
de cavalerie, pour lui et ses frères Michel, mestre de camp, prisonnier 
en^Vuglet., et Léonard, al Eléonor de Ligondes, enfans de feu Gaspard 
du Ligondes. F. s. de la Garde, Chât.-Bodeau et la Motte du Breuil, par^ 
de VigneroUe : Montluçon, Riom, 1710, 1717. r. 476, p. 244 ; r. 477, 
p. 253, 349.) 

LIGONDES (Claude du), écuyer. S"" de Nouzerines ; Michel, écuyer, 
Sg. du Chesaud, enfans de Jaques de Ligondes, écuyer, et de Marguer, 
Bridiers. F. s. de S' Sauveur, al S' Sauvier ; ens. la justice et seg. de 
Vieille-Vigne : Hé^son, Issoudun, 1678 arf 1688. (r. 445, p. 289, 367 ; 
r. 47 i, p. 5.36.) 

LIGONDÉS ((ilaude du), écuyer, capit. des vaisseaux du Roi. T. s. d .Au- 
rilly, par. de Treuol : Moulins, 1707, 1717. (r. 476, jp. 197 ; r. 477, p. 
305.) — Claude-Hilaire du Ligondes, écuyer, garde du pavilten amiral. 



44 LIN 

son fils et pour lui. F. s. du Lingendes, par. S' Marcel : Montluçon, 1723. 
(r. 478, p. 415.) 

LIGONDÉS (François du), Cliev. F. s. de Rochefort, par. S' Bonnet: 
Chantelle, 1717. — Claude-François de Ligondès, Chev., capit. de cava- 
lerie ; Idem; 1720. {r. 477,;), 607 ; r. 478, p. 118.) 

LIGONE (Jean de), écuyer, Sg. dud. lieu. Répit d'hommage : Auvergne, 
1440. (r.470, p. 253.) 

LILA Guill. de). Dam. paroiss. de S' Etienne. Maison, dom. et moulin 
au ter. de Vernullet : Billy, 1342. (r. 456, j). 43.) 

LIMAIGNE (Ant. de), écuyer. Les mas de Vialate et de Villeneuve, 
terres, dîmes, h. j. cens et rentes, par. S' Priest et de la Chapelle d'An- 
delaut : Ganmt, 1495. r. 457 bis, p. 51 ; r. 458, p. 84.) 

LIMOGNE (Perroz), de Buriaoe. Aveu de ce qu'il tient dans les par. de 
S' Martin de Lays et de Vitré: Moulins, 1300. (r. 454, p. 297.) 

LIMOUX (Hugues de), Dam. Dom. et redev. es par. d'Archeguat, de la 
Chapelaude et de Frontenat : Hérisson, 1301. — Pierre de Limoux, 
Dam. paroiss. de Soupezes, sou fils. Dom. et raouv. es par. d'Ingrande et 
de S' Aubin: Bourb., 1323. (r. 464, j). 45.) 

LINAX (Marie de). F. s. de la Jalliere, par. de la Boissiere : Partenay, 
1699. (r. 436, p. 238.) 

LINGENDES (Guill.de), Dam. Hom. de ses dom. et seg., es par. de 
Toulon, Souvigny et le Thyon : Moulins, 1300. (r. 454, p. 293, 298.) 

LINGENDES (Hugues de). Dam. Hôtel deBorlater et dom. en dép., par. 
de Tiel ; ens. les redevances qu'il perçoit, avec Jean de Lingendes, aux 
ter. deLochiere et de Lavau : Moulins, 1342. {r. 454, p. 275.) 

LINGENDES (Guill. de), et Marguer., sa f^, fille de Pierre Henri. Tè- 
nement appel, de la Deurge, par. de Tresail ; autres immeubles et cens : 
Chaveroche, 1443. (r. 467,]?. 294.) Non noble. 

LINGENDES (Jean de), notaire. Cens, rentes et dîmes en la chàtell. 
de Chaveroche ; 1506. (r. 452, p. 138.) 

LINGENDE (Jean de), écuyer, Sg. de Cheselle et de la Pouge, cons. au 
présid. de Moulins, al. en la sénéchaussée du Bourbon. Dîme inféodée; 
ens. la terre et seg. de la Pouge, acq. de Sébastien RoUet, es par. de 
Tresol, S» Loup et de Cindré; 1668. (r. 474, p. 380, 381.) — Jean de 
Lingendes, écuyer. Fief de Cindré, par. de même nom ; 1687, 1693. — 
Jean de Lingendes, écuyer, son fils ; Idem; 1716: Chaveroclie. [r. 474, 
p. 636 ; r. 476, p. 48 ; r. 477, p. 226.) 

LINGIER (Etienne), à cause de Tiphanie Francharde, sa f^. Fief relev. 
de la Roche-sur-Oyon par le moyen du chat, de Luc (r. 333, p. 101.) 

LINGONDRE, al. Lingondes (Nicolas de), écuyer, M« d'hôtel du Roi, 
stipulant par François du Buisson, écuyer, Sr deMirebeau et du Breuil. T- 
s. h. j. de Balayne: Bourb., 1646. (r. 474, jp. 369.) 

LINGONNES (François Dentel, al. Dantil de), écuyer, et Guill. son 
fils. T. s. de Valliviers, par. S"^ Martin, çil. S' Hilaire-sur-Ausson : Issoi- 
rc, 1691, 1699. (r. 505,^. 116 ; r. 506, p. 56.) • 

LINIERES (Pierre de), de Lineriis, fils de feu Robert de Linieres, et 
Jean, son frère, prêtre. Le mas de Linieres et dép., par. de la Celle ; 
maison et divers dr. en la ville de Thiern; 1328, 1334. (r. 472, p. 46; 
r. 490, p. Q ; r. 491, jj. 46; r. 493, p. 88.) 



LIU 45 

LINIERES (Etienne de), comme donafaire de Jean de Linieres, curé de 
S» Martin. Maison et grange, cens et rentes de Boriaia, par. S' Julien de 
la Vaistre: Forez, 1336. (r. 491,;>. 112, 206.) 

LIMERES (Jean de), Chev., Sg. de Rezay, pour lui, ses frères et sœurs. 
Mole, hôtel, dom. et seg. de Reculât : Hérisson, 1403. (r. 462, p. 70.) 
— François de Linieres, Cbev., B"" de Linieres, Sg. de Rezay et de 
Tlioue, teste d'abord en faveur d'Anne de Culant, sa f*, e( de sa sœur 
Marguer. dé Linieres, f^ Mgr. Voulions; 1469; puis, en 1485, institue 
son héritière, sa lille, et autres ses enfants s'il en survient, et fait un leg 
à Jeanne de Beaujeu, sa nièce bâtarde, (r. 1367. p. 1533, 1534.) 

LLMERES (Ja(|ues de Beaujeu), B»" de Linieres, Sg. d'Amplepuy, 
Rézay, Theue, chainbel. du Roi, s'engage à augmenter de 2000 1. la dot 
de Marguer. de Beaujeu, sa sœur, ép. de Guill. de Sully, éouyer, Sg. de 
Voullou, de S' Léger et de S' Aoust, et passe un accord avec Françoise 
de Maillie, v« de François, B"" de Linieres, fille de Hardouin, Sg. de 
Mailhe : 1486. (r. 1366, p. 1470; r. 1367, p. 1534.) 

Ll.MERES (Philib. de Beaujeu, B^n de), Chev., Sg. de Treyuel et de 
Marigny, transige avec Anne de Frauce, Duch. de Bourbon, et eu reçoit, 
pour lui et Calher. d'Amboise, son ép., les terres de Jarnage et de Rio- 
tere ; 151", 1518. (r. 1366, p. 1471, 1472.) Celle branche de Beaujeu- 
Linieres pareil s'être éteinte au commencement de ce 16^ siècle. Voy. 
Beaujeu. 

LI.MERS (Louise-Anne de), v" de Claude Pidoux, écuyer. S"" de Nesde, 
ayant la garde noble de leurs enfants. T. s. deChallou: Lusignan, 1678. 
(r. 435, jj. 79.) 

LIMERS (Jaques de), écuyer, Sg. dud. lieu. Fiefs de la Ligeonniere 
et du Puy-Bobinet, en la par. de la Ferriere ; ens. la maison noble de 
Bourbeliere : Partenay, 1698. {r. 436, p. 135 et suiv.) Sa v« Marguer. 
Raoïdtientle fief des Bertinieres, par. St Georges de Vivosne : Lusignan, 
1714,' 1716. (r. 437, jî. 258; r. 438,/). 33.) 

LIOiM (J. B.), bourg, dem. au chàl. de la Noue. Deux domaines dont 
l'un acq. d'Antoine Bourdaloue, écuver: Vierzon, 1711. (r. 449, p. 59.) 

LIORGEUS (Guill.), de Blanzey, Dam. Vente au Sire de Chât.-Villain, 
et de Luzy, de ses fiefs a.ssis à Coloyse et en la par. de S' Nycet sur 
Arrode, chàtell. de Hucbon : Beaujeu, 1300. (r. i89, p. 332.) 

LIRONS, (Jean) de Praelles, et Limargue son ép. ; ens. Etienne leur 
fils, vendent une vigne située au port de Chantoir : Forez, 1301. (r. 1395 
p. 379.) 

LISELX (Pierre). Pièce de terre à Amberre : Mirebeau, 1456. (r. 332, 
p. 30.) 

LISSY (Jean et Guill. de), bourg, de Charlieu. Fief en la par. de S' Ro- 
man: ForeafH 291. (r. 490, p. 181.) 

LISTENUIS (Louis de), seg. de Monlagu. Repil d'hommage pour ses 
terres sises en Auvergne; 1398. (r. 1361, p. 932.) 

LITOS ^Guill.), Dam., et Symonde de Claromane, son ép., vendent 
divers cens et renies en la par. de Cordelle -.Forez, 1301. (;•. 1395,p.369.) 

LITÛUS (Gilles). Maison forte, dom. et mouv. à Varennes : Beaujeu, 
1272. (r. 489, p. 250.) 

LILRON (Jean), apolhic. à S* Pourçaiû, pour Marie Ther. Causle, sa K 



46 LOB 

comme hérit. de sa mère Caiher. Purseigle. Petite dîme en îa par. de 
Louchy: Vernmil, 1722. (r. 478, jj. 260.) 

LIVENNE (Joseph de), fils de feu Joseph de Livenne, Chev., et de Ma- 
rie de Veronneau, agissant par son curateur Charles-Paul de Bechet, Chev., 
Sg. de Bierge. T. s. de Ballan: Aunay, 1721. [r. 438, p. 433.) 

LIXE(CTUichard de), Chev. Terres et mouv, espar, d'ardcrie, de Lanci, 
Draci etMonineus: Beaujeu, 12o3. (r. 48o, p. 11.) 

LIZE (Guill. de), Liziaco, lî/ssmco. Dam,, et Amphilise, son ép., hé- 
ritière, avec sa sœur Agnès, de feu Hugonin de Mars, al. Marziac, Mar- 
Ziaco, Sg. d'Albin, Dam., leur frère. Maison de la Ccne, dite du Bois: 
eus. une rente annuelle de dix livres ; présent le Sire Hugues de Mar- 
ziac, Chev. : Beaujeu, 1321, 1331. — Guellos de Lise, Chev. Maison de 
la Cène, dite del Bos, et censives, lesquelles choses furent à Guill. qui 
fut d'Albin, comme administrateur de Symonde, sa fille ; 1346 : Beaujeu, 
(r. 485, p. 4, S, 6.) 

LIZE ART (Robert). Habergem^ de Grès ; 1444. —Marie Lizearde, hé- 
ritière de feu Thibaut Lizeart, écuyer, son frère, fiancée à Pierre des 
Bans, concierge du chat. d'Angers. Fief et dom. de Grès ; 1458 : Bttugé. 
(r. 347, p. 30; r. 1334,2). 10.) 

LOAYE (Jean). Sergeuterie fayée au ressort de Baugé; 1432. {r. 332, 
p. 86 ; r. 348, p. 7.) 

LOBAT (Guill.), de Villariac, clerc, et Béatrix, sa belle-sœur. Maison, 
terres, près et cens à Buxières : Bourb. ; cens es par. de Deux cases et 
de Sazeriet: Murât, iS'2^2. [r. 461, j>. 69; r. 464, p. 363.) Non noble. 

LOBECEY (frère Etienne de). Précepteur de la maison de Chasalet et 
de celle de S' Jean de Jérusalem. Le Chat, du Bosc, dom., mouv. etdime, 
par St Maurice : Forez, 1363. (r. 491, p. 123.) 

LOBUEL (Gui de). Quatrième partie du mas de Lobuol et dép. ; et droits 
sur le chat, de Montjou : Çarlat, 1268. (r. 473,^. 53.) 

LOCHIN (Alips), v« de Perriu. Maison au vill. de Cous, terres, près et 
cens: Chat. -Chinon, 1396. (r. 469, p. 179.) 

LOCRYANT (Ant.), de Fontanes, dispose de quelques meubles et im- 
meubles au profit de sa f^ Marguer. Certayse, institue pour héritière leur 
petite fille ; et, dans le cas où celle-ci n'aurait point d'enfans, il lui subs- 
titue l'hôpital de Montbrisson ; 1293. [r. 1402, p. 1390.) 

LODANT (François de), Chev., fils d'Alexandre de Lodant, écuyer. 
Maison forte, t. s. de Lodant; ens. le chat., dom. et seg. de Domeze 
et de la Balhonnie, par. de Courteserre et de Corpière, al. Courpierre : 
Riom, 1669 ad 1685. (r. 499, p. 13; r. 502, p. 15, r. 503, p. 15, 
520, 559.) 

LODEGHAL (feu Hugues), Chev., Sa v^ Béatrix, comme tutrice de 
leurs enfans; Maison de Limoradays, près Villefranche : BeÊkjeu, 1277. 
(r. 488, p. 31.) 

LOEILLE (Horace), bourg, de Lyon. Partie de vigne en la par. d'Anse: 
Lyon, 1677. (r. 495, /). 44.) 

LOERE (Martin delà), écuyer. F. o. de Bonnefont, cens et rentes es 
par. S' de Remy, Chambon, Soyette et Parey : Billy, Chantelle, Vaiieuil, 
Vichy, 1488. (r. 456, p. 99 ; r. 437 bis, p. 36 ; r. 460, p. 123; r. 482, 
p. 16 ad 20 ; r. 804, p. 1.) — Jean de la Loere, jprêtf*. F. s, de Bonne- 



LOM 4? 

font : BUly., 1506. (r. 452, p. 67.) — Jean de la Loere, secret, du Roi. 
F. s. de Parey : Vemeuil, 1506. (r. i33, p. 1-27.) 

LOERE (Jean de la), écuyer, Sr dé Barally, ou Barassy, et Marguer. 
Maquin, son op. T. s. de Monfan, par. de même nom, acq. d'Eli.sab. de 
Chambonne laClavière, fo de Louis Maréchal, Sg. de Francesche, brigad. 
des gens d'armes de la garde, et de Michel Maréchal, capil. au rég. de 
Bugy: Murât, 1099. (r. ITô, p. 202.) 

LOEUE (Jean de la), écuyer. F. s. du Plex, pai-. de Chamblel: Murât; 
eus. celui (le Villesavoy, el les dîmes de Barrassy, par, deVieiu-e: Bourb., 
17IG. (r. 177./). 180, 182.) 

LOGE.MGUE (Perrelon), lils de feue Caiher., lille ae Jean de la Ver- 
mede, el de Pétronille de la Varone, vend au duc de Bourbon une rente 
en grain percept. èschâtoll. deBourb. el de Montluçon; 1368, (r. 13Gi, 
p. 1-2S0.) 

LOGES (Arnoul des), de Logih, Chev., avoue plusieurs fiefs et seg. 
tenus de lui, enirauires par Guill. deFautreriis, Chev. : Beaujeu, 1272. 
(r. 489, p. 249, 29i.) 

LOGES (Louis des), écuyer, Sr du Frcsne, fils de S^iuel des Loges, 
écuyer, el de Jeanne de Maillet. Le dom. de Biars, par. S' Rigomer-des- 
Bois : Soimois, 16G6, [r. 3S7, p. 49.) 

LOGET (Mari), chirugien, et François Gonty, tailleur de pierre, à 
cause de Louise Loget, sa f*, comme héritiers de feu Jean des Boyaux, 
écuyer. F. s, de Chat. -Renaud, par. de Frauchesse : Bourb., 1724. (r. 
178, ;). 539.) 

LOHEROT (Pierre), Dam,, et Marguer. Palice. Damoiselle. Seigneurie et 
dime de Toriezay : Hérisson, 1403. (r. 4G2, p. 196.) 

LOIR (Guill. du). Hôtel de la Saulaye, terres et bois, par de Vaaz: 
Chdt.-du-Loir, 1391, 1402. [r. SU, p. 38, 118.) 

LOISY (Jean de), écuyer: Scutifer, sire de Cruz, condamné.^ 8000 1. 
tourn. d'amende, #el quelques autres de ses complices à 1200 1., par ar- 
rêt du parlem'. Exécution en conséquence sur leurs biens, et nommerai 
sur la terre et seg. deVarennes-de- Montodre versl'Allier: Bourb., 1321, 
1322. (r. lSoli,p. 74.) 

LOLIER (Marie-Françoise-Thérèse), v« de François d'Aubusson, Chev., 
Sg. de Bausson. T. s. de la Meteraye de Cebazat : Riom, 1730. (r. 510, 
p. 43.) 

LOLIÉRE (Arnauld et Pierre de), écuyers. Procès contre Phd. de 
Vienne, Sg. de Montagu el de Chatel-Landon, au sujet d'une dîme per- 
cept. au ter. de Grenon, en la mouv. du duc de Bourb. ; 1141. [r. 137G, 
p. 2733.) 

LOMBARD (Jean), bourg. d'Aubusson- Fief et vill. de la Villate-Mon- 
dor, par. S' Silvin de Bellegarde ; ens. la dîme de Vellody, par. de Gous- 
songnat: Aubusson, Chenerailles, 1669, 1G84. (r. 174, p. 211, 543.)— 
Pierre Lombard. Le fief de Mouranson, par. delà Chaussade : Aubusson, 
1684. (r. 474, p. 448.) 

LOME (Pierre), poissonnier, prend à rente un emplaccm» sur larivierre 
de Touvre: AngouL, 1490. (r. 1405, p. 344.) 

LOMELLET (Jean de) al. Lomuelet, av. et proc. gêné, du C»« d'An- 
gout.i 1483, 1480.) Pour Mémoire. 



48 LON ' 

LOMENIE (Jean), écuyer, Sg. du Monteil, lient, en la Gde Prévôté de 
Limoges, tant pour Marie du Masfaure, sa f^, que comme curateur des 
filles mineures de feu Léonard de Masfaure, Sr de Poaz, et d'Ysabeau de 
S'« Marie. Baronnie, t. s. de S' Martin- Château, par. S' Pardoux : Mauber- 
geon, 1669. Le même, veuf en 1699. (r. 433, p. 174 ; r. iU, p. 106 ; 
r. 436, p. 284.) — François de Loménie ; idem ; 1716. (r. 438, p. 49.) 
LOND, al. Long (François), jardinier. Maison et jardin au bourg de la 
Guillotière: Lyon, 1722. (r. 497, p. 146.) 

LONG (Hugonin le), Dam. Dom., rentes et tailles es par. de Tresail et 
de Lubi : Chaveroclie, 1373. {r. 468, ;), 188.) 

LONG (François le), écuyer. Fiefs de Sauget et de Chinière, par. S' Mar- 
cel et de Sausset: Murât, Verneuil, 1686. (r. 474, p. 589.) 

LONG (Hilaire le), Chev., Sg. de Fougis, capit. de vaisseaux, et Fran- 
çois le Long., Chev., son frère, enfans de Gaspard le Long, Chev., Sg. 
de Thionnes et autres lieux, comme hérit. des propres paternels de Char- 
lotte-Louise de Laloe, v^ de Charles de Lusignan, Mi^ de S* Gelais. Chat., 
terre et baron, de Laloéet de la Garenne : Mehun-s.-Y. ; ens. une S^par- 
tie de la t. ets. de Brinay : Vierzon, 1715; et encore la t. et seg. de 
Fougis, espar, de Thionne et de Mercy-le-Vieil: Moulins, 1717, 1720. 
(r. 449,2). 194; r. 450, p. 21, 22 ; r. 477, p. 487. — François le Long, 
Chev., C*^ de Fougis, hérit. eu partie de feu son frère Hilaire; 1720. (r. 
450, p. 104; r. 478, p. 421.) — François le Long, Chev., sousl'aulorilé 
de son curateur honoraire Gilbert de la QueuUe, Chev., Sg. de Nouailly, 
capit. de cavalerie. T. s. de Fougis et autres: Moulins, Pougny, 1737. 
(r. 481, j). 178.) 

LONG (Gilbert le), curé de Givrette. Partie de la dîme de Treuil-Che- 
valier, par. d'Essertiues : Montluçon, 1724. (r. 478, p. 534.) 

LONGBOS (Phil. de), de Longo Bosco, Damoiselle, v^ de Perrin de S^ 
Aubin, et leurs enfans, Jean, Alise et Louis, Hôtel, t. s. de Sarregosse ; 
Boiirft., 1357. (r. 464,p. 89.) 

LONGCHAMP (Girard de), Sg. de Brainville, Chev., M^ des requêtes 
de l'hôtel, vend à Guill. de la Tremouille, Sg. d'Usson, Chev., cham- 
bel. du Roi et du duc de Bourg., ses droits de viage par lui acq. de feu 
Milon de Montaulme, Chev., en la baillie de Maçon ; 1383. (r. 1377, 
p. 2926.) 

LONGUA (Françoise de), v^ de Pierre de la Beylye. Chat. t. s. delà Cli- 
delle, sans h. j., par. de Menet; 1669. — Jean-Ignace de Longua, écuyer, 
pour sa mère Jeanne Charbonnel, v^ de René de Longua ; Idem ; 1683. — 
Bernard de Longua, écuyer; Idem ; 1723 : Murât, [r. 499, p. 2484 ; r. 
302, p. 25 ; r. 503, p. 98 ; r. 509, p. 33.) 

LONGUE (Phil. de la), v" de Jaques de RoUat, écuyer, et Ant. leur 
fils. Hôtel et place forte de Marzat; maison, t. et seg de la Pouge, etc. : 
Billy, Chantelle, Chaveroche, Gannat, 1490. (r. 456, p. 100.) 

LONGUEIL (Jean de), Chev., M'^ de Maison, présid» au pari, de Paris. 
Main mise sur sa t. et seg. de Thuré : Chatelleraalt, 1682. (r. 435, p. 34.) 
LONGUEIL (Jean-Gilbert de), Chev., comme hérit. de Cather. de la 
Ville, sa mère. Deux tiers des f. et s. de Beauvergier. Saulzet et Liste- 
nois, par. de Saulzet, l'autre tiers appart. à Charles Amelot, Chev., pré- 
sid'enia 3® des enquêtes du Pari, de Paris; 17H, 17i7. — ■ Gilbert- 



LOR 49 

Joseph de Longueil, fils d'Anne-Louise le Vasscur, v« de Jean Gilbert de 
LoDgueil; Llem ; 172-2 : Gaunat. (r. 477, p. 34, 500; r. 478, p. 880 
ad 291.) 

LONGUEVAL (Claude de), écuyer. Hôtel, dom., dîme et seg. de Cla- 
relieres, es par. de S« Aubin et S' Hilaire : Bourb., ii88. (r. 404, p. 
-276 ; r. 484, p. 68.) 

LONGUEVILLE (.\lbert de), Longa villa, Dam., à cause de Beatrix 
de Beauvoir, Danioiselle, son ép., et comme tuteur de Hugues de la Fin, 
lils de sa f'' et de leu Jean de la Fin, bam. Cens sur diverses propriiHés : 
Bourb. -Lancy, 1381. (r. 467, p. 53.) 

LONGVIC, al. Lunvy (Henri, al. Jean dei, Chev., Sg. de Ralion, vend 
à Margner. de Poitiers, Dame de Ferreux et de Luzy, la terre de la Chese, 
al. Cheesse et du Buxan : al. Boossou : Beaujm, 1363. (r. 1392, p. 709, 
722.) 

LUNS (Perria le), du Puyroger, pour Agnès, sa femme, fille de feu Gir- 
bevt Choul. Une vigne au tcrrit. de la Jarrie, par. de Tresliaus: Chave- 
roehe, 1301. (r. 468, p. 3-21.) 

LÛ.NT (Hugues le). Dam. Moulin, étang, prés, garenne, cens et tailles 
sur le tènemenl de Villennes : Moulins, 1377. (r. 454, p. 180.) 

LOPPERl (Laurent), fils de feu Jean Lopperi. Accensem' par lui fait à 
André Beniu, de divers héritages à Varziac, par. de Dorne : 6' P. le- 
M0M5t,1362. (r. 454, p. lOo.) 

LÛKCHIN (Raouiin). Granges, terres et prés de Mombois: Chdt.-Chi- 
)wn, 1396. (r. 470, p. lOâ.) 

LOREiNT (Jehannet, autrem^ GuiUemin). Chesal en celui do Vergier, 
par. de Verox, dom. et dr, en dép. : Germigny, 1399, r. 405, p. 269.) 
IS'on noble. 

LURENT (Guill.), à cause de sa j> Marguer. de Chauvelle. Cens, rentes 
et tailles en la par, d'Averines : .Vow/?«s, 1411. (r. 455, p. 9G.) Non noble. 

LÛRET (Agnès, ve d'Aynion). Menu.s cens es par. de Voroz, Varenncs 
elS' Loup: Billy, 1300. (r. 457, p. 193.) 

LORGE (Bonpard de). Bonus Pardus de Lorgo, al. Lorga, Dam., fils 
de feu sire Bertrand de Lorge, Cbev. Domaines, courtils, tailles et autres 
dr. espar, de Veudranges, S' André et autres; 1296. — Bonpard de Lor- 
ge, Dam. Maison sise au chàl. de Néronde, al. Noireau, Nigi^œ undœ ; 
1334. — Jocerand de Lorge, Dam. Maison de la Fontanelle : ens, la dlme 
de Febier au mandement de Néronde ; 1333 : Forez, (r. 490, p. 115 ; 
r. 491, p. 22-; r. 49à,p. 104.) 

LORGE (Louis de), Lorgo, Chev,, Sg. de l'Aubespin, Maison de Yil- 
lars : seigneurie de S' Just Lapendice ; dîme de S' Cyr de Faveres ; mai- 
son de Copiers en la ville do Lay, dom., moulin, garennes, bois, etc. : 
Beaujexi, 1441, 1443. ;r. 485 bis, p. Il, 12.) 

LURME (Jeande), cons, du Duc de Bourbon Cens et tailles ; 1443. 
(r. 464, p. 56.) 

LORME (André de), pour Pbil. Advignone, sa f», fille do feu* Pierre 
Advignon, dem. à Bourbon. Rentes en grain, deniers et gelines ; 1444, 
{r. 463,p. ll-2.)• 
LûRMË (François de), autrem* de Pagnat, Chev,, gentilh, ordin. de 
U chamb., iih de Jean de Lonne, Chev., et d'Anne de la Souchere. 

4 



50 LOS 

Chat. t. s. de Perigeres, Mons, Limons et autres, Elect. de Gannat : 
iîîom, 1669. (r. 499, p. 467; r. S02, p. H 7. )— Jean-Louis-Gabriel 
de Lorme, leur fils ; Idem ; 1684. {r. 503, p. 244.) Signe : Pagnat Pe- 
rigeres. 

LORMES (Aimery de), pourPerette Degne, sa f=. Herbergement de la 
Bloaliere : Mirebeau, 1389. (r. 329, p. 51.) 

LORMEY (Pierre de), paroiss. de S^ Julien, vend une vigne à son Sg, 
Guichard, Sire de Beaujeu ; 1314. [r. 1389, p. 334.) 

LORRAIN (Emard le), fils de feu Pierre le Lorrain. Divers tènemens, 
mouv. de lui au vill. de Lurcy, par. de Trifi'ey : Bourbon- Lancij, 1444. 
{r. 466,/). 221.) 

LORRAINE (Jean de), est nommé sénéchal d'Anjou, et capit. de la ville 
d'Angers; 1469. (r. 1342, fol. 37.) Nk Par Louis XI.) 

LORRAINE (Henri de). Duc de Guise. Le M^»' de Mayenne, relev. de 
la couronne ; lo70. (r. 331, p. 28.) — Marie de Lorraine, Duch. de 
Guise. T. s. de Montresor : Loches, 1678. (r. 503, p. 2.) 

LORRAINE (Louis de), Sire de Pons, prince de Mortagne. Sirerie de 
Pons; Principauté de Mortagne ; f. s. de Courpignac etM*»* deMirarabaut: 
Xaintes, 1719, 1724. (r. 440^ p. 26 ; r. 441, p. 6.) 

LORRY (Gilbert de), écuyer, pour Jaques de Lorry, son père. Maison 
etdom. du Coudde ; ens. les t. et seg. du Peroux et de Butevant, dom. 
de la Fin et pré voté de Bor, par. d'Aude et autres : Chaveroche, Billy, 
1500, 1502. (r. 484, p. 10, 11, 48.) 

LORT (Ant. de), proc, greffier au baill. de Salers, fils de Pierre de 
Lort. Maison à Salers : Riom, 1669. (r. 499, p. 147.) 

LORY (Marie de), v^ de Jaques Pineau, écuyer, av. eu pari., ayant la 
garde noble de leurs enfans. Fiefs du Petit Viennay et de la Rivalière : 
Partenai, 1697. (r. 436, p. 97, 98.) 

LOSME (Jean de), écuyer. — Seguin de Losme, écuyer, et Marguer. 
Négrière, Damoiselle, son ép. — Denis de Losme, écuyer, leur fils. — Re- 
gnault de Losme, écuyer, Sg. de Bansanes. Portions de droit sur le Port 
Saunier de Cognac ; 1460, 1484, 1493. (r. 1404, p. 175, 178, 289, 292.) 

LOSME (Marguer. de). Fief de Grochepot, par. de Chaleloy: Hérisson., 
1736. {r. 481, p. 201.) 

LOSSE (Dominique de), écuyer. Forteresse, dom. et seg. de Montbuez : 
Loudun, 1667, 1670. (r. 338, p. 30, 40.) 

LOSSEROT (Guill. de), et Beatrix, sa f^, fille de feu Hugues de la 
Bruyère, paroiss. de Noirestable, vendent à Jean de la Vareune, dit Gro- 
lat, Dam., divers cens et rentes percept. à Losserat : Forer, 1324. (r. 
1395, p. 290.) 

LOSTANGE-St-ALUAIRE (François de), Chev., Sg. de Montausier, en 
risle d'Oleron. T. s. de Paillé; 1678, 1680. — Charlotte de Lostange-St 
Aluaire, v^ de Joseph Gilliers, Chev., M's de la Ville-Dieu. Fiefs de Bois- 
Garnault et du Breuil-Brecheu ; 1679. — Henri de Lostange-S' Aluaire, 
Chev., 'ayant commandé dans les dernières guerres la noblesse de Xain- 
tonges ; 1699; et son fils aîné François-Louis de Lostange-S* Aluaire, 
Chev. ; 1710. Même t. et seg. de Paillé: Aunay. — Louis-François de 
Lostange-S' A4uaire, Chev., M'» de Paillé, de Montauzier, etc. Terre et ba- 
ronnie de Dolus et de S^ Pierre d'Oleroo, nouvellement acq. : Xaintes, 



LOU M 

1717. (r. 433, p. 78, 86, 87, lOi; y. 436, p. -273 : r. 437, p.l65 , r. 
439, p. 61.) 

LOSTANGE (Henriette de). T. s. de la Grolliere. par. de Brcuil-de- 
Ma^é: Roctiefort, 1688. (r. 435, p. 273.) 

W)STANGE (Jeanne de), de la Bernioadie ; Etienne de Sirot, Sg, de 
Busgueillo, son gendre, comme époux de Marie-Renée la Motte-Flomond, 
elCalher. de Lostange de Duel, v« de Beauvoir de S'-Pol. T. s. de Ville- 
sur-Jarniosl : Lyon, 1734. (r. 810, jj. 29.) 

LOSTANGE (Laurent, M'^ de), lieut. col. au rég. d'Anjou, cavalerie, 
et Louis de Lostange, C® de Beduer, par success. de leur mère 3Iarie- 
Renée Menardau, M'** de Beduer. T. s. de Jarniost, ciiàt. fort et rentes 
nobles; cns. celle de Ville-sur-Jarniost : Lyon, 1735. (r. 498, p. 130; 
r. 810, p. 32.) 

LOSTELLIER (Elye), proc. en la justice de Condé-S' Léger. — Fran- 
çois Lostellier, proc. au baill. d'Issoudun, et Pierre Lostellier, md, petits 
fils de Pierre Lostellier et d'Anne Provost. Rentes et 3 pièces de terre 
dépend, de la métairie des G^fs Granges, par. S' Sévère : Issoudun, 1674 
ad 1687. (r. 445,;). 242, 363; r. 446, p. 145; r. 447, p. 89.) 

LAUTONS (Guill.), Dam., et Sibille, sa f«, fille de feu Audin de Bas- 
tice. Dam. Maison de Rosset, dora, et mouv. ; ens. ce qu'il tient au ter- 
rit. de Laniac, acq. de Bertrand del Say, Dam. ; 1319, 1328. — Girin 
Lautbon, Dam., leur tils : Idem ; 1342 : Forez. (?\ 490,;?. 276 ; r. 492, 
p. 291 ; r. 493, p. 51.) 

LOUANT (Denis de), écuyer, S"" de Gouttierre et de la Motte. Fief et 
h. justice de la Forest Montvoisin, par. de Coursay : Bourb., 1684. [r. 
474, p. 478.) 

LOUANT (Pierre de), écuyer, Sg. de Persat, iils de Pierre de Louant, 
et Antoinette Aumaistre, sa f^. T. s^ de Fontaniol, du Plex et de la Joli- 
vette ; ens. la t. et seg. de 3Ionfan, par. id. ; acq. de Timoléon d'Amo- 
rellan, Sg. de la Creste, Ron de S' Désiré, et de Marie d'Alegre, son ép. : 
Chantelle, Verneuil, 1688 adillG. (r. 474, j). 687; r. 473, p. 135, 
265; r. 47G, p. 8 ; r. 477, p. 162, 163.) — André de Louant, écuyer, 
fils de Pierre de Louant. F. s. de Fontaniol; cens et dev. en la par. du 
Theil, acq. de Nicolas Semin, écuyer, Sg. des Fontaines, iils d'Hyacinthe: 
Verneuil, 1720. (r. 478, p. 89.) — Pierre de Louant, écuyer. T. s. du 
Plex, par. de Fleuriet; 1728. —Jean de Louant, écuyer. F. s. de la Jo- 
livettp, même par. 1736: C/ion<^W^. r. 480, js. 111 ; r. 481, p. 127, 132.) 

LOUANT (Jean de), Chev,, Sg. de Coursaye, et Aune de Vignolle, sal*, 
fille de Balthasard de Vignolle, Chev. F. s. du Boue, de la Pallodiere et 
de la Forest, par. de Préveranges, de Braize et de Mesple: Ainay, Hé- 
risson, Issoudun, 1711, 1722. (r. 449, p. 59; r. 478. p. 300, 302.) 

LOUBEAU (François), Sg. de Boisbrion et en partie de Pigny, directeur 
des postes en Berri. Vicomte, justice, \elierie et censives de Villeneuve 
sous Rampenay. par. du Pigny, acq. de Jaupitre du Bouchet: Bourges, 
1704. (r. 448,"p. 88.) 

LOUEES (Ant.), écuyer. et Renée de Daillon, sa f*. T. s. de Bouille, ens. 
celle et maison forte de Fontaines de Villebonnay, et un fief appel. Der- 
val: Angers, Baugé, 1499, 1504. Tiennent de lui: Robert du Bellay, 
Sg; d'Athées; Guill. le Bigot; Pierre Basson ; Yves de Lore; Piçrre le 



59 LOU 

Maire ; Jean Vendosmays, Sg. de Parpace, au lieu de feu Thibaut de 
Parpace, Chev., son ayeul maternel, écuyers. 

LOUDUN (Richard de), Chev., obtient du comte de Dreux la h., ra. et 
b. justice de la Faigne ; ens. le bois de Minerois en la par. de Parrigny : 
Chât.-du-Loir, 1290, 1295. (r. 333, p. 131.) é 

LOUE (Etienne de la), écuyer. T. s. de Fontenay, autrem' des Arpen- 
tiz, par. St Christophe de Bleré : Amboise, 1523. (r. 432, p. 82.) 

LOUET (James), cons. de René, Duc d'Anjou, et son trésorier, lui vend 
sa maison sise au chat, de Bauge; 1452, 1435. (r. 329 bis, p. 116; 
r. 337, p. 24.) 

LOUET (Charles), écuyer, Sr de la Mote d'Orvaux, cons. du Roi en ses 
conseils d'Etat et privé. T. s. d'Escherbot-Gastevin, al. S'^ Anne, par. S' 
Silvin et de S' Barthélémy : Angers, 1645. (r. 355, p. 81, 82.) 

LOUHASE (Jean de), al. Louaise écuyer, pour Philiberte de Sazeriet, 
sa f«. T. s. de Grandval, par. de Busset : Vichy, 1446. [r. 457, bis, p. 7.) 

LOUIS (Jean), laboureur. Terres et bois taillis, situés aux Bois-Marteaux, 
Vierzon, 1703. (r. 448, p. 58, 93.) 

LOUP (Bernard), reconnoît tenir de Gui de Dampierre, Sire de Bourbon, 
divers vill. et mas, et la moitié de la forêt de Belle-Aigue, Bellœ aquœ ; 
ens. d'autres posess. et dr. : Montluçon, 3i\ri\ 1209. (r. 461, p. 274.) 

LOUP (Blain), Chev., transige avec Archambaud, Sire de Bourbon, au 
sujet de la forêt nommée vulgairem* Augererels ; 1247. {r. 1378, p. 3065.) 

LOUP (Guilles), Chev., Sire de Beauvoir, pour Phil. de Murât, sa f^. 
Maison de Sanciet, dom. et seg. en dép. ; 1322. — Bleynet Loup, Chev., 
Sg. de Beauvoir. Hôtel fort de Sancet, ses appart. et arr. fiefs : Verneuil, 
1378. (r. 460, p. 217.) 

LOUP (Blanche), de Beauvoir, Damoiselle. f^d'Athon Jean, Dam., Sg. de 
Bellevane. T. s. de Sazerai, près la ville de Montmarault : Montluçon, 1446. 
(r. 460, p. 329.) 

LOUP (Blein), Chev., pour Cather. de Brosse, sa mère. Dame de Beau- 
voir. Chat., forteresse et seg. de Montfan: Verneuil, 1491. — Blain et 
et Jaques Loup, écuyers, frères, Sg. de Beauvoir ; Idem ; ens. les t. et s. 
de Vernusson et la Mote Jolivet ; 1503 : Murât, Verneuil. {r. 453: 
p. 141 ; r. 458, p. 204.) — Hugues Loup, écuyer, bâtard de Beauvoir. 
Le vill. de Chaveroche: Murât, 1505. (r. 453, p. 112.) — Blain Loup, 
Chev., Sg. de Beauvoir. H., m. et b. j. sur la terre de Perrons au ressort 
de Montagu ; 1315. (r. 1373, p. 2143.) 

LOUP (Hugues le), écuyer, Sg. des Fougis et de Chenillac. Prévôté de 
la Vénerie, al. la Cliiverie: Souvigny, 1494. (r. 1356, p. 181.) 

LOUP (Anette), Damoiselle. T. s. de Larzac, en partie, et de Contan- 
souze : Chantelle, 1506. (r. 453, p. 112.) 

LQUP DU CROSET (François), de Cumignat, écuyer. T. s. de Javogues 
ou Javangne, par. de même nom : Brioude, 1723. (r. 508, p. 160.) 

LOUSINE (Jeanne de), v^ de Regnault Gastueil, écuyer, Sg. de S' Bris, 
vend à Colas, m^ de Cognac, la seg. directe et foncière sur une métairie 
située à Chaslenet, et transige avec la comtesse d'Angoul., pour son dr. 
de chauflfage daos le parc de Cognac et autres bois ; 1505, 1520. (r. 1404, 
p. 214, 318.) « 



LUC M 

LOUVET (Jeanet), pourMarguer., sa f*. Moulin, cens, rentes et tailles: 
Montagut, 1301. (r. 469,/). 116.) 

LUUVET (Louis), Cliev., a cause de Marguer. de Murât, sa f*, fille de 
leu Renaut, V'« de Murât. Procès coiUrc Bernard d'Annagnac, C* de la 
Marche et de Ferdriac, au sujet du vicomte de Mural ; USi et an. suiv. 
(r. 1377, p. 2013.) Le même ; t. s. de Calvisson et de Masilargues, m 
pays de Languedoc, que le proc. du Roi avoit prétendu, sans succès, re- 
lever Ju dora, de S. M. ; 1449. (/■. 335, p. 27.) 

LOUVET (Claude), md papetier. Moulin à papier, par. S'e Lizaigne : 
Issoudun, 1093. (r. 447, p. 108, 144.) 

LÛYAU (Jean), S"" de la Bodonnière, lîTfe d'André Loyau, lient, de la 
maréch. de Poitou, et de Françoise Mallet. F. s. de Chante-Coin, par. de 
Monseregne : Vouvant, 1711, 1716. {r. 437, p. 261 ; r. iS8,p. llo.) 

LOYON (Gilbert), S"- de la Forest, et Marie Baugy, .sa f'^. Dom. des 
Tourant, par. de Lucenat: Moulins, 1720. (r. 478, p. 135.) 

LOYSEAU (Pierre), av. en pari,, Jean son frère, et Claude, leur sœur, 
v« de Roger de Bonneau, écuyers, enlans de Cather. Pailloux. Maison 
appel, des Vigiers, terrage et dîme, par. de Bourb. ; 1696 ad 1720. 
(r. 47o, p. 183 : r. kll . p. 436 ; r. 478, p. 91, 576.) 

LOZANE lAnt. de), Chev., Sg. de lEstang Galendel, pour Marie-Char- 
lotte de Bron, son ép., tille unique de Charles de Bron, écuyer, fils de 
Ballhasard. F. s. de Couimesoil, et le Puy de Varennes, par. de Neuilly : 
Dun-le-Roi, 1687, 1690. (r. 446, p. 146; r. 447,|). 71.) 

LOZENNE (Bertrand), écuyer, pour Pierre Lozenne, son frère. Le lieu 
de l'EsUng et dépendances: Ahun, 1505. (r. 453, p. 243.) 

LUC iRohert du), et feu Jean du Luc, son frère. Le tènement de Luc, 
al. Delhuc, Delhuco, et dép. ; ens.uu moulin à foulon, tenu à homm. de 
main et de bouche, es par. de la Celle et de S» Remy : Thiern, 1304. — 
Jean du Lnc et Cather. de la Roche, sa f». Le tènement de la Boherie et 
dép. ; cens et deux courtils, même par. de la Celle ; 1330, 1334. — Gui 
du Luc, al. Delhuc. Dom., bois, garenne et cens; ens. le Courtil deCom^ 
bes : ibid., 1335. (r. 472, p. 19, 22, 43, 65.) 

LUCAS (François), écuyer, Sg. de Lignugodart, comme hérit. de feue 
Béatrix de Bonnaye. T. s. de Bonnaye : Angers, 1450. (r. 1341 , fol. 24.) 

LUCAS (Jeanne), v^ de Charles-Angot. Fief de Chagedy : H.-Marche, 
1669. (r. m, p. 329.) 

LUCAS (Gilles), Chev., Sg. de S' Marc. T. s. de la Motte de Chàt.- 
(;aillard: Fontenay-le-C^^, i6U. {r. 435, p. 140.) 

LUÇAY (Perrin de), tils de feu Guill. de Luçay. Maison ou manoir, do- 
mum suam, seu manerium de Luçay, dom. et seg. en dép. : Bourb., 
1322. (r. 457, p. 51.) 

LUÇAY' (Isabeau de), Damoiselle, tille de feu Jaques de Luçay, Chev., 
paroiss. de Besson. Moitié de l'hôtel appel. Dongnon, al.. Donjon, dom,, 
bois, étang, garenne, cens et tailles ; ens. la moitié d'une maison nommée 
Chanipbertrand, etc. : Moulin/i, Pougny, 1352. (r. 455, p. 31, 172.) 

LUÇAY (Simon de). Sire de Beauregard, écuyer, et Babeaul de la Tour, 
sa 1*. T. s. de Bois Dernier, par. d'Anuldre ; 1357. — Pierre de Luçay, 
écuyer. Hôtel et mote de Boisbruyer, et dom. en dép. ; ens. la huitième 
partie de la dîme de Pestz; 1396 : Bourb. (r. 464, p. 123, 421.) 



64 LUI 

LUCEAU (Jean), dit Maistre Oignon, écuyer de cuisine du duc de Bour- 
bon, et Ysabeau de Mescliers, sa f^. Hôtel, t. s. de Coustures, et moitié 
des dîmes de Ays et de la Chieze, al. Louceau : Hérisson, 14o2. (r. 462, 
p. 223.) Non noble. 

LUCET (Pierre), md, pour Pierre Lucet, son père. F. s. de Lavergne- 
aux-Aymars : Partenay, 1699. (r. 436, /). 234.) 

LUCEY (Dreux de). Dam. Hôtel, t. s. de Lucey ; moitié du moulin de 
Gabereaulx et un arr. fief: Montluçon, 1300. (r. 463, p. 97.) 

LUCHAT (Phil. de), de Lupchaco, Dam. T. s. de Chiro-Retaillat, cens, 
tailles et serfs: Montluçon, 1398. [r. 461, jj. 134.) 

LUCHAT (Guill. de), et Jeî>n de Luchat, son neveu. T. s. de Pja-re- 
gnyne: Hérisson, 1506. (r, 453, p. 165.) 

LUCHAT (Jean de, écuver. T. s. de Persac : Ahmi, 1506. (r. 453, j). 232.) 

LUCHAT (Charles de).' Le fief dOrgnat : Ahun, 1669. (r. 474, p. 84.) 

LUELIER, al. Luestier (Jaques), écuver, Sg. de Thonimeau, fils de 
Gilles Luelier, Sg. des Herbellières. T. s. du Gd Autel : Amboise, 1665. 
(r. 357, p. 104.) 

LUGNY (Philib. de), Sg. de Moncohet, autorisé de son père Jean de 
Lugny, Chev., Sg. d'AUery. Baronnie de S' Trivier en Bombes ; 1513. — 
Jean de Lugny, Chev., Bou de Ruffey, bailli et M"^ des foires de Chalons. 
Même baronnie de S» Trivier; 1526 : Beaujeu. {r. 483, p. 90 : r. 488, 
p. 128 ad 131.) 

LUHAMS (Eustache de), et Marguer. Fouchière, sa fe. Hôtel de laBor- 
relière et dép. : Mirebeau, 1446, 1451. (r. 330, p. 96, 97, 124.) 

LUIGNY (Jocerand de), Chev., fils de feu Seguin de Luigny, Chev., re- 
çoit de Guichart de Beaujeu, Sg. de Perreux, Chev., une rente annuelle 
assise à Froges ; ens. la j. h. m. et b. dud. lieu, réservé l'hommage; 1345, 
1357. (r. 486, p. 122 ; r. 1388, p. 93.) 

LUILLIER (Eustace) Sg. de S^ 3Iesuiin, M® des comptes du Roi, et Ger- 
main Duval, Sg. de Fontenay, secret, du Roi. Chat. t. s. de Bonneuil, de 
la Warde et de la Gharelle en Beauvoisis, acq. du Duc de Bourbon qui 
ensuite les rachète; 1515. (r. 1362, jo. 1089.) 

LUILLIER (Claude), contrôleur gén. de la connétablie de Bordeaux, 
donataire de feu François de la Rochefoucaud. Partie de la t. et seg. de 
Rochegoude ; 1684. — Gabriel Luillier, Sg. de la Chaume tte, et cosei- 
gneur de la terre de Rochegoude, dem. à Chaudes-Aiguës, pour Alexan- 
dre, son fils. Cens etdr. seign. en toute just. h. m. et b., es par. de Ter- 
nes, Cussat et Neuveglise; 1740: S' Flour. (r. 503, p. 422; r. 511, 
.p. 55.) 

LULIER (Nicolas) av., en pari. T. s. de la Varenne, par. de Sauvigny, 
al. Sauvaget-le-Comtal : Hérisson, 1700, 1717. (r. 475, p. 274; r. 
477, j). 236.) 

LULIER (Philib.), fils de feu Jean Lulier. T. s. de la Rivière, par. df 
Desseriinc : Montluçon, 1023. (r. 478, p. 428.) 

LULLIER (Etienne), huissier royal, et Anne Lulier, sa sœur. Deux 
prés sur le chemin de Chatelard k Montluçon ; 1703. (r. 476, p. 104.) 

LUINEMENT (Jean de), Chev., Ma» des camps et armées, fils aÎJié 
de Jean de Luiuement, Chev. T. s. de Varennes : Loches, 1662. (r. 356, 
p. 111,) 



LUY an 

LUMFNET (Guill. de), Dam. Maison de Luminet et dôp.: Forez, 1290. 
(r. i9-2.p. 156.) 

LUPPÉ (Gasion-Gastonel, Sy. de), Chev., Chainbel. du Roi, et son bailli 
de Vivarais, aussi Chanibel. du duc de Bourbon, C'" de Forez, rend bom. 
de sa maison forte, t. s. de Luppc en la baron, de Malval, dioc. de 
Vienne; et reconn. avoir roçu de Jean et Gonou Fabri, père et fils, 140 
liv, tour,, chaque liv. étant de 20 s. tourn.: Forez, 1403 a^/ 1147. (r. 
1398, p. 670, 672 ;r. 1399, p. 777 ; r. 1402, p. 1211.) 

LLQUAl.N (Charles-Philib.), Chev., Sg.de la Boissit-re, tapit, de dra- 
gons, lilsde feu Charles Luquain, Chev., Ma' de bataille des armées du 
Roi, et d'Elisab. Sernilhon, comme tuteur de sa 1* Marie-Thérèse de 
Chast.-Brodeau, v« de François Achard, licut. des eaux et Forêts de la 
maîtrise de Montmaraut. F. s. de Coustansouze, par. dud. lieu : Chan- 
telle. 1697. \r. 475, p. 200.) 

LUR (Honoré de], Chev., Sg. du Rie et de Salucé, mari de Françoise 
de Drugeac. T. s. de S' Martin, par. de la Chapelle-Bertin, et de Murs : 
Brioude, 5' Flour, 1684. (r. 503, p. 431.) 

LL'R (Claude-Honoré de), de Salucé, Chev., résidant en son chat, de 
Farges, âgé de 86 ans, tant de son chef que de celui de Claude-Fran- 
çoise de S* Martial, fille de feu Hercules de S' Martial de Drugeac. Chat, 
t. s. de Drugeac, et de S' Martin de Chantaleix, al. Valmeroux : Riom^ 
■S' Flour, 1701. 1723. (r. 506, p. 282; r. 508, p. 53.) 

LLRCY (Simonin de), avoue ce quil tient à Tegon en la par. de Ley- 
mé : Moulins, 1300. (r. 454, p. 299.) 

LUSIGN.\N (Hugues de), C'« de la Marche, ép^ix d'Ysabelle, reine 
d'Anglet. (v« de Jean sans terre), s'accorde avec Pev. et le chap. d'An- 
gouU, au sujet de l'étang du moulin de S* Michel d'Entraigues. inter 
af/mis : AngouL, 1218. (r. 1405, p. 203.) 

LUSIGNAN (Gui. de', Lezigniaco, Sg. de Cognac, deMerpize et d'Ar- 
chv, donne à Tabbaye de Chaires le Port-Saunier de Cognac ; 1283. (r. 
1404, p. 224.) 

LUSIGNAN (Claude-Hugues de), de Lezay, Chev., C'^ de Lusignan, 
Châtelain de Marest-Lezay. Herbergem' du Coudre, par. S' Sauveur; 1696. 
— Henri-Joseph de Lusignan de Lezay, Chev,; idem; 1716 : Lusignan. 
{r. 436, p. 58; r. 438, p. 91.) Signe, Lusignem de Lezav. 

LISSERANT-MONTLUC (Alexandre-François de), Chev., M^s de Mas- 
sencoume. F. s. de Lancière et de Baronnière : Lusignan, 1718. (r. 
i38, p. 357.) 

LUTHIER (René), écuyer. S' de S' Martin, pour Magdel. Luthier, v» 
François de Vouves, Chev., gentilh. ordin. de la cliamb. du Roi, et René 
leur fils. T. s. et vicomte d'Azay-le-Chadieu : Loches, 1686. (r. 421, p. 
61.) Voy. Vouves. 

Ll'THlER (Claude-Pierre), Sg. de Richerie et de Vernusson, Chev. de 
S' Louis, pour sa f^ Françoise Boussey, unique héritière de feu Phil. 
Guillemot, Sr de Lusiguy, son oncle. Terre et baron, de S' Gemme-sur- 
Loire ; 1729. Phil. -Pierre Luthier, Chev., Sg. de Vernusson ; idem; 1738: 
Angers, (r. 426, p. 46, 95.) 

LUYLIER (Claude), lient, gén. en la châtell. de Hérisson. F. s. de 
Cousture, par. de Venas ; 1693, 1716. — Claude Luylier, revêtu du même 



S6 MAB 

office, son fils, pour lui, ses frères et sœurs : idem, 1723 : Hérisson, (r. 
475, p. ^ii;r. -477, p. 33, 190 : r. 478, p. 466, i72.) 

LLZENNE (Jean-Joseph de), ccuyer, secret, du Roi, pour Jean-Joseph 
de Luzene, son fils, av. au pari, de Paris. Fief noble des Usseaux, par. 
d'Aulerive-sur-Allier : lUom, 1720, 1723. r. 507, p, 239; r. 508, 
p. 137.) 

LIJZI (André de), bourg, de Souvigny, et Jean, son frère. Le Clos 
Bouteillier, assis au vignoble de Souvigny; 1443. (r. 467,/). 196.) 

LUZY (Jean, Sire de), de Luziaco, et de Chàt.-Villain. Fief tenu par 
lui de labbaye de S' Pierre de Chàlons ; mars 1266. (r. 466, p. 156.) 

LUZY (Guill. etDalmas de), Chev., Hls de Regnaud de Luzy, de Luzeio, 
Chev. Chat, fort, t. s. d'Oyete ; ens. la maison et dép. de Sarcy en la 
châtell. de Semur en Brionnois : Beaujeu, 1322 ad 1355. (r. 489, p. 54, 
102, 134, 135; r. 1389, p. 336: r. 1392,p. 716.) 

LY'ARENS (Humbert de), Chev., Sg. dud. lieu, et Eustache de Chan- 
dev, Dam. Accord entr'eux au sujet des étangs de Coyrard, de Jupoy et 
deSigonneten Beaujolois ; 1456. [r. 1360, p. 886.) 

LYE (Guill. de), et Jean Baiaz, de Cannay. Une grange et quelques ter- 
res : Chdt.-Chinon, 1354. [r. 470, p. 14.) 

LYEBOY (Jean de). Sire de Dariseules, écuyer. Hôtel, dom., dîme et 
seg. de Dariseules : Belleperche, 1366. (r. 465, p. 162.) 

LY'JIOSIN (Jaques), écuyer. Chat. t. s. de la Bastre au pays de Dom- 
bes : Beaujeu, 1414. (r. 487, p. 7.) 

LYON (Ant.^, grenetierde Montluçon. Parties de dîmes, de Landes, de 
cens et des aides de Montluçon : Hétisson, 1506. [r. 453, p. lo ; r. 461, 
p. 90, 177.) Non nofte. 

LYON (Annet du), bourg, de la Palisse, receveur des traites foraines 
d'Arfeuille, pour saf« Marie Guiguault ou Guignault, etBenoite Guignault, 
ép. de Claude Chambodue de Magnieu, élu en lElect. de Roanne, fdles 
de feu Pierre Guiguault, bourg. d'Arfeuille. F. s. de Montaubert de la 
Murette, et dime delà Fay : Billy, Vichy, 1724, 1727. (r. 478, p. 404; 
r. 481,/). 4.) 

LY'ONNE (Robert de). Dam. Hôtel de Lyonne assis à Conhac, vigne et 
garenne contigues; témoin Guill. de Grés, Dam. : Gannat, 1350. {r. 
457 bis, p. 110.) 

LYONNE de Combarelle. F. s. de Chasseigne en la chàtell. de Bellac : 
Marche, 1306. (r. 432, p. 214.) 

LYRE (Herne), écuyer. T. s. de la Morelière, par. S' Macaire : Mont- 
faucon, 1466. (r. 333,/). 13.) 

M. 



MABILLAT (François), m^, et Jeanne du Tarte, saf*. Partie des étangs 
de Lavau et Jarry, par. d'Allouy; 1672. — François Mabiliat. chirurgien, 
leur fils ; eus. Marie et Magdel. Mabillal, ses sœurs, f*^** de Pierre Durand, 
Notaire, et de Claude Guillaume: idem; 1687, 1703 : Mehun-sur-Y. 
(r. 444, p. 65 ; r. 445, p. 203; r. 446, p. 146 ; r. 447, p. 21 ; r. 448, 
p. 113.) 



MAD 57 

MACÉ (Jordins), fils de Raymond Maci', de Burgc. Terres, prés et bois 
.11 la par. dAultigny : Bellepcrche, 1300. (r. 465, p. 12(5.) 

MACÉ (Guill.), écuyor. Fiei de la Bouflelii-i-e, par. do Ueni;iigiie, liS8; 
— Fran(,ois .Macé, Sg. de Joyoïi. yiiairiènio partie du dom. de la Bouse- 
lie, même par. ; 1505, lois': Mont faucon, {r. 332; p. 91, 92; r. 333, 
p. 45. 

MACÉ (Claude), fille de Nicolas Macii, écuyor, cous, auprésid. de Bour- 
ges, et 1* de Nicolas Tourlier, écuyer, S^ de Leuz. F. s. de la Veuvre : 
Dun-le-Roi, 1669, 1671. (r. 444, p. 57, r. 446, p. 51.) 

MACÉ (François), t^-uyer, receveur des tailles à Bourges, par suceess. 
iK' Marguer. Beugu, sa luère. Uu quaj'l du fiel" et seg. de Fonlillav ; Hour- 
ges. 1673. [r. 44o,p. :2-23.) 

MACÉ (Geneviève), v"^ de Pierre Bigot, écuyer, F. s. d'Aitilly et Joi- 

ly, par. d'Estrechy-les-B6is : Bmrges, 1699, 1709. (/•. 4't7, p. 230; 
, 448, p. 197.) 

MACHAU (Pierre), écuyer. Renie de 320 1. à lui assignée par le Roi su? 
la seg. de Chât-Renard, on indemnité du terrain quil a voit cédé pour la 
fondation ^ Coll. de Navarre (1302), lad. rente convertie ensuite en im- 
meubles, en faveur de Louis de Ôeaumont, Cliev., comme mari de Jeanne 
la Routinière, v^ dud. Pierre, ayant le bail de leurs enfans. (r. 1359, p. 622.) 

MACHEBEUF (Guionet), Dam. Hôtel et seg. de Veniey es par. de Cha- 

ile, Ussel et autres : Chuntelle, 1301, 13-22. (r. 459, p. 60, 62.) voy. 
Cbastel, «h. 1357. 

MACHECOU (Catlier. do), Dame de la Su/.e et de la Benaste, v^de Pierre 
de Craon, Sire do la Suze. Rente de 300 I. que sont tenus de lui payer 
l'S béritiers des feus Jean de Brezé et Marguer. de Beuil, soo ép. : An- 

rs, l'»08. (r. 337, p. 56; r. 341, p. 19.) 

MACHUUDE.\U (Charles), av. en pari. T. s. des Bordes, par. de Couzon : 
Bourb., 1722. (r. 478, p. 192.) 

MACI ou Mai-i (Guiot de), Dam. Rentes en la par. de Contigny : Ver- 
vpuil, 1342. (r. 459, p. 201.) 

MAtIBO (Pierre et Jaques), enfans de Géofroy Macibo, échangent avec 

m, O" de Forez, la 6^ partie de la b. m. et b. j. qu'ils ont à Cbangy, 
contre la cliâtipollerie de Groset; 1311. — Jean et Géofroy Macibo, filsde 
feu Géofroy Macibo, Cens, rentes et autres droits percept. au territ. delà 
Molere, mandement de Groset : 1317. — Jean Macibo, d'Arezon, pour lui 
Hugues, son neveu ; Idem; 1336 : Forez, {r. 490, p. 247; r. 492, p, 
?93: r. 1395, p. 175.) 

MAÇON (Robert le), Cbev. Baronnie et seg. de Trêves : Saumur, 1440. 

344, p. 130.) Rel. de lui : Bertrand de Beauvau; Ant. de Beil; Pierre 

t ioury ; Jean de la Grésille ; Almony du Gué ; Fouque deMaulnay ; Robert 

Sarrazin ; Jean Turpin, Chevaliers. Guill. le Marié, Sg. do Bois Noblet, 

écuyer. [r. 344, p. 130.) 

MACtJL'ENON ilSarie del, v* et donataire de lean do Razes, écuyer, 
piésid'au présid. de Poitiers. F. s. de Chàt-Fromage : Mauber^eon, 1698. 
(r. 436, p. 146.) 

M.VCZON (Louis de), Dam. Maison, dom., bois, dîmes et seg. de Mac- 
zon, os par. d'Aroon et de S' André : Forez, 1334. (r. 490, p. 38.) 

MADAILLANT (Armand de), de rE.spaie, lils de Louis, Chev. T. s. de 



58 MAG 

Lassay, érigée en marquisatran 1647, eu faveur de N. Madaillant, Chev. Sg. 
de Montalaire ; Mans, 1684, ad 1722. {r. 410. p. 3 ; r. 421, p. 46 ; r. 

426, p. 1.) Tiennent de lui : René de Beauregard, Sg. de Fraisno : Ja- 
ques du Hardas, B°n de Hauteville; Françoise le Hayer, v" de François de 
Foulongne, Sg. de S* Jean; Louise Machecoul, ve d'Ant. de Crux, Sg. de 
Courboyer; Claude Mallet, Sg. de Coulfou ; Renée de la Marzelliere, v^ en 
jeres noces de René du Bellay, et en 2d«s noces de Jaques-Auguste de 
Thou, ambassadeur eu Hollande, Chevaliers. René le Royer, écuyer. S"" 
du Mesnil-S'-Sanson. — Léon de Madaillan, de l'Esparre, Chev. son fils 
unique, lient, gén. des armées; Idem; 1738, 1743. (r. 426, p. 98 ; r. 

427, p. 52). Bel. de lui : Charles-Louis de Beauregard, Sg. du Fresne; 
Jaques des Bois, Sg. de la Baroche et de la Drouardière ; René-Charles , 
de la Chaux, Sg. de Coulfou; Jaques Foullongne, Sg.de S^ Jean: Phil.- 
René de l'Isle du Gast, Sg. dud. lieu ; Anne-Emmanuel Pannard, Sg. de 
S* Loup, Chevaliers. 

• MADAIN (Annej, v^ de Jean Turmeau, bourg. Maison à lyon ; 1715. 
(r. 496, p. 195, 201.) 

MADET (Jeanj, licentié es lois, bourg, de Hérisson. Hôtel, mole, fossés, 
dom., bois, dîme, cens et rentes de Pouzieux : Hérisson, 1488. (r. 462 
p. 246 ; r. 482, p.l ,r. 484, p. 50.) — Pierre Madet, son fils; Idem,. 
Et, à cause de sa f« Françoise du Meclier, la 4e partie des seg. de Coutu- 
res et du Meclier : Hérissoti, Murât, Souvigny, 1505. (r. 453. p. H, 139.)" 

MADINET (Charles), huissier au bureau des flnances de Bourges, par 
success. d'Ét. Augier. Seizième partie des dîmes de la par. de Sudray : 
Vierzon, 1682. (r. 445, p. 332.)' 

MADMERY fJeanne), v^ de Jean Madmery, et Durand, leur fils, vendent 
à Anne-Dauphine, Duch. de Bourbon et C'esse je Forez, leur maison sise 
au chût, de Cleppe; 1414. (r. 1395,/). 182.) 

MAGAUD (Jean-François), av. en pari., donataire de Gabrielle Fassy, 
sa mère. Rente appel. Montfleury, par. S*« Florine, Auzat et autres : Is- 
soire, 1723, 1725. (r. 509, p.6;r. 510, p. 10.) 

MAGDELAINE (Jaques delà), écuyer, Sg. dud lieu; Gorderaz et Pierre 
de la Magdelaine. écuyers, ses oncles. Droits au port Saunier deCognac; 
1393. (r. 1404, ;?. 172.) 

MAGE (Jean). Fief de Ghât. -Merle, par. de la Rochelle. — Pierre Mage. 
Dîme inféodée, appel, des Chevaliers, par. S^ Alpinien. — Austrille et 
Léonard Mage. Fiefs de Pierrefitte, par. de Pousanges, et de Poulain, 
par. de Gioux, èschàtell. d'Ahun et de] Felletin : Marche, 1669, 1684. 
(r. 474, p. 40, 42, 81, 386, 425, 518.) 

MAGNARS (Guill.) Trois pièces de terre en la par. de Seltet ; rente sur 
la dîme de Varnassor; autre en la par. de Charelle : Chantelle, Murât, 
1323. (r. 460, p. 364.) 

MAGNE (Phil. de), Chev., Sg. d'Exoudun, fils de Suzanne de Culant. 
T. s. de la Rochetière, Bohardi, Bastardiere et la Gohelliere, par. S' Ger- 
main : Montfaucon, 1646. (r. 355, p. 76; r. 430, p. 33, 34, 35 ; r. 
431, p. 1.) Rel. de lui : Hardy Berraut, S"" de Riou ; Pierre Chenu, S"" du 
Basplessis ; Pierre de Gondy, Duc de Retz ; Louis Jousseaume, S^ de Con- 
bourreau ; Louis le Roux, Chevaliers. — Claude Gibot, S"" de la Perriniere ; 
Jaques Joubert, S^ de la Jarrie ; Vincent Morisseau, al. Morisson, S' de la 



MAI tS9 

Mothei ; Louis Pilloi, S' de la Gimoniere, écuyers. — Benjamin de Magne, 
Cliev. S>^. de MaudeoUx, son frère et-héritier, lils aîné de Benjamin ; Idem ; 
ens. la t. et seg. de Cigongne en la chatell. de liochefort; 1617, 1688- 
(r. 347, p. 83; r. i3o, p. 250.) 

MAGNEN (Pierre de), de Lormont, lient, civil et crimin. au baill. de 
Maniers, et Louise-Anne le Vaugier, sa f^. T. s. de laGuiotiere: Sonnois, 
1733. [r. 420, j?. 63.) 

MAGNEUX (François), M" partie, des eaux et forôts de S' Germain-cn- 
Laye, inspecteur gén. des dom. de la couronne, cons. au conseil souv. de 
Bombes. T. s. des Groslieres, par. de Charensat, comme donataire de Jean 
de Sanguiniere, sou oncle, controllcur gén, de la feue Reine : Evaux en 
Combrailles; 1717. — François Magneux, écuyer, secret, du Roi; Idem; 
1728. (r. 607, p. 209; r. olO, p. 31.) 

MAGUOE (Guill. de la\ ^ause d'Agnès de Bar, son ép. Divers tène- 
mens relev. de lui; ens. les dîmes de Fontaines et de Pruneray : Chave- 
roche, 1375. (r. 468, p. 342.) 

MAHÉ (Edouard de), receveur des tailles de Fontenay. F. s. de la Pointe, 
par. de Fontaine en lElect. de Foiltenay-le-O'' ; 1709, 1718. (r. 437, 
p. 164; r. 438, p. 365.) 

MAIGNAN (Maurice le). Fief de la Guilletiere : CMt.-Ceaiix, 1455. (r. 
341. p. 127, 141, 142.) 

MAIGNAT (Hugues de), écuyer, Antoinette sa fille et Hector de Malaret, 
son époux. T. s. de la Forge : Marche, 1477. (r. 1363, p. 1238.) 

MAIGNEN (Alexis le), écuyer, S'' de la Giraudiere. F. s. [de la Mothe- 
S'-Thomas de Perrure, par. de Mervant, ou Meruant: Vouvant, 1722. 
{r. 438, p. 464.)^igne, Giraudiere le Maignen. 

MAIGNOL (Michel), bailli de la baron, de la Rochedagoux. Cens et rente 
en directe, par. S* Piiest : Gannut, 1724, (r. 509, p. 52.) 

MAIGNOÙX (François des), écu/er, Sr de Laleu, pour Cather. Braud, 
sa f'ï. Cinquième partie des tiefs de Venoux et du Péage, par. de Bessay- 
le-Fromental : Ainay, 1727. (r. 480, p. 43.) 

5IAIGREF0RT (Jean). Dom. et dr. en la ville de Lucé : CMt-du-Loir, 
1403. (r. 344, p. 97.) 

MAILLARD (Paul), donataire de Joseph Maillard, écuyer, secret, du 
Roi. T. s. de Balore, acq. de Magdelon des Gazets, écuyer, S"" de Proven- 
chere, par. de Tesy, al. Trisy-sous-Vilry : Moulins, 1688, 1703. (r. 474, 
/;. 714; r. 476, p. 107.) 

MAILLÉ (Hardouin de), Sg. de Rochecorbon. T. s. de Brés et de Gobiz : 
Angers, 1356. (r. 1340, fol. 57.) 

MAILLÉ (Paiende), Sire de Brezé. Herbergement de Roegnon, al. Rou- 
gnon: Mirebeau, 1381, 1389. (r. 331, p. 13, 14.) 

MAILLÉ (Je^ne de). Dame de Loué, v*' de Thibaut de Laval, Chev. 
T. s. de Loué: Angers, 1434. (r. 337, p. 83.) 

MAILLÉ (Hardouin de), Chev,, Sg. de Maillé, de la Roche Corbon, de 
Meneil et du Plesseys-Marigne. T. s. de Brez, Goubiz, la Chaloterie, 
Ncirscens, des Rideaux : Angers; ens. celles de la Vieille Moliherne en 
partie : Baiigé ; do Nazelles : Saumur ; de Bois-Pruilly, acq. de Pierre 
Thoreau, écuyer ; ellachàtell. de Bauçay, dont rel. de lui : Louis de Beau- 
mont ; Pierre de Bauçay ; Jean Goufiier ; Jeau Jaunay ; Pierre duPuy ; Jean 



60 MAI 

de Razille ; Josselin Sarrazin ; Jean Savary ; Gilles Thibart, Chevaliers ; 
1416 ad 1478. (r. 336, p. 91 ; r. 337, p. 40; r. 359, p. 19 ; r. Ul,p. 
16,17, 18, 19, 82, 110 ; r. 3i2,p. 29; r. 345, j). 3 ; r. 346, p. 2, 41; 
r. 3kl, p. 17.) A'^a L'ordre des temps et les degrés suiv. indiquent ici 
deux Maillé de mêmes noms et prénoms. 

MAILLÉ (Hardouin de), Chev., Sg. de Rochecorbon. Fiefs de Brèz et 
de Gobiz, par lui retraits de Henri de Villeblanche, Chev. , auquel son père 
Hardouin de Maillé les avoil vendus : Angers, 14S9. [r. 1354, j). 92.) 

MAILLÉ (Louis de), successeur de Hardouin de Maillé, Chev., Sg. dud. 
lieu et de Rochecorbon, transporte la t. et seg. de Meneil à noble Dame 
Renée de Bagar, v« de Henri de Villeblanche, Chev., Sg. de Bron et de 
Bagar, actuellement épouse de Jean du Perier, Chev., Sg. du Plessis,elc. : 
Chdt.'Gonthier, 1463, 1474. (r. 1346, />. 183.) 

MAILLÉ (René de), écuyer, Sg. de Lataél^; obtient congé du Duc d'An- 
jou d'établir un étang sur le lieu de la Noë, près sa maison de Latan, a la 
redevance d'un collier de lévrier en cuir rouge, etc. ; 1471, 1473. (r. 336, 
p. 85; r. 1342, j). 236.) 

MAILLÉ (N. de). Réunion en un seul hom. de ses t. et seg. de Bauçay 
et de Bois-Pi-ully : Loudun, 1479. (> . 343, p. 219.) 

MAILLÉ (Jaques de), écuyer. T. s. de Benchart et de Cheraenier. Ghdt.- 
du-Loir, 1489. (r. 348 bis, p. 18.) 

MAILLÉ (Pierre de), Sg. de Latan. Partie de l'étang de Mocquerosse, 
près la forêt de Monnoys, par. de Breuil : Baugé, 1507. [r. 349, fol. 89.) 

MAILLÉ (Arthus de), Chev., Sg. de Brezé, l'un des capit. des gardes- 
du-corps, et Claude de Grange, sa femme, fille et seule hérit. d'Ambrosy 
de Grany, écuyer, Sg. de GonseauLx. T. s. du Perrin-Savineau : Angers, 
1561. (r. 351, p. 36.) 

MAILLÉ (René de), écuyer, fils de Jaques de Maillé. T. s. de Bouchart 
et de la Chenesieres: Chdt.-du-Loir, 1607. (r. 353, p. 44.) 

MAILLÉ (Charles de), comte de Carman, Chev., Si" de Tlslatte. Droit 
d'usage pour sa maison de Carman, en la forêt de Chinon ; 1608. (r. 353, 
p. 50.) — Anne-Angelique de Maillé, sa fille, fille d'honneur de feue la 
reine-mère. Chat. t. seg^de Plessis-Bosnay et Boisd'Encenne : Cliatelle- 
rault, 1672, 1674. (r. 433, p. 80 ; r. 435, p. 24.) Rel. d'elle : Louis de 
BoBchamp, écuyer, Sf de Pierrefilte, prévôt de Touraioe ; Pierre le Brun, 
écuyer. S'' des Landes ; Pierre Cabaret, écuyer, S"" du Puy, fils de Pierre 
Cabaret, écuyer, et d'Anne André ; Magdel. Ferrand, v^ de François le 
Bossu, écuyer. S'' de Beaufort ; Jacqueline de Ferron, ve de Jaques de 
Ruye, Chev., Sg. de la Chezardièrc ; Louis de Ferron, écuyer. S"" de Mon- 
dion ; François de Foucher, écuyer, S"^ de Poumoreau, fils de Jacqueline 
de Messemé; René de Grosbois, écuyer, S"" du Poirier; Gabriel de Lo- 
meron écuyer. S'' de la Paltodière ; Cezard de Massougyes, écuyer. S"" de 
la Villardiere ; Louis de Messemé, écuyer. S'" de Cormier, Sg. de Chougne : 
Prospère de la Moihe, Chev., Sg. de Monbrard, fils de Jean Prospère, 
Chev., présid' au pari, de Metz; Jaques de Remigeoux, écuyer, Sr de 
la Paye; Alexandre Remollard, écuyer, S«" de Chât.-Gontier, par de Lei- 
gne; Charles Tiercelin d'Apelvoisin, Chev., M^^ de la Roche du Maine ; Ur- 
bain Veau,Chev.,Sg. de Rivière ; Pierre Vergnault,écuyer,Si' delà Moriniere. 

MAILLÉ (Céleste de), v^ en dernières noces de Daniel de Marcé, Chev,, 



MAI H 

Sg. de la Pocqueiière. T. s. de Beaurais et de la Herpiaiere : Aifnboise, 
1663. (r. 357, p. 107.) 

MAILLÉ (Reaé de), Chev., Sg, de Boucharl, al. Renchiird, La JalHe 
Lorry, ni. Lorroy, etc., capit. des chasses du C'» du Maine, tils de Heuri 
• de iMaillé, Cliev., et de Françoise de la Barre. Baromiie de S' Germain de 
Laval : Angers; ens. la t. et seg. de Cliast. -Sénéchal, et dr. de chasse 
CQ la forêt de Longaulnay : La Flèche, 1665, 1669. (r. 356, j>. 6; 
r. 358,;;. 103.) 

M.\ILLÉ ^^Charles de), de la Tour Landry, Chev., fils de Louis de 
Maillé, Cliev., et d'Eléonore de Saluées. Le M*»' de Jalesme, et la terre 
de Gilbourg : Angers, 1670. (/•. 358, p. il.) — Charles-Henri de Maillé, 
de h Tour-Landry, M'* de Jale.sme. T. s. de Linière, acq. du S' le Bigot 
de Linière : La Flècfie, 1739. (r. 426, p. 13.) 

M.VILLÉ-BREZÉ (Marie-Urbaine de), v« de Jean-François-Bonnin de 
Messignac, Chev., M'^ de Chalusset. Vicomte, t. seg. du Gd Montreveau, 
et baron, de Bohardy : Angers, 1671. (r. 405, p. 20.) 

MAILLÉ (Marie-.4nne de), ép., non commune en biens, de Charles 
Tiercelin d'Appelvoisin, Chev., M'* de la Roche du Maine, nièce d'Anne- 
.Viigélique de MaUlé de Carman. T. s. du Plessis-Baulnay, al. Bosnay, et 
bois dWuraine, al. Encenne : CfiateUeraut. 1689, 1717. (r. 435, p. 310; 
r. 438, p. 307.) 

MAILLÉ (René-François de). M'* de Benchard. T. s. de Chanceaux, de 
Moniecoublet et de la Fresnaye d'Irosave : Belleme, SonnoiSf 1707. 
Kr. 123, p. 56.) 

MAILLERS (Renault de), Chev., Sg. de Montaumard, pour Susanne de 
la Rocheaymoud. sou ép. T. s. de Chassaigne : Monmorillon, 1682. 
(/•. 435, p. 43.) 

MAILLEU (Guill.). Trois arpens de terre eu la par. de Rousière, mouv. 
de Roehelort : Anjou, 1457. (r. 3^6, p. 81.) 

MAILLY (Ysahelle de), v« de Hugues de la Chese, Dam. Mote, t. s. de 
Chevagny, al. Chevaigny, ayant appartenue à Jaquette de Subtusturre- 
Chevaigny, es vill. de S^ Siagre et de Crenant ; présent Jean de Blanzei, 
Dam.: Bourb.-Lancy, 1401. (r. 466, p. 216.) 

MAILLY (Ferry de),écuyer, pannetier diiDuc de Bourbon, fils d'Adrien 
de Mailly, Chev. T. s. de Conty : Clerm. en Beauvoisis, 1500. (/'. 484, 
p. 146.) 

MAILLY (Jaques de), écuyer, et Marie de Vignacourt, sa i^,\^ de Jean 
de Liure, grelHer crim. au Pari, de Paris. T. s. de Vienne-sur-l'Esglaii- 
tier : Clerm. en Beauvoisis, 1501, 1511. (r. 483, p. 96, 97.) 

MAILLY (Henri-François de), Chev,, Sg. de Vieville. Baronnie, t. s. de 
Montejen, acq. de François-Louis de Neuville, Duc de Villeroy : Angers, 
1737. [r. 426, p. 84.) 

MAIiNDESTRE (Etienne), ancien échevin de Lyon. Chàl. de la Maison 
forte, fief de la Sarre et rentes nobles es par. de S^ Genis-Laval et Oii- 
lins : Lyon, 1737. (r. 498, p. 154, 161.) 

MAINE ^Louis, biUrd du), fils naturel de Charles, D»c d'Anjou, et 
chambellan dn Roi ChaHes (VIH). Baronnie, terre et chatell. de Mazieres : 
Tours, 1465, 1484. (r. 351, p. 1; r. 338, p. 116.) 

MAiriE (Léonor du), C»« du Bourg, M»! de f raace, Chev. des Ordres. 



62 



MAI 



T, S. de Changy et d'Arçon, au duché de Roannois : Lyon,i726. (r. 810, 
p. 28.) 

MAINGARNEAU (René de), al. Minganieau, Chev., Sg. de la Grenouil- 
lère. Châlell., t. s. de Curzon, et la Seg. de Bois-Renard : Fontenai-le- 
C^, 1633. — Hercules de Maingarneau, écuyer, fils aîné de feu Renaut 
de Maingarneau ; Idem; 1665. (r. 433,;?. 118, 282.) 

MAINGUELIERS (Tristan de), Chev., Sg. de Maingueliers, deMontigny 
et de Coivrel, veud au Duc de Bourbon une rente de 100 liv. sur lesd. 
terres situées en Beauvoisis ; 1309. (r. 1369, j). 1735.) 

MAINSSAT (Jean et Herard de), enfans de feu Hugues d.e Mainssat, 
Dam., sous la tutelle de Hugues de laCost, Dara., avouent le mas de Go- 
derelle en la par. de Cognât; ens. divers dr. et actions. Billy, 1375. 
(r. 456, p. 40.) 

MAIRE (Guion le), écuyer, tient du chef de saf^ 3Iarguer. Rouilloue, le 
fief de Bois-Bernard, et différentes parties de dom., bois et rentes ; Lou- 
dm, 1435. (r. 339, p. 13; r. 346,|j. 30.) 

MAIRE (Jeanle), écuyer, pour sa f^ Marie, fille de feu Jean Marie. T. s. 
de la Grange-Marie : Baugé, 1455. (r. 1345, p. 92.) 

MAIRE (Jaques le), commissaire d'artillerie, et garde-meubles de la 
reined'Angleterre.T.s.de Pray et le Breuil : Aw&oise, 1631.(r.35D,p. 93.) 

MAIRE (Jean), fils aîné d'Adam Maire. F. s. de Bois-Lambert, autrem* 
le Fief-le-Roi, par. de Montreuil-sur-Mer : Fontenai-le-C^^, 1654. — 
Stéphanie Maire, f^ d'Olivier de Pellard, écuyer, Sg. de Montigny, comme 
héritièi^e de Jean Maire, écuyer, son frère, enfans de Jean Maire. Même 
fief de Boislambert ; ens. celui du Pertuy-Benoit : Partenay, 1697. (r. 
436, p. 61, 84, 121.) V^ dud. Olivier; 1716. (r. 438, p. 168, 169.) 

MAIRE (Jeanne de), v" de Louis de l'Estang, écuyer. Fief et maison no- 
ble du Petit-Cloistre : Maubergeon, 1669. (r. 433, p. 180.) 

MAIRE (Pierre), écuyer, S^ de Velacourt, et aussi de Domplailles en 
Lorraine. F. s. d'Ivry, véberie et vicomte du Perrou, dîmes, cens, et le 
quart du bois de Percheraye, par. de Vasselayetde S' Eloy de Giy : Bour- 
ges, 1687, 1690. — Didier 31aire, écuyer, son fils, et deMagdel. Rivière, 
pour lui et Vincent Maire, son frère, tombé en démence; Idem; 1697, 
4705. — (r. 447, p. 77, 208 ; r. 448, p. 102 ; r. 450, p. 3.) 

MAIRE (Jean le), Chev., Sg. de Montlivault, Me ordin, de la chamb. 
desComptes de Paris, agissant pour Nicolas Barthélémy, Sg. d'Esne, doyen 
de la même chambre. T. s. de la Fontaine, et moitié de la châtell. de S' 
Marc d'Oustiile : Chdt.-du-Loir, 1704. (r. 423, p. 57.) 

MAIS (Guill. de), écuyer du Duc de Bourbon. Don à lui fait par ce 
prince de divers prés que tenoit feu Jean de Vichv, Chev. au ter. d'Ar- 
sant; 1375. (r. 1335, j9. 36.) 

MAISON-COMTE (Phil. de), Sire de Villaines, Dam. Terre des Broces 
et autres dom., bois, moulins, serfs, rentes et justice es vill. de Pins et 
deFuxilli : Chdt.-Chinbn, 1350. (r. 469, p. 234; r. 470, p. 10.) — 
Guill. de Maison-Comte, écuyer, son fils; Idem; 1357. (r. 470, p. 32.) 

MAISON-COMTE (Guy de)," Chev., Sg. de Neuville, pour Ysabeau d'Es- 
sartines. T. s. de Baignau.\ : Beaujeu, 1355. {r. 489, p. 4.) 

MAIS0N-C03ITE (Bureaul de), écuyer. Maison de Guippy, justice gde 



MAL 63 

et petite, doin., tailles et arr. lich: Chàt.-Chinon, 1443. (r. 470, p. 87.) 

MAISON-COURANTE (Alips de), v^ de Pierre Breschard, ôcuyer, Sg. de 
Beauvoir, Moitié de la t. et seg. de Beauvoir à elle assigiu-e pour douaire 
el sa vie seuîenienl : Bourb., liG'j. (/■. 1374, p. "241t.) 

MAISON-NEUVE ;Guill. de la), clerc. Maison et menus cens, par. de 
Crozille : Montagu, 1301 . (r. 469, p. 111.) 

MAISON-NEUFVE (René de la), très, de France. F. s. de Venours : 
fMsignan, 1719. {r. 438, p. 39-2.) 

MAISONS (Jean des), pour Marie Burelle, sa f«. F. s. de la Grave, par. 
de Feuillet : Billy, 1717. (r. 477,;). 459.) 

MAISTRE Jean), de Parese, ol sa 1* Agnès, lille de l'eu Perrin Berer. 
Terres en la par. de Livray : Boiirb., 1404, 1410. (r. 463, p. 114; r. 
464, p. 164.) Non noble. 

MAISTRE (Simon le). Partie de terre au pont de Latan en la forêt de 
Monnays : Angers, 1437. (r. 340, p. 71.) 

MAISTRE (^Gilles le), Chev., M's de Ferriere, Sg. du Plessis-Chassiere, 
et Marie Magdel. le Maistre, chanoinesse de Poussay en Lorraine, cnfans 
de Jean le Maistre, cons. honoraire au'Parl. de Paris. Fiefs de l'Etang et 
de Mouchedane : Civray, 1669. [r. 433, p. 124, 125.) 

MAISTRE (Claude le), Chev., Sg. châtelain de Montsabert. Baronniede 
Richebourg-le-Toureil, acq. du Duc de Brissac : Saumur, 1677, 1680. 
(r. 405, p. 13; r. 410, p. 35.) N'éloit plus en 1686. (r. 421, jo. 60.) 

MAISTRE (Gabriel), écuyer, Sr du Clos. F. s. du Max de Teillet, par. 
dud. lieu : Montluçon, 1688 ad 1717. (r. 474, p. 680; r. 475, p. 5; r. 
477, p. 304.) Signe d'une part : le Macs ; d'autre part : de TeioIIat. 

MAITRE (Ant. le), paroiss. Valleliarum, dioc. de Lyon, vend au C'« 
deForez nu bois assisà Sury-le-Bois ; 1462. (r. 1394, p. 90.) 

MAIZY (Humbert, a/. Hubert de), jj/aiz/aco, Chev., Sg. deMacoin, ou 
Matom, cède k Edouard de Beaujeu ce qu'il tient au mandem' de S' Sa- 
lornin, en échange des maisons et prés qui furent à Jocerand-Thomas de 
Rognons; 1346. (r. 1367, p. 1516.) 

MAL.ABRANCHE (Agnès), v« d'Heliz Malaberrac, etPetronille, sa sœur, 
de la par. S^ Romain de Villaboe, vendent k Hugues de la Marche, C* 
à'Angoul, une rente en la châtell. de Boulteville; 1276. (r. 403, p. 127.) 

MALACONTE (Heret de), Chev. Le Mas de S» lUide, dora, et dr. en dép. : 
Bourb., 1375. (r. 458, p. 269.) 

MALAFOSSE, al. Mallefosse (Mare-Ant. de), écuyer, Sg. du Verger, et 
co-Sg. de la ville de Chaudes-Aiguës, l'un des 200 chev. -légers de la gar- 
de du Roi. à cause de Marguer. du Puel du Besset, sa f^, hllc de Jaques 
du Puel. écuyer. F. s. du CouU'our. par. de Chaudes-Aiguës : S' Flour, 
1699, 17-23. (r. 506. p. 31 ; r. 508, p. 69.) 

MALAMOSCHI (Guigues, al. Guigon), Dam. Maison, dom., serfs et censi- 
ves au lieu appel, la tour de Jarese: Forez, 1331,1334. (r. 490,p. 47,231.) 

MALARDIE (Ant.). Fiefs de la Bertoulie et de Roussinet : Marche, 
1669. {r. 474, p. 26.) 

MALATZ (Giron et Arnault), frères: Maison k ^njoui.; 1494. (r. 1405, 
p. 320.) 

MALAURAY (Robert de), écuyer, Sg. de la Porte. Menus cens prés la 
forêt deBaugé; 1507. (r.349, fol. 100.) 



64 MAL 

MALBEC (Guill.), bourg., fils de Claude Malbec, et de Marguer. Rou- 
sillon, hérit. de Michel Rousillon et de Gabrielle Maagot. Moitié d'une 
rente en directe seig., appel, la Rente du sol, par. de Champ : Clerm., 
1723. (r. 509,;). 54.) 

MALEMAIN (Oéofroy), Dam. Maison de la Lege, la Lega, au niandem» 
de Bellegarde, par. S'Cyr : Forez, 1311. (r, 190, p. 82.) 

MALESSAN ^Charles de), Chev. T. s. de Chastlus : H. -Marche, 1069. 
(l\Ali,p. 261.) 

MALET [Bertrand, al. Beraut), Chev., Sg. de la Tour et de Maubourg, 
et Guill. son tils. Les mas de las Chazaleras, de Melcy et de Ponteyl, par. 
de S« Paul et de Boysset : Forez, 1323 ad 1348. (r. 492, p. 230 ; r. 
1397, p. 540, 552.) 

MALET (Pierre), prtMre, av. eu pari., et Jean, son frère, vendent les 
biens meubles et imm.de leur ayeule et de leur père, situés a Vodable 
enAuv.; 1307. (r. 1375, p. 2396.) 

MALET (Gabriel de), Chev., fils dAnt. de Malet, éouyer. Chat. t. s. de 
Vandegre, BuUiou et de la Forêt, par. d'Orliac, Néronde'et autres ■.Riom, 
1669 ad 1683. {r. 499, p. 78 ; r. 500, p. 68 ; r. 303, p. 179 ; r. 300, 
p. 6.) — Gabriel-Marie de Malet, Chev. ; Idem; 1716. (r. 507, p. 16.) 

MALET (Claude-François de), de Vandogre, écuyer, Sg. de Laval et 
autres lieux. Chat, fort., t. s. delà Goutte, par. des Salles et autres: Fo- 
rez. 1674. {r. 496, p. 25.) 

MALLET (Françoise), ve d'André Loyau, écuyer, S«-de la Boudouinière, 
lient, en la maréchaussée du Poitou, mère de Jean et Jeanne Lovau.F. s. 
de Chantefoin, par. de Mossorignes : Vouvant, 1698. {r. 436, p. 129.) 

MALET (Joseph de], Sr de S> Gênez, av. du Roi au présid. de Clermont, 
mari de N. du Four de Vernols. Cens et rentes en la par. deChàt.-Gay-, 
cas. le fief noble de Champradeix : Clerm., Riom, 1717. (r. 307, p. 454.) 

•MALET (Jean de), assesseur crim. au siège présid . de Riom, pour Perrete 
Cbabre. T. s. de Chazelles, par. d'Aval : Gannat, 1723. (r. 501, "p. 249.) 

MALET (Pierre de), écuyer, greffier en chef au bureau des finances 
d'Auvergne. T. s. de S* Gênez près Riom, 1723. (r. 508, p. 150.) 

MALETE (Alise), fille de noble Gereuton Malet, de Charpey, dioc. de 
Valence, Dame de Chousat et de S' Didier en Valentinois. Cens, rentes et 
autres dev.au mandera' de Rocheblone : Forez, 1436. (r. 494, p. uo.) 

MALEVAL (Phil. de), Chev. Dom. et raouv. en la par. de Tresail : Cha. 
veroche. Et, du chef d Ysaebau de Cernant, le chat. t. seg. de la Palice 
par. de Lubie : Billy, 1300. (r. 456, p. 23 ; ;•. 468, p. 322.) Rel. dud.' 
chat. ; Houdin de Bos ; Hugues de Bos et Guiot de Buffevant, sonfiliastre ; 
Phil. du Mas; Guill. de Montjournal ; Pierron de Tais, Chevaliers. Hu"0- 
uin Coulon ; Johannin de Lubie ; Raimon de Monpalein, Damoiseaux, 

MALEVAL (Benoit), Bourg., fils de Jaques Maleval. Dîmes, i-entes et 
autres dr. en la par, de la Ch.ipelle-Aguon : Riom, 1669. (r. 499. p. 383.) 

M.\LEVAUL (Bernard de), pour Ysabelle, sa f^, v. de Hugonin Jaquin. 
Moitié des dom., cens et tailles que possédoit led. Jaquin eu la par. de 
Besson : Souvigny, 1301. (r. 467,/;. 233.) 

MALHERBE (Cali.\te). proc. en pari. T. s. de Fromentières, par. S» 
Louaudz-en-Veron : Chinon, 1623. (r. 354, p. 74.) 

MALICORNE (Jean de), à cause de sa fe, UUe de Pierre Descartes. Pai*- 



I 



MAV «S 

tii* de \ 4("^s, bois, cens olmoiiues reoU's; ens. lo Plessis-auv-A|];ttillons, 
par. S' Martiu-l«'-Boaa. tenus à hom. simple du chat. lYAinboise : ISftfi. 
[r. 432. p. HT. 88,; 

MALICORNE (S. de), et Annc-Fr.tnroise do Daillon, son ép. ; cas. Fran- 
i;oise do Haillon, v' du M»' do Ma(i};non. T. s. <ln Rois-Prouilly : Loudun, 
IGOC r. 35i. p. 89.) 

MALLEMUL'CHE (Jean), ôcnyor Hal»er|?emenl do Mondon : Mirebean, 
1444. (r. :i31, p. 20.) 

MALLERET iCLarlosdoi, itum r. iiU do fou Fiacre do Mallen-i. K. n. 
delà No/.ioro, par. do LussaC : Montlmvn, 1717. (r. 477, p. 2t('«.) 

MALLERET (AnC), écuyer. Moilid- do la t. olseg. de VaUij,'ny, par. do 
Moauvo, saisie sur lui : IfniiSun. 1725 (r. 480, p. 47.) 

MALLIER (Gaspard), Uour^., ferniior do la terre de Clievilly, par. do 
Mcreau. F. s. du G*' Cliauuionl do Rrillay, al. Drinay, acq. sur les enfans 
mineurs de foue Mario de Telly, v« en promiôres noces de N. delà Cosle. 
1 1 u\or. S^;. do Ix)nguel)ours, et lors de son décos, éjiou^ed'Naac do Rrossol, 
( :.. v.,Si;. deFay: Vierzoïi, lt)99. 1704. (r. 4iT, /;. 220; r.448, p. 12d.) 

.MALLIVAL (Simon) tient du C}» de Forez, un cens au territ. de Cro- 
masro; 14(0. (r. 1402. />. IsriT > 

MALMUNT. Voy. Maunionl. 

•MALÛMU.NT (Gerald de), clerc de la ohapello tlu Roi, par son proo. 
Porraud Rotluor, Dam. Maison de la Charriel, dom. et rentes : Thiers, 
lt.)i. r. 472. /J. 2t.) 

.MALRAS .François de*,Chev., Sg. d'Yolel. T, s. de Beanlieu, de Foul- 
liouse. Escolore. Auteirat, etc. : Itioin, Usson, 1683. \r. 503, p. 163.) 
Si^iir. Yolot .Vutoiral. — Fnnçois île Malras, Chov., son fils, colonol au 
ro;;. do Borri, caval. ; Itlem ; ons. les l. et seg. d'Egliseneuve-sur-Billo», 
d'Entraij'ues et autres : Aurillac, C 1er mont, Jssoire, 1699, 1716. (r. 506, 
;». 13; /•. o07. p. 78.) 

M.VLT.MLLÉ (N.^ Sire de BessoUes, Chev., obtient que silence soit 
im[»osé au proc. gén. de Riom, au sujet des vols et pillages commis sur 
les terres de Louis, Duc de Bourbon. y loi-s otage du roi Jean en Anglet. ; 
136G. (r. 1370, p. 2707.) 

MALTAVER.NE (Guill. de), de Malataberna, fils de Seguin, de Fran- 
ccs<hos. Censperoept. à Luçay, par. d'Agouges : Hourb., 1323. (r. 461, 
p. 80.) 

MALTAVERNE (Seguin de). Dam., pour son ép. Aynaude de Villegau, 
nanioisclle. Cens en grain, argent ot volaille en la chàleil. de Murât; 13oi. 
(r. 461, p. 52.) 

MALVESINE (Gnill. doi, .Liis.r, à cause de sa 1^. Maison do \u/.villo 
dom., moulin, coil* et tailles : Ihthnnt, 1351. (r. 170. p. 131.) 

MALVEYSl.NE jAncelise, al. Ampliilesie de), f« de Claude Cliambat, Sg. 
df l'oiiiicrs. Maison forte de Reybe, dom. ot mouv., par. dWmplepuy : 
Ikaujeu. 1429. [r. 180, p. 29.) 

MALVISE (Jean de). Dam. Cens et rentest-s p.ir. do Rigerolle, de Doyel 
oi Montvic : Hérisson, 1301. (r. 462, p. 129.) 

MAMYE (Jean Etienne de la), de Clairac, Chev. Cli:U t. s. de Montcl 
pus Billon, par. de Bussole*: Elect. do Clernioiit. 1732. (r. 511, p. 17.) 

MA.NCEiVU (Ja«iues), écujer, S' de Boissoudan, Fiefs et seg. do Pam- 

b 



86 MAQ 

pelie, par. id., et delà Choisière, par. d'Aslone : Partenai, Secondigny, 
1698, 1700. (r. 436,;). 191, 341, 386.) — Jaques Manceau, écuyer, flls 
du précédent, qui décéda le 11 avril 1705 ; Idem; 1706 ad 1717. (r. 437, 
p. 137, 138, 156, 193, 294 ad 298, 311 ad 315.) 

MANCERON (Ant.) bourg, de Bourges, fils de Jean Manceron, av. en 
pari., et de Jeanne Bescheron. Fief et met. en la par. de Bouv : Mehuii- 
sur-Y., 1666. (r. Ai3, p. 29.) 

MANCI (Jeanne de), Damoiselle, Dame de Besses, pour Jeannet, son fils. 
T. s. de Francesches, et arr. fiefs : Bourb., 1323. (r. 463, p. 197.) 

MANESIÉRES (Pierre de), Matiesêriis, Dam. Divers mas et dr. en 
dép., tenus en fief noble et franc, es par. de Peyrat et de Rosnet : Cariât, 
1307, 1352. (r. 472,/). 132; r. 473, p. 123.) 

3IANESSE (Béatrix de). Terres et cens en la par. S* André : Forez, 
1290. (r. 492, p. 91.) 

MANESSIER (Louis), écuyer. F. s. du Vergier, par. de la Fay : A/om- 
/«W5, 1506. (r. 453,* jt).'37.)Voy. Menessier. 

MANGE (Nicolas de), écuyer. Habergement de la Chalopiniêre : Chdt.- 
du-Loir, 1406. (r. 344, p. 32.) 

MANGIN (Mathurin). Voy. Puy (François du), 1685. 
"N MANGNIE (Aymon de la), clerc. Ténemt de Charna, par. de Varennes- 

• sur-Tesche ; ens. le pré de la Vaure par indivis avec Mirot des Broces, 

Dam,, par. de Tresail : Chaveroche, 1301. (r. 468, p. 145.) Non noble. 
' MANGOT (Gabrielle),pour son mari Michel Rochillon, av. en pari. Rente 
en la seg. de la Roche, par. de Champs : Riom, 1669. (r. 499,p. 68; r. 
500, p. 61.) 

MANHIE (SiraoniiD de la). Dam. Dom., bois, dîme, cens et tailles, es 
par. de Varennes-sur-Tesche, de Trésail et Fleuriet, al. Floriac : Chave- 
roche, 1342. {r. 468, p. 270.) 

MANI (Louis de), écuyer, fils de feu Druée, al. Dreux de Mani, Chev. 
Dom., rentes et tailles es vill. de Champs et de Lormes : Chat .-Chinon, 
1349. (r." 469, p. 173.) 

MANIBAN (Hélène de), Chanoinesse de Poussay. Partie de la terre et 
châtell. de S» Félix : S^ Jean d'Angely, 1717. (r. 439, p. 102.) 

MNISSY (Bonnet de), Chev., Sg. de Perrière et de Guiffier. T. s. de 
Cbappe, par. de Perrière, acq. de Paul Loriol de Chandieu, Chev., .C^e de 
Digoine : Billy, 1720. (r. 478, p. 50, 146.) 

MANSO (Hugues de), Chev. Maison forte, dom., bois et seg. de Mala- 
besse au mandem* de la Roche : Forez, 1343. (r. 494,/?. 7.) 

MANUISE (Guill. de), Meanisa., Dam. Maison et dép. d'Ussel : Chan- 
tell'e, 1300. (r. 458, p. 230.) 

MAQUAIN (Jamet), md boucher d'Amboise. Métairie delà Thomassère, 
par. de Vallières, tenue Uhom. lige, qui auparavant étoit simple : Amboise, 
1471. (r. 432, p. 120.) 

MAQUERES (Hodenet), Dam. Maison, dom. et bois en la par. de Gravier . 
Germigny,.,.. (r. 466, p. 40.) 

MAQUET (Claude), de Marcilly, écuyer. S' de Barbaudière, brigadier 
des gens d'armes de la Garde, comme hérit. de feu Jean de la Loere, 
écuyer, Sr de Barassj. T. s. du Plaix, par de Chamblet : Murât, 1728. 
(r. 480,/). 84.) 



I 



Hm #7 

MAQL'IN fSébastiea). Fief de Penloupt, p:ir. trYseure : Moulins, I69{i. 
(r. 475, p. 43.) 

MARAILLET (Pierre-Denis), receveur des tailles en l'Élei-l. Jes SabJies 
d'Olonne. I>r. d éciiau|,'es el de prééniin. en la par. des Sables d'Olonne ; 
1710. (/•. 437, p. 167.) 

MARBEL'f (Jciiiii), écuyer, pour Denise, sa (*, Damoiselle, tille de feu 
Roberl de Lavau : Hôtel, t. s. de Lnvau; autres dom. et mouT. en la par. 
de Noris.: ^[ontluron, 1398. {r. 401, p. 287.) 

MARBEL'F (Claude de), coqs, au parl.de Rennes. Baronnie de Blaison, 
et cliàtell. de Cbenielière, acqi de Jean de Carné el de Fran.;oise de Qoe- 
ouesnc. sa P" : .S'««mt//-, 1634. (r. 354, p. 37.1 ^ 

MARBEFF (Ouill. de;, fUsdeOuill. de Marbtnif. Cliov., pri'.sidt a Mor- 
tier au p:i ri. de Reunes, et de Dame Aune le Febvre: Mémos baronn. et 
chùiell., 1665, 1667. (r. 3$7, p. 121 ; r. 404. p. uniq.) Rel. de lui : Ur- 
bain de Laurent, S"" de Jorreau ; Jean de Loubes, le jeune, Sg. de Vam- 
plce, pr»'/. Blaison ; Claude le Maislre, S'^. du Bois-Mosé, cens, au pari. 
de Paris., Chevaliers. Thomas le Chevidier, S'' de Lice, pour lui el Pierre 
s«in fds, el defeueMaribe de Oolieau, Sr* de la Giraudière : Pierre de 
Cheverue, fils de Louis, S"" de Chemens el de Bois-Richard; Magelon Du- 
nau deChevagne, S"" de Millebretesche ; Etienne du Mcsnil, S"" des Brosses- 
Marquier. 

MARC (Alips de), va de Perrin-Ie-Bepgoin, dam., pour leurs en fans. 
Manoir de Buiguoii, dom., bois, icrrage et niouv. en la chàtell. de Vitry : 
Bourb.-Lancy, 1338. (r. 407, ;>. 51.) 

MARC Perrin de). Dam. F. s. en la par. diseure : Moulins, 1342. (r. 
464. p. 185.) Voy. Mari. 

M.\RCADÉ (Mathieu), S' de Coursé. F. s. d'Hemy, autrem' Fourbault : 
Partenay, 1700. (r. 436, p. 343.) , 

MARCAMP (Jcin de), dit Bataillart, Dam. Serra, de fidél. et proiii. 
d'aveu au Sire de Beaujeu; 1400. {r. 486, p. 132.) — Anl. de Marcamp, 
Dam. et Louis, son frère. Maison forte, dom. et seg. de la Cort, par. id. : 
Beuujni, 1407. (r. 48.'5. p. 13.) 

MARÇAY (Arbert dej. Valet. T. s. de Marçay : Mirebemi, 1326. (/-. 
330, p. 4.) — Jean de Marçay, Valet. Hôtel fort dom. et mouv. dud Mar- 
çay; 1389, 1409, (r. 330, p. 2, 3, 41, 43.)— François de MarraVvtcuyer, 
*';:;. delaGriflinit're; idem; 14S3, 1473. Rel. de lui : Jean Grimant, à cause 

■ Mars,'uer. de Marçay, son ép. ; Reué de Mauleon; Pierre de Ry, Sg. de 
ta Tour; Reguaud du Vergier : Colas David, écuyers ; noble homme Malle- 
mouche, et les héritiers de feu Regnaull de Chincé, Chevalier. 

M.VRC.W (Jean de), lient en lief un logement au chût, de Loudun ; 
1116. (r.U\,p. 34.) 

MARCÉ (Jean de) Dam., et Hugues, son Irèrt'. Terres, cens et autres 
droits os par. de Neuveglise, de Souvl^ny-Ic-Thion et autres : Beçuy, 
1830. (r. 455, p. 194, 215.) 

MARCEAUL (Jean), pour Simone, sa fe, fille de feu Himbaul de la Sou- 
che. Rente sur un étang en la par. de Brczé : Ayikuy, 1381. (r. 463, 
p. 49.) Non noble, 

M.VRCEILLI (Girat de), CheT. Maison, t. s. de Montforberl ; 1376. -r- 
Hugonia de M^ceill^, Dam. ; idem; eas. }» U et seg. de Ikeuil ; jl393.->f- 



68 MAR 

Emart et Girard de Marceilli, écuyers, frères; idem; 1401 : Bourb.- 
Lancy. (r. 466, p. 226, 228, 229.) — Girart de Marceilli, écuyer. Dom. 
de Protat dans les environs de Cressi, Malestat et de S' Clément : Bourb.- 
Lancy, 1401. (r. 466, p. 227.) 

MARCELANGE (Edme de), écuyer, fils de Louis de Marcelange, écuyer, 
et Marie-Cather. Morestz, son ép. T. s. d'Arson et de Vaudorl, al. Veau- 
dot, par. de Vie : Chantelle, 1699 ad 1717. (r. 475, p. 249, 279, 280; 
r. 477, p. 609.) 

MARCENAT (Ranulfe de), Chev. Hommage à Gui de Dampierre, Sg. de 
S' Just, des fiefs qu'il tient es par. de S' Bonit, de Rochefort et de Ber- 
gues : Chantelle, octob. 1266. (r. 4S8,p. 215.) 

MARCENAT (Raoul, al. Renoul et Guill. de). Dam., enfans de feu 
Géofroy de Marcenat, Chev. Maison, dîmes, cens, rentes et dr. d'aide' 
sur divers comestibles vendus à Gannat; 1301, 1322. (r. 457 bis, p. 80, 
120; r. 458, p. 33.) 

MARCENAT (Guibert de), Chev., pour Esmerande, sa sœur, ve de Pierre 
de Taxas, Dam. Le mas et h. j. de Setfons, par. de Rossi : Cariât, 1355. 
(r.*472,p. 135.) 

MARCENAY (Chatard de). Dam. La mote et bois de Bar; ens. la pré- 
vôté de Melleran, dom. et redev. : Chaveroche, 1302. (r. 468, p. 335.) < 

MARCHAND (Pierre), de l'Hôpital, bourg, de Parey, al. Parede. Cens 
et tailles sur divers tènemens en la par. de St Léger : Bourb .-Lancy , 
1372, 1375. (r. 467, p. 70, 71.) — Pierre Marchand, Mercator, pour 
son fils, étudiant à Orléans; 1382. — Pierre Marchand, licentié es lois. 
Maison, cens,rentes, tailles, partie de dom. et dîme à Ruhes et Marenges, 
par. S* Léger; 1387 : Bourb .- Lancy , Souvigny. (r. 467, p. 70,71, 
74.) 

MARCHANT (Jean), dit Garnier, pour sa f^ Marguer. Viaulde, et Guill. 
Viauld, oncle de celle-ci. Moitié de la dîme du Croiei, par. de Francesses : 
Bourb., 1450. (r. 463, p. 232.) Non noble. 

• MARCHANT (René le), pour Jeanne de Nyau, sa f% fille de Jean de 
Nyau. Office héréditaire de Sergenterie fayée au ress. d'Anjou; 1606. 
(r. 351, p. 60, 61.) 

MARCHANT (Enéas). T.s.de Gentinière : Amboise,l60Q.{r.3U,pAb.) 

MARCHANT, 9ussi Marchand (Magdel.), vc de René Crochet, cons. au 
présid. de Bourges, fille de François Marchand. Fiefs de l'Isle au Roi et 
de l'Isle Longue, par. de Bery : Mehun-sur-Y., 1670, (r. 443, p. 71 ;' 
r. 445, p. 27.) 

MARCHANT. (Robert), laboureur, pour Jeanne Habault, sa f^, héritière 
de Perette Chatellal, sa mère. Partie démembrée du fief de la Grange- 
Rouge, par. de Bery : Mehun-Sur-Y . , 1670. (r. 445, p. 103.) 

MARCHANT (Marie), ve de Daniel Poureau, S' de Boisvert, garde du 
corps de la Reine, fille de feu François Marchant. Le bois du Briou, par. 
de Pigny : Bourges, 1670. (r. 443, p. 56 : r. 445, p. 64.) 

MARCHANT (Jaques), écuyer. F. s. de la Guerenne, vulgair. appel. 
Puy-Maillé, par. St Pierre àe^Melle; 1688. (r. 435, j). 281.) 

MARCHANT (Mathuriu), S' de Verrières, M»' des logis de la maison du 
Roi, et Marie Chambelland, sa fe. Fief de la Thomasserie, par. de Val- 
lieres-les-Grandes ; eas. la gergenterie fayée de h baron. d^Amboise; 



MAR 69 

1687, 169-2. — Charles-Louis Marchand, écuyer, leur fils; Idem; 1719. 
(r. 121, p. IG ad 19; r. 425, p. ■?.[.) 

MARCHANT (Barnabe le), écuyer. S"" de S' Louet, receveur des tailles 
en l'Elett. <le S' Aniand, pour Elisabeth Michault, (ia f'^.v'' Je J. B. du 
Perron, l'ourrierde la Duch. de Boury. F. s. du Ch:\t.-Her|)in, par. de 
Mereau : Viei'ZOn, 1700. (r. 447, p. 169 ; r. 448, p. 39.) Tient de lui : 
Alexandre de Laage, écuyer, Sg. de Corboy. fils de feu Claude de Laage, 
écuyer, et héritier de Jaques de Laage, S"^ du Tramblay, lesd. Claude et 
Jaques, enfans de Phil. do Laage, écuyer, S"- du Tramblay, Cerboy, la 
Roche et autres, pour cause de ses moulins de la Roche, prés, terres, 
bois et arr. fiefs. 

JIARCHAND (Jean), m'^ trippier. Moitié d'une maison sur les courtines 
du Rhùne : Lt/on, 1717. (r. 496, p. 260, 28t.) 

MARCHE (Denis de), écuyer, Sg. de Bosrouet, pour lui et Marguor. de 
la Porte, v* de Phil. de Marche, Chev. Hôtel, dom. et seg. de Stetmur : 
Murât, 1445. (r. 461, p. 11.) 

.MARCHE (François de la), écuyer. F. s. de Puyguillon : Marclie, 1506. 
(r. 452,;). 298.) 

MARCHE (Géofroy de la), écuyer. F. s. de Baugenet : Marche, 1506. 
(r. 463, p. 14.) 

M.ARCHE (Etienne de la), Chev., fils de Claude de la Marche, Chev., 
B°" de Parnac, et de Françoise de Combotaud, autrement Chamborat. Ba- 
ronnie de Fins ; ens. le fief de Dun-le-Poislier : Issoudan. Et, du chef 
de sa f« Françoise Soriau ou Joriau, les fiefs de la Frernaudière et de Ro- 
quetiere : Secondigny, 1669 ad 1699. (r. 436, p. 114, 331 ; r. 445, 
p. 79, 110, 112.) — François de la Marche, Chev.,Sg. de Parnac, son 
Irère et héritier; 1706, 1715. (r, 448, p. 133 ; r.449, p. 206.) - Henri de 
la Marche, Chev., capit. au rég. du Maine cavalerie, fils de celui-ci ; 
idem; 1723, 1725. (r. 451, p. 160.) 

MARCHE (Silvaiti de), Chev. T. s. de PuygUillon et de Pierre-folle, 
par. de Fresseline: Marclie, 1717. (r. 477, p. 426.) 

MARCHEAUT (Ponce) prend eu emphyteose de Guy, C'^ de Forez, les 
moulins de S* Baldonier ; 1254, que Béalrix, sa fille, transporte à .\ppen- 
sa^fils de Hugues Appensa. bourg. deS'Baldomer; 1295. (r. 1394, p. 114.) 

MARCHEVILLE (Charlotte de), Damoiselle, v« de François de Voysines, 
écuyer, S' de S' Leu, pour Pierre de Voysines, leur fils aîné. T. s. des 
Granges : Amboise, 1520. {r. 432, p. 82.) 

MARCHIANT (Jocerand le), Chev., échange avec Guichard, Sire de 
Beaujeu, ses droits sur le mas de Chassaigne de Druce, contre des cens 
percept. en la par. de CorccUes ; 1299. (r. 1390, p. 410.) 

M.VRCHICAMPO 'Ardoyn de). Dam. Maison forte de la Farge ; h. j., 
rentes et tailles au vill. de Broces, par. de Pôle : Beaujeu, 144i. [r. 485, 
p. 107.) 

MARCIGNY (Guill. de), Chev., et son ép., fille de feu Guill. de Volo- 
gniac, Chev. Maison forte, t. s. de Vologniac, relev. de Humbert de Vil- 
lars: Forez, 133U. ir. 494, p. 134.) 

MARCIGNY ou Marligny (Alise de), Damoiselle, Dame dud. lieu, ve de 
Jean de Ravel, Dam. Etang appel, de Pralers, bois, garenne et tailles 8 
Bourb.-Lancy, 1381. {r. 467, p. 31.) 



76 MAR 

MARCILLIAT (Jean de) vend à Jean, C'^ de Forez, un jardin près 
Montbrisson; 1330. (r. 1393, p. 263.) 

MARCILLY (Ant. de). Dam. Sg. de Chalmaselle. Vente à Girard de 
Parede, Cliev., de parties de terre es par. de Sorono, Bort et Cliambelly: 
Boîirb., 1301. {r. 1374, p. 2400.) — Girin de Marcilly, Dam. Chat, tv 
s. de Chalmaselle et de Marcilly : Forez; 1323. (r. 493,^. 63.) —Jean 
de Marcilly, Dam., fils de feu Ant. de Marcilly, Sire de Chalmaselle. Mai- 
son de Noireau, Nigrœ undœ, au mandem» de Bellegarde ; seg., dom., 
dîmes et cens es par. de Violevs et de St Marcel : Forez, 1323, 1333. 
(r. 493, j>. 12,69, 16^2.) 

MARCILLY (Jean de), bourg de Montbrisson. Dom. et censives a Mont- 
brisson, Chaselles, Melerev et autres lieux: Forez, 1311. — Pierre de 
Marcilly, son fils ; Idem; 1323. (î . 492, p. 63, 225.) 

MARCILLY (Hugues de), et Jean, son frère. Moulin en la par. de S' 
Germain-de-Laval: forez, 1348.. (r. 490, p. 38 ; r. 493 bis, p. 44.) 

MARCILLY (Jean de), Chev., à cause de Félicie de Brion, son ép. T. 
s. de Marcuillay es par. deS'Nazaire, de S' Léger et de S^ Martin : Bour- 
bon-Lancy, 1391. (r. 467, p. 22.) 

MARCILLY (André de). Hom. de ce qu'il tient du Cte de Forez; 1441. 
(r. 491, p. 70.) 

MARCIRON, a/. Marsirion, Ma.viron, etc., (Jean), Dam. Dîme de la 
Chaussée, al. Chaucée, par. d'Aunay : Mirebeau, 1329 ad 1380. — Macé 
3Iarciron, écuyer ; Idem; 1392, 1408. — Bertrand Marciron, écuyer ; 
Idem ; 1440. — Jean Marciron, Chev., petit fils de Jean Marciron, Dam.; 
Idem; 1462. (r. 330, p. 71 ad 77 ; r. 331, p. 35, 37.) 

MARCK (Henri-Louis de la), Chev., C'^ de la Marck, Sg. de Montplai- 
sir, veuf d'Elisabeth des Baudy, et ayant la garde noble de leurs enfaus. 
T. s. de S' Diery, et partie de- celle de S' Trevi : Clerm., Issoire, 1700. 
\r. 306, j). 101.) 

MARGOLES (Jarençon de), paroiss. de S* Julien le Vieux, dioc. de 
Viviers, vend à Nicolas de la Bayssine divers cens et rentes, rel. de Hu- 
gues de la Roche : Forez, 1352. (r. 1398, p. 730.) 

MARCONET (Pierre) vend un jardin au terril, de S' Baldomer : Forez, 
1427. (r. 1397, |). 313.) 

,MARCONN.\Y (Jean de), Chev. Tour el forteresse de Marconnay : Mire- 
beau, 1437. — Simon de Marconnay ; idem ; 1459. (r. 331,'/y, 77 ad 80.) 

MARCONNAY (Louis de), Chev., Sg. de Leugny. Herbergement et fief 
de Laudoniniere ; ens. la motte de Cursay : Lusignan, 1663. Et, pour 
Charles de Marconnay, Chev., Sg. dePouzac, son frère. Une dîme inféodée 
en la par. de Villedieu : AvAiay, 1699. (r. 436, p. 275.) 

MARCONNAY (François de), hérit. de Pierre Marconnay, procureur, F. 
s. de Guinefolle, tenu à foi lige et le baiser à la bouche: Maiibergeon, 
1669. (r. 433, p. 179.) 

MARCONNAY (Jean-Louis de), Chev.,Sg. deMornay, ^ cause d'Anne-Ma- 
rin, sa tante, fugitive pour cause de religion. F. s. de la Grosselièrc, par. S* 
Aubin de Clou: Secondigny, 1707, 1717. (r. 437, p. 139 ; r. 438, p. 240.) 

MARCONNAY (Louis de), Chev., et Marie- Anue-Louise de Rechigne- 
Voisin, son ép. T. seg. de Gwron, par. de Payre : Lusignan, 1715, 1718. 
(r. 437, p. 278 : r. 438, p. 372.) • 



M-^RCOU fV'iialle), \° de Jaques Cbassaigne. Renie appel, de Mal])eriuj , 
par. S' Douuet de Nouacelles, al. de <'J»an»ban : Riom, 10G9, 1676. (r. 
i99,p. 254: /•. 501, p. 32.) 

NARCY (Pierre de), Dam., tils de (en Jean d.^ .M:iro.v et d'Ysaheile de 
la Mole. Cens et rentes percepl. eu la chftleli. de Deçiiy ; 1337. (r. 1395, 
>. 279.) 

MAKCY (Agnès de), v*^ de Jean Forestier, Daraoisoile. Hôtel, dom. seg. 
es par. de Neuveglisf, de Tholou, Clieinilly et autres : liessay, Moulins, 
1387. {r. 455,/). 146.) 

N.VRCY (Pliil. de), écuyer. T. s. de Marcy : Moulins, 1506. (r. 453, 
p. 184.) 

MARDAILLAN (Isaac), Sg. de Monlaterre. Terre et chàtell. de Lassay : 
Mans. 1639. (r. 354, p. 9.) 

MARDONIE (Maïuin de), Cbev, Cliât., dom. et seg. du vill. de Brée : 
Auv.. 1335. (r. 471, p. 94.) 

MARE i^Pierrede la), écuyer. T. s. de Chamois et autres, es par. de S' 
Germaiu-Laval, S' Julien etS' Andté : Ferez, 1674. (r. 490, p. 27.) 

MAREIL (Jean de), écuyer. T. s. de Mareil : Beaugé, 1508. [r. 348, 
p. 27.) 

MARESCHAL, aussi Maréchal (Pierre), Chev. Maison del Mayniz etdép. 
ens- les vill. del Sapey, de Fornel et autres ; 1291. — Guill. Maresclial, 
Dam. ; idem ; 1322. — JeanMareschal, Dam. Cens, devoirs et coutumes 
au mandem* de S' Eui^oude et à Montbrissou ; 1322. — Hugues Mares- 
oLal, de Barbaco. Cens et rentes à Bussy et une vigne à Saulrenon; 1323. 
— Clémence, v^ de Guill. Maieschal, Dam. Le viage de ce que knioit son 
mari au niandem' de SiMarcellin; ens. la Grange de Ransay ; 1324. — 
Jean Mareschal, Dam. Renies sm- le mas de Freysscu; 1327. — Jean 
Mareschal, Chev., Sg. dApinat. Jlaison à S' Marcellin, appel, le Colom- 
bier et dép.. par success. de Jean Mareschal, Sg. d'Appinat. Autres mai- 
sons, t. et seg ; 1336 ; Forez, (r. 490,- jj. 19, 21, 103; r. 491.;). 115 
ad 122.) 

.MARESCHAL (Pierre . Echange avec Jean, C® de Forez, de divers droits 
sur le péage de Montbrisson, contre des cens et rentes sur le moulin de 
S» Marcellin ; 1296. (r. 1395, p. 224. ) 

MARESCHAL Perriu|, de Cressanj^es. Dom., vignes et cens en la par. 
deBesson : Soucigny, 1300. (r. 467, j». 239,) — Guill. Mareschal, Dam, 
.son ûls. vend à Jean, C'« de Forez, une maison et jardin sil, à Montbris- 
son, el tient eu lief la baillie de Vemeuil ; 1317, 1322. (r. 460, p. 274; 
;•. 1395. p. 233.) — Jean Mareschal, Dam., (ils duil. Guill.. agissant par 
son tuteur Jocerand de V<'rnel, Dam. Maison du Colombier, dom., bois, 
cens et tailles au mandem' de S' Marcelin : Forez, 1324, 1328. (r. 492, 
p. 209; )•. 494, p. 46.) 

M.\RESC1L\L (Hugonin), Dam., fils de feu Geofroy Mareschal, Chev., 
vend à Guichard, Sire de Beaujeu, un liel'en lieaujolois ; 1322. (r. 1389, 
p. 274.) 

MARESCHAL (Hugues), de Cliarlieu. .Menu cens au pont de Piney : Fo- 
rez, 1333. (;•. 490,/), 66.) 

JLVRESCHAL iGuilL), Dam., et Ysabelle de Murât, son ép. Hôtel fort 
eibailJie de Cressanges, et dr. en dép. ; eus. doœ., tois, gareiuie*, cens. 



72 MAR 

reaies et tailles, et paiiie du gd étang de la Charnée par lui vendue à Gui, 
D* de Forez, par. de Besson, Buxières, Cressanges et Trebent : Bourh., 
Souvigny, yerneuil, 1342 ad 1357 (r. 454, p. 319: r. 460, p. 307, 
308; r. -464,;;. 332, 333, 334; /•. 467, p. 13i, 132 : r. i394, p. 10.) 

MARESCHAL (Pierre), Dam. Hôtel de Cressanges, dr. d'aide et de ton- 
lieu, dom., bois, garenne et cens, par. de Besson el de Buxières; pré- 
sent, Jean de Druille, Dam. : Souvigny, Verneuil, 1367. El. pour sonép. 
Marguer. fdle de feu Jean de Mesangi. Cens, rentes, tailles et autres dev. 
es par. de Naves, S' Bonit et autres : Chantelle, 1377. [r. ib8,p. 167 : 
r. 459, p. 141 ; r. 464, p. 121, 361 : r. 467, p. 200.) 

MARESCHAL (Robert), du Donjon, et Hugues Tarlarin pour sa 1* Etie- 
uette Bergiroce, cousiue et héritière avec led. Robert, de Guill. Grulel, 
leur cousin germain. Tènemenl, dom. et mouv. ec la par. de Montcom- 
broux; ens. la baillie dud. lieu : Chaveroche, 1384, (r. 468,' p. 34.) 
Non noble. — Jean Mareschal, tils de feu Robert Maresclial, pour lui et 
ses frères. Hôtel de Mootcombroux, dom., dîmes et mouv. ; ens. les bail- 
lies de Bosmieu.Derbentel de Blossenges : Chaveroche, 1407, 1410. (r. 
467,;). 289; r. 468, p. 4.)— Robert Mareschal, pour lui, Anl., Cather., 
Phil., Jean et Denis, ses frères el sœur. Domaine de Cornevine en la par. 
de Montcombroux, de Montecomhroso , maison, terres, bois, étang, ga- 
renne, dîmes et mou-. . ; ens. les prévôtés de Bar, Montcombroux elMonl- 
perroux : Chaveroche, 1443. (r. 468, p. 53.) Non noble, et la qualité 
d'écuyer raturée au texte. 

MARESCHAL (Jean). Justice el voirie en sa terre de Sarceau,eidr. d'usage 
. en la forêt de Burçay : Chat. -du- Loir, 1396, 1403. (r. 344, p. 53, 118.) 
MARESCHAL (Robert), Dam. Maison forte de Poilly sous Charlieu : 
Beaujeu. 1400. [r. 483 bis, p. 27, 29.) 

MARESCHAL (Jean), autrem' dit Moreau, de Si P.-le-Moust., et son 
ép. Jeanne Esmonete, fille de Jean Alenant, al Esmonet, el Theobald 
Slevenarl, pour lui et Babeile, sa f'. T. s. de la Chaume : de Calma; ens. 
l'hôtel d'Alevant, al, Esmonet, dom., bois, garenne, cens, tailles etquel- 
ques terres sm- l'Allier : Beçay, Murât, Pougny, Souvigny, 1403. (r. 
460, p. 411 ,r. 467, p. 129.) Non noble. 

MARESCHAL (Jean), écuyer, pour lui et sa f* Ant. de Fourchant, Da- 
moiselle. Hôtel et maison forte de Noyer, al. Nohes et dép. Moulins, 
1443. (r. 454, p. 317.) 

MARESCHAL (Louis), Chev., Sg. d'Appinat, 1" chambel. du feu Duc 
de Bourbon, acquiert de Charles de Servole, écuyer, du pays de Champa- 
gne, la terre el seg. de Sury-le-Bois, au comté de Forez, el reçoit du Duc 
de Bourbon les bois de S' Marcellin en échange des cens, rentes el autres 
dev. pcrcepi. au même lieu : Forez, 1446. [r. 1359, p. 749; r. 1371, 
p. 1999.) 

MARESCHAL (Hugonel). T. s. de Ramenas : Beaujéu, 1486. (r. 488, 
p. 447.) 

MARESCHAL (Pierre), écuyer, M^ dhôlel ordin. d'Anne de France, 
Duch. de Bourbon. F. s. de Fourchaull el de la Fin; ens. un cens annuel 
acq. de Loudin de Salligny, Cher.. Bon delà Mole S« Jean, sur sa terrede 
Salligoy : Moulins, Souvigny, 1305 ad 1512. {r. 452, p. 30, 331 ;r. 
483, p^ 45, 60; r. 1356, p. 246.) 



MAR 73 

MARESCHAL (Claude), bourg, de S« Gerniain-flos-Fossés, fils de Jean, 
ot sa f^ Fleurdelis Allemande. Cens, rentes et menues diroes, par. deCrcs- 
chv et de BiUiJ ; 1506, ld09. (r. 452, p. 124; r. hlili, p. 335; r. 484, 
p. 107." 

MARESCHAL (Pierre le), écuyer, Sg. de Goupillon. T. s. de Bourgneuf: 
Melle, 1668, IG76. (r. 433. p. 208 ; r. 434, p. 5.) 

MARESCHAL (Jean), grenelier au gren. a sel de Craon, lils de Pierre 
Maresciial, et mari de Cliarlmie Millel. Fief de Laulret lit, al. le moulin 
de Chinault, par. S' Denis-lez-/wOM</uM ; 1679. — Jean-Ja(|ues Mares- 
clial: Idem ; 1698. — René-Marlial Mareselial, proc. au G J Conseil ; /dem; 
1712. (r. 44:i,p. 31)5; r. 447, p. -214: r. 449./). 112, 173.) 

MARESCHAL (Magdel. le), ép. d Armand du Vigier, al. Vergier, Chev., 
Sg. de risle, Capil. de eavalerie. par lui autorisée. Cliât. t. s. de Bour- 
^'ueuf. par. de Rruslain : Melle, 1687. [r. 435, p. 328.) 

MARESCHAL (Gilbert), éeuyer. Sg. de Peyrest. Fief delà Baraudine, pai-. 
de Barlierie-Personnat : Ussel, 1G88. {r. 474, p. 713.) Signe, Desperes. 

MARESCHAL (Jean-Fran(;ois), Cliev., capit. d'infanterie, fils de Fran- 
çois Mareselial, Chev., et de Marie Fedeau, tant de son chef, que comme 
hérit. de son frère F!-an(;ois-Joseph Mareschal, commissaire provincial de 
l'artillerie de France. F. s. de Fins et de Villars, es par. de Chàlillon, 
Noyan et M-eiHiers, al. Meillars : Vernetiil, 1690 arf 1717. (r..475, p. 34, 
233 ; r. 476. p. 30; r. 477, p. 545 ; r. 478, p. 584. — Joseph Mares- 
elial, éeuyer, son seul héritier ; Idem; 1728. (r. 480, p. 99.) 

.MARESCH.\L (Honorai*, écuyer, fils de Henri-Robert Mareselial, éeuyer. 
F. s. de Francesches, Bouquetraud, la Poissonnière et autres lieux : Bourb., 
1695. (r. 475, p. 162.) — Jaijues Mareschal, écuyer, son frère, Chev. 
non proies de S' Jean de Jérus. T. s. de la Mothe-Cheval et la Vallée, 
(»ar. de Chapeau ; ens. celle <le Franchesse. El, comme tuteur de sa nièce 
Eléonore, lille dud. Honorai Mareschal. F. et seg. de la Salle, par. de 
Maillier : Bourb.. Moulins, 1716. (r. 477, p.. 193, 468, 470.) 

MARESCHAL (Michel), écuyer, S'' de Franeesche, al. Franchesse, ca- 
pit. d'infanterie, lils de Louis Mareschal, écuyer, et d'Elisabeth deCham- 
boranl de la Claviere. F. s. de Gatteliere, par. d'Igrande ; ens. celui de 
Verrière, par. de Deneuillc, et partie des seg. de la Salle eulu Puy : Bourb., 
Chantelle, 1699, 1716. (r. 475, p. 252; r. 477, p. 194, 197.) Signe, 
Franchaisse, et aussi Franeesche de Gasteliere. 

MARESCHAL (François), Sr de la Motte. Métairie de Varry, par. S' Ou- 
«haid: Bourges, 1714. (r. 449, p. 146.) 

MARE.SCHAL (Jeanne), de Chassiniole, vo de Nicolas Revanger, écuyer. 
P. s. de ClumLlane, par. de Magnel : BilltJ, 1"36. (r. 481, p. 145.) 

MARE.SCHALZ (Hugues), Clicv. T. s. de Clianlaloba, de Batailleu et 
autres: Forez, 1343. {r. 493, p. 121.) 

MARE.ST Louis du), écuyer, Sg. de Glareines, héraut d'armes de France, 
au titre de Normandie, pour Antoinette Gaullii-r, Dame de Glareines. Mai- 
son h itioii ; 1697. (r. 490, p. 117.) 

.MAREST (Anne), v de Clamle Michel, médecin, tutrice de leurs en- 
fans. F. s. de Mcrcy, par. de Neuglize : Bessay, 1717. (r. 477, p. 587.) 

MAREST (Jean du), proc. à Gueret. T. s. de la Vallette, par. S» Faire : 
Gueret, 1724. (r. 481, p. 48.) 



U MAR 

MAREST (Martial du), bourg, de Lyon. Rente noble en la par. àe Mo- 
rance: Lyon, 1733. (r. 498,;?. 84.)" 

- MAREST (Louis du), Chev.,trés. de France. T. s. deCliassngny ; dîmes 
et rentes nobles : Lyon, 1735. (r. 498, p. 126.) 

MAREUIL (Raymond de), Chev., obtient du Roi en récomp. de ses ser- 
vices, le chat, et chàlell. de Villeboys el dép. au dioc. de Poitiers : An- 
goul., 1369. (r. 1403, p. 100.) 

MARCHES (Pbil.), de Vichy, à cause de Florette de Lorme, sa f*. 
Menus cens en la par. de S' Loup : Vemeuil, 4443. (r. 460, p. 129.) 
Non noble. 

MARGOLA (Barlhol. de). K. s. deMarczola en la châtell. de Chaloraont: 
Beaujeu, 1346. (/■. 488, p. 55.) 

MARGUILS, ou Maiguils (Perronin de). Dam. Cens et rentes à S'-Just- 
Chàteau : Forez, 1330. (r. 493,^. 96.) 

MARI, ou Mûri (Christophe de). Chat. t. s. de Liraoux en la prévôté de 
Mons : Auu,, 1426. (r. 471,p. 37.) 

MARIDORT (Jaquet de), écuyer : 1407, — ^ jues de Maridort, aussi 
Jaquet ; 1452 ad 1476. Terre et chàtell. de^Vaux en Bellin ; eus. la t. et 
seg. du Cliàt.-Sénéchal, et dr. de chasse à grosses bêtes rouges, rous.ses 
et noire.s en la seg. de Long-Aulnoys : Mans. (r. 343, p. 4, 5, 54 ; r. 345, 
p. 39, 69, 9o, 106, 112.) Rel. de lui : Jean d'Averton, écuyêr, Sg. de Be- 
lin ; Jean Frestain, écuyer, Sg. de Montchauveau. 

MARIDORT (Jean de), Chev., Sg. de la Fresloniere, pour Marguer. de 
Maulav, sa f«. T. s. h. j. du Breil, de Faings et de Genestal : Baugé, 
1507." (r. 348, p. 1, 37.) 

MARIDORT (Gilles de). S' de S* Ouen. F. s. de Bourg-le-roi en la chà- 
tell. de Fresnay, saisi sur ses hérit: Anjou, 1682. (/-. 410, p. 21.) 

MARIE (Jean). Dom. appel, la Grange, par. de Longue : Baugé, 1434 
ad 1441. (r. 342, p. 24, 23 : r. 347, p. 25.) 
.;. MARIÉ (Guill. le). Herbergem' en la ville de Baugé; 1434. (/. 342. 

^:^5i.) 

MARIÉ (Guill. de la), écuyer. F. s. de Couldes en la châtell. de Gueret ; 
1506. (r. 452, p. 193.) 

MARIÉ (Anne le), V d'Urbain de Chamlé de Maridor, Chev., Sg. d'A- 
voir. F. s. du Plessis-Ratault, par. du Tallu : Partenai, 1699. (r. 436, 
p. 311.) 

MARIGNE, al. Marignie (Jaques), fabricant à Lyon. Partie d'une maison 
en lad. ville; 1732. (r. 498, p. 74 ;r. 810, p. 17.) 

MARIN (Anne), v« d".4ubert Reignier, écuyer. F. s. de la Grossetiere, 
par. S» Aubin-le-Clou : Partenay, 1698. (r. 436, p. 182.) 

MARIN (Denis), M'^ de la Chasleigneraye, fils de feu Arnoul Marin, Chev., 
prera. Présid' au Pari, de Provence. Prieuré deN. D. d'Oulmes : Awnay, 
1718. (r. 438, p. 376.) 

MARIN (Thomas), aumônier du Roi, abbé de Pabrat ; 1686. (r. 505, p. 
88.) Pour mémoire. 

MARINET (Llgier), ûls de feu Jean Marinel, maréchal, habitant du Don- 
jon. Tènem' et dép. de Champadon, par. S* Didier : Chaveroche, 1497. 
(r. 468, p. 47.) 

MARINHET (Simonin de), fils de W Prool de Iterinet, Dam. Cens et 



VA! 7i» 

rentes en la cliâtell.de Verneuil;\3Ql. (r. 460, p. 297.) 

MARIOL ;Jean de), Dam. Partie de l'hôtel fort de Cru7.iet-le-ueuf, Crti- 
zià^i, dom et dr. en dép. : Hillij, 1351. (;•. 456, y). 72.) Voy. Marros. 

MARluL Hugues de), écuyer. H(Mel et maison forte en la |»ar. de Cru- 
ziet-le-neuf ; eus. l'hôtel appel. S' Martin, par. S' Geran-le-Puy, dom. et 
arr. tiefs : Billy, Vichy. 1443. (r. 455, p. 262.) 

5IARI0.N' (Bernard, dit), paroiss. de Voi-o/.. l'artie de terres el prés an 
territ. de la Paye : Gerviigny, 1351. [r. 46ti, p. 24.) 

MARIU.N (Pierre et .Ant.), citoyens de Lyon, enfans de Jean Marion, 
vendent au sire de Beuujeu le titTS de l'étang de Bremondis ; 14(33. (r. 
l'S9i, p. 061.) — Jean Marion, dem. à Lyon. Maison et seg. de Villette 
an pays de Oombes : Beaujeu, 1519. (r. 487, p. 42.) 

MARISEV (Marguer, de), Murisiuco. Moitié de la maison de Marisey, 
'iuni., Iiois étangs, cens et tailit-s : Braujeu, 1335. (r. 489. p. 85.) 

MARIVEINE (Guill. et Regnaud), frères. Hôtel, t. s. deMariveine es par. 
de Piai'l de S' Léger : Moulins, 1389. (r. 454, p. 155.) 

MARJAS (Jeanne de', tille de Claude de Marjas, écuyer, cai)it. au rég. 
de Tournelbri. F. s. de Moniclar, par. d'Esbreul : Chantelle, 1715. (r. 
477,p. loi.) 

MARLIE Thomas delà), Dam. Maison, t. s. es par. de Salis el autres: 
Thiern, 1322. \r. 493, p. 7.) 
* MARLY (Humbert dei, Marlyu, Dam. et Jaquete, sa 1*, vendent à Jean, 
C** de Forez, divers cens et renies percepl. au mandem' de Chaslelus ; 
1296. /•. 1393, p. 202.) 

MAHMANDE (Marie-Gabrielle de), v^ de Charles Guillaud de la Molhs, 
Chev., Sg. dud, lieu, B°Q de Vouée, lieul. géu. des armées, T. s. de Ja- 
ligny, acq., conjointcm' avec Ant. de Chairy des Gouttes, Chev. et Dame 
Silvie Guillaud de la Mothe, son ép., de J, B. l'Archier, Chev., cons. du 
Roi en sa cour des Aides, el de Marie le Clerc, son ép. Bourb., 1686. {r. 
474, p. 74Î.) 

MARMANHAT (Pierre del. Dam. Dom. et mouv, en la par. d'Yirat : 
Cariât, 1355. (r. 473, p. 28.) 

MARMAYNS (Hugonin), Dam. Maison, moulin et Terres àTresail :Ck{- 
veroche, 1301. (r. 468, p. 303.) Voy. Mellet. 

MARMONT Pierre de), Dam. pour Marguer., son ép., tille de l'eu Hu- 
gues de Challes, Dam. Maison forte, t. s. de Beaumont : Beaujeu, 1372 ; 
veuf 1407. (r. 488, p. 16, 17.) 

MARNE (Jean de). Dam., du consentement de Guill , son père. Hom. 
di; la maison, t. s. de Marne, a/. Marnez : présens, Guide Brionne, Chev., 
et Jean de Blanosc,Sirede Faulain, Dam. -.Beaujeu, 1313. (r. 489, p. 346.) 

M.\KOES (Guill. du). Le chesau de Maroes, prés el terres : Ainay, 
1300. (r. 462, />. 312.) 

MAROILLE (feu Macé). Sa v*' Sftsanne avoue son habergement de Mali- 
corne : Chat. -du- Loir, 1342. (r. 344; p. 86.) 

MARUILLOU (Guill. de). Dam., el Elisabeth, son ép. Vente de terres au 
prieuré de S« Irenée de Lyon : Forez, 1250. (r. 491, p. 65.) 

MARDIS, al. Marez (Jean du). Dam. Hôtel, t. s. du Slarez . Ainay. 
1357. — Hugues du Mares, Dam,; Idem ; 1410. (r. 462, p. Soo, 367.) 
Au dos : dicitur ignobilis. 



76 MAR 

MAROLLES (Gabriel de), md, lient du C*« de Forez, les moulins de 
Fontiort à S' Baldomer; 1476. (r. 1402, p. 1284.) 

MARON (Henri-Louis), écuyer. F. s. de la Bonuardeliere et de FayoUe, 
par. d'Exideuil et de Savigne : Civray, 1716. (r. 438, p. 12-2, 123.) 

MARON (Marguer.), ve de Jean Scarron, cons. d'Etat, prévôt de mds 
de Paris. T, s. du Chastelier, par. de Varennes et de S* Pierre, à elle ap- 
part. comme fille de René Maron, secret, du Roi, qui la tenoit de Claude 
Maron, son père : Loches, 1647. (p. 355, p. 73 ; r. 431, p. 3, 36.) 

MAROT (Pierre). Herbergement de Gouschaliere, et dép. : Mirebeuu, 
1311. (r. 330. p. 138.) 

MAROT (Guill.), Chev., cons. au parl.de Rennes, gouverneur des chat, 
et ville de Dinan, veuf de Jeanne-Françoise de Marbowif, comme ayant la 
garde noble de leurs enPans Guill. -François, âgé de H ans, Cather. et 
Malo. T. s. deBlaizon et Chemilliers : Satimur, 1686. (r. 421, p. 56.)— 
Claude-Toussaint Marot, Chev., C'^ delà Gazaye, comme hérit. de Guill. 
de Marbevf, son ayeul maternel. Baronnie de Blaison et châtell. de Che- 
millier : Saumur, 1722, 1740. (r. 426, p. 12: r. 428, p. unique.) Rel. 
de lui : Marc-Anne-Goislard, Sg. de Montsabert, cons. au pari, de Paris, 
Chevalier. François Boussicaut, secret, du Roi, Sg. de Chavagne ; Cesar- 
Pierre et Louis-Cesar de Chorrue, S''^ de S* Chement ; François le Cor- 
vaisier, S"" de Sf Vallay : René-NicolasLouet, Sg. de la Romaniere; Joseph 
le Marié, S"" de la Crononniere et de Mozé, écuyers. 

MAROY (Gabrielle-Radegonde), v" de Charles Brochard, Chev. F. s. de 
la cour d'Auzay : Vouvant, 1700, 1717. (r. 436, p. 355; r. 438, p. 228.) 

MARQUASSIS (Nicolas), de S» Porcien. Rente sur la dîme de laTeil- 
lere : Verneuil, 1350. (r. 460, p. 46.) 

MARQUEL (Guill., de), fils de feu Perrin de Marquel, et Guill. , fils de 
feu Jean de 3Iarquel, son cousin germain. Diverses parties de terres, bois 
et prés auvill. de Vaux : Moulins, 1410. (r. 454, p. 94.) 

MARQUÉS (Pierre), écuyer, et Martine Berarde, sa f^. Chîit. fort de 
Chenonceau-lez-Oudiz, par. de Frangueil-sur-Cher, et partie de la t. et seg. 
deSoubaicheset de la Coste, par. de S' Martin-le-Beau : Amboise, 1484. 
{r. 343, p. 10, 14.) 

MARQUEST (Silvin des), écuyer, Sg. de la Brosse. Herbergem' du 
Breuil, par. S' Hilaire deBenaize : Monmorillon, 1671. {r. 434, p. 64.) 

MARQUET (Jean), dit Forquet, et Marguer. Pulhouse, sa f^, vendent à 
Jean de Valavion et Jeanne Denîsetle, son ép. leurs héritages situés k Bo- 
theon : Forez, 1415. {r. 1397, p. 510.) 

MARQUETZ (Joseph des). Chev. Sg. de Ceré. T. s. de Breuil-Herbert, 
par. S' Hilaire de Benaise : Monmorillon, 1717. (r. 438, p. 331.) 

MARQUEZA, v^ de Pierre, V'^ de Murât, pour leurs enfans Guill., So- 
beiran et Gui, rend hom. à Henri, fils du C'"" de Rodes, des chat, de Mu- 
rat, Vigore, la Bastide et Alba peyra, de Tavis et consentement d'Aus- 
torge de Petra, Chev., ayeul de ses enfans, et du Sire Austorge, dit lo 
Vescon, Chev. ; 1273. (r. 1363, p. 1219.) 

MARROS (Roger de). Dam. T. s. de Cruziet-le-Neuf, et dr. féodaux 
es par. de SuUi, Creschy et autres: Billy, 1301. (r. 457, p. 458.) Voy. 
Mariol. 

MARRY (Jean de), Mariaco, écuyer, fils de feu Jean de Marry, Chev. 



MAR 77 

Etang de Guy, moulin, prés, terres et serfs, par. de Cholgny. — Louis do 
Marrv, écuyer, fdsde leu Drue Marry, Chev. Hommes ot femmes de serve 
condition au terril, de Champ et de Loonie : Chdt.-Chinon, 4351. (r. 
470, p. 57, 112.) 

MARRY (Marguer. de). Dame de Poussery, Dora., étangs, bois, serfs 
et h. j. es par. de Guy, Ghoigny et Sormaiges. — Guill. de Marry, écuyer. 
Tailles sur divers tèuemens au terril, de Loone : Cluit.-Chinon, 1396. 
(r. 469,;). i04 ; r. 470, p. 70, 80.) 

MARY (René), deChàt.-Bodeau, écuyer. T. s. d'Uusson, par. S' Farjol : 
Mûtitluçon, 1703. (r. 176, p. 80.) 

MARS (Guichard de), Ghev. Goucession de justice î» lui faite sur ses 
dom. assis entre les rivières de Murgeu et de Nysen, par Guichard, Sire 
de Beuujeu ; 1298. (r. 486, p. 93.) 

MARS (Guill.), Dam. Gens, rentes et tailles en la par. de Rodenne ot au 
i.>rrit. (le Monlbrisson : Forez. 1334, 1338. (r. 491, p. 114, 188.) 

tïARS (Guill. de). Dam. Partie de seigneurie au vill. de Sauvaige, et 
enUe les rivières de Suriac et de lArdiere : Beaujeu, 1338. (r. 489, p. 
107.) 

MARS (Frison de). Dam. Maison d'Albin, dom. et dép. près de Ville- 
franche : Beaujeu, 1361. (r. 486, p. 73.) 

MARS (Etienne de), al. de Varenues. Dam. Serm. de fidél, et prom. 
d'aveu au Sire de Beaujeu ; UOO. (r. 486, jj. 130.) 

MARS (Guill. de). Dam., fils de feu Guill. de Mars, Chev. Hôtel de Mars, 
dom. et dr. en dép., par. S' Hilaire deValencey ; 1400. — Jean deM£^rs, 
Dam., Sg. de Ballène; Idem; 1443 : Bilhj. (r. 456, p. l'20, 121.) 

MARS Pierre de), écuyer. Maison, t. seg, de Chàt.-Roux, dîmes et tailles 
es par. de S' Giran-le-Puy, Jsserpans, S* Christophe et autres; ens. les 
terres de Ballène en partie: Billy, Vichy, 1488. (r. 457 bis, p. 37; r. 
484, p. 99.)— Vassault de Mars, écuyer ; môme t. et seg. de Chàt.-Roux ; 
1505. (r. 452, p. 108.) 

MARS (Marcel), praticien, pour lui, ses frères et sœurs, enfans de Jean 
Mars et de Magdel. Bienvenue. F. s. du Lac, par. S' Marcel : Issoudun, 
1693. (r. 447, p. 139.) 

MARS (François de), écuyer, comme hérit. de Jaqueline Simon, sa 
mère, v^ de Claude de Mars, écuyer. S"" de Beaumont. Fief de Ballaine, 
par. de Bords : Billy, 1675. (r. 475, p. 162.) — x\nl. de Mars, écuyer, 
son frère, capit. de dragons. T. s. d'Isserpant, par. de même nom: Billy, 

1698. (r. 478, p. 574.) 

MARS (Jeanne de). Dame de Poussillières, vo de Jean Gilbert de Bard, 
écuyer. S' de Croizet. Cens, devoirs et justice, es par. de Vie et de S' 
Christophe, acq. de François de Mars, écuyer, Sg. de Ballène : Billy, 

1699, 1701. (r. 473, p. 257; r. 476, p. 143.) 

MARS (Joseph de), écuyer, Sg. de Beaumont, et François de Ballène, 
écuyer, son frère, enfans de feu Antoine de Mars, écuyer, capit. de dra- 
gons. T. s. d'Ysserpent : Billy, 1701, 1717. Le même, Joseph de Mars, 
Chev.. Sg. d'Isserpant. Chat. t. s. de Neironde, par. id., acq. du S' de 
Gironde, Chev., Sg. de Buron, son beau-frère; Rioin, 1724 arf 1736. 
(r. 476, p. 144; r. 477, p. 302 : r. 481, p. 147 ; r. 509, p. 104 ; r. 
811, p. 10.) 



78 



MAR 



MARS (Marcel). Métairie du Lac à lui échue en couséquence du partage 
[ait avec Henri, Etienne et Jeanne Mars, ses frères et sœur : Issoudim, 
i712. (r. 149,/). 96.) 

MARS (Gasparde de), de Beaumont, prieuré des dames de courpière ; 
1723. (r. 508, p. 123.) 

MARSAUGES (Christophe des), écuyer. F. s. des Marsauges : Marche, 
1506. (r. 48-2, p. 287.) 

MARSAULT (Ant.), écuyer. Maisons duPouzy et du Couldray : Bourh., j 
1506. (r. 453, p. 4.) 

MARSAULT (Michel), écuyer, S^ de la Bernardière. F. s. de laFontaine- 
aux-Aremberts,par. deChey : Lmignan, 1716. — Alexis Marsault, écuyer, 
Sg. de Parsay ; Jrfm; 1726. (r. 438, p. 68, 536.) 

MARSCHAUT (Robert), autrement de Fougères, Dam. T. s. de la Ma- 
gnance, et rentes sur trois tènemens, ôs par. de Vonia et de Molinet : 
Moulins, 1393. (r. 454, p. 40 ; r. 455, p. 82.) 

MARSSIA (Marguer. de). Moitié de la terre de Cordebeuf: Billy, 1301. 

(r. 457, p. 180 ) 

MARSSILLAC (Goussan de), écuyer, Sg. de Roquefort. LemasdePuy- 
mossoulx, par. deMorjou, dom. et dr. en dép. : Calvinet, 1485. (r. 471, 

p. 103.) 

MARSSY (Jean de), écuyer. Dom., bois et arr. fiefs au Maset: Haban, 

1333. (r. 469, p. 230.) 

MART (Aymond, Etienne, Euslache, Guill. de). Damoiseaux, pavoiss. de 
Bocé, al. Boçay. Dom., dîmes, bois dans les contins de Mart ; Chaveroche, 
1300'. (r. 467,'p. 313; r. 468, p. 131, 307, 383.) -Alise, v^ d'Aymon 
de Mart, al Marc. Maisoa, dom., bois, cens et tailles, es vill. de Marc et 
de Règne : Billy, 1322. (r. 456, p. 174.) 

MART (Jean de), Chev., à cause dAalis, sa f«, fille cay en arrers (de 
feu) Guill. de Jantes, Chev. Dom, etseg. es par. dePierrefite, de Collunges 
et S» Amand : Chaveroche, 1302. [r. 468, p. 300.) 

MART (Jean de), Dam., à cause de Guyeîe de Paroy, sa f^. Etang et 
moulin en la par. de Eiesail, uu bois et mouv. : Chaveroche, 1323, (r. 
468, /). 22.) 

MART (Jean de). Dam., paroiss. de Booé. Maisons, terres, bois, garen- 
nes, cens et tailles au terril, de Mart : Chaveroche, 1342. (r. 468, p. 292.) 

MART (Guiot de). Dam., paroiss. d^ Boçay, Bociaco. Dom., terrage, 
cens et tailles au te^rit. de Mart : C/tarerocfte, 1342, 13-^0. (r. 408, ;5. 
90; r. 1357, p. 310.) 

MART (Minet de), Dam. : 1350 ad 1375. — Guiot de Mart, Dam., 1357 
ad 1410. Maisons, dom., bois, dîmes et seg. es par. de Boçay, S' Félix, 
Iscure, Jaligny, et au terril, de Mart: Billy, Chaveroche, Moulins, {r. 
155, p. 14,' 110, 112 ; r. 456, p. 73 ; r. 437, p. 106 ; r. 468, ;;. 236, 
239, 274, 276, 281, 358; r. 1375, p. 62:) 

MART Guill. de), Dam. Hospice de Mart., dom., bois et ceusives : Cha- 
veroche, 1367. (r. 434, p. 96.) 

MART (Gui de). Dam. Dom., bois dîme et cens,, par. de Jaligny : Cha- 
veroche, 1397. (r. 408, p. 275.) 

MART (Guill. et Blenel de), écuyers. Hôtel de Grant-Mart, dom., bois 
cl mouv., par. de Tresail : Chaveroche, 1443. (r. 468, p. 260.) 



MAB n 

MARTEAU (Brisegauir, «'ouyer. Fief et dom. d-; Beaumoat : CMt.- 
f/u-Loir, li07. (r. 344, p. i 8.) 

MARTEAU (Jean), t-cuyer. Hôlel de Dercé, appel. I.t Ti»ur. Louduu, 
I ii;i. (r. 341, p. 79 ; r. 346, p. G.) 

MARTEAU (René de), tilleul du duc d'Anjou. T. s. de Lourdincs : JLon- 
ditn. 1471. (r. 134-2, fol. 1-22.) 

MARTEL (Hugues). Partie des dîmes de Chavagnao et de VillCno : Bil- 
ly. 1301. (r. i57, p. 1-20, 130.) Nou noble. 

MARTEL (Jean), Chev. Habergement el terre de Beaumont ; nu-tairie du 
Gressende et droit d'usage en la forêt de Burçay : Chût. -il a- Loir, 1383, 
1393. (r. 344, jj. 8, 43, o7.) — Brisegaul Martel, couver; Idem; 1409. 
^r. 336, p. 98; r. 344, p. 43, 47.) 

MAR.NEL (Guill.), écuyer, et Galber, de Chitain, sa 1"^ Hôtel et scg. 
de Paroy ; cens et rentes en la par. de S' Giran-de-Vau\ : Yerneuil, 
1410. (r. 460, p. 70.) 

MARTEL iCbarles;, Chev., capit. de cavalerie. T. s. de Dercé : Chatel- 
leraut. 1673. {r. 434. p. 4.) Tiennent de lui : Emery de Messenie, Chev., 
Sg. de Cornùer; Henri-Charle.'? Turpiu, C'e de Vieres, à cause de son 
moulin de Chandet. — Isaac Martel, Chev., Sg. de S' Sauveur; Idem; 
1681. (r. (oo, p. 109.) 

MARTEL François), Chev. t. s. de Tricon, par. d'Ouzilly, nouvellement 
acq. : Chateïleraut, 1703. (r. 437, p. 55.) 

MARTEL (Jeanne), v* de Jean'Taveau, Chev., Bon de Morthemer, lillc 
de Charles Martel, Chev., Sg. de Dercé. Les liefs el seg. de Remeneuil et 
de Dercé, par. S« Sauveur : Chatelleraut, 1711. (r. 437, p. 205, 206.) 

MARTEL (Vincent), bourg, de Lyon. Renie noble en la par. de Moran- 
ce: Lyon, 1738. (r. 498, p. 162.) 

MARTELLaNGES (Jean de), Chev., pour sa f^, Jeanne de Castres, de 
Castris, fille de feu Jean de Castres, autrement dit des Ormes, héritière 
de Jean des Ormes, son frère. Hôtel de Varennes-les-Brechatz, étang, 
moulin, tailles et dime à Lisigny : Moulins, 1373. ijr. 445, p. 22.) 

MARTELEE (Maiguer.), v^ de Pierre des Noyers, écuyer, pour Jean, 
leur fils. T. s. de Moruz : Angei'S, 1479. (r. 1343, p. 216.) 

MARTELLIÉRE (Pierre de la), av. au pari, de Paris. Chàtell., t. seg. 
de Fay, acq. du O" de Lauedan, M'* de Malause : Chdt.-dw-Loir , 1613. 

— Ril. de la Mariellière, cens, au pari, de Paris; Idem; 1734, 1658. 

— Pierre de la Mariellière, M« des requêtes ordin. de 1" Hôtel ; Idem ; 1668. 

— J. B. René de la Mariellière, Chev., son tils mineur ; Item ; 1682. {r. 
354, p. 99 ; r. 35o,p. 47, 50 ; r. 458, p. 72, 126 ; r. 410, p. 15.) Rel. dud. 
Phil. -.'Sébaslien de Broc ; Gaspard el Louis de Champaigne ; Jean de la 
Chevrière, Sg. de la Roche de Vaux ; Henri d'Espaignc, Chevaliers. René 
le Bigot, S' de Cherbon ; Paul d'Espaigne ; René Fre/eau ; Jaques de Lou- 
vignv; François Moreau, écuyers. 

mXrTERON (François), bourg., fils de feu Jean Marieron. Maison h 
Lyon. 1732. (r. 498, p. 70; r. 810, p. 10.) 

MARTIN (Jean, hls de feu Jean), de Challllon. Renie de 10 liv. en la 
châiel. de Toissey : Beaujeu, 1313. (r, 488, p. 47.) 

MARTIN (Guill.), de ViUeneuve-des-Serfs. Terres, prés, saulaies, mou- 
lin: chaiell. de Rochefort, 1327. (r. 469, p. 24.) 



80 MAR 

MARTIN (Hugues), paroiss. de Tresail. Quatre pièces de terre ei une 
vigne au territ. delà Garde : Chuveroche, 1375, i4H. (r. 468, p. 26, 27.) 

MARTIN (Odenin), de S» Porcien. Dîme de vin à Moatfan : Vernenil, 
1443. (y. 460, p. 162.) Non noble. 

M4RTIN (Robin), arbalétrier, tient k rente un emplacement près la 
vieille porte du Mans ; 1478. (r. 3-35, p. 168.) 

MARTIN (Bernard', fils de feu Relie Martin. Maison, terres el dr, en la 
châtell. de Boutteville : Angoul, 1491. (r. 1403, p. 119.) 

MARTIN (Pierre et Jean), frères, chaussetiers, tiennent un emplacem' 
eu la halle à'Angoul. ; 1491. (r. 403, p. 328.) 

MARTIN (Jaques), écuyer, F. s. de la Grange- Chaslenoys et dép. : Bil- 
ly, Chaveroche, I50o. (r. 452, p. 30.) 

MARTIN (Phil.), cons. au siège de Chàt.-Dun. Moulin d'Azay, par. de 
Renton, tenu par indivis avec René de la Fontaine, enquêteur et examina- 
teur en la ville de Poitiers, et les eufans de Jean du Vergier: Loudun, 
1605. {r. 331, p. 63, 64.) 

MARTIN (Marie), v^ de François Geyson, cons. du Roi au siège présid 
de la Marche. F. s. de Borsalegitas : H. Marche, 1669. (r. 474, p. 200.) 

MARTIN (Charlotte), fille et héril. de Joachim Martin, écuyer, S"" des 
Loges, v^ de Louis de Gencian, Sg. d'Errigne, écuyer, f^ en secondes no- 
ces de Claude de Thieslin, écuyer, Sg. de Monfrou, stipulant parsonproc. 
Thomas Nepveu, écuyer, Sr de Vibé. F. s. de Cazenove, sis à Angers : 
1669. (r. 358, p. 80, 83.) 

MARTIN (Mathieu), lient, gén., garde-côte de l'isle d'Oleron. Baronnie 
deChassironaud. lieu, acq. deJ. B. Amanieu de Ruât, cons. au pari, de 
Guienne; ens. la Baron, de Pontezière, au même lieu, par indivis avec 
Jean Guillotin, av. au présid, de la Rochelle: Xaintes, 1716, 1718. (r. 
439,;). 30,111 ; r. 440,/). 23.) 

MARTIN (Barthélémy, imprimeur, et Jeanne, al. Jaqueline Pecolet, 
sa f", v^ de Pierre Guillemin, libraire. Maison â Lyon; 1721. {r. 497, 
p. 89, 99.) 

MARTIN (Geneviève), v^ de Henri Bolaere, lient, gén. en laSénéch. 
de Bourbonnois. T. s. de Bolain, par. de Lucenat: Belleperchc, 1730. (r. 
479, p. 68.) 

MARTIN (Marie), v^ de Léger Laurenceau, S"" de Bellevue. Droit de 
lods et ventes et d'échange, par. S' Bonnet-Mirambeau : Xaintes; 1733. 
{r. 440.;). 78). 

MARTINACHES (Louis de), écuyer, Sg. de Luet en partie, Hom. de 
tout ce qu'il tient au Duché de Bourbonnois ; 1506. (r. 452, p. 149.) 

MARTIN AT (Jean), F. s. de la Creue, al. de la Mote Guenegaud, par. 
de Bansat : Yerneuil, 1711, 1725. (r. 477, p. 43 ; r. 480, p. 87.) 

MARTINEAU (Martin), secret, du Roi, B-^" de Thure. T. s. de Passaull, 
par. deMaucigne: Chdl.-da-Loir, 1622. (r. 355, p. 100.) 

MARTINEAU (Nicolas), écuyer, M*^ des requêtes de la Reine-Mère, cons. 
et juge-prévôt de la ville d'Angers. F. s. de la Bertière : Angers, 1655. 
(r. 353, ;). 36, 57 ; r. 430, p. 38.) 

MARTINEAU (René), Chev., Mi* de Thure, F. s. de la Tour de Pouil- 
lé, delà Perloiière et de la Plante: ChiUellerault, 1673. (r. 433, p. 
60, 62.) 



MAR 81 

MARTINET (Louis), curé d'Issoudun. Fief dePompeix : Marche, 1669. 
()•. 474,p. 99.) 

MARTINET (Louise), v^ de Jean Bosses. Fief de Foureil-du-Mas : Mar- 
che, 1669. (r. 471,/). 133.) 

MARTINET (Marguer.), v* en sec. noces de Jean Guerel, proc. du 
Roi en la chàtell. de Jarniage, pour elle, Jean et autre Jean, ses (ils du 
preni. et du sec. lit. T. s. de la Cour, par. de Donierat : Monllucoii, 
1692. (r. 473, p. 73.) 

M.\RTINGES (Louis de). Dam., paroiss. d'Efliat, dioc. de Clerniont. 
Dîmes de San/.a^, de Tizon. cens et tailles : Hérisson, Montluçon, 1375. 
(r. 4G1, p. 113, 2-21.) 

MARTINIÈRE (Renée Durand, v^ de Gilbert de la), écuyer, S-- de Ta- 
ron, gendarme du Roi. H', m. et b. j. sur le bourg de Renaison, par in- 
divis avec le Roi ; rentes nobles et une dinie iuféodée en la par. S' Pier- 
re de Renaison : Forez, 1674. (r. 49G, p. S.) 

MARTRE (Guill.de.) Le bois du Jarray, et droit dans la forêt de Burc- 
zav, pour le service de son habergem' de Flee : Chdt.-du-Loir, 1394 ad 
1403. U-. 334, p. 20, 118.) 

MARTRUAT (Jean). F. s. de la Creue, autrem» de la Mdlhe-Guenegaut, 
par. dcBranssat: Vemeuil, 1723. (r. 478, p. 334.) 

MARZ.\C, al. Marzay, Marzy, etc., (Franco de), Chev. Redressem') 
de griefs par lui obtenu d'Archambaud, Sire de Bourbon, 1239. (r. 
1377, p. 2794.) 

MARZEU (Hugonin de), Dam. Le fief de la Moto d'Ais, al. Aix : Beau- 
jeu, 1-273. [r. 488, p. 54.) 

MARZÉ, al. Marzy (Guichard de), Cliev. revend au Sire de Beaujeules 
dom. et fiefs de S' Bonit, Thisy et autres, sitnés au ressort de Maçon, 
(|u il avoit achetés en 1284, de Guichard de Cliàt.-le-Perron, Sg. de la 
Ferté-Calderon, al. Chauderon, fils de Guichard : Beaujeu, 1297. (r. 
1390, p. 482, 483.) 

MARZAY, {al. Marzeu, Marziaco, (Guichard de), Chev. Accord avec 
Guichard, Sire de Beaujeu, au sujet des seg. de Belleroche et de Chal- 
raanges ; 1317. (r. 1388, p. 139.) 

3IARZ.\Y. al. Marziac (Léochaud de), Chev., Sg. de Montessuil, et Jean, 
son fils. Maison, dom., bois et seg. de S' Julien, par. S' Christophe en 
Brionnois, dioc. d'Autun : Beaujeu, 1317 ad 1337. (r. 485, p. 113 ; r. 
480, p. 13, 78, 91, 173, 174.) 

MARZAY (Pierre de), Chev. Quarante livrées déterre en addition à son 
lief : Beaujeu, 1326. (r. 483, p. 103.) 

MARZEY (Simon de), fils de feu Simon de Marzey, Marziaco, Chev. 
DlmesèsmandemensdeDouzyetdcNoireau: Forez, 1333. {r. 491, p. 228. 

MARZAC, ai. Marziac (Jean de). Dam., et Alise de Beaucaire, son é|i. 
Hôtel, t. s. de Marsac, et moitié du fief de Beaucaire; dîmes, étaug, ga- 
renne, moulin, etc. : Murât, 1330, 13S7.(r. 4GI,p. 21, 3G.) 

MARZIAC (Jean de), dit de Varenncs, Chev. Grange et ses dép. en la 
par. de Quinsia», donlhom. au Sg. de Villars, more nobilium, oris os- 
culo: Forez, 1354. [r. 494, p. ISi.) 

M.-\RZAC (Pierre de), écuyer. Hôtel et seg. de la Porte, par. de Conti- 
gny: Vemeuil, 1443. (r. 460, p. 133.) 

6 



82 MAS 

MARZAT (Ant. de), écuyer, Sg. de la Garde, Agé de 58 ans, témoin re- 
quis ; 1507. (r. 1368, /). 1635.) 

MAS (Hemonin du), Dam. Terres, bois, garenne, étang, dîme, cens et 
tailles : Aynay, 1300. (r. 464, p. 64.) 

MAS (Phil. du), de Maso, Chev., pour Agnès, sou ép. T. s. es par. de 
Bocé, Montodre, Rougeres et autres: Billy , 1300. (r. 456, p. 42.) — 
Phil. du Mas, Dam. Maison, dom. et mouv. du Puy, par. de Chateloë: f/e- 
nsso», 1300. (r. 462, p. 30.) 

MAS (Aymon du). Dam. Terre, bois, garenne, étang, dîme et arr. fiefs: 
Hérisson, 1300. (r. 462, p. 19.) — Jean et Phil. du Mas, Dam., eufans 
d'Aymondu Mas, Chev. d'une part; et Robert des Moulins, Chev! d'au- 
tre part. Echange eutr'eux de la dîme des vins de Maupertuys, conlre 
celles percept. espar. d'Essertines, Blanzac et autres : Montluçon, 1317. 
(r. 1357, p. 366.) 

MAS (Hugonin du), Dam. Dom., dîme, bois, garenne, cens et tailles : Hé- 
risson, 1301. (r. 462,2). *3^) 

MAS (Aymes du), Chev. Hôtel, t. s. de la Coudre, de Codra, dî- 
mes de la Celle et de Maupertusi, par. de Colombier: Montluçon \ ens. 
le mas de Montabert : Montagut, 1301. (r. 461, p. 251 ; r. 469, p. 
115.) 

M AS (Pierre et Jean du), frères. Accord entr'eux et Archambaud, Sire 
de Bourbon; 1333. {r. 1369, p. 1676.) 

MAS (Aymon, al. Aymes, Sire du), Chev. Hôtel, Dom. et seg. de la 
Coudre ; autres possess. ei dr. en divers lieux: Hérisson, Montluçon, 
Murât, 1353. (r. 459, p. 111 ; r. 461, p. 204.) 

MAS (Guill. du). Dam . , Sg. de la Coudre. Rente sur le péage de Mou- 
lins; 1358. (r. 454.^. 331.) 

MAS (Girbert du). Dam. T. s. du Mas, de la Coudre et du Colombier; 
hôtel près les murs de Montluçon; cens et rentes au vill. de Chuchat, et 
dîmes en la par. deTeneul: Bourb., Murât, Verneuil, 1368> (r. 459, 
p. 108; r. 460, p. 389; r. 461, p. 229 ; r. 464, p. 178.) 

MAS (Jean du), Chev., Sr del'Isle. Chat. t. s. de Benegon : Ainay, 1488; 
(r. 484, p. 33.) 

MASCON (Pierre de), Chev., Sg. de Neuville. Vignes es par. de S» E- 
tienneet de S^^ Croix ; cens et four bannal : Gannat, 1367. — Hugues et 
Phil. de Mascon, Dam., ses enfans cèdent led. four au Duc de Bourbon ; 
1397. (r. 457 bis, p. 113 ; r. 1356, p. 207.) 

MASCON (Jean-Jaques de), Chev., fils de Gilbert de Mascon, Chev. T. 
s. de la Chaize, d'Anglard, du Chev, de Gouttière, de Neuville et S' Ju- 
lien la Geneste: Gannat, Riom, 1669 ad 1688. (r. 499, p. 205, 207; 
r. 601,p. 23; r. 502, p. 123; r. 503, p. 22 ; r. 505, p. 96.) — Gabriel- 
Sébastien de Mascon, Chev., son fils; W^w,- 1716, 1725. (r. 507, p. 130 
r. 510, p. 29.) 

MASCON (Pierre de), écuyer, fils de François de Mascon. Chat. t. s. du 
Poirier, par. de Miremont et de S' Priest de Champs: Riom, 1683, 1687. 
(r. 503, p. 96 ; r. 505, p. 68.) — François de Mascon, écuyer ; Idem ; 
1717. (r. 507, p. 207.) 

MASCON (Jaques Gilbert de), Chev. Chat. t. s. d'Aubière, par. id.: 
Clermont, 1700. (r. 506, p. 99.)— Jeaa-Françoisde Mascon, Chev., son 



MAS 8^ 

lils ; Idem; cns. les i. et seg. du Cbey, de la Che/.e et de Neufville : Cler- 
nwiU, i71(J, 1723. (r. o07, p. 103 ; r. 508, p. 1 lU.) 

MASCON (Eminauuel de), écuyer. Châl. t. s. de la Martre, par. de 
Chanipeix : Clermont. 17^3. (r. 509, p. 30.) 

MASCONAKY iBarlhélemy), ocuyor. T. s. de Vernines, par. dud. lieu, 
saisie par lui sur la success. d'Ant. Arragonnes, receveur géu. des liiiances 
eu Auv. : Eleci. de Clermont. 1687. (r. 505, p. S'2.) 

MASELS (Hugues des), de Monleillet. T. s. de S' Sandoux et Seichalle 
eu la baronîi. de la Tour: Clerm., 17:21. (/'. 507, p. 247.) 

MAS-GIRDERT (Dartholoniée de). Dam. Terres, garennes, étangs, 
cens et tailles èspai-. deChatellon, Trebent, de Cous et autres: Vùiifieutil, 
1301. — Givenet de Mas-Girbert; Idevi. [r. 460, p. 281, 301.) 

MAS-GIRBERT (Raoul du). Dam., paroiss. de S* Loup. Maison, prés, 
bois, gareune. cens et taillçs en la par. de Crongheto : Verueuil, 1322. 
(r. 460, p. 2-25.) 

MAS-GIHBERT.(Guionetde), Dam. La mote, dom. et seg. de Manhiou;» : 
Murât, 1355, 1357. (r. 460, p. 359 ; r. 461, p. 64.) 

MASILY (Jean de), Masiliaco, al. Mailsiliaco. Moitié des vignes de 
Montjomer, du bois de b Paye, etc. : Beaujeu, 1336. (r. 489, p. 203.) 

MASIROT (Gnill.), laboureui-, tient k rente annuelle, du C'^ d'AngouL. 
en la chàtell. de Bolteville, une place à bâtir un moulin, par. de VinUle; 
1484. (r. 1403, p. 128.) 

MASSE ^Annet de), écuyer. comme hérit. de sa mère Françoise de Lar- 
bourer; et, à cause d'Anne Forget, son ép. T. s. de S' Hilaire, par. id. ; 
ens. celles delà Fcuillade et de Marseins, par. S' Georges de Monts: Gan- 
nat. 1700, 1723. (r. 506, p. 106 ; r. 50g, p. 107.) 

MASSEBEAU (Jean (k;), écuyer. tils de Tristan de Massebeau, écuyer. 
Maison et dom. de Jarroussez etdjs Beynac, par. d'Alaignou, de P»ttlhacet 
autres: Murât, 1669. (r. 499, p. 34.) 

MASSEILLES (Jean de), écuyer. T. s. de Fonlaine-Millou : Baugé, 1438. 
(r. 342, p. 19; r. 347,p. 36.) Lui doivent service : Pierre de Beauvau, 
Chev., et le Sg. de Fontaine-Guérin. — Pierre de Masseilles, écuyer. Moi- 
tié de la même t. et seg. ; 1480. (p. 348, p. 36.) 

MASSENY (Cather.), t« de Jaques-François Manery, S. de Belletoucbe. 
F. s. de la Courtière: Partenai, 1698. (r. 436, p. 166.) 

MASSIOT (Jeau), écuyer, secret, du Roi, ordonnateur de la marine, ûls 
de Jçan Massi^tl, et petit lils de Louis Massiot, et de Marguer. Ogier, al 
Augier. F. s. de la Motte-Cayat. des Bugaudières et de Treuil-Mat|uiu, en 
lacbàtell. de Damiuerre : Lci Rochelle, 1717. (r. 439, p. 60; ;•. 440, p. 
21 , 32, 64 et suiv. ; r. 441, p. 16.) 

MASSON ^Robert le), Cli^v. La baronnie de Trêves : Saumur, 1440. 
(r. 341, p. 107.) Bel. de lui : Bcrlraïul de Bêaiivau ; Ant. de Beif; Ro- 
bert dEspiuay ; Pierre Flory ; Jtan de la Grésille; Amaury du Gué; 
Foucques de Mauby: Rol>ert Sarra/in ; Jeau Turpin, Chevaliers. GuiU. le 
Marié, écuyer. 

MASSON (Pierre), Uls de feu Charles Masson et de Cather. Imbert. 
Hôtel et métairie appel, le ChaslevuneuC, |)ar. de Vitré : Melle, 1689. 
|r. 435, p. 308, 3:^5.) — Charles Masson, S"" de ,^oucherais, 9ade et cu- 
uteur de^ichel, Pierre et Marie, enims dud. Pierre Masson et de Ça- 



84 MAT 

ther. Sacher. Même possess. ; ens. le Chat. -Fontaine, autrement le Cherpe ; 
1693. (r. 436, p. 22, 26.) — Michel Masson, notaire k S' Maixent; Idem; 
1716. (r. 438,1). 127.) 

MASSON (Etienne Blavoux), S"" de la Tousche. Moulin noble de Drahé, 
par. de Pompain : Vouvmit, 1716. Signe: E. B. Masson. — Antoine 
Masson, praticien, son fils : Idem ; 1722. (r. 438. p. 476 ; r. 468, p. 166.) 
MASSON (J. B. Amador le), écuyer, S"" de Trêves, colonel d'infanterie , 
cessionnaire de son frère François le Masson des Babines, chan. de la 
calhéd. du Mans. T. s. de Bonsceraye et de Marigne : Chdt.-du-Loir, 
1720. (r. 423, ]). 16.) 

MASSONNEAU (Florant), assesseur crira. au siège de Chatelleraut. T. 
s. de la Forest: Chatelleraut, 1679. {r. 435, p. 93.) 

MASSONNEAU (Pierre), chan. de Chatelleraut, pour Marie Massonneau, 
sa mère, v« de Jean Massonneau. F. s. de la Besdonière: 1680. — Pier- 
re Massonneau, lient, partie, et assesseur crim. au siège royal de Chatel- 
leraut. Marie Cl Jeanne ses sœurs. Même f. et seg., par. de Naintré ; 
1711, 1717 : Chatelleraut. (r. 435, p. 96 ; r. 437, p. 182, 185 ; r. 
438, p. 299.) 

MASSOBIE (Pierre de la), Chev., donataire de Marie de Chazelles, sa 
mère. T. s. de Gourdes, par. de Mialeix: Elect. de S' Flour, 1684. (r. 
503, p. 304.) 

MASSOUGNES-LA-TOUR (Jean- René de, Chev., enseigne de vaisseaux. 
F. s. de Bois-Bodron, par. S' Pierre du Chemin : Vouvant, 1699. (r. 
436, p. 229.) 

MASTAZ (Loyse de), comtesse de Perigord, etc., donne à son fils Ar- 
chambaud (VI), C^e de Perigord, le chat, et châtell. de Mastas ; 1396. 
(r. 335, p. 115.) 

MASTIN (Jean, Jaques, Arduinle), écuyers, Sg. de la Roche- Jaquelin. 
Les Gd et Petit Maiguis es par. S' Martin, S' Aubin et de Louperon : 
Montfaucon, 1500 ad 1508. {r, 332, p. 72, 73, 74.) 

MaSTIN (François le), écuyer. F. s. de la Merlie: Thiern, 1517. (r. 
472, p. 80, 106.) 

MASTRA, aussi Matra (Eustache de). Dam., débouté de sa prétention 
sur le chat. d'Annouay, contre Guill. de Rossillon; 1274. (r. 1375, p. 
2303.) — Pierre de la Matra, Dam. Maison du Colombier, justice et autres 
dr.: Forez, 1296.-^ Ancachon de Matra, Dam ; Idem; 1316. — Tachon 
de la Matra, Dam. ; Idem ; 1336. (r. 491, p. 230 ; r. 492,^». 60, 212.) 

MATEFLONT (Marie de), v^ d'Eustache Hérouard, écuyer. S'' de Gra- 
ville, fille de Réué de Matellon, et de Gabrielle de Weslrebourg. Fief, 
dîme et h. j. de Givrou, par. S^ Denis de Pallin : Dun-le-Roi. 1670. {r. 
443, p. 67 ;r. 445, p. 35.) 

MATHAREL (Pierre). Terre delà Martre et dép., par. S' Babel: Riotn, 
1669 ad 1683. [r. 499, p. 51 ; r. 500, p. 90: r. 503, p. 9.) — Ant. 
Matharel, écuyer, soniils; Idem; 1702, 1723. (r. 506, p. 128; r. 309, 

p. 11.) 

MATHAREL (Jean), lient, en la maréch. d'Auv. Chat, du Jout et dép., 
par. S» Germain sous Usson; 1669. [r. 499, p. 129 ; r. 500, p. 57.) 

MATHAREL (Ant.),lieut. gén. aubaill. d'Usson, fils de noble François 
Matharel, revêtu de la même charge, T. s. de la Teyras ; eus. le chat.. 



MAU W 

dom. et seg. du Chcry, es par. de Brcnat, de Chamcsne et de Vernet : 
Elect. d'Issoire, 1U83, i60o. — J. B. Matharel, i'Cuvjt, sou fils; idem; 
1716, 1726. (r. 503, p. 26 ; r. 50i, p. U. 3S ; r. 507, p. 102 ; r. 810, 
p. 26.) 

MATHE (Jean), (ils do Icu Jean et Malho, et (îiiill. son fivro, curé de 
Lurc\. Purlio du moulin de l'ousscl sur la rivière d'Aliron, terres, prés et 
bois: Moulins, 1384. !4H. (r. 45S, p. 48, 81.) Non nobles. 

MATHEFELON (Jean del. Terre de S* Suplice (Suîpice) sur Loire: 
chàioll. de Rochefort, 1 145. (r. 337, p. 33, 36.) 

MATHER (Janel), paroiss. de Lupercy-sur-Abron. Partie de moulin, 
pré.s, terres, et boi.s au ter. de Mareguy : Moulins, i3Q7. (r. 454, p. 271.) 
Peul-iHre le mL^nie (|ue Mallie. 

MATHERON (Colas), pour lui et ses frères. Moitié d'une mote et garen- 
ne, appel, de Cery, avec 4 sesterées de terre et un pré, par. «le Beçay : 
Aynaij, l4.io. (r. 463, p. 39.) 

MATHIEU (François de), écuyer. S"" de Dardes, pour son ép., fille de 
Cabriel de (îuillaumanche, écuyer, Sg. de Bouscage. Cens et rentes en 
directe seg., es par. d'Orsonnete, Nonuetle et autres : Elect. d'/5Soe><?, 
1699. (/-. 506. p. 69.) 

MATHIVET (François). Ténem' appel, le mas du Gros, par. S' Mexant : 
Aubusson, 1684. (r. 474, p. 414.) 

MATK.\ (Pierre), clian. de S' Sauveur de Hérisson. Partie de la g'**^ dî- 
me qui -se recueile es par. de Villjine, S' Caprais et CérUlv : Hérisson, 
1726. {r. 480, p. 53.) 

MATKAS (François de), écuyer. fils de Henri de Mairas, écuyer, et de 
Magdel. il'Ûroé. al. d'Orie. T. s. du Cliier, Fouliouse, Yottet, al. Yout, 
Auieyrat et autres: Carlut, Montpensier, Riom, Usson, 1669. (r. 499, 
p. 439 ad 441.1 Signe : d'Yout-Hutairat. 

MATICIERES (Laurent de). Dom. noble, h. m. etb. j., par. d'Auzelle: 
niom, 1683. (r. 503, p. 129.) 

MAL'BERT, aussi Malbert (Achardin), Dam. Maison, dom., dlme, étang, 
moulin et air. fiels es par. de S' Priest et de la Chapelle d'Andelau ; 1301 . 
— Bleynet Maubert, Dam.; Idem; 13:22. — Jean et Roger Maubert, Dam., 
enlans dud. Blevnel ; Idem; 1351, 1377 : Gannat. (r. 457 bis, p. 61, 
94, 109, 139; r. 458, p. 19.) 

MAL'BERT (Symonet), Dam., fils de teu Hugues Malbert, Dam., pour 
lui. ses frères et sa-ur Bartholoniée, Clément et Alise. Dom., dîme, éi;uig, 
moulin et censés mêmes par. que ci-devant : Gannat, 1349. [r. 458, p. 49.) 

MALBERT (Margote). Dam'oiselle, y" de Guill. de Rosiers. Quatrième 
|>yriie de la dîme de S' Priest : Gannat, 1397. (/•. 457 bis, p. 53.) 

MALBOT, al. Mauboc, etc. (Petronille), Dame de Jorcat, y« de Jean 
Bernuçon, Dam., pour leur fils Guill. Il«'itel dePerons; dom. et seg. es 
par. di' Leugi, Monestier, S' Loup et Rougeres : Billjly Vermuil, 1342. 
ir. 455, p. 274, i50: r. 459, p. 164.) Voy. Bernui;ou. 

MAUBRLN (André), à cause de Bonne de l'E.scballier, safo, reçu à hom- 
mage en conséquence d'un autre prêté le 7 nov. 1403, sous l'obligation de 
faire Tarr. guet au chat, de Thieru, àcau.>e de ses maison, grange, terres, 
prés, bojs, situés à Coulonges: Thiern, 1518. — Ant. Maubriin, leur 
fils ; Idem; 1517. (r. 472, p. 90, 91.) 



m MAU 

MAUBtJÉ (Claude), écuyer, Sg. de la Gueriniere et autres lieux. T. s. 
de Boiscoustaud, par; deCliizé: ens. le fief de Mazuraidt, appel. Bois- 
Ferrand: Lusignan, Maubergeon, 1663, 1669. — Jean Maubué, écuyer, 
son fils; Idem; 1697. — Jean-Joseph Maubué, écuyer. Mêmes possess. ; 
1716. (r. 433, p. 130, 131, 257 ; r. 434, p. 91, 92; r. 436, p. 63, 66 ; 
r. 438,p. 72.) 

MAUCLER (François), Cliev., liérit. de sa sœur Renée Mauclerc, v^ de 
Jean Roussel, lieut. dartillerie en Poitou. T. s. de la Muzancher, et 3<= par- 
tie de la baron, de Baussay-le-Noble : Loudun, 1660, 1664. — Gui Mau- 
clerc, Chev., son fils, et de Françoise le Jay ; Idem ; 1671. {r. 353, p. 
12; r. 405, p. 47; ?•. 394, p. unique.)- 

MAUDRAS (Annet), S'' des Granges, pour Cather. Teillot, sa fe. Chalell. 
t. s. du Bouchet, cens et rentes sur div. par. : Elect, de Clerm., 1723. 
(r. 508,;). 166.) 

MAUDROUX (Simon), fils aîné de Noël Maudroux et de Marie Bellanger, 
bourg, du Mans. F. s. de MauUe : Maine, 1606. {r. 352, p. 22, 23.) 

MAUDUIT (François du), présid' au gren. à sel d'Issoudun. Fief des 
Tureaux, par. de Lury: Vierzon, 1726. (r. 451, p. 117.) 

MAUENHAC (Hélène, f* de GuiU. de), fille de feu Rigaud de Murât, 
Dam. Sa part du chat, de Taersac, par. S"^ Julien ; autres dom. et dr. : 
Cariât, 1315. {r. 472, p. 140.) 

MAUFRAS (François), Chev., Sg; de la Noe, al. Lanot. Dom., cens 
et rentes en la châtell. de Champtoceaux ; 1456. (r. 332,p. 126 ; r. 341, 
p. 139, 143.) 

MAUGARS (Jean et Bartholomée), enfans de Guill. Maugard. Cens et 
rentes es par. de Charede, Sanciat et Montodre : Chantelle, 1349, 1357. 
{r. 458, p. 117, 127.) Non noble. 

MAUGIBERT (Huguet de), prévôt du Plex. Hôtel, mote, fossés, dom., 
cens, rentes, arr. fiefs : CfuinteUe, Murât, 1443. (r. 458, p. 338.) 
.' MAUGIER (Pierre et François), fils de Pierre Maugier, écuyer. S"" deS 
Granges, et de Cather. Chamellin donal. universelle de Jaques Maugier, 
écuyer, cens, au pari, de Paris. F. s. de la Mâiugoterye, par. de Voruay 
Dun-le-Roi, 1681. (r. 443, p. 320.) 

MAUGILBERT, al. Maugirbert (Pierre de), recon. tenir du Sire de 
Bourbon sa maison de Boulée, dom., bois, garenne, pêche. Cens et IshI- 
les, par. de Tronchel ; 1300. — Guill. de Maugilbert, al. de Boulée, 
Dam. Dom., cens, renies, tailles; 1 330, 1357. (r. 460,_p. 139, 171; r. 
464, p. 309.) . , ■ ."v 

MAUGILBERT (Jean de), écuyer. Hôtel, t. s. de Boulée, par. de Trou- 
chel ; ens. le lènem'^ de la Reaulte, étang, mouliu, prés, dîmes et tailles^j 
par. de Chantenay : Boiirh., Souvigwj, Verneuil, 1-443. (r. 464,p. 8?) 

MAUGIRON (Denis-Timoléon de), fils de François de Maugiron, Chev., 
Sg. de Chat. -Bourg et autres lieux. T. s. d'Arapuvs : Lyon, 1719. (r. 
497, p. 14.) 

MAUGIS (François de), Chev., B"" des Granges et de Crosses, et Louis 
de Maugis, prêtre, son frère. F. s. et h. j. de Crosses : Dun-le-Roi, 1695. 
— Angelique-Eléonore de Maugis, comme légat, imiv. dud. Louis, son 
oncle ; Idem; 1710, 1717. (r. 449,p. 27, 82, 298.) 

MAUGON (Eynorde de),filledeGualde Maugon, fait sontesiam.etchoi- 



HÂU 87 

s'il sa sépulture en l'égl. de S' Loger de Cognac, devant l'autel de la Vier- 
ge, à côté de sa mère ; 1383. (r. 1405, p. 387.) 

MAUGUE (Benoit), écuyer, secret, du Roi, inspecteur gén. des liftpitaux 
dAlsace. T. s, d'Enlraigues, es par. de même nom, d'Ennezat, Yareancs 
et autres, acq. de feu Jean Law et d'Ant. Ruzé, Chev.. M»* d'ElViat: lUom, 
172'J. (r. 510, p. 33.) 

MAUGUIN (Guill.l. Une part dans la dîme de Monlvic, censel rentes : 
Hérisson, 1353. (r. 462, jj. 44.) Non noble. 

MAL'Gl'lN (Joseph), apotliicaire h Bourbon, cl Jeaiiae Vigie, sa (^.Moi- 
tié d'une maison aud. Boji/6o», appelée Branel ; 1698 ad 1714. (r. 475, 
p. 270 ; r. 477, p. 129 ; r. 178, p. 567.) 

MAl'LAY (Henri de). Herborgenienl et tour de Maulay, [)ar. de même 
nom: Loches mi Loxiilun, 1319. (r. 432 bis, p. 36.) 

MAULAY (Jean de), écuyer. F. s. de Ciermont, par. de Mayet : CMt.- 
du-Lcir ; ens. ceux de Breil, de Genestel et de Faings: liaugé,, — Louis 
de Maulay, écuyer, son iils aîné ; Idem ; 1489, 1503. (r. 348, p. 1, 36 ; r. 
348 bis, p. 18.) Voy. Fouirell. Voy. Mandort (Jean de). 

MALLE (Aymé de la), ul. la Mohie, clerc. Tènem' au bas Aymon, el 
mouvance en dépend. : Chaveroche, 1301. (?'. 468,;). 202.) 

MALLEYRIEK (Guill. Sire de). Tour deCursay : Loudun, 1319. {r. 346, 
p. 2.) Tient de lui : Aimery de Mon/., Vallet. Voy. Odart. 

M.ALLMOINE (Raon). Terres, vignes, prés, cens et rentes. — Hardouin 
Ma'umoigue. llerbergemenl, terres el bois de Chavigne ; 1319. — Jeanne 
Maulmoyne. Hôtel de Chavigne el dép. ; 1409: Loudun. {r. 341, p. 44 ; 
r. 346,"p. 9;r. i3ibis,p. 28, 53.) 

MAUL.MÛNT (Louis de), écuyer. F. s. de la Lègue, en la châtell. de 
Grosanl : yl/arc//^, 1506. (r. -ioi, p. 174.) 

MAL'LNY (Hervé de), Chev.,Sîre de Thorigne et de S'Aignan. T. s. de 
Bellesaullc ; 1407. — Guill. de Maulny,, Chev., Sg. de S^ Aignaii; Idem; 
ens. les bois de BruUon, de la Ferriere, etc. ; 1457 : Mans. {r. 343, p. 
35, 36 ; r. 344, /». 118 ; r. 345, p. 37.) 

MAULPERTUYS (Jean), dem. à Brion, Maison, terres, dîme, bois et 
mouv. a Fleingt'S, eu la chàlell. d'Arcy. — Jean el André Maulpertuys, 
sesenl'ans ; Idem ;l38iad 1102. yr. 466, p. 142,157; r. 467, />. 2,46. 

MAULVILLE (Jeanel de). Dam. Ten-es et vignes en la par. de Besson ; 
Souvifinij, 1300. [r. 467, p. 232.) 

MAlMARCllË (Bertrand), écuyer, capitaine de Valliguy-le-Monial. Moi- 
tié d'une mole «l garenne, terres et prés, par. de Beçay : Aijnay, 1^55. 
(r. 462. p. 351.) 

M.VL'MESCUIN \_JaqueS de;, Chev., Sg. de Mauquarlier, Iils de Jaques 
Maumescliin, Che'v. et d'Antoinette Sauvage, T. el chàlell. du Lac, mouv. 
du C'e de Beaufort en Vallée : Anjou , 1660. (r. 355, p. iiO et suiv. ; 
r. 430, p. 41.) Rel. de lui : Jaqui-s de Bauvais, Sg. de la Couettiere ; Ga- 
briel de Charmieres, el Marie de Cliampague, sa f", S"" des grandes el pe- 
tites Poissonnières ; Charles delà Croix, S^de Monnet; François le Gou\, 
Sfde la BouUaye, étuyers. 

MAUMONT (Agms de), aussi Malmonl, v<^ de Guill. de Thiern, tutrice 
de Couler el de Bnuiissent, leurs lillcs. Chàl. de S' Maurice et partie du 
Till. de S' Germain-Laval ; ens. le chat, de Bussy, dooi- et seg. : forez. 



88 5IAU 

1314. (r, 492, j}. 228.) La même, à préseat f« de Guill, Grenant, ai. 
Ganant, Chev. Sg. des Bordes, celui-ci elson frère Aymeric, comme proc. 
d(* Brunissent, fille de ladite Agnès, s'accordent avec le C'e de Forez au 
sujet de 5500 1. qu'il leur dcvoil; 1320. [r. 1381, p. 3304.) 

MAUMONT (Heret de), Chev. Dîme, justice, cens et rentes sur le mas 
de S^ Alire, et droit de baquet sur le Nau de Ris: Gannnt, 1375. (r. 4S7 
bis,p.ns.) 

MAUPERTUYS (Guill.). Maison sise à Bcmrjé; 1481, {r. 438, p. 10.) 
MAUPLAINE (Gérard de), Malaplenu, Dam. Le repaire delaDurance, 
et divers mas es par. de Cayrols, Romegos, S' Mamet et autres : Cariât, 
1339, 1354. (r. 472, p. 131 ; r. 473, p. 13.) 

MAURANGES (Jean de), Dam. pour son ép. Marguer., fille de Pierre 
de Liniers. Moitié du tênement de himers, Lineriis, par. de Celle: lé- 
moins, nobles Guill. de Mars et Bernard de Feynerols, Chevaliers : Forez, 
1348. (r. 490, p. 139.) 

MAURAS (Charles), Chev., Sg. de Chassenon. T. s. de la Frouardiere, 
par. de Lezav: Vouvant, 1703 ad 1722. (r. 437, p. 47 : r. 438, p. 188, 
478.) 

MAURAS (Susanne-Refiée), v^ de Jean de Massougne, Chev., Sg. de la 
Tour, comme tutrice de leurs enfants Nicolas-René, Susanne-Marie et 
Cliarlotte-Àymée de Massougne. F. s. de Bonrepos, par. de Cerigne ; ens. 
le terrage de Pissot : Vouvant, 1717. (r. 438, p. 318, 319.) 

MAURELS (André) vend à Jean, C'^ de Forez un pré assis à Sury le Com- 
tal; 1309. (r. 1395, J9. 252.) 

MAUROY (Marien de), écuyer, capit. au rég. de la Reine, successivement 
lient., puis commandant du Roi a Phaitzbourg, à cause de Marie, al. 
Charlotte de Bron, son ép. , fille du S"" de Bron, écuyer, Sg. de Lommoy. 
F. s. de Commesoit et du Puis de Varennes, par. de Neuilly : Dun-le-Roi; 
ens. la t. et seg. de Boullier, par. de Deux-Chaises : Murât, 1695 ad 
1723. (r. 447, p. 187; r. 449, p. 304 ; r. 477. p. 233; r. 478,p. 464.) 
MAIIRSIERES (Pierre de), de Maurseriis, Dam. Mouvance sur divers 
tènemens en la par. d-e Raolhac: Cariât, 1355. (r. 472, p. 145.) 

MAUSSABRÊ (Gilles de), écuyer, Sg. de Vignoles, veuf de Jeanne 
Rousseau de Lage. F. s. de Banizettelage, par. de Nouaillé : Marche, 
1669. (r. Ali, p. 177.) — Laurent-François deMaussabré, Chev., Sg. de 
Chilloué, al. Chilloy, leur fils, et Louise le Groing, son ép.. fille unique 
de Gaspard le Groing,- écuyer, Sg. de Puybarbeau. Fief d'Arfeulle Vedi- 
gniat, par. d'Ars : Ahun, ; ens. la 4^ partie de la dime de Limerolles que 
son beau père avoit acq. de Hugues de Buchopot. Sg. de Fromenteau, et 
de Marguer. Bertrand, son ép. : Issoudun, 1681, 1686. — Gilbert, Henri, 
François, Joseph, Anne, Marguer. de Maussabré, leurs enfans ; Idem > 
1699. (r. 445, p. 367 ; r. 446, p. 139 ; r. 447, p. 223 ; r. kHi, p. 556.) 
MAUSSON (Tartarin de). Tour et herbcrgement de Mausson. — Jean 
de Mausson, Chev. ; Idem: Mirebeau, 1369 ad 1459. (r. 331, p. 61, 63, 
64.) Voy. Champaigne (Cather. de). 

MAUVISE (Guill. de). Dam. Partie de la dîme de Bauzat, chàlell. de 
Gencey: Poitou, 1300. (r. 469, p. 41.) 

MAÙVOISIN (Hugues), Chev. Maison et dép. au chat, de S' Baldomer : 
ens. la t. et seg. de Chevrieres, de Caprariis. — Cather. sa fille, f« de 



i; 



MAY 89 

r.uillet «11- Mons, fils île Pons Mitta'de Mous ; Idein : Forez, 1 325 ad 1360. 
/•. 490, p. 134, 207 ; r. 491, p. «8, 263; r. 1401, ;>. lOOO.) 

MAUVOISIN (Offredj.Dam., lils de feu Pierro Maiivoisin. Chev., et de 
r.allier. N*". T. s. df Piiiev, aux maiitliMiens de S' Eugendc et de S' Baldo- 
mer: Forez, i:W3, 1343." [r. i!>0, p. lOi ; r. 191, />. 85.) 

MAUVOISIN (Gui), écuyer du Roi, vend au Duc d'Anjou sa terre de 
Hevoire, dom. et liefs en dép. près Loudun, à lui venus de Jean de Be- 
lon. Chev. : 1375. (r. 331,/;. 73.) 

MAlTOISliN (Lieuard), Chev., et Jean Mauvoisin, écuyer, son fils. Hô- 
tel lort, doni. h. j., dîme, scrls de la Fourest, par. de Rougnier, al. Ru- 
gniei: Hérisson, 1488. (r. 4G-2, p. 237 ; /'. 182, p. 9 ; r. 484, j). 52.) 

MAX (les enl'ans mineurs d'Ant. du). F. s. de la Creuse, par. de Thiel : 
Moulins, 1717. r. 417, p. 288.) 

MAXIMEr. Mad'imiaro (Jean), Dam,, fils de feu Jean Maxiraeu, Dam., 
vend son cli:H., t. et s. de Maximeu au Sire Girard de Langes, Chev.: 
Ih'caujeu, 1271. (r. 1366,;). 1478.) 

MAYS (Girard de). Dam. Subventions, cens, tailles et autres usages au 
cli;\t. de Chaignon, ac(j. d'Arthaud de Rossillon, Dam., Sg. d'Annonay, 
neveu d'.Vyniar, archcv. de Lyon, pour en jouir comme avait lait Agnès, 
fille (le feu Jocerand Ravnier, Chev., i^ d'Etienne Paturel , fils de feu 
Et. Palurel de S' Priest', Chev. ; 1281. (r. 1392, p. 738.) 

MAY, Mayo (Jean de) fils de feu Hugues de May, Chev., vend il noble 
Jean Dreus de Mello, Sg. de Chàt-Chinon, de Castrocanini et de S' Her- 
ment, certains droits qu'il percevait aud. lieu; 1312. (r. 1380, p. 3237.) 

.MAYS (Guill. de), Chev., et Jean, son fils, vendent à Jean, C"' de Fo- 
rez, les cens, renies, coût, et autres devoirs qu'ils percevaient au man- 
dem' de S' Just; 1320. (r. 1394,;». 34, 64.) 

MAY (Jeanne-Marie de), Damoiselle, ép. de Charles dWssy, écuyer, 
S"" de Pouzieux, gentilh. ordin. du Duc de Bourbon. Fief et dom. de 
Rousiere, par. de Maillet: Hérisson, 1688, 1691. (r. 474, p. 676 ; r. 
475, p. 58.) 

MAYAGE (Raymond de), Dam., paroiss. de Rugieres. Hôtel, t. s. de 
Mayage : Billi/, 1300, — Jean de Mayage, Dam. ; Idem, 1322, 1375. 
[r.'ioQ.p. 103; r. 457, p. 138, 139.) 

M.VYAT (Jean), av. en pari. F. s. des Tannieres, par. de la Féline : Vei'- 
neuil, 1720. (r. 478, p. 77.) 

MAYAUD (Jeanne), ve d'Alexandre de Bandeau, Chev,, C" de Pardail- 
lan et de Parabere. F. s. d'Antigne ; eus. ceux de la Fosse, de Marillet et 
de Razoges, par. de Mouilleron: Vouvant, 1703. (r. 437, p. 63 etsuiv.) 

MAVERS (Joseph-Marieii de), écuyer, dit aussi .Mayel, Chev., fils de 
rançois de Mayers. Chat. t. s. de la Villatelle, par. S' Gervais ; ens. les 
t. elseg. de Gouttière et de S' Julien la Geneslc: Gannut, Rio7n, 168i 
ad 1717. [r. 303, p. 347: r. 304, p. 122 ; r, 500, p. 101, 292 ; r- 
507, p. l.\ 

MAYFREDE (Bernard et Mathieu), frères, bourg, de Villefranche, tien- 
nent en fief du Sire de Bourbon le manoir de Crosel, en la par. d'Evahon, 
etdfs rentes au vill. de Rochelte, par. S' Marcel : Evaux, 1264. (/•. 471, 
p. 98.) 

.MAYMONT (Etienne, Sire de), Dam., vend â son cher Sg. Gui, C"" de 



90 MAZ • 

Nevers et de Forez, son chat, de Maymont et fiefs en dép. ; ens. les dîmes 
de 3Iontmain, du Malbec, etc. : Forez, 1238. {r. 1394, p. 70.) 

MAYNART (Pierre), chapelain de l'église de Segonzat, rend aveu de 
quelques héritages en la viguerie de Boutteville, et se dit : « Monsieur 
Pierre Maynard » : AngouL, 1391. (r. 1403, p. 124.) 

MAYNART (Guill.), bourg, et pair de la ville de la Rochelle, accense à 
Jean Piron, dem. à Marant, une maison sise au lieu appel. Queue-de-vache: 
La Rochelle, 1443. (r. 336, p. 65.) 

MAYRE (Jouffroy le). Maereierie (mairie) et herbergem' de Preuilly : 
Chinon, 1319. (r. i32, p. 60.) 

MAYRE (Jean de). Moitié de l'étang de Rcchequarré, par. S* Andi'é de 
Crenay : Roche-sur-Oyon, 1407. — Giiill. Mayre, son fils s Ide^n, 1409. 
(r. 333, p. 68, 69; r. 344, p. 119.) Rel. d'eux: Jean Herpedene et Jean 
Voyer, Chevaliers. 

MAYRE (Jeanne de), v^ d'Olivier Jousserant, Chev. pour leur fils aîné 
Olivier Jousserant, écuyer. T. s.deLaire: Civray, I66(i. [r. 433, p. 213.) 

MAYRULET (Joseph de), dem. à Lomarmal. Un ileu sis a Neironde : 
Forez, 1471. (r. 1402,;). 1269.) 

MAZARIN (Armand-Charles, Duc de). Pair de France. Duché-pairie de 
Mayenne : Louvre, 1669. (r. 3o9,p. 103; r. 398, p. uniq.) Rel. de lui : 
Andigné (Charles d), Sg. des Escoltaiz. 
Averton (Emman.-René d'), C'e de Blin. 
Bailleul (Julien du), écuyer, Sg. d'Oreisse. 
Bailleul (Pierre du), Chev., Sg. de Goron. 
Beaumanoir (Louis de). Bon de la Troussiere. 
Beauregard (René de), Chev., Sg. de Fresne. 
Bellay (René du), Sg. de la Feuillée. 
Biars (Jaques de), écuyer, Sg. de S' Georges. 
Bois (Daniel du), présid' au gren. à se! de Mayenne. 
Bois (Guill. du), Sg. de Bordeaux. 
Bouille (Phii. de), O' de Créance. 
Boutailler (René le), Chev., Sg. de Blerronet. 
Bruslart (Nicolas), preni. présid' au pari, de Dijon. 
Cazet (René), écuyer. S'' de la Grange. 
Chalus (Gilles de), écuyer, S»" de la Braudouyet. 
Chaslus (Jean de), Sg. de la Besnehardière. 
Champagne (Hubert de), Bon de Vauselle. 
Champagne (René de), Chev., S"" de Commer. 
Chesnay (Jaques du), écuyer, Sg. de Crappon. 
Chouet (Guill.), écuyer, très, de France. 
Colbert (J. B.), B"" de Seignelay. 
Clerc (Phil, le), Chev., S'' de Lormois. 
Corbière (Charles de la), Chev., Sr de la Besnichere, 
Couasnon (Jean de), écuyer, S"- de la Barilliere. 
Daumagne, a/. Dommaigne (Louis de), Sg. de la Roche-hue. 
Desnaux (Jean), M'^ de Levaré. 
Desnos (G"lles), Chev., Sg. de Hannard. 
Esperonniere (Urbain de 1'), Sg. de Courteille. 
Febvre (Lis-Fr. le), de Caumartin, veuf de Marie-Urb. de S'<= Marthe. 



i 



MAZ M 

Febvre (David le), Sr de la Valletle, présid' eu 1 Eleci. du Mans. 

Fe\Te (René le), écuyer, S' de Coyere. 

Fonlciiaillos (Jaques de), ^;^. d'ivoy. 

Froulay (René de), C'*^ de Tessé. 

Froiihiy [Charles, C* de). Ma' des camps el armées. 

Godard (René», Chev., S"" de Villieres. 

Goiié (Pierre de), écuyer. S"" de .Moidin-Ncul'. 

Goué (Jeau de), B"" de Villeneuve-la-Ouyard. 

Hauteforl (François, M^* de). S' de la Guillerie. 

Haiilonuiere (Ciiarles delà), Sg. de Moiitaudain. 

Haye ^Jean de la;, Sg. de la Rouvray. — Pierre de la Haye, écuyer. 

Isle (Paul de 1). Chev., Sg. de DoUon et de la Marsillerie. 

Laujjlée (Claude de\ M»' gén, des logis, camps et armées du Roi. 

Limonier (Germain, le), écuyer, cons. au présid. de Rennes. 

Martel (Ysaar), Sg. de Landepoulre. 

Master (Charles du). M'* de Bressay. 

Matraye (Ysaac de lai, Sg. de Contest. 

Megauday (Bertrand de), Chev., Sg. de Marolles. 

Monteil (Fr.-Adhemar de), C* de Grignan; Angél. d'Angenne, sa f"^ 

Montesson ^Charles, C'^ de). 

Morel (Braudelvede), V"' d'Aubigny. 

Normand (Jaciues le), écuyer, Sg. de la Couzinière. 

Plessis (François du), écuyer, S"" de Mongenard. 

Plessis-Chaslillon (André M'» du). 

Porte (Charles de la), Duc de la Melleraye. 

Pottier (René) Duc de Tresme, à cause de son chat, de Gesvres. 

(juatrebarbes (Hyacinthe de). M'*' de la Rougère. 

Romilly (François de), M'* de Romilly el de Chesnelay. 

Souvré (Magdel. de), v" de Phil.-Emman. de Laval, M'* de Sablé. 

Tertre (René du), Chev., S"" de la Ville-Limaudan. 

Tillet (Séraphin du), Chev., cons. au pari, de Paris. 

Tragin (Louis de), Chev., Sr de Cohardon. 

Triniouille (Henri de la), Prince de Tarente. 

Vasse (Henri-François, M's de), à cause de sa chatell. d'Orthés. 

Vauborel (Charles de), Chev., Sg. d'AsIille. 

Vaumorin (François de). S"" de la Rouerie. 

Verger (Nicolas dui, Chev., Sg. de la Guerettièrc. 

Vernueur (Henri le), Chev., C'^ de Tillières. 

MAZARIN (Marie-Olympe-Emmanuelle de) fille d'Armand-Charles, duc 
de Mazarin, v» de Christophe Gigaull, Chev., Sg. de Bellel'ond. T. s. de 
Langeais ; ens. le lie! du péage de Tours ; 1740. (r. 427, /». 26, 27.) 

MAZENOD (Calher.), v^ de Manrice-Amédée, C"^ deServien. Rente no- 
ble de l'Aumonerie d Enay, par. de la Guillolière : Lyon ; 1722. (r. 497, 
p. 14.3, 167.) 

MAZERANM (Joseph). T. s. de la Verrière: rentes nobles en la par. 
S' Genis de Laval, et sa maison appel, le Pabis, sise à Lyon, 1735. (r. 
47«, p. 123.) 

MAZERES (Jean de). Dam. Redevances el moilié d'une dime au ter. 
des Landes et de la Goute-S'-Laurent : Verneail, l'SiiO. (r. 459, p. iU.) 



n MEH 

MAZEROLLES (Raoul de), Chev., Bonne, sa f*, et Pierre, son frère se 
déportent au profit du Sire de Bourbon, des cens, rentes et autres dr. 
qu'ils tenoient en sa mouv. : 1240. (r. 1369, p. 1664.)^ 

MAZIERE, aussi Mazières (Armand des). Dam. Dom., dîmes et rentes 
en la par. de Soietes : Rochefort, 1301. (r. 469, p. 33.) 

MAZIERE (Cather. de la), al. de Mazières, fille de feu Jean Juze. Ren- 
tes en grain à Blanzet, S' Victor et Eschiroles : Hérisson, 13o-i. (r. 461, 
p. 281.) 

MAZIERES (Mathieu des), de las Mazeres. Maisons, dom. et dr. aux 
Mazières: Montluçon, 1366. {r. 461, p. -283.) 

MAZIERES (Jean des). Hôtel, dom., cens et rentes de Mazières ; 1443. 
— Georges des Mazières, son fils; Idem, par. de Neris; 1452 : Montlu- 
çon. (r. 461, p. 200, 208.) Non nobles. 

MAZIERES (Phil. -Benjamin de), écuyer. F. s. de Voutron, de l'Hom- 
mée et de Coradeuse, par. S^ Laurent de la Prée ; 1683. — Phil. -Benja- 
min de Mazières, Chev., son fils aîné el de Hélène le Franc ; Idem ; ITOo 
ad 1718. — Benjamin et Pierre de Mazières; Idem ; 1733 : Rochefort. 
(r. 435,p. 128; r. 439, p. 74 etsuiv. ; r, 4i0,p. 19 ;r. 442-,p. 13, 14.) 

M.AZOIRIE (François delà), écuver, Sg. de Joussat et de Durfort. T. s. 
de Gourdes, par. de Meallet : S' Flour, 1723. (r. 509, p. 88.) 

MÉAGE (Marguer. de), Damoiselle, v^ de Guill. Ornite. F. s. de Mon- 
todre ; Billy, 1342. (r. 455, p. 311.) 

MÉAGE (Jean du), écuver, paroiss. de Cherailly, pourMarguer. Duri- 
naz, sa f^. Deu.\ pièces de terre et rentes en la par. d'Ouroux : Belleper- 
che, 1411. {r. 465, p. 163.) Non noble, ella qualité d'écuyer raturée au 
texte. 

MEALET (Amable de), Chev., fils de Pantaléon de Méalet. F. s. de Far- 
gues et de RoÛiat: Elect. à'Aurillac et de St Flour, 1670. (r. 499, 
p. 755. 

MEANDRES (Barthélémy de les), fils de feu André de les Méandres, et 
Jean, son frère. 3Ienus cens en la par. de Salis, mandement de Cernerie: 
Forez, 1318. — Pierre de les Méandres, son fils et poui- lui ; Jean, Bar- 
thélémy, Guill., Agnès, Cécile et Marguer., ses frères et sœurs ; Idem ; 
1349. {r. 491, p. 45, 60; r. 492,p. 278.) 

MEAULME (Michel). Fief de la Ttouàière: H. -Marche, 1669. (r. 474, 
p. 56.) 

MEAULME (Marie , ve en premières noces de Jean-François Mestault, 
proc. du Roi en la chamb. du dom. de Bourbon., et en secondes noces 
de Jean Roccfue, écuyer. F. s., du Donjon, al. du petit Fourchaud, par. de 
Souvigny le Thvon : Bessay, 1698, 1700. (r. 476, p. 13 ; /•.478,p. 570.) 

MEAUSSE (Hugues, Sire de\ et Ysabeau, sa fe, ayant vendu le dom. 
et seg. deVillars-Loubois, consentent qu'il soil retrait parDreues de Mello, 
Chev., Sg. de Chàt.-Chinon : Moulins, 1281. {r. 454, p. 328.) 

MEBEZON (Jean de). T. s. de Mebezon : Mans, 1404. (r. 343, p. 46 ; 
r. 345, p. 36.) 

MECHATIN, Mechin. Voy. Meschatin, Meschin. 

MECTON (Guillodon), notaire à Sury le Comtal, tient du C"" de Forez, 
l'étang situé à la carrière S' Jean de. Vo»f6r/s50H; 1479. (r. 1402, p. 1267.) 

MEDECIN (Guill.). bourg, de Sedelon, et Agnès de Poissons, Damoi- 



MEL 93 

selle, sa f", vendent a Guill. Cliarenloii, <lem. k Châl.-f.liinon, ce qa'ils 
tiettaent es par. de Moulins-Enj-ilborl et de S' Léger «li- Fougrais : Niver- 
nais, 1404. (r. 1380, p. 3-2o4.) 

MEHl N (Dame Pliil. de), v*' de Murât, Sg. de Pousy. pour elle et leurs 
eofans, Jean, Helielte et Callier. Hôtel, l, etseg.de Pousy cl de Laugère, 
dîmes et arr. fiefs: Belleperche, 1390. (r. 468, p. 170.) 

MEIGNEN Maurice le), Herbergement de la Guilletière : CMt.-Ceuus, 
lti9, 1455. \r. 332, p. 11 i, llîi.) 

MEILLET (Fran»,'ois\ proc. au présid. de Gueret. Fief de Rozat : Gue- 
ret, 1669. {V. 474, p. 18.) 

MEILLEURA (Jean-Claude. S' de Peliol. Fief de la Forterre et de la 
Mothe-Mfiiusier, par. de Tliiel : Bessay, 1724, 1728. (r. 478, p. 553; r. 
480. p. 11.) 

MEILLIRENT (Guiol), Dam. Maison de Meillirent, dom. et partie <le la 
dime de Baigneux, es par. de Chabilli et de Maloy au dioc. dAulun : Cha- 
veroche : 1323.*(r. 468, p. 144.) Voy. Mellarant. 

MEINGRE (Jean le), dit Boueicaut, Cliev. Honi. au Duc d'Anjou, comme 
G'* de Provence, de ses t. et seg. de Pertuis, Pertusio et de Pellissane ; 
1401. (r. 336, p. 18.) — Autre Jean le Meingre de Boueicaut. .\ccord 
avec Charles d'Anjou au sujet de la terre de Breliniere et del'lsle-Cliaron 
au pays d'Aunis; 1456. r. 335, p. 116.) 

MEISONS (Perrin dej. Dam. Le mas de laCondemine et un pré a Mon- 
cbemin : Moulins, 1300. (r. 454, p. 296.) 

MEISSON (Pierre), bourg, de Calomont, vend à Jean Guillaume, notaire, 
quel(|ues parties de terre, près l'étang de Coneysoux : Beaujeu, 1405. (r. 
1391, p. 318.1 

MELAY (Jean de), écuyer, pour sa f^jGuillomete de la Rivière. T. s. de 
la petite Mulotiere, dom. et dinve, .par. de Moutigne : Baugé, 1434. (r. 
342. p. 31; r. 347. />. 40.) 

MELDRIS (Barthélémy et Jean de), frères. Dom. direct, cens, garenne 
et corvées au courtil de (iotaneyra; 1335 : Forez, (r. 493, p. 13.) 

MELET (Hugues de), Dam., Sg. de Belforl. Le mas de la Faie et dép., 
asfis au chat, de Taorssac : Cariât, 1355. {r. 473, p. 14.) 

MELL.\R.\NT (Guill. de), al. Melleran, Dam. Maisons, pourpris, terres 
et autres objets es par. de Chambilly et de Meley, aux dioc. d'Autun et de 
Lyon : Chaveruche, 1302. (r. 468, p. 310.) Voy. ÎHelleren. 

MELLARS (Helie de), Dam. Le mas de la Cogneure, situé à Brenay ; 
cens et rentes es par. de Félines et de Turgiet : Cliantelle, Verneuil, 
1300. (r. 460, p. 98.) 

MELLARS (Helion, Hugues, Guill. de), autrem' dits de Giulay,a/. Gui- 
lay, etc.. Dam. Maisons, dom., dîmes, pèche, cens et rentes es par. de 
Mellars. Cres.sanges, Trebent et autres : Cliantelle, Verneuil, 132-2. (r. 
458, p. 207; r. 460, p. 33, 73, 247). — Hugouin et Hclious de Mellars. 
Dam.; Idem; 1342. (r. 4S9, p. 158; r. 460, p. 58).— Hélionde Mellars, 
Dam. Hôtel, t. seg. de Mellai-s ; autres dom. et dr. es pai-. de Sauciat, 
Féline, TOuroux; ens. la dîme de Baissac, etc.: Hérisson, Verneuil, 
1357. (r. 462, p. 166.) 

MELLE (Jeau du), Chev. Chàtell. de Gongu ; Mans, 1392. (r. 345, 
p. 54.) 



n ME» 

MELLEREN (Pien-e de), fils de feu Et. de Melleren, Dam. Mole et mai- 
son de Melleren, terres, bois et prés en la par. de Melay, à lui échus par 
le décès de Hugues de Melleren, son cousin germain : Cbaveroche, 1366. 
(r. 468, p. 252.) 

MELLES (Beraud, al. Bernard de) prêtre. Cens et rentes es chàlell.de 
Billy. CMntelle. Verneuil; 1505. (r. 452, p. 59.) 

MELLET (Guill. de^, a cause de sa f* Dure de Nozeres, fille de feu Av- 
mon de Marmains. Dom., dîmes, cens, et le clos des murs es par. de Tre- 
sail, Jallgny et de Chastel-Perron, Oastripetrosi : Chaveroche, 1301. [r. 
468, p. 309.) 

MELLEZ (Guiot), de Greneys, avoue les dom. etijois qu'il lient h Ma- 
regni : Moulins, 1300. (r. 454, p. 270.) Non noble. 

lilELLO (Ysabeau de), Voy. Merlon ou Merlou ainsi mal à propos écrit; 
1285. 

MELLO (Guill. de), Sg. d'Espoissb, Chev. et Marie de Chat. Villain, son 
ép., ratifient certain accord passé avec Jean de Chat. Villain, Sg. de Luzy, 
frère de la dite Dame ; 1321. — Jeanne de Mello, C"^^ d'Eu, du consen- 
temenl de Gautier, Duc d'Athènes, son fils, constitue à son cousin Guill. 
de Mello, Sg. d'Espoisse, une rente perpét. de 300 1. tour, sur la terre de 
Chat. Chinôn: 1351. (r. 1337, p. 326, 327 ; r. 1380, p. 3250; r. 1388, 
p. 15.1 Voy. encore Merlou (Dreue de). 

MELLO (Sire Claude de), Chev., à cause de Jeanne de Norris, son ép. 
T. s. de Chat. Guion, Castri Guidonis : Amc.,4396. (r. -471. p. 21.) 

MELLO (Charles de), Chev. Sg. de S^ Bry, et Ysabeau de Montagu, sa 
fe, fille de feu Louis Listenoy, Sg. de iMontagu, et de Marguer. de Beau- 
jeu. T. s. de Montgilbert et de Breuil : Bourbon.., 1427. (r. 1360,/;. 
840.) « 

MELLON (Jean de), al. Mollon. Métairie de Jarriay et dr. d usage en la 
forêt deBurczay : Chdt.-du-Loir, 1394, 1402. (r. 344, p. 26, 115.) 

MELLOT (Guill. de), Sg. de S' Pri.\, garantit les conventions passées 
entre Archambaud, Sire de Bourbon, son neveu, et Béraud de Mercœur ; 
1243. (r. 1369,;?. 1688.) 

MELUN (Guill. de), mari d'Aulide, fille de feu Gui, C'« de Forez, re- 
con. avoir reçu de Renaud, C'^ de Forez, 1200 1. lourn. à compte de la 
dot de sa f^; 1260. (r. 1393,;). 13.) 

BIELLiN (Gabriel, V'e de), brigadier des armées du Roi, pour Louise- 
Jeanne -Armande de Melun. T. s. de Chateldon et de la Mote, par. deCha- 
-teldon : B«%, 1717. {r. 477, p. 245.) 

MELUN (Louis de). Duc de Joyeuse, prince d'Epinoy, fils de Louis de 
Melun, F. s. deMontlieu etdeMontgayon: A'ain^M, 1724. (r. 441. p. 1,2.) 

MEMORIN (Marguer. v^ de Guiot de), et fille de feu Monnin Brochart, 
Sg. de Chagi, Dam., comme tutrice de Thibaut, leur fils. Hôtel de Memo- 
rin, dom., rentes et tailles, en la par. de Lisigny : Moulins, 1354. — Gi- 
rard de Memorin, Dam. ; Idem; 1378. (r. 45D,'p. 42 ; r. 457,p. 278.) 

MENAIVA (Dalmase, fille de feu Milon), Chev., épouse de Beraud de 
Vaux, Dam., vend à Regnaud, G'*' de Forez divers cens et rentes en la par. 
de Violeis; 1262. {r. 1397, p. 248.) 

MENAJOA (Guill.), Dam. Hom.de tout ce qu'il lient delà barou'« de i''o- 
rez; 1248. (r. 493 bis, p. 27.) 



HEN 98 

MENARDEAU (Renée de), v« de François-Louis de Lnstanges, Cbev., 
M" de Beduere, Dame de Jarnieux. T. s. de Cliarbouniere, par. de Per- 
cenal : Ussel, 1717. {r. 477, p. 310.) 

MENEGEU (Babeau), v« de Guill. Nezel. paroiss. de Jaliyny. Huitième 
parlio de la dline appelée BeBeisson-Dieu; terres, prés el tailles ù Chasse- 
gnetles : Chdi'froche, 141 i. (r. lOU, p. 366.) Non noble. 

MENEJOY (Hugues). Terres, bois, vignes et tailles en la par. de Jaii- 
gny : Chaieroche, 1342. (r. 468. p. 127.) 

MENEJOIE iHuguette). (ille de feu Perrin Menejoie, Dam., pour Ja- 
quette, sa sd-ur. T. s. de Sonie ; pré.sent, Je;in de Forges, Dam. ; liourb.- 
Laury, 1375. (r. 467. p. 94.) - 

MENESSIER (Pierre), écuyer, pour lui, Marguer. du Vergier, sa mère, 
Pbil. et Jean Menessiers, écuyers, ses frères, enfans de feu Colas .Menes- 
sier, écuyer. F. s. du Vergier, et dinie deMonestey : Mouliiis, Verneuil, 
1443. (r. 454, p. 168.) — Louis Menessier, écuyer, paroiss. de Monlbu- 
gny. La baillie de Menessier ; le bois de Teneulle, cens el autres dev. : 
Moulins. 1443. (r. 455, p. 90.) 

MENGIN (Hugues), clerc du Duc de Bourbon. Remise à lui faite des 
cens el rentes quil devoit sur son liôlel de Voussac el terres en dép. : 
Chantelle, 1358. (r. 458, p. 241.) 

MENGIN (Jean), cons.-clerc au pari, de Paris, el Anl. Mengin, enfans 
de feu Nicolas Mengin, très. gén. du Duc de Bourbon, et de Marguer. 
Laurence ; ens. Anthonie et Luce Meugines, tilles de feu Jaques Mengin, 
secret, du Due de Berri. Grange de Chaureteres, dom., moulin, garenne, 
cens, rentes et dr. d'usage en la forèl de Perrignc. par. de Tronget, de 
S» Bonît et autres : Chantelle, Murut, Verneuil, 1407. (r. 400, p. 398.) 

MENJOT (Jean-Samuel), pour Anl. Menjot, écuyer, très, de Fr. Terre et 
vicomte de Champlleur en Groustel ; ^^1. — Paul Menjot, écuyer; 1713. 
— Charles-Anl.-Paul Menjot, Cliev.,tils aîné de Louis-Paul Menjot; /rfet»; 
1722 : Sonnuis. {r. US, p. 3. 40, 66.) 

MENNAU (Scipion de). S"" de Pontel, capit. au rég. ^es Gardes, pour 
.Vime de Broc, sa f*, v* d'.\mbroise des Escotais, Cbev., Sg. de Chantille. 
Moitié de la t. et seg. dArniilly : Tours, 1646. (r. 355, p. 74.) 

MENOT (Jean), vigneron. Partie du iief el seg. de Treuil-Chevalier, par. 
d'Essariines : Montluçon. 1717. (r. 477, p. 401.) 

MENÛL (Fran(,ois de), Cbev., Sg. de Turbilly, Challoux, le Plessis-au- 
Mayre, etc. F. s. de Mauguerre : Beaugé, 1610. vr. 134, p. 124, 125.) 

.MENOU (François-Urbain de), fils d'Urbain de Menou, Cbev., gentilb. 
de la Chambre. T. etchatell. de Turbilly; ens. le fief de Mauguerre el du 
Gd Bois-Joufray : Baugé, Lu Flèdie, 1661. (r. 355, p. 29.)— Urbain de 
Menou, Cbev., Sg. de Turbilly, lils d Urbin de Menou. — Le vicomte de 
Bretheau : Mans, 1669. (r. 358, p. 78. — Louis-Frauçois-Henri de Me- 
nou, Chev., capit. au'rég.. de royal Roussillon, lils de Louis-Phil. de Me- 
nou, Chev., M»l des camps et années. Terre el cliatell. de Turbilly; ens. 
le Iief de Mauguerre : La Flèche, 1741. (r. 427, p. 38.) 

MENOU (Louis àe), écuver, fils de René de Menou, écuyer. T. s. de 
Genillé : Montrichard , 1668. (r. 358, p. 140.; 

MENOU (René, al. Louis-René de). Chev., Sg. de Chaniplivaull, pour 
Anne Ponnard, son ép,, lille d'Andié Pyunard, écuyer. S' de laCrousIaye, 



96 MER . 

et de Jeanne de Bonnault, Fief et met. de la Collinière, par. de Mery- 
sur-Cher : Vierzon, 1669 ad 1717. (r. 442, p. 232 ; r. 448, p. 17; r. 
449, j3. 288.) — René-Charles de Menou, fils de René de Menou. Ghatel- 
lenîe des Roches-S'-Quenlin, et seg. de la Roche-aux-Belins ; ens. la t. et 
seg. de Genilly et Bois de Rigny : Amboise, Montrichard, 1740. (r. 427, 
p. 23.) 

MENOU (Robert de), Chev., Sg. de Jeu, pour Geneviève §eurat, son ép. 
F. s. de Clerandry : Dun-le-Roi, 1723. (r. 431, p. 79.) 

MENU (Anne), v^ de Claude-Joseph Ameil. Fief de Grandmont, par. de 
Creusier-le-Neuf : Billy, 1736. (r. 481, p. 146.) 

MER (Jean de la), aussi la Meulle. Dom. et h. j. au vlU. de Champs : 
Gannat, 1488.' (r.4o8, p. 82; r. 484, p. 123.) 

MER (Gaspard de la), Chev., fils de Maximilien de la Mer. T. s. de Ma- 
tha et S' Quentin ; 1669. — François-Gaspard de la Mer, son fils, prieur 
comraend. de S'Marry d'Orcet; 1684 : Riom. [r. 499, p. 133; r. 500, p. 
114; r. 503, iJ. 373.) 

MER (François-Hypolite de la), comte de Matha. F. s. et rentes nobles 
deGasteliers et de Mars, al. Maret : Lyon, 1724. (r. 497, p. 220.) 

MERAULT (Agnès, v^ de Guill.), fille de feu Raolin-IIumbert de Tre- 
suble. Quatre pièces de terre en la par. de Tresail : Chaveroche, 1303. (r. 
468,p. 316.) 

MERCERET (Simon), boulanger. Terre appel. l'Ouche-Reuilly, pai\ de 
Vierzon; 1694. {r. 447, p. 111.) 

MERCIER (Guill.), paroiss. d'Agouges. Hôtel, dom. el mouv. au vill, 
de Foutiaul : Bourb., 1342. (r. 464,p, 229.) Non noble. 

MERCIER (Jean), et Guicharde, sa sœur. Cens et rentes en la par. de 
Varennes-sur-AUier : Billy, 1443. [r. 456, p. 34.) Non nobles. 

MERCIER (Jean), bachelier es lois; Guill. et Ant. Mercier, ses neveux, 
enfans de feu Rolin Mercier. Dîme de 3Iontz, par. de Marcillat,acq. d'Hé- 
lène de Roche-D/agon, de Bidaut et de Chalard de Marcillat, ses enfans : 
Morttluçon, 1472. (r. 461, p. 151.) 

MERCIER (Jean), et Jaques Mercier, son neveu, écuyers, vendent au 
C'^ d'Angoul. leurs droits sur le port Saunier de Cognac; 1487. (r. 1405, 
p. 293.) 

MERCIER (André le), greflier civil en la sénéch. de Baugé, fils d'André. 
Fief de la Grillardière, par. du Vieux Baugé; 1665. (r. 357, p. 99.) 

MERCIER (Françoise), v*^ de Pierre Tixier, al. Tissier. Partie du fief de 
la Monneix, par. S^ Alpinien, en la châtell. d'Aubusson : Marche, 1669, 
1684. (r. 474, p. 71, 53o.) 

MERCIER (Jaques), assesseur en Tlsle de Francaleu. Fief de S' Rapt et 
dîme inléodée appelée le Ponx. Et, comme ciualeur de Claudine Mercier, 
les rentes de Beauregard et delà Vergne; ens. la dîme inféodée du Max: 
Marche, 1669. (r. 474, p. 68, 74.) 

MERCIER (Jean, al. Jean-Gilles), fils de feu Gilles Mercier, écuyer, S"" 
de S' Antoine, et de Françoise Gay, pour lui, Marguer. et Pierre Mercier, 
ses frère et sœur. F. s. du Poiriou, par. S^e Soulange : Bourges, 1670, 
1673. (r. 445, /). 116, 370, 370 bis.) 

MERCIER (René), écuyer, S'' de la Ville-Hervé, et son ép. Renée-Bri- 
gite Liège, fille de feu André Liège, S"" de Bataillepain, échevin de Poi- 



MER 97 

tiers. F. s. de Leigné, par. de IMctumoire : Partnuii, I730O-. 436, p. 371.) 
MEKCIER t^Marguer.), v'' dKliiMine Baraton, Sg. de Dames, ions, au 
présid. de Bourges. Droits d'échanges hoaorir. et prééminences en la par. 
de S' Eloi de Gyi : Bourges, 1702. (r. 448, p. 29.) 

MERCIER (monsieur M»" Etienne), cens, au présid. de Moulins. F. s. de 
Cliambuiral,par. deCliiral-rEj^lise; eus. les dîmes de Monoslav et deCiiani- 
pagnai : Chantelle, Verneuil, 1715. (r. 477, p. 146, 147.) 

MERCIER (.\maMe), av. en pari. Maison d'.-Vuteroclie, dom., dîme et di- 
recte, par. de Teiilede et de Cliarl)(tnuieres-les-Vieilles : Cannai, Rioin, 
1717. (r. 507. p 168.) 

MERCQEUR ;Beraud,Sire de),Cliev., donne à Beraud de Mercoeur,son 
neveu, dis de feu Beraud de Mercoeur, la baron, de ce nom ; ens.le cliàt. 
dUssel et 1000 liv. tourn, de rente, en considération de son mariage avec 
Ysabelle, lille de feu Guy, C» de Forez ; et le futur reçoit de Jean, C'e de 
Forez, adulte, frère d'Ysabelle, le cliàt.*deCleypieu; 1290. (;•. 1394, ;;. 
126 : r. 1100, p. 919, 964, 966, 967, 97o; r. 1401, p. 1132 ad 1139.) 
— Ysabelle de Forez, v« de Beraud de Mercoeur, institue pour hérit. 
univ. son iieveu Guionet, al. Guiot de Forez, iils aîné de son frère, C'® de 
Forez; 7 mars 1331. Ouverture de son testam. le même jour. (r. 1401, 
p. 1124,1133, 1140.) 

MERCOEUR (Guill. de), al. Mercuer, Mercuyer, de Mercorio, Chev., 
Sire de Girzac. Maison forte de Cernaut, dom,, étang, Ii. j., serfs, cens, 
tailles et dr. d'usage en la forèlde Tronceon ; 1301. [r. 469, p. 108). — 
Jean de Mercoeur, Dam., Sg. de Girzac. Chat. t. s. de Crevant et de Font 
double ; 1312. — Guill. de Mercoeur, Dam. Maison forte de Cernaut, etc.; 
1352 : Montagu. (r. 468, p. 240 ; r. 469, p. 99.) 

MEREGES (Jean de), Dam. Maison de Mereges et dép.,ea la chàtell. de 
Toyssev, par. S' Didier de Chalarouiie : Beaujeu, 1406, 1432. (r.488, p. 
84, 85.") Voy. Chabue.) 
MERIADEC (Hercules), prince de Rohan, de Soubise et de Maubuisson, 
<ause d'Anne-Geneviève de Levis de Ventadour, son ép.T. s, deGouise 
et de S' Geran- des- Vaux ; Bessay, Verneuil, 1717. (r. 477,/). 312, 313.) 
Voy. Rohan. 

MERIGOT (François), écuyer. Sénéchal de la Marche; 1669; autre Fran- 
çois Mérigot, écuyer, enseigne aux gardes françaises; et Jean Mérigot, 
écuver, Sg. de Cl:»meyrat. F. s. de S'"^ Fayre; ens. la tour S'^ Austrille; 
1681 : Marche. '474, p. 8, 525.) 

MERIGOT (Gabrielle), de S«« Fayre, M*** de Montaguac, ve de François 
de Guain, Chev., M'* de Montagnac. F. s. de Périgord, par, de Bord-S'- 
Georgt's: Montluçon, 1711. {r. 477, p. 55.) Voy. Montagnac. 

MERIS (Colas des). Dam., et Gj^lbert, son frère. Si.xièmc partie de la 
dîme de Vaure : Gannat ; cens et rentes en la par. de Tile, Tilio : Ver- 
neuil, 1411. (r. 457 bis, p. 105; r. 459, p. 113.) 

MERITE (Pierre-J^ean-François). T. s. de S* Martin-des-Lais, par. de 
Gaiinat-le-Vivier : Moulins, iH3, 1723. (r. 477, p. 92; r. 478, p, 460.) 
— Pierre Mérite très, provincial des ponts et chaussées de la général, de 
Moulins; Idem, 1737. [r. 481, p. 160. 

MERLE (Audin), fils de feu Audin Merle. Cens es par. de S' Germain- 
Laval, iNûiresuble et autres : Forez, 1322. (r. 493 bis, p. 46.) 

7 



98 MER 

MERLE (Audin), de Bocerie, al. de Bolerecie. Quatrième partie de ia 
Grange de Vieilles-Chaises, et des censivesen dép., au tenem^ des Essars; 
1333. — Guill. Merle et sa f« Cather. de Vieilles-Gheses, de veteribus 
Chesis. Moitié du tenein^ de même nom, dom. et dr. en dép. ; 1333. — 
Audin Merle, de Bocerie. Garenne et censives à S' Just-en-Chavallet ; 
1340 : Forez, [r. 490, p. 231, 246 ; r. -191, p. 29.) 

MERLE (Ant.), de Calmont, Dam. Serm. de fidél. et prom. d'aveu au 
Sire de Beaiijeu ; 1400. (r. 488, p. U.) — Ant. Merle et Louis, son 
frère, écuyers, enfans d'Anl. Merle, Chev. Maison forte de Raybe, dom. 
et dr. en dép., par. d'Aniplepuy, Ampliputei, et fief en la par. de Clia- 
lamont: Beaujeii, 1416 ad 1459. (r. 486, p. 27, 28; r. 489, p. 358.) 
MERLE (Guill.), pour lui et les enfans de sa f^, fille de Jean deChilaing 
et de Cather. de la Faye. Héritages tenus à foi ethom. lige de Moulins; 
1443. (r. 454, p. 65.) Non noble, 

MERLE (Jean), m'' sellier de S» Flour, pour Antoinette Combes, sa f". 
Cens et rentes en la par. de la Vastrie : Murât, 1669. (r. 499, p. 352.) 
MERLE (Anne), ye de Michel Gueury, mJ, comme tutrice de leurs enfans, 
F. s. delaMothe-menuisier, par. delhiel: Moulins, 1717. (r. 477, p. 438.) 
MERLÉE (Dalmas de la). Dam. Hospice, dom. et seg. de la Merlée es 
par. de la Vaylre, S' Julien, Noirestable, S* Romain et S^ Just-en-Cha- 
vallet : Forez, 1311. — Thomas de la Merlée, Chev. ; Idem; 1327, 
1336, (r. 490,/). 86, 140 ; r. 492, p. 78.) Voy. Merlie. 

MERLERET-BARRÉ (Charles), écuyer, secret, du Roi, Bon de Bour- 
deilles. F. s. de la Vernusse, et le moulin d'Auterive, par, de yignoux- 
sous-Baranjon : Mehun-s.-Y., 1722. (r. 451, p, 51.) 

MERLIE (Thomas de la), Chev. Cens et rentes es par. d'Orleac et de 
Thiern: Forez, 1337. (r. 472, p. 18.) 

MERLIN (Perrin). Partie de la maison, dom. et mouv. de la Teille, par 
indivis d'abord avec Jeannet des Seigleox ; 1350 ; puis avec Guill. de la 
Teille; 1356: Germigny . [r. 466, p. 104, 126.) Non noble. 

MERLIN-BLANC, écuyer. F. s. du Sauzet: Gannat, 1505. (r. 452, 
p. 87.) Voy, Blanc. 

MERLOU, plutôt Mello (Ysabeaus de), « Contesse de Jougny et Dame 
» de Saint-Morise, faisons assavoir que comme nôtres chiers Sires nobles 
» homs Humbers de Beaujeu, jadis Sires de Montpancers, et Conestables 
« de France, heust aquis durant le mariage entre nous et lui, Chaslel 
» Odon et le Chaslel Jozoîrant, et les apertenances, mouanz et estanz dou 
» fie noble Prince Robert, Conte d'Artoys, pour raison de noble Dame 
> Agnès, Dame de Borbon, sa famé, nous reconnoissons que nous, pour 
■ raison doud. fié, avons jurée feautc... et pour Jehane notre fille et fille 
i do'.ulit Concstable... douées à Montpancer le mercredi après la feste de 
)> S^ Martin d'iver, en l'an nostre Segneurmildeus cens quatre vinz cinc. >■ 
(r. 458, p. 34.) 

iVa. Cette pièce origin. importe en ce qu'elle sert à rectifier l'Art de 
vér. les dates, lom. 2, p. 475, et présente en même temps un spécimen 
du style de ce temps reculé. 

MERLOU, plutôt Mello (Dreue de), Chev., à cause de sa fe. Hom. à la 
Cicsso d'Alençon, du Perche et d'Elampes, de la t. et seg. de Briere: Gien, 
i3Bl.(r. 469, p.79.) 



MES 99 

MERNOYS (Macé), éciiyer. Doni, et seg. de la Batalliere ; Chat, du 
Loir, 1407. (/•. 3ii,p. 16.) 

MEROLES (Guill. de), prévôt de Gipt. Partie de dom., bois, cens et 
tailles es par. de S' Aubin et de Gipt ; ons. les baillics de Mossainges et 
de Villemalarl: Bourbon., 1350. (r. i63,;j. 109.) Non noble. 

MERQLEUX (Guill. de), Dam. Testam' par lequel il confirme la dona- 
tion laite de tous ses biens à Jean, sire de Rocbcfort, Chev., et Agnès 
Chalen, sa f^ : liourb., 1375. (r. 1378,p. 3085.) 

MERRYES (Louis et Pierre), bourg, de Monlluçon, Redevances en grain 
|)ereept. au vill. de Baracyes : Hérisson, 1547, (r. 432, p. 82.) 

MERURET (Simon), aubergiste, et Jean Chauveau, boulanger. Vigne 
on la cliatell. de Vierzun; 1723. (r. 451,/). 57.) 

MES (Philippot du), pour sa f» Marguer., lille de feu Jean Clieurer, 
autrem' dit Camus, et Martin Roussel, d'Aneuldre, à cause de Jeanne, sa 
f", sœur de lad. Marguer. Terres, rentes et tailles en la par. de Mesangy : 
Bonrb., 1400. (r. 465, p. 19). Non nobles. 

MESANGl (Jean-Haurard de). Dam., pour son ép. Marguer,, Damoiselle, 
fdle de feu Hugues du Fief, de Fcodo. Tailles sur 2 cliesaus ; ens. 4 pièces 
de terre; 1353. — Jean de Mesangi, Dam. Hôtel deBruillal, dom. etseg. 
en dép. ; 1375. — Guionet de Mesangi, Dam., et Pliil. de la Tour, Da- 
moiselle, son ép. Munie hôtel de Bruillat, par. de Mesangy, rentes et 
tailles au vill. de Chaugi ; 1375 ad 1410: Bonrb., Germigmj. (r. 463, 
p. -215 ; r. 464, p. 1 : r. 463, p. 32, 287. 291, 292.) 

MESCH.\TAIN, aussi Mcschatinet Mecbalin (Jean de), fils de feu Simo- 
nin de Meschalaing, à cause de Margote, sa fc, v^ d'Uldin de Druille, 
Dam., tutrice de leur fils Jean de Druille. Hôtel de Druille, dom. et dr. 
en (lép. : Verneuil, 1322. (r. 439, p. 120.) 

MESCHATAIN (Jean de), écuyer, pour Lorin, son père. Hom. de tout 
te que tient celui-ci au duché de Bourbonnois : Billy, Moulins, 1403, 
(r. 452, p. 307.) 

MESCHATAIN (Denis de), écuyer. Cens en grain et argent : Bourbon., 
1443. (r. 463, p. 113.) 

MESCHATAING (Pierre de), écuver. Hôtel, t. s, delà Paye : Chantetle, 
Murât, 1503. (r. 433, p. 27 ; r. 463, p. 84.) 

MECHATIN (Philib. de), écuyer, Sg. de la Flotte, pour Elisabeth de 
Beanfort, son ép. Partie de dîme et terrier en la par. de Villicrs, al Villin: 
Hérisson, 1688. — Gilbert de Mechatiu. écuyer, Sg. de la Flotte et de 
Buxieres,leurûls;1716,l722.(r, 474,p.673;r.477,/). 210;r.478,p.25G.) 

MECHaTIN (Marie-Charlotte de), b*""» et chanoinesse de Remiremont, 
pour elle, ses frères et sœurs Phil., Margueritte-Hilaire, Louis, Antoinette, 
Françoise et Louise de Mcchatin. T. s. de Verfeul, par. d'Ingi-ande et 
autres: Bomb., 1693. [r. 475, p. 99 et suiv.) 

MECHATINS (Cather. -Louise de), v« de Gilbert de Rochebut, écuyer, 
et Louis-Marlin de S' Maudvieux, écuyer, hérit. en partie de Balthasard 
de Fraguet, écuyer. F. s. de Laumoy, par. de Neuilly en Dun-le-Roi : .4/- 
nay, 1728. (r. 480, p. 45.) 

MERY (Dreu.x de) confirme la don. faite à l'église du Val-S*« Marie, d'une 
partie '!c la dtme de Mczieres, par Nicolas de Chamblis, chan. de Beauvais; 
1232. (Arch. du roy., 2e carton des litres diplomatiques.) 



100 MES 

MESCHIN (Guill. et Guichard), écuyers, enfans de feu Méchin. Deux 
maisons, près et cens à Luzey : Beaujeu, 1319. (r. 489, p. 284.) — Ar- 
chambaud Meschin, fils d* Guichard, et Pierre, lils de Guill. Mesrliin, Da- 
moiseaux. Mas, cens, rentes, tailles et partie du four ban. de Luzey : Beau- 
jeu, 1337, 1339. (r. 467, p. 26; r. 489, p. 239.)' 

MESCHIN (Archambaud), Dam. Maison forte, t. s. de Vece et arr. fiefs. 
Chaveroche, 1375. (r. 468, p. 60.) 

MESCHIN Jean), Dam., paroiss. de Chàtel-le-Perron, Sg. de RizoUes 
Dom., cens, rentes et autres dev. au terril, de Pousoux et ailleurs : 
Chuntelle, Chaveroche. Verneuil, 1393. [r. 458, p. 215 ; r. 468, p. 10.) 

MESCHIN (Arckambaud), dit Baudequin, Sg. de Vece et de Cruziet-le- 
Vieux, consent que le Duc de Bourbon lève aide et fouage sur ses hommes 
pour cette fois seulement; 1407. — Pierre Meschin, dit Baudequin, 
Dam., son fils, et deRegnaude UIFaine. Chat. t. s. de Vesse, de Rizolles, 
de Mazerot, de Cruzioi le Vieux, etc. : Gannat, Moulins, Vichy, 1411. 
(r. 454, p. 183; r. 45t, p. 216; r. 457 bis, p. Ik ; r. 1357, p. 433.) 

MESCHAIN (Lorin), dit Fromeutal, et Guiete Bernusson, sa fe. T. s. de 
Lussay ; ens. l'Hôtel fort de Lara, par. de Laugy, dom. et dr. en dép, : 
Billy. Bourb., Moulins, 1443. (r. 457, p. 47.) Au dos l'avouant est 
qualifié bourgeois de Moulins, et au texte les termes de noble et écuyer 
sont raturés. 

MESCHIN (Guichart), pour Jeanne Roussette, sa f®. Terres appel, les 
Gestes de Chancelle, et deux prés; maison, vignes et cens à Aveuldres:! 
Bourb., 1443. (r. 464, p. 190. Non noble.) 

MESCHIN (Sébastien), curé de Poizat. Moitié de la dîme de Langlade, 
par. de Poizat, acq. de Dame Marie Barin, v^ de Claude Cistel, écuyer, 
S'' de la Garde: Bourb., 1711. (r. 477, p. 36.) 

MESCLIERS (Gilbert de), écuyer, pour lui et Garete de Coustures, sa 
i^. Hôtels au vill. de la Cousture, es par., de Buxières, S'Hilaire et autres: 
Bourb., Murât, 1443. — Jaques de Mescliers, écuyer. même t. et seg. 
de Mesclierf?, aboutissant à la terre de Marqués de Mescliez, femme d'Ant. 
de Ferrières, écuyer : Bourb., 1488. — Jean de Mescliers, écuyer, son 
fils et pour lui; idem- [r. 460, p. 386 : r. 464. p. 273; r. 482, p. 2; 
r. 484,;). 64.) 

MESCLIERS (Ysabeau de), v^ de Jean Luceau, dit W Ognon. Hôtel de 
Coustures, dom. et dr, en dép. : Bourbon., 1488. (r. 462, p. 247 ; r. 
482, p. 8;r. 484, p. 51.) 

MESGRIGNY (Jaques de), Chev., Vidanie de Meaux, etc., et sa 
Eléonore, fille de François de Rochechouard, Chev., et d'Eléonore d'Avef 
ton. Le comté de Brin : ens. la t. et s. des Deffens : Mans, Maubergeonj 
1664. (r. 357, p. 16.) 

MESGRIGNY-BOI^IVET (Eléonore de\ v^ de Phil.-Charles Turpin, 
Chev.,C'c de Crissé. T. s. des Deffens : Maubergeon, 1688. (r. 435, p. 290.) , 

MESGRIGNY (Eléonore de), épouse de Jean Cerdinau, C'« de Poitiers, 
mestre de canip d'un rég. de dragons. T. s. de Vihiers, acq. sur la suc- 
cession de Henri-Charles Turpin, Chev., son beau-père ; Angers, 1706, 
et, comme héritière de Jaques de Mesgrigny, cons. d'honneur au pari, de 
Paris, et d'Eléonore de Rochouard, ses père et mère. T. s. de Belin etde 
Vaux: MwiSy i728. (r. 426, p. 45.) 



onM 



MBS 1(H 

MESLAY (Jean de\ pooi- Jeanne do la Duyotière, sa f». Fief, niéiairie 
Cl ^-.ireane du petit Livernoys, par. de Gorron : Chût. -dn- Loir. I.IÎIT, 
140i. (r. 344, p. 27, lOi, HS.) 

MESLE (Polycarpe loi, raJ, dein eu la par. de Louvi^iiy, près Laval. 
Partie de la nuMairie dosOris: Maine, lfi06. (r. 432. p. A, 5.) 

MESMK llloger del, menuisier, pour sa f° Catlier. Sm-nr, hérit. d'An- 
toinette lloftin, sa ujère. Maison sise à (Jiarenton : .li/wy, 1723. (r. 
478. /). 397 . ) 

MESMK (M;u-ie-Thérèse de), v» de François de la Roehe de Foulenille, 
|K)ur elle et Marie-Anne-Antoinette de Mesme, ép. d'Heetor-Louis d« G&- 
ias dAmlires, héritières de feue Marianne de la Businicns v" de Claude 
de Dreux de Nancré, leur tante. T. s. de Chanceauv : Tovra, 173*; 'r 
426, ;;. 71.) 

MESMIN (Jean), m<l à S' Maixcnt. F. s. de Bizon-Teillé, al. Tulle, 
par. de Clienay: Lusignan. 1714, 1710. (r. 437, p. 2<i0; r. 1.38,/). (59.) 

MESNAKIE (Jean), apothicaire au Mans. F. s. de S' l'anaee, tenu i» foi 
et hom. lige: Mans, 1606 ad 101 1. (/'. 352, p. 19, 24 ; r. 354, p. 102. 
103: r. 130. p 21.) 

MESNARI» iClirislophe}, Cliev,, Sg. delà Vergne, et Catlier. Gallier, al. 
Gallois, son ép., Hlle de Susaane Garnier, celle-ci lille d'André Gallier, 
écuver, S'' de Guvnefollo. Chàl.*et doui. de la BarotlitTe ; eus. le lief des 
deux seigneurs, aulreinent «lit Grissay : F0H<?«(/y-/<'-C'"','1663. — Ro- 
dolphe Mesuard, écuver, Sg. de S' Marc, deni. au chat, de la Rarotlière, 
leur lils; Idem; ens. le iief du petit l'uvsecq, al. Prevostaull : 1073, 
167S. (r. 433, p. 52, 53, 2u3 ; r. 431. p. 6, 7.) 

MESMER (Pierre), nv* au bourg de Balou, à cause de Marie-Aune 
d'Allemagne. Moulin de la Preuille, près le bourg de Ciré : Rochefort, 
1738. [r. 442, p. 33.) 

' MESNIL (Pierre du), écuyer. Fief et terrage d'Estrepegenesl de la Prée : 
Amboise, 1431. [r. 356, p. 55.) 

MESML (Richard du), fils de feu Louis Richard, écuyer. T. s. du Mes- 
Dil S' Georges : Monlrichard, 16C5. (r. 357. p. 1.) 

MKSNIL-SIMU.N iLouis du), Chev., tils de Louis du Mesnil-Simon, 
Chev., Sg. de la Tour, et de Françoise de Cheuré. F. s. de la Grange S' 
Jean, par. de Troux : Bourges, 1072. {r. 445, p. 421.) 

MESS.VC (Hélène de), tille de feu R de Messac, Dam. Le nias del Cayro 
et autres, par. de Parlan.tfudioc, deS'Flour: Carlnt, 1355. (r. 473,/).78.) 

MESSEME Emery de), chev., Sg. d'Artouge-S' Christophe. T. s. de 
*.uarlic: Chatellcratit, 1072. (r 433, p. 71.) — Charles de Messemé, 
Chev., Sg. de Cormier. T. s. de la Grandvau : Chatflleraut, 1683. (r. 
435, p. 127.) 

MESTAS (Jean . Haute, m. et b. justice au village de Ronawc, aC(( de 
Jaques de Rocheiort, écuyer, Sr du Vcr^-er, par. d<*^leisscix : liiom, 1009. 
(r. 499, p. 639.) 

MESTEIER (Marie), ép. de François, M's de IHopiUd, lieut. gén. es 
p.ivs, comté et évéché de Toul, auparavant vo de Pierre Rioult, écuyer, 
Sg. (le Douilly, recev. gén. des (inaiices en Poitou ; comme tutrice de» 
enfansde son premier mari. T. s. de Cursay; ens. Iherbergement deLau- 
doniuière: Lusignan, 1092, 4694. (r. 435^ /*. 340 ; r. 436, p. 28.) Rel. 



102 MEY 

d'elle : René d'Andigné, Sg. de Ribou ; Louis Bonnin, Sg. des Forges; 
René de Cumont, Sg, de Barbottière ; Gabriel l'Evesque, Sg. de Bois-Grol- 
lier; Jaques Irland, Sg. de la Gigoigne ; J. B. Gaston de Vernou, Sg. de 
Melziard ; René de la Lande, Sg. de Vernée ; Gabrielle Moreau, épouse 
d'Hernest, C'o de Merlol, Chevaliers. Abraham Brun, Sg. de la Mangot- 
tière; Jaques Claveurier, Sg. delà Roussellière ; François Constant, S'' de 
Mons ; Pierre de la Faye, S"" de Moutorchon ; Armand Galbert, Si" de Ron- 
daux ; Jean Girard, S"' des Foucaults ; Marc Jarno, S"' du Pont ; Cather. le 
Peultre, v^ de Charles de Lauson. 8"^ de la Gonterie ; Jean de Rechiue- 
Voisin, Sr de Gurat ; Jaques Rousseau, S"" de Nezays ; Jaques Vasselot, 
S"" d'Anne-Marie, écuyers. 

MESTRAULT, al. Meslreault (Anne), f^ de François Hardy, écuyer, S' 
des Loges, F. s, du Donjon-Fourchaud, et dîmes en la par. de Souvigny- 
le-Thion: Beçay, 1693, 1696. (r. 475, p. 103, 176.) 

METENIER (Gilbert), S^ de Bussière, fils de feu Gilbert, lieut. partie, 
en la châtell. de Monlluçon. Partie des dîmes de la par. de Durdat : Mont- 
luçon, 1717. [r. 477. p. 256.) 

METRAL (Jean), de Rouville. T. s, de S'« Foy l'Argentière, relev. par- 
tie du Forez, et partie du Lyonois : 1622, (r. 497, p. 133, 138.) 

MEUBLE (Marguerite de), de Mobili, Damoiselle, paroiss. de Bacon, v<= 
de Jean de Maupertuys. Hôtel et mole de 3Ieuble, dom, et dr. en dép. : 
Moulins, 1367. (r. 435, p. 59.) 

MEUDON (Jeanette de), ve d'Odart le Banier de Scole. Gens, rentes et 
bois : Chantelle, 1398, (r, 458, p. 118.) 

MEURE (Gilbert), S"" de la Chaume, av. en pari. T. s. de Boiscler, par, 
de Luery, où Lourcy : Bourbon., 1702, 1723, (r. 476, p. 167 ; r. 478, 
p. 401.) 

MEUSINER (Louis), garde de la vaisselle de la Duchesse de Bourbon. 
Dom. etseg. du Bostz : Bourb., 1517. (r. 483, p. 27.) 

MEUSNIER (Jean) md. Moitié du fief de Bonnaigle, par. de Vierzon; 
1720. (r. 450, p. 87.) 

MEUZ ou Menz (Henri de), Dam., et Anselin d'Ampuy. Maison et 2 
moulins en la par. de S* Christophe, mandement de Chatellud : Forez, 
1333. (r. 491, p. 114.) 

MEX (Jean du), écuyer. Justice h. m. et b., dom,, cens et tailles au 
vill. de la Chese; 1351. — Guyete du Mex, v*^ de Hugues d'Anisi, écuyer. 
Le port de la Rive, serfs et tailles sur leurs tènemens ; 1357 : Chût.-Chi- 
non. [r. 469, p. 203, 216.) 

MEY (Jean), autrement du Lochail, Dam. Prévôté et baillie de Domerat, 
et profits en dép, : Montluçon, 1382. (r. 461, p. 273.) 

MEY (Ant.), notaire. Maison et dom. appel. Terreuoire, par. deMoyré; 
ens. la rente noble de Montverdun : Lyon, 1671. {r. 495, p. 115.) 

MEYCHIN (Perrin), autrement Vidal, de S' Germain de Salis ; Hugonin 
Dorson et autres, vendent à Gui, C'^ de Forez, divers cens et rentes 
percept. à Marchic ; 1347. (r. 1393, p. 198.) 

MEYCHIN (Jean), lils de feu Jean Meychin. Cent perpétuel au ter. de 
Leyritz, acq. de feu Jean de Bourbon, Dam. : Gannat, 1352. [r. 458, p. 
15.) Non noble. 

MEYLLET (Georges de), de_Preyssy, considérant les bienfaits dont l'a 



MIC 103 

comblé Jean, C'<= de Forez, liri fait abandon des dom. qu'il possède à 
Culte de Sal; 1313. (r. 1395, p. ■19i.) 

MEYSSONIER (Pierre), Meijssonerii, de Cernerie. Du jardin près dud. 
lieu. par. de Salis: Forez, l.ij'i. (r. 190, p. 138 ; r. 192. />. 183.) 

MICUALLON (Heiiriello), lille ci héritière d'Aiinc Gliarrelon, v'' de 
Claude Micliallon, nid bouclier. Un tiers de maison à Lyon; 1626 <r. 498, 
/). -28.) 

WICHANGNE (Guill. de), écuver, par son tuteur Philib. de Billy, èi u\ei. 
Maison sise à Maiscmeu, bois, étang, niuulin, dtme, Uiillesetli. |. : Chdt.- 
(Jhinon, 1418. (r. 470. p. 85.) 

MICHAHD (Anl.\ pour Honorée Duriii, sa f*', et comme tuteur des en- 
l'ans de l'eu Ant. Durin, buissier. Menus cens en la par. de Baunc ; Mu- 
rat, 1724. (r. 478, p. 742.) 

MICHAU (Maiïdel ), v" de Jean Haraull, S"" de la Louisiere, comme 
tutrice de Magdel. Barault, leur lille. T. s. d'Athée, par. de Longue : 
Bauge. 1664. (r. 356, p. 12 ;p. 131, p. 19) 

MICHAU (Jaques et Marie). F. s. de Mallepierre : Civray, 1716. (r. 
438, p. -216.) 

MICHAUTZ (Nicolas et GuiU.). Cens et rentes en la par. de Torzy : 
Forez, 1336. (r. 490. p. 87.) 

MICHE (Perriu la), dit le jeune, bourg, de Moulins, fils de feu Jean 
de la Miche, pour lui et comme tuteur de Phil. et Perrin, cnfans de feu 
Jean la Miche. Maison, dom., bois, cens, tailles et moitié de la justice 
g<i^ et petite de Tailleu, par. de S' Léger: CMt.-Ghinon, 1337 ad 1357. 
[r. 169, p. 160 : r. 470, p. 26, 67, 107.) — Guill. la Miche, et Jeanne, 
sa 1^, lille de l'eu Jeau Lebaut-le-Tort ; Idem ; lb96. (r. 170, p. 53.) 

MICHE (Jean la\ receveur gén. du comté d'Àngoul. pour le Duc d Or- 
léans ayant la garde noble du C'*^ d'Angoul., prend d'eux à cens de ster- 
res relev. du chat, de Boutteville ; 1409. (r. 1403, p. 126.) 

MICHEAU (.feu Pierre). Sa v" Gillete de S* Père, tient à hom. son hô- 
tel de Millerioux, et une petite voirie: Amboise, 1400. (r. 433, p. 90.) 

MICHEAU (Claude), S"^ du Meslier, beut. gén. civil et crim. en la sé- 
néch. de Monmorillon. Le fief de Grandchamp ; 1671. (r. 433, p. 102.) 

MICHEL (Pierre), de Montbrisson. Pré appel, le Petit pré, situé à 
Vaures: Forez, 1457. (r. 1402, p. 1313.) 

MICHEL (Frau(;oise), v« de Gaspard Collet, Sr de Breuillet. Dîme de 
vins, appel, la Croix Clavier, al. les Ricards, par. de Vasselay : Bourges, 
1701. (r. 4i8, p. 28.) 

MICHEL (J. B.), écuyer, échevin de Lyon. Maison, dom. et rentes no- 
bles de la lourdes Champs, pai-. S' Vincent: Lyon, 1715, 1722. (r. 496, 
p. 212; r. 497, p. 190.) 

MICHEL (Isaac), écuyer, capit. des vaisseau.v du Roi. yualrième partie 
du f. cl seg. d Usson-en-S' Fort, dont les 3 autres parties apparlieunenl 
à Jean Bard, m»*, k cause de sa 1* Elisabeth Bigot, lillle de Julie de Blois : 
Xainles, 1717, 1719. (r. 439, p. 128 ; r. 440, p. 33.) 

MICHEL (J. B.), curé de iNcuilly, lils de Claude Michel, médecin. F. 
s. de Mercy, al. Murcy, par. de Neugl' " : Bessay, 1722, 1725. (r. 478, 
p. 170 ; r. 480. p. 9.) 

MICHEL (Jean-Gilbert) , procureur. F 'oucheroUe, par. de Trebent : 



10& MIK 

Verneuil, 1724. [r. 478, p. 468.) — Ànt. Michel, capit. dinfanierie ; 
Jrfpw; 1737. (r. 481,p. 123.) 

MICHEL (Charles), cons. au présid. de Moulins, pour Cather. Beraud, 
sa fs. F. s, de Rover, par. S' Geran de Vaud : Verneuil, 1726. {r. 480, 
p. 93.) 

MICHEL (Jean-Ferdinand), chan. de S' Slarlin d'Ainay à Lyon. Dom. 
en la par. de la Guillotiere: Lyon, 1733. (r. 810, p. 46.) 

MICHEL (J. B.), écuyer. Maison, dom. et bois en la par. S' Didier au 
Mont dOr : Lyon, 1735. (r. 498, p. 134.] 

MICHEL (Françoise), v« d'Etienne à la Rose, officier chez le Roi, anc. 
capit. d'infant., tutrice de leurs enfans. Fiefs de la Bresne, la Baulme et 
Beauregard, par. de Veurdre : Bourb., 1736. (r. -481, p. 188.) 

MICHEL (Claude), écuyer, av. du Roi au bureau des fin. de Moulins. 
F. s. des Salles, p^r. deMeillet: Bourb., 1736. (r. 481, p. 183.) 

MICHELON (Gilbert), élu en TElect, de Montluçon. F. s. de Barbaste, 
par. de Murât ; 1697. — Martin Michelon, son fils, aussi élu, etc. ; Idem ; 
1727. (r. 475, p. 222 ; r. 480, p. 82.) 

MICHELON (Françoise), fille de Gilbert Michelon. F. s. de la Feuillaud, 
par. de Jourzay, al. Jouzay : Murât, 1714, 1717. — Gilbert .Michelon, 
S' de Féline, proc. du Roi en la châtelh Je Murât ; Idem; 1717 ad 1723. 
(r. 477, p. 398, 501 ; r. 478, p. 193, 340,) 

MICHELON (Armand-François), bourg, et Marie Aussone, sa f^. T. s. 
de Laspiere et dîmes en dép., par. de Sauvagnet: Hérisson, 1729. (r. 
479, p. 30.) 

MICHET (Louis), et Anne Vezien, sa f'^. Fief et met. noble du Verger, 
par. d'Azay-sur-Touer : Partenay, 1699. (r. 436,^. 291.) 

MICHEtTE (Marguer.), v* de Guill. Seguin, très. gén. du Bourbonnois, 
obtient pour elle et ses enfans Pierre, Jean et Lionnet, décharge entière 
des comptes de son mari ; 1408. (r. 1377, p. 2847.) 

MICHO (Jean), dit Serpole, charpentier, pour Ysabeau de Chanieres, sa 
f^. Menues tailles sur le tènement de la Broce, par. S^ Bonnet: Moulins, 
1411. (r. 454, p. 191.) 

MICHOIT (Jaques), pour Cather. Giraudel, sa fe, fille de Claude Girau- 
det. F. s. de la Graviere, par de Branssas: Verneuil, 1723. (;-. 478, 
p. 353. 

MICHON (Jean), bourg, de Lyon. Maison forle de la Torretle, et une 
rente noble qui se lève sur les par. d'Evieu, Fleurieu et autres : Lyon, 
1671. (r. 495, p.b.) 

MICHON (Louis), de la Fargs. Fief d'Aillant, h. j., dom=, dîmes, rentes, 
par. S* Didier: Lyon, 1720. ^ Sa v^ Françoise L'Haumard, pour Jean 
Marie Michon, de la Farge, leur fils unique; 1723. [r. 497, p. 30, 31, 
197.) Voy. Thevenard. 

MIDRE (François), cons. au présid. de Guéret. T. s. d'Eschatal : Mar- 
che, 1669. (r. 474, p. U4.) 

MIER (Adzemar de). Dam., pai- son proc. Rigaud de Parlan. Dam. 
Chat, de Toarssac, dom. et seg., tenus par moitié avec Pierre de Durban, 
Dam. : Cariât, 1355. (r. 473, p. 141.) Voy. Parlan. 

MIET (Marguer. de), Damoiselle, f^ de Jaques Chilliaguet, Sg. dud. 
lieu, belle-mère de Merchiol de la Veissière, écuyer, Srde Cal.- Fief de 



MIL iO($ 

L Estival, en la par. de Lanpliat, Elect. de Brioude; liioni, 1670. (r. 502, 
/). 132.) Voy. Vaissiere, ou Voyisierc. ^ 

Mir.lEU (Jeau-.Nicolas), écuyer. el sa f» Mari».'-Magdcl. Martinet, de 
Ueaulort. Maison, dom. et lit'f de Moulgay, par. de Fontaine : Lyon, 
1736. {f. 478, p. 139.) 

MIGLET (.Vnseline), Cliev . Dinie de Changy, Cluingiaco, el de Blan/.ie : 
Billy. 1300. (r. 457, p. 198.) 

.MIGNOT (Pierre). Terres, pr»>s, cens el rento>; on la par. de Boucé : 
Billy, im. (r. 4oU, ji. 62.) 

MIGNOT (.Vnnet), proc. es sièges de Bourbonnois et de Moulins. F. s. 
de Mougon, par. de Dclle-Vanue : Chantelle : ens. celui d Orvallel, par. 
S' Poui-çain, acq. d Audre du Bnyssoii, écuyer, Sg. de Fagual: Moulins, 
1709, 1717. (r. 476, p. 230 ; r. 177. p. 618.) 

MIGNOT (Anne, v' de Paul Clianibon, S"^ do Ver/al. Moitié de la dune 
de Target, par. Itl. : Chwitellc, 1723. (r. 178, p. 393.) 

MlG.NuT i^Marie), v^ de Gill)ert Pierrou. Le fiel' de la Croi.x, par. de 
LoucLy: IVrn^Mt/, 1736. (r. 481, ju. 122.) 

MIGOT (Ant), nid. Deux tiers du lief de la Mollie-Villain, pai. S' .Mar- 
tin ; 1686, 1688. — Gilbert et autre Gilbert, ses enfans; ld€?n, 1711, 
1717: Hérisson, (r. 474, p. 614.' 728 ; r. 477, p. S, 520.) 

MILAY (Jean), Sg. de S' Cbristopbe. Dom. elseg. en la chàlell. de Lu- 
zy, par. de M ilayo : Beaujcu, 1310- (r. 489, />. IDt.) 

MILH.VUT (Ja(iues-Franconin). Fief de Kouzal, par. S' Etienne de Gan- 
uat; 1674. (r. 474, p. 481.) 

MILLAIN (Jean-Fran<.'ois). écuyer, commandeur des Ordres de Mont- 
carniel, de S' Lazare el de Jérusalem, prem. secret, des conimandemens 
de Monsieur le Duc pour le conseil de régence. T. s. d'Aubnssct, par. de 
Brinay; ens. les 1". et *eg. de la F«»lie et de Dournon. avec droit de pa- 
cage et de coupe de bois en la l'orét de S' Laurent : Vierzon, Mehun- 
s.-Y., 1720, 1723. (r. 450, p. 101 ; r. 451, p. 62, 63.) 

•MILLET, aussi Miilet (Jean\ clerc. Prévôté de Domerat, al. Daimiey- 
rat, éniolumens eldr. en dép. : iÎTmtluçon, 1378. (r. 4Gl,p. 308, 309.) 

MILLET (Dalmas), elGuill., prêtre, son frère. Hôtel, dom., bois, étang, 
garenne, tailles et veherie eu la par. S' Didier; lltOoad 1443. — Pierre 
Milel; Idem; 1460. — Dauiase de Millets, écuyer, Jaques et Benoît, ses 
frère et neveu. T. s. des Millets, même par. de S' Didier: 1506. Moulins : 
(r. 406. p. 66 : r. 452, p. 8 ; r. 452, p. 8 : r. 453, p. 103 ; r. 454, p. 21 , 
25, 152, 244; r. 168, p. 180.) 

MILLET (n. b. Olivier), proc.-gén. du Duc de Bourbon, échange avec 
Jean Mesteni/.'r, bourg, de Montliiton. un jardin Terme de murailles, contre 
certaines mai.-jons sises à Montluçon; 1469. (r. 1374, p. 2359.) 

MILLET (Guill.), laboureur. Six journaux de leiTe en la par. de Mai- 
gnat : Angoul., 1489. {r. 1405, p. 336. j 

MILLFTZ (lluguet des), écuyer. Fief des Gaultiers, dom., bois, garenne, 
par. de Lucenal-en-Vallée, qui lenoit feu Moria <ie Meschatin, écuyer. S' 
de Larresl; ens. la prévôté de Cbeniilly . Moulins ylo06.{r. 452, p. 137; 
r. 453, p. 10.) 

-MILLET (François), S' du Perron et de Bonsjours, à cause de sou ép. 
Marie l'oupardin, iille de Silvain Poupardin, écuyer, S' des Granges, fils 



106 MIN 

de Guill. Poupardin et de Françoise Tronçon. Terrage des Chambellans, 
percept. es par. d'Allogny et de Vouzeron; 1670, 167:2. — Etienne Millet, 
S"' des Granges, et Pierre Millet, S^ du Perron, enfans de Marie Poupar- 
din; Idem ; ens. une petite dîme appel, des Seigneurs, par. de Bery ; 1713, 
1718 : Mehun-s.-Y. (r. 444, p. 48; r. 445, p- 142 ; r. 449, p. 1:>3, 230: 
r. 450, p. 4, 13.) 

MILLET (Pierre), pâtissier a Bourges. Maison, ibid,; 1677, 1689. (r. 
445, p. 272 ; r. 447. p. 53.) 

MILLET (Gabrielle-Marie de), v*' de Jaques d'Oillenson, Chev., M's de 
S' Germain de Possé. CLâtell. t. s. de Maigné-le-V'« : Beimmont-le-Y^^ , 
1685. (r. 421, p. 68.) Tiennent d'elle : Martin de Savouniere, Sr de la 
Troche, Chev. ; Marguer. Martel, ve de Joachim de Petit-Jean, S"" de la 
Roche-Hubert; Augustin de' Meaulme, S"" de la Pierre; Louis de Savou- 
niere, S"" de la Roche-Hubert, écuyers. 

MILLET (Louis), écuyer, pour Magdel. Couguy, sa f^. Droit de rouage 
sur le vin vendu à Issoudun, sortant de celle ville, et sur la poterie, char- 
bon et oignons qui y eulrent pour être mis ou vente; 1685. — Louis 
Millet, écuyer, leur fils ; Idem ; 1722 : Iseoildun. (r. 445, p. 365 ; r. 451, 
p. 45.) 

MILLET (Laurence), v* de Philib. Bardet, médecin. Le fief deFroman- 
taud, par. d'Jseure : : Moulins, 1706. (r. 476, p. 181.) 

MILLET (Elienue), écuyer. S'' de Bery. Pièce de terre appel, les Tu- 
reauz, al. les Figuieres : Mehun-s.-Y., 1724. (r. 451, p. 142.) 

MILLIN (Jehannet), pour Marguer. sa f*=. Quelques hommes et femmes 
de serve condition : Chdt.-Chinon, 1396. (r. 469, p. 161.) 

MILLIN (Pierre), bourg, de S* Porcian-. T. s. de Dorae, par. S' Ger- 
main-Paroy : Aiiv,.... [r. 471, p. 106.) Cette pièce est fort maltraitée. 

MILON, aussi Millon (Etienne), Valet, 1312; et plusieurs Jean Milou, 
Valets. Herbergem' de la Roche-Chisay : Mirebeau, 1306 ad 1438. (r. 
329, ;). 28. 29, 53 ; r. 330, p. 88 : r. 331 , p. 23, 25, 26.) 

MILON (Humbert). Maison située près les moulins de Montbrisson ; 

1336. (r. 490, p. 80.) 

MILON (Jean), écuyer, Sg. du Plessis. Moitié de la terre de Nohecol- 
let : Montfuucon, 1470. (r. 333, jî. 25.) 

MILLON (François), écuyer, S«" de la Moriniere. Maison noble et seg.de 
Larnay : Maubergeon, 1663. (r. 433, j9. 135.) 

MILLON (Pierre), écuyer. S"" de la Tousche, cens, au présid. de Poi- 
tiers. F. s. du Breuil-Mingot : Maubergeon, 1684. (r. 435, p. 145.) 

MILLON (Ale.vandre), Sg. dAumon), cons. au gd conseil. T. s. d'Allo- 
gny, par. Lesbois : Chatelleraut, 1684. — Alexandre Mijou, M« des re- 
quêtes ordiii. de l'hôtel; Idem ; 1719. (r. 435, p. 147 ; r. 438, p. 385.) 

MILLY (Marie), fille de Pierre Milly, ép. de J. B. Soupat, capit. au rég. 
de Champ. Deux maisons U la Guillotière : Lyon, 1692. [r. 496, p. 108.) 

MILOU VAUT (Géofroy). Cens et rentes au territ. de Cresset : Forez, 

1337. {r. 490, p. 16.) 

MINARD (François), cons. du Roi, M^ des courriers de la province de 
Berry. Maison forte du Chastellier, h. m. etb. justice : Dun-le-Iioi. 1670. 
— Françoise-Antoinette Minard, sa nièce; Idem; ens. le fief et métairie 
de la Grange-S'-Jean, par. de Truy, acq. de Louis-Auguste de JN'avinault, 



MIR 107 

Sg. de la Durandière : Bourges, l&M ad ilil. [r. 445, p. 182, 364, 376; 
r. 446, p. 71; r. 447, p. 192; r. 449, p. 301.) 

MINAKIl (Gabriel), lahourcur). F. s. de HelltTet, al. Ik'llouet, par. de 
Gipcy, acq. do Fraiirdis»^ de Rooho, ve de Petil-Jean, i-cu^er, lieul. en la 
prévôté }j;én. du I>oiirbumiois ; 1710 ait 1717 (r. 47l(.p. 237 ; r. 477, p. 
69, 559.) 

M1N.\T (Frau<;olst, S' du Vert;e:. F. s. des Noix, par. de Paray-sous- 
Briaille : Vern^uil. 1718. r. 177, p. 040.) 

NINEL (Jean), de la Graviere, pour Cather. du Mas, sa f^. Moitié du 
fief et dom. de Rrouillard, par. de Chapeaux : ^luulins, 1758. (r. 480, 
p. S) 

MINERS, aussi Miniers (Hugues del, écuver, pour Agnès, sa 1*, lillede 
Jean Burriene, éeuyer. Maison de MonliHanl et dép. : liourb.-I.anqf ; 
ons. la maison d Arilly, dom., bois, cens, tailles et moyenne justice : 
Cluit-Clution, 1343 ad 13?)7. {r. 46(5, p. 233; r. 469, p. 2*8, 232.) — 
liuguenin de Miners, autrem^ dit Coij^nurt, écuycr, Même maison, t. seg. 
d'Acilly ; 1359. Gaultier de Minier, dit Coignart, éeuyer. Etan>; de la 
N'aille et terres cuntigues ; ens. le bois de Traniblay et tailles sur divers 
ténemens : Bourb.-Lancy, 1445, (r. 466, p. 233 ; r. 470, p. 39.) 

MIXET (Pierre), éeuyer, paroiss. de Cesset, al. Secet. Maison, terres, 
vignes au vill. de Talo : autres terres et tailles en la seg. de la Rousse, 
par. de Livry : Bourb, 1404, 1410. (r. 464, p. 6, 7.) 

MINGON Jsaac), m"* à Angers, pour Ju^Jidi le Cercle, sa mère. F. s. de 
Chesne. par. de Prailles : Chizaije, 1733. (r. 437. p. 44.) 

MINHOT (Pierre), al. Mignot, pour Donne, son ép., lille de feu Jean de 
Druylle. Terres, mote, fossés, garenne, cens et tailles en la par. de Cres- 
sanges : Veineuil, 1322. (r. 460, d. 239.) 

MINOT (Gilbert), vigneron, lils de Jean Minot. Pré appel, de Bergerol- 
|es, par. d Essertines : Montlaçon, 1724. (r. 478, p. 498.) 

MINTHY (Marie de), v» dEustache de Mauleon, Cbev., Sg. de la Roche, 
T" s. des Gasillieres, par. de la Ferrieres : Partenay. 1698. [r. 436, p. 
169.) 

MlM'ERl (Bonet), paroiss. de Neironde, vend à Guill. du Verdier, 
Chcv., une vigne assise au vignoble de Sarryal : Forez, 1277. (r. 1395, 
p. 351.) 

M40L (Marie), f« d'Aimé Grenier, bourg, de Vevay, canton de Berne. 
Maison à l,yon, 1727. (r. 498, p. 34.) 

MI0M.4Nl)RE iClaude de), fils de Pierre de Mioin;indre, écuver. T. s. 
de Laubarl; ens. le lie! de la Pouge, k cau.se de Marie Jaraveau. — Amable 
de Miomandre, éeuyer. Fiefs, h., m. et b. justice de Banizette et de la 
Roche, es par. de Noualle et de S' Quentin. — René de Miomandre. Fiefs 
dWIlemand et de Duurduult, par. de Leyral et de Baunize, en la chatell. 
de Fellelin : Marche. 1669, 1684. (/•. 474, p. 38, 138, 441, 564.) 

MIRAMO.NT (Louise, al. Françoise), v« d'Ant. Baudoin, m<*, et Cather. 
Tourney, v<^ «le Guill. Fournier. Rente «le Beaumoiit, en directe seg., par. 
de Bredun et de la Chapelle d'Alai-non : Mnrnt, 1683, 1085. (r. 503, p. 
155,554.) 

MIRAUMUNT (Jeau de), éçuyer d'écurie «le la Reine, et Ragonde de Uac- 
queville, sa I*. Haute j. en la terre d'Asse : Mans, 1502. (r. 438 ^i*, p. 15.) 



108 MIT 

MIREBEAU (Jean de),Sg. de Frallies, bourg. d'Aurillac, tils de Jaques 
de Mirebeau. Maison, dom. et justice en la ville de Salers et à S' Bonnet; 
ens. la maison noble de Commolel en toute justice h., m. et b., et autres 
possess. nombreuses : lUom, 1669 ad 1685. (r. 499, p. 281 ; r. 500, p. 
163; r. oOS,p. 307, 541.) 

MIRECOURT (Jean, G'e de), et d'Aubmal, V'e de Chatelleraut. Cha- 
lellenie de Masièresen Biene, et de l'Islc-Savary : Tours, 1400. [r. 356, 
p. 50.) à 

MIREMONT (Laurent de). Maison ct^dom. en la par. deMallet : Munit 
1669. (r. 499, ;>. 362.) 

MIREMONT (Jean-Philib. de), écuyer, fils de François de Miremont, 
écuyer, et d'Anne de la Salle, Chat. t. s. de Viallard, du Chalard, de Be- 
thel, du Joust, etc., par. de N.D. de Laval, S* Julien et autres : Brioude, 
Nonnette, Riom, 1669 ad 1684. {r. ^d9,p. 59, 60, 729 : r. 500, p. 107; 
r. 503, p. 5, 335, 527,529.) 

MIREMONT (François de), écuyer, dit de Védrine, fils de Pierre de Mi- 
remont, écuyer, et Claude Bon, son ép. F. s. du Fayet et Iù vill. de Fraisse 
y réuni, par. de la Chapelle-S'-Laurent ; ens. le lieu noble de Riberie,par. 
S' Ilpize : Brioude, Nonette; 1669 ud 1683. (r. 499, ;j. 321 ; r. 502, p. 
41 ; r. 503, p. 27.) — Louis de Miremont, de Vedriues, écuyer. Même t. 
et seg. du Fayet; 1699. (>•. 506, p. 59.) 

MIREMONT (Pierre de), Cher., fils de feu François de Miremont, Chev. 
T. s. d'Euval, al. Au val, et de S» Etienne, par. S' Mary-la-Plain : Elecl. de 
Brioude, 1684. (r. 303, p. 217.) Signe : S' Didier de Miremont.— Fran- 
çois de Miremont, Chev. T. s. en la par. S' Elienne-sur-Massiac, de Ma- 
lompize et de S' Mary-le-Plain, acq. de sou frère Pierre de Miremont, 
Chev.. Sg. d'Euval : Brioude, 1699. [r- 506, p. 45.) 

MIREMONT (François de), écuyer. Chat. t. s. du Joust, par. S» Germain- 
sons-L^SSOn, 1724. (r. 509, p. 122: r. 510, p. 17.) 

MISIRIACO (Jocerand de). Dam., vend à Gui (Ohabeu), Sg. de S» Trivier 
en Dombes, divers devoirs tnnus de lui en fie!', par. de Bueuens : Beau- 
jeu, 1287. (r. 1389, J?. 341.) 

MISSONIER (Guill.), bourg, de St FJour. Dom. et moulin de Rouuire de 
Bayse. relev. de l'Evèché de ^'t Flour,- 1669. {r. 499./). 77.) 

MIT (Hughues), et Cather. d'Yssarpan, son ép. Terres, garenne, rentes 
hBellefaye, et dîme au ter. de Bosc : Bitlii. 1300. (r. 457, p. 197.) • 

MIT (Etienne), Dam., pour lui, ses frères, Porrin et Odenin. Terres, 
cens et tailles en la par. de Secial : ChantcUe, 1322, {r. 459, p. 65.) 

MIT (Jean), Dam. T. s. de Bellefay : Billy, 1350. yr . 456, p. 59.) 

MIT (Emeric), Dam., pour lui, Guiot cl Jean Mit, ses neveux. Fiel et 
rentes en la par. de Bosc : BHhj, 1352, 1366. (r. 432, p. 29; r. 457, 
p. 59.) 

MIT (Morillon), Dam. Rentes en la même par. : Billy; et, à cause de 
Monteyl, sou ép., rente en grain sur l'hôtel appel. la Grange : Gannat, 
1377. \r. 455, p. 350 ; r. 458, p. 52.) 

MIT (Heliol), condamné au payemen' d'une rente due à GraciotDohel : 
Cognac, 1413. (r. 1405, /j. 383.) 

MIT (Jean), cl Ilelie de S» Martin, sa f'^ tra.issigcnt avec le C" àWn- 
QOUl., sur la success. de feu Georges Victor, écuyer, Sg. de Mazolcs, et 



MOL IW 

(le Marguer. Hc Losiuc, son .'i». le C»« y pnHendant dr. pour raison que 
Viclor l'ioit étranger, el aussi qu il éloil bâtard : 1495. (r. 1404, p. ÎIS. 
MITA, aussi Mitta (Pierre). Uaru., fils unique de Bertrand Mita, de 
M(>nl/. }f0Htibuji, Dam. . vend î» Jean. C" de Forez, ses terres, eeiis. rentes 
et eoul. assis au maiidein' de la lUiclie-Blaou ; et lient de lui la maison et 
dép. de Qazalet, ayaut appartenue à Jareni,on-la-Rruyère, Dam., es raan- 
demens de S» Bonit et de S' Maroellin ; ens. le Mas-de-Laval -Meycliinechi 
et dép. ; 1.108 ai 1350.— (luill Milia, Dam., son lils, et de sou eouseu- 
tem', avoue ses domaines >,'t dr. situés aux mt'mes lieux; 1333. — Pierre 
Mitta, de Mous, Dam. Maison et dép. au eliâl. de S» Baldomer ; ens. divers 
mas . 1479 ; Foirz. [r. i91 , p. 80, 90 : r. 492, //. 2i2 ; r. 194. p. 89. 84 ; 
r. 1394, p. 25,20.) * ■ 

MITIIIEK (i;uill.). et Simon, sou frère, enfans de iVninMilhier etd'A- 
lips Parer. Dlme sur plusieurs vi;,'nes en la par. de Neufvis : Moulins, 1444. 
(/-. .4.>4,/.. 74.) 

MITTE (Jean-Armand), de Cheuries, M'* de S' Cliaumoni et de Monl- 
pezàt, le' baron du Lvonnois. T. s. de Tuel, S' Déol, la Valla et les Far- 
nanclies, es" par. de la Valla, S' Jusl et d'Oysieu : Forez, 1G74. {r. 456, 
p. 55.) 

MITTET (Perrin). Bois Pauquat, terres et prés contigus ; autres dom. : 
Geniiliinii. 1367. (r. 460, p. 25.) Non noble. 

MuLHET (Pierre), vend à Guill. dj Verdier un cens sur le tènem' de 
Moiliet : Forez. 1301. (r. 1395, p'. 344.) 

MUCHONATZ (Durand), autremi Macliau Laya, et Marguer. sa I*, tien- 
nent de Gui de Danipierre, Sg. de S' Just, ce qu ils possèdent en la par. 
S» Bonit de Rocliefort : Chantelle, Ebreuil, 1205. (r. 409, p. 12.) 

MOCyLET (Colas). Herbergem' àGrissay, par. deTurageau : Mirebeau, 
1451. (r. 332. p. 41.) 

MuGAS, al. Maugas (René de), lils de François, écuyer, Sr de la Poul- 
lelière. T. s. de Sermaise : Baiigé, 1665. (r. 356, p. 6 ; r. 357, p. 111.) 
MUlREAU (Adrien), mJ tanneur. Maison et autres menues propriétés 
mouv. du Roi à Vierzon ; 1608. [r. 445, p. 2.) 

MOISANT (Gédeon), écuyer, Sg. de Logeric. Les péages de Lusignan 
et de Jazeneuil ; ens. le dr. de pacage dans les bois du Roi ; 1663. (>•. 
433. p. -265.) 

MULARD (.\nt. du), écuyer, du pays de Savoye, obtient du Duc de 
Bourbon, Sire de Beatijeu. congé d'établir un étang au Biez, appel, le 
Héron, sur le chemin de la ville de Lent; 1447. (r. 1391, p. 562.) 

MULARI» (Marguer. du), f», séparée de biens d'André Charrette, écuyer. 
Maison forte de S** Croi.v l'Argentière ; ens. une dîme inféodée, et h. j. 
à elle adjugées en partie: Forez. 1078. (r. 496, p. 97.) 

MOLARD 'Elisabeth du), \^ de Jean Ant. Cl.a/ey, capit. des chasses en 
la géiiér. de Lvon. Maison et dom. a S' Genis-Laval : Lyon, 1699. (r. 
496, p. 139.) 

MOI.EEN Claude-Jusepli), de la Vernede, Cliev., capit. de cavalerie T. 
s. d'Auriac, Aurouzé, Auliadet et Grosmieres : firioude, S' Flour. 1717. 
(r. 507, p. 212.) Voy. Vernede. 

MÛLEIN (Enimanuell, de la Vernede, Chev., Sg. de la Roche-brune et 
Je Uimbaut. F. s. de Rimbauli-ia-Ville, par.de Marigne, et dlme deCirol- 



HO MOL 

let, par. de Villiers: Chizaye, 1701, 1717. (r. 436, p. 400 ; r. 438, p. 
242.) Voy. Vernede. 

MOLEIN (Pierre), paroiss. de Louzat. Terres et censives : Billy, 1411. 
(r. 455, p. 242.) Non noble. 

MOLENE (Isaac), apothicaire à Lyon, veuf de Cather., fille de Jaques 
Varin, comme luteur d'Isaac, et Anne Molenes, leurs enfans. Maison, jar- 
din et vignes à la Croix-Rousse, par. S^ Vincent: Lyon, 1700 ad 1728. (r. 
496, p. 139 ; r. 498, p. 36 ; r. 810, p. 3.) 

MOLES (Jean de), bourg, de Clermonl. Maison, fossés, dom., cens el 
rentes es par. de Chai-eide, Sentiat el Barberiat : Chantelle, 1325. {r. 
438, p. 324.) Non noble. 

MOLES (Guill. de), Dam. Se recon. homme lige du Sire de Beaiijeu ; 
1331. (r. 483, ;i. 28.) 

MOLES (Regnaud de), Dam. Maison de Vers rentes et dom. es chatell. 
de Montmallast et de Chemellet: Beaujolois, 1333. (r. 483, p. 29.) 

MOLES (Béatrix de), v^ de Hugues de Cambon, Chev., pour Bertrand 
et Phil. leurs enfans. T. s. de Pierrefite et de Veure, et arr. fiefs; pré- 
sent Guill. de Mortillon, Dam. : Chaveroche, 1335. (r. 468, p. 246.) 

MOLES (Hugues de). Dam., comme hérit. de Margote Martelle, sœur de 
sa mère. Dom., bois, garenne, dîmes, cens, tailles en la par. S' Giran- 
des-Vaux: Verneuil,i3&6. (r. 460, p. 237.) 

MOLES (Jean de), bourg, de Clermont, hérit. de Jean Reguein, paroiss. 
de S' Porcevin. Redev. es par. de Sanciat, Montfan, Parede et autres, 
montant annuelm* à 20 liv. 10 s. : Gannat, Verneuil, 1385. (r. 457 bis, 
p. 57 : r. 459, j). 163.) 

MOLES (Ant. de). Dam. Serm. de fidél. et prom. d'aveu au Sire de 
Beaujeu ; 1400. (r. 486, p. 103.) — Henri el Méraud de Moles, ses en- 
fans. Dîme de la par. de Vougie ; témoins: Perron, Rosset et Jean de 
Lugny, Dam. : Beaujeu, 1406. (r. Â8S,p. 92.) Voy, Molles. 

MOLICHON (Ant.). F. s. du Peschin, par. de Néry: Montluçon, 1723. 
[r. 478, p. 403.) 

MOLINS (Rcgnaut de). Dam. T. s. de Civray, et dr. d'usage en la forêt 
d'Espinace. Autres dom. et dr. en la par. de Bigeneulle et ailleurs: Hé- 
risson, 1300. (r. 462, p. 251.) 

MOLINS (Sire Phil. de), Chev. Hospice, t. s. de Chandon et arr. fiefs, 
par. de Bravday, Becay, Mesangy el Laugeron: Ainay, 1342. (r. 463, p. 
26.) Rel. de lui : Jean Guérillon ; Pierre Troussebois, Sg. de la Roche, 
Chevaliers. Guill. Angibaut, Damoiseau. - Et, à cause de Jeanne de Serzi, 
sa f^, pour raison de douaire de son premier mari, Hugues de Beaumont. 
Dom., dîmes et mouv. à Chanrençon: Chdt.-Chinon, 1351. (?■. 469, jïj. 199.) 

MOLINS (Philippon de), Dam., paroiss. de S' Berein. Bois de la Fonte- 
nille, terres, prés, cens, tailles : Ainay, 1375. (r. 462, p. 294.) 

MOLLIN ('Guill. du). Dom., moulin bannal, cens et autres dev. tenus à 
foi lige du chat. i'Amboise; 1380. (r. 432, p. 86.) 

MOLINS (Phil. de), écuyer. Hôtel, t. s. de Chandon, et celui de Bos- 
farnoux, al. Buffarnoulx ; cens, rentes et partie de la dîme d'Ile en la 
chatell. de hi Bruyère : Àinay, 1411. (r. 462, p. 262 ; r. 463, p. H.) — 
Phil et Guill. de Molins, écuyers, frères; Idem; 1449. [r. 462, p. 341.) 
Tient d'eux: Jean de Montels, écuyer, à cause de son hôtel de Puy-ChevaHn. 



MON 111 

MOLINS (Louis de), écuyer. Redevances h Mont faucon et es environs; 
t.il3. (r. 432, p. 48.) 

MOLINS (Jean des), écuyer. Dîmes es par. de Tizon, Sansal et Estiva- 
railli's, dioo. de Bourges: Montluron, 1455. (r. 4G1,j;. 230.) 

MOLLINS (Charles des), écuyer, Sg. de Viilers. Cens et rentes en grain à 
la nie.sure de Monomaraud : .l/rtH^f(/u^CombrailIe, 1485. (r. 470, p. 160.) 

MOLINS (Jean des), écuyer, Sg. «le Viilers. Cens, rentes et dîmes es 
chatell. de Chantelle, Hérisson ei Murât; 1505. (r. -io3, p. 101). 

MOLIN (Jaques), secret, du Roi. Chat. t. s. de la Feigne nouvellement 
M(\. : Chdt.-du-Loir, 1721. (/". 425, p. 7.) 

MOLLES (Jaquete de), tille de Jaciues de Molles, bourg, de Clerm., et 
I* de Jean Bouchet. Rentes en grain, par. de Pouzay, Puiziaci: Gannat, 
14-io. (r. 158, p. 57.) 

MOLLES, aussi Moles (Guill. de), écuyer. Hôtel, l. s. de Vernoy ; doni., 
dîmes, cens el rentes es par. de S' Loup, Coutigny, Lochy, MontCan, Ro- 
des, Ruxieres et autres: Bourb., Chantelle, Murât, Verneuil, 1455. 
{r. -158, p. H8 ; r. 459, p. 23G ; ;•, 4-0 1, p. 86 ; r. 464, p. 281.) — Be- 
raud, al. Berault de Molles, écuyer; Idem; 1188. {r. 482, p. 15; r. 
484, p. 20.) Berault de Molles, écuyer, prêtre. La tour de Vernay, cens 
et rentes es par. dEschirollcs, Nerignet, Parcenat et autres: mêmes chefs- 
lieux, 1506. {r. io9,p. 99.) 

MOLLES (Jean de), av. en pari., tils de Michel de Molles, aussi av. 
Partie de la terre de Lempde, par. de même nom : Clermont, 1716. — 
Joseph de Molles, mari d'Anne le Bœuf ; Idem ; 1733. (r. 411, p. 3i ; r. 
507, p, 135.) 

MOLOYSES (Guill. de), écuyer, à cause de sa (* Jeanne, al. Jeanette, 
Damoiselle, fllle de feu Jean de Chanseri, al. Champsery. Maison, étang, 
moulin, doni., bois, cens et moyenne justice à Buxi, al. Bussy : CMt.- 
Ghinon, 1351, 1357. (r. 469. p: 238; r. 470, p. 4.) 

MOLOISES, al. Moleises (Colette de), Damoiselle, v^ de Hugues de Fre- 
toy, pour elle et Béatrix, leur tille. Maison, terres, prés el 3® partie des 
dîmes en la par. de Fretoy : Chât.-Chinon, 1354. (r. 470, p. 15.) 

MOMELLON (Aymar). Cens, renies el autres dev. en la baron, de S' 
Germain. — Jaques Momillon, al. Monmillon. Divers héritages : Marche, 
1500. (r. 452, p. 250, 300.) 

MONAC (Marie- Anne), tille de N. Monac, comme donataire de François 
le Long, Chev., Sg. des Fougis, Laloë el autres lieux. Fief de la Garenne 
du Guay, par. d'Alouy : Mehun-S.-Y., 1722, (r. 451, p. 29, 75.) 

MONAMY (Martial;, pour lui el Jean Monaniy, son iils. T. s. du Mas-du- 
Teil : Marche, 1506. (r. 452, p. 40.) 

MONAMY (Jeaii-François, écuyer, fils de Michel Monami, écuyer. T. s. 
du masdeCheret, al. Charel, par. id. : Chantelle, lOUG, 1717. (r. 475, 
p. 166 : r. 477, p. 568.) 

VONCEAU.X (Hugues de). Dam., paroiss. de Crusiel-le-Vieuv. Moitié 
de la dîme en la par. de Vesse : Vichy, 1312. (/•. 457 bis, p. 18.) 

MONCEALS (Hugonin de). Dam. Terres, dîmes, cens et tailles: Ver- 
neuil, 1322. (r. 460, p. 270). 

MONCEAUX (Etienne de), Dam. T. s. es par. de Messangi, S' Léopar- 
diû, Pouzy, etc. : Bourb., 1323. (r. 465, p. 13.) 



112 



mm 



MONCEAU (Pierre de) Moncdlo, fils de Hugues de Monceau. Mouvan- 
ces à Noireslable, à Celle el ailleurs: Forez, 1348- [r. 490,/). 16). 

MONCE.\l!X (Guill. de), Dam. Maison de Chapreton, doin. et cens: 
Chdt.-Chinon, 1331. (r, 470, p. 101.) 

MONCEAUL (Guill. de), écuyer, fils de Robert de Monceaul. Répit 
d'hommage: Bourb., Ii07. (r. -433, jo. 216.) 

MONCENTEAUME (Jean de), fils de feu Guill. Moncenleauine, Dam. 
Dom. seg. et aiT. fiefs es vill. de Villeneuve et de Nouailly : Bourb.-Lan- 
nj. ISSS.Ir. 467,p. 43). 

MONCLAU (Durand, Jean el Guill. de), paroiss. de S» Éloi au dioc. 
de Clermont. Cens et rentes espar, de Neris et de Villabrat; ens. la 
dîme de sang en la par. de Drudat : Montluçon, 1322. (r. 461, p. 291, 
299, 307.) 

MONCOEUR (Piletde), Dam. Serm. de fidél. au Sire de Beaajeu; 1400. 
(r. 486, p. 141.) 

MONCONYS (Gaspard de). T. s. de Liergues et de Poully-le-Monial, 
rentes nobles et justice ordin. : Lyon, 1671. (;'. 495, p. 127.) 

MOjS'COUDRE (Monin de). Dam., à cause de Jeanne de Deouville, son 
ép. Dom., bois, dîmes et cens en la par, de de Tretiaux : Chaveroclte, 
1342. (r. 468, p. 115.) 

MONDE (Arthaud de). Dam., paroiss. de S' Martin du Lac, dioc. d'Au- 
tun. Vignes, cens, et corvées en la par. d'Yguerande :Beaujeu, 1347. (r. 
489, p. 192.) - • 

MONDIN (Pierre), écuyer. F. s. delà Bethoulle : Marche, 1506. (r. 
452, j). 281.) 

MONDION (François de), écuyer, Sg. de Mespied, et Susanne des Roche, 
son ép. F. s. de Gastines, et l'étang de ïomberard : Lusignan, 1719. 
(r. 438, p. 241.) 

MONDON (Jeani, notaire de Neironde. Un emplacetn* aud. lieu : Forez, 
1458. (r. Ii02, j). 1278.) 

MONDOT (Raymond, dit), de Vaulx, et Hannoire, sa f«, vendent au Duc 
d'Anjou un herbergemenl situé à A^igers ; 1372. (r. 334, p. 72.) 

MONDOT DE LA TOUR (Maffres de Voisins), Sg.de Rochebrune, écuyer 
d'Anne de France, Duch. de Bourbon. F. s. de Clarevaux : Marche, 1506. 
(r. 432, p. 236.) 

MONDRAGON (Agaice de). Fief de la Forlerieen la forêt de Long-Aul- 
nay : Mans, 1451. [r. 343,p. 44 ; r. 345, p. 64.) 

MONECEY (Hugues, Sg. de), au dioc. d'Autun. Moitié des maisons, ter- 
res, bois el mouv. de Sarie: Beaujeu, 1362. (r. 489, p. 96.) 

MONESTAY, aussi Monnestay, Monetay (Eustace de), écuyer. T. s. 
des Forges, de la Geôlière et du Couldray : Montluçon, 'Murât, Verneuil, 
1505. (r. 453, p. 32.) — Claude Julien de Monetai, Chev. Sg. des For- 
ges, fils de Jaques Gabriel de Mouetai. T. s. des Goutieres : Çannat, 
1670. (r. 499, /); 7/8.) — Marie-Gasparde de Monestay, des Foiges, v^ 
de Charles de Rivière, écuyer, Sg. de Rifardcau, command' de la cita- 
delle de Perouse, tutrice de leurs enlans Charles et Gilbert. T. s. de Cou- 
longne ; eus. le vicomte, justice et vouerie en la par. d'Arçay, par indi- 
vis avec Gaspard-Thomas de la Thauraassiere, écuyer: Bourges, 1682, 
1685. (r. 445, p. 343 ; r. 446, p. 74.) —François de Monestay, écuyer, 



MON 113 

capii. de dragons. T. s. des Forges et de Forest, par. de Commaierie • 
Murât, 1717. (r. 477, p. 872.) 

MONESTAY, aussi Monestey, etc. (Maximilieo de), Chev. T. s. de Cha- 
zeron. la Faye et Chasiel-Guyou ; liiom, 1676. (r. 5*01. p. 60.) — Ama- 
ble Monesiay, Chev., lieul. des Gardes du Corps, Gouverneur di-s ville et 
chat, de Brest, M'' de Chazeron, par son proc. Gilbert de Bcrthet, écuyer, 
S^ du TiUat. T. s. de Rollat, par. S' Remy: Billy, 1697. (r. 178, p. 
208, 209.) — Franvois-.Amable de Monnetay, Chev., brigadier des camps 
et armées. T. s. de Chars, Cba/eron et Cbastel-Guion, par. d'Autreix et 
de S' Court : Riom, 1699. ir. 506. p. 21.) - François-Charles de Mones- 
tay. Chev.. enseigne des Gardes du Corps, gouverneur de Brest; Idem ; 
17-23, 1733. (r. o08, p. 57 ; r. ol 1, p. 36.) 

MO.NESTOY (Hugues, Sire de), Chev. Hommes et femmes de condition 
serve en la par. dOuroux en Mornain: Chdt.-Chinon, 1353. (r. 470, 
p. 93.) 

MONESTOY (Jean de), paroiss. dud. lieu. Hôtel delà Grelliere, et dép. ; 
autre hôtel au vill. de Montegny ; dom., cens, rentes et tailles à S' Giran 
et ailleurs : Bessay, Moulins, Verneuil, 1443. (r. 459, p. 123.) La qua- 
lité d'écuyer rayée au texte : et au dos : reçu comme non noble. 

MONET (Guiil, de), Dam. Moitié de la maison ou lèneni' de Monet, 
dom. et dr. en dép. en la prévôté de Paluel: Chaveroche, 1367, 1410. 
(r. 432, p. 39 : r. 468, p. 217, 234.) 

MONET, aussi Monnet (Agnès de), v* d'Etienne Ymbart, paroiss. de 
Trestiaux. Rentes en la par. de Billy ; 1374. (r. 433, p. 301.) 

MONET (Agnès de), Damoiselle, v» de Robert Guighot, Dam., parois- 
sienne de Tion. Partie de terre et de censives es par. de Narennes et de 
Treschi. ou d'Estrechi : Billy, 1373. (r. 433, p. 299.) 

MONET (Agnèz de), Damoiselle, v« de Jean Galaud; Rentes en la par 
de Tresieaux: Chaveroche ; présent Guill. Monet, écuyer; 1417. (r. 468 
p. 230.) 

MONET (Guyete de), 1* d'Audart .\udigier, de Trestiaux. Maison dom 
et bois au terril, de Monnet et ailleurs : Chaveroche, 1443. (r. 467, p 
317.) Non noble. 

MONFREBEUF (Raymond de), écuyer, S"" de Beauregard, et Marie 
Anne Bodet, sa senestre. Dîme de Breul-aux -Bourgeons : Civray, 1719 
(r. 438, p. 418.) 

MONGERON (Louis-Basile de), Chev., Sg. des Granges, cons. au Pari, 
de Paris, comme hérit. d'Angélique de Maugis des Granges, sa cousine- 
issue-de germain. Moitié de la justice de Crosse : Dun-le-Roi, 1723, (r. 
431, p. 154.^ 

MONGRAT (Pierre de), écuyep. Fief de la Ribiere, par. de Champa- 
gnac;en>. celui du Cheix : Marche, 1669. 1684. (r. 474, p. 85, 441.) 

3I0NICAULT (Françoise), v« de Pierre Tuillier, écuyer, Sg. de .Morigny, 
comme hérit. de Jeanne Monicault, sa sœur, v« de Jaques l'Eveillé, écuyer, 
S' des Fosses. Fief de Marchoisy, al. Chàt.-Gaillard, par. de Seneçav : 
Bourges, 1713. (r. 449, p. 182.) 

MONIER (Macé le). Métairie de la Giraudiere ; iief de Rougemont, cens 
et renies: Chat. -du- Loir, 1342. (r. 344, p. 80.) 

MONNIER (André), et Guill., son frère. Le chezal de Maupertuy, terres; 

8 



114 MON 

bois, garenne, dîme et cens en la par.de Gipsi : Bourb., 1350, 1356. (r. 
464, p. 35, 356.) Non noble. 

MONIER, aussi Mosnier (François), S' de la Brutendrie, pour Marie Bau- 
cheron, al. Bauderou, son ép., petile fille de Jean Macé, S"^ de Preugnes 
et de Jaquette Cougny. Fief et métairie du Puy-S' Cyr, auvill. d'Availles, 
par. du Puy-S' Cvr ; 1701, 1707. (r. 448, p. 26 : r. 449, p. 266.) 

MONIER, ou Minier (Joban), paroiss. de Pouzy. Diverses parties de 
terre es par. de Pouzy et d'Augy : Bourb., 4410. (r. 465, p. 57.) Non 
noble. 

MONIN (Etienne). Sept pièces de terre, dont quatre appel, les Toyches. 
Germigny, 1307. (r. 466, p. 49.) 

MONJAOUL (Amée de), v« de Guichard de Praelles, écuyer. F. s. 
au territ. de Montperroux, serfs, h. m. et b. j. : Chàt.-Chinon, 1396. 
(r. 470,;) 104.) 

MONJAUL (Berthomier), de la Roche, et Simon de Villorgeux. Terre 
de la Roche et cens es par. de Rofïles et Trouget: Murât, 1443. (r. 461, 
j). 24.) 

MONLEON (Joachim-François de), de le Jonay, comme tuteur de Marie- 
Anne de Monléon, sa fille, âgée de 18 ans, héritière de François Cons- 
tant. F. s. de Montz, par. S» Maixentde Cloué: Lwsignan, 1716. (r. 438, 

p. 71.) 

MONLIEU (Jean de), écuyer, Sg. dud. lieu. F. s. du vill. appel, la Va- 
lette: Gannat, 1506. (r. Ûi, p. 72.) 

MONMARQUET (Jérôme de), écuyer. F. s. de la Garde et de Limoise: 
Bourb., 1720, 1724. (r. 478, p. 146, 540.) 

MONMOILLON (Guill. de), Chev. F. s. es par. de S* Clément etde S» 
Nicolas, vers la rivière de Bebre : Forez, 1311. (r. 493, p. 79.) 

MONNET (Gabrielle), v^ d'Ant. Michallon, m^ boucher. Partie de mai- 
son à Lyon; 1676. (r. 495, p. 23.) 

MONNET (Marie), ve de Jean Robichon, docteur en médecine. Fiefs 
des Plas et de la Valade, es par. de Valièreet de Bannize, châtell. delà 
Farge et d'Aubusson : Marche, 1684. (r. 474, p. 404, 406.) 

MONNEZ (Obaux). T. s. de Neuviz, par. id. ; ens. la maison de Monnèz 
et dép. : Moulins,... {r. 457, p. 134.) 

MONRESSOUX (Marcel de). S' de Verbuisson, al. Verbuosson, garde- 
du-corps, fils de François de Monressoux; 1669, 1683. — Pierre-Marcel 
de Monressoux, garde-du-corps du Duc d'Orléans; 1686. — François de 
Monressoux, S'' de Verbuisson, par success. de Marcel et François de 
Monressoux; 1724. Cens et rentes au vill. de la Carte, par. S' Priest- 
des-Charaps : Riom. (r. 499, p. 208 ; r. 503, p. 336 ; r. 504, p. 104 ; r. 
309, p. 148.) 

MONS (Raoul de), Chev., reçoit du C'^ de Forez la justice et seg. im- 
médiate, sur plusieurs fiefs à lui donnés par le même Comte, et vend à 
Guill. de Verdier les fiefs qu'il lenoit de lui en la par. de la Cordelle, au 
dioc. de Lyon: Forez, 1292, 1307. {r. 492, p. 199 : r. 493,p. 112.) 

MONS (Bertrand de), de montibus, Sg. de Miette, al. Mirra. Création 
en sa faveur, et pour services rendus, d'un fief de 151. de rente au raan- 
dem' de Rocheblaon, par Humbert, dauphin de Viennois, C* de la Tour, 
et Anne Delphine, son ép. : Forez, 1294. (r. 492, p. 67.) 



MON 115 

MONS (Jean de), Dam. Terres en la par. de Beçay: Aynay, 1300. (r. 
463, p. o2.) 

3IÛNS (Etienne de), Dam. Hôlel, dom. et seg. de Marcillet, et ce qu'il 
tient es par. de Bayet, S' Cv-prien, S' Germain et autres : Chantelle, 1301 . 
(r. 438. p. 197.) " 

MONS (Jean de), Chev., fds de feu Géofroy de Mous, Cliev., vend à 
Jean de Chat. -Vilain. Sg. de Luzy et de Bourb.-Lancy, l'étang deMales- 
sart, relev. de celui-ci: ens. un bois près la riv. de Somes. Il vend éga- 
leni* à Aremburge, dite la belle Arrine, du cliàt. de Bourbon, un cens sur 
une maison de Bourb.-Lancy, et autres menus devoirs; 1303. (r. 1377, 
p. -2934 ad 2938). 

MONS (Pierre de), Dam. Dom. et mouv. en la par.deS* Pierre de Champ, 
mandem' de la Roche : Forez, 1318. (r. 494,/), 12.) 

MONS (Seguin de), clerc. Terres sises es par, de Beçay et de S' Anian: 
Ayttay, 1322. (r. 462, p. 330.) Non noble. 

MONS (Bos, al. Boosde), Dam. Hôtel fort et seg. de Marcillet, al. Ma- 
relliac, Marelliaco ; ens. la maison du Chambon-Brudnein, dom. et dr. en 
dép., par. de Coutigny: Chantelle, Verneuil, 132:2. {r. 4o8, p. 198; r. 
460, p. 274.) 

MONS (B.),Chev. Maison, étang et moulin de Croset, par. S' Julien jjn 
Vaulx, et diverses mouvances en d'autres endroits: Bessay, Verneuil, 
132-2. (r. 4.59, p. 139.) 

MONS (Etienne de), Dam., fils de Bos de Mons, de Marcilly et de feue 
Lucie, tille de Guill, Carenelle, Cliev. Terres, cens et rentes es par. de 
Mazeret, Sozet et Gannat ; 1322. (/•. 458, p. 72.) 

MONS (noble hom. Hugues de), paroiss de S' Giran-des-Vaux. Maison, 

dom., bois, cens et rentes, même par. : Verneuil, 1330. {r. 430, p. 221.) 

MONS (Jean de). Dom., bois, garenne, pèche, dîme, cens, tailles et arr. 

fiefs es par. de S' Giran et de Neuveglise : Beçay, Verneuil, 1330. [r. 

455, p. 201.) 

MONS(Regnaud de), écuyer. Diverses parties de dom., bois et tailles en 
la par. de Belesine : Chdt.-Chinon, 1337. (r. 470, p. 34.) 

MONS (Etienne de). Dam., paroiss. de Marcilly. Dom., bois, garenne, 
dîme, cens et rentes, par. de Coutigny et autres ; et, pour Marguer. de 
Limoux, sonép. La maison de Soupèzes, dom. et dr. en dép. : Moulins, 
Souvigny, Verneuil, 1342, 13S0. (r. 433, p. 78 ; r. 460, p. 163; r. 
467, p. 20Ô.) 

MONS (Guill. de). Dam. Dom. et bois au ter. de Crouset, par. S' Giran- 
des-Vaux: Verneuil. 1317. (r. 460, p. 227.) 

MONS (Hugues, fils de Girard de). Maison d'Esloules, dom. et supério- 
rités en dép. : Chût.-Chinon, 1331. (/■. 469, p. 207.). 

MONS (Guiot de). Dam., Sire de Montgeoux. Tènemens et serfs en la 
par. de Marry en Bazeis : Chdt.-Chinon, 1331. (r. 470, p. 65.) 

MONS (Jean de), Dam., et Ysabelle, sonép. Hôtel etseg. de Mons, par. 
S» Giran-des-Vaux : Verneuil, 1353, 1357. [r. 459, p. 233; r. 460, p. 
61. 190.) 

MONS (Jean de). Dam., fils de feu Mathieu de Mons. Hôtel et seg. de 
Foux ; ens. le mas de Marloi, dom., bois, garenne en dép., par. S* Giran : 
Verneuil, 1337. (r. 460, p. 100.) 



116 MON 

MONS (Etienne de). Dam., paroiss. de Marcilly, Marcilliaco. Hôtel et 
seg. de Marcillet ; autres t. et seg. es par. de Chambon, Besson, etc. : 
Chantelle, Moulins, Souvigny, Verneuil, 1357. (r. 458, p. 194.) 

MONS (Simon de), Dam., paroiss. Castri Honorii, (Chastel-Henur. 
Diverses pièces de terres et menus cens : Aynay, 1358. (r. 463, p. 43.) 

MONS (Girbertde), Dam. Hôtel fort, t. s. de Marcilly : Chantelle, 1377. 
(r. 458, p. 189.) 

MONS (Guill.de), fils de Hugues de Mons, et sa f% Marguer., fille de 
Guill. à-la-Brune, Dîme de la Roche en la par. d'Ingrande: Bourbon., 1392. 
(r. 454, p. 69.) Non noble. 

MONS (Hugues, fils de Perrin de), paroiss, de Trenol, pour Jeanne, sa 
1^, fille de feu Jean Girard. Partie de terres, près et bois : Moulins, 1411. 
r. 454, p. 69.) Non noble. 

MONS (François de), Chev.), Sg. de Denyaus, l'un des 200 gentilh. de 
l'hôtel. T. s. de Feuillet: Amboise, 1523. [r. 432, p. 82.) 

MONS (Jean de),, secret, du Roi. Châtell., t. s. de Jalauge-les-Etangs, 
acq. de Denis-le-Royer, cons. au pari, de Paris : Amboise, 1643. [r. 
355, p. 92.) 

MONSERAN (François de), écuyer, S' de Coux, fils de Jean de Monse- 
t^n, et de Charlotte Nicole de Cho.... F. s. de Guignardières Gavalet, par. 
deBeaulieu en Angomn. : Maubergeon, 1699,1746. {r. 436, p. 335; r. 
438, p. 48.) 

MONSOREAU (Gauthier, Sire de), donne à Phil. de Monsoreau, Chev., 
son frère, 60 1. annuelles sur la prévoté de Monsoreau; 1203.— Guill. de 
Monsoreau, Chev., vend au C*^ d'Anjou, du Maine et Touraine, 40 1. de 
rente sur la même prévoté; 1376 : Chinon. {r. 1342, fol. 56, 157.) 

MONSTREOUL, Monsteroel, etc. (Henri de), Chev. Habergement de 
Chardonneux, al. Chardonnais, etc. : Chdt.-du-Loir, 1341 ad 1393. (r. 
344, p. 40, 41.) 
MONSTREUIL, ai. Monstroeil (Maurice de). S' de Coete.aZ. du Cretei, 

pour Françoise Gougnon sa f^ étant aux droits de Jaques Gougnon, av. 

du Roi au présid. de Bourges. Censives du haut et bas Vandegon, par. S' 

Eloy de Giy : Mehun-sur-Y., 1669 ad 1688. -Charles de Montreuil, cu- 
ré de la paroisse de S* Eloy de Giy, comme hérit. de Françoise Gougnon, 

sa mère; Idem; 1723. (r. 445, p. 48; r. 446, p. 180; r. 447, p. 1,2; 

r. 451, p. 84.) 

MONT (Jean du), écuyer, pour Guill. du Mont, son père. Le vill. de 

Coux en la châteH. d'Aubusson : Marche, 1506. (r. 452, p. 180.) 
MONT (Françoise du), v^ de Claude Bertrand, Chev. F. s. de Beaulieu : 

ens. la moitié delà Perouse et du Chassin à elle appart. par le décès de 

Louis Bertrand, écuyer, son fils, Sg. de Beaulieu ; Issoudun, 1675; lesd. 

objets mis en saisie réelle après son décès; 1684. (r. 445, p. 247, 364, 

366.) 
MONT (Honoré du), écuyer, Sg. de Courtalliet, à cause de Gabrielle 

Bouchet sa f^. Fief de Maison-Neuve, par. de Per«at: Ahun, 1684. (r. 

474, p. 555.) 
MONT (François du), pour Magdel. Chevalier, sa f*, v« de Mathieu Be- 

raud. Maison et jardin eu la par. d'Oulins près de Haute-Roche : Lyon, 

1699. (r. 496,p. 140.) 



MON - 417 

MONT (Gaspard du), fabriquant :\ Lyon, pour Margucr. Marignier, sa (*, 
héritière de feu Jaques M;uit;uior, son frère. Deux tin<iuiémes de maison 
à Lyon; 1733. (r. 498, p. 106; r. 810, p. 25.) 

MONT-ACQUET (René du), S>- de F'iicliemoiit, écuyer, lils aine de Pierre 
Acquêt, écuyer, S' d O/.é, pour lui et Pierre Acquêt, S"" d'Ozé, sou frère, 
et les demoiselles du Mont-Aequet, leurs sœurs. F. s. de la Vergne et de 
la Barotière : Secmdigny. 1700, 1717. (r. 436, p. 3io, 346; r. 438, p. 
304, 305.) 

MONTAGLENET (Jeanot de). Habergemenl de Russeau ; fiefs et arr. 
fiefs: Chdt.-du-Loir, 1342. (r. 344, p. 79.) 

MONT.AGNAC, aussi Montaignac et Montagniac (Gui de), Montagniaco, 
et Agnès, son ép., tille de feu Albert Anloing, Anthonii, Cliev,, vendent 
à Gui, G** de Forez, les dîmes, maisons, rentes, subventions qu'ils pos- 
sèdent à Fuer, lerrit. de ilontbrisson ; 1246. (r. 1395, p. 320.) 

MONTAGNAC (Hugonet de). Dam., et Guigone, son ép., échangent avec 
Guigou Rigaud, Chev., leur père et beau-père, des dîmes contre des cens 
et rentes: Forez, 127-2. (r. iO-2, p. 1377.) 

MO.NTAGNAC (Guichard, Sire de). Accord entre lui et Arthaud, Sg. de 
Rossillon et d'Annonay, sur divers griefs; 1290. (r. 495, p. 214.) 

MONTAGNAC Guichard de), Chev. Maisons de Margniac, al. Margneu, 
de Grabion, al. Garbron, de Contarel et d'Estaing, dom. et mouv. en dép. ; 
1333. — Henri, Sg. de Montaignac, Dam.; Idem; 1335: Forez, [r. 492, 
p. 75, ;r. 493, p. 83.) 

MONTAGNIAC (Guichard de), et Alise, son ép. Hora. rendu à Humbert 
de Villars: Forez, 1303, 1378. ^r. 494, p. 147.) 

MONTAIGNAC (Guichard de), Chev., et Marguer. de RuflGn, son ép., 
fille de feu Guill. de Rulliu. Terres de Monlguenières et d'Angleures; cens 
et tailles es par. de Mougueneins, Peyslieu et autres ; 1441, 1415. — Jean 
de Monlaiguac, Chev., son fils.' T. s., h. justice de Montaignac; 1463: 
Beaujeu. {r. 487, p. 20, 21, 24.) 

MONTAIGNAC (Ant. de), écuyer. Maison et dép. de Taussanes, al. d'Es- 
tausanes: Marche, 1506. (r. 452, p. 258.) 

MONTAIGNAC, signe Monlaignact (Gaspard de), Chev.; Amable, Claude^ 
Jean, Louis et François, ses frères, enfans de François de Montaignac, 
Chev., et de dame Gilberte de la Rochebriant. Chat. t. s. de Linières, al. 
Liguières, Beaulieu, Vareilles, la Couture et autres lieux ; ens. le quart de 
la seg. d'Aubiéres, al. Aubiers, acq. de Jean de Slrada : Montpensier, 
Riom. 1669 ad 1681. (r. 499, p. 210 ad 213; r. 501, p. 54, 57; r. 502, 
p. 43.)— François de Monlaiguact, Chev. de l'Ordre de S' Jean de Jérusa- 
lem, et Gaspard de Montaignact, Chev.. son frère. Mêmes t. et seg. de 
Linières, Beaulieu et Aubières.Elect. de Gannat:/{/o»<,l 684. (r. 503, p. 283.) 
MONTAIGNAC (Nicolas de), Chev., cons. au pari, de Paris. T. s. d'Es- 
tausanes, par. de Chenerailles : Marche, 1684. (r. 474, p. 572.) 

MO.NTAIGNAT (Amable de), Chev., par substitution d'Amable la Roche- 
briant, Chev., son ayeul maternel. T. s. de Chouancé, al. Chouvancé, al. 
Chauvane, par.de Villosanges ; 1084. — Aniable-Gaspard de Moutagnat, 
Chev., fils d'Antoinette du Peschin; Idem; ens. la t. et seg. de Bord, par. 
de Doyet, 1717, 1730. Montluçon, Riom. (r. 477, p. ,344; r. 503, p. 

192; r. 510, p. 50.) 



i$^ MON 

MONTAGNAT, aussi Moutaignat (Gaspard de), Chev. Chat, t, s.dô Li- 
gnières, es par. de Charenssat, S' Bonnet, Buxière et autres; ens. un quart 
de la seg. d'Aubière, par. S' Martin d'Aublère : Riom,iQSo.{r. 504, p. 1,2. 

MONTAGNEU (Guichard, Sire de), Qiev., veod à Gui, O" de Forez, la 
quatrième partie de la ville et chat, de Roanne, ens. ses droits sur les 
par. de Villareys et de S' Sulpice ; 1273, (r. 1394, p. 80.) — Guichard de 
Montaigneu, Dam. Maisons, dom. et seg. d'Estaing, de Magny-le-Garbion 
et de Tortorel, al. Courlerel, ayant appartenus à Falcone de Maigny, v« 
de Sire Guichard de Ronchinoles; 1311.— Guichard de Montagnieu, Dam; 
Idem; 1368 : Forez, {r. 490, p. 179, r. 491 ; p. 10.) 

MONTAGU, aussi Montaigu et Montegu (Guill.de), Sg. du chat. deMon- 
tegut. Hom. à Gui de Dampierre, Sg. de S' Just, de tout ce qu'il tient à 
Paluel es environs de S» Porcien et Sancet : Verneuil, a%Til 1245. (r. -160, 
p. 266.) 

MONTAIGU (Roger de), Dam. Chat. t. s. de Montaigu, s'étendant sur les 
par. de Montaigu, Montandre, Sindray, St Giran, Rougères : Billij ; ens. la 
seg. de Moulin-Neuf et autres, par. S' Germain d'Entrevaux, Trebent, S' 
Loup, etc. : Verneuil; et du chef de sa f« Agnès rfe Castropetri. Dom., 
seg et four bannal a Montluçon; 1301. (r. 457, jj. 114 ; r. 460, p. 42 ; r. 
461, jî. 93.)Relev. de lui : Jean de Borne; Gui de Broces; Bleyn deMon- 
tagu ; Aymon de Sorbiers ; Jean de Vilars, Chevaliers. — Hugues de Bar- 
roys; Gui de Charegny ; Etienne de Charegny, al. Vecéz ; Robert Panier; 
Gùillot de Langiac ; Hunonin Marmin ; Hugues et Aymoud Maugarde, Mal- 
garda; Raymondin Méage; Hugues de Morrtagut; Gabertde Pontene; Ja- 
met de la Ronde ; Etienne et Jean Sapin ; Hugues de S* Girand ; Dalmas 
de Valençon ; Pierre de Velche ; Gui et Perrin de Verneuil, Damoiseaux. 

MONTAIGUT (Guill. de), Chev., et ses frères Guiot et Perrin, enfans de 
feu Et. de Montaigut. Rentes, dîmes, cens et autres dev. en la par. de Si- 
vry : Forez, 1320. (r. 492, p. 52.) 

MONTAGU (Hugues et Robert de), Dam., frères, seg. de Varennes, près 
le Puy de Mont d'or, par success. d'Alienore et Marguer. de Vichy, filles 
de Pierre de Vichy, ou de Montet, sive de Monteto, Dam. Maisons, dom., 
bois et dev. féodaux, es. par. de Bocé, Montodre, Leugy, Rougières et 
autres : Billy; dom., moulin, cens et rentes es par. deMontigny, Sauzet 
et S» Pons : Gannat, 1322. [r. 457, p. 63, 99.) 

MONTAGU, al. Montaigui (Jean de). Une maison à Montbert, al. Mon- 
tambert; 1335. Jeanette, sa v^; Idem; 1339. (r. 490, p. 133; r. 491, p. 
259.) 

MONTAIGU (Bleynet de). Dam. Trois pièces de terre en la par. de Bocé; 
1342; et. à cause de Jeanne d'Anlezy, son ép. La t. et seg. de Druffort, 
es par. de Creschy et de Varennes-sur- Allier ; 1347, 1356 : Billy. (r. 456, 
p. 45;r. 457, p. 76, 113.) 

MONTAGU (Girard de), Chev., pour Alips, sa f«, Dame de Chaneriz. 
Hommes et femmes de serve condition : Chdt.-Chinon, 1351. {r. i69,p. 
a76.) 

MONTAGU-LE-BLAIN (Jean, fils de Guill., Sg. de), sous la tutelle de 
Robert de Challuz, obtient du Duc de Bourbon, que ses hommes contribuent 
aux réparations du chat, de Montagu; 1356; et lui rend hommage dud. 
chat.; 1367. 1377 : Billy, [r. 457, j). 108, 118; r. 1355, i>. 35.) Reler. 



MON iiO 

de lui : Hugues de Villars, Chev., Sg. de Puyfol ; Bernard de Villars, et 
Erard de la Mote, écuyers. 

MONTAGU (Gilles, Sire de). Maison forte appel. Bruil-les-Barres : Ai- 
>ja{/, 1367. (r. 46-2, p. 314 ) 

MONTAGU, al. Moulait;ul (Griffon de), Chev. Clial. t. s. de Perremoût, 
Montgilbert, Breul, Chàtel.-Odon, et arr. tief: /it%, 13G9.{r.456,p.l05; 
r. 457, p. 170.) 

MONTAGU-LE-BLEIN (Jean, Sire de), Chev. Hôtel et seg. de Moulin- 
Neuf, et arr. fiefs. Verneuil. 1377. (r. 460, p. 87.) 

MONTAGU (Jean de), Cliev., S^;. de Soinbernon, achète d'Edouard, Sire 
de Bcaujeu eldv Berreux, à «harjçe de réméré, la chalell. et prévôté de 
Montniallard ; 1378. (r. 1390, p. 1191.) 

MONTAGU (Phiiib. de\ Chev., Sg. do Conches. Maison forte de S' Par- 
nise, dom., b. j. et arr. liefs : Chnt.-Chinon, 1396. (r. 469, p. 211 .) 

MONTAGU ;Aelis de), UamoiscUe, v^ de Robert de Moalagu, Dam. Hos- 
pice deCbalin, cens et rentes : Nonnette, 1396. (r. 471, p. 69.) 

MONTAGU (Heroine), Damoiselle.... delà Palice, v«.... Jelian.... Hôtel 
et seg. de Parois....: Bt%, Verneuil. (r.460, p. 127.)Pièce défectueuse; 
la date emportée. 

MONTAGUT (Blevnetart de). Dam. Cens et rentes es par. de Vouriat, 
Chambou et Billy '; 1404. (r. 456, p. 180.) 

MONTAGU (Bleynet de). Dam. Terres, cens en blé et argent au territ. 
de Cambonio-Rogis ; 1-411. - Blenet de Montagut, écuyer. Hôtel de Ré- 
gnier, dom. et mouv. par. de Boucé : Cluiveroche, 1149, 1452. (r. 437, 
p. 22,40; r. 468,p. 101.) 

MONTAGU (Jean, Ant. et Jeoffroy de), écuyers. T. s. de Moulin-Neuf et 
autres, es par. de Mellars, S' Germain et Besson : Billy, Verneuil, 1443. 
(r. 460, p. 2.) 

MONTAGU (Phelipot de), Sg. de Ballezac, s'accorde avec Charles, C" 
à'Angouléme, au sujet des hôtels de Vaux et de Menardrie en la chalell. 
de Boutieville ; 1482. (r. 1403, p. 129.) 

MONTAIGU (Etienne de), et Léonard Cronnard. Fiel du viU. de la Pra- 
deUe : //. Marche, 1669. (r. 474, p. 269.) 

MO.NT.VGU (Joachim de), Chev., M'^ de Bouzol, neveu de Christophal, 
V de Beaune, lieut.du Roi au bas pays d'Auvergne. T. s. de la Brémont, 
Planzat, Domeyrat et autres lieux ; 1669.— Ant. Henri de Montagut, Chev., 
son lils; Idem, 1669, 1683, signe : Monlaigust de Bouzol. —Joachim de 
Montagut, Chev.. meslre de camp de cavalerie, iils de celui-ci; Idem; 
1699.— Louis-Joachim de Montagu, Chev., M'^de Bouzols,V'« de Beaune, 
lieut. gai des armées. Mêmes t. et seg.: 1722 : Riom. (r. 499, p. 487, 
594 ; r. 503, p. 7 : r. 506, p. 53 ; r. 507,- p. 257.) 

MONTAIGU (Phil.-Armand-Charles de), Chev., Sg. de Bois-David, hé- 
ritier de Françoise Soreau, sa mère, veuve (en 1"» ou 2des „oces) d'Etienne 
de la Marche. Chev., B»n de Faiu. T. s. de la Roquetièie et de la Frémau- 
dière: Secondigny, 1713, 1717. Silvie de S' Mathieu, sa v*, ayant la 
garde noble de kur fille Marie-Geneviève; Idem; 1727. (r. 437, p. 240, 
241 ;r. 438. p. 113, 114,559, 560.) 

MONTAGUIOT (Pierre de). Cens aux environs de Billy ,1358. (r.455, 
p. 249.) S'avoue non noble. 



120 MON 

MONTAIGNE (Charles), av. au présid de Lyon, hérlt. de son frère 
Jaques Montaigne, cons. en la sénéch. de Forez. F. s. du Cognier, et dr. 
de patronage en lEgl. de Bellegarde^ par. S* Pierre les Vigues : Forez, 
1678. (r. 496, î>. 103.) 

MONTAL (François de), écuyer, par success. de Pierre Dalmas, prêtre, 
son oncle. Fief noble des Fornels et Bellet; ens, dom. et rentes en toute 
justice, par. de Gioux : Cariât, 1669. (r. 499, p. 42o; r. oOO, p. 51.) 

MONTAL-NOSIERE (Gaspard-Gilbert de), Chev., fils de Jaques de Mon- 
lail-Nosiere, Chev. T. s. de Valans en la baron, de la Tour; ens. les t. et 
seg. de la Vialle et de Valmaison, par. de Vigeant et de Mealet : Riom, 
1669. (r. 499, p. 627.) —Jaques de Montal-Noizier, Chev., son fils. T. 
s. de Couteuge, al. Couteugeol^ et Jonac, al. Jornat, par. S' Diery et de 
Colamines: Elect. de ClermontyièSS. — Jaques de Mont, de Nozieres, 
al. Chev., colonel des milices d'Auvergne, fils de celui-ci ; Idem ; 1700, 
1717. (r. 503, p. 84 ; r. o06, p. 97 ; r. 507, p. 165.) 

MONTAL (Marguer. de), v^ de Jaques de Vigier, écuyer, Sg. de Prades. 
H. justice, cens et rentes es par. de Loupiat, S'^ Eulalie et de Pleaux: S* 
Flour, 1699. (r. 506, p. 15). 

MONTALAMBERT (Jean de), Chev., Sg. de Montbeau, Toureil, etc., 
pour son ép. Jeanne de^Blanchier. F. s. de Villeneuve-au-Comte, par. id.: 
Maubergeon, 1717. (r. 438, p. 292.) 

MONTALAYS, aussi Montallays (Hugues de), Chev., Sg. de Chambelle. 
T. s. de lEspinière, par. de Cprze : Baugé, 1441. (r. 347, p. 38.) — Ma- 
thurinde Montalays, Chev., Sg. de Chambelle, son fils. T. s. de la Lugue- 
tiere. Nommé par le Roi Louis XI, Gd Maître des eaux et forêts d'Anjou, 
il obtient de ce prince les deffais et garennes d'eau des deux côtés de la 
rivière de Maienne : Angers, 1478, 1480. [r. 1344, p. 44, 85 ; r. 1346, 
p. 241.) — Jean de Montalays» Sg. de Chambelle. T. s. de l'Espiniere: 
Baugé, 1507. (r. 348, p. 4.) 

MONTALAYS (Alain de), écuyer, valet-tranchant du Duc d'Anjou, obtient 
l'office de gouverneur de Chât.-Ceau, vacant par la mort de Louis, Sg. de 
Cleremont ; 1477 ; et rend hom. de sa t. et s. de Dourne : Chât.-du- 
Loir, 1489. (r. 348 biS, p. 18, 21 ; r. 1343, p. 97.) 

MONTALA"VS (Jean de), varlet de chamb. du Roi Louis XI. Fief appel, 
le Parc d'Avaugour : Maine, 1482, 1487. (r. 351, _p. 83, ilo.) 

MONTALAYS (Mathurin de), Chev. de l'Ordre du Roi, capil. de 50 h. 
d'armes, B°° de Liver, V'^ de Guarenbourg, gouverneur du Duché de 
Beaumont. Châlell. t. s. deDaon et de Formentieres, dont l'usufruit réser- 
vé à Jaqueline du Breuil, f^ de Charles de Chabanay, auparavant, v^ de 
Robert deMontalais, père dud. Mathurin: Angers, 1605. (r. 352, p. 43, 
110.) Rel. de lui : Louis de Gennes, Chevalier. Pierre d'Antenaize; Ni- 
colas Cochetin; Jean des Haies; Claude de Salle^ écuyers. On lit aussi 
Montalain. 

MONTALCHAMBERT {jjuiot de), Dam., pour son ép. Guillette de Mon- 
taigu, Damoiselle. Divers mas rel. d'elle, par. de Blanzey : Beaujeu, 1341. 
(r. 489, p. 125.) 

MONTALTE (Gérard de), de Monte alto. Dam. Chat, de la Roche, de 
Glenat, de Si Victor et d'Erol, dom., justice et seg. : Cariât, 1329. (r. 
473, p. 92.) 



MON 121 

MONTANAIGAT. Voy. Montignat. 

MOMAMER (Guigues de), de Colonges, vend à Guill. de Moiufaucon, 
prOtre, quelques menus cens percept. à Dracé en Clarenches: Beaujolois, 
1315. [r. 1389, p. 332.) 

MOMAMER (Elienue), paroiss. de Dorai, el Benoîte Vigier, sa I*. Mai- 
son, dom. el bois au lerril. d'Asnyeres, à charge de guet au cliàt.. de 
Thiern, les jours de marché; 1512, 1515. (r. 872, p. 94, 95.) 

MONTAREY {C,u\ol de). Dam. Dom.. bois, dfmes.cens et tailles: Ver- 
muil, 13-42. (r. 460,j;. -293.) 

M0NTAR3IAY (Guiot de), Bam. Cens, rentes en la seg. de Luzey : Beau- 
jeu, 13... [r. 489, p. 2G3.) 

MONTARMÉ ^Agnès de), v« dWrtaud de Cocurey, Dam., tutrice de 
leur Élis Géofroy.Cens et tailles en la par. de S' Marcel : Forez, 1336. (r. 
490, p. -201.) 

MONTARRANT (Jean Livadaus de), Dam. Pièce de vigne sur la côte de 
Vaulx, et la 4*= partie de deux près en la Noé de Rucy : ilfoMi/rtS, 1351. 
(r. 455, p. 47.) 

MOMARVAL (François de), écuyer : Scutifer.T. s.deSoUac, S' Etien- 
ne et Seichenes, au dioc. de S' Flour, Rodez, et Cahors; 1501. (r. 
470, p. 177.) 

MONTASSAGIERS(Jeande), tils de Guill. de Montessagier. Terres et 
cens en la par. de Monestier : Chantelle, 1322. (r. 458, p. 333.) Non 
noble. 

MONTASSAGIERE (Marguer.), v" de Vincent Buchard, pour Agnès, 
Jeanne et Phil., leurs enfans. Rentes es par. d'Ussel, Bayât el autres : 
Chantelle. 1350. (r. 458, p. 116.) 

MONTASSAGER (Jean de). Quatrième partie de la gd* dîme de Mones- 
tier, dom., cens et rentes en la par. de Chantelle; 1352. (r. 459, p. 1.) 
Domicellus rayé au texte ; et au dos, non noble. 

MONTASSEGIER (Ant. de). Terres appel, de Payes en la par. de S« An- 
gel: MontUuon, 1443. (r. 461,p. -269.) 

MONTASSiEGlER (Gabriel de), Chev. F. s. de Montassiegier, par. de 
Nery: Murât, 1717. (r. 477, p. 486.) 

M"0NTAUCE.\ULME (Milon de), de Monte Encelmi, al. Monte Enceme- 
Uni, Chev.. pour lui, Hugues de la Voigete, sa mère, et son frère, dilBil- 
lequaul, vend à Girard Longchamp, sa vie durant, une partie d'héritage 
située au duché de Bourgogne ; 1362. (r. 1377, p. 2926.) 

MONTAL'LT (Pierre de), écuyer, Sg. de Prade, tils de feu Gaucin de 
Montault, écuyer. T. s. de Tornamire et dép., par. de même nom, de S* 
Martin et autres: Auv., 1502. (r. 471, p. 126.) 

MONTAULT (Phil. de), Duc de Navailles, Pair et Mal de France. Le 
comté de la Roche-Ruffin, et le fief de la forêt d'Elampes : Chizaye, Mau- 
bergeon.lGQ-i, 1682.— Françoise de Montault, V de Charles de Lorraine, 
Duc d'Elbeuf, pair de France, fille aînée et légataire universelle de Susan- 
ne de Beauparabere, sa mère, v« de Phil. de Montault de Benac, Duc de 
Navailles et de la Valette. F. s. de la Croix Barberin, par. 5'*= Ouanne : 
Partenay, 1701. (r. 437, p. 2, 3.) 

MONTAULT (Marguer. -Louise de), v* de Jean-Marie deLéaud de Liniè- 
res. Troisième partie de la baron., t. et seg. deBaussay, acq. en 1720 des 



m MON 

héritiers d'Abraham-Louis-Gautier de Ville vert: Lourfun, 1736, (r. 426, 
p. 77.) 

MONTAUT (Raymond de) , Sire de Muscidan, possessionné en la provin- 
ce de Guieune, et conséquemment attaché au service du Roi d'Aoglet., 
ayant été lait prisonnier, prête serra* de lidélité au Roi de France; 1377. 
(r. 336, p. 70.) 

MONTAVERT (Ropiiet et Jean), frères, tiennent quandam Pedam à 
Thiern; 1334. [r. 472, p. 57.) 

MONTBAZON (le Duc de), pair de France. T. s. du chat, et chalell. de 
Cetton: Belléme, 1S99 ad 1613. {r. 38-2, p. 47, 49). Voy. Rohan. 

MONTBEL (Guignes de). Dam,, du dioc. de Viviers, vend à noble Jean 
Rossel, bourg. d'Annecy, et Jean, son tils, les immeubles qu'il a hérités 
de Pierre des Bordes, chan. d'Annonay; 1400. (r. 1398, p. 651.) 

MONTBEL (Louis de), Chev., Sg. de Champerou. T. s. de Lessart, ou 
le Ferranon; eus. le tènem' des Gallardières : Çivray, iQS9, 1697. (r. 
435, p. 299;r. AS6, p. 113.) ~ Jules-Henri de Monlbel, écuyer, Sg. de 
Champerou, Chev. de S* Louis, pour Susanne Gaulmyn, son ép., donataire 
de Claude Gaulmyn, son frère, écuyer, Sg. de Beauvoir. F. s. des Preux, 
par. d'Yseure: Moulins, 1720. (r. 478, p. 131.) 

MONTBERNON (Henri de). Dam. Moitié du mas de Monthautoyer, et 
cens en dép., par. de Rouzuel : Beaujeu,.... (r. iSS, p. 94.) 

MONTBERON (Jaques de), Sg. de Mastaz et d'Avoir, veuf de Marie de 
Maulevrier, ayant le bail de François, Jaques, Cather. et Marguer. leurs 
enfans. T. s. de Maulevrier : Angers, 1406. — François de Montberon, son 
fils, V'e d'Aulnay. T. s. de Montberon, Richebourg, Cursay, Grezigne, et 
la baron, de Maulevrier. Il constitue à Guichard de Montberon, son fils, 
écuyer, Sg. d'Avoir, deux rentes sur les terres^ de Montberon et de Maule- 
vrier, en indemnité des sommes que celui-ci lui a avancées ; et vend la mê- 
me baron, chatell. seg. de Maulevrier à Louis de Beaumont, Chev., Sg. 
du Plesseis-Macé et delà Forêt; Angers, Baugé, Loudun, Saumur, 1417 
ad 1468. (r. 3S7,p. 45, 46; r. 338,|). 13; r. 340,p. 23, 73; r. 341, p. 
37, 38, 39; r. 342, p. 65; r. 3iG, p. 2;r. lUQ, p. 108; r. 1405, jt). 
303.) Vassaux : Guill. d'Argenton; Jean des Aubiers; Jean Bonnet ou Bou- 
vet; Henri Carbonnel; Phil. Chenu, à cause de Jeanne Amenarde, sa f«; 
Jean Daillon; Guill Flori; Régnant et Jean Girart; Jean Goullarl; Gui de 
Laval, Sg. de Montsabert; Jean de Maillé, à cause de Henriette Mercelle, 
al. Norcelle; Hardouin de Maillé, ép. d'Agnès de Rabaste; Hutaige de 
Maillé, Sg. du Vivier; Jean de Montours; Jean du Puy du Fou; Hardi le 
Roux, Sg. de la Roche; Hardi Savary; Olivier Tillon; Jean de Villeneuve 
Chevaliers. Jaques Odart, Sg. en partie de Cursay, écuyer. 

MONTBERON (René de), écuyer, T. s. d'Avoir, Mortagne sur Gironde 
et de Grezigne : Baugé; ens. la t. et seg. de Beaumont et d'Aigresoulde, 
al. Esgresoulde : Chdt-du-Loir, 1480, 1489. (r. 348,^. 36; r. 348 bis, 
p. 48, 21.) 

MONTBERON (Louis de), écuyer, Sg. d'Avoir. Le fief de Grezigne : 
Baugé, 1508. {r. 348, p. 37; r. 1347, p. 11.) 

MONBERON (Ale.xandre de), Chev., Sg. de Mandé. Divers dom. engagés 
es par. d'Esnaude et de Villedoux : La Rochelle, 1718. {r. 440, p. 15.) 

MONTBERT (Aubert de), Chev., se déporte au profit du Duc de Bour- 



MON 123 

bon, du lieu fort, manoir, terre et justice de Chaiin en Combrailles, qu'il 
prtlcndoit lui avoir été donnés par feu Aubert de Neyrat, écuyer; 1397. 
ir. 1374, p. 2806.) 

MUiNTBLANC (feu Macé de). Sa v« tient lliabergom» de Bussay : Chdt.- 
>hi-Loir, 1391. (r. 344. p. 31.) 

MUiNTBLIAL'D (Jean de), pour sa H' Jeanne, lille de Mathieu Bodiii. 
Cens et autres dev. en la par. de Vienne, vendus a Thomas Lurat et Jean 
Formei.v : Hérisson, l.WO, 139G. r. 1357, p. 394.) 

MONTBOISSIER (Eraolée de). Montisbuxerii, de Montebusseriu, Dam., 
Sg. d'Aubusson et de Monlagu. Le vicomte de Mondras et seg. en dép. ; 
et, à cause d'Agnès de Chastel-Ferron, la t. cl seg. de Lons : Bourb, Fo- 
rez, 1308, 1313. (r. 464, p. 41-2, 413 ; r. 490, p. 98 ; r. 491, p. 236.) 

MONTBOISSIER Jean-de), Sg. d'Aubusson. Maison de Chambou, et vi- 
comte de Moudras. Accord avec Gui, C'" de Forez, sur les justices de 
Chambon et de Bessas en la par. de Pierrecourl, curtœ petrœ, que lenoil 
Thomas de Le Merlie, Chev. : Forez; 1335, 1337. (r. 490,p. 121; r. 
1400, p. 917.) — Louis de Monboissier, Pam., son fils, agissant sous la tu- 
telle de Louis de Vissât, Chev., cousin germain de .son père. Bois de Pru- 
gne et de la Forest, es par. de Chamblet et de S' Angel, cens et rentes : 
Hérisson, 1343: four bannier, dr. d'aide et rentes en la par. d'Essartines : 
Montluçon^ 1352. — Louis, Sire de Montboissier, Chev. Chat. t. s. de 
Montboissier, de Valmeodeis, Boussonnelle, Monteil, Aubusson, etc. : Auv. 
Le môme, eu considération des services que lui a fait Guill. de la Faye, 
Chev., autrement dit lErmile, lui transporte la seg. de la Faye, le nom 
et les armes dud. lieu et ses dép. en la cbaiell. à\iu.busson ; 1381, 1397. 
(r. 461, p. 234; r. 462, p. 183; r. 471, p. 46, 48, 138.) 

MONTBOISSIER (le M'^ de), doyen de la cathédr. d'Autun, et chantre 
de celle de Clermont. T. s. de Hauleribe, par. de Peschaibires, en la ba- 
ron, de Thiern; 1S17. (r. 483,p.'66.) 

MONTBOISSIER (Gabriel de), de Beaufort-Canillac, Chev., par substi- 
tution de Guill. de Blanzat, Sg. de Lignac. T. s. de Liguac, par. de Lus- 
sat: Clermont, 1716. (r. 507, p. 46,) Voy. Beaufort. 

MONTBOISSIER (Phil.-Claudede), brigad. des armées du Roi, petit fils 
de Phil. de Beaufort-Canillac, Chev., Sg. de Montboissier. T. s. de Mont- 
boissier; ens. les t. et s. de Chas, Dieune et Auzelle: CarUit, Clenn., 
Usson, 1722. (r. 508, p. 3.) 

MONTBOUCHER (René de\ Sg. de Bordage, pour sa f» Elisabeth du 
Bois, iille de Calher. de la Roussardiere. T. s. de Poligny : Mans, 1626. 
(r. 354, p. 5S.) 

MONTBRISSON (Jean et Pierre de). Saisie féodale de leur chût. d'Au- 
busson; 1432. (r. 471, p. 27.) 

MONTBRLN (Joseph-Berthelin), Chev. F. s. de Cluseau-Bonneau : Mou- 
nwriUon, 1723. (r. 438, p. 499.) 

MONTCEALLNAIN (Perrin, fils de feu Gniot de , Dam. Moitié des mai- 
sons de Corcelles, partie de la gd« et petite ju.stice ; ens. du moulin, ter- 
res, bois, vignes et cens ; Habant, 1351. (r. 470, p. 147.) 

MONTCEAULNAIN, al. Mouceaulniu (Guill. de), écuyer, fils de Ro- 
bert MonceauDin. Dom. bois et serfs ; ens. les héritages qui lui étoienl 
venus de Guill. de la Couture, rel. de Jeau de la Touruelle, écuyer, et 



m MON 

qu'il vend à RegnauU de Chdt.-Chinon; 1407, 14U. (r. 469, p. 156 
r. 470,;). 9.) 

MONTCEL (Hugues de), et Pouczonet de la Coste pour lui cl Bartho- 
lomene, sa fe, fille de feue Marguer. du Bosc. Courtil de la Rote, par. de 
Noireslable ; dom., cens et partie de dîme en la par. de la Selle ; ens. 
dr. d'usage dans les bois de S' Jean la Vaystre et de Monderes : Forez, 
1333. (r. 490, p. 191.) 

MONTCïX (Mathieu de), paroiss. de Noironde, vend à Gui, C'^ de Fo- 
rez, un cens assis sur le Courtil-le-Bois ; 1334. (r. 1394, p. 130.) 

MONTCHAL (Jean, Sg. de). Montiscalvi, Chev., reveud l'aide et péa- 
ge d'Annonay à Humbert de Villars, Sg. deRossillon; 1383. (r. 1360, 
p. 800.) 

MONTCHALUET (Bernard de). Maison de Marziac, dom., bois, cens et 
tailles, par. de Marziac, de Jous et de S' Julien • BeatyeM, 1314. Marguer., 
sa ve; Idem; 1350. (r. 489, p. 116, 151.) 

MONTCHEMIN (Himbauz de), Dam. Maisons de Montchemin, de Fre- 
maigne et de la Guierche, dom. et seg. en dép. : c;us. le Chesal de Mar- 
daillon, dom. et dev. : Hérisson, Souvigny, 1300. (r. 462, p. 73 ; r. 
467, j9. 210.) 

MONTCHENU (Guill. de), de Monte Chanuto, autrem» d'Arson, Dam., 
à cause de Dauphine de Mongreon, son ép. Hôtel de la forêt, dom. et 
seg. ; cens et rentes es vill. de Brux et de la Volliere : Chantelle, TW- 
neuil, 1378. (r. 459, p. 49, 205.) 

MONTCHENU (Marguer. de), Damoiselle, fe de Claude de Louvat, 
écuyer, Sg. d'Argental, échanson du Roi, transige avec Pierre de Brion, 
écuyer, à raison de la success. de Bremon le Brion, Chev., son l^'' mari : 
Forez, 1463. (r. 1396,^. 452.) 

MONTCHENU (Ant. de), Sg. de Beausemblant, au dioc. de Vienne, 
fait un leg à sa mère Berenguette d'Alèse : Forez, 1421. (r. 1396, p. 
439.) 

MONTCHAURIT (Guill. de], al. d'Arson, Dam. Maison, vignes et cens à 
Mazeriet et à Gannat ; 1378. (r. 458, p. 202.) 

MONTCHEURIN (Johannot de), écuyer. Maison, mote, dom. et mouv, 
de Montchemin : Bourb., 1357. (r. 4è5, p. 23, 50.) 

MONTCHOill (Roger de), Chev. Le mas du Lac et dép., par. de Besson: 
Souvigny, 1301. (r.467,p. 187.) 

MONTCHORIN (Etienne de). Mote, fossés, dom., bois, garenne, cens 
et tailles au territ. de l'Espine : Bourb., 1343. (r. 463, p. 123.) 

MONTCHORIT, aussi Montchosit (Roger de). Dam. Cens, rentes et dr. 
d'usage en la forêt de Tronceon ; partie 'du bois appel. Chassenhet et le 
moulin de Crochepaul, par. de Bellenave, Chaselle et de S' Bonit: Chan- 
telle, 1322. — Roger de Monchorv, Dam., son fils; Idem; 1352. (r. 
458, p. 146, 220.) 

MONTCHORIT (Perrin de). Dam. Hôtel, dom. et seg. de Chambaeratet 
autres possess. espar, de Bellenave, al. Bellevane, Chirat et autres : Chan~ 
telle, 1322. (r. 358, p. 223.) 

MONTCHORIT (Roger de), Dam. Hôtel, fossés, terres, garenne, cens 
et rentes au territ. de Font, par. de Coutanceouse : Chanlelle, 1350. (r. 
458, p. 214.) 



MON 12S 

MONTCHORY. aussi Montclioisi (Humbaud), Dam. Hùid de Bellevaine 
dom.. bois, nioiilin, étang: Ciuinldle, 1377. (r. 4S4, p. 210.) 

MONTCHORY (Hugues de). Chev. T. s. de Chalel, d>^ Castro, cl partie 
de celle de Boié, Bociaci : Rillij, 1377. (r. 45:>, />. iG4 ; r. 456, p. iri8.) 
Tiennent de lui : Tachon de Duviile; Etienne de la Grange ; Jean de Mon- 
taigu-le-Blein ; Guiehard de Saône, Damoiseaux. 

MO.NTCHORRE (Jean de), Dam. Maison et vigne à Cannât; 13i2. (r. 
4o8, p. 73.) 

MO.NTCLAON (Guill. de), prévôt du Sire de Bourbon. D<»ni. et inouv. 
-s par. de S» Eloi et de Crosille, Croseglia : Muntagut, 1301. (r, 469, 
p. 104.) 

MO.MCLAON (André de). Partie de cens et rentes en la par. S' Eloi ; 
Montmjut; terres, prés, vignes, pâturages, tenus à foi lige : Gunnat, 1310. 
(r. ko- bis. p. 6i; r. 469, p. I0:i.) Voy. Monlclau. 

MONTCLAR (Jean de), de Monteclaro.Dim., paroiss. de Vie, pour Ae- 
lise de la Fay, son ép. Cens, rentes, tailles, corvées et autres dev. en la 
par. de Rille/eis : Billy, 1347. (r. 457, p. llo.) 

MO.NTCLAR (Henri de), écuyer. Cens et rentes sur les par. de Gipeyet 
Uuxiéres : Bourb., 1506. (/•. 453, p. 74.) 

MONTCLAR (Jean de), écuyer, Sg. de Fournols, comme mari de Calher. 
de Vigier. Chat. T. s.de la Tremouliere, par. d'Angiard : Riom, 1669, 
1672. — Ja(iues-Ant. de Montciar, écuyer, leur fils, Idem; 1670. (r. 499, 
p, 494! 803; r. 500, p. 120.) 

MO.MCLARD (Jean-Charles de). Partie de la t. et seg. de Montbrun 
et de celle de Longevergne : Elect. de St. Flour, 1684. (r. 503, p. 
427.) 

MOiNTCLAU (Guill. de), Mondalw, clerc, pa^iss. de S' Eloy. Maison de 
Monclau ; rente sur le moulin de la Borde ; dr. d'usage en la forêt de Pe- 
guyere; une part dans la dîme de Doudat ; moitié de la baillie de Monta- 
gut_, et arr. fiefs: Chuntetle, Montluçon, 1310. (r. 461, p. 176. — Du- 
rand, Guill. et Jean de Montclau. Parties de maisons, terres, dîmes et cens 
en la même par. et en celle de Crozille ; ens. la baillie de Monclau, dioc. 
de Clerm. : chàtell. de MontagiU, 13-22. (r. 469. p. 24, 101, 112.) 

MONTCOMRROLX. Voy. Montecombres. 

MONTCORBIEH (Pierre de), Chey. Hôtel, mote, t. s. des Pontars, par. 
de Nave ; et, du chef de sa f^, une dlme en la par, de Tresail, ou Trezel : 
Chaverodie, 1367. (r. 467, p. 277.) 

MONTCORBIER Pierre de), Chev. Hôtel et mote de Lingendes, terres, 
bois, étang, moulin et redev. en la par. de Tyel : Moulins. 1375. (r. 434, 
p. 236, 238.) 

MONTCORBIER (Jean de), Montecorberio,J)aim. Cens et tailles espar, 
de Chappeaux et de Marci ; 1373.— Girard de Montcorbier, Dam., son fils. 
Idem; 1388. — Gérard de Montcorbier, Dam., lils de celui-ci, pour lui et 
Agnès de Pierrcpont, sa mère. Châi. et forteresse de Pontés, (Pontets), 
Pontetis, t. s. en dép. : CfMveroclie, Moulins, 1443. (r. 434, p. 237, 
239 ;r. 468, p. 2.) 

MONTCORBIER (Gabriel de), écuyer, et Cather. de la Mousse, sa 1*. T. 
s. des Poûihés, ella maison appel. Pierrefitte : Çhaverocl^e, 1606. (r. 452, 
p. 144.) 



iS6 



MOTî 



MONTCORBIER (Cather. de), v^ de Moyse de Nompere. Chev., Sg. de 
Nantilliers. T. s. de Pierrefite et de Champay, par. S' Haou -le- Vieux- 
Forez, 1674. (r. 495. p. 17i.) 

MONT D'OR (Pierre de), rfeilfoHieaureo, Chev. Le mas de Christin-Ra- 
tel, en la par. de Lent, à lui échu par le décès de Raymond, son père au- 
quel il avoit été donné en 1269 par Renaud, C'*^ de Forez, Sire de Beau- 
jeu et Ysabelle sou ép. ; 1284. (r. 1391, p. 564.) 

MONT D'OR (Phil. de). Dam. Droit de Champart, de ban, clameur et 
saisine, en la par. de Lent, reconnu par son seg. Guichard, Sire de 
Beaujeu; 1313. (r. 1391, ;>. 573.) 

MONT D"OR (Guill. dé), Dam. Serment de fidél. et prom. d'aveu au Sire 
de Beaujeu; 1372. — Pierre de Mont d'or, Dam. ; Idem; 1372. (r. 485, 
p. 90; r. 486, jj. 110.) 

MONT D'OR (feu Pierre de), Dam. Françoise, sa fille, ép. de Pierre de 
Brônne, Dam., avoue le fief, dom. et mouv. de Longris eu la châtell. de 
Lent: Beaujeu, 1413. (r. 488, p. 1.) 

MONT D'OR (Claude de), Dam. T. s. deChambost, près de Chamelet: 
Beaujeu, 1459. (r. 486, p. lll,) 

MONT D'OR (Benoit, Joseph et Jean de), écuyers. T. s. et rentes nobles 
de S* Laurent-de-Vaux, et de Doyreus, par. de Vaugueray et Iseron: 
Lyon, 1721. (r. 497, p. 128, 147,^229.) 

MONTE (Jeanne de la) , Damoiselle, f^ de Louis Baratier, de Mornay. 
Moitié de la dîme de Cerilly: Aynay, 1410. (r. 462, p. 273.) 

MONTECLER (Charles de), écuyer. T. s. de la Bigeotière, sur les mar- 
ches de Bretagne, et où le duc d'Anjou lui permet d'élever un chat, fort; 
1442. — René de Montecler, écuyer, son fils, gendre de Jean Fournier, 
Sg. de la Guerinière, chancelier du duc d'Anjou ; idem. Et, comme hérit. 
principal de son ayeule Roberde Fillastre, la baron., t. s. de Trêves; ens. 
la métairie du Perrin-Savigneau : Angers, Saumur, 1468, ad 1485. (r. 
351, p. 111 ; r. 1342, p. 33, 143, 196.) 

MONTECLER (Joseph-François de). Le marquisat de Montecler et dép.: 
Chdi.-Gontier, 1739. (r. 427, p. 20.) 

MONTECOMBRES (Guill. de), prévôt de Montecombres, Raoulin, son 
fils, et Ysabelle, fe de celuici, recon. tenir d'Agnès, Dame de Bourbon, 
les baillies de Montcombres, Bois-Morand, Albaon, Brossanges ; ens. di-, 
vers fiefs et seg. es par. de Bar, Lineroles et MontUore : Cfiaveroche, 
1270. — Jean de Montcombrous, fils de feu Raoulin de Montcombrous. 
Les baillies de Montcombrous, de Brocenges, etc. : 1304. (r. 468,p.ll4, 
372.) Non nobles. 

'mONTEFREDON (Jean de), dit Houaste, écuyer, Sg. de Beauvoir, Ba- 
soges, etc., chambel. du Roi, et son bailli de Rouen. Baronnie de Beau- 
preau: Angers, 1468. (r. 338, p. 8.) Rel. de lui; François Barton ; Re- 
gnaud de Bazoges ; Pierre de Cherzay ; Antoine Glerambaut ; Desray 
Pelaud ; Jaques du Plessis ; Jehan de Sauzay, Chevaliers. Jehan de Baso- 
ges ; Jehan du Bois ; Guill. du Boisgnant ; Jehan de la Boutailie ; Louis 
de Clermont; Jehan Escoublanc de la Tousche ; Thiery le Gras ; Guill. le 
Gras (le la Rochetabuteau ; François de la Jarre ; Jehan de Laval, pour 
Françoise de Gasseline, sou ép. ; Clémens Paumier; Jehan Pélaud; Jehan 
Turpin, écuyers, Voy. Montespedon (Jean de), 1464. 



f 



MON «27 

MONTEIL (GoilJ. île). Dam , Rentes sur divers tènemens assîsàVer- 
dezun en la baron, de Mercœur ; 1493. (r. 471, p. 203.) 

MONTEIL (Pierre du), S' de la Loge, Gis de feu Paul de Moateil. Fief 
de Gallevesse, autrem' de Seriziers : Monmoi illon, 1671. — Ses eafans 
mineurs et de Cather. Sornin, sous la tutelle de Jean du Monteil, écuyer, 
S' dud. lieu. T. s. de Vallado, par. de Moulisme ; 168o, 1G93. (r. 433, p. 
81 ; r. 434, p. 54 ; r. 435, p. 161 ; r. 436, p. 14.) 

MONTEIL (Jean du), S^ de Rondonnat. Jloitié du fief de Combort, par. 
de Peyrat ; eus. la justice de Chiron : Marche, lt>84. (r. 474, p. 511.) 

MONTEIL (Jean), av. en pari. Rente et dom. noble de Navaste, prove- 
nant de Pierre Veyssière, sonbeau père, cons. au baill. de Salers : S' Flour, 
1684. (r. 503,/). 4-28.) 

MONTEIL-NOSIÈRES (Jaques de), Chev. t. s. de Gouleuge et partie 
de celle desChaix, par. S' Diery, S» Pierre Colomines, et de S' Victor : 
Elect. de Clerm., 1687 (r. 503, p. 71.) 

MONTEILLET, al. Montellier (Claude), notaire, pour lui et ses enfans, 
héritiers de feu Claude Sibert, notaire. Rente noble de Medon, par. S» 
Marlin-la-Plaine : Ltjon, 1731. (r. 498, p. 51 ; r. 810, p. 44.) 

MONTEJEAN (Brient, Sire de). Hôtel de Puyrenom : Mirebeau,... (r. 
332, p. 22.) 

MONTEJEAN (Jean de). Baronnieet chàtell. de Montejean : ens. le Ples- 
sis-au-Beuf : Angers, 1409 ad 1431. (r. 337, p. 49,50, 61, 62; r. 339, 
p. 40,41.) Tiennent de lui : Ant. Clerambaut, Cbev.; Bertrand de la Jadle; 
Jean Turpin, à cause de sa terre de la Turpinière et de la Bougonnière. 

MONTEJEAN (Jean de), Sg. deBeston, fils de feue Anne, Dame de Las- 
suze. T. s. de Montejean ; 1465. — Noble et puissant Sg., Jean de Monte- 
jean, autorisé par son père, vend, d'une part, à Jean Bourré, Sg. du Ples- 
seys-Bourré et de Jarzé, très, de France, la t. et seg. de Guillebourge ; et 
d'autre part, la terre etchâtell. de Montejean à Pierre le Masle, m<l de soie, 
dem. à Tours, et revendue par celui-ci au fils aîné du vendeur : Angers, 
1479. (r. 1346, p. 246,237.) 

MONTEL (Hugues et Pierre del),Dam. Dîmes et cens en divers cantons 
de la par. de Noirestable : Forez, 1312.— Pierre del Montel, fils de Pierre 
del Montel. Cens et rentes en la par. de Raolhal : Cariât, 1357. (r. 473, 
p. 46; 493 615, p. 35.) 

MONTELLES (Pierre de). Dam., paroiss. de Vernet, et son ép. Alise, fille 
de feu Géofroi d'Ussel. Maison et dom. en la par. de Vernet ; ens. le mas 
de Faramont et de Chante-Maison : Chantelle, 1377. {r. 438, p. 169.) 

MONTENAY (François de), Chev., lieut. capit. des Gardes du Roi, et 
brigadier de ses armées. T. s. de Chazeron, Chastel-Guion, la Roche de 
Touzet et dép. : Riom, 1702. (r. 506, p. 289.) 

MONT END RE (Aient de), Chev. T. s. de la Grice : Mirebeau, 1326, 1344. 
(r. 330,p. 104, 105.) 

MONTENINGER (Guill.),Dam.Dom. et seg. depuis le moulin de Mento- 
mer jusqu'à la croix dite de la Geline, etc. : Beaujeu, 1321. (r. 489, 
p. 178.) 

MONTEMPUY (Perrin de), Dam. Dîmes es par. de S' Cyprien, S' Ger- 
main de Salles et autres : Chantelle, 1352. (r. 459^ p. 42.) 

MONTERAVELLE (Ponce de), Chev. Hospice de Bessas, dom., bois, ga- 



128 , MON 

renne etmouv.,par. d'Escoral et de Moustier: r/iî>rs,1337. (r. 472,p.ll3.) 
MONTERBIER (Antoinette de), ve de Jean Trousseboys, ôcuyer, Sg. de 
Champeisgne, comme tutrice de leurs enfans Philib., Gabriel et autres. 
Echange d'immeubles avec la Duch. de Bour.; 1511. (r. 13o6, p. 177.) 

MONTEREY (Simon de), Dam., paroiss. de Thiel. Hôtel de Chavenaes, 
terres, garenne, étang, etc. : Moulins, 1374. (r. 474,p. 176.) 

MONTERRER (Etienne de), Dam. Dom., maison et seg, de Monterrer, 
par. de Melay : Beaujeu, 1324. {r. 489, p. 156.) 
' MONTESCHAMBERT (Hugonin de), Dam., à cause de Jeanuetle d'Ame, 
Damoiselle, son ép. Etang, moulin et partie d'immeubles tenus de Guiot 
d'Arcy, Dam. : Bourb.-Iancy, 1363. (r. 437, p. 33.) 

MONTESCHES (Aymé de), Chev. Maison de Gireuil, dom. et mouv. : 
Souvigny, 1301. (r. 467, p. 231.) 

MONTESPEDON (Amblard de), Dam. Cens et rentes en diverses par, : 
Chantelle, 1322. (r. 458,;). 226.) 

MONTESPEDON (Roger de). Sire de Chastellar, Dam. Le mas d'Esco- 
lier, par. de Champs, cens et rentes, par. de la Chapelle-dAndelau : 
Gannat, 1326. (r. 437 bis, p. 133.) 

MONTESPEDON (Louis de), Sg. de Parey. T. s. et justice du Bouchât; 
1333.— Guill. de Montespedon, Dam. H. justice, dev. et arr. fiefs eu la par. 
de S' Hilaire, appel, la Justice de Parcy ; 1378. — Jean de Montespedon, 
Dam. ; idem; 1399 : Gannat. (r. 437 bis, p. 127, 128, 133.) 

MONTESPEDON (Jean de), dit Ouast, écuyer. Don à lui fait, par le Duc 
d'Anjou, des dr. de rachat pour le chat., t. s. deBeaupreau et vieil Bau- 
ge; 1464. {r. 1340, fol. 93; r. 1347, p. 72.) 

MONTESPEDON (Phil. àe\, ve du prince de la Roche-sur-Yon, Duch. de 
Beaupreau. Hom. au Roi de ses t. et seg., et notamment des duchés de 
Beaupreau et comté de Chemillé; 1567, 1373. (r. 3al, p. 10, 37.) 

MONTESOLIOU (Marguer. de),ve de Guill.-Géofroy de S' Bonit, Dam., 
S», de Toyrat, comme tutrice de Pierre de S* Bonit, Dam. et autres leurs 
enfans, vend à Barthelemi Barberi, de Montbrisson, le chat du Verger, ou 
Verdier, de Viridario, en la chàtell. de S' Symphorien : Montbrisson, 
1338, 1343. [r. 1401, p. 1128; r. 1394, p. 6.'7.) 

MONTESQUIOU (Belesgarde de), fille de feu Arssin,B''n de Montesquieu, 
épouse de Remond-Arnou de Garcie, Chev., Sg. del Otavo. Procès au pari, 
do Toulouse, contre Bertrand de Montesquiou, C'^ de Eesanzac ; 1459. (r. 
1362, p. 1144.) 

MONTESSAYS (Hugues de), Chev., Sg. de Chambelle. H. justice en la 
seg. de l'Espinière : Baugé, 1441. (r. 342, p. 26.) 

MONTESSON (René de), Chev. Sg. de Montesson, de Favières, etc. T. s. 
du Plessis-Bourreau, nouvellement acq. : Chût. -Gonthier, 160S. (r. 333, 

p. 52.) 

MONTESSON (J. B.de), Chev. de S' Louis, brigad. des armées, et son 
ép. Marguer.-Iris de Poys, v^ de René-François Vis-de-Lou, Chev., Sg. 
de Bienassis, présid' aux enquêtes du pari, de Bret. T. s. de Songé-le- 
Bruanl : Mans, 1732. 4734. (r. 426, p. 62, 67.) 

MONTET (Girard de), prêtre, Jean et Guill., ses frères. Tènemens et 
tailles au vill. de Melières : Bourbon- Lancy, 1338 ad 1401. (r. 466, p. 
126, 252 ; r. 467, p. 18. 



MON 129 

MONTFAN (Galerand, Sg. de), pour Agnès, soiiép., et Guill. leur fils 
aîné, déclarent tenir de Gui de Dampierre, Sg. de S' Just, le fief de Gen- 
ziac, sauf la fidélité due an Sire de Bourbon; avril liÀli (r. 458, p. 232.) 

MONTFAN (Guill.de). d<? J/o«fc/"a/io, Chev. Hôtel, t. s. de Chasleney; 
tout ce qu'il tient à Monlfan, à Locliy et ea la par. de S' Aubin ; 1300, 
1322. — JeandeMontfan, Uam., son fils!, pour lui, Robert, Roger cl Jean- 
nette de Monlfan, enfans de Robert, son frère. Renie annuelle sur lecbùt. 
de .Monlfan ; 1342 : Bourb., Chantelle, Ycrneuil. (r. 457, bis, p. U7; 
r. 458, p. 190; r. 459, p. loi ; r. 463, p. H3.) 

MONTFAN (Pierre de), Dam, Hôtel fort et Cbùt. de Monlfan, maison de 
Bos-de-Mauge, etaulre.s possess. en diverses par. : Chantelle, Mural 
Verneuil, 1337. \r. io9, p. 11 i.) — Roger de Monlfan, Oani. Redevan- 
ces en vin, par. de Montfan : 1367. (r. 450, p. 131.) 

MONTFAN (Catherine de), Damoiselle, fille et bérit. eu partie de feu 
Roger de Montfan, Dam., Sg. de Cbastenoy, et de Marguer. de la Mô- 
te, pur son tuteur Perrin-Aubert tlo Locbi, Dam. Hôtel et dép. en la ville 
de Cbantelle, dinie au 1er. de Champleonrt, vignes et rentes à Montfau ; 
dom. et seg. espar, de S' Aubin et d'ingrande: 1375. La même, ép. de 
Jobannet de Beaucaire, Dam., fils de Blein de Beaucaire, vend au Duc de 
Bourbon les dr. qu'elle tient de sa mère; 1399 : Boarb., Chantelle, Can- 
nai, Venieail. (r. 456, p. 92; r. 458, p. -20, 186; r. 459, p. 142; r. 
464, p. 401 ; r. 135G,p. 204.) 

MONTFAUCON (Renaut), Sg. de Charenton, s'engage h indemniser Gui 
de Dampierre dans le cas où son accord avec Guill. de Chaligny ne tien- 
droit point ; 1211. (r. 1377, p. 2798.) 

MONTFAUCON (Jean de), écuyer. S"" de S' Mesmin, pour Jebanne de 
r^aussay, sonép. Herbergemenl de la Grallète et dép. : Lasignan, 1393. 
Ane. aveux de France, cotte 1682.) 

MONTFAUCON (Guill. de), Dani.J)om. et bois en la chàtell. de Toissy : 
Beaujeu, 1407. (r. 488,/). 38.) 

MONTFAUCON (Régnant de), écuyer, etPhil. de Murât, Damoiselle, son 
ép. Hôtel du l'Iex-Vacbol, dora, et mouv. en dép.. par. de Pousy, cbà- 
tell. de la Bruvère : cens et rentes au vill. de Raboteres : Bourb., Mou- 
lins, 1410. j\ koi,p. 106 ; r. 402, p. 259; r. 404, p. 445.) 

MONTFAUCON (Jean de), Cbev., Sg. de .Mesmin et de Beauchesne. Gai- 
gnerie appel, le petit Beauchesne, etc., qu'il relève duchâi. de Mont fan- ^ 
COn; 1428. r. 330, p. 31.) 

MONTFAUCON (Jeanne de), vede Guiotde Cresange, écuyer. Hôtel du 
Plex-Vachot, mole, fossés, garenne, terres, cens et tailles ; ens. les dîmes 
de Beaumont et de Mesangi: Bourb., 1443. (r. 465, p. 1.) 

MONTFAUCON (Jaques de), écuyer. Fief en la gde Vellonière: jWo«i/aM- 
con, 1465. (r. 333, p. 55.) 

MONTFAUCON (Gui de), Cbev., Garenne de Beauchesne, etc. : Mo7it- 
faucon, 1470. {r. 333, p. 9.) 

MONTFOUU (Guill. de), écuyer, et Odyerne sa («. Quatrième partie des 
dîmes de Luzev ; moitié de l'étang delà Planche, et censives : Beaujeu, 
131 G. (r. 489.p. 240.) 

MONTGARNAUT (Guy de), Chev., pour Emeline dePoncharaut, sa f«. Hô- 
tel, t. s, de Poncharaut, par. S' Berein : Aynay. 1300. (r. 462, p. 321.) 

9 



180 MOî' 

MONTGON (Ant. de), écaver, fils de fea Berault de Montgon, cb€v., 
et dY'sabeau d'isserpens. Partie de la gd" dîme de Langlar, de celle ée 
Nausaras. et dr. d'aide ea la ville de Gamiat ; 1455. (r. 457 bis, p. 

441, 142.') ^ ,^ , 

MONTGON (Marie-Louise de), abbesse de Chazes : Brioude. 1717. (r. 

507, p. 163.) 

MONTRA BIT (Etienne de), Chev., tant en son nom que ceux de Ferro- 
nin de Sevigny, Dam., et de Jean Foldras, fils de feu Perronin Foldras, 
Dam. Echange avec Jean, C'« de Forez, du chat, de Sautrencn, contre 
certains revenus et 600 liv. tourn. de supplém», au mandement de S» Just 
enChavalet; 1311. (r. 1401, p. 1028.) 

MONTHEU, aussi Monteu, Montau (Etienne de), Chev. Dîmes, cens, ren- 
tes et coût, au mandement de Sivry-Bosc, Syvriaci'Bosci; 1317. — Guiîl. 
Monteu, Chev., Guionet et Pierre, ses frères; 1322, 1333: ForeZ. [r. 
492. p. 112, 226, 260 ; r. 494, p. 72.) 

MONTIFFAUT (Sylvain), chan. de Mehun. Huitième partie des étangs 
de Lavau et de Jarry, par. d'Alluy : Mehun-sur-Y., 1676. (r. 445, p. 

254, 388.) 

MONTIGNÂT (Guiotde), écuyer, pour lui etPaule Lamberte, sa f». Hô- 
tel fort, justice et seg. de Perigort a Montluçon; 1505. {r. 453, p. 260.) 
Signe, G. de Montanaigat. 

MONTIGNY (Antoine), écuyer. Hom. de sa terre deMagny, al.Maignieu- 
le-Gabion : Forez, 1441. (r. 491, p. 72, 74.) 

MONTIGNY (Louis de), Sg. du Coudray, lieut. du Roi au gouvernera» 
d'Oudenarde. T. s. de Beauchesne et celle de Fousseure: Amboise, Lo- 
ches, 1670. (r. 358, p. 59.) 

MONTILS (Guill. de), fils de feu Hugues de Montils. Dîme appel, de 
Roche, par. d'ingrande : Bourb., 1392. (r. 463, p. 262.) Non noble. 

MONTJARDIN (Jean de), écuyer, Sg. de Taignyères, pour Alips du 
Lautroy, son ép. Hommes et femmes de serve condition : Chdt.-Chinon, 
1353. (r, 469, p, pO.J 

MONTJOUI (Gui de). Echange entre lui et Jean de Puchmule, d'immeu- 
bles en la par. de Raolhac, passé sous la sanction d'Arnoul Vigier de Nyol, 
gouverneur et lieut. de puissant homme Renaud de Pont, Chev., v'« de 
Codât; 1348. (r. 473, p. 1), 

MONTJOUI (Hector de). Dam,, fils de noble Adzemar de Montjoui, 
émancipé par son père. Cens et rentes, par. de Vie : Cariât, 1352. (r. 
473, p. 126.) 

MONTJOURNÂL, aussi Montjornal, Monjournal (Jean de), Dam., Sg. 
dud. lieu. Moulin de Foiilaleu; maisonetdop.de Vermillet; dom., bois, 
cens et tailles, dont partie acq. de Marguer., fille de Gui Taix, Chev., 
épouse d'Etienne de Pont-Aubert, es par. St-Elienne, de Varennes-sur- 
Tesche, et de Leugi : Billij, Çhaveroche, 1375 ad 1411. (r. 456,p. 74, 
169, 175; r. 468, p. 88.) 

MONTJOURNAL (Pierre de), Chev., chambellan du Duc de Bourbon. 

Maison, vigne, bois et cens es par. de Féline et de Sanciat ; et, à cause 

de Jeanne de Chenillac, sa fo. Tailles sur quelques tènemens assis à Bes- 

son: Souvigny, Verneail, 1411. (r. 459, p. 230; r. 467,p. 182.) 

MONTJORNAL (Jean dt), Sg.dud. lieu. Maison, t. s. de Maczon; autres 



NON m 

(Joni., bois, (Um<» et seg. es par. d'Arços, S* André, RcnovRon et Chf- 
rers: Rorez, 1412. (r 490. p. 147.) 

MONTJOl'RNAL (Hunoniii (If), Daui., mari de Fraiiroise, lillt; de l'eu 
Robert MarescliaJ. Cliàl. lorl de l'oilly sous Ciiarlji-u ; ons. la sei'gooterio 
dud. lieu; pré>ens Guiol Na^u, Sg. de Maii^ny, ol Jeau I>»niays, Uantoi- 
seaux: Heaujeu, 1440. (r. 46d bis, p. 28.) 

MO.NTJUL'RNAL (Hugues de), l)jni.,et Françoise de Foum-re.s, hamoi- 
selle, SOI» i'|>. Bois el II. j. es par. de Voiiia, S' Reveriaii el MaiLînimce : 
Moulins. 1441. (r. i34.jj. 2Ui.) 

MUNTJOl'RN.AL ;Plot.>ii, ni Vhum dei, ocuyer. Hôud, t. k. ,le Valiô- 
res et de Pracourl. par. de Vareiints-sur-Te^icbe ; eus. Itîs jurv.ôtés de la 
Garde et de Bournier ; el, du cbef de Fraoi;oi«} de Chaslellus, son ép. 
Moitié de riifllel, t. s. de nomiert, par. dAveriue ; 14i3 : tiillil, Chuve- 
roclu; Vichfi. (r. 4S6, p. 24; r. 468, p. 125.) 

MU.NTJOLRNAL (Jaques de), écuyer. Le mas des Hais et i'Appendeiie- 
Boisson : 1476 ; al. la t. et seg. de Hais el de Bussières ; 1506 : Verneai'., 
(I. 4d3, p m ; r. I3:j:>,p. 144). 

MONTJULRNAL Hugues de), prothonalaire aposlol. T. s. de Pracort, 
la Molhe de Valliers; eus. la seg. deCaudre : Dilly, Chaveroche, Virhy, 
1198, 1506. (r. 452, p. 114; r, 484. p. 47.) 

MO.NTJOURNAL (François de), écuyer. S' dud. lieu. F. s. de Boz; ens. 
la j. el seg. de Bussoiles : Billy, Chaveroche, 1505. — Jean de .Montjour- 
nal. écuyer. F. s. de Cyndré : Cluiveroclie, 1506. (r. 452, p. 33, 80.) 
MONTLAUR (Ponce de), Sg. de Posqueri.is, fils de l'eu Heraclius de 
MûiUlaur, étant sur le point de se rendre à l'armée, fait son lestanieul 
d-ins l'iivpothése qu'il lui naîtra des enfans ; 1272 ; et le ratifie en 1274. 
Gui de Monilaur, son lils, reçoit l'hom. de Gdi, Sg. de la Roelie, Chev., 
pour son cliàt. de Mayrac au dioc. de Viviers; 1329. (/•. 1399, p. 747, 
816, 818.) 

MONTLAUR (Ponce, al. Pons de), Chev. Ordonnance pour ses hommes 
nobles et religieux, habitans les montagnes au delà du Rhône, aux dioc. 
de Viviers el d L'/.ès ; 1341 . 11 saccorde avec Guigue;. de la Roche de Le- 
vis, V* de Lautrec, sur la justice des seg. de Meyrac et de la Roche; Fo- 
rez. 1352. {r. 1398, p. 635, 661, 668.) 

MÛNTLAIR (Gui, Sire de), re;oit a hom. Eléonore de Villars, v*' de 
Pbil. de la Roche, et tutrice de Guionet de la Roche, leur fils ; 1881. [r. 
1399, p 706.) 

MO.NTLÉON (Jean de"), écuyer. Hôtel, t. s. deMaxoigne; et, à causcdc 
Perrole de Ry, .sa 1^', les fontaines, sourdeis el vivier de la Griinaudiei'e: 
Minbeau, 1433, 1438. (r. 331, p. 75 ; r. 332, p. 10, 17. ) -- Pierre de 
Kontléon, écuyer; idem Et, du chef de sa f Beatrix de l'EstHiip, fille de 
noble homme Heliol df l'Estang. Hôtel d'Anibere el dép. ; 145i ad 1468. 
(r. 330, p. 83; r. 332. p. iO ad 14.) — Louvel de Montléou. Hôtel ei 
tour de Vaxoigne : Mirebeau, 1480. (r. 332, p. IH.) 

MONTLEL (Jean de , écuyer, Sg. dud. lieu. Haute j., dimes el au- 
tres dev. es vill delaVillate cl de Villeucuve : (iannat, 1500. (r. 457 
6/5, p. 46.) 

MU.N'TLEY.N iAgu.s de), v« de Milon Pyochi d'Acou, Cliev.. tuiritr de 
leurs enfans, vend a Gui, C* de Fore^, i^ne rente de 20 iiv., que le G'" 



13S 



MON 



de Nevers et de Forez avoit constituée à Barthélémy d'Acon, Chev., ayeul 
de ses enfaas; 1273. (r. 1395 , p. 218.) 

MONTLUÇON (Géofroi de), Dam. Dom. et mouv. es par. de Malliet et 
dcGuirates: Hérisson. — Guill. de Moatluçqn, Chev. T. s. espar, de S' 
Juveain et de Lieuret ; Ibid.; 1301. (r. 462, p. 123, 134.) 

MONTLUÇON (Jeaa), de Sury-Comlal, vead à Jeaa, C^^ de Forez, un 
pré en la par. deVacherent; 1309. (r. 1395, p. 278.) 

MONTLUÇON (Marguer. de),ép. de Pierre de Rochedagou, de rupe da- 
gulpho, autrem' dit Malbue, Chev., M's de Marcillal. T. s, de Breul, par. 
de Lineroles: Montluçon, 1398. (r. AM, p. 23i.) 

MONTMEGIN, aussi Moatmigiu (Guill. de), Dam., flls de Perrin deMont- 
niegÏQ. Maison, dom. et seg. de Montmigia, par. de Sarrie : Beaujeu, 1308, 
1311.(7-. 489. p. 149, 285.) 

MONTMORENCY (Jehan de), Chev., Sr de S' Leu et de Nangis. T. s. ei 
chatell. de la Houssaye, relev. du Roi à cause de son chat, de Tuurnant en 
Brie; 1366. — Hues de Montmorency, Chev., Sg de Beausault et de Bre- 
teul. T. et chatell. de la ToMrnelle, relev. du chat, de Montdidier ; 1384. 
(Aveux de France, coites 200, 533.) 

JVa. Les épitaphes du prieuré de S'^ Cather. du Val des Ecoliers, don- 
nent connoissauce d'un Guill. de Montmorenci, Chev., Sg. de S' Loup, de 
thamplenois et de Chany, mort le dini. après TEpiphanie, 1387, et Jean- 
ne d'Andrezel. sa v*, le mercredi après la Toussaint, 1395. 

MONTMORENCY (Denise de), v^ de Lancelot Turpin, Chev., Sire de 
Crissé, ayant le bail de leurs enfans. T. s. de Marrigne : Angers, 1418. 
(r. 337.^.76; r. 340, p. 132.) 

MONTMORENCY (Guill. de), chancellier et chambellan de Charles, Duc 
d'Anjou, rappelé -dans le testain' de ce prince du 12 déc. 1481, pour un 
leg qu'il lui fait. (r. 336, p. 23 ) 

MONTMORENCY (Anne de), Connéi. et Gd Maître de France T. s. de 
Menil, par cession que lui en a faite Claude de Villeblanche, Chev., Sg. 
de Brou ; ens. les barounie de Champtoceau, et seg. de la Gallouere : An- 
gers, 1339, 1359. — Son fils, tant pour lui que pour sa mère Magdel. de 
Savoie, et ses frères Henri, Sg. di*. Dampville, Charles et Guill., Sg. de 
Moeu et de Thore. B.irounies de Cande, de Chàt.-Ceaus, etc. : Angers, 
1367. (r. 331, p. 34, 43, 57.) 

MONTMORENCY (Diane de France, Duch. de), et deChalelleraut. T. s, 
de Ballon : Mans, 1572. (r. 351, p 21.) 

MONTMOKENCY (Pierre de). S-- de Loresse. Chat. t. s. de la Fague et 
de la Rozière: Be'iême, Chat. -du- Loir, 1585. (r. 333, p. 28.) 

MONTMORENCY (Henri de), pair et connét. de France. Chatell. t. s. de 
Chât.-Ceaus, eic. : Angers, \m^. {r. 352, p. 101.) 

MONTMORENCY-LUXEMBOURG (Charles- Frauçois-Frédéric de), prin- 
ce de Tingry, C*^ de Ligny, etc., à cause de Marie de Guilliers de Cleram- 
baud, son ép. T. s. de Bellevane, par. idem: Chantelle, 1704. (r. 476, 
p. 132.) — Anne de Montmorency-Luxembourg, comme hérit. de Marie de 
Bellevane, son ayeulle nialernelle. T. s. du Louzat et le Jannay, par. S' 
Didier et de Louzat : Billy. 1728. (r. 481, p. 169.)— Jean-Nicolas de Mont- 
morency; 1722. Yoy. (Juinsac. N*. Celle maison, comme beaucoup d'au- 
tres, n'est ici que par rencontre, son chef-lieu étant ailleurs. 



MON «33 

MONTMORILLON (Guill. de). Le vill. de Baiguoles, les" èis de l'Es- 
iret et d Orival, et droits féod. sur plusieurs mas : Forez, !256. (r. 490^ 
p. 85.1 

MONTMORILLON (Hugues. Sire de), Dam. Cliàt. t. s. de Moiilinorillon, 
1300.— Guill. de Montmorillon. Chev.; Idem; 13i3. Rel. de lui : Girbert 
de Popsenat Cliev. : Bilbj. (r. 456, p. Ii7, 150: r. 457. p. 403.) 

MONTMORILLON (Jean de). Dam., pour sa 1^' Ajtnés, tille de leu Hu- 
gues de Vendat, Cliov. Maison de Moneï,ley,dom. et mouv. en dép. : Ver- 
neitil, 1322. (r. 400, p. 86 |— Blanclio <i<' Mtiiilmorillon, Dame de Bres- 
soles; Idem; ens. la moitié desdnm., b<>is, dime et h. j. de Roses: \i- 
chtj, 1375, 1377. (r. 457 bis, p. 22; r. 460, p. 207.) 

MONTMORILLON (Agnès de). Quatrième partie de dîmes, cens et ren- 
tes, espar d.' Vil!.-r>, Saiicial el Hillij ; I.J77. r. 4j6. p. M9 ) 

MONTMORILLON (Louis de(. écuyer. Hùlel tort, t. s. de Cruziet-le- 
Vieux: ens. celui de Vareilles, doai. et seg. en dép., par. de Vie et deS* 
Félix: liilly. Vichy. 14.Ï2. — Joseph de Moiitmorillun. écuyer; Idem; 
I4G1. — HNpolilcde Montmorillou, écuyer; Idem; 1488. (/•. -457,;^. 39, 
80; r. V67 his.p. 12, 38, 42, 43, 102) 

MUNTMURIN (Oodefroy de). Dam.. Sg. en partie dud. lieu. T. s., hau- 
te, m. el b. justice dAI/on, al. An/oii, etc. ■. Noiinrtte, lliom, 1367. (r. 
470. p. 152; r. 471, p. 123 ) Bel. de lui : Pierr.* de Rarbezi, al. d'Almey- 
rat: Robert JiÉiryrcI ; Jean de Roclielort el Haelis de Clialaire/.i, sa l»; 
Pierre de Salis el Borapere de Vauv, son ép , Chevaliers : Etienne d'Area; 
Evrard Chal.-nron: Barthélémy de Chami>-Maussas; Raymond de la Cluze; 
Herry liruhel, de Vaus; Jean de Durbrat, «/. Vallueris ; Auberl de la Ga- 
zelle; Girard de Passages, el Jean, son neveu; Robert de Riom, al. Ma- 
rologe, el Jean, son tils; Armand Ruche: Hugues de la Roclie, al. Dalbu- 
ruhe; Guill. de Salis, Damoiseau.v. Calher. d'AI/.on, Damoiselle. 

MONTMORLN (Jean de), Chev., Sg. de Nades. Vente de menus objets 
au Duc de Bourbon; 1466. (r. 1374,/). 2399.) 

MONTMORLN (Annet dej, écuyer. T. s. de Nadies el d'Espinace: BUly, 
Bourb., Chamelle. 1505. (r. 452, p. 109.) 

MONTMORLN (M« Anl. de), prothonolaire du S« Siège, par son proc. 
Jean de Monclar, écuver. T. s. de Chastelart: Chantelle, 1506. (r. 453, 
p. 124.) 

MONTMORLN (François-Gaspard de), Chev.. Sg. de St Herent, al. He- 
rein, gouverneur de Fontainebleau, tils de Gaspar'l-rraift;uis de Montnio- 
rin, Chev. T. s. de Volon-, Chàl.-Ncul el S' (lervais. Signe : Monlmoriu 
de S' Herenl. — Edouard de Monlmorin, Chev., son frère, Sg. de S» Mion 
et de Cliassaigne. T. s. de Monlmorin, Servier el autres lieux : Rioitl^ 
166!» ad 1684. (r. 499, p 655: r. 502, p. 84: r. 503, p. 213.) 

MONTMURIN (Gaspard-Joseph de), Chev.. M'» <le Monlmorin. La Uef de 
Janzal ou Sauzat : Chanleile, 1695. [r. 476, p. 59.) 

MONTMORLN (François-Gaspard de), Chev., capit. de cavalerie, ép. de 
Marie-Michelle de Beauvergier-Montgon. F. s. de Janzal el du Vieil-Chât. 
de S' Amand, par. de même nom; ens. la t. et seg. de Monlmorin-sur- 
Billon, celle de Servier ou Semier et autres. 11 cède en viagc, au nom de 
sa f*, à Jean Doyard Sabal, dit Derhondean, ni'' parfumeur à Paris, cl Fran- 
çoise Rigaud, sa f*, la terre el seg. de Bclisme, par. de Courpierre: Ay- 



184 MOIf 

nay. Chantelle, Clerm., Riom, 1715 ad 1732. (r. 477, p. 135, 136, 
27i, 27-2: r. 507, p. 91; r.bïl, p. 27.) 

MONTMORliN-Si-HERENT ()-hailes-Lo«is de), Chev., gouverneur du 
chat, de Fontainebleau. T. s. de Volore. Chat. -Neuf, S' Gervais, la Tou- 
relle et la Moiilière: CUrini., Gannat. Riom, 1717 (r. 507. p. 161.) 

MONTMORLHON (Guill. de), Chev. T. s. en la par. de S' Clément-au- 
Mont; 1334. — Jean de Montmorlhon, Chev. Cens et tailles sur divers tè- 
nemens 1342 : Forez, {r. 490, .p. 182; r. 493, p. 102.) , 

MONTODRE (Monin de). Dam. Terres, dîmes, cens et garennes en la 
par. de Montodre : Billy, 1342. (r. 456, p-. 80.) 

MONTOIR (Jean de). Dam. Sixième partie de la dlnie de Montoir et de 
Valenches; ens. 2 tènemens mouv. de lui, par. de Crissay : Arcy, 1364. 
(r. 467, p. 96.) 

MUNTOISNET (Gilbert), dit de Laugere, écuyer. Mote, fossés, terres, 
bois, garenne en la par. d'Agonges; ens. la 3e partie ilu péage de Fon- 
teaul; Boarb., 1-443. (r. 463,]). 224, 225.) Il est dit au dos queravouant 
avoit été annobli, mais qu'il n'avoit pas encore payé sa finance. — Guill. 
Montonnet, prêtre. Cens au vill. de Borl : Bourb., 1444. (r. 464, p. lo9.) 
Au dos : Fuit nobilitatus. 

MONTÛNVILLER (Hue de), Sg. de Dos Odemer, Chev., vend au Duc 
de Bourbon, C® de Clerniont, ses héritages assis au territ. de Bouneul 
en Beauvnisis; 1397. (r. 1369, jj. 1756.) 

MONTORCIER (Amable), cons. en la sénéch. d'Auvergne, comme mar 
de Philib. Savaron, fille de feu Guill. Savaron et d'Eléonore Teilhard. 
Chat. t. s. de Villards, par. S» André-lez-C/erwo?it ; 1676, 1683. (r. 501, 
p. 10 ; r. 503, p. 105.) 

MONTOSTRE (Renée de), v^ de Léonard Jerchauny, écuyer, dem. au 
bourg, de S' Prie. Le tiers du f. et seg. de Javallat : H. Marche, 1669. 
(r. 474, p. 322.) 

MONTPALEIN (Aymon de), Dam. Maison de Montpalein, par. de Lubi, 
dom. et dr. en dép. ; et, pour son frère Guill., étant au service du Roi. 
La maison de Becey, dom., bois, cens et tailles es par. de Bar, Barreix et 
Varennes-sur-Tesche : 1300. — Jean de Montpalein, Dam. Outre la suc- 
cess. dud. feu Guill. son frère, la t. et s. de.Pracourt, Pratocurvo, par. 
de Tresail ; 1312, 1322. — Hugues de Montpalein, Dam. Même t. et seg. 
dePracourt; ens. l'hôtel des Granges, dom., bois, cens et tailles en la 
par. de Varennes^sm'-Tcsche ; 1337. — Etienne de Montpalein; Idem; 
1342: Chaveroche. [r. 468, p. 86, 198, 222, 226, 264, 280, 329, 338.) 
MONTPENSIER {Guicharl, Sire de), fils de Sibille, Dame de Beaujeu, 
obtient d'Archambaut, Sire de Bourbon, de l'agrément du Roi de France, 
l'investiture des fiefs de Monceaus, de Jocerant, des bois de Chaudes-Ai- 
guës, etla dîme de Charmes ; juin 1226. (r. 471, p. 111, 156; r. 1374, 
p. 2378) ; et tient, a cause de Cather., sa f^, d'Archambaud, Sire de Bour- 
bon, Villefranche de Cembar; oclob. 1240. (r. 458, p. 28.) 

MONTPERREUX (Jeanne al. Jeanette de), de Monte Petroso, ve de 

Guichard de Chatellus, Sg. de Chat. -Morand, comme tutrice de Hugues, 

leur fils. Maison, t. s. des Landes, par. S» Martin de Lestra, d'Urbizeet 

autres: Fort'::;. 1334. (r. 491. p. 31.) 

MONTPEZAT [Yvain de), et Blanche de Monlagut, son ép. Chat. t. s. 



kiON 13» 

<le Lopzat et de la Garde de Dora, avec IbAl^'l de Geoeâtoux: Auv., 1309. 
^^. 471. p 124.) 

MONTl'LACE vHoberl de), écuyer. Buis appel. PeliR-Bois ; 1455.— 
Jeao de Moiitplace, écuver, Sg. de l'Ulé-perdue. T. s. du l'eiitbois e( 
des Pins ; 1480, 1403. — Pierre de Moutplace, écuyor, son liU alnè. F. 
s. do la Molli.-Liiiard; 1507 : liaugè. (r. 312, p. 2<i : r 347, p. J8 ; r. 
348. p. 14.37.) 

MUNTU.MLT (Hugues et Jeau de), dem. à la prévôté de Cliainpiine, dé- 
clarés librt\s et hors de servitude: Hérisson, 1301. ir. 1300, ;>. «30.; 

MO.VTHEGNvLI» ^Je-^'» di'i, Cli.-v ; 1380. — Guill., .sou lils, Gliev., e^ 
Marguer. de CLarlitu, P" de celui-ii ; 1400. 1407. — Louis de Mootre-- 
guaud. Dam ; 142.">, 1140. Mai.'ïOu l'ortt!, dom , boi.s, ôlaii^, moulin, cens, 
renies et puutooage sur la Loin-, elc, eu la chalcll. de Perreux : BfaujeU- 
(r. 48(i, p. 19 uil 34. 

MU.NTREL' (Jean du), écuver. T. s. du Montreu ; eus. le lief de Lage- 
ville: n Marchr. 1506. (r. 452, p. ISf. 323.) 

MO.NTKELL.\ (Piiil. de), v<^ de Jean de Clieis, écuver, Sg. de Mazieres, 
oiume tutrice dlieliuu et Aul. de Cbeis, écuyers, leurs enlans. Hôtel, 
doni. et se-, d .Averay : Muiat. 1453. (r. 460. p. 335.) 

MO.MIŒVEL(llu-ues, Sg. de). Cliev. T. s. de Lissai, par. d Usson, ai 
Usiseu. dioc. d Auuecy : Forez, 1261. (r. 492 p. 303.) 

MÛ.NTREVEL (Poiiclàun. aussi Ponce de), Chev. T. s. et h. j. de Chas- 
saigue : Forez, 1335, ,1348. (r. 493. p. 23; ?•. 1400, p. 923.) — Pons, 
Sire de Montrevel. Cbè?. : Fure:, 1346. {r. 1380, p 3280.) 

MU.NTREVEL (.Jean de), autrement de Bolayrol, à cause de Rajnaudei 
sa l*-'. Le inaii de la Prade, p.»r. de Retornat, au ntandeinent de la Roche: 
Forfiz, 1343, 1318. (r. 493 bù, p. 153 ; r. 494, p. ii.) 

MÛ.NTREVEL (Louis de), (U Honte rauello, ép. deMarguer. deMont- 
chcDu, Dame d'ArgfnUm, ou Argental, fait sou leslamenl le 20 septembre 
1415 [r. 139G, p. 4259.) 

. MONTREVEL (PbHippine de). Dame de Beausemblani, BeUi similis, 
fille de feu Guill. de Montrevel, dil rHerniite, Sg. de la Fayete, et fe, 
puis V* d'.Ant. de .Monlclieau, lait son testament et donne à leur fille 
Marguer. de Monlcbenu, ép. d"Aul. do Drion, dit 1 Herniile, la terre de 
Beausemblani, avec les cliàt. et dép. d'Argental el de Herras : Forez, 
1423, 1432. (r. 189, p. 355; r. 1396, p. 425, 430.) 

MuNTREYSSE iPierre de), élu en l'Elecl. d Aurillac, lils de Pierre de 
MoDlreysse, ei de Galber, de Lorl. Haute j., cens et renies es par. de 
Marcoubles d'Eytrat el Aurillac, en la vicomte de Cariât, 166«. (,r. 4V», 
p. 609.) 

MONTRICHER (Hugonin de). Dam. T. s. de Moniricbcr au viU. de 
Montel : Jfon/tiifon. 1300. (r. 461, p. 305.) 

MONTRION (Guill. de), Dam. Le lief d'icbon ; 1317. — Jeau de Mon- 
irion. Dam. T. s. de Monlrion ; 1345: Beaujea. (r. 489, p. 268, 337.) 

MONTiiOClIIER (Jean de), écuyer, lient, du Sénéchal de la Marche, fils 
de Jean de Moutrochier el frère pui.ié de Guill. F. seg. de Montrocliier : 
Dorât. 1506. (r. 452. p. 175.) 

MÛNTROGNU.N (Guill. de), dil de Cbarbooicrcs, écuyer. ï, ^ de Ptrcson, 
appel, la Tour, maisons elarr. fiels ; Gaiinat, lil3. .r.4î»8, p. 18, 8l>, 87.) 



186 MON 

MONTROIGNON (Jean de), écuyer. T. s, du Mas, et h. j. sur les viU. 
de Chassaigne, de S» Etienne-des-Champs et autres, par. de Condat, en 
la seg. d'Herment : Riom, 1669. — Marien de Montrngnon. Chev., son 
neveu : 7dm ; 1683. (r. 489, p. 327 ; r. 502, p. 54 ; r. 503, p. 54.) 

MONTROIGNuN (Claude de), écuyer, fils d'Aunet de Monlroit;non. Chat, 
t. s. des Crottes, par. de Lezoux en la baron, de la Tour: Riom, 1670, 
1676. (r. 409, p. 744; r. 501, p. 7.) — Magdelaine de Montroignon, des 
Crottes, prieure de Lavoyne ; 1683. (r. 503, p. 154.) 

MONTROIGNON (Guill. de), écuyer, veuf de Marie-Claire de Beaubosc. 
Maison, dom. dime de Crottes; ens la t. et seg. de Beaubosc, par. S' Pierre 
de Lezoux, Elect. de Clermont : Riom, 1700, 1716. [r. 506, p. 102; r. 
507, p. 121.) 

MONTROGNONDE S.\LLEVERT (Araable de), écuyer. T. s. de la Mot- 
te, par. de Louroux-)e-Bouble : Chantelle, 1714, 1723. (r. 477, p. 104; 
r. 478, p. 357, AU.) 

MONTROSART (François et Jean de), enfans de feu Jean, autorisés par 
Humbert de Villars, Sg. de Thoyre, à jouir par indivis de ce qu'ils possè- 
dent aux environs de Chastelard"; 1391.— Jean de Montrouzart, Dam., Sg. 
dud. lieu, vend à Pbilib. Gedouin, Dam. des devoirs et services féodaux 
quelui devoil celui-ci à Chastelard; 1401. {)'. 1391, p. 624, 623.) 

MONTROUSART (François de), écuyer. Le fief des Brosses, dom. et étang, 
relev. du Sire de Beaujeu; 1449. ^ Jean de Montrouzat, Sg. dud, lieu. 
Serm. defidél. au même Seigneur; 1486. (r. 488,p. 42; r. 1391. p. 622). 

MONTSALVY (Garin de), Monte saloio, al. Monte saUivo, fils de Gui de 
Montsalvy, Dam., et Phil. de Gualon, Dam., hérit. de Bertrand Pellicier. 
Le mas de Coffinal, et autres, par. de Pont; présent, Hector de Montjoui, 
Dam. : Cariât, 1337 ad 1355. (r. 472, p. 146; r. 473, p. 87, 93, 120.) 

MONTSALVY (Louis de), Sg. de Coffinal. paroiss. de Montsalvy, dioc. 
de S' Flour. Divers tènemens, dom. et dr., par, de Senezergues et de Jui- 
gny : Calvinet, 1490. (r. 471, p. 108.) 

MONTSAULNIN (Charles-Louis de), Chev., C'e de Montai, brigad. des 
armées. F. s. du Donjon: Moulins, 1712, 1717. (r. 477, p. 59, 281.) 

MONTSERVIER (Alexandre de), écuyer. Chat. t. dîme et seg. d'Auzat; 
1669. — Louis de Àloniservier, écuyer, son fils aîné: Idem; ens. le dom. 
d'Orsonnette; 1687 : Nonette. (r. 499, p. 548; r. 505, p. 88.) 

MONT S' JEAN (Hugues et Barthélémy de), Chev., fils d'Etienne de 
Mont S' Jean, rendent hom. des chat. t. s. de Cromeaux, Jalliac et Pressy, 
et passent un accord avec Gui, C^ de Forez, au sujet des limites de leui- 
chat, et seg. dud. Pressv; 1333, 1337. (r. 491, p. 241 ; r. 1400, p. 1013.) 

MONTVALLAT (Charles, C'^ de), fils de François de Montvallat et de 
Gabrielle d'Apchon héritière univ. de Guill. d'Apchon, son père. T. s. de 
Montvallat, Miremont et Mornac, par. de Chaudes-Aiguës: Elect. de S' 
Flour, 1670. — Jean--François de Montvallat, Chev. et Marie de la Roche- 
foucaud, son ép. ; Idem; 1684. — Henri de Monlvallat, Chev., son frère 
et hérit. ; 1699. \r. 499, p. 797 ; r. 503, p. 389, r. 506, p. 14.) 

MONTVERDUN (Pierre de), chan. de Màcon. Fief au mandera' deChât.- 
Chambon, acq. par sou oncle Guill. de Montverdun: cens, rentes et sub- 
ventions au mandement de S' Just en Chavallet : Forez, i324, 1333. (r. 
490, p. 255; r. 493 his,p. i3.) 



MOR 137 

MONTVERT (Ant. de], écuyer, Sg. de Maignai, pour lui et Marie de la 

Ciarde, v«de Hugues de Monlvert, de Bonneval, Sg de Chataing. Moitié du 

cliàt. et baron, de Montagne : Vichy, 1488. (r. i,'61 bis. p. il : r. 'kh':,p. lOi.) 

MONTVERT, al. Monlbert (Jeaa de|, écuyer. F. s. de Montbert et de 

Maignat : Murche, 1506. r. 432. p. 20.) 

MONTVERT ^Pheiiberte de). v<= de (Ihmde Reaucaire. pour Ant. et Ja- 
ques, leiu-s enfans F. s. du Teillou : .Marat,lo06. [r. 4S3, p. 10.) 

MONTVIANEY (Guill. de). Dam. Cens, rentes et autres dev. en la par. 
de Montviauey, mandera' de Cernerie : Forez, 1330. (r. 492, p. '.^.) 

MONZIA (Pierre), prêtre, tils de feu Giraud de Monzia. Jardin, prés et 
cenbives en la par. S' J. B. de Relornat, dioc. d'Annecy : Forez, 1345, 
1349. (r. 493, p. 83, 86 ; r. 494. p. 6.) 

.MOQLOT (Joseph François), proc. du Roi à Nevers, Philipi)(. •■ , Marie- 
Claude et Marie-Aune Moquot, enl'ans de Pierre-François Moquot, revêtu 
du même oflice. F. s. d'Agnon. par. S' Babille : Belleperclie, 1717. — Jo- 
seph-François Mo(|Uot, écuver, ollicier commensal de la maison du Roi; 
Iftetti; \7-2-2. (r. 477, p. 440; r. 478, p. 301, 304.) 

MOBANT (Gilbert-Aul.), S' de la Chaulme, cons. en la cbûlell. de Chaa- 
telle, pour Marie Bouchet, son ép. F. s. de Lattelier, par. de Fleuriet: 
Chantellp, 1717. (r. 477, p. 381.) 

MORCLOT (Pierre), fils de Guill. Morclot. Maison du Puy-la-Gloliere, 
et les Rochieres: Bourb., 1503. (r. 453, p. 9.) 

MOREAU (Guill.), Morelli, à cause d'Aleïde, sa f«, fille de feu Hugues 
de Guenegaud. Hôlel, l. s. de Guenegaud, par. de Soytes et de S' Porcien ; 
Venieuil. 1322. (r. 460, p. 23.) 

.MOREALL (Guiotl. Hôtel, dom., cens et tailles de Mirèbeaut, par. de 
Trénol : Moulins, 1347. (r. 435, p. 193.) 

M0RE.4U (Jean), av. fiscal du Duc d'Anjou en sa t. et seg. de la Roche- 
sur-Oyon. Un berbergemeul et dép., mouv. de Beaufort. 11 obtient de ce 
prince dans la forêt de lad.' t. et s. une coupe de bois a bâtir et pour son 
chauffage: 1423, 1447. (r. 335, J9. 87 ;r. 336, p. 39.) 

MOREAU (Pierre], écuyer. Hôtels de Vogyes et de Mesbonnet-lez-Mou- 
lius. dom. et dîmes es par. de Varennes, d'iseure et autres : Billy, Cha- 
veroche. Moulins, Verneuil, 1449. (r. 453, p. 336.) 

MOREAU (Phil.). Tailles sur divers tcnemens; dom. et arr. fiefs, par. 
S' Léger : Bourb.-Lancy, 1449. [r. 467, p. 99.) 

MOREAU (Pierre). Maison, jardin et vigne sur le chemin de Port-Ha- 
uieliu à Chdt-Ceaus; 1464. r. 330, p. 23.) 

MOREAU (Jean), fils d'Archimbaut Moreau, écuyer, et Charlotte deSau- 
niere, sa i^. Hôlel, t. s. de Gravieres, etc. : Billy, Cluiceroche, 1486. — 
Jaques, écuyer, son fils; 1306. (r. 452, p. 113 ; r. 436, p. 154.) 

MOREAU (Jean), écuyer. T. s. de Chuize et de Grez : Baugé, 1480 ad 
1308. (/•. 347, p. 34 ; r. 348, p. 36, 37.) 

MOREAU (feu Jean), écuyer. Sa v®, Jeanne de Chatenet, Damoiselle, 
tient la t. et seg. de Feuillet, les fiefs de Tampiere et Besardiere; ens. la 
t. et seg. de Rotigny à elle échue par le décès d'Adrien de Chastenel, 
écuyer. son frère: Amboise. Montrichart, 1313. (r. 432, p. 82.) 

MOREAU (François), écuver. T. s. de la Poissonnière : Baugé, 1606. 
{r.3oi,p. 16.) 



138 MOR 

MOREAU (Augustin), notaire à Bourges, à cause de Jeanne du Gué, sa 
fe. Fief et métairie de Varzé, al. Varye, par. S» Uulchard : Bourges, 1669. 
(r. 443, p. 55; r. 445, p. 93.) — Yves Marceau Moreau, bourg, de Bour- 
ges ; Idem ; 1682. (r. 445, p. 337.) 

MÛREAU (François , cons. au présid. de Guerel, à cause de feue Ga- 
brielleSeglier, saf*. Le fief du Breuil : H. -Marche, 1669. (r. 474, p. 328.) 

MOREAU (Anne de), v* de noble Jaques de Serniant. S"" de Condact. 
Maison et dom. des Enclos en la seg. de Montboissier, par, de Chande- 
lier : Riom, 1669. (T. 499, p. 141.) 

MÛREAUX (Michel, Chev., très, de France. Vicomte, h. m. et b. j. 
dans l'éK'ndue de la pcr. de Soulangy : Bourges, 1682. r. 445,/). 347.) 

MOREAU iCather.) et Franço-s des Francs, écuyer. S' des Vernaudie- 
res. T. s. de Bonvdie, par. de Chasseneuil, saisie sur eux à la requête du 
S'' Fournier et de Renée Pèlerin, sa mère, v'^ de Pierre Fournier, écuyer, 
S"- de Moumelay : Muubergeon, 1684. (r. 435, p. 144.) 

MOREAU (Jeanne), v^ de Charles Plazannet, md. Maison et quelques 
terres a Vierzon; 1686. (r. 446. p. 145.) 

MOREAU ;Jeaii), bourg de Chaslillet, el Jean Rablasle, S"" de Montalet, 
a cause de leurs f*^^ Anne et Marguer. de Baucheron, filles de Marguer. 
Bardon. Le pré de la Roche, par. de Carquov : Dan-le-Roi^ 1704. [r. 448, 
p. 78.) 

MOREAU (Pierre), le jeune, laboureur, héril. d'Elienne Daudon. Une 
pièce de terre, appel, la Petite-Couture, par. de Chassignol : Issoudun, 
1707. (r 448, p, 202.) 

MOREAU (Joseph), écuyer, pour son frère aîné Pierre-Antoine Moreau, 
écuyer, Sg du Puy-à-Doret, enfans de Pierre Moreau, écuyer, et de Ca- 
ther. de la Cour. T. s. de la Chambaudière-Mignonuière, par. de Ycrnou : 
Secondigny, 1713. (r. 437, p. 236.) 

MOREAU (Jaques de), écuyer, par success. de Marie de la Renerie, sa 
mère. T. s. de Perlas, par. S^ Remy de Ghargnât, Elect. d"Issoire : Usson, 
1716. (r. 507, p. 100) 

MOREILLOM, aussi Morillon (Guill. de), Chev. Chat, fort, t. s. de Mo- 
reillon, dioc. d'.Autun. Compromis avec le Sg. de Bourb.-Lancy, pour iâ 
suites faites au.x gens de celui-ci par ceux du Sire de Moreillon; présens: 
Gui de Brienue, Chev.; Phil, de Brosse, de Broceya; Perrin du Chasiel; 
Guiot deManejouf, Damoiseaux : Bourb.-Lancy, 1311, ad 1325. (r. 466, 
p. 173 ad 183.) 

MOREILLON aussi Morillon (Pierre), paroiss. de S' Didier, pour Hum- 
berte Morelle, sa f*, fille de Pierre Morel, bourg, de S' Porcien. Un mas 
de terre, cens et rentes es par. de Broue et d'Estole : ChanteUe^ 1453. 
(r 469, p. 31 ) 

MOREILLON (Guill.), Dam. T. s. à Colonges en la par. de Pin : Mou- 
lins,.... (r. 454, p. 167.) 

MOREL (Mathieu), de S* Georges de Haute-Rive. Echange avec l'hôpi- 
tal de Montbrisson, d'un pré et un ruisseau cootigu, contre des cens, 
rentes et autres dr. percept. à S' Thomas-des-Moniales ; 1321. (r. 1403, 
p. 1393.) 

MOREL (Etienne), et Guilleme, sa f*, fille de feu Hugues de Strata. Mai- 
son à Cernerie; Forez, 1327, 1333. (r. 490, p. 137; r. 493 bis, p. 3.) 



MOR iÉ» 

MOREL 'Jean). Partie de vignes et menus cens en la par. de Jaligny : 
Chaveroche, 13i2 (r. 468, p. !17.) Non noble. 

MOREL (Htigoniu), Dam . à cause do Maliaiit de rKs|»in:u'o, s;i P", y« de 
la Chiese. Terre et garenne d»' l.i Mocée, par. de St-/, dioc. ii'\iiluii, et 
dr. de pèche sur la Loire : Beaujeu, !3I3 (r. 489, p. iO ) 

Ml'REL (Guy, al. (Miioti, Gaidn Morrlli.Diim.. S^^. de Chas et <li' la 
Vallée, el son ép. Marguer. de Vichy, fille de Raoul d«.> Vichy, Dam. Qua- 
trième partie de la t. el seg. de Vichy; t. el seg. de Fay; maison appel, 
de Monlgascon, tour ronde et partie de dlme; troisième partie de la forêt 
de Vaure-de-Ris.etc. : Bilhj, Vichy. 1378 ad I41i. (r. \66,p. 190; r. 
457. p. 17; r. 457 bis,p. 9. 24; r. 1337, p 4-21 ) 

MoHEL (Jeau), lieul. partie, au siège de Varennes. Garenne de Dorin' 
el dép. : liilhi. 1503. (r. 484, p. 13.) 

MUREL (.\nl. de). Cliev., Sg. de l'atroz, lils de Drandelye de Morel, 
Chev., el de Jaqueline de Marin de Maseau. Vicomte de Neuvillette, et ba- 
ron, df la Roche-Simon : Mans, la Flèche, 1()63. \r. T61, p. \il ) 

MOREL (fiilbert), écuyer, gentilhomme de la chambre, et Phil. Morel; 
son lils. Fiel, just. et seg. deTre/el, par. de même nom; 1686. — Led. 
Phil.. écuyer; Idem; ens. les liefs et h. j. de Cadeliere et de Tresuble; 
cens, en la par. de Florel ac(|. de Guill. le Noir, écuyer, secret, du Roi, 
Sg. de Cindré; et, pour Marie Coudonnier, son ép. La t. et seg. de la 
Serre, par. de Lieniolie : Chaveroche, Mualins, 1695 ad 1733. (r. 474, 
p. 618. r. 473. p. 134, 272; r. 477, p. 315, 5i8; r. 478,p. 131,373, 
r. 4«l, p. îi.) 

MuREL (Pierre), écoyer, lieul. de la Comp'" des gardes du Gouverneur 
de Bourbonnois. T. s. des Escheletles-, el h. j., par. de Blontandre : Mou- 
lins. 1686. (r. 474, p. 626.) 

MOREL Jean), tils de Peronelle Bergier, et mari d'Anne Jeudy. T. s. de 
Chamsolais, par. de Paray : Billy, 1692. (r. 475, p. 83.) 

MOREL (Marie , >-^ de Jean Burelle. Fiefs, seg. de la Rochelle, Loutaud 
et Vogis|)e, par. de Varennes: ^<7/y, 1699, 1702. (r. 473, p. 243; r. 
476, p. 138.) 

MOREL (Ani. de), al. des Morels, ôgé de 2 ans el demi, fils de Jeanne 
de la Roque, \^ de Pierre de Morel de la Colombe, sous la tutelle de ses 
oncle» André et Jean de .Morel, écuyers. Chat. t. s. de la Palautie, par. 
do Mailhac, Elect. dissoire : Usson, 1724. (r. 509, p. 132.) 

MURELAT (Jean~i, de Limoise, de Limesia, pour Jeannette de la Cha- 
pelle, sa fe. Partie de la dime de l'Espine, par. de Pouzy et de .Mesangy ; 
1336. — Colas Morelat, de Limoise: Idem, 1410 : Bourb. (r. 464, p. 
213: r. 465. p. 87. (Non noble.) 

MORELLE lllumberle, al. Imberte), paroissienne de S» Didier et de 
Paroy, par communes années, v* de Pierre Morellon. al. Mo(dlon, pour 
leurs enfaus. Colas, Perronelle, Jeaune el Théphaiiie. Hùitl, l. s. de Bes- 
son ; ens. d'autres dom., cens el renies, tenus à foi et li<»m. franc et lige 
de main et débouche, en la par. de Marcilly : Billy, ChantelU, Souvi- 
gny, 1431, 1435. (r. 466, p. 117 ; r 467, p. 103 ;r. 4«8. p. 287.) 

MORERS (Etienne, vend à Pierre Poutaner el Etienne Becey, prêtres, 
ses maisons prés le cloître de N. Dame de Monibrisson ; 1148. r. 1405, 
p. 1422.) ■ • 



140 MOR 

MORESTEL (Jocelin de) vend à Humberi, sire de Beaujeu, tout ce qu'il 
lient en la ville de Lent ; 1244. (r. 1391, p. 560.) 

MORERSTIN (Pierre), notaire. Diverses partie de terre au territ. du 
Lac, par. de Ferreux : Braujeu. 1441, 1459. (r. 486, p. 107, 108.) 

MORET (Godefroy), de Cliat.-ueul', Chev., Esmengarde de Garcie, son 
6p., et Emissende, a/. Ermesscnde, sœur de celle-ci. filles de leu Hu- 
gues de Garcie, Sg. de Salvacio, d'Alise et d'.Auriol. Chat. t. s. d'.Auriolet 
de Revinaut, dioc. de Vienne : Forez, 1349, (r. 492, p. 38, 143 ; r. 493^ 
p. 61.) 

MORET (Bernard), d'Aurillac. Le fief de la Cassanha et autres. — Ber- 
trand Moret. Le mas de Baynaguet et autres, par. d'Aurillac ; témoin, Mi- 
ron de \A Roche. Dam. : Cariât, 1355. (r. 473, p. Il, 118.) 

MORETTE (Cather.), Damoiselle, v^ de Jean Bugnet, écuyer. comme tu- 
trice de Jeanne Bugnet, leur fille. T. s. de la Chese. : CMt.-Chinon, 
1402. (r. 469, p. 214.) 

MORGAT, al. Morguat (Hugonin le). Chambellan d'Agnès, Dame de 
Bourbon. Les mas de la Molera, de Mazeres et de Bert; ens. le dr. d'usa- 
ge en la forêt de Tronceon : jE/emson, sept. 1268. (r. 463, p. 95; r. 
1357, p. 399.) 

MORGON (Enselin. al. Solmin), Dam., pour Alise, son ép. Terres, dî- 
mes, cens et rentes es par. de Sentat et de Billy ; 1353, 1337. (r. 455, 
p. 249; r. 456, p. 166.) 

MORGON (Raimond de), Dam., pour Gibele, sa f*. Renies et tailles en 
la par. de Sentat : Billy, 1357. {r. 455, p. 272.) 

MORGON (Jeanne de), nièce de feue Jeanne deMorgon, et fe de Jean 
Petit, d'Aubespierre, de Albis Fetris. Ce.n& et rentes; ens. un mas de 
terre, par. de Cucy : Billy, 1386. [r. 455, p. 282.) 

MORGUE (Jean de), autrem» de la Fayge, écuyer. T. s. de la Coudre, 
en la seg. de Mercœur; ens. les terres de Levaux, de la Jarrige, Cham- 
berly, par. de Moledre et autres : Riom, 1670. {r. 499, p. 707.) 

MORGUET, al. Mourguet (Jaques), md. Deux étals en la boucherie des 
Terreaux; 1715. — Pierrete Mourguet, comme hérit de feue Pierrete 
Durande, son aïeule, v^ de Jaques Mourguet, md boucher. Un étal eu la 
boucherie de la Lanterne : 1733 : Lyon. (r. 496,p. 239, 241 ;r.984,p.86.) 

MORICAUD (Guill. de), écuyer. S"- des Bessieres, pour sa fe Marguer. 
des Roziers, hérit. de Charles' des Roziers, son frère. Rentes seig. en la 
par. deVoudable: Issoire, 1716. (r. 507,p. 120.) 

MORICHON. Voy. Morisson. 

MORIENNE (Pierre de), écuyer, S"" de la Vallée, vice-sénéchal en la 
maréchaussée de Font.-le-Cie. T. s. d'Escoué : Fontenay-le-C^^, 1653. 
— Phil-César de Morienne, écuyer, écuyer. S'- de Caraval, son lils aîné, 
curateur d'Antoine Barnabe, son jeune frère ; Idem; 1671. (r. 433, p. 
86, 296.) 

MORILLON, al. Morellon (Guill. de), Chev. Hôtel fort de Montfan et 
dép. ; ens. les terres de Mellars et de Chaucieres : Vemeuil, 1288 ad 
1322. {r. 459. p. 153, 155, 156.) 

MORILLOT (Etienne), pour Agnès de Vallieres, sa f». Maison, dom., 
bois, çarenne. dîme, cens, rentes et tailles, par. de Coutigny. Yerneml, 
1342^ (r. 459, p. 137.) Non noble. 



MGR 141 

MORILLOT Rogiron), Dam. Maison à Gannat, dlnie, cens et rentes es 
par. de Monlmoraud, S' Bouii, S' Marcel ol autres : Chantelle, Gannat, 
Murât, 1349. (r. 459, p. 42.) 

MORI.N ,'Jean), de Valiguv, i» cause de Jeanne, sa f^, fille do feu Guill. 
Bardoille, al. BarJoulle. Dîmes, lailles, cens el renies, es |)ar. d'Iiigrande, 
S« Aubin, Teneul et autres : Bow/-6., !3S0, 1356. (r. 46», p. 238; r. 
465. p. 82.) • 

MORI.N (.4ymenf), de la Morinière ; 1372. — Guill. Morin ; 1373. — 
Jean Morin; 1389, 1406. — Jérôme Moriu, Lucas son frère et Jeanne 
Morine, f de Miclieau Bonizeaii ; 1 135, 1440. Terrage en la par. de Vou- 
zailles : Mirebeau. (r. 329, /;. 24 ad 29.) 

.MORIN (Ythier), fils de feu Thomas Morin, bourg, de S* Porcien. La 
Grange-Baveux, dom.. bois, élang, garenne et cens à Chaslel de Henur, 
Castrunihonorii : Verneuil. 1375. (r. 160, p. 194.) 

MOKIN i^Philippol, Habergemeni de la Bataille, et le fief de Luygne en 
la cbâlell. d'Oyse; ens. riiabergenient du Couldreau, pour lequel il doit 
au C*« du Maine un baiser dhom. lige : Chdt.-du-Loir, 1393. (r. 344, 
p. 78 : r. 345, p. 99.) 

MORIN (Guill.), Chev., Seg. de Coudon. Fief de la Feigne, et le bois 
de Miuerays, par. de Parrigoy: Chât-du-Loir, 1403. (r. 344, p. 6.) 

MORIN ^Gilloué. al. Gilloyre, etc.), à cause de sa 1* Jeaune de Cham- 
fraile, et pour leur fils Payen .Morin. T. s. de la Griinaudiere : Mirebeau, 
1409. — Pierre Morin, écuyer ; /rf«^n ; 1453. — Jeau Morin, écuyer ; 
Idem ; 1457 (r. 330, p. ol'; r. 331, p. 28, 29.) 

MoRIN (Guill.), écuver, Sg. de Loudon. Justice de Parrigné et de Chail- 
lé : Chnt.-da-Loir, 1792. (r. 348 bis, p. 18.) 

MORIN (François), écuver. T. s. de la Roche, des Chastres et autres : 
Marche. 1506. (r. 454, p. 252.) 

MORI.N (Jaques), paroiss. de Bouesse en (^hampaigne. Fief de Huche- 
loup, tenu en sous-arrière fief du chat, du Mans; 1348. \r. 432, p. 72.) 

MORlN (Jaques), écuyer, Sg. de Loudun. F. s. de la Varenne de Jupil- 
les. et dr. d Usage et de chasse en la forêt de Berçay, à lui advenu par le 
mariage en 1309 de Géofroy .Moriu, Sg. du Tronciiet, l'un de ses ancêtres 
avec Alix de Loudon, fille de Richard de Loudon, Chev. Chdl.-du-Loir, 
1551, 1353. r. 331, p. 47, 48. 49.) 

MORI.N (Charles^ de Loudon, Chev., gentilh. ordin. de la chambre, 
comme hérit. de son frère. La chàtell. de la Ville, qui s'étend sur les 
par. de Parrigny, S' Mars, Jupilles et autres : Clidt.-du-Loir, 1603. (r. 
332, p. 143.) 

MORIN (Susanne, de Loudun, fille aînée de feu Henri Morin de Lou- 
don, el v«= de Louis de Clermonl, Cl.ev., B»" deClermoot. Chàicll. t. seg. 
de la Ville : fiefs de la Feigne, des .Minerais, de la Gareniie-du-Jupilles et 
de Fontaine-Marie : Chdt.-du-Loir, 1664, 1666. (r. 357, p. 11, 109,)— 
Jaques Moriu, écuyer, cens, au pari, de Paris, par succession de Gui Mo- 
rin, son frère, el en litigeavec la dite Susanne Morin. T. s. de la Garenne 
et de Jupilles; ens. le dr. d'usage dans les forêts de Berçayetde Cléopas: 
Chdt.-du-Loir. 1667. (r. 431, p. 27.) 

M0R1NE.\L (.Mexis), avocat à Poitiers. F. s. deGuignefolle, par.deChas- 
seoeuil, par lui nouvellement acq. : Maubergeon, 1716. (r. 438,p. 172.) 



442 MOR 

MORISSON, aussi Morichon (Philib.), écuyer. F. s, du Peschin, par. 
de Néris : Montluçon, 1685. — Gilberte Morisson, héritière avec ses 
sœurs, de Gilberte Ballerin, leur mère. Les 4/o du même fief, l'autre 
apparl. à Phil. Morisson, leur frère ; 1699. (r. 454, p. 393 ; r. 475, 
p. 23i.) 

MORLAT (Amblard de), Dam. Hôtel, t. s. de Varennes. Autres dom. 
en la par. S' Victor : Hériêson, 1357. — Jean Amblard de Morlat, Dam. 
Terre de las Escurades, serfs et leurs tènemeas : Montluçon, 1357. (r. 
461, J9. 212; r. 462, p. 210.) 

MORNAC (Agnès, v^ d'Achard de), Dam. Terres, just. et seg. à....: 
Aynay. 1300. (r. 463, p. 56.) 

MORNAY (Henri de). Chat. t. s. de Mornay, relev. de Humbert de Vil- 
lars : Forez, 1336. [r. 494, j^ 136.) 

MORNAY (Agnès de). Dame de la Guierche. Hôtel, dom. et seg. deMau- 
garnie: Bourb., 1350. (r. 464, p 321). 

MORNAY (Pierre-Guy de), et Jeanne de la Chaucée. Hôtel, t. s. de 
Couelles: Bourb., 1455. (r. 432, p. 57.) 

MORNAY (Jean de), écuyer. Fief deJIornay-Bonat : H. -Marche, \Q&9. 
(r. 474, p. 318.) 

MORNIEU (Gaspard de), écuyer, Sg. de Gramraonl-la-Forêt-Rossillon. 
Maison forte, t. s, de Progny, par. S' Laurent d'Yoing : Lyon, 1671. (r. 
495, p. 85.) 

MORO (Pierre de), bourg, de Gannal. Echange de prés avec Archam- 
baud, Sire de Bourb. ; 1238. (r. 1377, p. 2791.) 

MOROICHES (Jean de), écuyer. Terres, vignes et arr. fiefs au territ. 
deCoux: Qhdt.-Chinon, 1353. {r 469, j). 231.) 

MOROLIÔ (Guill. de), et Béatrix, sa f% vendent à Thomas Blondel une 
rente assise sur l'aide de Montaigu en la baron, de Bourb.; 1283. (r. 
1369, p. 1678.) 

MORRAIGNE, aussi Montraigne (Guy et Perrotde), enfans de feu Her- 
riot, al. Henriet de Morraigne, et Agnès de Morraigne, Dainoiselle. Mai- 
son, dom., bois, cens et coutumes k Morraigne, al. au Mont de Mon- 
traigne, en la chàtell. de Luzy : Beaujeu, 1285 ad 1324. {r. 489, p. 243, 
244, 260, 288.) 

MORRAULT (Jean), écuyer, Sg. de Paladut, et Gabrielle Tassouendtj, 

sa f". Cens et rentesln la par. de Vinzelles : Auv., 1476. (r. 471, p. 102.) 

MORRON (Pierre), Dam., vend îi Pierre de Berne, Dam., quelques me- 

mus cens et rentes percept. sur le mas de Ferlaus : Beaujolois, 1297. 

(r. 1389, p. 347.) 

MORTAMER, au.ssi Mortemer (Gui de), écuyer, Sg. d'Auzillac, Roissac 
et autres lieux. Divers cens et rentes, acq. de Charles, C'" d'Angoul., sur 
la seg. de Plaissac en la châteU. de Boulleville; 1495 ; et rachetées l'an- 
née suiv. — Gui de Mortamer, écuyer, Sg. de Villemens. Procès contre 
les laboureurs de Motans, par. de Salles; 1502 : Angoumois. {r. 1404, 
p. 161, 162, 250.) 

MORTILLON (Hugues de). Dam. Dora, et raouv. es par. de S' Martin 
du Lac et de S' Martin de Valea : Beaujeu, 1341. (r. 489. p. 153.) 

MORTILLON (Anl. de), écuyer. T. s. de Mortillon, du Chernay ; troi- 
siènae partie de la terre de Maigny, et moitié de la seg. de Varennes : 



MOT 143 

Bourb.'Lmey, Chaoeroche, Moulins, 1497, iaOK. (r. 4B3,p. 49î; r. 
467, p. 4.) 

MOSNART (Calher.). Vigerie de Mazière en la baroa. de S' Germain: 
Marche. 1506. (r. 452, p. 253.) 

MOSNAY (Hilairel, Sr do la Gâigaerie; 4698; Jean, son fils; 1703, 
1719 F. s. de la Foye-Henry, de Peau, de la Coudre et de Cliicheville, 
par. de Vernou et de Buignon. (r. 436, p. k98 ; r. 437, p. îiS ; r. 438, 
p. 397, 398.) 

MOSSA (Guill. de), Dam. Resiilulioa au Duc de Bourbon d'une maison 
sise à Hérisson; 1366. (r. 462, p. 71.) 

MOSSA (Marquer, de). Damoiselle, (^ de Louis de S' Aubin, autrem' dit 
Sarregoce. Hospice, t. s. de Fraigne, par, de Vernay ; ens. le moulin ap- 
pel. Guaii de Beuf: Hérisson, 1386. (r. 462, p. 48.) 

MOSSAY (Jean de), a/ Moussay, a/. Marmo, Dam., h cause de sa f** 
Marguer. de la Vaurille, nièce et liérit de feu Guill. de la Vaurille. T. s. 
de la Vaurille, dime et cens, es par. de Tele, de Drudat et autres : Mont- 
lnçon, 1378. (r. 461, p. 242.) 

MUSSE, aussi Mousse (Jean de la), chan. de Hérisson. Hôtel, t. s. du 
Fraigne ; ens. les dîmes de Cbaselles et de la Bruyère, par. de Mallet : 
Hérisson, 1300. (r. 462, p. 67.) 

MOSSE (Jeanet de), écuyer. Deux parts de la maison Richet, située à Bri- 
non-lez-AUemenz, terres, vignes et cens: Habunt, 1335. (r. 470. p 128.) 

MOSSON (Emery de). Chev., Sg. du Bois du Chillou. Hôlel et dép. de 
la Foucliardière, par. S' Christophe : Chatelleraut, 1671, 1674. (r. 434, 
p. 22, 23.) — Henri de Nosson, écuyer; Idem; 1686. (r. 435,;). 176.) 

MOSTRAUD (Bon), bourg, de Moulins, veuf de Marie-3Iarguer. Farjon, 
comme tuteur de G^brielle Mostraud, leur fille. Cens, tailles et autres 
dev. . M'ulins, 1G97. (r. 475. p. 213.) 

MOTAULT (Jean), et Jean Pâpeillon, son beau-père. Vignes et menus 
cens, près Bourb.-Lancy ; 1445. (r. 467, p. 3.) 

MoTE-S'JEAN ;Guill. de lai. Chat, et forteresse de Morillon, et les 
Verchères, tenus en fief d'Archambaut, Sire de Bourbon; 1222, 1226. 
(r. 454, p. 240; r. 1369. p. 1683.) 

MOTE (Bonnet de la) écuyer. Hôtel, t. s. de Luzat : Billy, 1300. (r. 
437. p. 140 ) 

MUTE DE BEÇAY (Seguin de la), Dam. Douzième partie du péage du 
sel conduit sur la rivière d' Ailier ; terres, vignes et tailles ; Verneuil, 
1.301. (r. 460. p. 262.) 

MOTE (Héloys de la), v« d'Adam de Suly, Sg. de Beaujouf, pour leurs 
enfaus. Moitié du chat, de Blot, dom. et arr. fiefs: Aynay, 1301. (r. 
462, p. 323.) 

MOTE (Jean de la). Dam. Dom. et dr. en la châtell. de Souvigny ; 
1301. (r. 467, p. 242.) 

MOTE (Bertrand de la), Chev. Dom. et redev. espar, de Chastellou et 
ih Gen/ac: Murât, 1301, 1322. (r. 461, p. 63; r. 469, p. 34.) 

MOTE (Jean de lu, fils de feu Perel de la Mrttle, Dam. Maison sise à 
SemuT, dom. et monv. es par. de S' Martin de Vallée et de Semnr, pour 
Perrin son fijiastre (fils de sa sœur), et de Guill. Cclerier : Beaujeu, 1324. 
(r. 4Ô9, p. 77.) 



i44 MOT 

MOTES' JEAN, al. S» Just (Jean Sg. de la), Chev. Son chat, saisi par 
Jean de Chàt.-Villain, Sire de Luzy et de Bourbon- Lancy; 1328, 1332. 
{r. 1377, p. 2972 et suiv.) 

3I0TE D'AUVERGNE (Jean de la), Dam., vend à Paul Girard, dem. k 
Moulins, la quatrième partie d'un pré assis à Colandre, tenu par indivis 
avecGuill. de Montgarnau, Dam. : Boarb., 1337. (r. 1360, y. 837.) 

MOTE (Anselme de la), Chev. Le pré de la Ceux, par. de Cruzet, al 
Crozet-le-Neuf ; ens. le pressoir appel, de Gerneuil, dom. et mouv. en 
dép., par. de Besson ; 1342. — Jean de la Mole, Dam., paioiss. de Ghe 
milli. Même pré de la Coux; 1344: Billy, Souvigny. (r. 453, p. 325; 
r. 457, p. 90 ;r. 467, p 212.) 

MOTE (Ensalin de la), Chev. Hôtel de la Mote-Jolivet, dom. et seg. en 
dép., par. de Chemilli : Pougny, 1342. {r. 453, p. 193.) 

MOTTE (Guill. de la), Chev., Sg. delà Varnele Moitié du péage appel. 
Grateloup, menus cens et tailles vers Estrées: Moalins, 1350. [r. 454, 
p. 411.) 

MOTE (Girardin de la), de Beclair. paroiss. de Montodre. Rente en la 
par. de Neuveglise: Verneuil, 1357. (r. 439, p. 160.) Non noble. 

MOTE (Jeanne de la), v^ de Jean dAulenay, Chev., pour leurs filles 
Alixent et Agnès, Damoiselles. Maison à Rourbon-Lancy, cens, tailles et 
autres dev. sur divers mas et lènemens es vill. de Chaulaux et Buxouie : 
présent Jean de Valettes, écuyer ; sciitifer : Bourb.-Lancy, 1371, 1377. 
(r. 466, p. 212, 214.) 

MOTE (Hérard de la), Dam. Moitié de la mote de Butavant, dom., bois 
et vassaux en dép. ; 1378. — Jean de la Mote, Dam., sire de Servier. 
Mote, t. et seg. de Butavant; ens. celle de Monceaux et arr. fiefs ; 1398, 
1411. — Taçhon de la Mote, Dam., son fils, à cause de sa f^ Cather. Che- 
nete, Damoiselle. Hôtel de Perroux, dom. et dr. ; ens. la dîme de Tor- 
lesay; 1411 : Billy. (r. 433, p. 237; r. 462, p. 43; r. 468, p. 69, 78, 
379.) 

MOTE (Jean delà), Dam., paroiss. de Chemilli. Maison forte de la Mote, 
cédée à Jean, bâtard de Bourbon. Chev., Sg de Rochefort, moyennant la 
tenir de lui en hom. : Beçay, 1371. (r. 1353, p. 4.) 

MOTE (Pierre de la). Dam., Sg. de Saly. Maison, dom., dîme, cens et 
tailles qu'il partage avec Hugues d'Avril, Chev., et la Dame de Marceu; 
ens. d'autres possess., es par. de Cerilly, de Château et autres : Aynay, 
Bourb., Gennigny, 1380, 1389. (r. 462, p. 364; r. 463, p. 239; r. 
464, p. U7;r. 466, p. 39.) 

MOTE (Jean de la). Hom. des terres et seg, nombreuses qu'il tient es 
châtell. de Belleperche, Moulins et Souvigny ;.... (r. 453, p. 101.) 

MOTE (Himbaut de la). Dam. T., cens en la chàtell. de Montluçon;... 
(r. 461, p. 103.) 

MOTE (Gerald delà), Dam., paroiss. dEschassères, et Phil. de Proven- 
chiere, son ép. Hôtel, t. s. de la Vallete, par. de Telle, et autres mou- 
vances: Chantelle, Montluçon, 1398. {r. 461, p. 120.) 

MOTE (Jeanne de la), Damoiselle, {« de Louis Baralier. Tènemeus et 
tailles en la par. de Chastel -sur-Ailier: et quatrième partie de la terre 
d'Araugi ; Bourb., Germigmj, 1410. (r. 464, p. 195 ; r. 465, p. 244.) 

MOTE (Giuberl delà). Dam., Sg. dudit lieu, fils de feu Regnard de la 



MOT i48 

Mote, Dam. Cens et rentes en la par. de Voussai : Chantelle, 14U. (r. 
439. p 28). 

MOTE SI JE.AN (Calher. de h\. T. s. des Saules, au ressort d'Autun; 
1418. (r. 1338, p. 463.) 

MOTE (Hérard de la), ôouyer, tils de feu Jean de la Mote, écuyer, et 
Agnès d'Isserpens, sa fe. Hôtel de Verrières et dép. en la par. de Marcy; 
cens et tailles en divers lieux : Billy, Cluiverorhe, Verneuil, 1443. (r. 
432, p. 80.) 

MOTE (.4nt. de la), écuyer. T. s. de Chambou : \ icliy, 1444. (r. 457 
p. 220.) 

MOTE (Ant. de la), écuyer, et Louise de Clia.slus, sa fe. .Maison forte, t. 
s. de Mazeriet, al Mazeret, Mazuriel : Gattnut, 1454. — Jaques de la Mote, 
écuyer, Sr de Fontaiues, et Pierre de la Mote, écuyer, son frère; Idem; 
1488. — .\nl. de la .Mote, écuyer; Idevi ; et vente par lui faite au Duc de 
Bourbon du bois de Chasiuz, au ressort d'Aigueperce : Chantelle, 1306, 
1509. r. 437, p. 98; r. 437 bis, p. 47, 140; r. 438, p. 80; r. 484, p. 
127: r 1339, p. 715.) 

MOTHE (Allain de la), écuyer, pour Renée de Daillon, son ép. T. s. de 
Fontaines, de la Roche de Vaas, de Vouvray et de llsle-sur-le-Loir : Chdt.- 
du-loir. 1489. (r. 348 bis, p. 18.) 

MOTTE D ASPREMONT (Anne de la), Chev., Sg. dud. lieu et de S' Ge- 
nest, lieut. col. de dragons. F. s. de la Mothe, es par. d'Arpheuil et de S» 
Genest, par partage avec Barbe dWureuil, v« de Jaques de la Mothe d'Apre- 
mont, son frère. MonUiiçon, î617. \r. 477, p. iil , 231.) 

MOTHE DASPREMONT (François de la), Chev., enseigne au rég. de 
Normandie, fils de feu J. B. de la Mothe. T. s. de Feuillet : Amboise, 1622. 
— François de la Molte-Villebrel, Chev., V*« d'Apreniont, Chev. des Or- 
dres, Bis de Radegonde de Grisson. Même t. et seg. de Feuillet; ens. cel- 
les de Melun et de Souvigoy: Amboise, Montrichard, 1663. (r. 333, p. 
99; r. 3-^8. p. 136.) 

MOTTE (Claude de la), Chev., pour Anne de la Souche, sa 1*. F. s. de 
la Motte et de Novant: .}foulins, Souvigny, 1664. (r. 474, p. 377.) — Ja- 
ques de la Motte d'Aspremont, Chev., leur tils, comme hérit. dud. fief dtî 
Noyant, par. de même nom; 1714, 1717. [r. 477, p. 222, 227.) 

MOTHE (Prospert de la), Chev., Sg. de Montbrard. T. s. de la Sauzaie, 
al. Saulave: La Rochelle; et de la Tour-Ballons: Chatelleraut, 1672. 
(r. 433, "p 75.) 

MOTTE (Jaques de la), écuyer, mari de Jeanne Douhet. Le vill. de Peu- 
chaud, en toute justice, par. de Jalinargues, al. Chaliuargues : S' Flour, 
1683. r. 303, p. 303.) 

MOTHE (Fntnrois delà), écuyer. S' de la Motte-Tillou, ii cause d.Vnne 
Eslevard, sou ép., iille de René Estevard, écuyer. F. s. de Bois-Marteau, 
par. de Vierzoïi; 1686. {r. 416, p. 145.) 

MOTE (Silvie-Guilland de la). Dame de Chastel-Perrou, v« d'Ant. do 
Charry de* Gouttes, Chev., capit. le vaisseau. F. s. du Reau, par. d'Au- 
rouer': Belleperclie, 1698. (r. k'-i, p. 579.) 

MOTHE (Charles de la), bourg, de Paris. T. s. de Ferrière, acq. de Bon- 
net de Manissv, écuver: Billy, 1720. tr. 478, p. 82.) 

MOTHE D'ASPREMONT (Annei de la), écuyer, Sg. dud. lieu et de S' 

10 



U6 IWU 

Genesi, lient, colonel de dragons. Deux tiers du fief et seg. de U Holbe- 
Villebret, par. d'Arpheuillo, acq. de Barbe d'Aureuil, f« de Jaques de la 
MoUje d'Apremont, frère de lavouant: Montluçon, 1723. 11 n éioit plus 
en 1725. [r. 478, p 176; r. 480, p. 62.) 

MOTHON-DE-CLUYS, Cbev., Sg. de Bryente. F. s. des Cbazauli, en la 
cbatell. de Drulles : Bourbon., 1306. (r 432, p. 173.) 

MOTIERS, ai. Motets (GiUes), Chev. Maison, renies et autres dev. au 
vill. de Miseret, mandem' de S» Bonit: Forez, 1337. (r. 491, p. 213; r. 
492, p. 210.) 

MOTIER (Gilbert^ Dam., Sg. de la Fayette. Moitié de la dîme appel. 
Alpan delà Roche: Nonnotle. 1396. (r. 471. p. 73.) 

MOTIER, al. Moihier, Moutier, Moullier (Charles de, du\ de Champe- 
tière, Chev., fils de Jean Molier de Champetière, Chev. T. s. de Vissât, 
Villeneuve et autres: 1670, 1683.— Gabrielle du Moullier, \<= de Melchior 
de Vogué, M^^ de Vogué, gd baih; du H. et B. Vivarais. T. s. de Champe- 
lières, Elect. d'Issoire: Riom, 1716. (r. 499, p. 780; /'. 303, p. 43; r. 
507, p. 140, 204.) 

MOTIER (Edouard du), Chev., et Jaques-Roch du Motier, son 61s. T. s. 
de Vissai et de S' Romain; ens. le chat, t s. de la Fayette, s étendant sur 
les par. de Chandelis, Foursol, Aix, S' Geneix, Vissai et S' Romain: 
BrioudcClerm., Issoire, 1723. (r. .^08, p. 121 ;r. 309. p. 46.) 

MOTONS, aussi Monton (Guill.). Quelques immeubles eu la par. de Ve- 
roz : Germigny, 1307, 1333. (r 466, p. 41, 73.) Non noble. 

MOUCHETEAU (Jean), secret, du Roi. F. s. de» Richemont : Cognac, 
1716. [r. 439, p. 43.) 

MOUCHOT (Jaques), mJ. Maison à Lyon; 1726. (r. 497, p. 243 ; r. 498, 
p. 22.) 

MOUGETZ (Thibaud), médecin, et Maiguer. de Guavete, al. Quavete. 
T. s. de Rochemaupelil : Chat. -du- Loir, 1496. (r. 348 6w, p. 18.) 

MOULINS (Franco des), Chev. Boni, à Archambaud, Sire de Bourbon, 
de ce que son vassal Hugues de Neuville, Chev., tient en la par. de Che- 
vanon: Murât, 1234. (r, 461, p. 68.) 

MOULINS (Robert des). Dam. T. s. en la par. de luperci, et le four 
bannal de Combrailles : Sermur, 1301. (r. 469, p. 132.) 

MOULINS (Hugoninl, Dam., fils de Regnaud des Moulins Le chesal de 
Vilers; la iHrre de Noys, a/, de Villeban, et létang de Trambloys, par. 
d'Ouroux, de Buxières et de Rocles : Bourb. , Munit, 1322. (r. 463. p. 233. ^ 
MOULIN (Durand du), licentié es lois en la ville xi'Aurillac, pour Hélè- 
ne, son ép. Le mas et dom. de Capoliel, tenu d'elle à tailles et cens : Car- 
iât, 1333. (r. 473, p. 149 ) 

MOULIN (Jean du), et Jean des Broces. pour eux et leur lanle, v« de Jean 
de Sivray. Le pré de Fontforl, au chesal de la Valete ; autre pré et terres es 
par. de teneul et de Cirilly: Bourb.. 1393. (r 463, p. 73.) Non nobles. 
MOULINS (Louis de), fils de Louis de Mouliu-*, Chev., Sg. de Villeseur 
et de Marie de Sachenat. pour lui, ses frères et sœurs, hérit.de Louis de 
Sachenat, écuyer, Sg. du .Slont et de Vouzeron en partie. F. s. du Mont: 
Vierzon, 1670. (r 443, p. 148.) 

MOULINS (Jeaude), secret, du Roi. T. s. du Breuil et Rochefort; par 
lui acq. depuis 3 ans ; Mirebeau, 1471. (r. 1342, p. 144.) 



i 



MOU i47 

MOURGLES (Claude de), écuycr. T. s. delà Page. pr. S» Etieaae-sur- 
Blesie : Elect. de Hrioude 1670. (r. t99, /). 759.) — Juques Ju»c>p(i 
de Mourgues, de la Fage, écuyer. par success. ^e «a mère WilleLnur. 
Fiels de Leyvaux, Chanipberlv, U- Breuil el la Jarriye : Bnoiute, 169». 
(r. 506, ;;. 'ei ) 

MOLRIER vClautle), laine, inJ à S' Haou-le-Cluslel.MéuiriodAïuUe»: 
Forez, 167i. (r. 493, p. 171.) 

MOL'RY (Pierre, p:iroiss. de Chaylade. dioc. de Clernioul. Maison, 
dom. el h. j. eu la cliaull. de Crevecaur : Auvergne, 130-2. (r. 471, 
p. 128.) 

MOL'SCIIET (Jean\ Maison en la \ille de Chanipaiguo : Chdi-du-Luir. 
140d. \,r. 344, p. 77.) 

JIOL'SMER Roland^ el Jeau, sou liis, revoivenl du C" A' Amjoalètiie 
une iudeainile pour cession de leurs droils bur les nioulias de Rouelle, 
eu la par. de Jaudes ; I48S. r. 1405, p. 317.) 

MOL'SMER t^Elieune), laboureur, pour lui elses personniers. Moulio de 
la Poade, par. de Chaulenay : St P.-le-MoiiSl., 1677. (r. 474, p. 341, 
343.) 

MOUSSE (Beilion delà), écuyer, à cause d'Agnès Saunier, sa f«. Ren- 
tes el tailles en la par. de Tresail : Cliavevoch*', 1401. (r. 468, p. 182.) 
— François de la Mousse, écuyer, cons. du Duo de. Bourbon. Tailles eu 
grains, ar^-enl »-l geliues : Chaveroche, 1449. (r. 408, p. 224.) 

MuUSSE (Gilbert de la), écuyer. Maison et seg. de Plaisance el autres : 
Héri^on, Moulins, 1506. (r. 453, p. 27.) 

MuLSSE (Gilbert de la), Chev. T. s. de Beaune el de la Faye, par. de 
Beauuc ; ens. la t. et s. de Vernassoux, par. de Louroux, acq. d'Hector- 
Roger de S' Chamant, écujer, Sg. de Chanvre, el de Jeanne de CLabanne, 
son ép. : Muntt , 1707 ad 1717. (r. 476, p. 200 : r. 477, p. 89, 322.) 

MOUSSEAL'X (Louise de), \-* de Biaise Bruueau, panuelier de la bou- 
che du Roi. Fief de la Gmllouiere pies Arnboisc ; 1613. (r. 430, p 20.) 

MOL'SSY (Gilber.t de;, écuyer irauclianl de ta Ducb. de Bourbon. T. s. 
de Poulignv : Bouib.. 1506."(r. 453, p. 222.) 

MOLSTIER ^Jean du/, dit Piètre, bourg, de Moulins. Parliede la dîme 
des Chezeaux. terres et ceusives : Beray, Pougnij, 144i. (r. 45C, 
p. 174.) 

.MuLSTIER tJeau dui, bourg, de Moulins, et Cather., sa sœur, vendent 
au Duc de Bourbon une partie de maison située à Mvalins ; 1500. (r. 
1374, p. 2355.) 

MuLSTIER (Jean^. Fief des vill. de Baudi. al. Bundu et de Marseleii, 
|>ar. de Valliere : Marche, 1669. — Léonard Moustier, nid, à Fi4]elia ; 
Idem; 1084. T. 474, p. 37, 432 ] 

HOLTE lOlivier du), écuyer. Cinquième partie du lie^u noble de Bois- 
Seguin : Marche, 1500. (»•". 432, p. 208.) 

MOLTUN (Marie le), v« de Nicolas a la Margol, écuyer. S' de fonl- 
Itoûillunl. secret, du Roi, connue tulriciî de leurs enfaiis. Fiefs de G'' 
Chauipl, de Perray, b Touralle el la Bu-ssicre par. de Biseiieuillo el de 
Quiniaine : Hérisson. Montlaçon, 1094, 1698. (r. 475, p. 124, liS; t . 
478. p. 562, 563.) 

.MUL'Y Léonard de), Chev., Sg. d'EUxjeuf el autjes lieux, bail d'A»gé- 



m MUL 

lique de Carboin, v^ de Jean de la Tour-Landry. Baronnle de Verrières : 
Londua, 1639. [r. 354, p. 20.) 

MOUZAIN (Gabriel 1»), éciiyer, fils de Gabriel-Isaie le Mouzain. F, s. 
deNeiiil : Xuintes, 1716. (r. i39,p. 45.) 

MOUZIN (François le), écuyer. T. s. de S* Laurent, du chef de sa mère 
Diane de S' Hermine: Rochefort. 1707. (r. 439, p. 32.) 

MOUZIN (Guy-François le), écuyer,Sg. de la Micheliere. Cinquième partie 

de la t. eiseg. de S' Laurent de la Prée : La Rochelle, 1T18. (r. 440, p. 7.) 

MOYEN-PUY (Perrin de), Dam., hérit. univ. de Jean de Cuyllac, Dam. 

Les prévôtés d'Esirossat et d'Ussel, maison, dom. cens et rentes : Forez, 

4351. (r 493 bis, p 36.) 

MOYNE (Guill.), à cause de Naude de Vauchemer, sa f^. Fief de Vau- 
chemer : Mirebeau, 1433, 1438. (r. 329. p. 54, 55.) # 

MOYNE (Pierre le), écuyer. T. s. de Sourdeval : Maine, 1471. (r. 
1351, p. 6.) 

MOYNE (Etienne le). Sieur de la Villatelle et de la Chas.sagne. Fief de 
Luc-Assagne ; 1669. — Guill., son fils, par son tuteur Joseph Cousturier, 
Sr de la Chappelle. F. s. de la Chassagne, par. de la Depeyre ; 1691 : 
Gueret. [r. 474, p. 64 ; r. 475, p. 30.) 

MOYNE (Joseph le), écuver, S"" de Serigny, capit. des vaisseaux du 
Roi. F. s. de Loire : Rochefort, 1708, 1717. (r. 439, p. 35, 72.) 

MOYNE (René-Mathurin le), très, de France, comme mari de Gilberte 
Vissac, donataire de François Vissac. juge-garde de la cour des monnoyes 
de Riom. Fief du Chey, par. de Mezeix-oulre-Allier : Clerm., 1717. (r. 
507, p. 156.) 

MOYRE (Jean de). Habergement et dom. du Plessays-Berthelemer : 
Çhdt.-du-Loir, 1402. (r. 344, p. 103, 118.) 

MOYS ANT (François), secret, de la Reine. Diverses parties de terres en 
la Varenue lïAmboise ; 1523. (r. 432, ]). 82.) 

MOYSEN (Louis de), Chev., Sg. de la Roche-Laugerie, par success. de 

la dame Robin, sa mère. F. s de Pers : Lusignan, 1717. (r.438,p. 241.) 

MOYSET (Savary), Dam., et Jeanne, sa fe, fille de Guy Ta.\ieres, Taxe- 

riis, Chev. Deux mas en la par. de Vie, j. h. m. et b, : Cariât, 1351. (r. 

473, p. 30.) 

MOYSSAC (Galiane de), ép de Hugues de Valences. Cens et rentes es 
par. de Brassia et de Rossi : Cariât, 1355. [r. 472, p. 433.) 

MOZAC (Pierre), fils de feu Durand Mozac. Chat, t s. de Beaurecueil ; 
ens. le dom. de Mondasse, es par. de Nonnette, Bansat, Fressanges el 
autres : Riom, 1669, — Izabeau Mozat, sa fille et hérit. universelle, 
stipulant par François Mozat, Sr de Boissieres, son tuteur; Idem; 1684, 
1697. (r. 499, p. 18 ; r. 500, p. 63 ; r. 503, p. 326 ; r. 505, p. 67.) 

MUCY (Jean de), Dam. Tènement de Vellicourt, dom. et dr. en dép. : 
Beaujeu, 1324. (r. 486, p. 75.) 

MULATIER (Jocien), Dam. T. s. de Vallevinault, al. Beliguebaut, et 
de la Troliere ; et mouvances es vill. des Bordes et de Monladers, par. 
de S' Aubin et de Teneuil ; 1357. — Remond Mulatier, son fils ; Idem ; 
1366. — Johanuet Mulatier; Idem; 1443 : Aynay, Bourb., Verneuil. 
(r. 463, p. 152, 201, 239.) 
MULATIER (Raymond), pour Jeanne de Champrobert, sa f*. La mote 



MUR 4*9 

de Peribez de l'éiang neuf ; diverses parties de bois, tailles et arr. fiefs : 
Moulins, 138-2. (r. 454, p. 2l"2.) Non noble. 

MULATIER (Pierre), écuyer, pannelier de la Duch. de Bourb. T. s. de 
la Cornilliere, es par. de Thouloii et de Sauviguy-le-Thion : Moulins, 1443. 
(r. 454, p MO.) Voy. Trolière. 

MULET (Guionnet), Daiu. Le nias de Cymandres, dom. et mouv. près 
ic Chalamoul en Dombes: Beuujeu, 1317. {r. 487, p. 32.) 

MUNCZ.AY (Claude et Jean), enfans de Jean Munczey, sous la tutelle do 
Pierre de Chavillons, de Sury-Comlal, vendent à Jean, C** de ForeZj un 
pré en la par de Vacherent ; "l309. (r. 1395, p. 267, 277.) 

MUNERS, al. Moneru (Porrin), Dam. Le manoir de Saude, donl.etdr. 
en dép., et arr. Uefs : Bourb., 1350. (r. 463, p. 144.) 

MUNIER (Jean), paroiss. de Mornay. Deux pièces de terre, dont l'une 
nommée le cbamp de l'Aubepin, et 2/3 d'un pré : Bourb., 1386. (r. 464, 
p. 365.) Non noble. 

MLR (Pierre de), fils de Jean, lient le mas de Valbelas, et un autre en 
la par. de Breline : Cariât, 1337. (r. 472, p. 157.) 

MUftAS (Bonit de las), paroiss. de Pallerieres, PaUeriarum. Un pré 
sur la riv. de Dursson : Thiern., 1334. (r. 472, p. 15.) 

MURAT (Pierre de). Dam., Rigaud, Adhemar et Henri de Murât, enfans 
de feu Bernard de Murât. Moitié par indivis avec le Sire Garnier de Tre- 
moUas, Chev., des maisons, immeuble? et dr. seig. en la par. de Sensat : 
Cariât. 1291. (r. 473, p. 32. 

3IURAT (Pierre de). Cbev. Maison ou chesal de Pouzi et arr. fief; ens. 
Ihôlel, dom. et seg. de Mazeres, par. de Borton et deCerilli, avec le dr. 
d'usage en la forêt de Tronceon : Aynay, Bourb-, 1300. (r. 463, p. 73; 
r. 464, p. 389.) 

MURAT (Perrin de). Dam. Hôtel de Beaumont, et justice es par. d'Agou- 
ges, du Breuil et autres; ens. le mas et justice de Poiseu.\, et arr. fiefs: 
Bourbon, 1300. (r. 464, p. 341.) 

MURAT (Jean de). Dam. Hôtel et seg. d'.Aveneres; péage de Chantelle- 
la-Yieille, cens, tadles et autres dev. espar, de Monestier, Ouroux et au- 
tres: Chantelle, 1300. (r. 459, p. 19.) 

MURAT (Bernard de), i Gie Bernarz de Murât, Cbevaliers, Sires de S' 
« Marcel, fois assavoir à touz ceaux (jui verront cetes letres, que ge tien 
€ en fié lige de très haut et très noble moasegnour de Borbon, quatre muis 
« de vin de rante que ge liai chascun an ou pressour qui fu Johenin de 
« Murât, Domeseau mort, à Saiicet en la chastellenie de Vei'nuil, et va- 
c lent de rante six livres. En tesmoiog de ce ge bai saellé celé letre de 
< monscel, Lan nostre segn. MCCC et un, le mescredi devant la nativité 
« notre Dame *. Tient aussi la t. et seg. de Bor, es par. de Vie, de Bil- 
lezoisetdeMainhel; 2 étangs, un moulin et les terres de Blamfossés ; 
ens. dautres dom. et arr. fiefs es par. de Breuil, Co/on, S'Menoux, etc.: 
Aynay, Bourb., Chaveroche, Murât, Verneuil, 1301. (r. 455, p. 349; 
r. 460, p. 250; r. 461, p 28; r. 462, p 329 ; r. 464. p 342.) 

MURAT (Etienne de). Dam. Maison de Baladigant, terres, étangs, Q^- 
Teanes-.CIuintelie, 1301. (r. 458, p. 265 ) 

MURAT (Perrin de), Dam. Maison appel, au Cliamaul, dom. et raouv. 
en dép., par. de Bessou : Souvigny, 1301. (r. 467, p. 195.) 



180 MUR 

MURAT (Guill. de), Chev. Accord avec Pierre de Brezons, au sujet du 
dom. et droits de Berescha, par. de Vaîueil. Arbitres et témoins: Pierre 
de Brezons; Gérard Chape! ; Guirbert de Pierre fort; Viziande h Roque; 
Guill. Tornamire: Guill Turlande; Guill. Vixosas: Chevaliers. Risraud de 
Belclar, Ri„'aud Bernnrd ; Etienne de Cbauibo.o, l'ancien ; Armand Juquet; 
Pierre Vascon ; Hugues de la Vavssière ; Hector de Vixosas, Damoi- 
seaux, Présid' : le bailli des Montagnes d'Auvergne: Cariât, 4304. (r. 
473. p. 27.) 

MURAT (Begot, V'^de), à présent Chevalier, ci-devant Damoiseau. Ac- 
cord entre lui et Guill., son frère, louchant la success. de leur père Guil- 
laume; 1314 (r. 1371. p. 2004.) 

MUR.\T (Louis de), Dam. Maison, terres, vignes, cens et tailles, à San- 
ciat, — Guill. de Murât, Dam. Un clos de vigne, reutes et tailles en la 
par. de Sancel : Vernpuil, 1322. (r. 459, p. 231 ; r. 460, p. 283.) 

MURATZ (Pierre). Maison à Sr Germain-Laval: Forez, 1322. (r. 493 
bis, p. 29.) 

MURAT (Guill. de). Dam. Fief en la par. de St Germain de Salle ; cens' 
et rentes en celle de Senai : Chmtelle, 1322. (r. 4S8, p. 91.) 

MURAT (Guiot de), Dam. Hôtel, dom. et seg. de la Cousture, al. de 
Couslures ; et ce qu'il tient es par. de Cressanges, Besson, Chemilli et 
BressoUes: Moulins, Souvigmj, Verneuil, 1342, 1357. (r. 453, p. 71; 
r. 439. p 150.) 

MURAT (Guill. de). Dam. Maison, t. s. de Pouzy, es par. S' Libardin, 
Couleuvre et autres: Bourb., 1343. (r. 464, p. 226.) 

MURAT (Jaquette de). Damoiselle. Maison, dom. et seg. de Mazeres;la 
terre de la Borde, par. de Bièvre ; cens et rentes sur l.s paroissiens de 
Cerney : Hérisson, Murât, 1343. {r. 461, p. 46; r. 462, p. 52.) 

MURAT (Odia de). Dam. Troisième partie de la t. et seg. de S' Hilaire, 
et dr. d'usage eu la forêt de Gros-Bois: Bourb., 1343. (r. 464, p. 18.) 

MURAT (Macfred de), Dam. Chàl., t. s. de Monthause et de Megana- 
syeyra; eus. plusieurs mas tenus de lui : Cariât, 1343, 1364. {r. 472, p. 
133; /•. 473, p. 113.) 

MURAT (Perrin de). Dam. Hôtel, t. s. de Beaumont,par. d'Agouges, de 
CozonetdeS'Menoux : Bourb., 13o0,.1357.(r.464,p.43,373.)-Jeau de 
Murât, Damoiseau. T. s. de Beaumonl et de la Souche ; dîme de Boute- 
feu, par. SI Sornin ; hôtel, dom. et mouv. de Parçon ; cens es par. deCe- 
rilly, de Vitry, de S' Eloy, etc. ; et, au nom de Jeanne de Lave, son ép., 
fille de feu Tachon de Laye et de Jeanne de Berry, Damoiselle, Dame 
d'Issart. T. s. et dîme de Cbeveigne ; fiefs deBocé, et arr. fiefs : Bourb., 
la Bruyère, Chantelle, Hérisson, Moulins, Murât, Verneuil, 1374 od 
1410. [r. 453, p. 256; r. 437, p. 179 ; r. 439, p. 36, 129 ; r. 460, p. 
339, 394, 404 : r. 462, p. 203, 260, 264 ; r. 464, p. 138, 432; r. 465, 
p. 93; r. 467,p. 13.) 

MURAT (Girald de), Chev., Sg. de Vernières, Verneriis. Hôtel fort, t. 
s. de Puybaut : Montluçon, 1334. (r. 461, p. 250.) 

MURAT ^Ysabelle de), v^ de Guill. Maréchal, de Cressanges, Dam. Ga- 
renne appel, du Bois, dom., cens et tailles, par. de Buxières et de Bes- 
son : Bourb., Souvigmj, 1360. (r. 464, p. 179; r. 467, p. 134.) 

MURAT (Stevenin aussi Esteven de), Dam., et Jean de Mura t^ son neveu, 



MUR fSl 

filsde fea Guill. de Mursl. Maison, dora, et monv. du Box, al. Boso, par. 
de Besson ; et panie de terres, cens el rentes eii la par d'IJssel : CVm/^ 
telU!,Souvigny, 1367. (r. 459, p 3»; r. *«7,p 170 ) 

MURAT (Pierre el Renaud de I, pt-lits-lils du Guill. <k Murât, Cbev., 
V* de Murât. Procès contre leur oncle Re^çooel de Murât, Dain., et son 
ép. Brayde, tille du Sire Dieu-Donné de Chastdlus. 1366 (r. 4371, p. 
2012.) — Renaud de Murât traite de son mariage avec la Ullede Beren- 
ger de Casteinau. Sg. de Melet ; «375. r. 137», p. iOII. - Renaud de 
Murât; Sj;. de Vigouroux, acquière la moitié de la terre do Turlaude, 
de noble Pierre de Turlande, Dam.; 1391. (r. 1371, p. 2007.) — 
Renaud de Muiat. écuxer : armiger, .son lils, el Jeanne de Cliftt.-Neuf, 
sonép., répriment les einpiéiemens de leurs otliciers sur la justice de 
Marquèse de Beaufort, Sg de Canillac, 1397; il obtient contre Pons de 
Cardaillac, arrêt qui lui adjuge le vicomte de .Mural; 1403. 'r. 471, p. 
145; r. 1371. p. 2010.) - Jeanne de Munit, sa su-ur, religieuse de N. 
D. de Bonlieu, diocèse de Maj^uelonc, lui -léiaisse sa part de la success. 
de leurs père et mère: 1428. (r. 1371. p. 2006.) 

ML'R.AT (.Pierre de), Dam. Hôtel dom., seg., vigerie et baillie de Bar- 
basle : Murât. 138j. (r. 460. p. 365. 

MUR.AT (Jean de), écuyer. Tour, dom. et seg. de Pouzy ; ens. la Mote, 
t. s. de Laugère, par. de B.iignenx ; el autres possess. es par. de Lurcy, 
Mesangi, Neurre et Pouzy ; Belleperche, Bourb., 1398. 1411. (/'. 4U4, 
p. 439, 449; r. 465, p. 138.) — Guiol de Mural, écuyer Hôtel fort, t. 
s. de Pouzy; autres dom. et mouv. es chatell. de BeUeperrhe, Hérision, 
Murât ; 1443, — Guiotde Murai, écuyer, Sg. de Pousy, Phil. et.Ant. ses 
frèrt-s. T. s. de Laugère, par. de Baigneu.x el de Moulenglis: Belleperche, 
1458. [r. 468, p. 130, 133.) 

MUR.AT (Jean). Quelques terres el prés avec la moitié d'un bois, es 
par. de Couzon, de Francesches el Augy : Bourg., 1410, (r. 463, p. 100.) 
Non noble. 

MURAT (Jean de), Sire de Breuil, écuyer, pour lui et Jeanne Lay, v« 
de Jean de Mural, écuyer, Sire de Beaumonl, comme tutrice de leurs en- 
fans Pierre.,Marguer. etCather. Cens el partie de dîmes es par. de S' Eloy.de 
VitryetdeCerilli : La Bruyère. Mural, 1411. (r.460,p.376;r.465,p. 344.) 

MURAT (^Phil. de), écuyer. Deu.x parties de la t. elseg. de Fouquetières : 
Hérisson. Mural! 1441. (r. 460, p. 354.) 

MURAT (Pierre de), écuyer. Hôtel forl, t. s. d Issart, dom., vassaux ; 
autres possess. et dr. ; et, pour Marguer,, al. Pliil. de Cliari, son ép., 
fille de feue Jeanne de la Porte. Un bois et garenne appel. Rezière, cens, 
taillas, rentes et autres dev., par. de Voussal, Chalellon el Cressanges ; 
Billy. Moulins, Souvigny, Ussel, VerneuiL 1443 ad 1455. (r. 454,;». 
59; r. 460, p. 77 ; r. 467, p. 100,112; r. 469, p. 63. 73.) 

MURAT (Margwer., V de Jean de). Terres de Beaumont, du Breuil et 
dePleasis : Bourb., 1482. (r. 464, p. 180, 215.) 

MUR.AT (Jean de), écuyer. Hôtel fort, t. s. d'Issart : Soutigny, 1489. 
(r. 467, p. 286; r. 484, p. 113.) 

MURAT (Trislan de), écuyer: Scutifer, Sg. des chat, de Mural el de 
Loprat, aux dioc. de S' Flour ei de Rodés. Divers tinemenâ, dom., dr. 
Cl arr. ûefsenla buroa. de Calvinet; 1490. {r. 471, p. 113.) 



181 MUR > 

MURAT (Jean de), écuyer. F. s. du Breuil, de Beaumont, et d'Issars : I 
Bourb., Souvigny, 1505. (r. 453, p. 23, 34.) 1 

MURAT (Gilbert de), écuyer, Sg. de Segur. Dîme à Acensat et Suilliet: 
Bourbon., 1606. (r. 452, p. 21.) 

MURAT (François de), écuver. F. s. de Puy-Grenier : Marche, 1506. 
(r. 452, p. 209. Na. On peut remarquer entre ce nom Murât et celHi qui 
suit, un vide de 163 ans. 

MURAT (Jean), dem. à Gueret. T. s. Montlevade : H. Marche, 1669. 
(r. 474, p. 189.) 

MURAT (Claude de), Chev., fils de François de Murât, Chev., et son ép. 
Louise du Mercier de Malval. T. s. de Pleaux en la baron, de Mercœur ; 
ens. celles de Villeneufve et de Vareilhozelle, au yïcomlé àe Murât ; 
1669. (r. 499, p. 223, 224.) 

MURAT (Jean de), écuyer. T. s. de Rochemaure ; ens. celle deTisson- 
nière, par. delà Nobre et de Vebret, dioc. de Clerm. : Riom, 1669. (r. 
499, p.91;r. 500, p. 47.) 

MURAT (Claude de), Chev., fils de Gabriel de Murât, Chev. T. s. de 
Serre et de Pailhounei.v en la baron, de la Tour, par. de Singles, al. Sin- 
glars: Riow, 1669, 1684. {r. 499, p. 482; r. 503, p. 226.) 

MURAT (Anne de), pour elle et son mari François de Monestay-Chaze- 
von, Chev., B-jn de Reliât, lieut. des gardes du corps, puis lieut. géu. des 
armées. T. s. de Chazeron. par. de Loubeyrat ; celle de Chastel-Guion, 
par. S« Coust, et partie de celle de Chars, par. de même nom ; ens. dom., 
dîmes et rentes en l'Elect. de Combrailles : Riom, 1669, 1684. {r. 499, 
p. 517; r. 502, p. 18; r. 503, p. 415, 471.) Signe: An. de Nural. 

MURAT (François de), écuyer, Sg. de Vanssat et le Chanssel Mallemou- 
che. T. s. et dime des Brauards, par. de Limont: Riom, 1669 ad 1671. 
(r. 499, p. 575, 715 ; r. 501, p. 47.) 

MURAT (Henri de), Chev., par success. de son oncle Henri du Lac, 
Chev. T. s. d'Enval, Renaud et Lessac, al. Lyssat, par. de Viel-Comte, 
Elect. deClermont: Usson, 1683. — Charles-Louis de Murât, de Bains; 
Idem; 1723, 1730. (r. 503, p. 44; r. 508, p. 149; r. 510, p. 75.) 

MURAT (Marie de), v^ d'Etienne Daurat, doyen de la gd chamb. du pari, 
de Paris, comme héritière de feu Jean de Murât, son frère, écuyer, qui 
l'étoit d'Amable de Murât. T. s. de Falcimagne, par. de Chaylade : S' Flourj 
1719. (r. 507, p. 236.) 

MURAT (Claude-Jaques-César de), Chev., colonel d'infanterie, à cause 
de Renée-Louise-Françoise de Bresseau, sa f^. T. s. de Montfort : Mans, 
1738. (r. 426,p 96.) 

MURAULT (Jean du), écuyer. F. s. de la Mesure: Marche, 1506. {r. 
452. p. 260.) 

MURE (Marguer. de la), Damoiselle, V de Jaques-Ignace Gaulne, cens, 
en l'Elect. de" Roanne, pour elle et Jean-Louis Gaulne, leur lils. Fief et 
rente noble appel, la Fayolle, par. S' Martin d'Estraux : Lyonnois, 1736. 
(r. 498, p. 147 ;r. 810, p. 39.) 

MUREAUT (Jeanne), ve de Jean Aujay, av. du Roi au siège de Guerat. 
Fiefs de la Mouger et de S' Léger: H. Marche, 1669. (r. 474, p. 326.) 

MURET (Nicole). Quarante arpens de terre à Bellenoë, à lui infcoùés 
par le Duc d'Anjou : Beaufort, 1449. (r. 329 bis, p. 16.) 



MUS iB8 

MURETE (Lucienne de), paroiss. de S» Habund-le-Vieux, aulorisée par 
Romanel, son mari, vend à Gui. C'« do Forez, divers cens ei renies; 
1335. (r. 1395, p. 310 ) 

MURINEYS (Odeberl de|. Mitrineiisio, au dioo de Vienne, pour sa 
brue Marquer. Sicarde, lille de feu noble Arlbaud Sicard, %*" de l'ierre do 
Nurioevs. son fils. Dom. el inouv. au luaudem' de Kossillon : Forez, 1406. 
(r. 404, p. 1*8.) 

ML'RUL ^Bertrand de), Qiev., Sg. dud. lieu, transige avec b- Duc do 
Bourbon, au snjft de la lerre de S'-Gcrmuin-des-Fossés ; 1478. \r. 1364, 
p. 1288.) 

Ml'ROL (.Jeanne el Dauphine dt*i. Damoiselles. Il sagit d'informer à 
cause d un procès ([u'elles se proposent d'inlenler; liyO. (r. l./i7. p. 430.) 

ML'ROL (Anne\ v«d Anl. Gorce, S' de la Cappe, |)our elle et leurs en- 
Cans.T. s. delà Villediere, par. deSauvagniac : iîiom, 1730. (r.510,p, 46.) 

SJURRE iJean de la^ de Murra, Dam. Doni., bois, lerrage, cens el Uti- 
les en la par. de Germigny; 1310. (r. 466, ;>. 45.) 

-MIRS Henri desl, écuyer, à cause de Marguer., sa f«, flllc de feu Jean 
de .Nurre. Hôtel de Bois-Berruer, doui. et mouv. en dép. : Uonrbon., 1357. 
tr. 464, /). 13.) 

MUSANT (Louis), écuyer. Hôtel, l. s. de Pouzy, par. id. : Bourb., I37G. 
(r. 464, p. 181.) 

.MUSMER (noble Yves), lient, civ. et crim. en la cbatell. de Felletin. 
Fiefs de Fressanges, ^e Loubau, ni. Loubard, la Cbassaigne el du Bre- 
dieu, par. S' Hirier el de S» Ouentin: Felletin, 1669, 1684. — Etieone 
Musiiier. s<.n tils; [dem; 1686. r. 474, p. loi, 568, 603.) 

-MIS.MER (Louis le), Sg. du Moulin, cons. au pari, de Paris. Maison 
noble de Ta^'nie, el le fief de Poix : Civray, 1676. (r. 433, p. 7.) — Louis- 
Onier le Musnier, Chev., Sg. de .Moulin Neuf. Fief et dîmes du Puy de Tai- 
gne. par. deCbaunav : Givrai/, 1716. — Jaques-Clément le Musnier, Chev., 
Sg. de Lartige; Idem; 1724. (r. 438, p. 156, 157,514, 515.) Alias 
Meusnier. Voy. Raudot. 

MLSNIER (René le). Chev., cons. au pari, de Paris. T. s. de Montde- 
nier: Aurmy. 1679. (r. 435, p. 82.) 

MLSNIER (Claude), avocat. S"" de Fressange, Sindic de l'hôtel-dieu do 
Felletin. Fiefs du Max et de Soubornal; ens. le tènemenl de fieaujan, par. 
de Neaux et de S« Frion : Felletin. 1684. (r. 474, p. 466.) 

MLSNIER (Magdel. le), de Vitré, v* de Jaques de Reyly, de Villeneuve, 
Cbev., M'* <le Trans, Ars, etc. Les terres el seg. d'.\zac, des Vaux et de 
Cherueux, par. d■L^soll el de Bucleu : Civray, Purtenay, 1688 ad 1700. 
(r. 4.35. p. 296. 298; r. 436, p. 368.) 

MLSSIEU (Franrois), habitant de S' Maurice-sur-Dargoire, héritier de 
Fraurois Mussieu, son ayeul. Maison à Lyon; 1734. (r. 498, p. 92, 107.) 

MLSSON Sébastienne), v« de Nicolas Simon, aul)ergiste. Dom. des Pil 
laudins, par. de Bagueux : BelUperche, 1736. (r. 481. p. 152.) 

.MLSSY (Marguer. de), v* de Jean de la Perrine, Dam , pour leurs en- 
fans. Parlie de la justice de Livrv, des lènemens, terres, vignes el dr. eii 
dép : Bourb., 1323. r. 461, p.409.) 

MUSURE, al. Musirer (Léonard du la). Fief du Bonier : H. Marche, 
1669. (r. 474, J9. i47.) 



194 NAD 

MUZARD (Claude), éciiyer, tant pour lui que pour Ant. Muzard, son 
frère, eal'ans de Renée, al. Marguer. de Poix, héritière de Pierre de Poix, 
fils de Jean. Maison noble de Sauzelle, par, de Loigne ; ans. l'hôtel et for 
teresse de Forges, par. de Coricremier: Monmorillon, 1671. (r. 433, p. 
111, 112; r. 434, p. 56 et suiv.) 

MUZARD (Ant. de), S-^ de Chanlebon. Fief du Canal-la-Chenault, de 
Clossat et des étangs de la Roche; 1671. — Pierre de Muzard, écuyer, 
S«- de Chamlebon. F. s. de la Chinault, par. de Sillaslre ; 1684: Monmo- 
rillon (r. 433, p. 100 ; r. 435, p. 151.) 

MUZARD (Cather. de), v^ de Léonard-Franrois de Mesnard.Chev,, Sg. 
de Vantiuiac. F. s. de Forge, par. de Coumenière : Monmorillon, 1700. 
(r. 438, p. 319.) 

MUZELER (Jean), bourg de Montmereau. Rentes en grain aud. lieu et 
autres endroits : Chanlell^, Hérisson, Murât, 1330. (r. 461, p. 35.) 

MUZIN (Etienne le), de Vailligny, à raison de feue Yolande du Vergier, 
sa fe. Deux pièces de terre, l'une à Varoz, l'autre à la Faye : Germigny, 
1307, (r. 466, p. 34.) 

MYNART (Jean), bourg, de Moulins. Chat. t. s. de S' Agolin, acq. de 
Gilbert de Chau\igny, Sg. de Blot, et échangé avec le duc de Bourbon, 
contre les étangs de la Rozière, et autres propriétés ; 1511. (r. 1336, p. 
193: r. 1359, p. 726.) 

MYNAUD (Claude^. Fief de la Ferraudière et du vill. de la Chastre, par. 
de Crozant: H. -Marche, 1669. (r. 474, p. 223.) . 

MYRAT (Gabriel du), écuyer, Sg. de Verpré, dem. a Roanne. T. s. et 
rentes nobles de Genouilly -Forez, 1737. [r. 498, p. 149.) 

MYRON, aussi Miron (Gabriel), prem. médecin du Roi. T. s de Beau- 
voir; ens. l'habergement et dom. du Puy d'Ersé, autrement d'Arsac, et 
de la Harpiniere, par. d'Azay-sur-Cher : Amboise, 1506 orf 1528. (r. 
432, p. 83 ; r. 432 bis, p. 21, 160 ) 

MYSTENIER (Ant. du), fils de feueHuguete Fedrye. Vente au duc de 
Bourbon d'une maison sise h Moulins ; 1500 (r. 1374, p. 2345.) . 



N. 

NaBRUNE (Helisde), v^ de Durand de Nabrunc, d'Aurillac, pour elle 
et Durand, leur fils. Mouvances sur plusieurs mas en la par. de Cairols : 
Cariât, 1329. (r. 472, p. 134.) 

NADAUD (Biaise). Fief des Ecures, al. Ecuiers, par. de Gleme : 
Gueret, 1669. —René Nadaud ; Idem; 1724. (r. 471, p. 196; r. 481, 
p. 77.) 

NADAUD (Claude), à cause de Gabrielle Magistry, sa f«, héritière de 
Gasparde Magistry, sa tante. Fief de la Robiere, ou Robure, par. S^ Sul- 
pice: Gueret, 1669. (r. 474, p. 303.) 

NADAUD (Pierre), S' de la Valette, pour Françoise Barathon, sa fe, fille 
de Pierre Barathon, bourg. d'Issoudun. Jloitié de la dime de lainage, en 
la par. de Lezeray : Issoadun, 1685, 1687. — Anue, leur fille ; Idem; 
1718, 1720. [r. 445; p. 367 ; r. 446, p. 89, 90 ; r. 450, p. 27, 74.) 



NAC !S8 

NADAUD (Pierre), S' de Pern, capit. d'infanterie. Moulin de Lautrect, 
ci dev. le moulin de Cbinaull. par. S' Denis d'Issouduv ; 17-21, (?•. 4SI, 
p. 3.) 

NADOT (Silvine), v^ de Claude Briineau. Fief de la Pinpalière : H- 
Marche, 1669. (r. i7i, p. 270.) 

NAFFOl RS (Malliarou de). Hôiel. l. s, de Naflburs ; ens. la moitié de 
la terre et h. j, de Rugieres. par, de Sanciat, S' Victor et autres : Billy, 
Hérisson, 1307. (r. 457, p. 204 : r 40^, p. 131.) 

NAFFuL'R lEiieniie de), prieur de Duii-le-Roi. Dtinc et cens en la cba- 
tell. de Hérisson; 1350. (r. 462, p. 72.) Non noble. 

NAGU (Jean\ Dam.Serm. de fid('l. et prom. d'aveu au Sire de Beaujeu : 
témoins; Dalmas de la Porte, et Girard de S'"" Colombe, Chevaliers Mai- 
son de la Place, assise au mas de Fraigne, dom., bois, justice, cens et 
rentes, par. de Belmont; 1400. 1402; mise en saisie réelle après son dé- 
cès ; 1410 : BeuHJeu. (r. 48S, p. 63, 76 ; r. 486, p. lo4.) 

NAGU Louis', Chev., et Pbiliberte de Blenous, son ép. Maison forte 
de Faulain, dom. et seg. ; ens. le péage de Moatpalay : Bourb.-Lancy, al. 
Beaujeu, 1400. 1413. (r. 466, p. 166; r. 486, p. 140.1 Rel. de lui : les 
héritiers de Pierre de S* Loup, Chevalier. Jean do Coiircelles ; Hugues de 
lions, tils de feu Guiot de Mons; Jean Nagut, Damoiseaux. — Guiot Na- 
gu, écuyer, leur fils. Serm. de Odél. et prom. d'aveu au Sire do Beaujeu; 
1415. Maison forte, t. s. de Maigny, al. Maignac, par. S' Bonnet, de 
Monlbel et autres : Beaujeu, 1442. — Jean Nagu, écuyer; Idem ; 1502. 
(r. 486. p. 171.) 

NAMYS (André), bourg., à cause de Gilberle Moricbon, sa f=, fille de 
Gilberte Balerin. F. s. du Pescbin, par. de Nery : Montluçon, 1717. (r. 
477. p. 329.) 

NARA (Pierre). Droit sur l'aide de bled vendu à Gannat ; 1301. (r. 
458, p. 65.) 

NAU (Louis), Sg. de Prugny. Cens, rentes et dev. en la par. de Pran- 
ton : Louiun, 1445. (r. 341,'p. 71; r. 346, p. 38.) 

NAU (Guill.), av. du Roi au siège de Melle, fils de Marie Barillet, v» en 
leTes noces de Guill. Nau, aussi av. du Roi au même siège, et ep 2<ies 
noces d'Ogier ChoUet, S' de Mondre. Maison, t. s. de Courge : Lusignan, 
1669. (r. 433, p. 136; r. 434. p. 95.) 

NAU (Jeaol, av. en pari, et au siège royal de Melle, fils atné de feu Hé- 
lie Nau. Fief du Vergier, par. S' Hilairede Melle ;^mH. (r. 433, p. 207 ; 
r. 434, p. 90.) — Louis Nau, son fils, proc. du Roi au siège de Melle; 
Idem; 1704, 1716. (r. 437, p. 92: r. 438, p. 60.) 

NAU (Anne), v* de Domingue Colin, cous, en FElect. de Niort. Mai- 
son noble de la Blanchardière_, par. de Vitré : Melle, 1669. (r. 433, p. 
189.) 

NAU (Mathurin). S' de la Popinière, pour Ini et Jean Janneau, m<l, son 
cousin germain. Fief de la Tournerie.par. de Lesay : Vouvant, 1699. — 
Jaques Nau. S' de la Mote, son fils aîné ; Idem; 1719. (r. 436, p. 340; 
r. 438,p. 414.) 

NAU CAbrabam). delà Rouze, lieut. d'une comp'* bourg, de la ville 4c 
Melle. F. s. du moulin de 3Iardray, par. S' Léger de Melle; 1704. (r. 
437, p. 93.) 



186 NEI 

NAUCASE (Claude de^, Chev., fils d'Ant., Chev., en la vicomte de 
Cariât. Chat. t. s. de Naucase et autres lieux, par. S' Julien d'Estroussat, 
de Quesac, Boisset, etc. : Riom, 1669 ad 1687. (r. 499, p. 602; r. 
502, p. 36 ; r. 303, p. olO r. oOo, p. 49.) 

NAUDÉ ^Cather.), v« de Gabriel Gautier, Sr du Ponyoux. Fief de Clos- 
sat, al. Tossac: Monmorillon, 1671, 1686. (r. 433, p. 88; r. 435, p. 
185.) 

NAUDROUL (André), de la Roiche de Milav, pour Agnès, sa f^, fille de 
Hugues Faureaul ou Favreaul, et de Guillemette la Gelayse. Fief en la 
chatell. de Luzey : Beaujeu. 1854. (r, 439, p. 259.) 

NAUETTE (Aymard de), écuyer. T. s., dîmes des Olliers et de Chassi- 
gnoUes, al. Chassignolles : Elect. A'Issoire, 1684, 1686. — Louis de 
Nauette, écuyer, son fils ; Idem ; 1699, 1716. — Aymard de Nauette, 
Chev.. fils de'celui-ci, Idem ; Il U. (r. 503, p. 207; r. 504, p. 101; 
r. 506, p. 37 ; r. 507, p. 8i ; r. 509, p. 123.) 

NAULLIAG (Humbert de), Noailliaco, Dam. Maison, doni., dîme et 
mouv. au territ. de Rille, par. de Cordelle et de S' Cyr : Forez, 1337 
(r. 490, p. 215, 216.) 

NAULX (Martin de', al. Desnaulx, valet de chamb. de la Duch. de 
Bourbon, et greflier en l'Elect. de Clermont-en-Bi^auvoisis. Dîme en la 
par. de Monestay : VerneuiL 1507. (r. 452, p. 238.) 

NAUT (Micheau). Fief appel, la Couture du pré : Mirebeau, 1437. (r. 
330, p. 122.) 

NAVINAULT (Louis-Auguste de), Chev., Sg. de la Durandière, M^ 
d'hôtel de la feue Reine. F. s. de la Grange-S'-Jean, par. du Troux, al. 
Truy : Bourges, 1687. Son fils ; 1714. {r. 446, p. 148, 171 et suiv. ; r. 
449, p. 143,232.) 

NAVOT (Bartholomée), autrement dit Jouin et Guill. Heaume, paroiss. 
deSanciat. Trois champs au territ. de Chaaillat : Chantelle, 1357. (r. 
458, p. 22.) 

NAZ.ARER (Jean), fils de Marquet Nazarer, pour Jeanne, son ép., fille 
de Jean de Plangia ou Plagnia. Partie de dîme en la par. de Stratis : Fo- 
rez, 1334. -(r. 491, ;^ 108.) 

NECENEiNS (Perraud), paroiss. de Becey, avoue un cens dû au G*® de 
Forez; 1340. (r. 1395, p. 226.) 

NEELLE (Jean de), Sg. d'Aufemont. Hom. d'une rente de 100 1. pari- 
sis, qu'il prend sur la prévôté de Clerm. en Beauvoisis, 1329. (r. 1362, 
p. 1052.) 

NEGRIERE (Jeanne), ve de M^nard Faure ; Agnès Négrière, sa sœur, 
v^ de Pierre Girault, et Marguer. Négrière, filles de feu Jean Négrier. Dr. 
sur le port Saulnier de Cognac; 1460, 1463. (r. 1404. p. 179, 180.) 

NEIRON (Aut.), présid' en l'Elect. de Clermont, T. s. de Gros et la Tar- 
tière ; ens. celle du Buisson-les-.\'Jinaten la baron, de la Tour, par. S' Par- 
doux : Riom, 1669. — Joseph Neiron, sou fils ; idem ; 1717. (r. 499, p. 
884, 885 ;r. 507, p. 158.) 

NEIRON (Gabriel). T. s. de la Roche, par. S' Pardoux : Riom, 1669.— 
Gabriel, son fils, assesseur au présid. de Clermont ; idevi ; 1717. (r. 499, 
p. 589; r. 507, p. 155.) 

NEIRON (François), cons. du Roi au présid. de Clermont, parsuccess. 



NES iS7 

de Marin Neiron. T. s. de Chastreix, par. Id. : Riom, 1669. — Joseph 
NeiroD, Chev., son lils, capit.. puis major au rég. de Piémoot ; Idem; 
1717, 1732. (r. 499, p. 245; r. 507, p. 6 ; r 5il,p. 22.) 

NERON (Ant.), me ouvrier de drap en soie. Maison et jardin en la par. 
de la Guillotière : Lijon, 167t). (r. 495. p. 58.) 

NELHAC (Guill. de) reçoit de Louis, Duc de Bourbon, la maison forte 
de la Mole Jolivet-sur-Allier, avec les dom. et dr. en dép. dont avait joui, 
sa vie durant, Jean, bâtard de Bourbon : Movlins, 1384 ; coutinr.atiou en 
4395. — Jean de Nelhac, Dam., Sg.de Chal-Bruu, V'e de Birdiers, Sg. 
du Blanc ; W' m. 1415. (/•. 454, p. 150, 151.) 

NEOiN (Phil. de\ Dame du GJ Néron, tiile de feu Guill. de Néon, et v* de 
Hugues de Grisolles, Cliev. Dom., dîmes et seg. es par. de Sorber, de 
Tresad et de Varenne sur TescLe : Cfuiveroche, 1333, 1342. (r. 4U7, p. 
319; r.468, p. 113.) 

NEPVEU, al. Nepvou, Nevou (Theveuot, al. Etienne). Habergem' de 
Coulaines : Chdt.-du-Loir, 1397. Alizé Gautiere, sa v°. ; Idem ;ii07. 
—Guill. .Nepveu, écuyer; Idem; U89. (r.341,p. 22; r. 348 6/s,p. 18.) 

NEPVEU (Daniel), écuyer, S^ d'Estricby, prévôt principal du Maine. T. 
s. de Nouillon et de Lanceliniere : Mans, 1642. (r. 334, p. 2.) 

NEPVEU (Jean), S' de la-Croix, et Micbelle Rainbaud, sa f"-\ F. s. de 
Glené et de Pourcin, al. Poussin, par. de Lubier et de Barrois, acq. de 
dame Marie le Clerc, v« de J. B. l'Archer, Chev. : Billij, Cluiveroche, 
1700. (r. 476, p. 9.) — Les eufans de feu Louis Nepveu et de Gilberle 
du Vergier : Idem; 1717. (r. 477, p. 483.) 

NERaT (Jean), tils de feu Guill. Nerat. Pièce de terre et un pré en la 
par. de Bocé, al. Boucé : Billy, 1355. (r. 455, p. 248.) — Guill. Neral, 
son frère et hérit.; Idem; 1356. — Bone Neyrat, leur sœur ; Idem ; lAll. 
(r. 456, p. 19 ; r. 457, p. 121:) Non nobles. 

NEBBO, al. Narbou (,Hugonin), de Marcigny. pour sa 1*, tille de feu 
Géofroi Celerier. Diverses parties de dom. et raouv. au territ. de la Cou- 
lure ; eus. la moitié des terres appel, les Essars-des-Biez : Beaujeu, 1350. 
(r. 489, p. 21.) 

NESDE (Pierre de), écuyer, Sg. de Cneure. Vente d'une rente féodale k 
n. h. le Turc de Metito, écuyer, Sg. d'Estiau : Angers, 1468. (r. 1346, 

137.) 

NESLE (Ali.\, Dame de) donne procur. k Gilles de Laval, Cli, pour ren- 
dre hom. en son nom et celui de Marie, sa lille, épouse de Robert (Vil), 
Comte de Boul. et d'Auvergne ; 1318. (r. 1369, p 1773.) 

NESME (Aul), geûtiih. de la Gdo Vénerie de France. Cbàt., dom. et 
renies nobles de Pourrieres, es par, de Morancé, Charney et Lozanne : 
Lyon, 1720, 1722. (r. 497, p. 73, 169.) 

NESMON (Ymbaut), écuyer et l'Ermite Nesmon, son fils, à cause de 
Harguer. de Veures, sa I*. Moitié de Thôtel, l. s. de Velheraose, al. Bel- 
lemose, terres, cens et rentes en la par. de Rougieres : Billy, Verneuilf 
1443. (r.4o7, p. 1.) 

NES.\IUND (François), cons. du Roi au présid. de Gueret. Fief de la 
Betoulle, par. de la Saulnierc ; rentes k la Cbassagne, et un quart de la 
seg. des Belys, es par. de S'« Fère et de S' Sulpice : Ahun, Gueret, 
1669, 1684.' (r. 474, p. 325, 557.) 



m NEU 

NESMOND (Artemise de), ve d'Aubin Avice, écuycr. T. s. de Mongoa, 
aulremUa Mothe Clareau ; Lusignan, 1677. (r. 433, p. 7, 67.) 

NESMOND (Anne de), Sf de la Chassai^'ne, prévôl-châlelain de Gueret, 
à cause d'Anne Pescliain, al. Peschaut, son ép. F. et dom. de Banassat, 
par. S'« Fera, al. S'^ Seyne ; ens. celui de la Peregrosse, par. S* Hirier ; 
bois et partie du fief de Maleret, par. S' Pardoux : Ahun, Gueret, 1684, 
1690. — Etienne de Nesraond, lieui. partie, en la sénéch. de la Marcbe. 
Même fief de Banassat; 1717. (r. 474, p. 550 ; r. 475,p. 41 ;r. 477,p. 291.) 
NESMOND (Marie de), et Louise-Cliarlotte, sa sœur, héritières de Pierre 
al. René de Guilloteau, écuyer, leur cousin-germain. T. s. de Surineau, 
par. Sie Pezanne : Niort, 1692, ad 1716. (r. 435, p. 355 ; r. 437, p. 331; 
r. 438, p. 150.) 

NESSON (Charles de), écuyer. Moitié de l'hôtel, dom. et seg. de Cour- 
tanssouze : Chantelle, 150G. (r. 453, j). 10; r. 458, p. 91.) 

NETY (Geneviève), v^ de Pierre Farges, boulanger. Deux maisons a 
Lyon; 1732. (r. 498, p. 75 ; r. 810, p. 16.) 

NEUCHAISE, aussi Neufcheze et Nuchez (Honoré de), Chev., Sr de 
Baudiment, mari de Renée de Hodon, fille de feu François de Hodon, 
écuyer. Chat fort des Salles de Mayet et dép. : Chdt.-du-Loir, 1606. 
(r. 352, p. 28.) — Melchior Neufchezes, Chev., Sg. de Villegougis, la 
Menardière et autres lieux, comme curateur de Marie et Jaqueline, filles de 
feu Jaques de Neufchezes, Chev., Sg. d« Bodiment, et de Jeanne de Launay. 
Même t. et seg. de Chât-Furt ; 1636. (r. 354, p. 28.) Signe Nuchezes. 

NEUCHAISE (François de), Chev. de Malte Commanderie du Gueliau 
del'Espine: Chdt.-du-Loir, 1636. (r. 355, p. 20.) 

NUCHEZE (Marie de), ép. de Charles du Laurent, Chev., C'« de Beau- 
regard. F. s de Baudiment, du Rivault et de Bourneuil ; Chatelleraut, 
1697. (r. 436, p. 69 et suiv.) 

NEUCHAIZE (Michel de), Chev. T. s. du Plessy et de la Motte, par. 
S' Léopardin et de Marigny : Bourbon., 1717, 1723. (r. 477, p. 533 ; r. 
478, p. 31.) Signe Nuchese. 

NEUFUIS, Neufuy ou Neufvy, aussi Neuzy (Etienne), Chev., à cause 
d'Agnès de Chaillent, son ép. Terres, h. j. et hommes taill. au finage de 
Dampierre sur Héry : Htbant, 1351. — Etienne de Neuzi, écuyer, leur 
fils ; Wm; 1353. (r. 470, p. 140, 145.) 

NEUFUY (Marie-Charlotte), ve de Gabriel des Gros, tutrice de leurs 
enfans. T. s. de Neufuy-le-Barrois : Bonrb., 1691, 1696. (r. 475, p. 205.) 
Parens: Charles-Girard de Marcelange, Sr de la Grange-Coussas ; Claude 
de Greuel, Sg. dud. lieu ; Charles de Popillou, Sg. du Reau ; Charles- 
Gabriel de Serre, S"" de Neufuy, écuyers. Amis : François-Roch-Marie de 
Rafignon, Chev., C" d'Apremont ; Pierre de Neufchaize, Sr du Plessis ; 
Jean de la TroUière, S"" de Beauvalon, écuyers. 

NEUREZE (Ani. de), m<l. Deux listes de pré au territ. des Garniers en 
la baron, de Tliiers; 1517. (r. 472, p. 99, 100; r. 483, p. 69.) 
NEURRE. Voy. Nurre. 

NEUVILLE, aussi Ncufville (Guill. de), Dam. Cens et rentes: Gannat, 
1301. — Guill. de Neuville, fils de feu Jean de Neuville, Dam. ; Idem ; 
1322. (r. 457 bis, p. 79 ; r. 458. p. 74.) 
NEUVILLE (Ysabelle de), v^ de Guy de Thyerae, Dam., et GuiU. d'O- 



Ijere, Oleyria. Dam., ûU de fou Pbil. d'Olyere, Sg. de Montrevel, écLan- 
geut avec le G'^ de Forez, des chus el reules |)eice|>l. lu par. de Noal- 
hac, contre une maison appel, du Four, leires el dép., par. de Dorât; 
i3J6.(r. 1381, p. 331.) 

NEUVILLE (Jean de), Dam. Rente de 50 sous sur la bailiio de CLan- 
neral: MontUiÇOn. 13-22. (r. 461,/). 279.) 

NEUVILLE ( farlarin de), D^m. Septième partie delà dlme de Braussal, 
qu'il partage avec Jeun de la Mousse et autres ; ens. une rente en la par. 

de... ; mil et rxC et (r. 4G8, ;;. 183.) Pièce maltraitée. 

NEUVILLE (Hugues de), Dam., pour Margarone, son èp., fdie de f«u 
Jean le Rozeaul de Noyers, Dam. Maison forte de Noyers, dora, et seg. 
en dép : Beaujeu, 1333. (r. 189, p. 211.) 

NEUVILLE (Guill. de). Dam. Uùtel de i^apre, de Capra, dom., bois, 
garenne, dîme, moulin, cens, rentes et autres dev. : Tylterne, 1334. \r. 
472, j). 44.)— Uugues de Neuville, dit de la Câpre, Chev., et son ép. 
Marguer., fille de feu Jean de la Palice, dePalacia, Sg. de Noyers, Dam., 
reconoissent devoir annuellemenl 500 liv. a Jeanne de Chàt.-Vilain, Dame 
de Beaujeu, sur la tierce partie des maisons et terres de Noyers et de 
Sailhant; 1344. (r. 139"2, p. 7-27.) — Jean de Neuville, Dam., dit de 
Câpre, pour Valcncie de Pellehroux, son ép. Métairie, vignes el cens, par. 
de Verox: Bi7/j/, 1351. (r. 457, p. 135.) — Guill. de Neuville, Dam., 
Sg. de Câpre. Dîme en la par. de Parey; Paredi ; cens el rentes en divers 
lieux : Billy. Verneuil, 1389. (r. 456,' p. 163.) 

NEUVILLE (Aymoin de). Dam., fils de feu Jean de Neuville, celui-ci 
fils de Guill. de Neuville. Dam., i)ar success. d'Agnès, sa mère. Dom., 
cens et tailles es par. de Souvigny-le-Tion el de Milli : Potigny, 1343. (r. 
453, p. 200.) — Monin de Neuville. Dam., paroi.ss. de Monesley, fils de 
feu Jean de Neuville, celui-ci fils de Guill.. Chev., pour lui et Marguer. 
de Bocé, son ép., fille de feu Pefrin de Bocé, Dam. Moitié d'un clos de 
vigne, indivis avec Jean de Villeneuve, son frère; dom. et seg. ès par. 
de Cliastel-de-Hi-nur, S' Germain d Eutrevaux, Tholon, Mellars et autres: 
ClianteUe, Verneuil, 1350, 1357. (r. 459, p. 143 ; r. 460, p. 202.) 

NEUVILLE I Jean de), Dam. Hôtel, l. s. de Neuville et de la Lande . A/w- 
raf.— Jean de Neuville, Dam., veuf de Marguer., pour lui et leur fils Guill. ; 
comme aussi Odart du Bayet. Chev.; Jacomet Revoyre. Dam., Aelide sa 
femme, et EUard de Cannai, frère de celle-ci, enfans de Jean de Gan- 
nal, autrement dit de Larral. Droits réel» et personnels en la par. de Bes- 
son: f^ouvigny, 135-2. (r. 161, p. 78; r. 467. p. 132.) 

NEUVILLE (Jean de). Dam., paroiss. de Neuvy. Terres, prés, garennes, 
dîmes et tailles ès par. de Colaudon et de Tholon: Pougny, 1337. (r. 
453, p. 197.) 

NEUVILLE (Cather. de), Damoiselle. La mote de Saône, terres, dîmes, 
garenne, cens et rentes, par. de Savigny : Moulins. 1375. (r. 1353, p. 
93.) -Cather. de Neuville, Damoiselle, paroiss. de Monesley, V^ de Per- 
rin du Chambon. Maison de Linars, dom., mouv.. dîmes et vigerie : Ver- 
neuil. 1375, 1411. (r. 460. p. 14. 103.) 

NEUVILLE (Hugues de], Sg. dud. lieu, pour Adélaïde de la Fay, Da- 
moiselle, son ep. Cens, rentes el un bois, ès pai\ de Billezols el S' Chris- 
tophe; fii«|/:, i377. [r. 456, p. 111) 



160 NIC 

NEUVILLE (Marguer. de la), Damoiselle, veuve, fille de Jean Berand 
de G... Hôtel de la Neuville, dom. et seg. en dép. : Murât, 1379. (r. 460, 
p. 412.) 

NEUVILLE (Guill. de), Dam., Sg. de la Chalore (au dos : de la Chione). 
Cens en la châtell. de Verneuil; 13f>9. (r. 459, p. 133.) 

NEUVILLE (Gaspart de), écuyer. Hôtel, t. s., dîmes et cens de Jarzat : 
Montliiçon, iUi.{r. 461, p 233.) 

NEUVILLE (Roger de), écuyer, et Cather. de Lyone, sa f^, fille deGuiol 
de Lione. Hôtel de Lioue, garennes, cens, etc., et autres possessions : 
Gannat, Verneuil, 1449. — Louis de Neufville, écuyer. T. s. de Lyonne : 
Gannat, 1506. {r. 453, p. 115; r. 457 bis, p. 100.) 

NEUFVILLE (Robert de), écuyer. Hôtel fort, t. s. de la Genosse-sur- 
Cher, autrement de la Guercbe, par. de Nassignet, BrigeueuUe et autres : 
Hérisson, 1435. (r. 462,^.222.) 

NEUFVILLE (Henri de), écuyer, fils de Henri de Neufville, écuyer. T. 
s. de Thauselle, al. Toseile et de l'Arboulerie, par. de Remirmcni. — 
Claude Neuville, Chev., son fils, capit., puis lieut. colonel du régim. de 
dragons d'Asfeld ; Idem; et, à cause de sa f'' Marie Faydit. T. s. de la Mai- 
son-neuve, par. S' Priest-des-Champs; et encore, le chat. t. s. de Cister- 
nes. par. id. : Gannat, Riom, 1669 ad 1723. (r. 499, p. 410; r. o02, 
p. 149 ; r. 503, j). 158, 401; r. 505, p. 113; r. 506, p. 117; r. 507, p, 
79, 243; r. 508, p. 100.) — François de Neuville, Chev., lieut. de dra- 
gons, donataire de son oncle Claude de Neuville, Chev., colonel de dra- 
gons. Chàl. t. s. de l'Arboulerie; ens. celle de la Maison-neuve : Gannat- 
Riom, 1723. (r. 508, p. 94; r. 509, p. 160.) Signe, l'Arboulerie. 

NEVERS (Ebon, V'^ de), du consentement de son frère Guill. Fracta 
spata, accorde au prieuré de S' Léopardin le dr d'usage en la forêt de 
Beuoles : Bourb., 1175, i^'^ année de Garin, archèv. de Bourges, (r. 464, 
p. 131.) 

NEVERS (Maulde, C'^^'^ de), fait hom. à l'ev. de Clermont, des t. etseg. 
de Cliaveroche, Tresail, Bar etSindret; avril 1222. (r. 457, p. 143.) 

NEVERS (Guill de), écuyer. Sire de S' Didier. T. de Froumont au vill. 
d'Aude: Billy; Prévôté et h. justice de S' Didier: Chaoeroche, 1313. 
(r. 457,;). 144; r. 468, p. 7.) 

NICOLAS (Agnès, v^ de Perrin), Anselme et Guill. leurs enfans, et au- 
tres. Dîmes, cens et rentes es par. de Sanciat, de Fouz et Billy ; 1300, 
1322. [r. 457. p 26, 89.) 

NICOLAS (Jean), autrement dit de Lara, pour Gibelle de Bos, son ép. 
Rentes en grain et argent sur la prévôté de Sanciat: Billy, 1342, 1358. 
[r. 457, p. 126, 127.) Non noble. '• 

NICOLAS (François), Sr de la Tommerie. F. s. de Bugnonet, al. Bui- 
gnonne, par. de Feraoux: Secondigmj, 1700, 1716. (r. 436, p. 361; r. 
438, p. 120.) 

NICOLAY (Ant. -Chrétien), Chev. non profés de Tordre de S' Jean de 
Jérus., mestre de camp, d'un rég. de dragons, puis brigadier des armées, 
fils de Jean Aymard Nicolay, Chev., M's de Goussainville, prem. présid' 
en la chamb. des comptes de Paris et de Françoise-Elis. de Lamoignon. 
FiefdeMondan-la-Varenne: C/ja<.-(/it-Io«r, 1738,1740. (r.427,j9. 1,28.) 
NICOLE (Jean), paroiss. de Peirusi, dioc. de S' Flour^ pour lui et son 



filsAaiûine. Cens etreaU-s au comiô de Montpensier ; 1493. (r. 471, p. 
188.) 

MCÛLLEA, aussi Nicolas (Jean), ûls de fou Jumel NieoUea. Ildlel et 
hefùergement du Fié, par. de Pcyre : La Hoche-sur-Oijony en Anjou, 
1308, lU 1408. (r. 333, p. Ci; r. 341. p. 119.) 

NIGRl DE LUCO (Guill), ei Beitrand do Corielil, son lils, réclament le 
radiai de la moitié du lèaeuieiil de Serris : Forez, 1305. (r. 1398, p. 731.) 

NIOLEN (Claude-Joseph de) , de la Vernedc, Cliev., capit. de cavalerie. 
Chàl. t. s. dAurial, al. Aurouze, al. Auliadet : S' Flour, Mil. (r. 507, 
p. S23.) 

NIOU (Pierre), bourg, de Rochcforl. Cens et rentes en la ville de Co- 
gnac, et moitié du minage de la ville de S' Jean dWngely; 1733. [r. 442, 
p. 15, 16.) 

NIPP. (Pierre de^ Dam., Sg. de Beauper, Bellopiru, paroiss. de Breuil, 
pour Jeanne, sa f''. Dom. cens, tailles, par. de Sulli, de S^ Germain et S^ 
Giran-du-Puy : Billy, 1342. [r. 455, p. 253.) 

MPPON (Jean). Moitié de la terre des Noos, par. de Mouligne es mar- 
ches dAnjou et de Poitou : Mont faucon, 1427. (r. 350, p. 31.) 

Nlt^UET, aussi Nicquet (Pierre), écuycr, S"^ de Terre Franche, à cause 
de Caliier. lEveillé, son ép., lille de Magdel. Taudegne, ou Faudegne, et 
de Jean l'Eveillé, écuyer. S"" de Grigossaine, élu en l'Elect de Bourges. 
Troisième partie de la terre du Chastellier, par. de Leuel: Dua-le-Roi; 
ens. la dîme de lainage, charnage, légumes, en la par. S' Germaiu-du-Puy : 
Bourges, 1670 ad 1682. — François Niquel, écuyer, son fils. Dîme sur 
partie du vill. de Freaestelay, par. S' Germain-du-Puy : Bourges, 1694 
ad 1706. — Jean Niquet, écuyer, frère de celui-ci, ingénieur ordin. du Roi. 
T. s. du Chaiellier; 1701.— Pierre Niquet, écuyer, et Françoise sa sœur, 
enfans de François Niquet, écuyer. Menues dîmes au vill. de Fenestrelay, 
par. S' Germain-du-P'jy: Bourges, 1718, 1724. (r. 445, p. 132, 228, 
415; r. 446, p 80 ; r. 447, p. 118; r. 448, p. 19, 135; r. 450, p. 42; r. 
451, p. 122.) 

NIVARD (Jaques), secret, du Roi. T. s. de la Molhe-Jolivet : Moulins, 
1512. (r. 483, p. 20.) 

MVARD (Pierre), S' de la Carte; François Faure, m'' chirurgien et Jean 
Verggnault, sargeltier, dem.à Lusignan. Déclaration de ce (|u'ils tiennent 
roturièrement en la chàtcll. de Lusignan; 1669. (r. 434, p. 36.) 

N1VE.\L' (Pierre), grellier eu la sénéch. de la Marche. Le lief de Des- 
sous-Faye, par. S' Sulpice: Gueret, 1009. — Pélronille Niveau, sa lille; 
Idew ; 1727. {r. 474, p. 24 ; r. 481, p. 84.) 

NIVEAU (Jean), curé de^Cuéret, pour lui, ses frères etsu'urs. F. s. de 
Monllevade, par. S' Sulpice-le-Guerilois ; 1609. — Annet Niveau, av. eu 
pari. ; Idem; 1724 : Guéret. (r. 474, p. 220, 311 ; r. 4. 4SI, p. 34.) 

NIVEAU (Ant.). Fief de VUledary, par. S' Victor: Guéret, 1726. (r. 
481, p. 77.) 

NIVELET (Française), vp de Jean le Tiellier, juge conservateur à Poi- 
tiers. T. s. de Chanlegaiu: Maubergeon, 1684. (r. 435. p. 142.) 

NUAILLES (Anne de), ahhesse de la Valette ; 1685. [r. 504. p. 32.) — 
Louis Ant. de Noailles, Cardinal, etc. T. s. de .Montaret et de Chatellard: 
Chantelle, Souvigny, 1717. (r. 477, p. 382, 383.) 

il 



162 NOE 

NOBILY (J. B.), banquier, à cause de sa i^ Antoinette Perrin, héritière 
d'Anne Simple, sa mère. Maison à Lrjon; 1715. (r. 496, p. 219, 236.) 

KOBLET (Gabrielle de), v de Louis de Fricon, écuyer, ayant la garde 
noble de leurs enfans. Fief de Pomeroux, par. de Genouillat : Guéret, 
1691. (r. 475, p. 50.) Signe: de Noblait de Tersilis. . 

NOBLET (Anne), \e de Phil. Bonnet, écuyer. S' de Thou, cons. au 
présid. de Bourges. Partie des ceusives de Mirebeau, comme légataire de 
Martin Foucault, écuyer, Sr de Champfort, chan. de Bourges; 1699. (r. 
477, p. 233.) 

NOECOUBTE (Pierre de), écuyer, et Marquer., sa f^, paroiss. d'Au- 
noy, dioc. de Meaux, vendent à Jean, comte de Forez, leur manoir de 
Ricardière. dom. et bois en dép., par. de S' Fiacre, même dioc. ; 1320. 
(r. 1394, p. 14.) 

NOELAS (Guill.); 1669. — Amable de Noelas, écuyer; 1723. — 
Gmll. de Noelas, Chev., 1729; tous trois cons. en la cour des aides de 
Clerm.-Fer. T. s. de Montluisant, de Chazelle et de Bassignat, par. de 
Charme: Montpensier. (r. -478, p. 382; r. 479, p. oO; r. 499, p. 564.) 

NOES, al. Nohes, Nois, Noys (Pierre de), bourg, de Souvigny. Plu- 
sieurs métairies tenues à hom. lige de Gui de Dampierre, Sg. de S' Just 
(mari de M^haut, Dame de Bourbon), sauf la tidélité qu il doit à Eudes de 
Bourgogne ; 1231. (r. 1368, p. 1663.) — Barlholomers de Noys, bourg, 
de Souvigny, reconnoit avoir reçu les lettres d'Agnès, Dame de Bourbon, 
par lesquelles elle déclare que la terre de Besson, donnée ci-devant à 
Pierre des Noys en échange de celle de Beaumont, relèvera d'elle immé- 
diatement, et par elle del'év. deClerraont: Souvigny, 1274. (r. 467, p. 
185.) — Arnouildes Noes, bourg, de Souvigny, fils de feu Berthomierdes 
Noes, pour lui, ses frères et sœurs. Dom., bois, garenne, cens, tailles et 
corvées de Mardallon, es par. de Besson et de ChiraiHy ; ens. son chesal 
deChamesgne, terres et mouv. eu dép., par. de Marignv et de Souviguy ; 
1301. (r. 467, p. 203.) 

NOES (Guy de). Dom., dîmes, terrage, cens, tailles et arr. fiefs à Pareze 
et autres lieux, par. d'Ingraade, de Lurcy, de S' Aubin, etc. : Bourbon., 
1300. (r. 464, p. 340.) . -^ 

NOES (Jeanne des), v<= de Bertholomer des Noes, le jeune. Troisième 
partie de l'étang et du moulin delà Guerche: Souvigny, 1301 ou 1308. 
(r. 464, p. 241.) 

NOES (Bartholomée des), de Souvigny. T. s. de Tienges, al. Tyanges 
et de Jous, es par. de S* Menoux, Breuil et Marigny; ens. une rente an- 
nuelle de 14liv. sur le péage de Montmoreau: Murât, Souvigny, 1322, 
(r. 464, p. 6, 177.) — Bartholomée des Nohes, al. Nouhes, bourg, de 
Souvigny. Même terre de Tyanges, bois, garenne, étang et cens; ens. le 
chesal de Joux, et rente de 4 liv. tourn. sur l'étang et moulin de la Guer- 
che, à Besson : Souvigny, 1353. (r. 464, jp. 356 ; r. 467, p. 134.) Non 
noble. 

NOES (Arnoul des), Chev. Hôtels, t. s. de Chamesgne et de Joux ; 
maison de Rifs, dom. et mouv. en la par. de Besson ; droits sur la dîme 
de Montarembert, par. de Rocles, et sur les aides de Charroux : Chantelle, 
Murât, Souvigny, 1353. (r. 458, p. 224 ; r. 461, p. 45 ; r. 463, p. 222 ; 
r. 464, p. 207.) 



NOU 163 

NOGIER (Rolet), bourg, de Parey. prévôt do Comblei, ei Stéphanie, sa 
f«. Tailles en la par. de Montcombioux : Chaveroche, 140t. (r. 468, p. 
106 )Non noble, 

NOHERS (Aedeline de), Damoisolle, ve do Hugues de la Paye, Dam. La 
mole de la Fave ; la prévôté de Voma, cens et tailles: Moulins, J379. (r. 
454, p. 252)." '* 

NOIR (Durand le), Durandus Nigri, du Puy-Guill., dioc. do Clormont. 
Le mas appel. Bartrandeut, terres, près, viyqes en la par.d'Esooial: Thiern, 
1334. (r. 472, p. 38.) 

NOIR (Richart le), paroiss. de Benegon, pour sa (^ Jeanne Raratonne, 
et Martin, fils de Jean Regiiaud, pour Babeaul, Marie, lingues et Jfun, ses"' 
frères et sœurs. Dom.. dîme, terrage, cens et ronlOb b Teneuil : Bourbon., 
1406. (r. 463, p. 212.^ Non nobles. 

NOIR Guill. le), écuyer, secret, du Roi. T. ^. de Cindré ; fief du 
Bouys et du Gu/eau ; lerri«T de Vlllars et le bois de Brouille, par. de 
"^lindré, Chirat-l'Eglise. Floret, Trez'el et Iseure : Chantelle, Chavero- 
che, Moulinai, 1719, 1720. — Phil. et Pierre-Etienne le Noir, écuyers, 
sesenfans ;,/J^ni;173.j, (r. 478.P 33^,42. 100: r. 481, /). loO.'iss.) 

NOIR (Isacle), écuyer, spcrét. du Roi, parsonproc. Gilbert Faijjoncl, 
écuyer. S"" de Monctay, procur. du Roi au présid-. de Moulins, T. s*. 'de 
Nade, Chouvigny et Issoltes : Cluintellf, 1734. [r. 179. p. 18.) 

NOIRE-TERRE (Guiot de), de Nigra terra. Dam. Maison, cens; reo- 
^ tes 'et moih-. à L»izey : Beaujeu, 1316. Marguer., sa ve, Damoiselle ; 
Idem; 1327. (r. m. p. 243, 267.) 

NOSS.AT (Marguer. de), v^ ^t donataire, de Louis Vernou, écuyer. S' 
de la Riïière. Maison noble) t..«. dé Bonneuil et de Mizeré : Mette, 1669. 
(r. 433. p. 194, 196.) V ^ ' 

NOSSAY (François de), Chev., Sg. des'Buonsen Saintonges, époux de 
Marie de Cîisteflo, fille de Kerre de Castello, Sg. de Tesson, et do Claude 
^ de Bechillon, celle-ci fille de Samuel de Bocbillon, écuyer, gentiUi. ordin. 
de la chamb. du Roi, et de-Renée d'Albenne. Hôtel, t. s. fie la Bernar- 
dière : Lttsignan, 1669, 1687. r;-..433, p. 143, 144 ; r. 438, p.. 97 ; r. 
435, p. 194.) Il fait saisir la maison et métairie noble dos G^s Chatel- 
i liers, sur Bénigne de S' GeKiis, de Lusignan, f^ én"2J*^ m)ces. de Hector 
de Prean.x, Chev., Sg. de Cliatillon, tutrice des eufans d'elle et de son l*"' 
mari, François de Nossây, Chev., Sg. de la Forge : Mette, 1678. (r. 43j, 
p. 131.) ; ■ ' • 

NOSS.W (Bénigne de), v* de René de S' Léger, écuyer. Si;, d Ariguac, 
tutrice de leurs enfans..f. s. de Nioa : 1702. Niort; [r. 437, p. 31.) 

NOSSAY (Louis-Joseph de), écnyer, Sg. dë'Buons. F. s. des Qi* Cha- 
tçliers, par. de Périgné, al. Perigny : Mette, 1712, 1716. (r. 43?, p. 
219 ;r. 438, p. 73.) 

NOUCAZA (Bertrand de). Dam., pour sa f^ Finas de Villa, fille de Ber- 
trand de Villa, Dam. Les mas de Bassinât et de Diele, li. j. et dev. eu 
^ dép. : Cartat, 1355. (r. 473, p. 66.) 

NOUE (François de la), Chev., gentilh. ordin. delà chamb. du Roi, lils 
de feu François de la Noue, Chev. Hôtel de la Benurière ; ens. la t. ol 
seg. de Rochebenard, delà Noue, Berthoncelles, etc. : Betlènie, 1561. 
[r. 351, p. 39, 40.\ 



«64 NUG 

NOUELET, al. Noulet (Hugues- de), éc«yer, et Perrln, sot» tils. DôYh., 
bois, tailles, serfs et partie de dîme, es par. de Bellcvaux, Possignét, Cou- 
rancy : Chât.-Chimn. 1351. 135S. (r. 469, p. 174; r. 47a, p. 2.) 

NOUHE (Marie de la), v^ de René Baudy, proc. au siège présid. de Poi- 
tiers. F. s. de la Jarrie, par. de Coulombiers : Chatelleraut, 1711. (r. 
437, p. 193.) 

NOURRICIER (Clau du), dêGôurville, transige avec le C'<= à'Angoul, 
au sujet de la seg. des Gouffiers, rel. de la chatell. de Boutteville; 1486. 
{r. \fiOi,p. 151,) 

NOUX (Andrédela), du dioc. de Bourges, Dam,, à cause de C^ther., 
.son ép., fille de feu Simon Basioul. Hospice, dora, el mouv. en la par. de 
Voce: Murât, 139i. (r. 4.60,- p. 327.) 

NOUZILLAC (Jean de), écuyer, pour sa f« Jeanne Bonie, Moitié des t. 
et s. de la gd^ et petite Hernucières et de la Boscherie : Mont faucon, 
1449. Sa femme, v^ en 1460. {r. 333, p. 27, 28.) 

NOYERS (Jean des), Chev., vend à Louis, Sire de Beaujeu, plusieurs 
cens et dev, percept. espar, de Beaumont et de Belle-roche ; 1285. (r. 
1389, p. 358.) — Etienne de Noyers, Dam., son fils. Maison de Noyers et 
dép. : Beaujeu, 1304. (r. 489, p. 207.) Voy. Palice, même famille sous 
deux noms. 

NOYERS (Jofroy de). Hôtel, t. s. de la Motte, par. de Lubie : Billy, 
1300. (r. 457,;). 199.) 

NQYERS (Joffroy de). Dam. Dom. et dr, assis vers la maison de Noyers, 
près de Semur en Brionnois : Beaujeu, 1314. [r. 489, p. 208.). 

NOYERS (Roger de). Dam. Dom. et seg. es par. de S* Christophe et de 
S* Julien de Tray en Brionnois : Beaujeu, 1333. (r. 489, p. 159.) 

NOYERS (Simon des), Le fief de Moruz entre Angers et les ponts de 
Ce ; 1404. — Pierre des Noyers, écuyer; Idem; 1460, {r. 337, p. 81 ; 
».>^ r. 341, p. 23, 24.) 

NOYRON (Joseph), fils de N. Noyron. Partie de la dîme appel. la dt- 
me de la D«^i'^ du Breuil, par. de Vasselay : Bourges, 1670. — Gilles 
Noyron, S*" de Foresl-Ghauve, ses frères et sœurs, enfans d'Etienne 
Noyroo; Idem; 1674. (r. 445, p. 110, 239, 387.) 

NOZIERES (Aymond de). Dom. et dr. es par. de Tresail et de Chastel-, ' 
Perron : Chaveroche, 1300. (r. 468, j). 301.) 

NOZIERE (Jean de la), écuyer, F. s. delà Noziere : Marche, 1506. 
(r. 452, p. 271.) 

NOZIERES (Martial de), écuyer. T. s. de la Garde, et herbergem» de 
Leyssac : Marche, 1506. (r. 453, p. 224.) 

NOZIERE (Jacques de), de Montai, Chev., fils de Gilbert de Noziere", 
Chev. T. s. deCouIeuge et de Jonat, par. de Dierry : Elect. de Clermont. 
— Gaspard-Gilbert de Nosiere, son fils. Chat. t. s. de Valans et ses dép. : j 
Elect. de S» Flour et de Mauriac, 1670. (r. 499, p. 693; r. 502, p. 80.) ^ 

NUCHAIGNE (Guill.). écuyer, Sg. de Masignem, agissant par son tuteur ' 
Philib. de Billy, écuyer. Serfs et b. justice de la Chapelle S' Machut : 
Chàt.-Chinon, 1418. (r. 469, p. 239.) 

NUCHE (Jean de la), licencié es lois. Cens et rentes acq. de Louis 
Tresseau, écuyer, Sg. de Rouzemont : Moulins, 1507. (r. 452, p. 279.) 

NUCHIERES (Jaques des), Sg. de Belnezer au mandem' de Raynes, 



OM IdK 

dioc. de S' Flour, et Lionel de Toliai, Sg. de Meyronne, son frère. Chat, 
t. s. de Uaynes en la baron, de Mercœur ; 1493. {r. 471, p. 1G7.) 

M'LET (Guill.) Iktlel appel. èsMilù/. et ses dép, |)ar. S' Didier: Mou- 
iitis. 1366. (r. 454 p. H6.) 

NL'RISSAT (Bonnet), pour sa (*Marpucr. Au^çloisc, lille de feu Guilbl 
Anglois. Maison et vigne va la par. S^ Didier: ChuiUellf, li56. (r. 469, 
p. 53.) 

NURRA (Jean de la), se recon. homme lige d'Arcliamliaud, sire de 
Bourbou, h cause de sa maison, doni., bois, étangs et cens de Berruer ; 
mars 1239. (r. 464. p. 384.) 

iNURRE, aussi Neurre (Jean de), Dam., flis de Hodon de Nuire. — 
Pcrrin et Jean, enfants de Pierre île Nurre, Cliev. — Jeanin de Neurre, 
et les enfans de feu Jean de Neurre, cousins desd. Perriu et Jean, T. 
6. de Bois- Berruer, al. Bois-Bernier, par. de Geuquoins, es cbÂteil. 
d'Ainay et Germignv : Bourbon.. 1300 ad 1322. (r. 463, p. 45; r.464, 
p. 394. 408, 4Io, 422. 425.) 

NEURRE (Catherine, fille de fe» Jeanin de), Dam., et Marguer., sa 
sœur. Manoir de Bois-Berruer, dom., bois, garennes, étaags, justice et 
arr. fiefs: Bourbon., 1396. (r. 464, p. 406.) 

NL'RTIN (feu Perret, dit). Sa v" Agnès et Jean leur tils, avouent un 
dora, et censives en la par.de Brionnois : Beaujeu, 1313, (r, 489, p. 272.) 

NURY (Pierre), clerc. Quatre pièces de terre en la par. de Billy ; 1443. 
(r. 455, p. 345,) Non noble. 



o. 



OBEILLE (Béatrix, v^ de Jean),{i^aroiss.de S' Jean-le-Puy,et Jean Obeille, 
leur lils. Rente sur la vigerie des par. de Sancet, S^ féluv et Billy ; 1350. 
(r. 455, p. 305.) 

OBERT, al. Auhert (Guill ), de Lochi, Dam. Rentes es par, de S' Sa- 
turnin et de deux Chaises, de duabus casis : Marat, 1350. (r. 460, 
p. 361.)— Perrin Ohert, Dam., de Lochi. Rentes es par. de Chavanon et 
de S« Saturnin : VerneaiU 1357, (r. 460, p. 22.) 

OBERT (Etienne, al. Perret). Un pré assis à Rugeres: Billy, 1382. 
(r. 457, p. 57.) Non noble. 

ODART (Aymeri), Valet, sire de Champ d'Oiseau. Dr. de foire à Berne- 
aay : Loudun, 1319. (r. 432, p 50.) 

ODART (Guill.) Chev. Le tonnage de Loudm ; 1319. (r. 432, p, 1319.) 

ODART DES MOULINS (M«), p.ésid» en la Chamb. des comptes de 
£atis. jFuudation.de 3 écoliers au coll. d'Autun de Paria; 1404. (r. 4355, 
p. 50.) 

.ODART (Guill.), Chev,, Seg. de Verrières. Cliàt, et forteressede Cursay, 
dom. et dr. en dép. ; Loudun, 1437, 1438. (r. 341, .p. Ai, 13 ; r, 446, 
p. 1, 32.) Tient de lui: Gilles Clerambaut, écuycr, 'Sr deila Basic.) 

ODART (Jaqucsl, écuyer, Sg. de Cnrsay, et son neveu Guill. de Gler- 
•jnoQt, Remuse à lui faite deslods et ventes dus pour l'acquis. ^Ic la t. et 
seg. de Maulevrier; il477. — Ja([ues Odurl, Chov., \Sg. de Seniarsolle, 



166 OLL 

chambel. du Roi. Aveu de lad. terre de Maulevrier ; 1480, 1486: Lou- 
dun. (r. 351, p. 53; r. 453,/). 32; r. 1343, /j. lOi ; r. 1340, p. 217.) 
ODEAN (Denys), receveur gén. du comlé d'Angowl., vend à la C*"*, 
d'Angoul. une rente de 40 1. tournois par lui acquise sur tous les meubles 
et immeubles d'Olivier Gondoux, bourg, de la Rochelle; 1468, 1470. 
(r. 1404, p. 260, 261.) 

ODEBEKT (Barthélémy, fils de feu André), vend à Jean, O^ de Forez, 
un clos assis à Montbrisson ; 1331. (r. 1394, p. 129.) 

ODET (Jaques), écu\er,Sg. de Fontenay-du-Plessis. Fief de Courgain : 
Sonnais, 1669. (r. 358, jj. 97.) 

OFFICIAI) (Jean). Moulin à 2 roues sur la rivière de la Touvre : An- 
goul., 1491. (r. 1405, p. 346.) 

eGEROLLES (Susanne d), v^ de Claude Damas, Chev., Bon de Digoine, 
Sg. de S' Aubin. Maison forte, dom et seg. de Cornillon, es par. de 
Mably et de Villarest-en-Roannois : Forez, 1674. (r. 496, p. 45.) 
- OGIER (Martin), bourg. Dom. et censives à Montbrisson, aux chat, de 
Sivray, de S' Marcellin et aiUeurs : Forez, 1290. (r. 493 bis, p. 76.) 

OGIER (Jean, Phil. et Martin), enfans de feu Jean Ogier, bourg, de 
Montbrisson. Maisons,dom., cens etrentesau bourg de S* Marcellin, à Mont- 
brisson et au mandem» de Sivry-Comtal : Forez, 1314 ad 1337. (r. 490, 
p. 24: r. 491, p. 100 :r. 492, p. 49,101, 235; r. 493, p. 40, 90,148.) 
. OGIER (Durand), de Yarennes-sur-Allier, clerc. Cens et dîmes en la 
par. S' Didier: Billy, 1322. (r. 435, p. 258.) 

OGIER (Robin). Herbergem' de Lente, et divers cens en la châtell. 
dOustille, à lui dus par monssire Jehan Trenon, Chev. : Chdt .-du-Loir, 
1391. [r. 344, p. 56.) 

OGIER (Jean), écuyer, dem. à Franay, et son cousin germain Pierre 
Moreaul, écuyer. Maison sise au Chastain, dom., bois et mouv. en dép. : 
Chdt.-Chinon, 1450. (r. 469, p. 192.) 

OLANDE (Marie d), v^ de François de la Croix, écuyer. Hôtel et fief 
noble des Bertinieres : Lusignan, 1684, 1686. (r. 435, p. 146, 189.) 

OLANIER (Claude). Baillie de la ville de S» Germain IHérin, cens et 
rentes en dép. : Issoire, 1723. (r. 509, p. 81.) 

OLIER (Pierre), de Cernerie. Portion de pré à Loucedat: Forez, 
1333. (r. 491. p. 8.) 
OLIVAT (Gilbert). Menus cens : Billtj, 1512. (r. 456. p. 192.) 
OLIVEAU (GuiQ.), frère de Jean Oliveau. Ilerbergem' de l'Olivière, 
. par. S» André d'Orney : La Roche-sur-Oyon, 1407. (r. 333, p. 74.) 
OLIVEYRE (Aygline). Maisons, dom. et cens au mas d'Arciet, mandem* 
de la Roche: Forez, 1345. (r. 494, p. 31.)— Piei-re Olivier, paroiss. de 
Retornat. Le mas d'Arciet et dr. en dép. : Ibid. 

OLIVIER (Jeanet), bourg. Une pièce de terre appel. le champ de Prie, 
vers Alleuf: Chdt.-Chinon, 1396. (r. 470,/). 61.) 
OLIVIER (Guill.). llabergem» en la par. de S» André d'Ornay: La Ro- 

che-sur-Oyon {r. 344, p. 119.) 

OLLIVIÈR (feu Jaques), S"" de la Chauvetiere, cons. en TElect. de Poi- 
tiers. Sa v«, Susanne Richard, tient la t. et seg. de la Loubautiere ; 1663. 
— Jaques Oliivier, écuyer, S'' de la Chauvetiere, échevin de Poitiers. i(/«w; 
1683 : Maubergeon. [r. 433,]). 229 : r. 435, p. 122.) 



1 



ORG 1«7 

OLLIVIER (Piorre), pourSu>unne SalmoD, sa mère, v* de François Olli- 
vier. T. s. d» Treuil-Basloii: la llochelle, 1669. (r. 433, p. 182.) 

OLhIER (Joau). Sr du Breuil, \Miit Anl. OIivut. î^^{. d»- Barry, son 
frère. Ju>lice h. m. et b., dîmes, ceu>, rentes et autres dr. t-n la par. do 
Montchanips: Mercoeur, I6(>9. (r. 409, p. 586.) 

OLLIVIER Jean), uid à Bourges. Maison sise à la porte n(vive de 
cette ville: 1670. — Jai|ues, Catlier. et Jeanne-Catlier. Ollivier. ses en- 
fans et de Catlier. Thierri ; Idem ; 1686. ilO'i. {r. 444,/). 3; r. 446, p. 
lij; r. 448. p. iOl.) 

OLIVIER Jean), procureur du <iuclié del;» Meilleraye. F. s. de la Gras- 
se-Vacliere, par. de Poinpaire. - Louis Olivier, S"^ de la Reverin.... F. 
s. de Freiou. — Louis-Charles Olivier, proc. du Roi au siège de Parte- 
nai. F s. de la Bassoutiére et Bouminière, al. la Moullinière : Purtenai, 
1699. (r. 436. p. ii', 278. 293.) 

OLLlERE (Guill. d ). I»am. Maison, terre, seg. de Viannejs, par., id. : 
Forez, 1334. (r. 491, p. 97.) 

OMER (Gnill.^ Herbengem', dom. et rentes tenus deBeauforl: Anjou, 
1450. (r. 335, p. 88.) * 

O.M.VRDE (Caiher.), v* de Huet E.sclialard. Herbergem' de Verney, as- 
sis au.\ Roches de Chizay, par. de Sauzas : Mirebeau, 1374, 1380. (r, 
331, p. 7. 8.) 

OR.VNTE, Voy. Ornite. 

ORCE.VU (Louise-Cather.), v« d'Etienne fienin. Sg. de Chauceller, in- 
tendant des tnrcies et levées de France. T. s. de Cordebœuf cl dlnie en 
dép., par. de Parey-sous-Bri.-ille : Billij, 1719, 1723. [r. 478, p. 34,45*.) 

OREGNY (Margeron d'\ v« de Rageron de Tory....: Bessay, Mou- 
lins (r. 4.^j4, p. 125.) 

ORFEUILLE (Jean d), écuyer-. Hôtel et forteresse de la Guillotière, 
doni., bois, garenne et arr. fiefs, par. S' Pierre de .Melle : Chatellerault, 
1310. (r. 469, p. 81 ; r. 484, p. 117.) 

ORFEUILLE (François d), Chev., Sg. de Foucault. Fief et dîmes au 
Puy de lAirable, al. l'Erable, par. de Chey : Lmifjiian, 1687. — Pierre- 
François d'Orfeuille, Chev., Sg. de Foucaud : idem; 1718. (r. 433, p. 
195. 315; r. 438. p. 359.) 

ORGES iGuillemelle d"), iille de feu Perreaul d'Orges, Damoiselle. Mai- 
son sise à Cuete, dom., bois et cens, par. deChason elPoussignet: Chdt.- 
Chinon, 1351. (r. 470, p. il.) 

ORfiEL'S (Anseau li), Chev.. reconn. tenir de Jean, Sire de Châl. -Vilain 
et de Luzey, sa maison forte sise à Blanzey ; ens. la t. et seg. de Vrgnaul, 
par. S' Léger: Bourb-Lanaj, mars 1270. (r. 466, p. âlO.) 

ORGIERES (Pierre d ), écuver. pour Marguer. de Bla.ssoii, Dame du 
Riau. Hôtel, t. s. de Ponl-Charraul : .iijiiuy, 144i. (r. 462, p. 292.) 
Voy. Perrine (Jean et Jeanne de la), 1444. 

ORCNAC (Joli;innol d') écuyer. Cens, rentes, dlnie dépend, de la mai- 
son d'Orgnac: .Ahun. 1506. ("r. 453. p. 256.) 

ORGLEILE, aussi Orguil. Ilurgueuil, Erguil, Erguelle, Arguelle, etc., 
.'Marguer. tille de Pierre), Dam. ; 1300. — Gèofroy Orgtfeul, Dam. ; 1301. 
— Renaud Ori^ueul, D:im., tils de l'eu Hugues Orgueul, pour lui, ses frères 
et sœurs; 1319 ad 1342. — Jean (Jigueul; 1350. — Renaud Orgueul; 



1^ OftS 

1850, 13S7. — Guill. ôrgneul.; U7o, 1398. Hôtel el seg. des Onches 
el de Villeraouse, dora, el dr. à Graveron ; maison de la Court de Bels- 
son ; pai'tie de la dîme de Chirat-l'Eglise ; cens, rentes es par. de Cha- 
reilles, Coutigny, Tison, Balavaine, Barbeyrat et Bayet : Chantelle, Mu- 
rat, Sonvigiiy, Verneuil. (r. 458, ;). 212 ; r. 459, p. IG. 25, 33, 34, 
35, 73, 122. 216 ; r. 460,/). 95, 170.) Vov. Urguille ; et Vigier (Agnès), 
1322. 

ORILLARD (Joachim), lient, de Maréchaussée, et Elle Orillard. T. s. 
du Puy de Nainlré; ens. le fief de Largeau; 1681 ; saisis sur leurs hé- 
ritiers; 1698 : Chulelleraut. (r. 435, p. 112; r. 436, p. 185, IBB.) 

ORLÉANS (Pierre d), Chev. F. s. de la Molhe-Charnay : Vierzon, 
1660. — Marie Cather. d'Orléans, v« de François-Esme d'Estampes, Chev., 
Sg. de laMotbe-Enuordre. F. s. de Charnay et de Beuffray, par. deMéry- 
sur-Cher; 1713, 1717. Pierre-Etienne d'Orléans, Chev.," Sg. de Tracy, 
son neveu, page de S. A. S. M. W' la Duchesse; idem; 1726. (r. 443, 
p. 16; r. 449, p. 125, 289; r. 451, p. 118.) 

ORLEANS (Alexandre d'), de Rothelin, Chev. T. s. du moulin de Che- 
deau et de TEspine, par. de Chey : Liisignan, 1^14. (r. 437, p. 262.) 

ORMES (Regnaud des), de Vîmes, écuyer, pour Jeanne d'Aury, son 
ép., fille de feu Hues d'Aui^, Chev. Six pièces de terre et hommes tailiables 
à volonté: Germigny. 1356. (r 466, p. 29.) 

ORNE Thierry d'), secret, des finances du Duc de Bourbon. T. s. de 
Cordebeuf : BUiy. 1524. (r. 483, p. 33.) 

ORNITE (Guill.). Dam., pour sa f* Marguer., tille de feu Guill. Gué- 
negaud. Dam. Vignes, dîmes, cens et autres dev. es par. de Bos et de 
Tenquars : Chantelle; ens. l'hôtel, t. s. de Guenegaud, par. de Soytes, 
et la dîme de Montdongeon : Verneuil, 1322. (r. 459, p. 197 ; r. 460, 
p. 23.) 

ORNITE (Audinet), Dam., paroiss. de Montodre. Fief de Monar qu'il 
relève de Hugonet et Robin de Montagu, Dam,, frères, à cause de leurs 
épouses Hevorte et Margot de Vichy, filles de feu Pierre de Vichy, Dam. : 
Moulins. 1324. (r. 454,;). 107.) 

ORNITE (Jean), Dam. Renies en la par. de Rougieres ; dom. et-dr. à 
Montodre : Billy, Verneuil, 1344. (r. 457, p. 124 ; r. 460, p. 167.) Aa 
dos, Arnite : ailleurs, Orante. 

ORNITE (Oudin, al. Ondiuet), Dam., paroiss. de Rougieres. Terres, 
cens, rentes et dîmes a Montodre et au ter. de Bos, à S' Nicolas-lez-S'- 
Porcien et à Verneullet : Billy, Verneuil, 1366. (r. 457,p. 119; r. 460, 
p. 104.) 

ORNITE (Jean), paroiss, de Montodre, Dam., pour Babeatix de Cham- 
broles, sa P. Terres, garenne, cens et tailles : Billy, 1374. (r. 456, p. 
181.) 

ORRIT (Hélie), écuyer, Sg. de Coronade, vend h la €*«"»« é'Angoul. 
ses droits au port Saunier de Cognac, ([ue tenoit Christophe de la Magde- 
laine, Sg. du Breuil, fils de feu Gardran de la Magdeleine;1505. (r. 1404, 
p. 190.) 

ORSANNE (Jaques d'), écuyer, S"^ de Coulon. Dîmes inféodées de No- 
han el de GenevTais ; et, du chef de sa f*' Marie Barjon, donataire de son 
père Pierre Barjon, S' de Vouzet, al. Vouzay. Moitié du fief el se^. de 



Ml m 

Lné. par. de llarmagne : Bùvrgrs, /woi M iW», i(36ft ad 1677. -> Cicudê 
d'Orsanno, éoiiyer, leur fils, Hicriv, Aul. Cath«*r. el Marie .ses fràrus et 
sœurs; idem ; lUS.i, lOHM. (r. 443. p. U ; r. 44K, p W.», Î36, 360 ; r. 
447, p. (ia.) Le susd. Antoine d'Ursanae, cImii. de l'EgliM! de Paris. 
Droil de péolie en In riv. d'Youre, el q u eiq ww Ifir** eu la par. de Bery, 
ete. : Bourges. 1700, 1714. v»". 4i8. p. 191 ; r. i40. p. !40, 170.) 

ORSA.N.NK (Claude d), *»>uyer, S' d»- M«>n>lles. lils de Claude, t^'oyer, 
Srde Mérolies el de Sarragosfie. el dt ÎMjrie Heurlaidl. T. «. de la Fon- 
taine aux donx fK-res. p;ir. de Keuillv; ens le lief el métairie de Ribaut, 
par. de Paudv : Issoadun, 1U74 ad lûHH. (r. 44:i. p. 81», 238 -n r. 
U6. p. 107.) 

ORSA.NNE (Toussaint d' , de Merolles, lils de Claude dOrsane, écuyer. 
F. s. de Merolles et de S;iiTajîitssi*, par. de Limeux, al. Liiuouv ; ens. le 
€ef de Muilly, \y.tr. «le l.a/.en.i\ : Issotiduii, Vierzon, \610. ir. 444. p. 
17, 18; r. 445, p. 96.) — Tuussaiut-Joseph d'Orsanno, écuyer. l)roils 
d'échanges lionorii'. el de prééminences en la par. de Liinou/. : Issoudttn, 
1T04. (r. 448. p. 75.) — j. B. -Claude d'Orsauue, écuyer; Claude-Joseph 
d'Orsanne, clerc-tonsuré du dioc. de Bourges ; Jean-François d'Orsanne, 
écuyer, cap. aiirép. de Bourbounois, Sj;. de la Fontaine aux deux frères, 
par. de Reuillv, enfans de Toussaint d'Oi-sann^ étuyer. T. s. de Sarra- 
gosse, Merolles, Mailly et du Noyer, par. de Liiueuv el de Lazenay ; ot 
M. i. B., du chef de sa 1*^ .Marie-Aune Callunincrt. lille de Phil. Calheri- 
not, écuver, très, de Fnuice, et de Marie Bernardin. T. s. du Cliftt.-ller- 
pin, par. de Mereau : Issoudun,, Vierzon, 1711) ad l'H. \r. 44», p. 21, 
190, 204, ilO ; r. 430, p. 106, 112.) 

ORSANNE (René d), écuyer; S},', de Thisay et la Gravelle, lieut. gén. 
civil elcrim. au baill. d'I.ssouduu," liérit. univ. de René d'Orsanne, souon- 
•cle, écuyer, lieut. gén. au même baill. Deux foires par an, t. j. el seg. à 
Thisay; ens. les liefs el seg. de S' Léger el (k)ndé : Issoudttli, 1679, 
1686. — Claude d'Orsanne, écuyiT, Sg. de Januarennes. lieut. gén , ci- 
^il dcrim. nu baill. d'issoudun, par subslilution de René d'Orsanne, 
écuver, revêtu du même oflice. T. s. de Thisay : Issoadun, 1703, 1717. 
— Malburin-Claude d'Orsanne, Cbev., René-Claude el leurs sœurs, en- 
faïus de Claude d'Orsanne, Q»ev,, lieut. gén., elc; idem; 1712. (r. 446, 
p. M4, 419; r. 446, p. 145 ; r. 448, p. 61 ; r. 449, p. 97, 13-2, 261.) 

ORV.ALET (Aicliand)aul d'), Dam., paroiss. de S* Porcien de Mares- 
cheres. Ilùlel d'Orvalel, dom. ei seg. en dép. : Moulins, 1367. (r. 454, 
p. 253.) — Arcbinbaud d'Orvalel, Dam., et Marguer. de la Grange, son 
ép., tille de feu Arcbinbaud de la Grange, Dam. Hôtel du Pastural, dom., 
cens et reliefs, par. de Tresail : Çhaveroche, 1383, (r, 468. p. i66.) — 
Jean d'Orvalel, écuyer, paroiss. de S' Porcien, etc. T. s. d'Orvalel: Mou- 
iins ; 1443. — Jean d'Orvalel, son neveu. G'* Veneur du Duc de Bour- 
bon, et son ép. Jeanne de la Troliere ; Idem; 1502. (r. 454, p. 118; r. 
483, p. U.) 

OSPITAL (Adolph de 1), écuyer, Sg. de Soisy. T. s. de Nucil-sur- 
Bau.;ay : Loudun, 1483. (r, 348 bis, p. 18.) 

OSÔL'E (Jeand'l. écuyer, pour Jeanne de Boumiye, son ép. Hôtel de 
Montbaez, près le tilL-de Nyn- : Loudun. 1437. t^-. 346, p. 17.) 

OSSAMKjN ^Annbfe d!), Ubcv., tilsUc GaLrield'Os6aQJop,Uiev.aiJit., 



170 PAC 

terres, dîmes et seg. de Lolliere, al. l'Oliere, par. deDorat et autres, en 
la baron, de Thiern; 1670. — François d'Ossandon, Chev. ;Idem; 1723. 
(r. 499, p. 809; r. 508,/). 137.) 

OSSANDON (Guill. d'), fils de Pierre d'Ossandon, écuyer, Sg. delà Bâ- 
tisse. F . noble de Puy-Guillaume, par. S' Alire : Elect. de Gannat, 1684. 
(r. S03, p. 220, 536") 

OSTAING (Joachim-Joseph d'), év. de S» Flour. T. s., h. j. et rentes 
nobles de Bressieux et de Chaponost : Lyon, 1723 (r, 497, p. 206.) 

ÛSTUN (Guid'), Sire de Dracey S' Loup, al. S' Long, Chev. Accord 
avec Jeanne de Chat. -Vilain, Dame de Beaujeu, sa belle-sœur; 1331. 
Tient la maison forte, t. s. de Bruil des Barres : Aynay, 1351. (r. 462, 
p. 387; r. 1388, p. 11.) 

OULTBE-LAVOYE (Jean d'). Hôtel, dom. et dép, de la Valletiere, et 
partie de la dîme de Messenie ; ens. uu hom. plein à raison des objets 
qu'il a acquis des Sg. et Dame de Couldray : Loiidun, 1448, 1450. (r. 
346, p. 42, 43.) 

OULTBE (Pierre d'), et Jamet d'Oultre, son neveu. Echange avec le Duc 
de Bourbon, de rentes contre une partie de dîme ; 1507. (r. 1359, p. 711.) 

OUROUER, al. Oroer, Oreour (Guill. d'), écuyer, Sg. de Jarretin. Tail- 
les sur sept chesauls, situés a Changy. — Jean d'Oreour, Dam., fils de feu 
Gamain d'Oreor. Chesauls, terres, prés, bois à Changy : Germigny, 1411 
ad 1443. (r. 465, p. 337, 347.) Voy. Fontenay (Jean de) et Jean Trousse- 
boys, Sire d'Oreour, son vassal. 

ÔYER (Guill.), bourg, de S' Porcien. Maison de Moysset, fossés, ver- 
ger, terres, moulins, étang, tenus à hom. lige, sans préjudice à la fidélité 
qu'il doit pour sa bourgeoisie de S' Porc!en ; il cousent aussi qu'une par- 
tie de ses terres sises à Moysset, franche d'hommage et de service mili- 
taire, soit après sa mort, tenue à hom. lige du Sire de Bourbon : Ver~ 
neuil, 1255, 1264. (r. 459, p. 197; r. 1355, p. 156.) 

OYERE (Jeanne), V de Jean-Auguste. Moitié de deux granges, d'une 
maison et de diverses parties de terres et de cens près de Moulins ; 1350. 
(r. 455, p. 20.) 

OYRON (Jean de), écuyer, Sg. de Vernoil, de Baugé-Menuau, de Lo- 
rillonière, tient à cause de Marguer. de la Rivière, sa f«, divers dom. et 
dev, en la par. de Varennes: Chdt.-Ceaus, 1471. — Charles de Oyron, 
écuyer. T. s. de Lorillonnière, etc. 1477. (r. 350, p, 1, 2.) 



1 



PACAT, aussi Paccat (Aremarde, V^ de Raoul de), Chev. ; Raoul de 
Pacat, Chev. ; Géofroi, Dam., et Foulques, chan., leurs enfans. T. s. de 
Vieille-Vigne, de Paccat, deBecces, al. Besses et de Domeyrat. — Guill. 
de Pacat, Chev., fi'.s de feu Raoul de Pacat; Idem: Hérisson, 1248. 
(r. 462. p. 11, 95.) 

PACCAT (Jean de Vieille-Vigne, fils de Raoulin de). T. s. de Vieille- 
Vigne, par. S' Sauveur, al. S' Saulvier, et deux parties de la dîme de la 
par. de Rugniat, et arr. fiefs : Hérisson, 1301. (r. 462^ p. 12.) 



Pil 171 

PACAT ^Robert de), al. Passai, Dam , et Aynorde, sa sœur; ens. Ja- 
comct, Jean el Alise, leurs demi-frères et Sdur, par suceess. de leur mère 
commune Ysabelle de Givrv. Doni. et mouv. en l;i par. de Bcsson : Sou- 
vigny, 1301. (r. 467,-;». iU.) 

PÀCCAT (Guillimin de). Dam. Maison, f.s. de Paccal : Hérisson, 1307. 
f. 462. p. 7.) 

PACCAT (Guill. de), Daui. Ceus en grain ei argent il Montluron ; 1307. 
(r. 461, p. 100.) 

PACAT(Jean de), Dam. Dîme appel, de la Dure, dom., tailles et rentes: 
Hérisson. 1350. (r. 46i, p. 163.) Voy. Pa.ssal. 

PACOT (Pierre), paroiss. de Montaurey. Une part dans la dlme de la 
par. de Senae : Vernenil. 1357. (r. 460, p. 230.) Non nohK-. 

P.VCY (Gratien de), éeuyer. F. s. de Pelaveau, en la ehàlell. do Cam- 
paignac : Bourbon., 1506. (r. 452, p. 21-2.) 

PAESI (Jean de), Cliev., vassal du Sire de Bourbon eu la châtell. de 
Huchon : 1338. (r. 189, p. 343.) 

PAGE (Henri-Louis le). Boa de S' Loup. F. s. des g<les dîmes de Thc- 
miezay: Partenay, 1698. (r. 436, p. 204.) 

PAGHOT (Guill.). Un pré et menus ceus en la par. de Til : Verneuil, 
1353. (r. 460, p. 83.) Non noble. 

PAGIS ',Ballba/ard\ Chev., Sg. de la Vernede, capil. au rég. de Louvi- 
gny. F.s. de la Charlollerie, aulrenienl le Puy et la tour de Nintré : Cha^ 
telleraut, 17i2. (r. 438, p. 449, 450.) 

PAILLAKT (Jean;, lils de Guill.. et Jean de Sivray. Deux parts du che- 
salou tènemeut des Granges; ens. un pré en la prairie de Fonlront, par. 
«eTeneuil: Bourbon.. 1406 ad 144*3. (r. 463, p. 130, 292 ;r. 464, 
p. 216. 248.) Non nobles. 

PAILLART (Pierre, dit), Chev., Sg. d'Ulpbe, Cliambel. du Roi et du 
Duc de Ik)urbon, et Ysabeau de Blot, son ép., échangent avec ce Duc 
leur t. et seg. de la Condemine en Bourbonnois, contre celle de Buxi et 
la moitié de Soustrenon en Forez; 1437. Le même reconnoit qu'il a été 
remboursé par le même Prince, de 200 écus d'or; 1441. [r. 1358,p. 517. J 
Voy. LIphe. 

PAILLERET (MicheP, S' de la Cliaulme. Partie de dîme et de censives 
en la par. de Doyet: Mixrat, 1734. (r. 479, p. 41.) 

PAILLIER (Jean), notaire. Troisiènio partie d'une vigerie ou prévôté, 
es par. de Leugy, Sanciat et Creschy ; ens. la 3*^ partie d'un moulin, terres, 
bois et cens: Bdly, 1410. (r. 457, p. 15.) Non noble. 

PAILLON (Marie), v« de Jaques Josse, receveur des tailles en PEIect. 
de Giieret. Fief de la Pomerée,par. d'Agouges : Bourb., 1688. (r. 1474, 
p. 712.) 

PAIN (François), mJ. Fief de Lamberiière : Partenay, 1697. (r. 43(;. 
p. 86.) 

PAINBOS (Thomas^ (ils de Thomas Pajnbos, vend à la léproserie t' 
Mondon, un champ et divers dr., près de Alontbrisson; 1293. (r. 140.. 
p. 1409.) 

PALNTHEVRE, plutôt Penthievre 'Marguer. C'"»« de), vicomtesse de 
Limoges, et Dame de Ciisson, acquière du Duc (ÏAnjou, la Roche-sur- 
Oyon; 1414. (r. 333, p. 97.) 



«7t 



PAL 



PAISEY (Girard et Guill. de), frères. Fief de Huchon en la seg. de Lu- 
zey : Beaujeu, i265. (r. 489, p. 264.) Voy, Piseis. 

PAISSAC (Guill. de), Dam., avoue tout ce qu'il tient en la par. de 
Targiac et autres : ChanUlle,. ... (r. 454, p. 247.)- 
. PALAIS (Gaspard du), écuyer. Chat., dom., bois, étang et seg. de la 
Merlée, par. S' Julien. — Jaques-Gilbert du Palaix de la Merlée. F. s. de 
-Villecbeze, par S' Julien-la-Vestre : Forez, 1674. (r. 496, p. 17, 31.) 

PALATIN (Aymon), Chev., et Agnès, sou ép. échangent avec Louis, 
Sire de Beaujeu, leur chàl d'Alloignet, la garde du monastère de U» Bruyère 
au dioc. de Lyon, et le péage de Crous, contre les dîmes, cens et rentes 
du mandement de Monlmerle ; 1280 et lui vendent la dîme de Leysieu, 
autrement de Gléz en la châlell. de Ville, pour la tenir de lui en fief; 
4283. (r. 1390, p. 391, 470.) — Palayns, (U. Palatin (Hugues), Chev. 
Maison forte de S'« Croix (Cruys), vers Montluel, dom. et mouv. en dép.: 
Beaujeu, 1286. [r. 488. p. 13.) 

PALAYNE (Alaiz), paroissienne de S* Preuil, tient en roture son hôtel 
et dom. en la par. et chùtell. de Bouteville : A7igoul., 1391. yr. 1403, 
p. 122.) 

PALEIN (Martin), homme de labeur, et Pierre, son frère. Menue partie 
du bois de Vigerant: Verneuil, 1443. (r. 459. p. 147.) 

PALERNE (Claude), grelfier crim. en la séuéch. de Lyon. Deux cin- 
quièmes de maison, rue Comfort; 1720. (r. 497, p. 20, 74.) 

PALICE (Jean de la), Chev. Maison forte, t. s. des Noyers et fiefs en 
dép., par. S' Julien de Cray: Beaujeu, 1268, al. 1368. (r. 489, p. SU, 
313.) Voy. Noyers.— Roger de la Palice, Dam. Dom. et seg. es par. de S* 
Chi-istophe et de S' Julien de Cray; 1321. —Jean de la Palice^ Dam. Sg. 
de la Mote. Dom., tailles, h. j. et moitié du bois des Noyers en la par. S* 
Christophe; 1321. — Aremburge de la Palice, Dame de Chagie. T. s, de- 
puis le pont de Marcigny sur la Loire jusqu'à la rivière d'Arcel et vers la 
forge de Chenoy; 1321. — Ymberl de la Palice, fils de feu Géofroy de 
;Noyers, Dam. Moitié du bois des Noyers, h. j. en la par. S' Christophe 
çp Brionnois, et divers mas ou tènemens relev. de lui ; 1333, 1351 . — Hum- 
bert de la Palice, Dam. T. s. de Panay et arr. fiefs, es par. de S* Chris- 
tophe, St Saturnin et Brien; 1334, 1357. — Jean de la Palice. Chev. T. s. 
de Chaney en la chàtell. de Semur; ens. celle de Chasuyil, al. Chaseul, 
par. dud. Chaney; 1350, 1357 : Beaujeu. (r. 489, p. 24, 36, 43, 65, 104, 
i58, 202, 212,229.) 

PALICE (Monin-Archinbaud de la). Cens, rentes et tailles es par. de S' 
.jPelix et de Vau, Valle: Billy, 1275. (r. 456, p. -18 ) 

PALICE (Hugues de la), Chev. Maison du Chatelart et dép. en la j^r- 
de SI Priest; et mouv. en d'autres lieux: Billy, 1300 {r. 456, p. 90.) 
— ^Hugues de la Palice, Chev., M»! du Bourbonnois, reçoit de Louis, Duc 
de Bourbon la garde noble des enfans de Guill. de la Palice, Sg. <le CUe- 
sele, son frère; 1331. (r. 1377, p. 2815.) 

PALICE (Harembour de la), tutrice des enfaos d'elle et de Jean Nuglet, 
Chev. F, s. de Changi: Billy, 1323. (r. 456, p. 93.) 

PALICE (Jean de la). Dam. Partie du ichàt. t. s. de Chaney : Foi'ez, 
1340 (r. 490. p. 257.) 
PALICE (Ymberl de la). Dam. Hôtel de 1» piote de Lubie, dom., dîme. 



FAL ITS 

teille ef h. j., par. de Lnbie et de S« Priest; 1342, IS6S. — Hugues de la 
Pafice. Ihm.; Idem; 1394 : liilly. (r. %»6, ^. 33. IJ», 339.» 

PAL!CE (Agnès de lai, tille de feu Jean de la Palice, Chev., pour elle 
et Tbomai de la Palice, son frèro. Dora., bois, garenne, dîmes, feBS et 
tailles, avec le dr. de vigerie es pr. de Parey, Paredo, de S* Goorg«B, 
8«Porcien et Votoz : Yenieuil, 1345. (r. -459, p. ±1^.] 

PALICE (Jean de la), Chev. Chat, fort, ». s. de Chaseul, par. de Voro» 
et de Parey ; ens. la dîme de Champfoleis, par. de Cuidriac : itoulins, Ver- 
neuil. 13S5. i337. (r. koi.p. 76; r. 460./^. 214 ) Rel. de lui: Jean 
ChauderoD, ^ cause de Marguer. de Varcnuer; Bertrand de Forges, à cau- 
se de BienTonue de Bechie, sa 1^; Hugues de Moles; Guill. d'Orvallet; Si- 
monin Resli, Damoiseaux. — Philib. de la Palice, Dam. ; Idem ; ens. la terre 
de Parey: Venwuil, 1367. (r. 460, p. 74. 114.) 

PALICE (Ysabelle de la), Damoiselle, v» de Jean de Valettes, tutrice de 
leurs enfans Gérard. Marguer. et Philib. Dom., bois, garenne, étang, h. 
j., cens et tailles es vill. de Cbasseigncu et de Vendenesse : Bourbon- 
Lancy, 1394. (r. 466, p. 242.) 

P.ALICE (Philib. de la), Chev. Sg. de Cheseul, et Agnès de la Pierre, 
sonép. Hôtel fort, t. s. des Blancfossés : Ainay, Bourb., 1410. (r. 462, 
p. 286.) 

PALISSE (Hugues de la), écuyer, Sg. de la mote de Noyers, et Cather. 
du Colombier, sa f^. F. s. de Bosdemange, par. d'Auterive : Beçay, i411. 
(r. 455, p. 141.) 

PALISSE, al. Pelisse (Perronelle de la), \^ de Henri de Monlagu le 
Blein, Sg. de Moulin neuf, Antoine et Géofroy de Montagu, leurs eiifaos. 
Partie de bois en la par. de Cindré, et cens eu celles de Montagu et de * 
Boucé: Clmmroche. 1455. (r. 468. p. 83.) 

PALIERNE (Jean-François>, écuyer. Fief de l'Ecluse de Moolesche, 
par. de Souvigoy-le-Thiou ; 1684 ad il il . — Sébastien de Palierne, son 
fils; /dm; 1736 : Bessay. (r. 474, p. 436; r. 476, p. 38; r. 477, p. 596, 
r. 481, p. 169.) 

PALIERNE (Anl.), fils d'Antoine. F. s. du Chatellet, par. de Coulan- 
don : Moulins, 1720. {r. 478, p. 67.) 

PALLADL'T (Gilbert de), écuyer, Sg. dud. lieu et de Crepin en partie. 
Cens et renies es par. de S' Remy et ée Dorât: Thiers, 1512, 1617. (r. 
472, p. 71,72.) 

PALLEBOSC ^^Pierre), du Breni. Cens, rentes et dîmes es chàtell. de 
Billy, Chaveroche, Vichy; ens. le tènement du Garât, cens et taiUes, 
acq. de Sébastien de Rallat, écuyer, par. S» Phil. : Billy, 1505. [r. 43Î, 
p. 69; r. 4=52, p. 58.) 

PALLIENNE (.Anne), v* de Gilles Augier, S' du Coutâu, av. en pari. 
Fief de Mar^ay, par. de Quincy : Mehun-s-Y., 1695, 1697. (r. 447, p. 
180, 190.) Tiennent d'elle : .\uué Pinou, V'« de Quincy, cons. au G'' Con- 
seil, et Charles Pinon, cons. au Pari. 

PALLIOT (Ja(|ues-Claude), garde-marteau de la maîtrise de Fonlenay- 
le-C'«. F. s. de Paliot du Plessis, par. de Puy-de-Serre : Voavant, 1708. 
(r. 437, p. 154 ) 

PALOCIN (Dalma$),Chev. Maison, dom., h. j. de TEscheroles : BeaUjeu, 
1286. (r. 485, p. 122.) 



%, 



!74 PAN 

PALUAU (Guiot de), écuyer, pour Marguer. de Barges, sa f*. t. s. da 
Chas, dom., justice et arr. fiefs, par. d'Alleu: Chdt.-Chinon, 1330, 1357. 
(r. 469,;). 162, 180. 188.) 

PALUDE, u/. Palu (Girard de), de Palade, Chev., Sg de Varembon, 
s'accorde avec Louis, Sire de Beaujeu sur le fait de h. j. en leurs seg. 
respectives; 1287. [r. 1388, p. 89.)— Hugues de la Palude, Chév. Sg. de 
Juys et de Varembon. Dom., moulin, étang, etc., es par. d'Ars, de Nyre et 
de.Rayrieu, vers Ambrieu: Beaujeu, 1336. [r. 487, p. 38, 40.) 

PALUD (Virginie de la), ai. Virgine de la Palud-Guifrov-de Montev- 
nard, Dame ae Marcieu, etc. Chat. t. s. de Noally ; ens. la maison forte de 
la Perrière et dép., par. de Vielley : Forez, 1678. {r. 496, p. 91.) 

PALUDEL (Guill.), al. Paludeaul, Paludelli, bourg, de Montluçon. 
Maison de la Brouce, dom., bois, dîme, étang, cens et rentes : Montlu- 
çon, 1334. (r. 461, p. 160 ; r. 469, p. 94.) 

PALUELLE (Jean), fils de feu Jean Paluelle, autre Jean et Jeanne, ses 
frère et sœur. Rentes et tailles ; ens. un moulin, par. de Verney : Héris- 
son, 1373. (r. 462, p. 75.) 

PALVOISIN (Martin de), Chev., dem. au chat, de la Rambaudière, par. 
de Mouttiers. T. seg. de Contre : Aunay. 1667. (r. 433, p. 219.) 

PALVOISIN (Martine de), v^ de Charles Estourneau. Chev., pour leurs 
enfans Jaques, Louis et Gilles. F. s. de Tersanne : Monmorillon, 1698. 
jr. 436, p. 156.) 

PANAÙ (Jaques), Sr de la Roche, cons. en l'Elect. de Fontenay. Le 
fief Moreau, acquis d'.4nne Fanières, v^ de Jean Grignon, écuyer, secret. 
du Roi et de Monique Grignon, sa fille : Vouvant, 1702. (r. 437. p. 28.) 

PANCONIS (Jean de), écuyer, receveur gén. de France. L'hôtel, t. s. 
de Roignon, par lui acq. de Géofro'y Canteau, Chev., Sg. de Mortemer, 
étant passé à Guill. Gouffier, chambellan du Roi, remise est faite à celui- 
ci du dr. de rachat par le Duc d'Anjou : Mirebeau, 1430. (r. 1341, fol. 
60.) 

PANDIN (Pierre), écuyer, sieur du Paix. F. s. de Chat. -neuf, par. de 
"Vitré : Melle, 1688, 1716 ; et, comme proc. de son oncle Gaspard Pan- 
din, écuyer, S"" du Chail. F. s. du Chesne, par. de Praillerie : Chizaye, 
1706, 1716. (r. 433, jj. 264; r. 437, p. 142 ;'r. 438,;). 50, 164.) 
. PANETI (Jean), Dam., et Petronille, sa sœur, vendent a Jean Chambo- 
les une pièce de terre en la par. de S' Vere, S. Veri, au terr. de Puyro- 
ger : Bourbon., 1438. (r. 1333. p. 11.) 

PANETIER (Jean), écuyer, Sg. de Confolent. Dom., cens et rentes en 
la chatell. d'Aubusson : Marche, 1506. {r. 452, p. 186.) 

PANETIER (feu Nicolas); Chev.,,Sg. de Neuville. Ses enfans, sous la 
"tutelle de Jaques de Volonzat, Chev., Sg. de Neuville. T. s. de Neuville, 
par. de Teillet : Montluçon, 1717. (r. 477, p. 314.) 

PANEUERRE (Henri de), écuyer. T. s. de la Rochelle et maison noble 
du Puy, par. de Miremont : Riom, 1669, 1684. — Philib. de Paneuerre, 
écuyer, ancien capit. d'infanterie ; Idetn; 1730. (/■. 499, p. 333: /■. 303, 
p. 339; r. 310, p. 53.) 

PANGNIAT (Marionde), Pagniato, v^ de Perel de la Faye, Dam. Par- 
tie de la dîme deBessay, par elle vendue au Sire de Bourbon; 1292. 
(r. 1355, p. 3.) 



PAR 175 

PANGON (Julien), et Caiher., sa fille. Diverses pièces de terre assises 
en la Pra sur les rives Je la Loire : Forez, 1337. (r. 491, p. 178.) 

PAN.MER (Georges), bourg, de Lyon. Dr. d'échanges honorif. et utiles 
es par. de S' Romain en Giers, et de S' Marlio de Cornas : Lyon, 1722. 
-- Antoine Pannier, md, son frère et hérit. ; Idem,l'iî. (r. 497, p. 176, 
i82; r. 498, p. 65.) 

PANNIER (Louis), md à S^ Jean d'Angely. Moitié du dr. de minage en 
cette ville; 1T23. (r. 440. p. 76.) 

PANNIER (Jaques^ Sg. d Orgeville, Chev., M» des Requêtes, envoyé ex- 
traordin. près l'Electeur de Col. T. s. de Chardon, par. de Doutreix ; ens. 
léchai, t. s. de la Molhe Meriuchal : Evaux, 1723, 1727. (r. 508, p. 
139 : r. 518. p. 28.) 

PANICIERES. Voy. S« Jean. 

PANIS, aussi Pany (Lambert), Dam. et Ebranne, al. Eybrenne d'Essar- 
tiues, son ép. Maison, vignes et cens à S' Baldomer: Forez, ^328, 1334. 
(r. 492, p. 244 ; r. 493, p. 95.) 

PANTIN (Pierre), écuyer. Dom. ei garenne de la Hameliniere, par. et 
chatell. de Chdt.-Ceaux ; 1453, — Guill. Pantin, écuyer; Idevi ; 1477. 
(r. 332, p. 101, 102; ;-. 341, p. 133, 156.) 

PANYE (Pifrre), fils de Pierre Panye. Maison à Lyon, rue de la Barre; 
1676. (r. 476, p. 66.) 

PANYOT (Jean), écuver. T. s. des Places, eu la chatell. de Crosant : 
Marche, 1506. (r. 453. p. 219.) 

PAPEILLON (Fouquel). écuyer. T. s. de Braitel, al. Breleil : Mans, 
1404..(r. 343. p. 18; r. 345, p. 27.) Rel. de lui : Pierre de Millon et 
Jean Tucé, Chevaliers. Huet de Chahen£<y et André de Quentin, Sg. de la 
Lainbaudire, écuyers. 

P.APELAR Deuis), bourg. d'Ai^ueperse, pour sa f* Caiher. Mallechar- 
de, fille de feu Guill. Mallechard. Echange de cens e» rentes avec Louis de 
Bourbon, C»« de Montpensier ; 1479. (/•. 1376, p. 2004.) 

PAPILLON (Jean),cons. au Pari, de Pari&. X. s. de Yauberault, al: 
Beuberaull, et de Choùrches : Ampoise, 1523. (r. 432, p. 82, 83.) 

PAPIN (Maurice), écuyer, Sg. de laTesninière. Maison en la par. deN. 
D. de Mont faucon; 1465. — Eon Papin, écuver, $g. de la Testinière ; 
Idem; 1499. (f. 332, p. 69 ; r. 333, p. 6.) " 

PAPON (Odin), bourg, de Crozet, pour sa i'^ Marguer., fille de feu Jean 
Cuillier. Cens, reaies, tailles et corvées es par. de Tresailet de Varenne- 
sur-Tesche : ChaverocM, 1455. (r. 467. p. 321.) Non noble. 

PAPON (François), écuyer, Sg. de Gonllelar, pour Françoise de Bou- 
cherolles. Fief de la Molte-Barin ; dîme inféodée et rentes, par. de Mar- 
cilly : Forez, 1674. (r. 496, p. 9.: 

PAPON (Toussaint, a/. Touslaiu, écuyer, S'' des Places, porte-manteaux 
de Madame la D;iuphiue, pour Claude-Magdel. du Pré, sa f^. Fiefs, .seg. des 
Guillets et de .Maignée, par. de Florel, Lubier et Servilly : Billy, Cha- 
veroche, 1711 ad 1733. (r. 477. p. 40; r. 478, p. 380; r. 479, p. ë1.) 

PARANT, a/. Parens (Giriu), Dam. Terres et renies, par. S' Sympho- 
rien et autres, relev. de Humbert de Vill*s : Forez, 1363, 1378. (r. 
494, p. 129.) 

PARAY (Jean de), de Paredo, Gliev., lils de Girard, Sg. de la Garde, 



176 PAR 

près de Semur. Dora, k Bor-le-Comte ; ens. l'hôtel d'Essartines « dq)., 
par. de Moncombroux, et tailles sur celle de Boeri : CbaverorJie, 1333, 
13i2. (r. 468, p. 12, 66.) Voy. Parede. 

PARAY (Joanaede), Dame de la Mote-Joceran. Maison forte de Gros- 
sesone, dom., seg. et arr. fiefs : Bourbon., 13S0 (r. 464, p. 333.). 

PARCEAUL (Thomas, flls de Guill.), de Gipci, à cause d'AIins d'Ade- 
ne, sa f^. Terres, cens et tailles en la par. S' Hilaire : Bourbon., 1350. 
(r.'464, p. 311.) 

PARCHOT, al. Parchote (Sébastien), fils d'Antoine et de Cather. Mo- 
rel. F. s. deTogue, par. de Laugy : Bilhj, 1669 ad 1717. (r. 475, p. 15, 
129 ;r. 477. p. 396.) 

PARCHOT (Gilbert), S'' des Perrodins, lieut. en TElect. de Moulins. 
Dom., bois, étang, moulin, en la par. de Liisigny, acq. de Lonis Fouquet, 
Chev , M's de Belle-isle, et de Cather. -Agnès deLevy, son ép. : Moulins, 
1709. (r. 476, p. 231.) 

PARCHOT (Henri), officier chez le Roi. F. s. de Villemouze, par. de 
Paray-sous-Briaille, acq.. d'Antoine du Four, écuyer, et d'Anne de Bonna- 
vant, son ép. : Verneuil, 1717. (r. 477. p. 296.) 

PARCIERES (Béatrix de), Dame de S» Lagier, et Jean, son fils, F. 
s. du vill. de Bruière, entre Parède et Digoin ; Beaujeu, 1350. (r. 489, 

p. 3.) 

PARÇONS (Jean de). Dam. Hôtel, dom. et seg. de Parçons, es, par. 
de Franchesches et de S^ Plaisir, S'° Placido : Bourbon., 1650. [r. 464, 
p. 22, 209.) 

PARSONS (Perrin de), écuyer. Hôtel de Parsons, mote, dom. et dr. 
i ■ indivis avec Jean de Murât, écuyer, Sg. de Beaumont : Bourbon., 1407. 
(r. 465, p. 74.) 

PARDAILDAN (Louis de], de Gondriu, Duc d'Epernon, pour son ép. 
Gillette-Françoise de Montmoreocy-Luxemb., héritière de la M'*^ de Cle- 
rambault, son ayeule. T. s. de Bellevane, par. id. : Chantelle, 1728. (r. 
480, p. 113.) — Antoine-François de Pardaillan, de Gondrin, M'* d'Antin, 
^ ^'*!?F vice-amiral du Ponant, héritier du Duc d'Antin, son ayeul. Baronnies de 
Cursay et de la Roche-Rabaste : Loudun; ens. les seg. de Montcontour 
en Saumurois, et de Langon en Guienne ; 1739. (r. 420, p. 14.) 

PARDIEU (Françoise de), v'^ de François Refîatin, av. au présid. de 
Bourges, héritière de Simon de Pardieu, cons. aud. siège, son frère, ce- 
lui-ci hérit. d'André de Pardieu. Fief en la par. de Vouzeron: Mehun- 
sur-V., 1671. (r, 444, p. 27.) 
, .^^ PARDINES (Girbert de). Dam. Maison forte de Pardines et dép. ; ens. 
,/' le bois del Fé, etc. : Beaujeu, 1283. (r. 486, p. 121.) 

PARDOUX (Nicolas), écuyer, cons. au présid. de Moulins, fils de 
Ther. Gavin. T. s. de Paray le Berlau, par. de Neuglise ; de Sarragouze, 
par. de Buxière ; de Vdlaines, par. de Charly ; du Bouis, par. de Te- 
neuille; ens. les dîmes des Clouds et de Cerilly, etc. : Ainay, Aubespi- 
ne-la-Brjiere, Bessay, Bourb., 1727, 1736. [r. 480, p. 33 ; r. 481, j). 
- 112, l?o, 194, 195, 199.) 

PAREAUL, Parelli, (Thomas), de Gipsi. Terres; cens et trois ar- 
pens de bois en la par. S' Hilaire : Bourb., 1356. (r. 464, p. 114.) Non 
noble. 



PAR . 177 

PAREAUL (Jean), fils de feu Guill. Pareaul, de la Cliaucie, paroiss. de 
Tousi, et Agnès Ferieul, sa mère. Deux maisons, dom. et cens es par. de 
Pousi. Limoyse et autres : Bourb., 1443. (f. 463, p. lo6.) 

PAKEDE (Hugues de), bourj;. de Marcigny. Tèneiuent et dép. en la 
seg. des Noyers, par. de Cray, dioc. de Maçon : Beaujeu, i326. (r. 48t), 
p. 276.) — Flttrette, v** de Hugues de Paredo. Partie de dom. et cen- 
sives .iu.\ DouLails. cliàtell. de Semur : Beaujeu, 1354. (r. 189, p. 126.) 
PAREDE (Gii-ardin de), fils de Jean de Paredc, et mari de Jeanette, 
fille de feu Hugues de Laye, et à cause d'elle. Maison de la Faye, dom., 
bois, étang, moulin etmouv. ; ens. une maison à Semur: Beaujeu, 1331, 
1334. (r. 489, ;). lo, 56.) Voy. Peiede. 

PAREDE (Arthaud do). Droit de péage à Marcigny, chàlell. de Semur: 
Beaujeu, 1354. (/•. 4S9, p. 71.) 

PAREDE (Bon), de Lorgne, de Lourgno, Chev. T. s. de Villars; ens. 
la dlme de S' Cyr : Beaujeu, I3b7. {r. 489, p. 126.) Voy. Parey. 

PAREDON (Guill de), Dam. Fief en la chàtell. de Cannât : Bourbon., 
13-2-2. (r. 432, p. 20.) 

PAREINZ (Etienne de), Dam. Moitié de la Grange appel. Pareinz et au- 
tres parties d'immeubles qu'il partage avec Guiot, son frère, et Gauthier 
leur oncle • Beaujeu. 1310. (r. 489, p. 349.) 

PAREiNTlS (Ancelin), Cbcv., et son ép. Agnès, fille de Gui de Taratro, 
al. Tararre, Chev. Maison forte de la Villete, dom. et mouv. au mande- 
ment de Donzy: Forez, 13-27. (r. 493, p. 11, 3-2.) 

PARET, aussi Parey (Saumin), Suuminus Farati, Dam. Dom. et dr 
seig., es par. de Milli et de Beçaij ; et, à cause de Petronille Martelle 
sa f^'. Moitié de la dîme de Bleson, par. S' Giran-des-Vaux, et d'une autr 
en la par. de S' Loup, terres, buis et cens: Yerneuil, 1320 ad 1347 
(r. 4oo,p. 196; r. 460, p. 48, TJ, 73, 2-23.) 

PAREUR (Jean), dit de la Ra. Partie de terres et de cens en la par. de 
Tresteaulx: Chaceroche, 14'i6. (r. 467, p. 283.) Non noble. 

PAREY (Guillemin de). Dam. Mote, dom. et seg. de Parey, par. de 
même nom : Billy, Verneùil, 1306, 1336. (r. 456, p. 87 ; r. 460, p. 
216, -267.) 

PAREZ (Lldin). Dom., garenne et dev. en la par. de S^ Loup: Ver- 
neuU. — Oudiu Parez. Les parceries de la terre de Jarris, et cens sur 
celle de Jarnuel,, par. de Besson: Souvigny, 1300. (;'. 460, p. 230; r. 
467, p. 342) 

PAREY (Guill. de), fils de Humbert de Parey, de Pareto, Dam. Levée 
de deniers sur les bestiaux qui se veudent au marché de Gannat ; et, à 
cause de sa 1*, cens et tailles en la par. de Besson : Souvigny, 1301 . (r. 
437 bis, p. 70 ;r. 407, p. 234.) 

PAREY (Etienne de), Dam. Tour, vignes et dr. d'aide sur les blés ven- 
dus à Gannut ; 1301 ad 13-26. (r. 457 bis, p. 82, 115 ; r. 438, p. 26.) 

PAREY (Guill. de). d>- Paredo. Aveu de 'tout ce <iu'il tient es par. de 
Neuveglise, Ghemilli, Chapeaux et Beçuy ; 1342. (/• 453. p. 173.) 

PAREY (Hugues de), Dam. Dr. d'aide sur les moulons et brebis vendus 

au marché de Gannat; 1377. (r. 438. p. 40.) Voy. Parede, Peret, P.Toy. 

PARIER (Archinl)aud^ . Menus cens en la par. de Tresail ; il compose pour 

le rachat moyemianl deui reauls d'or : Chaceroclie, 1448. (r. 467, p. 276). 

li 



178 PAS 

PARIGNY (Mathieu de), Chev. Hom. au Sire de Bourbon de sa vigne 
de Croisy, et de ce que ses vassaux tiennent de lui: Billy, juill. 1240. 
(r. 4S7, p. 191.) 

PARIS (Jean de), fils de Pierre. Tènement en la par. de Tavol, al. 
Trenol, donne à sa future ép., Jeanne, fille de Jean, et petite-fille d An- 
dré Calot: fiourb., 1449. (r. 1353, p. Ho.) 

PARISAT (Guill.), pour Bienvenue, sa f*, fille de Gui Goignart. Vente 
de cens et tailles au Sg. de Chàt.-Vilain: Beaujeu, 1293. {r. 489, p. 299.) 
PARL.4N (Hugues de), Chev. Chat., duni. et seg. de Torssac, qu'il par- 
tage avec Rigaud de Parlan, Chev. , par. de Rotger, de S* Julien et autres : 
Cariât, 1351, 1355. (r. 473, p. 106. 122.) 
PARLEIRONT (Gilles). Fief du Chier : Marche, 1669. (r. 473, p. 29.) 
PARPACE, aussi Perpace (Thebaut de), Chev. H. j. en sa t. et seg. de 
Parpace, et dr. sur les moulins de Baugé ; 1437, 1459. (r. 342, p. 27, 
49; r. 347,;?. 22,47.) 

PARRA (Jean), bourg, de S' Flour comme bérit. de Marie Chauliaguet, 
sa cousine, v^ de Jean Chatanier. Moulin allodial à Messalles : S' Flour, 
1685. (r. 503, p. 485.) 

PARRA (Jean de la), md, fils de Louis de la Parra. J. h. m. et b. sur 
les vill. de la Brugne et du Fraisse, par. S' Sernin : Aurillac, al. Riom, 
1685, 1699. (r. 504, p. 40; r. 506, p. 79.) 

FARR.\CHON (Silvain). Fiefde Villard-Magesnet: Marche, 1669. (r. 
474, p. 101.) 

PARRATON (Nicolas^, écuyer, dem. en son chat, de FayoUes. F. s. de 
la Chault, par. du Perrot: Aubusaon, 1684. [r. 474, p. 506.) 

PARS (Pierre de). T. s. de la Jaulrudoa: Monmorillon, 1682. — 
Jean de Pars, autre Jean et Arman de Pars, ses enfans, et de Valeutine de 
Foulloy ; Idem; 1698. (r. 435, p. 58 ; r. 436, p. 159.) 

PASCAL (Pierre), écuyer, cons. au présid. de Clermont, fils de Biaise 
Pascal, écnyer, secret, du Roi. T. s. de Monteil, par. de Busseol; 1669. 
— Pierre Pascal, écuyer. Son fils, procureur du Roi au même siège ; 
Idem ; 1683 : Riom. (r. 499, p. 102; r. 503, p. 89, 90.) 

PASCAL ^Gilberte], ve et hérit. testam. de Florin Perier, cons. en la 
cour des aides de Clerm.-Fer. Châl. t. s. de Bienassis, par. S' Ferreolet 
de Cournon : Riom, 1676 ad 1684. (r. 501, p. 9 ; r. 503, p. 131, 523.) 
PASCAL (Dominique), m- boulanger. 31aison et vi^gne en la par. S' Ire- 
née à Lyon; 1739. {r. 498, p. 169, 174.) 

PAS-DE-LOUP (Jean de), Passo-Lupi, pour Marguer., son ép., fille 
de feu Guill. Cousin, Dam. Partie de la b. j. de Vacheresses, par. d'Azy, 
Aziaco: Moulins, 1354. (r. 454, p. 63.) 

PASQUANT (Jean). Dom. et territ. appel, de Chapplays, cens et rentes 
en la par. de la Chapelle : Roche sur -Oy on, en Anjou; 1374. — Jean 
Pasquant, Sire de Chàt.-Fromage ; Ideui ; 1448. (r. 333, p. 6" ; r. 344, 
p. 119.) 

PASQUANT (Jaques) , écuyer. Herbergem'dela Grimaudiere : Mirebeau, 
1447. [r. 330, p. 113 ) 
PASQUET (Jean). Cens et rentes: Marche, 1506. (r. 452, p. 213.) 
PASUUIER (Guill.), Dam. Cens et tailles sur divers tènemens : Moulins, 
1366. (r. 4B7,p. 311, 312.) 



i 



PAS 170 

PASQl'IER, aussi Pagnier (André), h cause de sa f«. Horborpement i la 
Roohe-Cliizavs : Mirebeau. 13U8. 1399. — lluguot Pa^quier, sou fils; 
Idem ; U33". Ii38. Ir. 331, p. 40, 48, 80, 82.) 

PASQL'IER (Ciuiol^ Dam. Mas ou manoir appel, de Foulel, au tiuage de 
Mons. doiii.. bois, élang, garenne, cens, tailles el corvées : liourb.-Lan- 
c\j, i45i. (r. tOT, p 73.) 

PASQUIER (^Elienne). Tenure féodale sise k CLûl.-Ncuf, sur le chemin 
de Monlbrisson ; liTiO. (r. i iO-2. p. 1277.) 

P.VSQLIER (Jean), Queux du Roi de Sicile. I»ou à lui lait de 1 oflice de 
Segraier de Rouldre, que tenoil Pierre le Boulcillier, receveur ordia. 
iV Anjou ; 1 470. (r. 137G, p. 49.) 

PASQL'IER (Jean), m'i pelletier à Amboise. Clos de vigne, appel, le Clos- 
Patin, par. S' Denis d'Atnboiae, l'un eu foi et hum. lige; 1310, lu23. 
(r.l32, p. 81.1 

PASQL'IER (Jean-Pierre du), mJ. Maison, jardin cl pré au bourg de la 
GuiUoliére: Lyon, 1733. (r. 498, p. 112 ; r. 810, p. 21.) 

PAQL'îER (Denis-Louis), cons. au pari, de Paris, fds de feu Louis Pa- 
quier, lient, partie, an châtelet de Paris, et de Marie-Renée Gaultier, ép. 
do Marie-Anne Gautier de Besigny. Terre et baron, de Coulans: Mmis, 
1740. /•.427.p. U.) 

PASQUIN (Jean), bourg, de Villefrauche. Dom. de Rose, diraes, cens 
el renies: Marut. 1300 (r. io3, p. 129.) 

PASSAC, ou Passai (Gauthier de), écuyer. Châl., forteresse et seg.de 
Vieille-Vigne, par. S' Saulvier: Hérisson, 1488, 1506. (r. 453, p. iî>7 ; 
r. iO-2,p. 243,r. 484, p.56.) 

PASS.\T (Guill. de), écuyer, tils de Guill. de Passât, écuyer. Fief d'Au- 
beyrat, par. d Ironde : Rioni, 1070. (r. 499, p. 701.) 

PASS.4RD (N.), Chev., cons. au conseil royal des linances. T. s. de 
Grouin : Ckutillon-sur-Indre, 1076. (r. -103, p. 29.) 

PASSARIEU (l'eu Pierre), sa ve Marguer., lille de feu Guill. Grefuelle, 
Dam., et de Ricarde. Pro|»riétés et dr. au chat, de Vie : Cariât, 13do. 
(r. 473. p. 153.) 

PASSOUA^T (feu Berat). Ses cnfans, sous la tutelle de Maur Coustu- 
rier, vigneron. Les fiefs de la Bussière el de Coure!, avec la dime en 
dép.. par. de Quinsaine : Montluçon, 1684. (r. 474, j). 477.) 

PAST.\LON ^Pierre), du chat, de S' Symphorien, prend à cens du C" 
de Furez, une écluse au pré de l'islc, à la charge d'y eonslruiie un mou- 
lin àchan\Te; 1401. (r. 1402, p. 1314.) 

PASTRU lEIisahelh), v" de Pierre Fradin, S' de la Vijjerie, receveur ies 
coiisigriaiious. F. s. delà Hoche d Orillacq . Civray. 1083. (r. 433, p. 13.) 
PASTURAL (Claude du), écuyer, ses frères et sœurs, enfans de Ga- 
briel du Pastural, écuyer. T. s. du Peschier, par. S' Jusi et de S' Anlhe- 
me : Election d' Issoire. — Ant. du Pastural, écuyer. Chàl. du Pasltrral et 
dép., pr. de GJRif: Ibid.. 1670. r. 499. p. 704, 79d.) 

PASTUREALL (Jean), clerc, bourg, de Souvigny, Nicole, ul. Michelle 
Aniiete, sa femme, et Odile, leur fils. Maison et petit chàl! avec ses 
dép. au vill. de Chery ; ens. un bois, champ, garenne et pèche, par. de 
Monieil : Belleperche. Souvigny, 1410, 1443. (r. 46o, p. 184 ; r. 407, 
p. 51, 192.) Non iiubles. 



180 PEA 

PASTUREAU (Jean), écuyer. F. s. du Pinier, par, de Germont : Aunay, 
1699. — Louis Pastureau, écuyer, mari d'Anne Poupault. F. s. des Fro- 
mentins, par. de Salles ; Aunay, 1699, 1706. (r. 436, p. 279, 376 ; r. 
437, p. 313.) 

PATHERI (Guion), dit de Launay. Le champ de la Couture : Mirebeau, 
1393. (r. 330,;?. 103.) 

PATISSIER (Pierre), md. F. s. de Rodin, par. de Besson : Souvigny, 
1717. (r. 477, p. 228, 307.) 

PATRAS (Renée de), ép. séparée de biens, de Henri-Robert de Foison, 
Chev., Sg. de Poutez : T. a. de la Motlie, autrefois appel, la Noirais, par. 
de Poutigne Baugé, 1669. (r. 348, p. 102 ; r. 431, p. 40.) 

PATRON (Mathieu, al. Mathurin), bourg, de Lyon. Dom. appel, de la 
Chardonière, par. d'Ecully : Lyon, 1737. (r. 498, p. 148, 157.) 

PAUMIER (Pierre), md àLoudun, recon, tenir, à dom. seulem', un fief 
que le Duc d'Anjou avoit réuni à la seg. de Loudim; 1444. (r. 346, 
p. 44.) 

PAUS (Jean de), écuyer. Dom., h. j. aux territ. de la Veure, le Creu- 
sât et autres : Chdt.-Chinon, 1331, (r. 469, p. 171.) 

PAUSE (François de la), écuyer, pannetier ord. de la Reine. Terre, cha- 
tell. etraandem'de Bassiguat : Gannat, 1506. [r. 452, p. 42; r. 4o7 
bis, p. 145.) — François de la Pause, Bon de la Garde, de Bort, et Sg, 
de Chazelles, à présent (3") mari de Jeanne, douairière de Bourbon, l'au- 
torise à traiter avec Anne de France, f^ de Charles (lisez Pierre), Duc de 
Bourbon et d'Auvergne, du douaire de 6000 liv. à elle constitué par feu 
Jean, Duc de Bourbon; 1508. (r. 1376, p. 2671.) 

PAUTART (Grégoire), Dam. Maison, terres, vignes et censives au vill. de 
Bègues : Rochefort, 1350. {r. 469, p. 8.) 

PAUVER (Fouque de), écuyer. Habergem^^ de Pie de Buef ; ens, les 
fiefs de Griesche et de Lermeuaudière : Chât.-du-Loir, 1342. {r. 344, j). 
57.) 

PAUZA (Jeanne de la), fille de feu Pierre-Gilles de la Pauza, et fe d'E- 
tienne d'Albusso. Cens et autres dev. en la par. de Thieni; 1326. (r. 
472,;). 39.) 

PAVENERE (François de), écuyer. F. s. de Villejustz : Marche, 1306. 
(r. 452,/). 220.) 

PAYEN (Guigues), Pagani, dispose par testam*de ses baronnies d'Ar- 
gental, Mahun et Seray, eu faveur de Briand Payen de Retourtour, son 
frère, B"" de Beaucaire, etc. ; 1362. (r. 1396,;?. 441.) 

PAYEN (Charles-Paul), M^ ord. de la chamb. des comptes, pour sa fe 
Marie-Anne-EUsabeth le Jariel. F. s. de Roullé, etc. : Sonnois, 1722. (r. 
425, p. 3.) 

PAYSAT (Pierre). Sa fille, v^ de Hugues Alboins, vend à Robert, C'^ de 
Clermont, un dom. assis à Gannat ; 1290. (r. 1377, p. 2785.) — Etien- 
ne Paysat, Dam., paroiss. de Champs. Cens et rentes: Gannat, 1326. 
(r. 458, p. 1.) 

PÉAGE (Béatrix du), de Pedagio, v" de Bartholomée de Chalons, de 
Cabilone, notaire. Deux prés et terres vers le Péage-sous-Estrée contre 
la Loire; Moulins, 1411. (r. 454, p. 130, 131.) Non noble 

PEARRON (Jean), S-^ des Taupeaux, cons. au baill. d'Issoudun ; Pierre 



PEL 181 

Pearron, médecin, elMagdol. Girard, sa («; Pliil. Pearron, lils de ceux-ci, 
cons. au même siège, cl Louis Girard, écuyer, S"" de Yorlay. F. s. de Se- 
rennes, et partie de celui d Availles, par. do Diou : Issoudun, 1072 ad 
17-20. (r. 444, p. 75; r. 445, p. 199, 256; r. 446, p. 24; r. 448, p. 
71, 7-2, 184; r, 450, p. 99.) 

PE.VRRUN (Claude;, de Vaux, cons. au baill. d'Issoupun, pour Faan- 
çoise Herlaull, sa P», liérit. de Callier. Ileurtault. sa tante. F. s. d'Aruai- 
se, par. S' Auiliroise-sur-Ariio» : \ssouduu, 1725. (;•. 451, p. 169.) 

PECUIL iClau4le), citoyen de Lyon. Keiites nobles ôs par. de S' Paul 
enJarest, de Farnay et aiitri's : f671. — .Malliicu Pecoil, écuyer, Sg. de 
la Teuodiere, (ils de noble Mathieu Pecoil. ancien éelievin de Lyon. Kente 
noble en la par. de la Rejasse; 1703. — Claude Pecoil, ancien pn-vôl des 
in'l" à Lyon, lils de feu Claude Pecoil, secret, du Roi. Chat., doni. i-t seg. 
de Villedieu, par. d'Ardilly, etc. ; 1717. — Mathieu Pecoil, écuyer, ca- 
pit. au rég. de la Reine. Ch;U. t. s. de Thenandiùre, pur. al. Tliibaudière 
S'^Annede la Rajasse, etc. ; 1720.— Caiher. Pecoil, sa sœur, et hérit., vo 
de Christophe Doesse, Chev., trésorier de France; Idem; 1731, 1733: 
Lyon. (r. 495, p. 7 ; r. 496, p. 181, 261 ; r. 497, p. 3, 27, 34 ; r. 498, 
p. 48, 88.) 

PECULERES (Bernard et Etienne de). Dam., frères, et Etienne de Rl- 
ley. Dam. Doti., dîmes, cens et reutes en la par. de la Cordelle, relev. 
de Gnill. du Verdief, Viridario, Dam.. Sy. de la Cordelle; autres dr. es 
par. de S' .Maurice de Villemoaleys et de Leutigny: ForeZ, 1314, 1322. 
(r. 493, p. 36, 105.) 

PEDOL'ANT (Jean de), ou Pedonaut, écuyer. Herbergement de l'Appen- 
tis-Relion, par. S' Nicolas, près tV Angers; 1434. (r. 432, p. 170.) 

PEGIIULX (Pierre). T. s. de Mardogue ; 1717. — Gilbert François Pe- 
ghoux, son lils, gendre de Jeanne Verroquier; Idem ; MiS : Elecl. de 
Clenn. (r. 507. p. 166 ; r. 508, p. -25.) 

PEGllN (André), dit S' Habund-Chatel. et Clémence, son ép. Dom. di- 
rect avec cens et rentes sur des vignes sises à Garnet : Forez, 1319. (r. 
1395, p. 280.1 

PEIGNERRE (Jariues), Herbergement de la Grimaudière ; 1395 ad 1438. 
— Marguer^Paignarie (féminin de Peiguerre), v^ de Jean de Nucheises, 
écuyer; Idem; 1451 : Mirebeau. (r. 330, p. il2, 114, 115, 117.) 

PEIRENE (Abraham), Chev.. Sg. de Moras, M*" des requêtes ord. de 
riiôlL'l.T. s. de Rioux. S' Amand, Rochesavine et autres, par lui nouvell. 
acq.: Issoire, 1724. (r. 509, p. 119.) 

PEISSONS (Robert, clerc -notaire, pour lui et Heluys, sa f'', lille de feu 
PeiTcault du Pontet, al. Roclenes, Dum. Le lier Ronet ; ens. la maison 
de Dos, dom., forél. pèche, chasse, cens, corvées, justice et arr. fiefs, es 
par. d'Arleu et Ponl-Si-Didier : Chdl.-Chinon, 1335, 1352. (r. 469, p. 
143, 154.) Vov. Poissons. 

PELACOT\lsaac de). S' de la Prias, lils depamien de Pelacot, S' de 
la Rousse, écuyer. Terre, dîme et seg. de la Prias; ens. la maisou no- 
ble de Vors, rentes et dîmes, sans justice, par. dt; Roisset et de Salers : 
Nomiette, Riovi, 1009 ad 1083. — Jean Philib. de Pelacot, écuyer, 
son fils ; Idem ; 1G99. (r. 499, p. 62 ; /•. 500, p. 105 ; r. 503, p. 100; 
r. 506, p. 411.) 



182 PEL 

PELBEUF (Jaques de). E. s. d'Albejais en la baron, de Mercœur; 1493. 
(r. m, p. 209.) 

PELERIN (Nicolas). Herbergem' d'Espiers, et rentes sur la ville de la 
Haye: Chinon, 1319. (r. 432,/). 63.) 

PELERINE (Juliote), sœur et unique héritière de Jean Pèlerin, Chev. Ac- 
cord entr'elle et le Duc d'Anjou; 1403. (r. 329 bis, p. 31.) 

PELET (Guigon), Chev., pour Béalrix, f<^ de Ponce, son fils. Fief en la 
cbatell. de S' Bonit: Forez, 1291. — Jean Pelet. Dam., lils de feu Ponce 
Pelet, Chev.. par success. de sa mère Béatrix. Maison de Marceu, dom., 
cens et rentes, par.de S'Regnebert, S* Marcellin et autres: fores, 1323. 
(r. 492, p. 20-2; r. 493, p. 140.) 

PELET (Jean), bourg. d'Annonay, vend à Bertrand Bertrand!, prolho- 
not. Aposlol., tuteur de Bertrand Bertrandi, Dam., fils de feu Guill. Ber- 
trandi, Chev., une maison située k Annonay ; 1358. (r. 1402 , p. 1232.) 

PELETIER (René le), Sg. de la Boulerie, comme hérit. de Guillete 
Cochon, sa mère. Cens et rentes rel. de Baucjé; 1507. (r. 349, fol. 93). 

PELEZ (Perreault, al. Perrel), homme noble, et Marguer., sa f'^. fille 
de feu Hugues Guarin. Chesal en la Jarrie. et moitié d'un autre à Changy : 
Germignii, 1354, 1357. (r. 465, p. 299, 339.) 

PELICIER (Bertrand), Pelicerii. de Montsalin, al. Montsalve, et Jean 
Pelicier, fils de Bernard Pelicier. Plusieurs mas es par. de ftosin.de Pont, 
de Pinac et de Tellenac, justice h., m. et b. : Cariât, 1337, 1343. (r. 
472, p. lo4; r. 473, p. 48, 89.) Voy. Pelletier. 

PELIGNIERES (Jean de), écuyer'. S' de S' Martin, fils de Juilhon, al- 
Julien de Pelignieres, écuyer. Chat, du Thuel, métairie des Autruiviaux, 
al. desHautvignaux, etc., espar, du Pont du Château et de Culliat : jRïOîW, 
1669. (r. 499, p. 443 ; r. 500, p. oO.) 

PELLARD (Jean), écuyer. F. s. de Jenouillé, par. de Briel : Chizaye, 
1688. (r.^ 433, p. 223.) 

PELLE (Jean), Sr de la Chapelle, secret, du Roi. Fief de la Coignée, de 
Chesuay, et le bois de Beaufort : Angers, 1682. {r. 410, p. 10.) 

PELLERIN ( Marc -Ant. -François le), Chev.,Sg. de Gauville, capil.au 
rég. des gardes françaises, donataire par son contrat de mar. du 30 octob. 
1740, de Cather. Courtoux, sa tante, v^ d'Anne-Nicolas Rob^t, W^ de la 
Chartre. T. et M'sat ,]e la Charlre : Mans, 1741. (r. 427, p. 37.) 

. PELLETIER (Jean), Pelliparii, Thomas et Mathieu, ses frères, de. 
Montsalve. Une vigne derrière l'église vieille de S' Germain-Laval : Forez, 
1322, 1337, — Adzemana, sa v«. tutrice de Paul, leur fils; et Agnès de 
Ramcriis, v^ de Gui Pelletier, comme tutrice de Jean, leur fils; ens. 
Bertrand Pelletier. Divers mas es par. de Pont, de Junhac et de Genouil- 
lac: Cariât, 1350. (r. ilS.p. 97; r. 491,p. 133, 260.) 

PELLETIER (Guill.), de Perreux, de Perruaco. Parties déterres sises 
au Lac et au Chorogier, entre Perreux et Roanne ; présent Guill. Fillel, 
Dam. : Beaujeu, 1400. (r. 483, p. 49, 30.) 

PELLETIER (Hugonin), bourg, de Cosue, pour Michelle de Pouzeux, 
sa f«. Deux tiers du tènem' de Pouseux, mote, garenne, étang, moulin, 
bois et dîme, l'autre tiers apparten. aux enfans de feue» Jeanne de Pou- 
zeux, sa sœur : Hérisson, 1443. (r. 462, p. 81.) 
PELLETIERS (Humbert, Phil. et Jean), paroiss. de Meheré, affranchis 



PEL 183 

et manumis, ainsi que leur postérité, moveonant un cons au lieu de la 
taille servile qu'ils souIoIlmiI jinver : Cluit.-Climon, 1485. (r. 13a7,p. 
339.) 

PELLETIER (Joseph), hourt; d Issoudun : Anne Regnaudon, sa f'^Jille 
deJ. D. Regnaudou, coiitroll. au yi-eu. à sel, dud. lieu, el Etienne Bour- 
guignon, héril. de Jean Bourguignon, proc. au siège ro\al d'iNSoudun, 
leur ayeul maternel. Fief et uiêtairie des Paslureau.v ; eus. i/4 du iuqu- 
lin de Landrande, par. S' Cvr; KJ'JG ad 1717. (r. 477, p. 180, 197 ; r. 
489 p. 2ol.) 

PELLION, al. Peillon (Humberl). Maison sur la plaee de l'Herberie: 
Lyon, ITli. (r. i96, p. 189, 199.) 

PELLISS.ARY ^Georges), écuyer. Clialell., t. s. de la Bourd-iisièro; eus. 
les liel's de Tliuisseau, Monllouis et S' Marliu-le-Beau : Amboise, 1671. 
Magdel. Ril^iud, sa V; Idem, 1U77, 1682. (r. iOS, p. 25, 36; r. 410, 

p:io.) 

PELLISSIER (François), éeuyer, cons. au baill. de Clermont; Clément 
et Mathieu Pellissier, écuyers, tous trois eal'aus de Mathieu Pellissicr, 
écnyer; Michel et Dominique Pellissier, écuvers, au.ssi cons. au présid. de 
Clermont, enfans de Frantjois Pellissier; Joseph IVUissier, écuyer, lils de 
Dominique Pellissier. T. s. de la Garde et de la Tour d'Homme, par. S' 
Cassy-le/.-Clermont; dom. etseg. de Feligoude, par. de S^ Vincent de Bian- 
zac, etc., Elect. de Clerm.: Riom^ 1669 ad 1723. (r. 199, p fill ; r. 
501. p. 5: r. 503. p. 114; r. 503, p. 32, 33, 107; r. 508, ;;. 49, 55.) 

PELLISSON (Pierre), Pellkionis fils de Pierre Pellisson et de feue 
Jeanne Guascharelle, dispose par testament au prolit d'Arnaud et de Ma- 
rie, ses frère et sœur, de ses biens maternels situés a Cognac; 1377. — Et 
led. Arnaud remet à Graciot Douhet ses dr. sur une maison sise au même 
lieu de CoQmc; 1400. (r. 1405, p. 360, 386.) 

PELLISSON (Cather. de), V^de Louis de la Salle, écuyer, fille de Jean 
Pellisson, écuyer, et de Peyronnelle de Varnasse. Cliàt. t. s. du Puy Ger- 
maud, et autres en la baron, de la Tour: Riorn^ 16G9, (r. 499, p. 187; 
r. 500, /). 10 ) 

PELLISSON (Charles], tanneur ;i Moulins, fils de Jean Pellisson, et Ca- 
brielle de Clostre, mari de Magdel. Roux, lille de Pierre Roux, notaire. 
Fief et dom. de S' Rondin, par. de Wasson : Souvigny , 1699, 1703. [r. 
475, p. 244; r. 476, p. 75.1 Signe, Pellysson. 

PELLISSON ^Etienne), écuyer, mousquet, du Roi, fib de feu Pierre 
Pellisson. Fief de la Jouardiere, al. Foucardiere, par. de la Ferriere : Par- 
thenay. 1700. (r. 436, p. 359.) 

PELLISSON (Jean), md, ai fermier de la Reau, par de la FeUine. Fief 
et dom. de Tignat, par. de Fleuriet, acq. d'Eleouore le Long, v« de Gil- 
bert deChovignvde Blot, écuyer : Chantdle, 1700, 1702. (r. 476. p. iA, 
168.)— Annet Pellisson, md, son fils; Idem; 1717. (r. 477, p. 3i3.] 

PELLISSÛN (Gabriel), ui«l. Fief et dom. de Chamelle, par. du Tbeil : 
r^niea//, 1720. (r. 478, p. 8i.) • 

PELLONS (Audin), Dam., paroiss. de Durbize, veuf de Marguer., fille 
de feu Guill. de Reyti, tuteur de Hugues, Guill. et Et, leurs enfans, héri- 
tiers de Hugues de Reli. Cens, rentes el tailles en la pai-. S' Giian-de-Vaux : 
\enieuil, 1350. — Sesd. enfans; Idem; eus. une maison sise U Bolet, icfr 



184 PER 

res, garenne, etc. : Billy, 1356. (r. 436, p. 91 ; r. 459, p. 183; r. 460, 
p. 75.) 

PELOUX (Pierre). Maison à SI Baldomer : Forer, 1460. (r. 1402,/). 1264.) 

PELFiOSE (Cebelie), v^ de Bernard Pelrose. Divers mas et leurs dép., 
par. de Pont: Cariât, 1355. (r. 473, ;). 29.) 

PENETIER (Louis), écuyer, S^ de Gonflant. F. s. de Neufville, par. du 
Tillet: Montluçon, 1633. (r. 474, p. 361.) 

PENIER (Jean), bourg. d'Issoudun, veuf de Claude Joulin, ûlle de Pierre 
Joulin et de Jeanne Cougny, comme tuteur de Marie-3Iagdel. et de Jeanne 
Penier, leurs filles. Moulin du pré et dép., par. S'^ Lizaigne : IssOudun, 
1672, 1675. (r. 443, p. 210, 383.) 

PENIGAULT (Jean), médecin, comme hérit. de Jaques Penigault, sou 
frère. Métairie appel. Bois-l'Abbé, par. S'^ Colombe : Issoudun, 1713, (r. 
U9,p. 115, 177.) « 

PENILLE (Jean de), al. Puille, écuyer, pour Marguer. de Serry, sa 
mère. Çhesau au territ. de Pré-clos, terres, bois, garenne et menus cens: 
Ainay, 1408. (r. 462, p. 343.) 

PENOT (Jean), vend à Bernard de Laleu le four qu'il relève du C'^ d'An- 
goul. à Cognac; 1412. (r. 1404, p. 239.) 

PEPIN (Jean), et Marguer. Boutaude, Damoiselle, sa fe, vendent à Jean, 
C'^ d'Angoul., une rente percept. h Cognac; 1462. (r. 1404, p. 262.) 

PEPIN (Charles), écuyer, Sg. de Champmoreaul. Dîme de Fromantault; 
par. S» Palais: Hérisson, 1497. (r. 462, j). 249; r. 484, p. 59.) 

PEPIN (Pierre), S"" de Vignault. F. s. de la Ruelle et la Rivoyre : Secon- 
digny, 1716. (r. 438, p 109.) 
_PEPINIERE (Robert de la), écuyer, Sg. de la Testardiere, pour sa f^ 
Micbelle Thibergeau. Fief de la Boutelliniere, par. de Chahalgues : Cfuit.- 
du-Loir, 1489. (r. 348 bis, p. 18.) 

PE(iUART (Jean), fils de Perelle Pequart. Parties de terre en divers 
terroirs: Aynay , Germigny , 1310. (r. 463, p. 333.) 

PEQUAZ (Perreau). Quelques immeubles en la par. de Varoz : Germi- 
gny, 1307. (r. 466, p. 36.) 

JPE(iUE (Pierre de), Pequa, et Jobannin, son frère, s'avouent hommes 
liges d'Archambaud. Sire de Bourbon, pour les fiefs de la Chardonere, de 
la terre sous le puy de Peque, etc. : Germigny, juin 1248. {r. 463, |), 334.) 
Voy. Pesque. 

PEQUINEAU (Nicolas), écuyer, Sg. de la Fresnaye. T. s. de Santonne 
et de Boisfolet: Loudun, 1600. (r. 332, p. 172.) 

PEQUINEAU (François de), écuyer. S'' de la Mothe, Tun des 100 gen- 
tilh. de la maison du Roi, pour son ép. Maine d'Argouges, sœur aînée de 
Julienne, f^ de Jaques Gaultier, écuyer. S'' du Houssay. T. s. de Vaulx : 
Chdt.-du-Loir, 1603, 1610. (r. 452^ p. 150; r. 405, p. 17.) 

PEQUINEAU (Charles), écuyer, lient, partie, au présid. de Tours. T. s- 
de Charcutais, la Grouzilliere, Mandoux et Ciuchat, par. S* Cyr et de S* 
Symphorien: Tours, 1639. {r. 335, p. 23.) 

PERABUFIERA (Pierre de), Dam., seg. de Chat. Neuf. T. s. des vill. 
de Quintanss et de Bobagnat, par. de Chellet et autres : Montluçon, 
1307. {r. 461, p. 97.) Relev. de lui : Hugues de Vergace, Chevalier; 
Guill. Jordan^ Damoiseau. , 



PER 18S 

PERACHON (Louise), v«' de noble Jaques Pichon, M» ordin. de la 
chaïub. des comptes de Paris. Hùtol de Clieurioifs, par S' Pierre K' vieux 
à Lyon; I6ij9. — Françoise Peraclion, >«" do Cabri»-!, 0<= de Briord, 
Chev., ainbassad. en Savoye et en Hollande ; Idem; 1715, i7i7. (r. 496, 
p. 145, lOG, i40. -268, 269.) 

PER.ACIET (Jean), écuyer. Mote el fossés de Peraciet, terres, moulin, 
garenne et redevances ; ens. prevftté, baillie et péage de Neris, avec une 
dîmeàVenas: Mo»lluron, i io-2. liao. (r. 4G1, p. 225, 22G, 219; r, 402, 
p. 2-29.) Au dos : Reccpta solùm in depusilutti, quia dieit se nobilem.) 

PERxVMZ (Guyot, dit de). Dam. Maison, dom. et mouv. de Peraniz, 
par. de Desti-av : Beaujen. 1370. (r. 489, p. 306.) 

PERAl'D Guill.), de Rendus, lils de Pcrraud Morin, pour Agnès de 
Charuoult. sa 1^*. Partie du cbcsau do Cbaruoul.x, terres, prés, bois, ga- 
renne en dép., par. S' Bénigne : Aynay, 1350, 1367. (r. 462, p. 318; 
r. 463, p 34.) Non noble. 

PERAUDIN (André). Hôtel et dom. du Fraigne, par. d'Azi : Moulins, 
1367. (r. 454, p. 163.) 

PERCHE (Pierre du), écuyer. Hôtel du UreuW-lez-Amboise ; 1463. (r. 
432, p. 112) 

PERDRIER (Jean), écuyer. T. s. de la Trompaudiere, Coussay-les-Bois 
et Macé : Loches, 1567. — Guill. Perdrier; Idem; 1578. — Anne de 
Perdriere, f« de Roger de Levy,'Sg. C'^ deCbarlu, lieut. gén. de la pro- 
vince de Boutbonnois; Idem; 1670, 1685. (r. 358, p. 60: r. 421, p. GG.) 

PERE (Jaques), écuyer, châtelain du Dorât. Hôtel noble de Lavau; 
ens. la Mothe Ratere : Marché, 1506. (r. 452, p. 283.) 

PEREDE (Etienne de), de Peredo, bourg, de Villefranche. Maison aud. 
lieu, cédée à Marie de Thil, Dame de Beaujea et de Sully en écbauge 
des vignes appel, les Barieres;^336. (r. 1390, p. 400.) 

PERELLE. Voy. Perreaul. * 

PERER iGuigues del), veud à Guichard, Sire de Beaujeu, uae vigne 
en la chàtell. de Montaneys ; 1298. (r. 1389, p. 739.) 

PERET. Voy. Perret. " 

PERIE (Claude), md boutonnier. Maison à Lyon; 1710, 1721. (r. 496, 
p. 249; r. 497, p. 92.) 

PERIGORD (Jean), proc. au présid. de Poitiers. Maison de la Vacherie, 
tenu a hom. lige et le baiser : Maubergeon, 1663. (r. 433, p. 250.) 

PERION (Jean), écuyer, Sg. de Poiz. T. s. du Roger en Poitou, par 
substitution dePhil. dePerion, son aveul : Montrichard, 1667. (r. 337, 
p. 45.) 

PEROL (Jean), laboureur, comme bérit. avec Marie Perol, sa nièce, de 
fou Annet Giraud. T. s. de Bullevent, par. S* Priest de Champs : Gunnat, 
1724. (r. 509, p. 149.) 

PEROLET (Giiilleniin), de là Racherio, pour Jeanne Jobarde, sa more, 
v-e de Guillemin Porolet, paroiss. do Coutigny. Gens et tailles en la par. 
de Besson : Suuvigny, 1443. (r. 467, p. 133.) 

PEROLLET (Guiehart), paroiss. de Coutigny. Rente en la r!;âtell. de 
F<V;iV,io06. (r. 452, p. 139.) 

PEROY (Guill. do), Peredo, Dam. Cens et dîmes au ter, de Rous- Hè- 
res : BiUy, 1342. (r. 433,p. 322.) 



186 PFR 

PERPIROLLES (Frauçois de), pour lui et ses frères. T. s. de Haute- 
faye en la Cliàlell. dAliun ": Marche, I0O6. (r. i63,p. 211.) — Gabriel 
de Perpirolle, lilsd'Anloino de Perpirolie. Fief d'Es....: MarcJie, 1669. — 
Claude de Perpirol, lils d'Ant. de Perpirol. Fief d'Esliergue : Gueret, 
1684. (r. 474,;?. 93. 384.) 

PERRAN (Etienne^ de Mur, lils de Pierre Perran. Dom., cens, rentes 
et autres dev. espar, de Raolhac, de Peyral et de Broernat : Cariât, 
iSuO. (r. 473, p. 1-2.] 

PERREAU (Jean), do la Chaucée, de Calcea. Tènem* assis a la Chau- 
cée, dom. et dr, eu dép, ; eus. 2 pièces de terre aux territ. de la Châtre 
et de Montverain : Zîourfcon., 1366. (r. 463, p. 270.) Non noble. — 
Guill. Perreau, de la Chaucée. Maisons, terres, prés, vignes es par. de 
Pouzy et de Mezaugy : Bourbon., 1399, 1410.17'. 463, p. 23; /-. 464, 
p. 291.) Nou noble. — Guill. Perreaul, paroiss. de Ciudré, pour Marguer., 
sa !<', fille de feu Guill. de la Vaure. Cinq pièces de terre en la par. de 
Tresail : Chavfroche, 1412. {r. i68,p. 367.) 

PERREAUL (Jean), de la Valleille, paroiss. d'Ingrande, fils de feu Per- 
reaul, al. Preaull, et Tliene Vadomete, f*' de Guill. des Gouttes. Divers 
héritages assis es vill, de Gantes et de Popinières: Bourbon., 1427. (r. 
1378,/). 3071.) 

PERREAUL (Charles), bourg. Cens, rentes et autres dev. es par. d'Iseu- 
re et de S' Bonnet : Moulins. 1506. (r. 433, p. 171.) 

PERREAU (Jean), homme de labeur. Terres et chevances tenues de la 
châtell. deBourb.; 1306. (r. 433, p. 236.) 

PERREAUD ^Jeau), md. Fief de Villesanois, et petite dîmedeChereux, 
par. d'Ingrande: Bourb., 1733. (r. 479, p. 27.) 

PERRERE, aussi Perrière (Colas de la), paroiss, de Buxières. Maison, 
prés, bois, garenne, pèche, cens, rentes, hommes et fes morl-taillables, 
au territ. de Ventaille : Murât, 1850. (r. 451,/). 41 ; r. 46S, p. 20.) 
Non noble. 

PERRERE (Hugues delà). Sire de la Bove, Chev., pour Yolant de la 
Tornelle, sa f<^. Maison de la Tournelle, dom., h. j. elc, pai". d'Arleu : 
Chdt.-Chinon, 1351. (r. 470,j9.32.) 

PERRERIE (Alise, v^ de Guy de), Chev., de Perreria, aussi Preria. 
— Guiot de Perrerie, Dam. — Guy de Perrcrie Chev., petits-fils de Guy 
de Perrerie. Maison, t. s. de la Forest, par. de Vernet, de S' Roman près 
l'Espinace, et autres, aux mandement de Rodenne et de Cernerie : Fo- 
rez, 1301 ad 1340. {r. 492, p. 26, 71, 131, 279 ; r. 493, p. lk\r. 493 
bis, p. 37 ; r. 1395,p. 165, 203.) 

PERRERIE (Alise de). Dame de Cosant, fille de feu Guy de Perrerie. 
Mêmes possessions, ainsi qu'en jouissoit, Alise, v» de Guy de Perrerie, 
ayeulde feuGuy, père de l'Avouante; ens. son chat, de Chalaiug ; i^'orec, 
1348. (r. 492, p. 132.) 

PERRÉS(Jeau), médecin, donataire de Françoise Durand, son ép., fille 
de Pierre Durand. Renie en grain sur la dhue de Lizeray : Issoudun, 
1683. (r. 445, p. 348, 420.) 

PERRET, aussi Peret (Gauvin), Dam., paroiss. de S' Lonp. Partie 
de la dlme dud. lieu, terres, prés, bois et cens: Verneuil, 1342. (r. 
460, p. 36.) 



PER 187 

PERRET (Guiot). Moitio d'niif» gnrenne, «m quartier de IkjÏs et menus» 
uns :iu teriit. dt- Chantflle ; i;»9K. (r. 4UK, p. li-i.) 

PERRET (Pierre), et Simonie Calote. sa !*■, iillc de feu Bcrthoniier 
Calot. Les t*>nenien!> de Joliaii, par eu\ vendus ù Pierre de Paris, et Ma- 
thii^e de Ro/.e, sa f» : Hcrutj. l i'.il r. i:i:>rî, p. 7.] 

PERET (Nicolas de}, uiJ a Moniluvou. Doni., bois, étaiij{, ^;urenne au 
terril, de Bois, al. Bosc-Loubier et de Refiles, |>ar. d'Ûurhes, aei|. de 
Guill. de la Roilie. Cliev.. S^. de S* Mevaiit. til. .Me.>.s;uil : Montliéçan, 
1480, I4HS. Jaijiiette de Perelles, s;i v', eoninie tutrice de L-ur Idie, Marie 
de Perel, î'cban(;e celle a(-(|iii>iliou avec le Dur de Bourbon, par le mi- 
nistère de son premier ebambellaii., Gautier d'Esears, écuver, contre di- 
vers cens en directe; 1400. (r. 401, p'. Mi ; r. I8i. p. 13 ; r. 4Ki, p. 
108; r. nr,l, p. 337,307.) 

PERRET (Marie), v" d'Ant. Fermud, m^. Maison, terres, vignes à la 
Guilloliere: Lyon, 1G77. (r. iO'i, p. 60.) 

PERET (Pierre\ cons. au pré.sid. de Motdins. F. s. du Coudrai, par, de 
Chapp.-: Murât, 1717. (r. 477, p. 514.) 

PERRET (Louise), v« de Jean-Fran(;ois Bourdier, av. en pari. F. s. de 
"..eiu'vriers, par. du Thet : Vemeuil, 17:20. ir. 478, p. fiÔ.) 

PERRET (Pierre), aussi Perrol, ollicier en la G<^^ Faucouerie du Roi, 
et Marquer. Cliallot, al. Cbailio. son ép. T. s. de la Chassaigne ; ens. le 
lief de Monterai, par. de Coulandon: Moulins, i7i9, 1720. (r. 478, p. 
31. 73 : ;• 4W,p. 32.) 

PERRET (Gilbert), chirurgien. Fief du vill. de Beauregard, par. S» Loup 
de Bandes: Chcnerailles, 1726. (r. 481, p. 64.) 

PERRI (Marquer.), ve (Je Cbarles de Font-le-Bon, Chev. T. s. du Puy- 
Viirac: Cirraij, 1080. (r.*43u, p. 170.) 

PERRI.\N (Jean , paroiss. dlngrande. Partie d'un pré appel, les G"*«- 
Pàluiaux: Bourbon,, 1411, (r.'4ti3, p. ^287.) 

'.'ERRIC.VLT (Anne), V^ de Pierre Pillule, tapissier. Polit dom.. ;» la 
Croix Rousse: Lyon, 1726. (r. 498, p. 28.) 

PERRIER, aussi Perier, Perriers (Tal)oullarl, Sire de). Cliev. Haber- 
gem' de Torcé, avec justice li. m. et b. . Mans, 1387. ir. 343, p. 65.) 

PERIER (Jean), Parer ii, notaire, et Marguer. de Tous, sa f^. Maison 
et tour à S' Germain-Laval : Forez. 1393. (r. 494, p. 108.) 

PERIERS ijcan de). T. s. de Periers, de Maudon, de Seimaises .i de 
la G;.ld^eraye : lUiugé, 1433. (r 342, p. 8, 34, 44 ;;. 347, p. 13.20. 45.) 
PEllIEBS (Louis de, al. du), Cbev , Sg. du Boucliel, B»" de Si Geor- 
ges, Chev. de l'Ordre du Roi, gonlilli. onlin. de sa cbanib.. etJa<|iudinedo 
Vendosmois, son ép. T. et chàlell. du G'' Maudon et de Champ-Marin ; la 
seg. de Parpace, el le quart du nviulii» de Baugé . Chdt.-du-Lotr, 1605, 
1007. (r. 358. p. 08 ; r. 353, p. 37, 80, 87 ; r. 430, p. 9, iO.\ — Louis 
de Perriers, leur lils ; idem, 1601, 1065. (r. 355, p. 16; r. 356, p. 68; 
r. 431. p. 13.) 

PERIER (Felorin), cons. en la cour des Aides de Clerm.-Fer. T. s. de 
Bienassis, par. S' Feriol au comi»' de ('.b-mionl ; 1009.— Jaqueline Perier, 
Damoiselle, Louis Perier, doyen de l'Egl coll. de S' Pierre de Margucr. 
Perier, Damoiselle, enlansde feue Gillierte Pascal, v' el hérit. de Fl(*rin- 
l'eriu Perier, cons. en la cour des Aides de Clenu.Fer. Chàl., t. s. deBie- 



188 



PER 



nassis, cens, rentes et autres dev., par S' Ferreol : Elect. de Cler- 
mont; 1687. (r. 499, p. 451 : r. oOo, p. 89, 93.] 

PERIER (Jérôme-Joseph), fils de Joau, résidant en la ville d'Auliergues. 
Fief de la Gardette consistant en dîmes, cens et rentes sur diverses par. : , 
Auv., 172â. (r. 508,2). ^S3, 155.) 

PERIERES (Robert de), tient de Beaufort sa châtell. du Luc : Anjou, 
|448. (r. 353, p. 32.) 

PEROUZE (André de la), écuyer, S"" de Trîmolant-Audrier. Hôtel, bois, 
garenne, dîmes, cens, rentes, es par. de besson, Brenay, Sopposes : 
Moulins, 1452. (r. 454, p. 124.) 

PERRIERE (Guy, Sire de la), Chev.,recon. tenir « am fié lige de noble 
» baron Robert, Dauphin d'Auvcrne, Cuen de Clermont et Seygnour de 
» pour soi et pour ses sucessaors, seygnors de Lu/y, Luzy, mon estam 
« que je hay audesouz de la ville de Massde, assis antre le chemin par 
» louquel l'un vait de Luzy a la Chiese d'une part, et le chemin par lou- 
» quel l'un vait de Luzy à Bellaigues, d'autre part, et tout ce que li aiguë 
» doudit estam porroit porprandre, et le molin Botaor et Bataor ; si je, 
» hou mi hoers les laissiens es apartenances doudit estam am tele mane- 
» re que je et mi hoers devuns mentenir le chemin qui est selunc led. 
» estam. et qui vait à Bellaigues, ara bon poent, et am tel qu'il ne face 
). domaige à nulles janz, etc., » mai 1294. (r. 466, p. 159.) 

PERRIES (Henriotde). Dom , vigerie et dr. d'usage eu la foret de 
Beurçay : Chdt.-du-Loir, 1342. (r. 344, p. 54.) 

PERRIGNAT (Anne-Duraat), cons. en la cour des aides de Clerm.- 
Fer., fils de François Perignat. T. s. de Perignat : Riom, 1684. (r. 503, 
p. 329.) 

PERRIGNOT (Giraud et Jean), frères, paroiss.de S» Eloi. Quatrième 
partie du mas de Fontaine d'Ayon, et menus cens : Montagut, 1301/ (r. 
469, p. 106.) 

PERRIGNY (Mavguer. de), Damoiselle, v^ de Guill, Bidel, al. Bidau, 
Bidelli, de Burnane. Dam. Cinq tènemens et dr. en dép., par. de Gilly : 
Bourb.-Lancy, 1375. (r. 467, p. 61.) Perregny. Voy. Sarrée. 

PERIGNY (Jeanne), v^ de noble Charles Busset, ancien échevin de 
Lyon. Maison à Lyo/i ; 1734. (r. 298, p. 93.) 

PERRIN (Ant.), ci? Bulliac, recon. tenir du C de Forez diverses ter- 
res a Fonteneys; 1467. (r. 1402, p. 1260.) 

PERRIN (Ani.), écuyer. Chat, fort, t. s. de Chenerailles, par. id. : 
Forez, 1678. {r. 496, p. 87.) 

PERRIN (Ant.), bourg., pour sa fe Anne Simple fille uniq. de feu Louis 
Simple, md. Maison à Lyon ; 1680. (r. 495, p. 89.) 

PERRIN (Gaspard), directeur de la mouuoye de Poitiers. Rentes uo- 
blesès par. de Genays, Massieu et Seurieu : Lyon, 1699. (r. 496. p. 
■ 144, 167.) 

PERRIN (Robert) , essayeur en la monnoye de Lyon. Maison, tour avec 
pénonceaux, une chapelle, terres, vignes et rentes : Lyon, 1715. (r. 
496, p. 202, 203.) 

PERRIN (Jean), bourg., juge con.^ervateur des privil. de foire de Lyon. 
Fief, dom. h. et b. j. de Vieux-Bourg, par. de Vernaison : Lyon, 1718, 
1720. (r. 497, p. 2, 65.) 



PER 189 

PERRIN (Fleury), bourg, do Lvon, pour Marif di' Beiioisl Glrardel. 
Maison, jardin, venger et rentes noble on la par. d'Uriieniia.s : Lyon, 
1721, 17^7. — Jean, leur lils ; 1733. (r. 197. />. 124 ; r \[)H, p. 32 ; r. 
810, p. 26.) 

PERRIN (Claude), pour Anne Demoux, sa f et Anl. Vesure, à cause 
de Mario Cœur, son op., v* do Simon Denioux. Fief do la Hrosso de Mes- 
les, par. do Lueenay-la-Vallelo on Genetino : Moulins, 1728. (r. 180./?. 8.) 

PERRIN (Malbieu), mJdrappier. Maison à Lyon ; 1732. (r. 498, p. 71; 
r. 810, p. l.i.) 

PERRIN ,Callior.\ ve de noble J. R. Chaise, présid' en l'Elect. de 
Lyon, tutrice de Jean François Cliaize leur lils. Le flef de la Cosle, par. 
de Briguais : Liion, 17H2. [r. 810, p. 1-2.) 

PERRINAT (Macé). al. Porrignat. Luc olclic de terre au terril, des 
Arbres: Belleperche, 1430. (r. 1355, p. 78.) 

PERRINE (Guillaume, Huguel, Pierre et Phil. de la), enfans de Gui 
de la Perrine, Cliev. T. s. dîmes et justice do Livry. Lurcy et la Cou- 
deniine : Bourbon., 1300, 1325. — Jean, Guill., Phil. et Aymart de 
la Perrine, frères, et Hogonin de la Perrine, Dam., dem. au Plasseis; 
Idem; 1350, 1357. — Jean et Guiot de la Perrine, Dam., frères, et leur 
sœur Philippes, Damoisello ; Idem; 1399. (/•. kU,p. 1 i, 15, 344, 403, 
404, 405. 111, 414, 423, 4^5, 426.) 

PERRI.NE (Guiot et Pierre de la), t'icuyers, frères. DeiLX parts de la t. 
et s. do Buriienne : Moulins, 1443. (r. 455, p. 15.) 

PERRINE (Jean et Jeanne do laj, enfans mineurs de feu Guiot de la 
Perrine, et de Marguer. de Blesson, à présent f" de Pierre d'Orgieres, 
éeuyer. Hôtel du Ryau, doni. et seg. en dép., par. d'Ouroux ; eus. la dî- 
me de Genostiues : Belleperclie, 1444. (r. 465, p. 137.) 

PERRINE (Nicolas), bourg, d^ Montluoon. Cens et dcv. en la par. de 
Mazorat : Montluçon. 1706.) r. 476, p. 176.) 

PERRINET (Aymonyn), do Mons. Quatrième partie de la dîme du Char- 
noy et de Briere, par. de Vema, tenue de noble Dame Jeanne des Goû- 
tes, v'^ de sire Jean de Chapeaux : Bourb., 1329. (r. 462, p. 336.) 

PERINET (André), ancien maire de la communauté do Soplemc. Isle 
nommée la Gardiore sur le boni du Rhône : Lyon, 1732. (r. 498, p. 68.) 

PERROCHEL (Charles), Gd Audiencier de France. Chatell. t. s. de Gd 
Champ et hof en dép., relev. du duché de Beaumout et de la baron, de 
Sonnois ; 1607. — Charles Perrochel, cous, du Roi, son lils et do Marie 
Varlol de Gibercour ; Idem ; 1661. — Charles-François Perrochel, Chev., 
fils de celui-ci; Idem; 1687. (r. 353, p. 51 : r. 358. p. 120; r. 421, 
p. 51.1 

PERROCHÛN (Pierre), S"" de la Rivière, tenant Ihôl^ du Cheval-blanc 
à Lusignan, et Charlotte Mathieu, sa f^. F. s, de la Bernardiere, par. de 
Jazeneuil: Lusignan, 1609. Sa v^; Idem; 1705. (r. 436, p. 274; r. 
437, p. 120.^ 

PERRODIN (Marie-Ther.), V^de Gandin Gaudin. Maison à Lj/on/1734. 
(r. 498. p. 94, \-2l.) 

PERRUÉ (Hugues, Sg. du Ch.'kt.-le\ et d? la Ferté Chaudoron, Chev. 
Echange demouv. entre lui et le Sire de Bourbon; 1322. [r. 1355, p. 77.) 

PERRON (Louis du), Chev., lils aîné de Phil. du Perron v't de Claude 



190 PER 



Gillier. T. s. du Roger: Montrichard, 1669. (r. 338, p. 84.) — Gilbert 
du Peron, Chev., Sg. de Mazieres et de Grezançay, pour Calher.-Silvie de 
Bigny, son ép. Deux pièces de terre en la par. S* Julien : Dun-le-Roi, 
1719, 1722. {r. ibO,p. 79.) 

PERRON (Ant.), recev. gén. des aides de Berri, pour Gabrielle Ber- 
thault, saf'', fille ethérit. de Simon Berlhanlt, notaire. F. s. de la Pé- 
risse: Dun-le-Roi, 1669. (r. 443, jx 45.) 

PERRON (Jaques), recev. gén. au greu, à sel de Moulins. Maison et seg. 
de la Presle. F. s. de Monlgarnaud, par. de Neufvy ; eus. une dîme en la 
par. de Coulandon. acq. de Charles et Nicolas Roy, écuyers : Boiirb., 
Moulins, 1702, 1713. (r. 476, p. 137 ; r. i'71,p. 87.) —Jaques Perron, 
Cather. Imbert, sa f«, et Louis Perron licentié es lois; Idem; 1722, 
1728. (r. 478, p. 181 ; r. 480, p. A.) 

PERRONDE (N.) jadis châtelaine de Moulins. Maison, dom. et seg. des 
Hutes: Montlnçon, [r. 461, p. 105.) 

PERRONNET (André), md, pour Silvie du Prat, sa fe. F. s. de la Ro- 
raagiere, par. de Marcillal : Montluçon, 1717. (r. 477, j). 412.) 

PERROS (Roland), Dam., vend à Guill. de Verdier, Dam., sa terre et 
tènement situés au Puy-d'Acacie, dans les dimeries de S* Cyr et de Cor- 
delle : Forez, 1309. (r. 1395, p. 391.) 

PERROSE (Guill. de), Dam. Maison appel, les Peleteries de S' Porcien, 
par. S' Porcien, cens et rentes: Vemeail, 1301. (r, 439, p. 192.) — 
Guill. del Peroze, Chev., de S' Porcien, par. de S' Georges, son ép. 
Ahelis, et Perrin de Perouze, leur fils, étant décédés, partie de leur suc- 
cession est vendue pour acquiier leurs dettes; 1330. (r. 1364, p. 1284.) 

PERROSE (Guill. de), Chev. Terres, cens, tailles espar, de Bellevaine, 
Senac. Chaselle, S' Bonit : Chantelle, 1322. [r. 458. p. 104.) 

PEROSE (Ysabelle de), v^ d'ymbaud de S' Christophe, Dam. Cens et 
tailles, es par. de Colombier etautres : Hérisson, Murat, 1312. (r. 463, 
r. 14.) Voy. Peyrouze ou Perrouze. 

PERROf (Jean), écuyer. F. s. de l'Espinière et du petit Chezellet, par. 
de Lizeray : Issoudim, 1671. — Jean Perrot, écuyer, son tils. et Jeanne 
Rondin son ép. ; Idem; 1672. — Cather. et Marie Perrot, filles de ce 
dernier, comme héritières de Jeanne Rondin, leur mère ; Idem; 1710 ad 
1719. (r. 445, p. 146, 182 ; r. 449, p. 22, 80, 116, 174, 276; r. 450, 
p. 24, 49.) 

PERROT (Charles), cons. au pari, de Paris, Sg. de Malmaison. T. et 
châtell. de Champmorin : Chdt.-du-Loir, 1635 ud 1670. (r. 355, p. 39; 
r. 338, |). 28; r. 431,^?. 51.) 

PERROT (Jean-Gilbert), cons. du Roi au gren. à sel de Monlîuçon. Dî- 
me et terrage en la par. de S' Priest: Murat, 1688. {r. 474, p. 707.) 
— Jean Perot, proc. en la chambre du dom. de Bourbonnois. Terrage sur 
les par. de VillciVanehe, de DeneuUe, Sauvaignat et autres, acq. d'Anne 
de Bonneval, écuyer, Sg. de Varenne ; ens. la t. et s. du Coudray,acq. de 
Louis IltToys, très, de France : Murat, 1696. (r. 473, p. 184.) 

PERROT (Ignace), av. en pari.. S"" de Boysereau. Fief, dom. et mé- 
tairie de Varie, al. Varry, p^tr. S^ Oulchard : Bourges, 1698. — François, 
Sébastien, Guill., Ignace et Cather., ses enlans; Idem ; 1712. (r. 447, p. 
209, 216; r. 449, p. 92.) 



PtRROT( Bernard), Sg. de Bâtisse. Justice h. m. ol h. do Blugnac, acq. 
de la Mis^ «le Rocliecourbon : Issoudun, 1711. (.r. iiU, /). 03.) 

PERROT (l'ieire), Sr do Ceiiiillti. proc. lisial de S' Caulier-lcz-Ar- 
genlon. Fief et met. du Lacq, par. S* Marcel : Isso^^<lun, 1714. (r. -449 
p. 1M2. 208.) 

PERROTI.N (Jaqueline\ v* d'Klienne Riplel. coninie tulriee de leur 
fils, El. Riglet, ftgé de 10 ans. F. s. de Jaquclin, par. S' (uTniain-du- 
Puy : liounjes; eus. le manoir du G>1 Villtmoui. par. Si Oustril : Issou- 
dun, 1G69. Son fils: 1691, IGiHt. (r. 4i5. /). -21, 154; r. 447,/). 12Î, 
228.1 

PERROTIN (François), écuyer, fils de Phil. Perrolin. F. s. de Bar- 
mont. fl/. Rieinond, ci-dev. appel. Cliinay : ^fehun-s.-y., IGliO. 1679. 
— Pliil.-Jo.seph PeiTolin.écnyer, secret, du Roi, Clu-v. de S' Mitliil, son 
lils, et de Marie Tlievenin : Idem ; eus. le lief do Jaquelin : Issoudun, 
1720, 172r). (r. 445, p. 81; ;-. 448, p. 3 ; r. 450, p. 81 ; r. 451.p. Us", 
133.) — Catlicr. Per rotin, so-'ur de celui-ci, \«" de Jean Girard, l'aîné 
écuyer, cous, au baill. d'issouduu, Sr de Borderousse. Rente inféodée sur 
led. lieu de Borderousse, par. de Lizeray ; ens. une dtme de vin qui se 
lève LMi la par. de Neufvy-Pailloiix, et dr. de rivière eu la par. de Dioux : 
Issoudun, 1672. (;•. 446, p. 8, 207.) 

PERROTIN (Jean), av. en pari., S' de la Serrée. Terrier de Chevagne, 
consistant en dîmes, cens, tailles, dr. de chasse et de pèche, blanc et sé- 
pulture au chœur de Chevagnc : Moulins, 1687. — Jean- Jaques Perro- 
liu, Sj;. de Monchenin, cens, auprésid. de Moulins; 1717 ; Idem. (r. 474 
p. 740; r. 477, p. 419.) 

PERROTIN (François). Fiel'de Cbanibonnel, par. de Vomas : J/wu/Zn*, 
1730. (r. 479. p. 3.1 

PERROTON (.\nt. et Hugonin), frères, et Louis Perrolon, leur neveu, 
rads à Estole. Un pré et une pièce de terre au ter.de "a Vaure ; 1454. r. 
469. p. 49.) 

PERROUX Voy. Peyroux. 

PERSEUR (François le), S^du Plessis, pour Marie Caillet, son ép., fille 
de feu François Caillet. F. s. de Bernon, par. de Bessay-le-Fromenlal : 
Ainiiy. 1717, 172.>. (?•. 477. p. 232 ; r. 480, p. 41.) 

PERSSONS (Poincez de). Maison et dom. de Perssons ; grange a Pont 
S' Didier; cens, tailles, justice et dîme en la foréi d'Arlcu: CluU.-Chi- 
non, 1351. (r. 470, p. 68.) Voy. Poi-ssons, Poussain. 

PERSY (Michel duj, Chev. Sergenlerie fayée au bourg de Loche, mouv. 
de la tour de Loch''S ; 1666 ud 1680. (r. 358. p. 77, 113; r. 410,p. 48.) 

PERT Phil.) vend à rhô|tiial de Montbrisson, divers cens percepl. à 
Does: 1272. (r. 1402. p. 1372.^ 

PERTITS (Louis des). T. s. du Péché; 1669. — Gaspard du Pertuys, 
cons. du Roi au pré^id. de la Marche. T. s. de la Mai.>>on-Neuve; 1C69. — ■ 
Pierre du Perluv. Fiuf de la Forêt S' Jallel ; 1669 ; Marche, (r. 471, p. 
168 ;r. 474. p.98. 173.) 

PERTUIS Jean du), écuyer, S"" de Maison-Neuve, pour Gabriello du 
Breuil, son ép. Rente en grain sur le lieu de Girou-Girard, par. de Dam- 
pierre : Issoudun, 1712. ^r. 449, p. 95.) 

PERUSE (Huubcrt de). Mauoirs rul. de lui \x Blauzey ; lémoius ; Gui- 



192 PES 

chard Buffard eiCuicbard de Lessaries, Chevaliers : Semur en Brionttois, 
1367. (;•. 466,;). 138.) 

PESANT (Claude). T. s. de Belair, et rente noble entre la Tour elLar- 
bresle, à 2 1. et demi de Lyon; 1725. (r. 498. p. 5.) 

PESCHAMP (Jean), lient, en TEIect. de Gueret. Fief en la par. de S» 
Pardoux; 1669. — Antoine Peschamp, S"" de Seura. Fief du bourg dls- 
souduu; 1669. — Antoine Peschamp, S"" de la ville du Bois. Fiefs de Ma- 
1ers, al. Malleret; 1669. — Ant. Pescbamp. Fiefs de Malleret et Janau- 
deis, par. de Cressat, es cbàtell. d'.\ubusson et de Cbeueraille ; 1684: 
Marche, (r. i'!i,p. 5, 100, 214, 469.) 

PESCHANT (Etienne), écuyer, gendarme de la garde du Roi. T. s. de 
Malleret, par. S' Chabrais : Marche, 1726. {r. 481, /;. 73.) 

PESCHANT (Ant.), apothicaire. Fief de Fraisse. et partie de la dîme 
du Quarteron-Maleret, par.de Peirat; Aubusson, 1726. (r. 481, |p. 71, 72.) 

PESCHIX (Himbaud, aussi Humbaud et Ymbaut du), Dam., chambellan 
du Duc de Bourbon. Hôtels du Peschin et de Banassat, dom. et seg. en 
dép. ; eus. une rente sur la baillie de Cosne, et la h. j. de Tison; 1343, 
1369. — Louis et Jaques, ses enfans, sous la tutelle de Cbatard du Pes- 
chin, Chev. ; Ide7n ; 1378: Chantelle, Hérisson, (r.ÂbS.p. 100, 231; 
r. 462, p. 132.) 

PESCHIN «L Peschein, Pescheing (Hugues du). Dam. Cens et taiUes 
en la par. d'Iseure ; et, à cause d'Agnès, son ép., deux bois, cens et tail- 
les, tenus en fief lige, par. de Lucenay : Moulins, 1332. (r. 453, p. 
49 ; r. 436, p. 64.) —jaques du Pescheing. T. s. de Champ-Fromental : 
Bourbon., 1398. (r. 463, p. 273.) 

PESCHIN (Jean du), écuyer, Sg. de MoulTaut. Accord avec le Duc de 
Bourbon au sujet des dimes de Fraigne et du mas du Cousier ; 1404. (r. 
1337, p. 383.) 

PESCHIN (Louis du), Chev., Sg. dud. lieu. Rentes en grain sm- le mas 
de Beauvoir; ens. la h. m. et b. j. de Rouge-Lac, Lacu rubeo, par. de 
Gipciet de S' Hilaire : Gannat, Verneuil, 1403 ad 1415. {r. 457 bis, p. 
129. 132; r. 460, p. 115.) 

PESCHIN (Jeanne du), Dame de Jouy, v^ de Louis de Giac, Chev., Gd 
échansoQ de France, pour elle et Pierre de Giac, leur lils, hérit. de feu 
Pierre de Giac, Chev. Hôtel, t. s. de la Graoge-Gippi, par. de Croisy : 
Gennigmj. 1409. (r. 466, p. 89.) 

PESCHIN (Jaques du), écuyer, pour lui et Pierre de Peschia, curé de 
Lucenay, son oncle. Moitié de l'étang de Vigaolles, partie de bois et me- 
nus cens. Et. du chef de sa ft«ime Jeanne de Vigiere, ûlle de feu Gilbert 
Vigier et d'Aelis Minet. Trois près, diverses pièces de terre, cens et tail- 
les : Moulins, 1443, 1432. (r. 434, p. 279 ; r. 464, p. 3.) 

PESCHIN (Pierre du), Chev. Chat. t. s. de Monifan ; pré, cens, rentes 
et une part dans le boisd'.Aumont, par. de Fluriet : Chantelle, Murât, 
1432. [r. 458, p. 183; r. 460, p. 328.) 

PESCHIN (Louis du , écuyer d'écurie du Duc de Bom-bon. T. s. de Mo- 
rillon, b lui échue par success. : Bourb .- Lancy , 1491. (r. 466, p. 174.) 

PESQUE (Jean de), Dara. Trois chesauls "a Seigleroux et Rouvoy ; ens. 
le bois de Luys, 2 arpens de pré, une vigne et un chesal ou bordelage te- 
nu de lui : Germigny, 1310, 1337. (r. 46o, p. 231, 333.) 



PET 103 

PÉSSAGNE, a«ssi Pesseifçnc (Anl. de). Cher, Professe à lui faite par 
le duc de Bourbon, dans le cas où celui-ci acheleroil ki principauté do la 
Morée, de lui en céder la dixième (tarti«; 1321. Mandement du Roi au 
même pour le tonlraiiulre à payer (>00 liv. à Maliaul, C'«*w de Valois : 
1339. (r. 1358. p. 563; r. 1377, p. i821.) 

PESSU ^Renée), va de Jean Hemull, S' de la Menfnirc. F. s. du Ples- 
sis-RabauIt, par. de Tallu : Fartenai. 1T0<». (r. i3C.. p. 338.) 

PESTEIL (Jean de), écuyer, lils de Ja({ues de Pesteil, ««cHyer, et de 
Françoise du Monleil, tille de Gerare tlu niantei. S' de Serre. Ghll. t. s. 
du Monteil et Tussicr, par. S' Martin sous Toumemire. Riovi. IC(J!> ad 
1684. (r. 499, p. 120 ; r. 50i, p. 8 ; r. 303, d. 301 — .Anioinetie de 
Pesleil,sa fille, v« de Claude de Montai, écuyer, Sg. de Salvagna<î. F. s. 
de Teissieres, par. de même nom ; elle iransi^je avec son fr»'>re Ja(jnes de 
Pesteil, écuyer, au sujet dudom. noble de Monteil, et de la MoiiUigne-du- 
Freyssinet, par. S' Martin de Valois sous Tournerai re, et ée S» Priest : Au; 
n7/iiC, Si f/our. 1669, 1700. (r. 50G, p. 27, 38, 277.) 

PESTEIL (Claude de\ écuyer. elN. Langeny, sa f*. T. s. de Toume- 
niire. à 3 l. d Aurillac : Riam, 1669. (r. 499, p. 309.) 

PESTEIS (François de), écuyer, à cause de Françoise de Rardet, sa f*. - 
Chat. t. s. de la Veyssière, espar. d'Aly, d'Escourailles et de Brageac en 
la seg. de S» Clirislôplie : Rium, 1669. (r. 499, p. 327.) 

PESTEL (Aymon dej.Cbev. Chat. t. s, de Varozay, tenu immédiatem' de 
Bertrand de la Tour et de Gui, son tib, Chev., et qn'il reportera désor- 
mais direclem' au Duc d Auv. ; 1 iCO. r. 171, p. 122.) 

PESTEL (Rigaod de), écuyer. Bon de Saberri. Moitié ilu oh:'kt. de Ville- 
cher, justice h. m. etb. : Auv.. 1501. (r. 470, p. 162.) 

PETETOT (Jean), ma. Dime de Greuzier-le-Vieil, par. id. : Vichy, 
1726. (r. 480,p. 1Î4.) 

PETIDE (Nicolas), élu au pays de Bourbon. Vente d'uue maison sise à 
MwUns ; 1496. [f. 1374, p. 2339. 

PETIT ^Jean), fils de Jean Petit. Hôtel, dom., grange, vacherie, appel- 
le téuem' dYsabelle Prémoyne : Moulins; 1396. (r. 455, p. 99.) Non 

noble. 

PETIT (Archimbaut) . Cens et tailles en laclrâlell. de Chateroche ; 1143. 
{r. 467, p. 282.) Non noble. 

PETIT (Christophe), écuyer. Tour ancienne, assise à la Grimaudiere : 
Mireheau, 1444. [r. 331, p. 27.) 

PETIT (Phil.), dilTaupin, écuyer, S^ d'Arably. Cens, tailles et autres 
dev. en la par. de la Nocle : Bourb.-Lamy, 1519. {V. 483, pi 39.) 

PETIT (Magdel.). Dame de Bouneuil, \* d'Et. de Chabenat, introduc- 
teur des amhass. el princes étranger.-.. Terre et vicomte de Savigny, Hur- 
ry et le Preau, acq. le 6 Juin 1644 sur Gilbert da Chabannes, Chev., €'• 
de PioMssac, fils unique de Jaques de Chalwunes, et de Charlotte deCha- 
zeron : Bourges, 1680. 1687. (r. 445, p. 6H, 316.) 

PETIT vGilberl), de Chaligny-la-Guierche, lient, des maréchaux de 
France, el Marie-A»ne Goullard, sou ép., héritière de feue Elisabeth Mb- 
ihaure, sa mère. F. :;, des Ruelles et la Rivouere, par. de Poigne : Secon-' 
digmj, 1699. (r. 436. p. 321.) 

PETIT (Aubin), vigneron, pour Marguer. Pouporittif, sa^, v«dePior1W 

13 



m PEU 

de la Croix. Trois arpens de vigne en la par. de Reuilly : Issoadun, 1705, 
1708. (r. 448, jj. 106, 184.) 

PETIT (Alexis-Henri), Chev., Mi^ de la Guierche, pour son fils hérit. de 
feue Anne Chateigner, sa mère, et de Louis Chaleigner, Chev., C* de S' 
Georges, son gd oncle maternel. T. s. de Gd Vau, par. de Ponthume : 
Chatellereaut ; ens. la seg. de Chanée : Maubergeon, 1718. (r. 438, p. 
373 et suiv.) 

PETIT-CHET (Jaques de), md, fils de Jaques Petil-Chet, et de Philib. 
Petrot, celle-ci donataire de Magdel. La Combe, sa mère. Maison à Lyon ; 
1726, 1733. (r. 498,p. 24, 81.) 

PETIT-JEAN (Guill.,fils de), de Lucey. Maison au-dessus du temple de 
Broyé, et diverses parties de terre es par. S* Symphorien, Mermeigneset 
de Charmois: Beaujeii, 1310. (r. 489, p. 310.) 

PETIT-JEAN (Jean), paroiss, de Jaligny etHuguete, sa f«. Terres, cens, 
ttailles et quatrième partie de la dîme de Garrel ; Chaveroche, 1374, 1398. 
(r. 467, p. 320 ; r. 468, p. 347.) Non noble.) 

PETIT-JEAN (Pierre), garde du scel de la Chancellerie de Jaligny, 
Rentes, cens et tailles en la par. de Tresail : Cliaveroche, 1378, 1398. 
(r. 468, p. 103, 216.) 

PETIT-JEAN (Pierre), d'Auzy, écuyer, Sg. du Lac près de Marcigny- 
lez-Nonains, et Ysabeau de la Creuse, sa f^, fille de Robert de la Creuse, 
écuyer. Douzième partie de la g^e dîme de Marci, cens, tailles et autres 
dev. es par. de Thiel et de Cindré : Chaveroche, Moulins, Pougny, 
1455. (r. 454, p. 132 ; r. 455, p. 131 ; r. 468, p. 107.) 

PETIT-JEAN (Ant.), av. en pari. T. s. du Petit-Coulombier, par. de 
Gipez: Bourb., 1703. (r. 496, p. 110.) 

PETIT-JEAN (Jaques), md, pour Françoise Bernard, saf^. F. s.deVil- 
lebaut, par. d'.4utry : Souvigny, 1713, 1717; veuf, 1722. (r. 477, p. 98, 
556; r. 478, p. 268.) 

PETIT-JEAN (Gilbert), et Gilbert des Cloux, pour Jeanne et Marie Mi- 
got, leurs f"^^. Partie du fief de la Motte-Villieu, par. dud. lieu : Hérisson, 
1728. (r. 480, p. 61.) 

PETIT-PIED (Charles), écuyer. S' dOuzilly. t. s. de Laage-Courbe-Jar- 
ret: Montmorillon, 1671. (r. 433, p. 92.) 

PETIT-REGNAL'LT (Sanson), paroiss. d'Aillon près Nevers, pour Ysa- 
beau Burele, sa f«. Six arpens de bois, et trois sesterées de terre, par. de 
Mornav et de Cenquoins : Bourbon., 1393. (r. 464, p. 247.) 

PETIT-RUYLLON (Zacharie du). Tènent, dom. et dr. du Petit-Ruyl- 
lon, près celui du Gd-Ruyllon : Forez, 1334. (r. 490, p. 281.) 

PETRA (Astorgede), Sg. dud. lieu, au dioc. de Mende. Chat., t. s. de 
la Garde et de Chaudes-aigues : Forez, 1274, 1325. (r. 1358, p. 478, et 
suiv.) 

PETROSE (.\ruaud de), Dam., etAhelide, son ép. Maison, mote, dom. 
et mouv. d Olerie, es par. de Dorât et de Thiern; 1334. (r. 471, _p. 4, 5.) 

PEULLE (André du), écuyer. Diverses parties de terres, prés, bois et 
rentes, es par. de Neugli et Hasigny : Aynay, Germigny, 1449, (r. 466, 
p. 4.) 

PEULLE (Louis de), écuyer. F. s. de Peulle et des Singles, al. San- 
gles : Germigny, 1486, 1506. (r. 452,p. 120 ; r. 466,p. 61 : r. 484, p. 77.) 



PEY IM 

PEULLE (Gilbert de), écuver. T. s. de Freigne : Bourbon. ^ 1305. (r. 
433, p. 167.) 

PELLTRE (Louis-François If), Chcv., Sg. de l'uylarré, neveu eihéril., 
du côté maternel, de Claude Cotlereau, Cliev., Sg. de lu Bedou«re. Cliâ- 
tell., t. s. de S' Antoine du Rocher: Tours, 1696. Sa veuve Marguer- 
Françoise Benoise, comme mère de Louis le Peultre, leur lils unique ; 
idem: 1"03. [r. 42j. p. 61. 103.) 

PEYNICHON (Joseph), proc du Roi en la vice-sénéch. de la Marche, et 
Anne Nigon, sa f'' F. s. des vill. de Bains et autres, par. S' Affairti, et dî- 
mes inféodées : 1669. — François Feynichon, proc. du Roi en le maréchaus- 
sée de Gueret. Fiefs des Bains, par. de Bruxières, et justice de Chal-Cloup; 
1724: (rueret. (r. 474. p. 138 , t. 481. p. 38.) 

PEYRAT (Etienne et Hélie du) laboureurs, frères. l'arUo de terre 
en la par. de Rouelle, relev. du C'« li'AngouL, 1490. (r. 1403, p. 
345.) j^ 

PEYRAT (Raymond de), S'' de Jugeais, écuyer, Sg. de Velhan. comme 
ép. de Magdel. du Boys, lillo de feu François du Boys, résidant en son 
chàl. de Bontat, par. S' lllide. Justice h. m. et b. sur divers vill. en la 
la par. S'Servier: Aurillac, 1G99. (r. «06, p. 29.) 

PEYRE (Ant. la), pour les hérit. de feu Ant. la Peyre, son oncle. Dom., 
cens, rentes au vill. de la Peyre, tenus en lief franc, hom. de main et de 
bouche : ^«i\ 1310. (r. 471, p. 147.) 

PEYRERIE (Petronille) fait des legs à sa par. de Cognac, à Jean Do- 
het, son fils, de l'Ordre des FF. Mineurs, etlaisse le surplus desasuccess. 
àses autres enfans : AngoiUêtne, 1394. (r. 1403, p, 338.) 

PEYRERY (Pierre), vend sa portion de droit sur le port Saunier deCo- 
ynac à Berthélemy de Ferrière; 1398. (r. 1403, p. 379.) 

PEYRET (Guiol), Dam. Garenne et isle contiguë à Ciiantelle le Vieux ; 
partie de bois, dime et rentes : Gannat, 1397. (r. 457 bis, p. 100.) *• 

PEYRET (Pierre), de Brueues, hérit. d'Ant. Pelisson, son cousin ger- 
main. F. s. de Ruistiéres : Partenui, 1700. {r. 436, p. 384.) 

PEYREY, aussi Paray (Pierre de), autrem* de Bord, al. Bout, Dam. 
Rentes et tailles sur divers tènemens, par. de Besson: Souvigntfy 1336, 
1393. (r. 467, p. 179, 190.; 

PEYRONDALLE (Jean de). Le fief de Pradel, par. S» Silvain de Belle- 
garde : H.-Marclie, 1669. (r. 474, p. 263.) 

PEYROSE (Hugues de la), Dam. Le mas delà Polpenat et dr. en dép., 
au mandem' delà Roche ; 1309. — Hugues de la Peyrose, Chev., pour 
Valence, son ép., tille de feu Guill. Sanci de Channonat, Dam. Dîme, 
cens et rentes en la par. S^ Bonet, relev. de Rochefort; l.'J52 : Forez. 
(r. 469,p. 6;r. 494, p. 30.) 

PEYROUX, aussi Peroux (François du), écuver. F. s. du Peroux : Mar- 
che, lo06.(r. 432, p. 197.) 

PEYROUX (Gilbert du), écuyer, fils d'Annet-Gilberl du Peyroux, écuyer. 
T. s. de S' Hilaire, par. id., Elect. de Gannat : Riom, 1669. — Gaspard 
du Peyroux, Chev., capil. au rég. de Normandie, son fils; Idem; 1683. 
(r. 499, p. 522 ; r. 303, p. 342.) 

PEYROUX (Claude du), écuyer. T. s. des E.scures, par. S' Didier Bit- 
ly, 1697. — Ant. du Peyroux, écuyer, son tils ; Idem; ens. les fiefs da 



106 PHI 

Mescliers, de la Rivière et de Plignière; 1717, 1724. (r. 476, p. 7i ; r. 
477, p. 403; r. 478, p. 507.) 

PEYROUX (Jean du), écuyer. F. s. de Laspouze, par. de la Scelle- 
sous-Gouzon : Montluçon, 1717. (r. 477, p. 338.) 

PEYROUX (Gilberte du), écuyer, à cause de Jeanne du Peyroux, son 
ép., fille de feu François du Peyroux, écuyer. Fief du Pujaux, es par. de 
Lussat etThioUet: Montluçon, 1700. — Leurs enfans François du Pey- 
roux, écuyer, ses frères et sœurs; Idem; 1717. [r. 476, p. 2 ; r. 477, 
p. 276.) 

PEYROUX (Bernard), de la Basise. T. s. de Monneroux. par. de Clugnac 
et de Jaleches ; Gueret, 1720. (r. 478, p. llo.) ' 

PEYROUX (Louis du), Chev., Sg. de Jardon, fils de feu Silvain du Pey- 
roux, écuyer, et de Marie du Puy. Moitié du f. et seg. de S' Fargol, par. 
id,: Montluçon, 1723; ens. la t. et seg. de Manechal. al. desManeches, 
par. S' Hilaire, Elect. de Gannat : Riom, 172S. (r. 478, p. 390; r. 510, 
p. 29.) 

PEYROUZE, Perrouze, Perouze, Perôzio, (Jean du), Chev., Sg. de 
Cornacy, al. Cornassat. Rente sur un mas assis au Teil : ens. le mas appel. 
Gd Champ sous Brialle : Verneuii ; comme aussi la terre et seg. de Vil- 
lelobier, par. S' Bonit : Murât, 1375. (r. 460, p. 161.) — Jean du Per- 
rouze, écuyer, Sg. de Cornassat. Hôtels et seg. de Champraudon al. Clier- 
raudon en Verneuii, et de Longeville, al. Longeval en Murât; 1443. — 
Gilbert de Perrouze; Idem; 1506. (r. 452, p. 134; r. 458, p. 131.) 

PEYRUSSE (Alvineys de), abbesse de Graneyrac, ordre de S'^ Claire, 
dioc. de Rodés. Possessions en Auvergne; 1490. [r. 470, p. 151.) 

PEYTIERS (Guill. de). Dam., époux de Luce, fille de feu Guill., Sg. de 
Beldinar, de Bello pransu. Dam. Chat, de Cornillon, et ce qu'il tient en 
celui de S' Germain de Laval : Forez, 1294. {r. 492, p. 177.) 

PHELIPEAUX (Anne, aussi Jeanne), v« de Jean Bouthillier, Chev., Sg. 
de Chavigny, ministre d'Etat, gouverneur d'Antibes et du chat, de Vin- 
cennes, tille et pi-incipale héritière de feu Jean Phelipeaux, secret, du Roi. 
Terres et chatell. d'Argy, du Buisson et de Fenières, a/.Favières, par. de 
Chariuzay : Loches, Tours, 1662, 1667. (r. 356, p. 99 ; r. 357, p. 5i, 
52; r. 461, p. 25, 26.) — Jérôme Phelipeaux, Chev., C'^ de Pontchar- 
train, secret. d'Etat, prévôt et M* des cérémonies des Ordres du Roi. T. 
« s. de Melleran en la baron, de Melle; 1712. (r. 425, p. 41.) 

' PHILIAS (Ant.), fils de Guill. Philias. T. s. de la Garde, par. deCyac, 
baron, de Hermant : Riom, 1669. (r. 499, p. 289.) 

PHILIBERT ((^ther.), v« de Charles du (ias, écuyer. Rente noble du 
Goulas, par S' Genis : Lyon, 1722. (r. 497, p. 159.) 

PHILIBERT (Melchior), écuyer, fils de Louis Philibert secret, du Roi, 
et de dame Vialis Ghàt., t. s. de Chamousset, dîme et rentes nobles, par. 
St« Agathe et Violay : Lyon, 1731. (r. 498, p. 58.) 

PHILIBERT (Jean-François), écuyer. Ch:\t. t. s. de Fontanez, acq. de 
Gaspard Camus, Chev., Sg. de Chavagnieu : Forez, 736. (r. 497, p. 249.) 

PHILIPPES (Marie), v^ d'Etienne de Chamborant, Chev., Sg. de Puy- 
laurent et autres lieux. F. s. de laClavière : Marche, 1669. (r. 474, p. 301.). 

PHILIPPES (Béranger), écuyer, B°n de Riet-ris, secret, du Roi Haute, m. 
et b. j. en la par. S' Sauvier, acq. de Françoise de Lingodais, v^ de Clau* 



PIC ifï 

de des Rigaui, Chev., Sg. des Bosses : Issouduti. 17iO. (r. 450, p. 109.) 

PHILIPPE (Jean), de la CLarlomiie, écuyer, S^;. de NancUs. Droite de 
lodsel ventes, d'échanges et hunoriliques eu la par. de Chassuis : La Ro- 
chelle, lliS. (r. 441, p. 46.) 

PHILIPPUN, aussi Phellipon (Léonard). Fief d Issoudun et 3/3 décelai 
delà Cour, en la cbatell. de Cbenerailles : Marche, 16(i9, 1684. (r. 474, 
p. 126. 499.) 

PHILIPPuN (Jean), proc. du Roi au Dép^^l de Cusset, dioc. de Germ. 
Fief de Pr.'-'^io, par. id,: Bourboii.. 17i9. (r. 479, p 53.) 

PHILLIPPOT (Catheline), v« de Jean Alenant, dit Esmouel, tutrice de 
Pierre Aleoant, leur tils. H6tel à Bessou ; les bois de Jarris et de la Bro- 
ce; don»., censeï tailles: Befay,M4trat.Souvigny,l'i97. (r. 467, p. 106.) 

PIA^ (François), S' de l'AumAne. Fief de la Dallerie : Monmorillon, 
1671. (r. 433, p. 90.) 

PIARES (Claude), l'une des Dames ordinaires de la Reine, v« de Fran- 
çois de la Touche, Chev. de l'Ordre. T. s. de la Crouzillières : Plessis- 
lez-Tours, 1590. (r. 3ol, p. 76.) 

PICARD .Raoul), écuyer. F. s. de Guinefole : Fontemrj-le-C^. 1687. 
— Henri Picard, écuyer, Sg. de la Touche-Mouraiill, agissant par Franrois- 
Gabriel Grimouard, écuver. Sg. de la Loge. Même f. etseg. deGuinefollc; 
1704. (r. 435, p. 205 ;"r. 437, p. 91.) 

PICARD (Jaques), boucher. Trois élaux en la boucherie des terreaux : 
Lyon, 1715. ,r. 496, p. -238.) 

PICARD (Ant.), chatellain de Pierrefile, av. on pari., et Ant., S' de la 
Tour, comme héritiers doGUberte Preveraud. F. s. de Pulay, par.deGil- 
\y : Moulins, 1717. — Gaspard Picard, écuyer, Sf^ de Chambon, major 
des gendarmes du Roi, comme tuteur des eufaus dud. Ant. Picard. Moi- 
tié du mèmef. et seg. de Putay ; 17-25 (r. 477, p. 427 ; r. 479, p. 76.) 

PICAUT (Joseph), écuyer, lils de Louis Picault, écuyer. Fief de Hurry, 
par. de Savigny : Bourges, 1670. (r. 445, p. 143.) 

PlCn\RD Nicolas), Sr de Bourracheries. F. s. du Pasty : Fontenay-le- 
C*, 1677. — Nicolas Pichard, son tils aîné, lient crim.de Fontenay ; idem, 
1680. (r. 43.0, p. 67, 103.) 

PICHES (Louise de), \^ d" Urbain-François de Menot, Chev., Cw de Tur- 
billv, mère de François-Henri de Menot. T. s. de Bresteau : Mans, 1 680. 
(r."410,p. 48.) 

PICHON (Etienne) m« savetier, et son gendre Balthasard Maroys, mari 
de Françoise Pichon ; Sulpice Farine, m* bourelier, à cause d'autre Fran- 
çoise Pichon, sa f*. Vigne au clos Bouniou, par. S' Oulchard, tenue à foi 
et boni, du Roi : Bourges, 1670, 1672. (r. 444, p. 55 ; r. 445, p. 135.) 

PICUON (François), écuver. F. s. de Magesi : .Xaiutes, 1708. (r. 431», 
p. 36.) 

PICHONNET Jean), et sa f* Anne Chevalier. Fief de B<'aufrand, al. 
Bosfranc, par. S» André delà Souterane, tenu du roi à hom. lige : Mon- 
nioriUon, 1698. — Jean Pichounet, leur lils ; Idem; 1716. (r. 436, p. 
210; r. 438, p. 53.) 

PICOT (Jaques), chan. de Belle^^arde. Deux fiefs appel, l'un de Gerys, 
l'autre des Boumis, par. S' Sébastien de Bejlegarde : II.-Marche, 1669. 
(r. 474, p. 308.) 



198 PIE 

PIDOUX (Claude), écuyer, Sr de Nesde, capil. au rég. de Poitou/fils 
de Charles Pidoux, écuyer. T. s. duChaillou: Lusignan, 1663. (r. 433, 
p. 256.) 

PIDOUX (Joseph), écuyer. T. s. de Malaguet, par. deMignet : Mauber- 

geon, 1669 ad 1716. (r. 433, p. 188 ; r. 437, p. 116 ; r. 438, p. 160.) 

PIDOUX (Marguer.), v^ de Pierre de Brilhac, écuyer, S»" du Parc. Fiefs 

des Ardilloux, la Tousche, et métairie de Boisvert : Civray, 1678. (r. 435, 

p. 71.) 

PIDOUX (René), écuyer. Fief el maison noble du Verger : Chatelleraut, 
1681. (r. 435, j). 108; r. 438,p. 263.) 

PIDOUX (François), écuyer, proc. du Roi au présid. de Poitiers. Fief 
et métairie de la Fuye-Champannoise : Vouvant, 1700. (r. 436, p. 351.) 
PIE (André), md à Lyon. Fief noble el métairie de la petite grange de 
Villenoë, par. de Chouday : Issoudmi, 1695. (r. 457, p. 178, 193.) 

PIEDOUANT (Phil.). Herbergement de l'.Appeutis-Relion, par. S' Ni- 
colas, près d'Angers; 1402. — Jean de Piedouant, écuyer; Idem; 1434. 
(r. 337, p. 89 ; r. 340, p. 36 ; r. 341, p. 3.) 

PIEDOUANT (Jean de), Sg. dud. lieu. Gaignerie de la Doucinière, par. 
de Regnaudière : Montfaucon, 1447. (r. 333, p. 12.) 

PIENNES (Anne-Elisab. de). T. s. de Chat. -Vert et de Beaujardin, par. 
de Paray-sous-Brialle, et du Louzet : Billy, 1728. (r. 481, p. 17.) 

PIERRE (Perrin de la). Dam., pour Ysabelle de Ginaye, Damoiselle. 
Tailles et autres dev. sur les tènemens sis en la par. de Grissay : Boiirb.- 
Lancy, 1344. (r. 466, p. 237.) 

PIERRE (Guill. de la), de Petra, Chev. Maison et seg. de Villenete ; 
dora., bois, garennes, dîme, pêche, cens, tailles et corvées, es par. de 
Teneul, Cerilly et l'Ourour ; ens. la dîme de la Chassegne, acq. de Guill. 
Gabard, Dam.; présent, Phil. de la Pierre, Dam. : Ainay, La Bruyère, 
1377, 1389. {r. 462, p. 306 ; r. 463, p. 32 ; r. 464, p. 244.) 

PIERRE (Jean), dit Naudon, et son neveu Hugues Pierre, fils d'autre 
Jean Pierre, et de Marguer. Merelles. Maisons, dom. et seg. es par. de 
Barday,IngrandeetdeStMartiu de Charenton : Ainay -le-Chastel, Bourb., 
1411,1443. (r. 462, p. 275, 300, 316, 338; r. 463, p. 175.) Non 
nobles. 

PIERRE (Marguer. de la), Damoiselle, v^ de Jaques d'Aigleres, écuyer, 
pour elle et leurs enfans Gilbert, Jaques, Pierre, Laurent et Jeanne. Hôtel, 
t. s. de Villecheureux : Ainay, La Bruyère, Bourb., 1453. (r. 462, p. 
356.) 

PIERRE (Jean), écuyer, Sg. B'>n de Pierrefort et de Ganges, hérit. 
univ. de feu Louis Pierre, son père, et de Blanche Severac, son aveulie 
paternelle. Procès entre lui et le comte de Dampierre, Sg. d'Arpajon; 
1495. (r. 1357, p. 318.) 

PIERRE (Pierre), écuyer, Sg. de Frasnay, très, de France. F. s. de 
Merlay-la-Perrière et de Neufvy-le-Barrois, par. de Fleury-sur-Loire et 
deNeufvy leBarrois : Bourb., Moulins, 1723, 1725. (r.478,p. 462; r 
480, p. 26.) 

PIERRE (Jean), écuyer, Sg. de Saint Cy, très, de Fr., pour sa f« Marie 
Vauvrillc, fille de feu Jean Vauvrille, écuyer, très, de France. F. s. de 
l'Estoille et dlmeen dép. par, d'Iseurc: Moulins, 1725. — Jean-Jaques 



PIE 199 

Pierre, écuyer, Sg. de S' Cy, tri's. de France ; Idem , ens. les l. et «cg. 
dOrvalelel de Maltlièrc, par S' Pourrain. Et. coinnie ht^ril. de Gilbert 
de Very, écuycr. T. s. de la Ibrre il la Salle, par de Chàl., sur- Allier : 
Bessay. liourb.. Moulins, 17i8 nd 1737. (r. 479, p. 9, 74 ; r 480, p. 
i; r. 4Hi,p. I7i, iw.) 

PlERKE-imiNE (Marguer. de). v« de Gcofroy de Lauiaiio. Sg. de Co- 
landcUe et autres lieux. Fief de l'Estaiig, par. de la Cliaussade : Aubuuon^ 
1684. (r. 474. p. 53i.) 

PIERREFITE (llugouin de), Petra (icta, I>ain. T. s. et h. j au-des<(ou.s 
du chat, de S« Habuud : Fuirz, li74. — Hu-ucs de Pierretilt-, Chev. ; 
Idem; 121K). (r. 492. p. 116; r.493, p. 18G.) 

PIEKHEFORT (Guirbert, S^. de . fiis de fou Guill. de l'ierrefort, «i do 
Dame Sobirance, majeur de iO ans, recon. tenir .son cliiil. t. s. de l'ier- 
reforldu monastère de St Flour, ordre de Cluny, dioc. de Germent; 
lase. 1259. (r. 471, p. 132.) 

PIERREFORT (Ballba^ard-Eyral de), la Roue. Chev., lils de Gaspard 
de la Roue, Chev., par son proc. Etienne de la Roche-Monleix, éeuver, 
Sg. de la Cosle. T. s. de la Roue, Montpelou.\ et de la Chaut, par. S' An- 
thesmo et autres : Elect. d'Issoire, iU84. (r. 503, p. iii, 530.) 

PIERREPERTUIS (Gautier de), écuyer. pour Marguer. sa lille. Partie de 
vignes, prés, bois, rentes et menus ceus : Ilubant, 1351. (r. 470, p.ll43.) 

PIERREPONT (Lorin de), et Ja^uete, sa f». tille de leu Simonin Berti- 
ne, de Moulins. Métairie dWriseules, bois du Latay, dîmes, élaiij;, mou- 
lin, tailles, cens et rentes espar, de Coulandon, Ourou\ et autres : Ikray, 
BcUeperche, 1375. (r. 4G5, p. 131.) 

PIERREPONT (Pierre de), écuyer. Tailles, cens et rentes percepl. es 
par. de Lucenay-sur-AUier, de Tbolon, Isoure et autres: Belleperdie, 
Moulins, 1443. (r. 454, p. 13.) 

PIERREPONT (GuiU. de), écuyer, pour lui et Heliou, son frère. Chat, 
fort d'Arisolles, dom., dime et mouv. ; bois, étang, garenne du Lactay ; 
justice h. m. et b. de la Vallée, es par. de l'Ouroux, Livry, Neuville, 
Vaucollemain et Besson : Belleperche. Bourb., Moulins, Secondigny, 
1453. (r. 454, p. 324 ; r. 465, p. 98, 219 ; r. 4G7, p. 2C0.) 

PIERREPONT (Ant. de), écuyer, M»' des logis du Roi, par son proc. 
Gilbert de Chanteie^ écuyer, Sg. de la Cbeze, M'^ d'hôtel ordin. de la 
Duch. de Bourbon. T. s. de la Mothe d'ArizoUes et de S' Martin des 
Lav : Moulins, 1506. (r. kbi p. 195.) 

PIERREPONT (Edouard de), écuyer, fils de Gilbert de Pierreponl, el 
r»n lies Chevaux-lé^iers de la garde du Roi. F. s. de Baleyne, la Grange, 
i.'t Eucenay-sur-.AIlier , Belleperclie : et, du chef de Caih. de Roiheforl, 
sonép., lelief elseg. du Vergier, par. deFlorel .Chavroche, 1718. (r. 
478. p. 10.) 

PIERRES (Charles), écuyer. S' de Bellefontaine. Dtme de Chaze-sur- 
Argoé : Angers, 1582. (r. 375, p. unique.) 

PIERRON (feu Françttis). Ses enfans, pr leur tuteur Michel Arnaud. 
Fief de Montelly, par. de S* Anradoux : Marche, 1084. (r. 474. p. 552.) 

PIERRON (Aunet), notaire. F. s. de Fourille, par. de Louchy, aeq. 
d'Ant. Chomel, Sg. de .MouUjuoquier, lient. eulElect. de Moulins : Ver- 
neuil, 1718, 1722. (r. 477, p. 637 , r. 478, p. 266.) 



PIERRY (AiH.). Maison et jardin à la Guillofière : Lyon, 1720. (r. 497, 
p. 19, H9.) 

PIET (Pierre), S*" de S' Surin. Droits d'échanges honorifiques en la par. 
S' Surin-lez-Chat.-Neul : Cogmc, i723. (r. 440, p. 69.) 

PIFFAUT (Jean), paroiss. de Brenay, pour Cather., sa f«. Terres, prés 
et rentes, par. de Melliers et de Gipsi : Bourbon., 1366. (r. 464, p. 104.) 

PIFFAUT (Gilbert), paroiss. de Bresnay, poijr Dauphine de Presle, sa 
f^. Cens percept. au terroir de Monestay : Verneuil, 1443, (r. 459, p. 
177.) Non noble, et la qualité d'écuyer raturée au texte. 

PIGEON (Françoise le), ve de Deijis Bailly, proc. au présid. de Bour- 
ges. Fief et métairie de Vallueau, par. de Bouy : Mehwisur-Y.y 1704. 
(r. 448, p. 23, 129.) 

PIGNARDY (Nicolas), tireur d'or. Maison h Lyon; 1676. (r. 493, p. 42.) 

PIGNAUDEAU, al. Pinaudeau (Colin), pour Jeanne Belete,sa fe. Pièces 
de terre au ter. de la Soueliere : Mirebeau, 1450. {r. 332, p. 27.) 

PIGNIATELLI DE BEAUFORT (Guill.-Mariinet), • ancien mestre de 
camp des armées du Roi d'Espagne. Maison, t. s. de Montgay, par. de 
Fontaine en iranc-Lyonnois ; 1730. {r. 498, p. 56 ; r. 810, p. 9.) 

PIGNOT (Pierre), Sr de Fauriile, élu en l'Elect. d'Issoudun, et Marie 
Margueritat, son ép., donataire de Claude de Bize, sa tante. Partie de dt- 
me en la par. S'e Lizaigne ; 3e partie de celles de la par. S' Baudelle, et 
une pièce déterre appel, les Sablons : Issoudun, Vierzon, 1714 ad 1722. 
(r. 449, p. 150, 205; r. 430, p. 60, 97, 101.) 

PIGNY (Charles), écuyer, Sg. de Villenienart, près Mehun-s. -Y., et no- 
ble Marie Chambotin, sa f«, achètent la 8^ partie de la t. et seg. de Ma- 
rieres eu Berry, ayant appartenu a Jean Chambotin, archid. de Bourges; 
1502. (r. 1339, p. 611.) 

PIGOT (Jaques), voiturier par terre, dem. au faub. de Bourges, pour 
sa f^ Françoise Vérin, v^ de Florent loibault, aussi voiturier. Veherie et 
Vicomte de Dun-le-Roi, avec les dr. en dép. (c'est-à-dire d'amendes, 
de jaugeage, mesurage, aunages, etc.); 1689. (r. 447, p. 17, 74.) 

PILE (Pierre de), aide de gobelet du Roi, par cession de son beau pè- 
re Adrien Braneau Fief de Bodé près Amboise ; 1666. {r. 357, p. 119.) 

PILET (Jean), de Baigneux, pour Cather. de Villain, sa f^. Trois parts 
de la mole et garenne de Rés, terres et vignes : Belleperche, 1404. (r. 
465, p. 147.) 

PILLEMY (Jean). Sr de Pied-Girard, bourg. d'Issoudun. Dîme d'Avail- 
les, par. Si Cyr : Issoudun, 1670. {r. 443, p. 69.) 

PILLET (Jeanin), fils de l'eu Gervaise Pillei. Habergemeut de la Pille- 
ticrc : Chdt.-du-Loir, 1341. (r. 344, p. 85. j 

PILLÛIS (Renée de), f^ de Christophe de Vallée. Voy. Vallée. 

PILLON (Pierre), ancien garde du scel du Chàtellet de Paris, donataire 
d'Anne le Brun, héritière de François le Long, écuyer, autorisée par son 
mari Pierre Boucherolle, S"" de la Chenaye. Douzième partie du f. et seg. 
de Fougis, par. de Thionne : Moulins, 1728. (/•, 479, p. 88.) 

PILLOT (François). Moitié des terres de la Salle et de la Beraudiere : 
Montfaucon, 1450. (r. 333, p. 37.) 

PIN (Ysabelle du), de Pinu, v^ de Guill. Forneaux. Hôtel de Fretitz et 
dép. ; eus. plusieurs tèneujens : Chaveroche, 1323. (r. 467, p. 296.) 



PIN 501 

PIN (Jean du), Cliev. T. s. d'Eslrée ; «as. son b6iH de Fonicnille. cens 
et l;iiJles es par. du Piu, de Couloiiyes et autres : Moulins. 1348. (r. 
ASi. p. 28.) 

PIN (Adoline Dame du), Damoiselle. MaLsou du Pin, de Pignu; ierrt- 
ge et redev. qu'elle partage aviu; (mill. de Laries Dam., Guard de Bornac 
et Jean des Forges. Cbev. : Moulins, 13%0. (r 454, p. M.) 

PIN (Frau^ois du), écuyer, S' de la BtTlUomiiert' . Maison, l. seg. de 
la Gueriuiere et Courge : Lusignan, 1603, 1660. — René du Pin, Chev., 
sonlils; Iilcm; 1687 Uf/171(5. (r. 4;{3, ;;. ISi, i48 ; r. 43i, p. 93; r. 
436, p. iH)4 ; r. 436, p. iMi.r. 138, p. 32.) 

PIN (Guy du), D"» de Larr^.-, (ils de feu Fran<,nis du Pin, Sg. de la 
Coste. T. s. du Valdouon, et le lief de Fav : Sonnais, 1669. (r. 388, p. 
82.) 

PIN (Pierre), S' de la Cbaniée. Dîme de Chirat en la par. de Voussat : 
Chantrllc, lODS. (r. 470. p. 61.)— Pierre Pin, cens, au présid. de Mou- 
lins. Dîmes des Allots et meuiis cens, par. de Voussal : Chiintelle, 1724. 
(r. t7«, p. 506.) 

PIN (Marie du), la Freraaudiere. F. s. de Puy-Felix, par. S» Maurice de 
Gençay: Civray. 1715. (r. 437, p. 271.) 

PIN iClaude du), écuyer, secret, du Roi, et fermier gén. Chàlell., l. s. 
de CliHDouceau : Amboise, 1734, 1742. (r. 426, p. 68; r. 427, p. 49.) 

PIN (Susane), v" de Jean-Gilbert Renaudel, bourg.. S' du Gachat. 
Fief de Saillers, par, de Brynsai : Verneuil, 1736. (r. -481, p. llii.) 

PIiNART (Claude), secret, d'état, lient du cbef de sa fo Françoise de 
la Marcbe, les fiefs de Maudan et de la Varenne : Cluit .-du-Loir , 1586. 
(r. 353, p. 22.) 

PINART (Jeanne), douairière de Guullaiue. Baronnie etcbàtell. deBlac- 
■loa et deCbemelier : SauniU,r, 1596. (r. 351, p. 1.) 

PLNAUDEAU (Pierre). Herbergemeut de Cheruez : Mirebeau, 1364 
(r. 330, p. 55.) 

PINAULD (Quentin), Chev., Sg. de la Joubretiere. Fiefs de la Molhe-S' 
Sulpice et de Darabin-Barabiniere : Vouvant, 1699 ad 1722. (r. 436, p. 
217; r. 438, p. 196, 197, 473.) 

PINÇON, ai. Pinsson (Geneviève), v« de Louis Guignon, Chev,, Sg. du 
Boisveure, capit au rég. de Languedoc, lille et hérit. de Louis Pinçon, 
écuyer, Si" de la Coudre. Parties de bois, dîmes et terres es par. de Vas- 
selay et de St Pierre-le-Guillard : fiottrges, 1722. (r. 480, p. 96, 96.) 
Voy. Pinsson. 

PINEAU (Pierre), ra** a Gueret, pour sa f» Gabrielle Cornette. F. s. de 
Montperroux, par. S' Victor: Marche, 1669. — Benoft-Nioolas Piueau, 
écuyer; Idem; 1717. (r. 474. p. 184, 616 : r. 477, p. 301.) 

PINE.AU (Annet). notaire il Gueret, pour lui et Phil. Cornette, v« de 
François Faure. Fief et métairie de Murât, par. S* Léger ; Marché;, 1669. 
(r. 474, p. 219.) 

PINEAU (Marc-Henri), écuyer. T. s. de Nieuil. près la Rochelle; 1688. 
— Marguer. Pineau, v» de Chai-les do Poisson, S' de Linieroille; Idem; 
1717. (r. 433, p. 218 ; r. 439, p. 51 ; r 442, p. 37.) 

PINEAU (Fraiu;ois), proc. au baill. de Mebuu, pour sa 1* Marguer. Pre- 
)io&t ; ens. Jean Prévost, m<l tanneur, et François, soa frère eafans de 



902 PIN 

Jean Prévost. Maison appel, la G^e Maison, p. es la porte Barbarin à Me- 
hun-sur-Y ; ens. une partie des dîmes de la par. S** Lizaigne^ appel, les 
dîmes du pressoir de l'archevôque : Issoudun, 1704 ad 1717. (r. 448, p. 
86; r. 449, p. 23, o9, 31-2-.) 

PINEAU (Jaques), Chev., cons. au pari, de Paris, Sg. de Viennav. Ba- 
ronnie de Lucé, et seg. dePreuillé -.Chat. -du- Loir, 1719. (r. 4-25, p. 20.) 
PINET (Girin de). Dam. Cens et rentes aux maudemensde Montpelleu 
et de la Rota; Robert de Pinet, Dam., son fils. Tènement del Praele, 
maisons, dom. cens et rentes aux mandemens de Bellegarde et de S' Ro- 
man du Puy: Forez, 1317 ad 1333. (r. 491, p. 33 ; r. 492, p. 135. 
178. 253 ;V. 1401, p. 1107.) 

PINET (Macé). Fief du Chatelier en la par. de Varennes; ens. une mai- 
son au chat, de Loches; 1319. (r. 432, p. 33.) 

PINET (François du), écuyer, fils de feu Pierre du Pinet, écuyer, et 
d'Antoinette d'Apchier du Bouchât. Maison noble appel, de Ferrât, et 
dép,, par S» Priest, Elect. de Brioude ; ens. le chat, et dom. noble Preys- 
sat, par. de Vialle : Riom, 1669. {r. 499, p. 636 ; r. 302, p. 11.) 

PINET (Joseph), av. en pari. T. j. et seg. de Montigny aux Amonges, 
par. id.: S^Pierre-le-Moust., 1700. (r. 476, p. 26.) 

PINETTE (Jeanne), v^ de Jaques Gasset, écuyer, S^ de Lizy, prem. 
présid' en l'Elect. de Bourges, comme hérit. de sa mère Marie Sarrazin, 
ve de Gabriel Pinette, écuyer, et fille de Vincent Sarrazin, aussi présidt 
en l'Elect. de Bourges. F. s. de Vernusse, par. de Vignou-sous-Baran- 
jon: Mehun-sur-Y., 1673 ad 1686. (r. 443, p. 233 , r. 446, p. 21, et 
suiv.) 

PINETTE (Louis), présid» en l'Elect. d'issoudun. Dîme en la par. de 
S» Aubin : Issoadan, 1676. (r. 443, p. 266.) 

PINETTE (Françoise), v^ de Jean Crochereau. Rentes sur les maisons 
et héritages du vill. de Montbaltruie, par. de Vigou : Issoudun, 1720. (r. 
430, p. 83.) 

PINEY [Géofroide), Dam. Maison de Marleu, dom. et mouv. près le chat, 
de Montbrisson, aux vill. des Planches, d'Essertines et d'Escotay : Forez, 
1322. (r. 492, p. 6.) 

PINEY (Jeanette de), fille de feu Jean de Piney, f« de Guigon de la 
Chaucer. Vente d un moulin et étang en la par. S' Médard : Forez, 1386. 
(r. 1396, p. 303.) 

PlNGRÉ (François de), Sg. de Farivilliers, Gravelle, etc, cons. au G<i 
Conseil, et Cather. Pépin, son ép., donnent à lOrdre de S» Jean de Dieu 
de la Charité, établi en France, les terres de Gayelte, Montoldre et Es- 
chalettes, avec j. h. m. et b. : Billy, 1696. (r. 487, p. 182.) 

PINLOT (Guill.), notaire. Cens et un pré appel, le Pré- de la Ville : 
Billy, 1503. r. 432, p. 90.) 

PINNETON (Jean). Fief de la Faye, par. de Chavanat; Marche, 1684. 
(r. 474, p. 412.) 
PINOT (Jacob), Chev. Vov. Pyniot, d'après sa signature. 
PINSSON (Louis), écuyer, Sg. de la Coudre, fils de François Pinsson, 
professeur en droit a l'Université de Bourges, et de Marie Bengy. Partie 
de ladlme appel, la Dîme de la D^l^ de Breuil, et des bois des Percherois, 
par. deVasselay; 1663 ad. 1674. — Pierre Pinsson, Sr de Beugnoa, 



PIT 903 

son frère. Terres h Beugnon, par. S» Pierre-le-Ouillard ; 1675 : Bourges. 
(r. 444, p. 37 ; r. 445, p. 1.16, 246, 384. 387.) 

PIOCHE (Jean), Cliev. Maison forle, l. s. de Cindré, Cindriaci, par. 
de même nom ; autres dom., bois, dîmes, h. j. el arr. liefs, acq. de Pierre 
de Cusse^ni, Chev. ; 1364 ad 1410. — Philib. Pioche, écuyer; Idem; 
ens. un moulin sur la riv. de Besbre; 1443, 1452; Chnveroclie. (r. 465, 
p. 185; r. 467, p. 261, 308; r. 468, p. 18. J 

PIOCHE (Phil. el Antoine), éi-uyers, frères. Maison forle, l. s. d'Osnay 
et arr. tiefs: Chtit-Chinon, 1442. (r. 469,p. 151.1 

PIOT (Etiei-ne . mJ. Maison à Lijon; 1715. (r. 406, p. 222 ) 

PIQl EIGNE l'^iill. de), Chev Herber^ement et partie des apparte- 
nances de la Roche-Rigaull : iondun, 1319. (r. 432, p. 41.) 

PIRON (Marie-Susanne), v« de Jaques de la Grange, licut. civil et crim. 
au baill. de Montegut, comme liérit. univ. de Mathieu Piron, proc. du Roi 
au dépOt de seU à Monteigut. Dinie en la par. dud. lieu ; Munit, 1722. 
(r. 478, p. 239.) 

PISEIS. Voy. Pizeis. 

PISSONNET (J. B. de), écuyer. Sg. de Bellefond, commiss. de la ma- 
rine, k cause de Marie Duval, sa P'. F. s. de S' Georges: Xaintes, 1717, 
1727. (r. 439, p. 101 ; r. 441. p. 47.) 

PIT (Claude du), tuteur dAnne du Pit, tille de feu Ant. du Pit. T. s. 
de Rocheroux; Marche, 1669. (r. 474, p. 19.) 

PITART (François de), écuyer, fils de François. T. s. de Chardonneux, 
al. Chardonneaulx : Chdt.-du-Loir, 1603, 1607. — Gabriel de Pitart, 
écuyer, sou fils unique: Idem ; 1667. (r. 352, p. 147; 7'. 353, p. 76; r. 
357" p. 18,19: r. 430, p. 6.) 

PITAUD (Claude), m<J. Dime inféodée appel, le Quarteron de Maleville, 
al. le Carteron de Malerel : H, Marche, 1669. (r. 474, p. 165.) — Gil- 
bert Pitault, m<l à Chenerailles ; Idem, par. de Peyrat ; 1684. (r. 474., 
p. 502.) 

PITAULT (Jean), cons. du Roi, châtelain de Chenerailles. Fief du Pei- 
roux, par. de Chenerailles, en la chàtell. de Gueret : H. Marche, 1669. 
— Claude Pila'jd. son fils, par son tuteur Claude de Perpirol, S"" d Estier- 
gues: Idem; 1684. [r. 471, p. 168; r. 474, p. 384.) 

PITAULT rEtienne), laboureur, fils de Biaise Pitault. Pré appel. Chasle- 
lain, par. S' Svmphoren : Dun-le-Roi, 1671. \r. 444, p. 34 ; r. 445,p. 
173.) 

PITAULT (Calher). ve de François Mcaulme. F. s. de la Troudière; h. 
m. et b. j., par. S» Georges : Felletin, 1684. (r. 474, p. 567.) 

PITOIS, aussi Pytois, Pittois (Jean), Dam. Haule just. en la terre delà 
Faye: Moulins, 13i0. (r. 454, p. 164.) 

PITOIS (Jean), Dam., Sg. de Montholon au dioc. d'Autuu, pour Ysa- 
beUe d'Yssaulois, son ép. Terres, rentes el tailles à Croset ; présent, Hu- 
gues de Masoncle, Dam. : Chaveroclie, 1496. [r. 468, p. 83.) 

PITOYS (Jean), écuyer. Hôtel de la Creuse, par. de Thiel : cens, rentes 
el tailles ; présent, Jean Eschivaignes, écuyer : Chaveroche, Moulins, 
1449. (r. 434. p. 70; r. 468, p. 126.) 

PITTERDIERE, al. Piverdière (Gilbert de la), Chev., Sg. de Richelieu, 
comme tuteur de Gilbert-Anne de la Pitlerdière, son fils, et de feuo Frau- 



t04 PU 

çoise de Mioraandre. Fiefs de Guinon, Vileret et Farjaud, es par. de S' 
Quentin, Nouaille et S' Herier : Marche, 1669. — Giibert-Annet de la 
Piverdière, éeuyer. Fief de Guimont, par. S' Quentin ens. celui de Lage, 
par. de Faux, en la chatell. de Felletin : Marche, 1684. (r. 473, p. 7 ; 
r. 474, p. 496.) 

PIZEIS (Agnès de), v" de Guigon Vaignard,Chev. Maison, terres, vignes, 
es par. de Fleury, d'Eschirolles et autres : Beaujeu, 1326. (r. 48S, p. 88.) 

PISEYS (Henri de). Dam. Maison, forte d'Arcisses, dora., bois et seg. 
en la par. d'Ouronx, de Oratorio. Et, comme tuteur de Jean, Jeanette 
etMarguer., enfans de feu Antoine de Nantlion, Dam. Sg. de Crusellios. 
Maison forte de Pisey : Beaujeu, 1374 ad 1402. (r. 485,p.21, 1H, 118, 
127.) 

PIZET (Silvain), md à VierZ07i. Maison aud. lieu; 1668. — Pierre Pi- 
zel, voiturier; Idem; 1689. (r. 44o, _p. 5; r. Ul, p. 16.) 

PIZY (Hugues de), doyen de l'Egl. primatiale de Lyon, donne a Louis, 
Sire de Beaujeu, son chat, et châteU, de Cenne, avec une maison sise à 
Villefranche, réservé l'usufr.; 1273. {r. 1390, p, 406.) 

PLACE (Jeanne delà), v^ de Phil. des Gouttes, éeuyer, S' de la Sale, 
tutrice de leurs enfans. Manoir, dom., bois et rente noble de laSalle, par. 
d'Izeron: Lyonnais, 1686, 1688. {r. 493, p. 133.) 

PLACEUETA (Antonie), de Magneu, v« de Bran de Placenet, vend à 
l'hôpital de Montbrisson divers cens assis au territ. de Gd Veces; 1239. 
(r. 1402, jj. 1418.) 

PLACOT (Jean), de Montaure, de Monte aureo, fils de feu Robert Pla- 
cot. Partie de dîme en la par. de chatell. de Murât; 1333. (r. 461. p. 
22, 31 . — Pierre Placot, de Montor. Cens a Moutet et Lochy : Vermuil, 
1367. (r. 460, p. 215.) Non nobles. 

PLAIGNE (Alexandre de la). Terre et chatell. de Tauye, par lui acq. le 
5 septembre 1683 : Mans, 1687 ; et saisie sur lui en 1697. (r.421,p. 47.) 

PLAIGNE (Léonard de). Fief de Virol, par. S' Chabrais : Chcneraille, 
i726. (r. 481,;). 64.) 

PLAIGNES (Jaques de), éeuyer, fille de feu François Plaignes, éeuyer. 
Ghâl. t. s. de Plaignes, par. S'^ Eulalie, S^ Bonnet et autres, en la seg. 
de S* Christophe ; et une montagne appel, de la Borye, par. S' Priest ; 
1669 ad 1685. — Pierre de Plaignes, Cl»ev , son fils ; Idem; 1722. (r. 
499, p. 476 ; r. 502, p. 143 ; r. 303, p. 298 ; r. 504, p. 48 ; r. 807, p. 
248, 252.) 

PLAIN (Marsal, aussi Marcel du) , md . Quatrième partie d'une dîme en 
la par. de Mazirat; 1458. — Pierre duPlain, licentiéèslois, Jean et Clau- 
de, enfans dud. Marcel, décédé ; Idem; 1469 : Montluçon. (r. 461, p. 
142, 188.) Non nobles. , 

PLAIS (Guill. du), Dom., bois dîme, terrage, cens et tailles en la par. 
de Neuvis; Moulins, 1300. (r. 454, p. 292.) Non noble. 

PLAIS, al. Plex (Hugues du), Dam. Partie du bois de Rozerol, cens et 
rentes, es par. de Barbayret, Estroussat et Bayât : Chantelle Verneuil, 
1337. (r. 458, p. 310.) 

PLANCES (Robert de), Dam. Tènement, cens et rentes en la par. 
.Pin: Moulins, 1393. (r. 434, p. 39.) 

PLANCHE (Jean et Durand de la), cousius-germains. Tailles c«ns et 



PLE «M 

renies en U par. «ie Noiresuble, au mandemeut de Cenierie : Portz, 
1410, (r. 494, p. 104.) 

PLANCHE (Gilbert de la^. F. s. «le Fonlenille, par de BelloTane: 
CktUlteUif..iH7, nu. — Ren«i de U Plancbe, iou lils; Id^-m ; 1737. (r. 
477, p. 362 ; r. 478, p. i53 ; r. 481, p. 133.) 

PLANCHE (Marjiuer. de la^, donauire de MO •ecoml mari, feu Jaqoes 
Durand. Fief de Baubounlais, par. de la Féline : Vernfuil. I73li. (r. 481, 
p. 113.) 

PLANCHETES (Gaspard des), écuyer. T. s. de Joux, par. de Bar ; Cko- 
veroche, l50(j. (r. 451, p. 146.) 

PLANTAhE iCliarlcbi, do Kabanson, lieut. au réjj. du Roi, cavalerie, 
pour Cailler. Badin de S' Lien, sod 6p. F. s. de S' Martin, par. S' Gemo- 
le-Puy: tiiUii. 1717; usufruitier du même tief ; t7ii (r. 477, p. t>08 ; 
r. 478. p. i71.) 

PLANTAYS (Cailler, du), t« d'Aul. Clerand.aut, Chev., Chambel. du 
Duc d Anjou. Repil. d hom. pour la l. el seg de Monlreveau : Angers, 
1476. (f. 1343, p. o9.) 

PL.\.NTENAY (Pierre). Sergeuterie fayée en la prévôté de Montargis ; 
1463. r. 432. p. 178.' 

PLANTIS (Cli:irl«ilte du), duLaminau, t" de Charles Von gués, Chev. 
T. s. de Sepurel.- I.tisigtian. 1683. — Pierre du Plantis, Chev., B«"> du 
Landre»u, obalellain des Herbiers etc. Herberpemens des Malpicres et de 
la Roderie : Civray, 1688. (r 435, p. 125, 2ii. 293.) 

PLAS (Isabelle, \* d Aniblard do), aulrem» d Ausplas, Dam. Dtme appel. 
deJac, par. de Cbapdes : Gannat^ 13-26. (r. iST bis, p. Il6.) 

PLATIERE, aussi Plasliere (Pbilib. de la), Cliev., Sg. des Bordes, 
Chumbell. du Duc de Bourbon. T. s. de Lichy en Nivernois : Chdt.-Chi~ 
non, 1488. Et, pour Y.sabeau, tutrice de Jean de Fontenay, sonflls: ens. 
.Amaury de Fonlonay, Chev. T. ». de Fontenay : Germigny, 1495. (r. 
470, p. 121 : r. 484. p. 8i.) Le même déclare que I acijuis. par lui feue 
faite de Jean, C**^ de lEsiral. d'une somme de 25 llorins d or, due k ce- 
lui-ci comme lils et hérit. de feu Jean de lEsiral, à cause du douaire de 
Marthe de l'Eslral, Ci"*" de Ilsle-Jourdain en la Sénéch. de Toulouse, 
a eu lieu avec les deniers de la Duch. de Bourbonnois- 15U3. (r. 1371, 
p. 2106.) 

PLATIERE ^Gilbert de la), Sj;. des Bordes, cens, de la Duch. de Bour- 
bon. F. s. de Dimplv : Moulins. Son liom. reçu par Gaultier de Perusse, 
Sg. d Escars ; 1504. r. 452, p. 332.) 

PLATIERE (Gaspard de la), Chev. T. s. de Torcy el de Baulon : Mou- 
lins. 1717. (r. 477, p. 454.) 

PLAYS (Gratien de), k cause de Magdel. Bernard, sa f«. Fief de Ros- 
nav, par. de Negruo : Atnboi^, 15â3. (r. 43î, p. 8t.) 

PLKNY, Pleiy, Pleray (Guiot), Darc. Maison de la Noie, dom., dtme, 
Champarl, bois, garenne, cens el tailles, par. d'Oroer et de Lucenay- 
sur-Allier: BeUtpercke, 1300. (r. 465, p 128.) 

PLESSE (GuiU. dul. Cher, et Marguer. de Villebeon, son ép. d Bn« 
part; Phil. d« la Chastre, écuyer, e« Alips du Plesse, son ép., s.i-ur dud. 
Chev. Echange entre eux de dom. el se;;, .-itué!, es chàlell. de Courlenay 
et de Châl.-Laudoo ; 1366. (r. 1365. p. 83; r. i3o8, p. 569.) 



90<r PLE 

PLÂIZEIZ (Jean du). Dam., à cause d'Alix, sa fe, fille de feu Aimery 
d^Oreour, Dam. Dom., bois et hommes taillables : Germigny, 1307. (r. 
466, p. 34.) 

PLESSEIZ (Berthomer), pour Reise, sa(^, fille de feu Hubert duBeaul. 
Dom. et mouv. eu la par. de Varoz : Germigny. 1307. {r. 466, p. 56.) 
iV». Plesseiz, Plex, Plessis sont des noms de site. 

PLESSEIZ (Géofroy du). Habergem' du Plesseiz-Bachelemet eu la cha- 
tell. de Maiet; 1317. — Jean du Plesseis. Fiefs de Leujubaudière et delà 
Crocherie; 1342 : Chdt.-du-Loir. (r. 344, p. 67, 68.) 

PLESSEYS (Guillemete du), ve de Jean du Chastel, pour elle et Pierre 
leur fils. Hôtel, t. s. du Chasteau, es par. de Cozon et d'Aubigny ; autres 
dom. et dev. en la par. de Livry : Bourbon., 1350. (r. 464, p. 414. 

PLESSEYS (Jean du), écuyer, pour sa f« Jeanne Guyner, fille de feu 
Jean Guyner. Partie de la seg. de Layre-l'Evêque, en la seg.de Harpedè- 
ne; Roche-sur-Oyon, 1374. (r. 333, p. 78.) 

PLESSEIS (Guill. du), secret., garde du sceau de Jean, Duc de Berri et 
d'Auv., C'e de Poitou. Dom., bois dîmes, cens et rentes ; eus. Thospice 
de la Roche, au vill. d'Orcenete : Nonmtte, 1402. (r, 471, p. 66.) 

PLESSEYS (Jean du). Hôtel du Plesseys-le-Mosine et dép., par, de la 
Croix de Bleré : Amboise, 1407. (r. 432, p. 95.) 

PLESSEIS, aussi Plessiz (Jaques du), Chev., Sg. dud. lieu. T. s. de la 
Chapponière, al. Chapperonnière, el de Bouzille ; eus, celle de Fretiz, al. 
Fretin; le dom. de Grenade en la par. de Faillet ; et encore la t. et s. de 
la Bourgongnère, al. Bourgoignière, par. de Bousalle, relev. immédiat, 
du prieuré, de S* Florent-le-Vieux, et en arr. fiefs du duché d'Anjou, avec 
congé de sou Suzerain d'en fortifier la maison : Chdt.-Ceaux, al. Champ- 
toceaux, 1446 ad 1468. (r. 332, p. 106, 107 ; r. 341, p. 134,144,145; 
r. 1342,/bL13, 35.) 

PLESSEYS (Jean du), dit le Bègue, écuyer des écuries du Dncà' Anjou. 
Dr. d'usage eu la forêt de Bareille pour sa maison et métairie de la Gran- 
ge ; 1452. (r. 1341, /'oi. 142.) 

PLESSEIS (Jean du), écuyer, Sg. dud. lieu, de la Chapperonnière de 
Bouzille et de la Bourgonierie, tient de Chdt.-Ceaux, son fief et seg. de 
Fretin; 1476. (r. 332, p. 118.) 

PLESSIS (Jean du), écuyer, tient du Roi la moitié de l'hôtel et seg. de 
la Seginne : Montfaucon, 1502. (r. 332, p. 57.) 

PLESSIS (Jeanne du), Dame de la Bourgonnière, S' Mesmin et de la 
Barrotière, v"^ de Jean d'Assigny, Chev. de l'Ordre, capit. de 50 h. d'ar- 
mes, tutrice de Judith, Iciu- fille unique. Baronnie de Montejean : Angers, 
1575. (r. 351, p. 5.) 

PLESSIS (Charles du), Chev., l^r écuyer du Roi, S"^ de Liencourt, C»» 
deBeaumont-sur-Oise, à cause de Dame Antoinette de Pons, Mi»* deGui- 
cherville, son ép., héritière de Jacqueline de Montigny ; Charlotte desUr- 
sins, f^ d'Eustache de Contlans, Chev. ; Pons de Pons, Chev., fils de 
Chai-les; André d'Oraison, Chev., B°n de Rivarot en Normandie ; Fran- 
çois Savary, ambassadeur à la Porte, tous héritiers de lad. Jaqueline de 
Montigny. Hommage de la terre etchateU. de Montfort-le-Rotrou : Maine, 
1599. Le même, lieut. gén. en la ville et chat, de Metz. Même t. et seg. 
de Monlfort-le-Rotrou : Mans, 1606. (r. 332, p. 46, 175.) 



POI i(n 

PLESSIS (Charles du), Chev. des Ordres, i^ écuyer du Roi, gouver- 
neur et lieut. gén. de la ville, prévôté et vitomlé de Paris, Sg. de Lian- 
court, B^n de Gallardou ete. ViconUé, t. s. de Breteau, acq. d'Lrbain de 
Laval, Chev, des Ordres, M^»' de France, Sg. de Buis-Dauphin : Mans, 
16i9. (r. 355, p. 105.) 

PLESSEYS (Roger du), M'« de Liancourl. C'^' de la Roche-Guion, de 
Beaumoul-sur-Oise, etc. Le M»' de Moutfort-le-Roirou : Mans, 1630. r. 
354, p. 25.) Rel. de lui : Charles de Cliahaniay, séaéch. du .Maine, époux 
de Jaquetine du Bueil; Pierre de la Cioupillaire, ép. de Marguer. deThi- 
bergeau; Jaques de Lanl'ernac, S'' de Villiers, ép. d'Anne de Guvot; Ca- 
tlier. de Longueval, v^ de Jean de Beauuiauoir, B"" de Tucé ; René de 
Maillé, Sg. de Benebard : Pierre de Monlnioreucy, Sg. de Loresse, Che- 
valiers. — Jaques Carou ; René Deraux : Pierre Tahureau ; Jean de Mon- 
tibier; Nicolas duThieslin, écuyers, et une multitude d'autres non ipiali- 
fiés, possessionnés dans le Maine. 

PLESSIS (Armand-Jean du), Duc de Richelieu. Baronnie et pairie de la 
Ferté-Beruard : les chalell. de S' Cassien et seg. de Baussay ; Muus, 1(363. 
(r. 356, p. 70.) 

PLESSIS-CHATILLON (Jaques du), Chev.. M'^dud. lieu, C" de Chat.- 
Meillant, et Jeanne-Marie de Fradel de S' Août, sou ép. F. s. de Fraignau : 
Vouvant, 1701. (r. 436, j>. 390.) 

PLESSIS (Louis-François- Armand du), Duc de Richelieu, à présent 
(1716j détenu à la Bastille, principal hérit. d'Anne Marguer. d'Acignv, et 
aussi hérit. substitué du léu Card. Duc de Richelieu, son gd oncle. Terre 
et chatell. de Cheuais, par. de Clussay : Lusigiian; de Bouillé-Ménard : 
Anyers ; ens. les chatell. d'Hieres et de Brouage : Xaintes, 171G, 1729. 
\r.Ài6, p. 51 ; r. 430, p. 390; r. 138. p. 128; r. 439,;y. 121.) 

PLOYSl (Michel de), écuyer, lieut. du capit. de la ville et chat. d'Arras, 
possesseur depuis 3 ans et plus de la t. et seg. de Duisant en Artois, est 
reçu par le Roi, opposant à la prise de possession de celte terre, par 
Jeanne de Bourbon; 1489. ^r. 1398, p. 691.) Il sagit de contiscalion an- 
térieure par droit de guerre. 

PODEVIGNE (Raymond de), élu en l'Elect. de S' Flour, fils de Jean 
Podevigne. Montagne appelée Chabestras, avec moyenne just. par. S' 
Yriez : Marat, 1669 ad 1686. (499, p. 73; 502, p. 76 ; r. 303, p. 7; r. 
504, p. 95.) 

PODEVIGNE (Charles de), de Graodval, écuyer, très, de France. T. s. 
de Begub, Boussadol, etc., par. de Vabres et de S' Georges : Elect. de S' 
Flour, 1717. (r. 507, p. 222.) 

PuEZ (Alouetde). Herbergement de Poez : Mirebeau, l'iiG. (r. 331, 
p. 34.) 

POGE (Ant.), bourg. Petite reute noble en la par. d'Ampuy : Lyon, 
1099. (r. 496, p. 133.) 

PUG L'ES (Pierre de), de Fontenay, Chec, promet d'jndemniser Agnès 
de Bourbon des sommes au.\quclles elle s'étoit engagée pour lui ; 1208. (r. 
1369, p. 1639.) 

POIDEVIN (Pierre de), Vidcl. Herbergement de la Poydevinicre, tenu 
de Thibaut de S'« Flaine : Rodie-Sur-Oyon, 1353. (r. 333, p. 105; r. 
344, p. 119.) 



20Ô POI 

POIGLES (Thomaset) vend à la léproserie de Mondon diverses pièces 
de terre situées aux enviions de Montbrisson; 130i. (r. iOi,p. 14*0,^ 
POIGNAN (Calher.), f« de François de la Cour. Métairie delà Signiere, 
par. de Secoyidigny ; 1697. (r. 436, p. 109.} 

POIGNANT (Pierre), cons.au pari, de Paris. Hante justice d'Asse : Mans, 
1498. (r. 438 bis, p. 15.) 

POIGNANT (Jean), écuyer, prévôt principal de la maréchaussée du 
Berri. F. s, du Mont; et pour Magdel. Garcin, saf^, fille d" André Garcin; 
partie du fief de Vouzeron : Melun-sur-Y., 1702, 1711. (r. 448, J>.37: 
r. 449, j). 84.) 

POILEPARNAIE (Guill. de). Dam., fils de feu Jean de Poileparnaie, 
Chev. Cbât. t. s. de Poileparnaie : Beaujeu, 4266. {r. 489, p. 333.) 

POILLY(Jean de). P. j. et dr.de chasse sur saterre enlachâtell. d'Oese: 
Cluii-du-Loir, 1342. (r. 344,;). 10,87.) 

POILLV (Jean). Maison de Vercherie, jardin, terres, prés, courant d'eau, 
etc. à Maignac : Forez, 1347. (r. 1402, p. 4354.) 

POILLY (Etienne de), bourg, de Cbarlieu, et Lucienne, sa fe, fille de 
feu Pierre Appensat, de S* Baldomer. Dom.^ cens et corvées à Balbigny : 
Forez, 1333. (r. 493, p. 30.) 

POINÇON (Jean). Parties de vigne, bois, cens et rentes ; ens. une ser- 
genterie fayée : Amboise. 1440. (r. 432,/>. 103.) 

POINGNANT (Jean), drapier, et Mariote Audoyne, sa f«, vendent à la 
£tesse d'Angoul. leur droit au port Saunier de CognûC ; 1461. (r. 1404, 
p. 207.) 

POINTET (Guionet), fils de Guionet Pointet, Dam. Maison, grange, cle. 
au village de S' Germain, par. de Chastel-de-Henur : Verneuil, 1300. (r. 
460, p. 269.). 

POINTET (Gilbert), écuyer. Hom. de tout ce qu'il tient en la châtell. de 
Yerfieuil ; 1 506 . (r . 453 , p . 1 38 . ) 

POIRIN (Jaques de), écuyer. S' de Mialkl, par saisie sot François de 
Poirin, écuyer, son frère, avoue la t. et seg. de Triniolles, par. de Champs : 
Riom, 1669. (r. 499, p. 491.) Voy. Poucyrin. 

POIS (Jeanne de), ve de Raoul de Lauoay, Chev., Sg. de FoUeville, Mor- 
villers etc. T. s. de la Aarelle, acq. du Duc de Bourbon, et à lui revendue 
la même année ; 1521. [r. 1362, j). 1090.) 

POISAT (François du), bourg, de Lyon. Maison forte de la Sarra, à 
S^ Genis-Laval, consistant en chat, flanqué de 3 touruelles et autres bâ- 
timeas, jardin, vigne, bois; ens. une rente noble: Lyon, 1729. (V- 
498, p. 37.) 

POISSON (Hugues), écuyer, chan. de l'église de Glermont. Maison 
noble et rentes Je S' Gênez, par. id. : Riom, 1669. (r. 499, p. 313 ; r. 
502, p. 60.) 

POISSON (Charles), Chev. très, de France, fils de Jean Poisson, aussi 
très, de France. T. s. de Mardognc, par. de Lempde ; ens. celle de Cis- 
ternes : Riom, 16ê9 ad 1683. (r. 499, p. 334, 806 ; r. 503, p. 92.) 

POISSON (Jean), écuyer. Chat. t. s. de S'^ Geneviève : Riom; 1669; 
et partie de celle de Lempde : Clemi., 1716. (r. 499, y, 554 ; r. 307, 
p. 150.) 
POISSON (Paul-Etienne), coos. en la cour des aides de Cienu.-Fer., 



POI K» 

fils d'Eiienne, présid' en la même Cour. T. s. de Cormede, p«r. iU. 
Riom. 1684. (r. S03, p. 218.) 

POISSON (Etienne'», éouyer. T. s. de Durlol ; eus. la dîme de Jou, par. 
deChapdes el de S' Cirgtïès : Riom, 1716. (r. 307, p. 29.) 

POISSON (Charles), seul et unique hérit, de sa mère Mar^'uer. Pi- 
neau, v^ de Charles Poisson, S' de Lioieraille, héritière de Jean (lobert, 
écuyer, sieur de Nieuil, son père. F. s. de Nieuil : Lu Rochelle, 1735. (r. 
442, p. 45.) 

POISSONNET (.Agnès, fille de feu Guiot), écuyer, \* de Jean Meroi- 
ches, cruyer, pour Jeanne leur tille. Dom., cens, tailles et un arr. fief 
tenu d'elle par Jean de Meroiches, le jeune, écuyer : Jlubant, 1352. (r. 
470, p. lil.l 

POISSONS (Pointet de), écuyer, pour Conlcsse de Paluz, sa f*. Moitié 
de la dîme de Dompierre, terres et cens au mému lieu: Ilabant, 1336. 
(r. 470, p. 138.) 

POISSONS (Ysabellede). Moulin ii Raunon, al. Rainioii: Cfuil.-Chinon, 
1338. (r. !380. p. 3258, 3268.) 

POISSONS (Jean de), écuver. Maison de Poissons, terres et mouv. en 
.lép. : Chdt.-Chinon, 13oL (r. 460. p. -218.) 

POISSONS (Jean de), fils de feu Me Hugues de Poissons, Dam. Moitié 
d une maison sise à Poissons, qu'il partage avec Jeannette, sa sœur ; dom. 
justice h. m. et b.. cens, et droits sur la dîme d'Alleu, et le bois de lu 
Tournelle-Cfta7.-C/i»HOH, 1355, 1357. (r. 4G9,p. 190, 191.) 

POISSONS (Jean de), pour sa ^ Phil. de Vervoisy. Quatrième partie de 
la g*!* et petite justice de Bernev, cens et autres redev. : Chdt.-Chinon, 
1396. (r. 469, p. 164.) 

POISSONS (Guiîl. de), écuyer. Maison, t. s. de Poissons; ens. la moitié 
de la terre du Pout S' Didier et -de celle de Prenay, par. de Chigny, de 
Chaloniont et autres : Chdt.-Chinon, 1396. (r. 469, p. 182.) 

POISSONS (Guiot de), écuyer. Maison de Poissons et celles des feus 
F'ierre de Poissons, écuyer, el de Guiot du Chas ; dom., serfs, h. j. etc. : 
Chdt.-Chinon, 1143. (r. 470, p. 91.) Voy. Poussain. 

P01TANT(Caiher.),ve de Gabriel Chopy." Fief d'Essuis, par. S' Pardoux 
lez Cavre: Marche, 1726. (r. 181, p. 75.) 

POITEVIN (Huguet). Valet. T. s. deMondon: Mirebeau, 1329. — Hu- 
guet Poytevin, Valet. Herbergement de la Taunoire : Mirebeau, 1386, (r. 
329. p. 13: r. 331, p. 21, 22.) 

POICTEVIN (Ylhier), écuyer, et Marie Giepée, saf*. Herbergement du 
Mas et de Lage-Malecoronne : Marche, 1506. (r. 452, p. 333.) 

POITEVIN (Jeanne), >•« de François le Mort, ul. Moret, pâtissier. Maison 
à Vierzon. nommée les 3 Rois: 1689. (r. 447, p. 35, 59.) 

POITIERS (Ademar de), fils du C«- de Valentinois, recon. avoir reçu 
pour la dot de son ép. Sibille, fille de llumbert, Sire de Beaujeu, 2000 liv. 
Vien.; 1245. (r. 1366, p. 1481.) 

POITIERS (Guill. de), Pictavia, Chev., B"" de Fain, de Fainho et de 
Beaudiner. Maison, dom.. bois, moulin el seg. à la Fayele el autres lieux, 
dont partie reçue en dot à l'occasion de son mariage avec Sibille, fille de 
feu Bertrand de Sollempniaco ; 1322; eus. les chat, de Cornillou et de 
S» Germain-Layal, YalliSj et partie de la terre de Ferreol, comme aussi 

14. 



tout ce qu'il tient au mandement de S' Just-en-Ghavalel ; 1336 : Forez. 

(r. 491 ,p. 159 ; r. 492, p. 136 ; r. 494, p. 44.) 
POITIERS (Beatrix de), baronne de Baudiner, al. Beldinar, 'BeUipran- 

dil. de Fain et de Cruceol, et son fils le sire de Cruceol. Moitié des vill., 

chat, et mandemens de Coruillon et de S* Germain-Laval : Forez, 1343. 

(r. 490,p.5, 6.) 

POITIERS (Louis de), C'^ de Valenlinois, Marguer. de Vergy, sa («, 

et Marguer. leur fille. Traité de mariage entre celle-ci et Guichard de 

Beaujeu, fils de Jeanne de Chit. -Vilain, Dame de Beaujeu; 1343. (r. 

1389, _p. 149.) 

POITIERS (Adhemar de),C'e de Valentinois et de Diois, s'accorde avec 

Richard de Beaujeu, Sg. de Perreux, Chev. , et Marguer. de Poitiers, son 

ép., sur des intérêts de famille ; 1352. (r. 1388, p. 25.) 
POITIERS (Marguer. de), fille du C'<= de Valentinois, obtientpour douaire 

les seg. dArenges etdeLay ; 1368. (r. 1389, p. 149.) 

POITIERS (Aymard de), C^^ de Valentinois et de Dyois. Testam, par 

lequel il institue son héril., Louis de Poitiers, fils d" Adhemar de Poitiers, 

son oncle ; et, a son défant, Edouard de Beaujeu; 1373. (r. 1388, p. 4.) 
POITIERS (Marguer. de). Dame de Perreux, donne a Marie de Beaujeu, 

sa fille, et Jean de Montagu, son mari, les vill. de Courcelles, de Villebeuf, 

de S' Aignan, etc., en la chatell. de Huchon; i376. (r. 1377, p. 2929.) 
POYTIER (Huguenin), autrem' Disenay, écuyer, et Marguer. dUlly, sa 

f*. Le mex et ténem' avec ses dép., qui fut à Pierre d'UUy; eus. diverses 

parties de dom. bois, garenne et cens es par. de Crisy et de Maletay : 

Bourb.-Lancy, 1387. [r. 466, p, 160,) 

POITIERS (Eléonore-Henriette de), ve de Maximilien Bleikart, Chev., 

mestre de camp d'un rég. Allemand de cavalerie. T. s. de Belin et Vaux, 
à elle échue par partage avec Armand-Gabriel de Crtix, chef du nom et 
armes de Crux,et Augélique-Marie-Eléonore Damaris Turpin de Grissé, 
son ép., seules filles et hérit. d'Eléonore de Mesgrigny, Dame de Poitiers, 
héritière en partie de Jaques de Mesgrigny, Chev., Sg. de Grissé, et 
d'Eléonore de Rochechouard, Dame de Bonnivet : Chdt.-du-Loir, 1737. 
(r. 426, p. 80.) 

POIVRE (Gilles le), m* pâtissier à Bourges, comme hérit. de sa mère 
Gabrielle Marcillault. et de Jean le Poivre son frère. Corps de logis tenu 
à foi et hom. : Bourges, 1673. — Jean le Poivre, clerc du dioc. de Bour- 
ges; Idem ; 1694. (r. 447, p. 143.) 

POLIER (Esparte de), fille d'Adzemar de Polier, par son tuteur Jean 
Belar. Le mas de Polier, cens et renies, par. de Rossi et de Raolhac: 
Cariât, 1355. (r. 473, p. 80.) 

POLIER (feu Ant.), cons. -enquêteur au présid. deGueret. Sav^ Cather. 
Couder, et Léonard PoHer, son beau-frère, aussi enquêteur au même siège 
T. s. de la Villate et de Bonnevau : Marche, 1669. (r. 473, p. 30.) 

POLIGNAC (Gilbert de), Poloygnico. Cens et rentes percept. audessus 
de Cosant , entre Valeilles et Chanat : Forez, 1333. {r.A9l;p. 211.) 

POLIGNAC (Armand, V'^de), Podompmaci, Aniciensis diocesis (Puy), 
Chev., Sg, des baron, de Randon et de Sollimpniaco: Clxât. t. s. de la 
MoteS* Paulien; ens, le péage de Collet: Auv., 1404. (r. 470, p. 23Î, 
236j r. 471,;>.78.) 



POM lu 

POLIGNAC (Jeanne de), Oamoiselle en considération de ses agréables 
services civyers la comtesse d'Augoul., mère de Charles, C* d'Angoul., 
reçoit de celui-ci l'hôtel de Tortron, assis en la chatoll. de Chat. -Neuf, 
avec 200 liv. tourn. de rente annuelle; !493, (r. 1401, p. !60,) 

POLIGNAC (Magdel. do), v« .i'Ozée Green de S« Marsault, Chev., B"" 
de Chastel-I'Aillon, par succession de Susanne Geoffroy, \« de Louis de 
Polignac, Chev., Sg. d'Argence, hérit. de Charles Geoffroy, Sg. de Dam- 
pierre. Chatell. t. s. de Danipierre en Aunis ; 1669. [r. 433, p. 133; r. 
434, p. 94.) 

POLIGNAC (Melchior de), abbé de Montel)Ourg, pour Louis-Armand, 
V*« de Polignac, M's de Chaien(;on, liis de Gaspard-Armand, V'« de Poli- 
gnac. T. s. d'Auzon, S' Paulicn et Beaumont: Riom, 1669. (r. 499, p. 
369.) Le môme Louis-Armand, Chev. des Ordres du Roi. T. s, de Rioux, 
Rochesavine et autres lieux: Brioude, Issoire, Riom, 1684. (r. 503, 
p. 392.) 

POLIGNAC (Sidoine-ApoUinaire-Scipion-Gaspard de), M'* de Chalençon, 
gouverneur de la ville du Puy en Velay, par success. de l'abbé Melchior 
de Polignac, son oncle. T. s. de S^ Paulien, Rochesavine, Rioux et autres: 
Issoire, 1699. (r. 506. p. 64.) 

POLIGNEU (Gilbert de). Censives sur le mas de la Chenal, au ressort 
de Montbrisson; 1322. (r. 493, p. 152.) 

POLLO (Jeanne-Marie), veuve de Claude Ducret, bourg, de Lyon. Fief 
appel, la Maison forte, dom., bois et renie noble en dép., par. de Vourles 
et de Millerv, à elle légué par feu Ant. Blauf, écuyer, cons. en la Cour des 
monnoyes de Lyon; 1734. (r. 498, p. 118.) 

POMARAT (Bernard), proc. doffîce de S* Martin Valnieroux, pour 
Jeanne du Bois, sa le. Rente sur le vill. de Besse ; terres et prés tenus 
en toutes ju>licc, par. S« Cirguei Riom. 1669. (r. 499, p. 539.) 

POMERÉE (GuiÙ. de la), paroiss. de Colandon, pour Agnès, son ép., 
fille de feu Jean de Sorbers, Chev. Un mas en la par. du Theil, terres, 
dîmes, prés, bois, etc. : Vernenil. 1322. (r. 400, p. 291.) 

POMEREU, ausei Pomereul (Nicolas de), écuyer, porte-manteau ordin. 
du Roi. T. s. de Dreuue, par. id.: S^ Pierre -le-M oust., 1677, 1687. 
(r. 474, p. 351, 637.) 

POMERIE (Hugonin, Guill. et Jean de la), autrem' dits Ranajon, frères. 
Ténement, dom. et dinie de Verseille en la par. de Peregni : Dilly, 1390 
ad 1410. (r. 455, p. 294, 327 ; r. 457, p. 41.) Non noble. 

POMERIE (Simonet de la). Dom. de même nom et dr. en dép., par. 
d'Agouges et de Couzon : 1410. — Pierre de la Pomerie, deni. à Bourbon, 
Maison, dom. et cens en la mCme par. d'Agouges; 1443 : Bourb. (r.464, 
p. 148,218.) Non nobles. 

POMMERIE (Guill. de), av. en pari, pour Ant. de Pommerie, curé de 
Mauriac. Cens, rentes et coutumes, justice h. m. et b., par. de Vigean, 
Elect. de S' Flour : Riom, 1684, (r. 503, p. 372 ; r. 504. p. 54.) 

POMMIERS (Jean de), écuyer, Sg. de Quissanes, obtient copie des 
aveux et dénombr. rendus par ses devanciers, et qui avoient été brûlés 
lorsque les Anglais, sortis de Cariât, vinrent incendier le châl. de Pierre- 
Buflière (en Limousin). Aveu par lui rendu de sa t. et seg. de Quintenies: 
Montluçon, 1409. (r. 491, p. 2S8, 239, 302.) 



2i2 PON 

POMPADOUR (Ant. de). T. s. du même nom, etd'Azal : Marche. 1S06. 
(r. 45-2, p. 210.) 

POMPIGNAT (irenri de), Chev. Chût, fort, t. s. de Pompigniac, en la 
baron, de Mercœur; 1482. '-r. 471, p. 183.) 

POMUAY, ou Poumay (Guill. de), aulrem' du Rivaz, écuyer. Cens et 
tailles sur divers ténemens es par. de Dorne, Lurcy et Thori-sur-Abron : 
Moulins, 1364. (r. 455, p. 105.) 

PONART (Etienne). Moitié d'un ténem' appel. Marmain, et dom. en dép., 
par. du Pin: Moulins, 1460. (r. 454, p. 333.) 

PONÇAY (Phil. de), écuyer. Droit de voirie en sa t. et seg. de Sarceau, 
par. deMaiet: Chdt.-du-Loir, 1337, 1342. (r. 344, p. 53; r. 356, 
J9. 48.) 

PONCE (Pierre), flls de Perronet Ponce, Poncii, de Charroux. Cens et 
rentes en la par, de Begnes : Rochefort, 1326. (r. 469, p. 19.) 

PONCE (Jean de), fils de feu Bartholomée de Ponce, de Mur. Cens et 
rentes en la par. S' Clément: Cariât, 1351. [r. 472, p. 149.) 

PONCENAT (Gilbert, sire de), Chev., et Ysabeau de Tuice, sa 1^. Echange 
de mouvances entre eux et Louis de Clermont, Sire de Bourbon : et aveu 
des dom., moulin, garenne, hommes taillables à Poncenat : Bourb., 1320, 
1324. (r. 1355, p. 18; r. 1360, p. 835.) - Girbert de Pontenat, Dam. 
Terres, cens, tailles, h, j. et arr. fiefs en la par. de Cernât; 1347. — Ses 
enfans Guyot, Jaquete et Alise, sous la tutelle de Jean d'Espagne, de Ys- 
pano, Sg. de Chistain, Chev., avouent le f. et s. de Molandin, par eux hé- 
rité de Perrin de Cincé, Dam. : 1358 : Billy. (r. 455, p. 304, 320.) 

PONCET (Guill.), fils de feu N. Poncet, Sg. du Til, Dam., et de feue 
Agnès de Marigny, Damoiselle ; Jean, leur fils unique émancipé par lui : 
Beaujolais, 1317. (r. 1389, jj. 364.) 

PONCET (Pierre), écuyer, très, de France. Moitié de la dîme d'Aupou 
et la Forest, es par. du Pin et de Monnestay-sur-Loire : Moulins, 1714, 
1718. {r. Util, p. 106, 150.) 

PONÇET (Gilbert), bourg., pour Cather. Laire, sa f^, et Elisabeth de 
Laire, v« de Louis-Alexis Poncet, filles de Pierre de Laire. Fief des Tun- 
nieres, par. delà Féline: Verneuil, 1736. (r. 481, p. 121.) 

PONCHON (Jean), de Venteul, fils de feu Julien Ponchon et de Marguer. 
Tartine. Partie d'une dîme au 1er. de Berberie, et une rente en argent : 
Verneuil, 1342. [r. 460, p. 164.) Non noble. 

PONS (Géofroi de), V'^ de Cariât, et Ysabelle, son ép., fille de feu Henri, 
C'*' de Rodés, Hom. par eux rendu j^ans le chat, de Mur, au Chap. de 
BnOMrf^; 1312. (r. 473, p. 104.) 

PONS (André et Petronet de), de Garrot, frères, comme hérit. d'Agnès 
de Begnes, leur mère. Rentes en la par. de Begnes ; et led. André, à cause 
d'Alise, sa f«, une rente en la par. de Geniziat : Chantelle, 13'22. (r. 458, 
p. 206, 208.) 

PONS (Régnant de), de Pontis, autrem' Boyleanl, écuyer, et son ép. 
Phil. de Villars. Maisons de Noyant et de Longeville, avec moitié de la mai- 
son, terres ctmouv. de Villars : Bourb., Mural, Souvigny, 1366. (r. 467, 
p. 155, 184.) 

PONS, Sg.de Langhat et de Brassac, Sénéchal d'Auv., s'allie avec le 
Duc de Bourbon au sujet des troubles dont la France est menacée, sans 



PON ÎI3 

néanmoins que led. Sénéchal entende s'immiscer dans la ({uerellc des mai- 
sons (le Bourgogne et d'Orléans; 1413. [r. 1355, /> lUl.) 

F*ONS (Re^nault, sire de). Cbit. l. s. de Noese, et le lief do Soulaines : 
Augers. Ii20. (r. 337, p. 9i ■ r. 333, p. 10; r. 341. p. iO.) 

PONS(l'iorre do), écuyor, et Jeanne du l're...., sa f", liaiooisclle. Dlmeri 
du l'uy et de Laval, par. de Sancet el de Luucliy : ChautfUr, Mural. 1443. 
(r. 460, p. 1">0.) Au dos : dubitatur de nobititale. ideo inquinUur. 

PONS (François de), Cliev., Sp. de Kenepout, eapit. d une Coni|i.i(;nic 
de ehcv.-lî'gers. Fiel des moulins lianuau\ d Andeloi el des four> de lloibc- 
cultre. Olaineourt et autres en la se^. de Munleclair; 1047. (r. 357, p. K4.) 

PO.NS Jean del, Chev,, lils de l»;imien de Poi's. T. s. de la T(iur-(J(i\on : 
ens. la terre de S» Hemy : Riom, i(J6i>. (r. i»!», p III.) 

PONS (Pierre), recev. des consign. à Salers ; 1669, 1672. — Pierre Pons, 
son lils; ideflt; et Anne sa (*, fdie d'Atit. Sauva^je ; 168.'>. — Ant «le P«ins, 
égalem' recev., etc.: 1723. Les doni. del Fau-Sin^^lard el de lEspiriasse, 
par. S' Bonnet el de S» Priest : Elecl de S' Flour. (r. 499, p. 249; r. 
500, p. 136; r. 503, p. 13«; r: 50«, p. 141.) 

PONS (Jean de), éctiyer, fils de l'ierre de Pons, éciiyer. Cl^t. I. s. de 
Tallande, par. de môme nom : Riutii, 1609. — Jean Anuel (Te Pons, écuyer, 
(ils de Pierre de Pons; Idem; 16H3. — Lesenfaus de celui-ci, sous la tu- 
telle d'Ant. de Pons, Chev. de Malte: Ideni, 1716. Le 1"" si^ne : Monl- 
galland de P.mk. tr. 499, p. 28i : r. 502. p. 3; r. 503, p. 344; r. 507, 
p. 125.) 

PONS (lsaae-Rei;iiaul de), Chev., M'" de Çaze, pour lui et Constante 
Foucault de S* Germain, son ép. T. s. de Fiez ; Monmorillon 1671 ; sai- 
sie sur eux, avec celle de Mareuil par leurs créanciers; 1683. [r. 433, p. 
97; r. 435, p. 123.) 

PONS Ant. del. Chev., lils de feu Jean de Pons. Cliàt., dom., dîmes et 
miiuv. delà Grange dWmbillou, par. de Banssat et de S* Remy de Char- 
gnac : Sonnette, 1676. 1683. — Ant. de Pons, Chev., son fils; Idem; 1699 
«rf1723.(r. 501, p. 25; r. 503, p. 69: r. 506, p. 44; r. 507, p. 1, 2; 
r. 509, p. 1.) 

PONS (Jean de), Chev., Sg. de la Chabassiere, al. Chahaniere. F. s. dû 
Portault, par. de Lorigne, acquis d'Ant. d Auche, Chev., Sg. du Puy d Au- 
che, el de Marie de Barhezieres son ép., lils unique de René d Auche, 
Chev. : Civruy, 1676. [r. 433. p. 16; r. 434, p. 1.) 

PONS (Pons de), C'« de Roquefort. T. s. de Querray, par. S» Gelais : 
LHSlgnan, 1686. — Charles Armand. C'^ de Pons. Chev., capit de eava- 
l->rie, tiis unique du C'e de Pons; \devi ; ens. le lief de Guay-Rayer, |»ar. 
S' Hilaire : Lusignan, 1709, 1715. — Charles-Armand Pons de Pons, mes- 
tre de camp de cavalerie, donataire de Charlolte-Arinande de Rohan. sa 
mère. T. s. de Châtelain Reuneforl : Àfigers, 1737. [r. 426, p. 87: r. 435, 
p. 181 ; r. 437, p. 158; r. 438, p. 154.) 

PONS (J. B. de), Chev., fils de Jean de Pons. T. s. de Colanges. par . 
'V/, ; 1699 — J. B. de Pons, Chev., Sg. de Frugieres; Jdem ; eus. les 
seg. dAuzalet de S»« Floriue ; 1723: Issoire. (r. 506, p. 35 ; r. 508, 
p. 74.) 

PONS (Regnaud de),Cbev., Mi'de Thors.F. s. de S' Pompm ; I oinuut, 
1703. ^r.'437, p. 61.) 



214 PON 

PONS (Aût. de), Chev, de Malte, brigad. des armées. Chat. t. s. deCha- 
bressol-sur-Trambouse, par. S' Jean: Brioude, 1716. (r. 507, p. 114.) 

PONS (Laurent), dit Rodet, m« tailleur. Rente noble appel, de la- 
Chauderesse, par. de Tassain et de Si Irénée, acq. de Jaques de Cour, 
écuyer, Sr de Plùvy.etde Marie Marguer. Piegay, son ép. : lyon, 1723, 
(r. 497, p. 199,221.) 

PONSONN AILLE (Raimond-Joseph de), de Grisol, fils de Mathieu de Pon- 
sonnaille de Grisol, Chev., et de Françoise de Chambeul; et Gilbert, 
aussi Philib. de Ponsonnaille, écuyer, prieur de Maniac ; son frère. Chat, 
t. s. de FaveroUes, duChassan, d'Angles et Champiols: Mercœur, Murât, 
S'Flour, 1669 ad 1685, (r. 499. p. 151, 154; r. 503, p. 1, 2, 553.) 

Mathieu de Ponsonnaille, de Grizolz, Chev., Sg. du Chassan ; Idem; 

1723. (r. 508, p. 29.) 

PONT (Jean du), de Chamaleres, et Artaude, son ép. Cens et rentes au 
mandeni» delà Roche : Forez, 1333. (r. 493 bis, p. 120.) 

PONT (Hugues du), et Jean Rouzet, paroiss. de Tresail. Une pièce 
de terre appel. Pequezal: Chaveroche, 1341. (r. 468, p. 71, 133.) Non 
nobles. 

PONT (Guilli du). Herbergem* de Rurçay : Chdt-du-Loir, 1393, (r. 

344. p. 8.) 

PONT (Thibaut du), écuyer, mari de Mathe Soucher, Damoiselle, sac- 
corde avec Graciot Douchet, notaire, au sujet d'un verger situé a Co(/nac ; 
1412. (r. 1405, p. 381.) 

PONT (le Mis du), Vt^ de Thouars, fils du duc d'Anjou. T. s. de Rerryé : 
Anjou, 1470. {r. 1342, fol. 89.) Ce titre. Pont, lui venoit de l'alliance de 
la maison dAnjou avec celle de Rar-Lorraine. 

PONT (Jean du), licentié es lois. Justice et dr. de chasse en sa terre 
d'Aubenaye : Chdt.-du-Loir, 1489. (r. 348 bis, p. 18.) 

PONT (Phil. du), Sr de Marans, md, de<n. à Angers. Fief de Vezins, j. 
h. m. etb., droit de fourban, de sceau et contrats, mesures, épaves, etc., 
1606. (r. 352, p. 41, 12.) 

PONT (Cather. de), v^ d'Ant. de Rosfranchet, écuyer, tutrice d'Ant.- 
Gilbert, leur fils. T. s. d'Ayat, par. de même nom: Elect. àeGanmt, 
1669. («^-499, p. 406 ; r. 500, p. 52.) 

PONT (Jean du), assesseur crim. au présid. de Poitiers, T. s. de la 
Gouessebiniere : Maubergeon, 1678, (r.435, p. 77,) 

PONT (François du). Sr de Jonchere, fils de feue Gabrielle Bertault- 
en-Rou, héritière de Marie Bertaull, v^ de Gautier du Pin, écuyer. S'" 
de Maison-Rouge, T. s. de Montmartin: Maubergeon, 1711. (r, 437, 
p. 204.) 

PONT (André-René du), Chev,, S"" deLaunay. T. s. de Chavaigue, comme 
seul hérit. de Marie-Marguer. de Gesneu, samère, \^ de René du Pont 
d'Aubeuryes : Baugé, 1739. (r. 427, p. 18.) 

PONT (Paul François de), Sg. des Granges, très, de France. Fief des 
Marais desséchés de Rochefort ; 1739. (r. 442, p. 49.) 

PONTAC (Léon de), Chev., Bon deBeauliranl, al. Bottiran, capfl. au rég. 
des Gardes, et son ép. Marie-Thér. de Bremont d'Ars, F. s. du Bouchet, 
par. d'Aiifres : Niort, 1697, 1716, (r. 436, p. 83 ; r. 438, p. 178.) 

PONTAILLERjPouthallier (Jean de), Chev., sire deChaleiuey, a/.Cha- 



POP 21 B 

letr«y, fils de Gaillemetle de Vetp^, fille d Aût. de Vergy, Sg. de Moni- 
ferranl, à présent f* de Claude Toulongeon, Cbev., Sg. dud. liea et de la 
Baslie, ratitiela vente de Bourb.-Laney, faite en 1488, par GaiII.,J:>g. du 
Vergy, aiiv Duc el Ducli. de Bourbon, Fien'C et Anne de France; 1302; 
et, conjointement avec Claude de Pontiiiller, écuyer. Sg. de Flaicy, son 
frère, poursuit la rentrée des sommes arriérées u roccasion de celte vente ; 
1512. (r. 1358, p. 455, 457, 460, 469: r. 1378, />. 3002.1 

PONT-ALBERT (Etienne de), Dam., à cause de soné». Mar|.^er. Tay.\e, 
Damoiselle. Fief en la par. deSançay: BHty, 1375. r. 432, p. 3.) 

PONT.WERS (Pierre), vend à El. Bola, préire, une maison sise devant 
le pont de bois de Montbrisson ; 1272. (r. 1402, p. 1421.) 

PONTCHABRALT (Jean de), prêtre. Manoir de Pontcharraut, dom. et 

raouv. : Aynmj, 1300. (r. 463, p. 59.) 

PONTCHARRALS(Callier.,Dame de). Dîme de Payllaz, par. de Clia- 
rcuton, et une pièce de terre au territ. de Ponlcharraus : Aynay, 1351. 
(r. 462, p. 284.) 

PO.NTCHARRAULT, al. Poncharaud (Jean de), proe. du Roi au siège 
de Bellac. Fief noble, maison et seg. des Fans, de Moutiers el de Ver- 
neuil en partie: Montmorillon, 1671. (r. 433, p. 96; r. 434, p. 60.) 

PONTET (Perreault du), écuyer. Un tief mouv. de Cluit.-Chinon ; 1337- 
— Guill. du Pontet, Datn. Bois appel, la Forêt brûlée, h. j., cens, tailles 
et corvées; même mouv. ; 1350. ^r. 469, p. 151; r. 470, p. 44.) 

PONTET (Pierre du), S"" de la Brunette. F. s. de la Pointe, saisi sur lui : 
Fontenui'le-C^^, 1697. (r. 436, p. 67.) 

PONTEVES (Jean-François-Elzard del, M'« de Buons, lient, du Roi eu 
Provence, mari d'.A.lexandrine-Gornelie du Puy-S' André-.Monlbrun. F. s. 
de S' Jean d'Angle, par. S* Sympliorien: Xaintes, 1717, 1719. (r. 439, 
p. 107 : r. 440, p. 35.) " . 

PONTGLOIN (Guill. de\ prêtre. Cens, rentes et tailles eu la par. de 
Bourbon; 1357. (r. 404, p. 227.) Non noble. 

PONTHENIER r-Ioseph), md à Cusset. F. s. des Carré et de Davayat, 
par S' Remy: Billy, 1717, 172o.'(r. 477, p. 444; r. 181, p. 8.) 

PONTHIEU (Jean de), écuyer, Sg. de S' Martin, et Marguer. de la Mag- 
deleine, l'aînée, son ép. ; ens. Magdel. la jeune, vendent à la Duch. d'An- 
goul. leurs dr. au port Saunier de Cognac; 1505. (r. 1404, p. 188, 
195.) 

PONTLEVOY (Jean de), écuyer. Fiefs de Palliz et de BcauUeu en la 
cliâtell. de Beauforl : Anjou, 1450. (r. 335, p. 84.) — Jean de Ponlle- 
voy, écuyer. T. s. de la Lànde-Cburles ; 1480, 1502 : Baugé, (r. 347, p. 
41 ;r. 348, p. 36.) 

POPAN (Jean), de Clementieres, Guill. et Agnès, ses frère et sœur. 
Cens es chatell. de Murât, Souvigny, Verneuil; 1393. (r. 460, p. 197.) 
Non nobles. 

POPILLON (Charles). Chev., S' du Ryau, de la Cour et des Granges, 
présid' en la chamb. des comptes du Duc de Bourbon ; Nicolas, son tils, 
écuyer, pannetier des Duc et Duch. de Bourbon, et Pierre, Sg. de Parey, 
al. Paroy, son autre fils, leur M* des req. ordin. T. s., dîmes, bois, étang, 
cens, rentes et tailles es par. de S' Pourçain, Chapeaux, Changy, Monibu- 
gny, Paroy el autres : Belleperche, Bessuy, Billy, Buurb., 14y5a(/ 1513. 



216 POR 

(r. 452, p. 23, 28, 31 ; r. 453, p. 38, 153 ; r. 457, p. 213 ; r. 483, p. ^, 
2, 19 ad 49 ; r. 484, p. 12, 18 ad 134 ; r. 1355, p. 82.) 

POPIJ^EAU (Jean), Sr d'Arton, bourg. d'Issoudun, et sa fe Antoinette Au- 
pie, fille de François Aupie ; ens. Etienne, leur fils. Cinquième partie des 
gdes dîmes du pressoir à l'Archev. : Issoudun, 1700 ad 1722. (r. 448, p. 
7; r. 449, ;>. 254;r. 451, p. 20.) 

PORCHER (Claude), Sg. de Condé-S* Robert, secret, des finances delà 
Duch. d'Orléans. Parties de dîmes espar, de Sugière. Eglise-Neuve etau- 
tres: Riom, 1684. (r. SOS, p. 321.) 

PORCHERON (Louise), de S^e Jasme, f« de René du Chastellier- 
Barlo, Chev,, M'^ dud, lieu. F. s. de Chenuellé : Chatelleraut, 1682, (r. 

435,2). 48.) 

PORCHERON (Louis), lient, gén. au siège de Lusignan. F. s. de Foye, 
par. d'Aulnay: Civray, 1712, 1716. (r. 437, p. 229 ; r. 438, p. 31.) 

PORICE, al. Pohice (Hugues de la), écuyer. T. s. et h. j. de la Montet 
de Voyer; ens. le vill. de Libie : Billy, 1411. (r. 457, p. 30.) 

PORNIER (François) ; Silvin et François Bourquin, frères. Partie de pré 
en la par. S' Laurent; 1691.— François Pornin, proc.au siège du 
comté de Nançai. Demi quartier de pré assis au bourg de S* Laurent-sur- 
Baranjon: Mehun-Sur-Y., 1693. (r. 447, p. 83, 140 et suiv.) 

PORNIN (Silvin), garde-marteau de la maîtrise de Vierzon, fils de 
François Pornin. Moitié du Pré-Bataille, par. de Vouzeron. Le même ; 
ens. Guill. Michau, laboureur, à cause de Marie Labbe, sa î^ ; Pierre l'Oi- 
seau, tailleur d'habits ; Pierre Thierri, pour Marie Rossignol, sa f^ ; et Sil- 
vin Labbe, manœuvre. Le pré de la Bizeterie contenant deux arpens, par. 
S» Laurenl-sur-Barenjon : Mehun-sur-Y., 1720 1724. (r. 450, p. 71 ;r. 
451,/). 144.) 

PORPRIERES, al. Porpre, Propres, Properiis (Milon de). Dam. 
Maison forte de Propières, h. m. et b. j., et autres possessions à lui 
données par Louis de Gletein, Chev., es par. de Ranchalet, de Pôle et 
autres. Mention de Lancelot de Propre, chau. de Lyon, son frère, Sg. en 
partie de Propres, en 1374 : Beavjeu, 1400. (r. 485 bis, p. S, 9,11, 12.) 

PORQUET (Guillemet), et Jehan Blanchet. Partie d'héritages en la par. 
d'Ars, de Arcubus : Montagut, 1301. (r. 469, ]). 118.) Au dos : Qui Jo- 
hannes est nobiiis. 

PORT (Jean du), de Chautoyr, al. Chaloir, fils de Bernard de Chautoyr; 
Cather. du Port, de Chautoir, Pierre du Port, fils de Johannet du Port, 
de Chautoir, pour lui, Michel ei André_, ses frères, vendent la success. de 
îeurs père et mère, et de Roland de Chautoir, dom., vignes, garenne, ens. 
leur droit sur le port de Chautoir, le tout situé près de la Loire, par. de 
Cordelle, à Guill. du Verger, al. Verdier, Dam. : Forez, 1279 ad 1305. 
r. 1395, p. 346, 354, 373, 380, 386.) 

PORT (Pierre du), paroiss. d'Yguerande. Deux fiefs en la seg. deNoyers, 
es dioc. d'Autun et de Màcon : Beaujcu, 1326. (r. 489, p. 275.) 

PORTAIL (Jean-Louis). Chev., Sg. de Vaubreuil, présid» au pari, de 
Paris. T. s. de Rouillé et de Moncorps : S^e Suzanne, au Maine ; 1743. (r. 
427, p. 51.) 

PORTAL (Raoulin du). Fief de la Grimaudière: Mirebeau, 1375. (r. 
330, jp. 118.) 



POR 217 

PORTE (Mathes de la), Dam. Renie en blé au ter. du Vieil-Allier, 
par. S« Loup : Verneuil, 1300. (r. 460, p. 29-2.) 

PORTE (Pierre de la), doyen de Verneuil. Maison en la par. de Couligny, 
{garenne, terres et cens es par. de Cranral et deSancci: Verneuil, 1300. 
(r. 460, p. U3.) 

PORTE (Jean de hO, Chev., Sire de Denegon. Château, l. s. de Poligny; 
ens. celle de Trameroy : Aijuun, 1301. (r. 162, p. 302.) — Ilimbaul de 
la Porte. Même t. et seg. de Poligny ; 1357. [r. iii'S.p. 22,00.) 

PORTE (Hugues de la), bourg, de Marcigny. Le bois des Gutles, acq. 
3e Girard Celerier son beau frère, en la chàtell. de Semur: Beaujeii, 1308. 
(r. 481), p. 87.) 

PORTE (Guill. de la), Dam., vend à Mathieu de Mari, bourg. d'Argen- 
tal, divers cens et rentes, percept. à Ponl-du-Puys : Forez, 1339. (r. 
1395, p. 443.) 

PORTE (Hugues delà). Dam. Hôtel, doni. et seg. de la Porte, par. de 
Conligny; 1342. — Berthelolde la Porte, Dam., pour lui, Jean, Guill. et 
Pierre de la Porte, ses neveux, enfans de Hugues delà Porte; Idem; 
1350, 1357. — Girard de la Porte, et Pierre, son neveu, Dam. ; Idem; 
1375 : Verneuil. (r. 432, p. 2 ; r. 459, p. 190 ; r. 460, p. 59, 256.) 

PORTE (Jean de la), écuyer, Sg. d'Isserteney, al. Issertoux, etc. Moitié 
de la t. et seg. de Pontcharraud ; le terrage du gd et petit Reux ; le n;anoir 
de Bois-Bernier, dom., bois, étang, garennes et arr. fiefs ; 1396. — Jean 
de la Porte, écuyer, Sg. dTssertreux. Mouvance sur divers chesaux tenus 
de lui en la par. de Benegon, et 8*^ partie de la gd^ dîme dud. lieu ; 1454: 
Aynay. {r. 462, p. 380, 383 ; r. 463, p. 14; r. 465, p. 97.) 

PORTE (André de la). Dam. Serm. de fidél. et prom. d'aveu au Sire de 
Beaujeu. — Dalmas de la Porte, Dam. ; Idem; 1400. {r. 486, p. 136; 
r. 487, p. 35.) 

PORTE (Jean de la). Chat. t. s. de Chavagnac en Dombes, par. de Ge- 
iiouillac,près la Saône; 1402. — Pierre de la Porte, Dam. Chût., bourg, 
t. seg. de Chavagneu, al. Chavagny, près Montmerle en Dombes; 1471 : 
Beaujeu. [r. 486, p. 78 ; r. 487, p. 13 ; r. 488, p. 150.) 

PORTE (François de la). Un tief à Jalleige ; ens. le fouage, ni. feaige 
de Vesins à Angers, avec j. h. m. et b. ; 1405. — Marthe de la Porte, 
Dame dePordic. Même fief de Vezins 1583: Angers, (r. 337, p. 80; r. 
340, p. 30 ; r. 374, p. unique.) 

PORTE (Damas, al. Dalmas de la), écuyer, obtient de Humbert de Vil- 
Inrs, Sg. de Thoyre, l'ollice de châtelain de Trévoux; et du Duc de Bour- 
bon, la capitainerie de Montmerle; 1407. (r. I365,p. 1408 ;r. 1390,p.511.) 

PORTE (Jean de la), pour sa ï" Marguer. de Grandpré, fille des feus 
Aymery de Grandpré et Lorette (iarniere. Troisième partie d'une sergen- 
lerie fayée sur diverses par.; feuncs, avenaiges en la ville d'Angers; 
1445. (V. 337, p. 69 ; r. 341, p. 8.) 

PORTE (Jean de la), écuyer. Ilom. de tout ce (pi'il tient et peut tenir 
au duché de Bourbonnais ; 1454. [r. 452, p. 169.) 

PORTE (André), cous, au pari, de Paris. Quatrième partie de la t. et 
seg. de Langlars, par. de Mazieres, à lui donnée par Jeanne de Bellelesle, 
sa mère, lors de son mariage avec Françoise Bayard, Damoiselle: Gannat, 
1509. (r. 452. p. 70.) 



218 ~ POS 

PORTE (François de la), av. en pari., pour Annet de la Porte, son père 
dem. k Felletin. Fief de la Farges, al. des Farges, par. de Gioux : Marche, 
1669, 1684. (r. 474, p. 144, 493.) 

PORTE (François de la), écuyer. T. s. de Pierrefolle: Marche, 1669. 
(r. 473, p. 28.) 

PORTE (Les enfans de feu Amable de la), stipulant pour eux Pierre 
Gigault, av. au baill. de Salers. Maison et jardin à Salers; ens. le dom. de 
la Combe: Riom, 1669. (r. 499, p, 182.) 

PORTE (Joseph de la), écuyer. T. s. d'Issertieux, par. de Challenoy- 
Milon: Aynay, 1717.. (r. 477, p. 232.) Joseph de la Porte, Chev., Sg. 
d'Issertieux, vassal des prieur et relig. de Charly au dioc. de Bourges : 
Dun-le-Roi, 1723. (r. iM,p. 54.) 

PORTIER (Durand). Quelques immeubles, cens et rentes, par. de 
Tresail; 1342. — Symon Portier et Agnès, sa f^. Tailles en la même par, 
et maison au ter. des Pins ; 1366. — Marguer. Portière, v^ de Guischard 
Petit, et Pierre Petit, leur fils. Terres, bois, cens et rentes; 1443: Cha- 
veroche. (r. 467, p. 288; r. 468, p. 147, 364.) Non nobles. 

PORTIER (Jean), autrement dit le Bergoin, de S* Honoré, écuyer, pour 
Ysabeau de Rodon, saf^. Maison de la Garenne, dom. et mouv.: Bourb.- 
Lancy, 1387. (r. 467,^3.23.) 

PORTIER (Felice, v<= de Jean) , et leurs enfans Pierre et autres. Mai- 
son de Cuncises, dom, bois et serfs: Chdt.-Chinon, 1396. (r. 469, p. 
222.) 

PORTIER (Jean), le jeune, Sg. de Guademolins, et ses copartenaires, 
Iransignent avec la C'«^^^ d'Angoul. de leurs dr. au port Saunier de Co- 
gnac;U7^. (r. 1404, p. 269.) 

POSAIS (Pierre de). Dam., fils de Guill. de Pozalz, Dam. Dom. et 
mouv. sur divers tènemens près d'Arsac, au mandement de la Roche : 
Forez, 1345, (r. 494,p. 19.) 

POSEUX (Perrinde), Dam. Dom. et dr. en la par. de Brenay: Verneuit, 
1301. (r. 460, p. 302.) 

POSEUX (Pierre de). Dam. Hôtel de Poseux, dom., étang, garenne, 
et perceptions en la ville de Moulins ; 1350, (r. 454, p. 53.) 

POZOUX (Perrins de) « Ce est le fyez que il tient de monscgnor de 
» Borbon en la chatelenye de Molins. Sa maisson de Pozoux et l'estan, 
» laguaregne, les prez,les vignes, terres arables, cens, dit devers (de- 
•» voirs) qui sunt sus messuns, et terres "a Moulins, et ce que il ha en la loy 
» de molins, etc.» ... (r. 454, p. 161.) 

POSQUE (Louis), proc. à Moulins, pour son ép. Marguer., fille de m*' 
Roux, médecin, et de Marguer. Batissier. Fief de Merolle, par. de Gipcy, 
et dîmes en d'autres par. : Bourb., 1717. (r. Vil ,p. 295.) 

POSSIGNAC (Fortin de), de la Réole, compagnou de noble B'^", Mgr. 
Guill. Sanz, Sg. de Prenners, recon. avoir reçu de noble et puiss. Sg. 
Robert de Beaujeu, Chev., son prison, de la bataille (chevaleresque) de 
S* Georges du Bovs en Saintonges, 800 écus d'or. Donné à la Réole, l'an 
1351. (r. 1389, p. 257.) 

POSTE RLA (Marguer. de) reconnoit avoir vendu à Archambaud, Sire 
de Bourb., un fief qu'elle relev. de lui, et que tenoit d'elle la DameGuespa 
eiGéofroy Buchepotjnov. 1230, {r. AU, p. 305.) 



POU 210 

POT (Jaques), écuyer. T. s. de Fourmyne et de Thieural: Marche, 
1606. (r. 452, p. 248.) ^ 

POT (Charles), Sg. de Rodes. G^ Mallre des cérém. d^rance. Terre 
et chalell. de Menelon-Salon : Mehun-Sur-Y., 10 août 1069. (Archiv. du 
roy., litres diplomatiques, cartOD 2.) 

POT ;Jeanle), cons. au gren. h sel. de Montricliard, lîls de Pierre le 
Pot et de Renée du Monl-des-peres. T. s. de la Motle-Laleu: Uontri- 
chard, 1670. (;•. 358. p. 49.) 

POTIER (Guill.), Poterii. et Perrot, soin frère, paroiss. de Sonvigny- 
le-Thion. Pièce de terre et un pré au ter. des Fontaiues : Moulins, 1400. 
(r. 455, p. 15.) 

POTIER (Jaques-SimoQ). F. s. de la Guyoterie ; 1670. — Jaqucs- 
Simon-Louis Potier, lieut. au rég. de Navarre, hérit. de feue Anue Be- 
noist, sa cousine f^ de Jaques Glaise. Môme lief; 1678: SonfWis,'(r. 358, 
p. 61 ; r. 405, p. 10.) 

POTl.N (Claude). F. s. de Larzac : Ckintelle, 1506. (r. 453, p. 114). 

POTIN (feu Claude). Sa v« Jaraet Helyas, comme tutrice de Hugues 
et Michel Potin, leurs enfants. T. s. au comté de la Marche; 1506 (r. 
453, p. 261). 

POTIN (Jean-Charles), écuyer, pour Marie-Magdel. de Crespîn, son ép., 
et comme curateur d'Alexandre et Magdel.-Tliérèse de Crespin, enfans 
de feuPhil. de Crespin, Chev., Sg. de Billy, et de Marie-Margiier. Bouju 
Maison et dom. appel. Touveul, par. de Sallon-Menetou : BoUrgcs. 1708. 
(r- 448, p. 156, -200). 

POU.VY, ou Ponay (Jehannet), fils de feu Jean-Charle de Pouay, Dam. 
Dom. cl tailles en la par. d'Oroux : Belleperche, 1384. (r. 465, p. 
202). 

POUBEAL'L (Hu^'ues), de Cozou. Terres, près, bois en la par. d'Aubi- 
gny-sur- Allier: Belleperche. 1443. (r. 465, p. 145). 

TOLCYRIN (Jaques du], écuyer. S"- de Miallet, fils de feu Charles du 
Poucyriu, écuyer, par saisie sur les biens de François de Poucyrin, 
écuyer. Chat., dom. et seg. de TrenioUes: Riom, 1670. (r. 500, p. 15). 
Voy. Poirin. 

POL'EVINON (feu Jean) , écuyer. Sa fille délaissée , (orpheline) , 
tient le f. el seg. de Resuille, par. de Gouzon : 3Iontluçon, 1722. (r, 
478, p. 268). 

POL'GES (Jaques des), m^ à Dellac. Maison, dîmes, vignes, cens et 
rente» au canton de Vergne, chalell. deMelIel: B. Marche, i^M. (r, 
483, p. 119.) 

POL'GET (Fr;.nçois du), Chev., M'* de Nadaillac. T. s. de S' Par- 
doux et de la Villeneuve : H. Marche. 1669, 1634. (r. 474, p. 319. 
515,) 

POL'HET, aussi Puhet (Symond), fils de feu Durand Pouhet. Le mas, 
maison, terres, prés, bois et mouv. de Cardalat, par. de Vesat: Cariât, 
1355. {r. 473, p. 36.) 

POL'ILLET (Jean), grenelier à Angers. Emplacem' derrière sa maison, 
prisa cens du Duc d^ Anjou; 1437. (r. 335, p. 11.) 

POL'IRE, ou Poivre (Uilaire le), m« passementier. Petite maison à Lyon 
1717. (r. 496,p. 235. 263.) 



220 POU 

POULCHRE (Marie le), v^ de Jaques de Senique, héritière de Phil. de 
Poulchre, son^^ère, celui-ci licrit. de François le Poulchre, Cliev. Fief de 
la Mote-Messenie : Loudun, 1610. (r. 354, p. 127.) 

POULLEAUX (Thérèse), %••= de Claude de Gimel, écuyer, turtice de leur 
fils Pierre de Gimel. Fief et dom. d'Albonne, par. St Martin de Fontaine ; 
Ltjon, 1717. (r. 496,_p. 259.) 

POULLAIN (Jean de), al. Pontloin. Cens, tailles et rentes sur divers 
lènements: Bourbon., 1353. (r. 463, p. 158.) Non noble. 

POUPARDIN (Marie), ve de François Millet, S' du Perron, héritière de 
Silvain Ponpardiu, écuyer. S'' des Granges, 61s de Guill. Poupardin, Sr 
des Bonsjours, et de Françoise Tronceon. Terrage des Chambellans es 
par. d'Allogny, AUouys et Vouzeron : Mehun-s.-Y. , 1707. (r. 448, 
p. 151). 

POUPARDIN (Françoise) . ve de Paul Râgueau, écuyer. S' de Chezeaux 
av. en pari., tutrice de Nicolas, Pierre, Paul, Marie et Magdel., leurs 
enfans. Moitié du fief de Villeperdue, par. S'*' Thorette : Mehun-s.-Y.. 
1715. (r. 449, p. 213.) 

POUPART (Aymeri), Valet. Herbergement de la Roche-Bernart: 1379, 
1408. — Bertrand Poupart, écuyer; Idem ; ens l'hôtel des Puys et di- 
verses tenures en dép. ; 1447 ad 1458: Mirebeau. [r. 329, p. 2 ; r. 331 
p. 70 ad 73.) 

POUREAU (Pierre), Sr de Bouvart. Terres et bois taillis en la par. de 
Pigny : Bourges, 1704. [r. 448, p. 66.) 

PCiURRON (Phil.), S'^ de Serenues, cens, au bail. d'Issoudun. Partie du 
fief de Serenne. par. de Dion : Issoudun, 1717. (r. 449, p. 250.) 

POURSAULT (Berton), écuyer, Sg. de Pleoux. Hom. de ce qu'il 
tient es chatel. de Bellac et de Ranton : Marche, 1506. (r. 452, p. 318.) 

POUSSAIN (Hugonin de), écuyer. Maison, niote, fossés, dom., bois, 
cens, hommes taillables et arr. fiefs à Poussain : ens. la l'orèt du Clos- 
Perrol: Chdt.-Chinon, 1352. — Guill. de Poussains, écuyer; Jrfem ; 
1386. (r. 469, p. 186 ; r. 470, p. 51.) 

POUSSART (Elisabeth), d'Anguilart, v^ de Léon de St Gelais de Lusi- 
gnau. Chev., M'^ de Sulligny, ayant la garde noble de Charles-Auguste, 
Jean-Léon, et Bénigne-Elisabeth, leurs enfants. F. s. de Bois-Brechou, 
par. de Villiers ; ens. ceux de la Souchère, al, Jonchère et fie Selligny: 
Aunay, Chizaye, 1705, 1717. (r. 437, p. 103 et suiv. ; r. 438, p. 219, 
220.) 

POUSSART (Auguste), C^^ jg vigeant, Chev., veuf de Marie-Louise 
d'Arrot. Fief s. de la Mortiers, par. de Secondigny ; 1727. (r. 438, p. 
557.) 

POUSSET (Thomas), Sf de la Touche, bourg, du Mans. T. s. de Champ- 
feu ; ens. le fief de la Forest, par. de Breette, tenus du Roi à foi et hom. 
lige, à cause de son comté dn Maine : 1666, 1670- (r. 356, ;?. 15: r. 
358, p. 24;r. 431,p. 45.) 

POUSSINEAU (Florentin), très, de France. F. s, d'Abin, échu a Marie 
Ostran, sa f^, par le décès de son frère François Ostran, av. eu pari. : 
Chatelleraut, 1670. (r. 433, p. 118.) 

POUSSINEAU (Godefroy), écuyer. T. s. de la Mothe sur Croustelles, et 
fief de Cimaux : Lusignan, 1682. (r. 435, p. 31, 32.) 



PRA 221 

POUTE (J. B), Chev., GJ Sénéchal tVépéc de Saintonges, comme hér. 
de sa mère Marie Arnoul tjui roloil de Léon Arnoiil, son père, aussi bér. 
deMarguer. de Rabaine, son ayeulle. Terre et chatell. de Nieuil-Io-Viroul, 
el le lief de S' Hilaire du bois : Xaintes, 1723, 1734. (r. i40. p. 67, 68; 
r. 442, p. 37.) 

POUTER (Guill. et Pierre) , enfans de feu Pierre Pouter, comme 
héril. de Guill. de Burges. Un pré appel, la Jooclilere, au cbesal de Vil- 
late, et quelques pièces de terre ; Bourbon., 139G. (;•. 464. p. 62.) Non 
nobles. 

POUVREAU (Arcliambault), écuyer, à cause de N. Gouflier, saf«, héri- 
tière avec Guill. Goutlier, écuyer. Sénéchal do Saintonges, enfans de feu 
Jean Goutlier, Chev. Hùlel, t. s. de la Ralonière : Mircbeau, 14i)i. (r. 
1352, p. 113.) 

POUZELX (Guill. de), Dam. Hôtel, t. s. de Pozeux et arr. fiefs: Hé- 
risson, 1301. (r. 462, p. 12G.) 

POUZOLS (Claude de), écuyer, S^du Carbonat, pour Louise d'Oradour, 
al. d'Auradour, son ép. Métairie noble au vill. d'Unssat, par. S' Gervasy, 
et une dîme à Segonzac : Mercœur, 1669. [r. 499, p. 375 ; /'. 500, p. 60.) 

POrZOLS (Jean de), éctiyer, veuf de Constance de Richard et adminis- 
trateur de Marc-Ant. de Pouzols, leur fils. Chat. t. s. de Bournazel, et dî- 
me en la par. S* Gervasy : Aurillac, Brioude, 1684. (r. 503, p. 274; r. 
504, p. 19, 22.) — Jean de Pouzols. écuyer, S>' de Carnayat, comme hé- 
rit. de Louise d'Oradour. Dîme de Segonzat, par. S' Gervasy; 1722. — 
Jeau-Nectaire de Pouzols, Chev. Chat. t. s. de Bournazel, par. S' Serniu; 
1722 : Aurillac, Issoire. (r. 507, p. 255.) 

POZOLS (Poncet de), fils de feu Pierre de Pozols, d'Arzon. Cens et 
rentes sur les mas d'Arsac et de Chissac, au mandem' de la Roche : Fo- 
rez, 1265. (r. 494,p. 36.) 

POZOLS (Pierre de), fils de feu Guill. de Pozols, Dam. Dom. et mouv. 
au mas de Cheyssac, àMontpevros el autres lieux, mandem' delà Roche : 
Forez, 1318. (r. 494, p. 35.)' 

POZOLES, aussi Posol (Guill.). Maison du Palaiz, près le marché de 
Montbrisson, reçue en dot de Marguer., sa f, fille de feu Hugues Câlin, 
Chev. : ForeZy 1329, 1334. (r. 490, p. 203 ; r. 493, p. 20.) Voy. Câlin. 

POZOLS (Jean de), écuyer, Sg. du Paye t el de Malfaras. Maison et seg. 
de S' Cirgue, etc., par. id., et de S' Martin de Malmaroux : Auv., 1501. 
(r. 470,p. 24.) 

POYREIN (François), dem. kBort en Limousin. Chat. t. s. de Trioiol- 
les, par. de Champs : Cterm., 1722. (r. 508, p. 2.) 

POYRER (Pierre), bourg, de Dun-le-Roi. Chesal de Villegirartetdép., 
par. du Gravier; 1354. — Guill. son fils. Deux prés, 4 pièces déterre, la 
moitié d'une grange, etc. en la par. de Teneuil ; 1410 : Germigny. (r. 
463, p. 252 ; r. 466, p. 31.) Non nobles. 

POYRIERS (Ambroys de), écuyer, Sg. de Poyriers. T. s. de Maudon : 
Baugé, 1507. (r. 348, p. 37.) 

POYSAT (Girard de), fils de feu Diode dePoysal, al. Paysat, Dam. Piè- 
ce de terre, clos de vigne, cens et rentes es par. de Bayet et de Barbe- 
riet: Chantelle, 1398. (r. 459, p. 24.) 

PRA (Girard de la), écuyer, Sg. dud. lieu, âgé de 65 ans, dépo- 



sant dans une information, en l'an 1507: Bourbon, (r. 1368, p. 1631.) 

PRACOMTAL (Jeanne-Ursule de), v^ d'Anne d'Armes, Chev. C'e de Bus- 
seau lieut. du Roi en Nivernois. T. s. de Jouy, par. de Rouy : St. Pier- 
re-le-Moust., 1716. (r. 477, p. 206.) 

PRACOMTAL (Léonard de), Chev., M^^ de Pracomtal, sous-lieut. des 
chevaux-légers de la Garde, fils de feu Armand de Pracomlal. T. s. de 
Seneval, Chagnon etValforie: Ltjon, 1723. (r. 497, p. 224.) 

PRADAL (Pierre), ma à Auriliac. Rentes et dev. à lui dûs comme Sg. 
de Tourloubon ; et dom. noble au vill. de Jabeau, par. S* Simon, mouv. 
de l'abbé d' Auriliac : Riom , 1669. (r. 499, p. S12.) 

PRADAT (Pierrede la), prêtre. Maison delà Pradat, dom. boiset mouv. : 
Thiem, 1304. (r. in, p. 67.) 

PRADAT (Pien-e de la), fils de feu Pierre de la Pradat, autrement 
Baut. Ténement, terres, cens et rentes de la Pradat, par, de Neyronde : 
Thiem, 1331, 1334. (r. 471, p. 16, 17.) 

PRADEAU (François de), de Chaussecourt, écuyer, capit. au rég. de 
Normandie, Fief delà Jarrige, par. S' Loup des Landes: Marche, 1726. 

(r. 481, p. 66.) 

PRADEi-(Guigues de), PraeZ/s, Dam., fils de feu Pierre de Prades, 
Dam., paroiss. de S' André de Ghalençon. Cens, rentes et autres dev. à 
Malabrosse, à Polpenat et apures lieux, relev. imméd. du Sg. de la Roche, 
moyennant le baiser a la bouche : Forez, 1341. (r. 493 bis, p. 97.) 

PRADES (Claude de), fils de feu Annet de Prades, écuyer. T. s. de 
Neuffons ; maison et dom. de Prades, par. S* Georges de Gesle et de S* 
Pierre de Roche, en la seg. de Rochefort : Riom, 1669 ad 1687. (r. 
499, p. 236 ; r. SOO, p. 84 ; r. 503, p. 28 ; p. 50o, p. 57.) — Claude- 
Richard de Prades, écuyer, fils de Louis de Prades, écuyer; même t. et 
seg. de Neuffons ; 1723. (r. 508, p. 39.) 

PRADET (Bartholomé de), pour lui et ses filles Andreue et Guill., hérit. 
d'Andreue Mostoneyra, leur mère. Maisons et dép. à Thiem; 1304. (r, 

472, p. 51.) 

PRADIER (Jean), dem. au vill. deRoure, comme mari de Jaqueline de 
Bort, fille de feu Ant. de Bort, écuyer, S' de Cheyssat. Maison noble de 
Courtade et dép., par. de Babel : Elect. de Clermont, 1723. (r. 508, p. 

163.) 

PRADON (Rose), ve de Jean-Joseph Riomet, et mère d'Anne Riomet. 
T. s. de Dorette, par. de Brenat : Issoire, 1723. (r. 509, p. 57.) 

PRAEL (Archimbaud de). Cens et rentes en la par. de Contigny: Ver- 
neuil, 1367. {r. 460, p. 155.) Non noble, et la qualité d'écuyer rayée 

au texte. 

PRAELLES (Mathieu, Barthélémy et Durantin de), frères. Echange en- 
tr'euxet Guill. du Verdi er, Dam., de vignes assises au territ. de Prael- 
les : Forez, 1301. (r. 1395. p. 370.) 

PRAIZ (Gui de], clerc. Terres, bois, censive en la i^àv.à'Esteyo:B£au- 
jeu, 1399. (r. 489, p. 283.) 

PRALARD (Pierre), md. Maison à la Guillotiere : Lijon, 1721. (r. 492, 
p. 121,431.) 

PRALLAT (Mercure de), écuyer. Chat, et dom. de Gorsses, par. de 
Bredou: Murât, 1669. (r. 499, p. 326.) 



PRE fî3 

PRA-LOIRE (Ysabelle delà), Prato I.igeris. Danioiscllc. Dom.«uier- 
rit. de la Pra sur les bords de la Loire : Forez, 1334. r. 491, p. 44.) 

l'KANDIERES (Jean de). Maison, dom., jardin, culoiuLicrde Prandieros, 
par. de Ceney: Fbrez, 1674. (r. 49S, p. 181.) 

PR.4S (Cather. du), Damoiselle, Dame de Cornets, sous la tutelle d'Alex- 
andre de la Salle, écuyer, S"^ de Lii/ere. Maison, dom, bois et direete en 
la par. de S' Jean de Glaine : Elect. de CUrmunt, 17iO. (r. 507, p. !25.) 

PRAT (Gautier du), pour Ysabelle de la Mote, sa D'. Les tailles de la 
baillie de Bi/art, et la 8» partie de la dîme appel, des Chevaliers : ilonl- 
luron, Murât, U04. {r. 160. p. 355; r. 461, p. 296.) 

PRAT (Pierre et Colas du), enfans de feu Gontier du Pral, et de Mar- 
guer. RoduUionne, al. Reiulillionne, niaritk' en Sd*"" noces à PierreClion- 
neton. Partie de la dîme de Malliel, appti. la dîiue-à-la-l)ame, et menus 
cens: Ih'Hsson, 1413. ,(r. 462, p. 61.) Au dos on lit: « H y a le mot 
ikuijer dans le vu de la clianib. des Comptes ». 

PRAT, aussi Pré ;Guill. du). Ilùlel l'on, avec pont-levis, double fossé 
et pont-dormant, appel. ITiùtel du Bosc-au-gras, métairie, bois, dtme, ga- 
renne, pêcbe, 200 sexterées de terre, 200 arpcns de bois, cens et rente es 
par. de Neuville. Montenos, Tortezay, S' Victor ; ens. la 8<= partie de la 
dime des Chevaliers : Muntluçon, Murut, 1443. (r. 461, p. 280.) La 
qualité d'écuyer raturée au texte. 

PRAT (Anl. du). Hôtel fort, etc.... du Bosc-au-gras, 2 étangs et garen- 
nes, métairie, vignes, cent et renies, par. de Vouglé : ilurat, 1449. (r. 
400, p. 379.) La qualité d'écuyer, également rayée au lexet. 

PR.AT (François-Dominique du), Chev., Sg. de Ribes, M- d'hôtel 
du Roi. Cliàt. t. s. et dîmes de Bressolieres, Mo/un, Bongliat, etc. : Is- 
suire, Riow, 1C69. — François du Pral, Chev., Sg. de Ribes, capit. 
d'une comp»« de chevaux-legers, *^Jrf«n; 1716. (r. 499,g. 1G4 ; r. 502, 
p. 90; r. 307, p. 101.) 

PRAT (Pierre-Jaques-Michel du), Chev., cons. au pari, de Paris, filsde 
Pierre du Prat, et de Dorothée le Maire de Milliers. T. s. de Couletre : 
S»« Susanne au Maine, 1735. (r. 426, p. 75.) 

PRAYNAZ, aussi Praignaz(Johannel), Dam. Maison et dom. de Praynaz: 
Gennigny, 1354, 1357. (r. 466, p. 79, 80.) 

PRÉ, Prés, Préz(Guill- des). Dam. tils de Guill. des Prés, Chev. Mai- 
son el moulin de Chavennes ; dom., bois, dîmes et 12 chesauls mouv. de 
lui ; 1310. — Ysabelle des Préz, v» de Guy du Bosc, Chev. ; Idem ; 1354 ; 
Germigny. (r. 465, p. 285 ; r. 466, p. 93.) 

PRtS (Perrin des), écuyer. Maison de Cuyces, dom. bois, moulin el 
btrfs es par. de Corency et de Poussignct: CMl.-Chinoii, 1351, 1357. 
(r. 469, p. 243; r. 470, p. 115.) — Guill. des Prés, écuyer; /(/<'ro;eus. 
.la maison d'Asseaulue et dép. ; 1401. (r. 470, p. 24.) • 

PRÉZ (Olivier de . Ch.Mell., t. s. de Ballon : Mans, 1405. [r. 343, p. 
31.) Rel. de lui: Jean de Beaumont, \ cause d'isabeau de Combres, sa 1^ . 
Gui de Jupilles, sire de Chauprout; Jean de Tucé, Chevaliers. 

PRÉ (Pierre du), écuyer. Maison et mote appel, la Court, dom. bois et 
serfs à Guipi: Chdt.-Chinon, 1443. (r. 469, p. 165.) 

PRÉ (Jean du), écuyer, gai-de des coffres du Duc de Bourbon, et Jaquette 
Berthuau, al. Berihiuc, sonép. ûeiu étangs, garenue, buis, cens et l^illos ; 



224 PRE 

eus. le pré de Bouchereul, es par. de Cheveignes, Matheflray etMontelles; 
présent Jaques deVesures, écuyer: Beileperclie, Moulins ; 1443. (r. 454, 
p. 318; r. 465, p. 151.) 

PRÉ (Hugues du), bourg, de la Palice, pour Huguette Pacquaude, saf^, 
v^ de Jean Guilon, bourg. deCuci. Censives es par . de S^ Peret, Isserpens 
et S* Christophe: Bi'%,1444. (r. 457, p, 31.) Non noble. 

PREZ (Ant. des), Chev., Sg. de Montpezat et du Fou, capit. de 50 h. 
d'harmes, à cause de Lyettedu Fou, sa f^. T. s. de la Flotte et de Seron : 
Chatelleraut, 1526. (r. 483, p. 95.) 

PRÉ (Jean du), lient, crini. en la prévôté de S' Galmier. Rentes no- 
bles percept. à S' Bonnet, S' Galmier et autres lieux: Forez, 1676. (r. 
496, j). 83.) 

PREZ (René des), écuyer, Sr de la Fosse ; 1698. — Quantin des Prés, 
écuyer, son fils aîné; 1708. — Pierre-René des Prez, écuyer ; 1716. F. s. 
de Mignon, par. St Maurice des Mouches: Vouoant. (r. 436, p. 143; r. 
437, p. 153 ; r. 438, j). 205.) 

PRÉ (J. B. du), nid. Maison noble appel, le Bichet, et terrein à la Croix 
rousse: lî/ow, 1720. (r. 497, p. 67, 75.) 

PRÉ (Pierre du), Sr de Vedrines, élu en lElect. de S"" Flour. Rente en 
directe justice, h. m. et b., appel, de Fontbonne, par. de la Vastrie ; 1723. 

Jean 'du Pré, visiteur gén, des Gabelles de la prov. d'Auv. T. s. de 

Chât.-Neuf, par. de la Vastrie; ens. le fief de la Becerelle, par. de Four- 
nols ; 1723: S* Flour. (r. 508, j). 89, 98.) 

PREAULX (Honoré du), écuyer, et Anne de Razet, sa mère. T. s. 
de Murât et du Bois-S^-Martin, par. S^ Planterre; 1669. — Gabriel- 
François de Preaulx ; Idem ; 1727 : H.-Marche. (r. 474, p. 306 ; r. 
481, p. 88.) 

PREAULX (Ant. de), Chev., Sg. de Foucquetière, à cause de Marie- 
Magdel. Coussaul, son ép. F. s. de Mons, par. S'Maixent de Cloux : Lu- 
sigmn, 1723. (r. 438, p. 504.) 

PREBSTRE (Nicolas le), Sg. de la Ramée et de S* Christophe dn Luard. 
Baronnie de la Chapelle de Raincoing, en la seg. de S'c Susanne : Mans, 
1656. (r. 355, p. 44.) 

PRECIE (Noble François), des Achogiis. Le mas de Groset et dép. au 
mandementde Mayriac,relev.iraméd. du seg. de la Roche : Forez, 1362. 

[r. 493 bis, p. 88.) 

PRECIGNE (Perceval de). Métairie de la Thibergerie : Chât.-du-Loir, 
1391. (r. 344, p. 9.) 

PRÉGOUX (Jean-Arnaud de) . Dîme, cens et terrage au ter. de Begui- 
nières, par. de Misaiigi : Bourbon., 1386. (r: 464, d. 196.) 

PREIZ (Liusaz). Damoiselle. Dom. et mouv. en la par. de Steyo ; pré- 
sent Tiuill. de Preiz, Dam. i Beaujeu, 1317. (r, 489, p. 300.) 

PREL (Jean), sire de Mondan. Fiei delà ville de Queselart : Chdt.-du- 
Loir, 1342. (r. 344,p. 83.) 

PRELAUT (Jean et Guill.), Dam., frères. Terre, dîme, cens des Ra- 
bers, avec la terre des Prunes, par. de l'Ouroux; Hérisson, 1357. (r. 
462, p. 20.) 

PRELAUT (Bonne v^ de Guill. de), Damoiselle. Garenne de bois des 
Bordes, cens et tailles en la par. de Bourb. ; 1365. (r. 464, p. 32.) 



PRE un 

PRELAliT (J&Mî de), Dam., Pierre et Margùcr., ses frère etsœor. Pt^r- 
tiede terres et de prés, cens et tailles en la par. d'Augv ; ens. les liAtels 
de Saude et ilu Bouchet, par. de Teneul et de Francesches ; Bourb(Q.j , 
1375. (r. irt4,p. 2ol.) g'i 

PRELAUT (Gilbert de), Dam. Hôtel, t. s. du Bouchet, par. deFrancr.- 
ches : Bourbon., i i07. (r. 464. p. 39.) \.^ 

rtlERIE (Alise de), v« <lfe Hugues, Sg. de Cosant. Les chat, de Durbi- 
ze, de Salvaing et de Cosant ; ens. les vill. de Boen et d'Archenne : 
Forez, 1348. »/. 49-2. p. 43.) 

PRESCHO.NNET (Joseph). S' de Desergue, pour sa (*' Marie-Paule des 
Rocliiies. F. s. de G<1' Rigollée, par. d'Averiue : Moulins. 1723. (r. 
478, p. 338.) 

PRESEAU (Geofroy), écuyor, Sg. de Loyse-Linière, mari de Calher. 
le Mt'ignen, et Pierre de la Bouteille, écuyer, Sg. du Dore, mari de 
Jeanne la Brunetière, mère de lad Cathcr. Composition de tinance, pour 
relief de la terre de la Guilletière: Chdt.-Ceau, 1477. [r. 1343. p. 100.) 
PRF.SLE (Anl.\ S'' du Plessis, lieut. partie, au siège de Lusignan, et 
Anne Perochon, sa f*. F. s. de la Beruardière, par. de Jazeneuil : Lusi- 
gnan, 1716. (r. 438. p. 29.) 

PRESLIER (Jean et Pierre), frères, paroiss. de Teneul. Cens el rentes ; 
Ibid. : Bourb.. 1477. (r. 404, p. 74.) Non nobles. 

PRESTEREAU (Marguer.), v« de Silvain Chalamelle. Le pré de l'Estaug, 
par. de CuUanl : Dun-le-Roi, 1708. (r. 448, p. 166.) 

PREUGNES (Macé des), pour Jaquete Coiiguy, sa mère, 7e de Jean Ma- 
céde Preignes. F. s. du PuyS,'Cyr: Issoudun. 1669. (r. 445, p. 61.) 

PREVERAUD (Jeanne), v« en l'" noces de Gérard Balmont, et 2<l«» no- 
ces d"Aiit. de Liguier. Le tief des Bruns, p.ir. de Varennes-sur-Tesche : 
Cliaveroclœ. 1688. (r. 474. p. ri9 : r. 475, p. 2.) 

PREVERAUD (Phil.), comme tuteur de François Preveraud, son fils, 
héritier de leu Antoine des Essars, son oncle. Fief de Pulay, par. de 
Gilly : Moulins, 1692. (r. 475, p. 87.) 

PREVERAUD ^Barthélémy), S' de Plantais, ol. des Plantels, fils d'Ant. 
Preveraud et de Jeanne de Sessard. Fief el terrier de Laubepierre-de- 
Coulou, par. de Neuilly-lesDoujon ; 1696. — Pierre Preveraud, méde- 
cin, hérit. en partie d'Ant. Preveraud. son ayeul, Sg. du Plantet; Idem; 
1707, 1716; eas. la t. et seg. du Pleix du Bosc, par. d'Igrande, acq. de 
Gilbert-Nicolas Jbannot, écuyer, Sg. de Palliere, et de Cathcr. de Mural, 
son ép.; 1720. — Pierre Preveraud, écayer, secret, du Roi, mari de 
Oaudine Jaquelete de Chantemelle. Même fief de Laubepierre à lui délaissé 
par Pierre Preveraud, médacin ordin . du Roi. Plus ; terre.s, tour, étang de 
Barray. par. de même nom; 1732 : Bourb., Chaverochc. Moulins, (r. 
473, p. 1 97 : r. 476. p. 198 ; r. 477, p. 207 ; r. 478, p. 67 ; r. 479, p. 64.) 
PREVERAUD (Jean-Marie), av. en pari., bailli du Donjon, puis lieut. 
gén. en la chal'dl. des Hasses-Marches, fils d'Ant. Preveraud. F. s. de la 
Bouteresse, par. de Malleray-le-Donjoa : Moulins, 1703 ad 1723. (r. 
476, p 86 ;r. 477, p. 96, 442.) 

PREVERAUD (Ant), S' de Raquetière, tils d'Anl. Preveraud. Fief de 
Morinot, par. S' Didier-en- Donjon: 1707, Moulin, 1717. (r. 476, p. 
194, 203; r. 477,p. 437, 5i3.) 

iB 



SI6 PRE 

PREVERAUD (Ant.), S'' de Roquetière, T. s. de Vefure, de Mortillon. 
et de Bornai, par. .de Conlange, et S' Léger de Brières, acq. de Gabrielle 
de Levis, v» d'Alexandre de Falcos, et de leur fils : Moulins, 1714, 1720. 
(r.l77, p. 131,297, 530.) 

e ftEVERAUD (Barthélémy), av. en Pari., pour Louise Bontem s, sonép. 
F'aL de Breuiilet, par. de Neuilly-en-Donjon: Moulins, 1722. (478, p. 
2F;.3.) * 

"PREVERAUD (Gaspard), comme hérit. de Barthélémy Preveraud, son 
oncle, S»" du Pleix, fourrier de Mgr. le Prince. Dîme de Malleray-le-Don- 
jon : Moulins, 1737. (r. 481, p. 167.) 

PREVIENQUIER ^Herail de),écuyer, comme héritier d'Elisab. du Croc. 
Cens, rentes el autres dev. en la par. de Chaudes-Aiguës, avec moyenne 
justice à SI Martial : Riom, 1669. (r. 499, p. 535.) 

PREVILLE (Claude de), écuyer, S"^ de Chat.-Landon, pour Françoise 
d'Espine. T. s. de S* Michault-sur-Loire : Cninon, 1603. — Arthus de 
Préville, écuyer. Deux tiers de la même t. et seg. ; 1617. (r. 352, p. 
135; r. 354, p. 66.) 

PREVOT, au.ssi Prévost * de Moncombreâ (Guill.) est investi par Jean, 
fils du Duc de Bour^., Sire de Boiubon, des baillages de Bostomeau et de 
Brelanges; 1264. (r. 1377, p. 2795 ) 

PREVOT DE MILàY (Guill.). Maison sise à Luzey, en face de celle du 
sire de Fautères, Chev. : Beaujeu. 1721. {r. 489, J9. 265 ) 

PREVOT DE PARRIGNY (Guill.). Prévôté de Parigny, de Parrigniaco. 
Emolumens et diverses immeubles en dép. en la chàtell. de Pcrreux : 
Beaujeu, 1283. [r. 486, p. 124.) — Hugouin; id.; 1357. 

PRÉVÔT (Uldin), de Croset. Les tènemens de Burdie. de Verney, de 
S* Cayn, et ce qu'il a acq. de Pin, son frère : Forez, 1290. [r. 491, p. 
Î70.) — Tachon Prévôt, de Croset, et Alise de Chatellulz, son ép., ven- 
dent à Gui, G'^*' de Forez, divers cens, rentes et tailles près de Croset en 
la par. d'Artuylle ; 1308, 1335. [r. 1394, p. 115 ; r. 1395, p. 280.) — 
Ëustache Prévost, fils de Nicolas Prévost. Cens sur divers tènemens aux 
environs de Croset; 1336. (r. 492, p. 37.) — Margarone, ve de Jean Pré- 
vôt, de la par. de Torzy, et Jean, leur fils, vendent à Gui, C'*= de Forez, 
divers cens et rentes au mandem' de Croset, ressort de Maçon; 1342, 
1345. (r. 1394, p. 62, 66 ; r. 1395, p. 190.) 

PRÉVOST (Jean et Etienne), Dam. Quatrième partie de la dîme de 
S' Loup; tefres, bois el cens en la même par. : Verneuil, 1300. (r. 
460, p. 256.) 

PRÉVÔT (Etienne), duPastural. Maisons, terres, prés, vignes, garenne 
pêche et arr. fiefs es par.de Tresail et de Tresteaus : Chaveroche^ 1301. 
(r. 468, p. 296.) 



* 11 y avoit autrefois des prévôts, comme aujourd'hui des maires, dans les plus 
petits lieux. Il paroît que les premiers, favorisés par l'habitude du peuole, ont attaché 
à leur famille non-seulement le titre de leur oflice, mais souvent encore le nom du 
territ. qui It.ur éloit subordonné Muratori observe de même qu'au Xl« siècle, les vi- 
comtes étoient si muIlipUés en Italie, que quantité de nobles en ont conservé le 
nom de Vitconti. 



PRE î«7 

PRÉVÔT (Minet), fils de Reyiuiindin Prévôt. Maison, terres, prt'S, mou- 
lin, garenoe, ceus et lailli's, par. de Uar, dioc. de Cleriii. : Chaverochc . 
1301. (r. 468, p. 286 ) 

PRÉVÔT (,Girardl. Maison, pressoir, jardin et autres objets à S« Baldo- 
iner ; 1327. — Tliolomee Prévôt, bourg. (Je i»' Baldomor, son Irère et lié 
rit.; I3:!9: Forez, (r. 4!)2. p. 176 ;r. 493, p. 117.) 

PREVOST iPierre), d'An.ay. Cens et rentes rel. do M ire beau ; 1329. 
(r. 331, p. 40 ) 

PRÉVÔT (Rainiondin), de Villars, pour Margarone Veziane, sa (*, hé- 
ritière de Jean Veziao, son frère, paroiss. de Neuveglise, dioc. de Cler- 
mont. Mai>ons, terres, cens et vignes teuus en fief lige aux terroirs de 
Villars, Marcy. Rosey et autres: Beçay, Verneutl, 1330. <r. 455, p. 
168.) " . " 

PRÉVÔT (Pbil.). fdsde feu Hugues Prévôt. La prévôté de S' Habund, 
Taide dud. lien el autres accessoires; Forez, 1338. (r. 494, p. 5S.) 

PRÉVOST (Jcanin), de la par. de Tor/.y, reconnott tenir plusieurs hé- 
ritages du C'e de Forez ; 1340. r. 1395, p. 158.) 

PREVOT (Giiill.), pourManl de Pruy, sa f^,Danioiselle. Dom. etmouv. 
à Biaiiïy et antres lieux : Beaajea, 1340. (r. 489, p. 120.) 

PREVOST. iMareillotle). Fief de Villaines : CMl. du Loir, 1342. (r. 
344, p. 87.) 

PRÉVÔT DE NERET (Guill.). fils d% feu Jean Prévôt de Neret, al. 
Neris. Hôtel de Pevaciet, dom. et dr. en dép. : Alontlaçon, 1342. (r. 
461, p. 270.) 

PRÉVOST (Perrin), de Vilienenve, Dam. Dom., dlme, cen^. tailles et 
autres redev. au terril, de Tresubie, sur le chemin de Tresaii à Chassi- 
gnolles: Cliaveioche, 1342. (r. 468, p 318.) - Pierre Prévost, Dam., 
paroiss. de Flore. Rentes, cens^l tailles «u mémo territ., par. de Tresaii: 
Chaveroche, 1351. (r. 468, p. 288.) 

PRÉVÔT ^Borthonier), de S' Maurice en Roannois. Dam., pour Ysabel- 
le,sa C". Cens et renies en la paf. de Vie : Billy, 1351. — Jean Prévost, 
paroiss. de Breul ; Idem ; 1374. Ir. 456,)). 36 ; r. 457, p. 78.) 

PRÉVÔT DU PLEX (Guill.), Dam. Ilôiel. doru., bois, garenne et baillie 
du Plex, par. de Flujiet ; et autres possess en la par. de Torrezay : Chan- 
telle. Mural, 1354, 1357. — Jean Prévôt, paroiss. du Pluriel. Même 
baillie du Plaix de Pressai, de Plasio de Pressât, et dr. en dép. : Chun- 
telle, 1398. r. 458, p. 213, 326 ; r. 459, p. 86.) 

PRÉVÔT (Pierrel, de Buxieres. Dam. Deux parties de l'Iiospice ou hô- 
tel, dom., censel tailles d Auriere : Bourbon, 1366. (r. 464, p. 288.) Au 
dos : Non noble; nouobst. le Damoiseau au text«. 

PRÉVÔT ^Jean), de Sains-lieus. Rentes es par. S' Girau des Vaux et 
auires: Billij. I>inem7, 1366. {r. 460, p. 113.) Non noble. 

PRÉVÔT (llugues), paroiss. d'Aude, pour Agnès do Vernet, sa 1'^. Ter- 
res, prés, dime. cens et tailles es par. de S' Félix et de Billy ; 1366. (r. 
1455. p. 267.) 

PRÉVOST illugoniu). M" des comptes d'Ant., Sire de lieaujfU, reçoit 
de lui des renies perceptibles 'a Belleville, à charge de lui ou faire hom- 
mage; 1368. (r. 1390. p. 408.) 

PRÉVÔT (Jean), de Laugere, lient en ûef franc et lige, une maison et 



228 PRE 

2 pièces de terre au vill. de Puteres, par. de Thiel ; 1381, — Guill. Pré- 
vost. T. s. de Laugiere, avec la baillie dud. lieu; 1411: Moulins, sA. 
Pougny. [r. 455, p. 119 : r. 457, p. 219.) 

PREVOT DE PARRIGNY (Guill.), Dam. Garenne de la Roche, cens, 
rentes et autres dr. : Beaujeu, 1401 • (r. 485 bis, p. 42.) 

PRÉVOSTE (Jeanne), v^ de Géofroy d'Aubii^ni, écuyer, auparavant f* 
de Pierre Gastçbled. Fief du May: Saumur, 1437. (r. 341, p. 114; r. 
345, p. 14.) 

PRÉVOST (Perrin et Jean). Maisons et doni. en la par. de Souvigny-le- 
Thion; ens. la prévôté et baillie de CLamphonnet : Beçay, 1443. (r. 455, 
p. 160.) Non nobles. 

PRÉVOST (Pierre-au). de Chappes. Cens en la par. de Rocles : héris- 
son, 1444. (r. 462, p. 173.) 

PRÉVOST (^François), écuyer, enquêteur pour le Roi en Poitou, à cause 
de Marie de Blom, ou Bloin, Damoiselie, saf«. Hôtel noble et seg. deRes- 
sonneau en la châtell. de Calais : Bourbon, 1506. (r. 453, p. 89.) 

PRÉVÔT (Jean), Cons. au pari, de Paris, pour Marie Bréchet, Damoi- 
selie, sa f^. Homniage des dîmes de Brou-Benoist, Champory et Candé : 
Loudun, 1524. {r. 348 bis, p. 17.) 

PRÉVOST (Gabriel), écuyer, Sr de la Charbonnière. F. s. de ITsle, par. 
deRuffé: Loudun; ens. la seg. du Petit Thouars : Chinon, 1591. (r. 
3ol,j). 64, 65.) , 

PRÉVÔT (Phil.), écuyer. S' du Plessis, gentilh. servant de la Chamb. 
du Roi. Dom. et seg. de la Harpiniere en la par. d'Azay-sur-Cher : Am- 
boise, 1607. (r. 333, p. 63. 

PREVOST (François), écuyer. S"" de Puybotier, par success. de Jaques 
de Nou/ières, écuyer, sou oncle, Herbergem^ et seg. de Sauzay ; 1663. 
— François Prévost, Chev., Sg. de Beaulieu Puybollier, son fils et de 
Françoise Maudron, fille de Jean Maudron, Chev , Sg. de Traversay. T. 
s. de la Roche-Pelibou, de oauzé, Bourgneuf. etc. ; 1688. — Jean Pré- 
vost, Chev., Sg. de Breul. Herbergem* sis à Traversay, par. de Chaunay ; 
ens. le f. et seg. delà Roche-Pelibou, de Sauzé ; etc.; 1717: Civray. 
(r. 433, p. 228 ; r. 43b,p. 157 et suiv, ; r. 437, p. 220 ; r. 438, p. 222.) 

PREVOST Louis), écuyer. T. s. de Ligué et de Gagemont, ens. le fief 
de Trappe: Chizaye, Melle, 1668, 1669. — Alexandre Prévost, Chev., 
capit. de dragons au reg.de Guebriant-. Idem; 1716. — Louise Prévost, ve 
de Louis Martin, écuyer, Sg de Marcleue. Fief de Ligué, par S' Hilaire: 
Chizaye, 1717. (r. 433, p. 193 ; r. 434. p. 96, 97; r. 438, p. 79, 343.) 

PREVOST (Jean), md tanneur, et Jean du Bois, praticien, son beau-frè- 
re. Partie des dîmes du pressoir de l'Archevêque, par. S^^ Lizaigne, acq. 
de Marie Boufl'el, v^ de Charles Charlemagne, S"" de Bery, lieut. partie, au 
présid. de Bourges ; Issoudun, 1669 ad 1696. (r. 446, p. 6 ; r. 447, p. 
201; r. 499, 199 ; r. 500, p. 34.) — François et Jean Prévost, m^ 
tanneurs ; 1704 ad 1710, Voy. Pineau. 

PREVOST (Charles), écuyer, fils de Jean Prévost, écuyer. Les mas de 
la Faye et de Laurençon, j. h. m. et b., par de Cbarenssat : Riom, 1669 
ad 1686. (r. 499. p. 199. r. 500, p, 34 ; r. 503, p. 185 ; r. 505. p. 7.) 

PREVOST (Hélie),S' de Touzelle, fils de Charles Prévost. Partie de ladîme 
du gd et petit Chèzolet, par. de Lizeray : hsuudun, 1674. (r 444, p. 19.) 



PRI MO 

PREVOST (Daoiel), ccuyer, Uls d'Anad Viaull. T. s de l'Esloriere ; 
4698. — Louis-Ariuami Prévost, M<» de l'Esloriere. T. s. de Provoj- 
Sallier; 1716: Paithfiuiy. \r. 436. p. 183; r. 43«, /) 103.) 

PREVOST (Cliarlfs), de Touclie-liuberl, Clit'V.,Sg d»- Brassac. F. s, du 
Tour. par. S* Hilaire : Vouc<int, 161)8. — Ses ûlles. .sous la curatelle de 
Franrois Prévol île Touchc-linhorl, Cliev., Sj; do Saiiivdie ; Idmt ; 1701 . 

— Diane Pn'vosl de Touili • liul>erl. v' eu \^'<:* noies de Simon Dreux, 
Chev.. Sg. d'Heiiil, mainlenaiil épouse (!h Charles-Bernard Douaiieu Tier- 
celia d'Apelvoisia ; lad. Dame, donataire de son l*' mari. F. s. de Cloux: 
Lu^ignun, 1717.— Gabrielle Prévost de Touohe-Iinfierl, de Drassae, fdie 
de Charles Prevol de Touclie-Iiuhert. F. s. du Tour, par. S' Hilaire : 
Yonvnnt. 1724. (r. 436, p. i06, 387; r. 438. p. 32ii, olG.) 

PREVOST (Mariel, f« de Fra(n;oi> Charles de Moulait,'u-Rois-Da-y, do- 
nataire de feue Marie Girard, %■* de Réué Durcot, Chev., Sg de l'Ei.lang- 
Dureot. T. s. de la Bob niere : Vouvant, 1705. (r. 437. p. 113.) 

PREVOST (Bon), de Louve ou Lonne, capit. au rég de Bourbon infan- 
terie, hérit. de feu Jaques Liandon, Sg. de Tourv-sur-Allier, colonel du 
même reg., son oncle. T. s. de Toury, par. de Nenvv, al. .Neufuy ; .1/ou- 
lius ; 1706 ; Louis Prévosl, chan. de N. D. de Moulins, son frère ; 1717. 

— Jean-Philippes Prévost, licul. d'une compagnie d'Invalides. .Même t. 
et seg. de Thoury ; 1736. (r. 476, p. i'2i ; r. 477, p. 389; r. 481, p. 

156.) 

PREVOST (Claude), S' de Roche, conseil des domaines et bois en la 
généralité de Moulins. Partie de la dimede Chavennes, par. de Tregnac : 
Belleperrhe. 1726. (r. 480, p. 13.) 

PRIERE (Guériu de lai. Ilabergement de la Moenerie ; tiefs de Jnpilles 
et de h Poissonnière, ; droit d'usage en la lorél de Bnrt^ay : Ctuît.-da- 
Loir, 1342. (r. 344, p. 21.) 

PRIEST (Pierre), de Montvallat. Chev., par success. de Gabrielle d'Ap- 
chon sa mère. T. s. de Tonrnoille et autres : Clerm., Gannat, Riom, 
1700. 1723. [r. 506,/). 124; r. o08, p. 28.) 

PRIEUR (.M'^ Thomas), écuyer.T. s. de Rouillon : Muns, 1474. (r. 343, 
p. 60.) 

PRIEURET (Annet). Moitié de la j. h. m. et b. de la Védrine ; ens. le 
mas de Chassignolles, par. de Domtreix : liiom, 1670. {r. 499, p. 757 ; 
r. 501, p. 50.) 

PRIG.AT (Françoise), ^•« de Marc Esleve, bailli de S' Severe. Deu.\ piè- 
ces de terre près la ville de S' Severe : Issoudun. 1679. (r. 445, p. 303.) 

PRIG.\T(Franroisi, S' de Ceruy, et Jeanne Barton deMonbas, sonép., 
ayant la garde des enfans d'André de Ponce. S' de la Rochemont, Chev., 
Sg. de la Ville du Bois : Fief du Cliirou, par. de Peyral : (iueret, 1691. 
(r. 475, p. ol.) Vov. Rocheaymoud, 4069. 

PRIGAULT ICalher.), y« de Nicolas Champion. Pièce de vigne en la 
par. S' Ou.hard. Bourges, 1714. ( r. 149, p. 111.) 

PRIMIRE, aussi Premire. Piemire, Piemirey), Jean, Pierre, Jeanel el 
Kaoulin), iHJurg. de Chàt.-Chinon. T s. de Montberon, dom. de Champs 
et de Poissons, maison à Champseur, bois, cens, tailles, h. m. el b. jus- 
tice sur leurs serfs, par. de Fretoy, de Planchers el de Corancy: Chài- 
Chinon, I2:i\. 1390. fr. 409, p 177, 200. 20'î • r. HO, p. 1. 11.) 



130 PRU 

Ï'RINCE (François le), écuyer. garde du ce; ps, pour Françoise le Prin- 
ce, sa fille, v^ de Mathurin-Aubin dès Lo'j'uets, S"" de la Martioiere, 
aussi garde du corps. F. s. de la Martiniere : Jkaumont-le-V^^ , 1657. [r. 
356, p. 98.) 

PRIiNCEY (François-Louis de), Chev., Sg. d laNochiere, Qi^de Poillé, 
veuf d'Anne-Elisab. Bureteau. Maison à Lyon ; 1736. (r. 810, p. '6o.) 

PRIPOSAT. al. Prepesat (Jérôme), md de Brivat, dioc. de S^ Flour, 
el Jean, son frère, liceuliè es lois. Maison appel, du Mas, cens, rentes et 
autres dr., en la baron, de Mer coeur ; 1493. (r. 471, p. 178.) 

PROPHETIE (Pierre), bailli de Chaslel-Guion. F. s. de Monlifaut.par. 
de Loubeyrat; 1669. — Jean-Claude Prophétie, son fils ; bailli de Cha- 
zeron , Idem; 1683. — Claude Prophétie, .capit. au rég. de la Reine, 
fils de Prophétie de Monliflaut, assesseur de la maréch. d'Auv. Chat. t. s. 
et dîme de Monlifaut; 1699 : Riom. {r. 499, p. 617 ; r. 503, p. 50, r. 
506, p. 72.) 

PROST (Jean), du Plez, paroiss. de Flury en la chàtell. de Chanlelle. 
Rente sur la dîme de Hiz par. de même nom, et cens en la par. de Beau- 
ne : Murât, 1408. (r. 460, p. 326.) 

PROU (Nicolas), architecte des bàlimens du Roi au port de Rochefort. 
Fief de la Touche en la par. de N. D. de Rochefort; 1688. — Marguer. 
Prou, fe de François de TEscIuse, employé dans les fermes du Roi ; Idem ; 
1717, 1720. (r. 435, p. 232 ; r. 439, p. 41 ; r. 440, p. 83.) 

PROUHET (Pardou.x), avocat. Un quart de la Directe sur le vill. deBru- 
guas, par. S'^ Fayre ; If. Marche, 1669. (r. 474, p. 257.) 

PROUSTE (Agathe, fille de feu Jean-a-la-), sœur de Girard -à-la-Prousle, 
et v^ de Jean de S' Just en Chavallet Cens, rentes et tailles entre S' Mau- 
rice et Lentigny : Forez, 1339. (r. 490, j9. 34.) 

PROUSTEAU (Jean), S^ du fief Clairaul, pourSusanne du Boullay. saf^ 
héritière de Gabrielledu Boullay. Fief du Pasty : Fonte'iiay-le-C^'',iQ'ïO. 
(r. 433, p. 123.) 

PROUVERS (Jaques de), écuyer. S'' de Rouzier. F. s. de la Roche, par. 
de Tréteaux: Chaveroche, 1689. (r. 474,/) 749.) 

PROUVOST, ul. Prouvoust (Nicolas). T. s. de Saumonczay : Saumur, 
1402. (r. 34i jO. 115: r. 345, p. 179.) 

PROVANCHERES (Bertrand de), référendaire en la chancellerie de la 
cour des aides de Clermout, el Jean-Alexis, son frère, écuver, l'un des 
gardes de la Porie du Roi, mari d'Elisabeth de la Chapelle. T. s. duChas- 
saing, par. de Sermentizon : Clennont, 1716. (r. 507, p. 74.) 

PRUDHOMME ^Antoine), écuyer, S^ dus Lignes. Fief et maison noble de 
Runberliere : Chdtellernat, 1671. (r. 433, /?. 87.) 

PRUGNE (Guill. de), bourg de Montiuçon, pour Calher. de la Rivière, 
de Rippuria, son ép., fille de feu Guillemet de la Rivière, Da;ii. T. s. de 
la Rivière, au vill. de Deserlines; quatrième partie delà dîme de Marma- 
gnole, cens et renies en la par. S^ Victor; 1364; qualifié Dam.. 1366. — 
Guill. de Prugne, al. Prugnaut leur fils ; Idem ; 1375, 1377. [r. 461, p. 
282, jL». 301, 303 ; r. 462, p. 4.) 

PRUGNET (Pierre), docteur en médecine. Fief et justice de Chastelux, 
par. S^ Sulpice-les-Champs; eus. celui de la Chassaigne, par. S' Pardoux • 
Aubusson, 1684. (r, 474,;). 400.) 



PUT ^1 

PRUGNIET (Franrois), md à Aubusson. Fief de ChierrichoD, par. S'Al- 
pinieii : \ubusson. 1684. (r. 47i. p. 419.) 

PRL'ILLE Marie de), v* de Hiij^uet de Fontenay, comme tutrice de Bel- 
ton, Eustaclie et Je:iniie, leurs oiilans. T. s. <*t li. justice de Bonoebucbe, 
al. Boiinebouche, et arr. liefs : Germigny, \i7S. (r 466. ji 71.) 

PRULLY (Eschinart de , Sg. de Kai.lei, Cliev., à cause de Jeaaae de 
Basene, Dame de Reymbert, >on ép. T. s. du Puy de Gd Val, par. de Cou- 
leuvre, (/f (,'o/(/ft/v/, et de Lurey : liourbun, 1350. (v. 4Gi, p. 49.) 

PRLN.NER.W |Marlinde),et Pierre Celerier, paroiss. de Tre.->ail Quel- 
ques pièces déterre au ter. de Pruueray: Chaveroche, 1443. ^r. 4G7,|). 
293.) Non nobles. 

PRUMIE iMaibieu), pour Rique, son ép., fille de Guill Ilhier. 
Dam. Mouvances es par. de S' Hip[)olyte et autres: Cailat, 1338. (r. 
473, p 13-2.) 

PRUNIER Louis). Fiels de Chastelux, de Chassagne et autres : Marche, 
1669. (r. 474. p 96.) 

PRUNNET (noble' Etienne de), pour lui et Clémence de Bessio, sa f«. 
Les viil de Liourel. de Valenclies et de Rayrer, dom., bois, garenne, 
cens el tailles: Forez, 1303. ir. 19^. p 29.) 

PRYE (Simon del. La baron de Rusaneois : Tours, 1500. (r. 3j3, p. 
16.) 

PRYE (Einart (jej, Cliev. T. s. de Chenonceau : Aniboise, 1509. (r. 
432. p. 163. 172.) 

Pl'EL (Jaques du), du Resset, écuyer. S"" de Villarel. et Cather. de 
Montuloat, sa r . T. s. de Confoiir, du Verger et Cbuudes-Aigues : Riom, 
1669, f683. (r. 499, p. 69, 633 ; r. 503, p. 4.) 

PUEY (Clémenee del). M. -nus cens sur uue maison a S' Germain-Laval: 
Forez 1322. (r. 492, p. 97.) ^ 

PL'ISAT (Huill. de) Dam Dîm. et cens en la par. de Terrarget : Chan- 
tell". 1300. (r. 458, p. 94 ) 

PUZIELX (leSrde). conu. d'Etat. Cliatell. t. s. de Cbanceaux, acq. 
de Charles d'Aiimont: Tours, 1631. Ir. 334, p, 34.) 

PULCHllO-CASTKO (Pierre de), Cliev..Gd .Maître de la maison du Roi 
de Majorque, Sg. de MontpL-lIier. tient de ce Prince le cliàl. et dép. de 
Villelongue ; 1319 (r. 334, p. 50. | Voy. Chat -Neuf : 1294. 

PULICI.N (Guigues de), l'ani. Maison, grange et dép de Pulicin, au 
inandiineiit de Mal>aux, MnlevnUis : ForfZ. 1324. (r. 493. p. 58.) 

PUNC.AO ^Pierre, sire dei, se rend plfge envers Gui de Dampierre, Sire 
de Bourbon, de la fidélité dn sire Guill. de Deauf'ort en la garde de son 
chat, de n.-auloit ; oelob. 4 200. (r. 463, p. 96 ) 

PlJRELLE al. Peurelle (Gabiielle), fe d'Eiieune Rruney, av. en Pari., 
.héritière de son frère Jatjues Purelle, lient, en la maréehaussée de Munt- 
brisson Fief et dom'. de Lestra, par. d'Arcou.sat : Forez, 1674. (r. 496, 
p. 61 ' 

PURIN ET (Guill. \ et Ysabeau. v*- di- Bertrand de Laleuf Diverses par- 
lies >le teiie et de bois ; eus. 1/3 de la dimc en la par. de Poy-le-Frany : 
MouUfts. 1410. [r. 454. p. 46.) Non noble. 

PUTEY (Hugues de), Cbev , cède à Robert. C" d'Artois, et à AgQC$, 
Dame de Bourbon, son ép., la h. m. et b. juatice de Putey, Putei, ci 



2^^ PUY 

VJfc-- 

reçoit en échange la moitié de la Queste de 1:: terre de Fondai; 1285. (r. 
1376. p. 2607.) 

PUTEY (Archamhaudde), Patheio, Dam., iils de feu Hugues de Puthei, 
Chev. Hôtel, dom. et seg. de Luçay; eus. la dîme de Bour, dom,, cens, 
tailles etarr ûek: Bourb.. 1322. — Pierre <;e Puley, Dam-, et Perrin, 
son fils; Idem; 1350, 1364. (r. 437, p. 49, 50 ; r. 464, /j. 149.) 

PUTOY (Hugues de), Chev, Hôtel, l. s. de Beauperer, par. de Breuil : 
Bî%. 1300 (r. 457,p. 149.) 

PUTOY (Pierre de). Dam., paroiss. de Gili, au dioc. d'Autun. Cens, 
rentes et tailles sur les vill. de Putoy et de Dio: Moulins, 1352. (r. 454, 
p. 285, 287.) 

PUTOY (Perrin de), Dam., et Marguer. de la Grange, son épi. Hôtel 
et dom. d'Estole ; cens, rentes et tailles au vill, de Putoy, et dîme en la 
par. d'Ouroux : Belleperche, Moulins, 1364, 1374. (r. kU,p. 286, 288; 
r. 465, p. 161.) 

PUTOY (Perrin de). Dam. Tailles et autres dev. sur divers tènemens, 
par indivis avec Hugues de Mons, Dam., à cause de Marie, son épouse : 
Bourh.-Lancy, 1379. (r. 467, p. 8.) 

PUTOY (Phil. de), écuyer. Hôtel, motte, fossés, terres, garenne et 
mouv. de Putoy ; ens. ce qu'il tient du chef de sa f^ Cather. de la Forest : 
Chaveroche, Moulins, 1443, (r. 468, p. 83.) 

PUY (Jean du), de Podio, pour lui, son père et ses frères. Divers hé- 
ritages assis en la par, de Vertrac : Cariât, 1291. (r. 473, p. 31.) 

PUY (Denisons du). Deux pièces de terre en la par. d'Avcrines ; vigne 
et terres entre les 2 ponts de Moulins; 1300. (r. 454, p. 277.) 

PUY (Jouffroy du), fils de feu Etienne du Puy. Maisons, terres, bois, 
vignes, cens et rentes, tenus sous la redev. d'éperons dorés lorsque S, M. 
vient au Chat, de Chinon; 1319 (r. 432,;?. 62.) 

PUY (Roger du), Dam. Hôtel et seg, de Verney ; maison delà Praele 
et dr, d'usage en la forêt de Tronceon, par. deBellevaneetd'Ussel ; 1322. 
— Dalmas du Puis, Dam. ; Idem; 1352 : Chantelle. {r. 459, p. 57, 61.) 

PUY (Beatrix du), fiUe de feu Himbaut du Puy, de Puteo, Chev,, et v« 
de Hugues Metuyl, recon, avoir vendu à Robert de Troys, fils de feu Hu- 
gues de Troys, Dam., divers dr, seig. assis es par. d'Estrossat, de CuUat 
et autres: Chantelle, Gannat, Forez, 1322, 1340, (r. 459, p. 41 ; r. 
1394, p. 20.) 

PUY (Pierre du), dePodro,àe Montbrisson. Cens et rentes au mandem* 
de S' Just, en Chavalet; Forez, 1333. (r. 493 bis, p. 1.) 

PUY (Jean de Thev-^nin du), frères. Maison et dom. en la par. de Vio- 
rie : Murat, 1357, {r. 461. p. 69.) 

PUY (Pierre du). Hôtel et divers niaynes en la par de Segonzac, cha- 
tell. de Boutteville: Angoul., 1391. (r. 1403, p. 123.) 

PUY (Jean du), écuyer, Sg. duCouldray. T. s. de Chantemilan ; ens. la 
tour de St Andrillon : Marche, 1496. (r. 484, p. 147.) 

PUY (Maurice du). Herbergement des Poiciavelieres ; Marche, 1506. 
(r.452,p. 176.) 

PUY (Ant. et Jaques du), écuyers. Dîmes, cens et rentes, vers la riviè- 
re de Durole ; 1515. — Jean du Puy, écuyer. T. s. de la Grolière ; 1517 : 
Thiern. (r. 483, 65, 67.) 



PUY 138 

PUY (Charles du), écuycr. fils d'Ant. du Puy. T. S. <lu Puy et de Co- 
devoir, par. de Cliayliide : Atuntt, 101)0. Ir. 4!19, p. 36.) 

PUY ^Emery du), écuyor, Sr de h Chevellerie. Fief d«»s Baslardières ; 
ChateUerautAG-tl. (r."435, p. (33.) 

PUY (Franr.ois du), av. au prÔMdi.d dg' Poitiers, agissant par M.tlliuriu 
Mangin, Sg. de la prévôti' de la Rmidi' Partie du ( cl s. de la Voulte, 
par. de Chasseneuil : Maabergeon. 1683, 1716, (r. 435, p. 157; r. 438, 
p. 131) 

PUY (François du), av. en pari., veuf d" Claude- Perrelle du Ryes, lu- 
leur de leurs enfans. Le Fief de la Rou/Zien;, par. de Luncau : B. Mar- 
che, 1708, 1724. (r. 476. p. 2i3 ; r. 478. p. 516.) 

PUY (Philib du), de Falcon. écuyer, Sg. de la Fay. F. s. de Ronge- 
fort: Lyon. 17 lu. (r. 4!)6, p. 246.)" 

PUYAGUT (Jean de), Dîme de Puyagut, en la par. de Buxières ; le quart 
de cellf appel, des Ages, par d'Aruac, etc. : .Wan/jc, 150U. (r. 452, p. 219.) 
PUYCllALIN (Aubert del, Chev., transporte au C'« de Boulogne la terre 
de Cremps en Auv., reçoit en échange les terres de Saichy e! de. Remy: 
en Beauvoisis; 1387; et vend au Duc de Bourbon une rente assise sur la 
terre de Sacy, a/. Sacliy, en Beauvoisis, qu'il avoit achetée d'Anl. de 
Craon, Cliev. ; 1407. (r. 361, p. 1093 ;r. 1369, p. 17o2.) 

PUICHEVALIN (Pierre de). Dans. F. s. de Riaul, p?r. d'Oreour: Belle- 
perche. 1300. (r. 405, p. 217.) 

PUYCHIVALLIN (Guill. du). Dam. Hôtel, dom. et seg. du Bouchât ; 
dîme de Chamblel ; ens. les terres de Faoux et d'Aubigny : Belleperche, 
Hérisson, 1353. (r. 462, p. 35.) 

PUYCLIMAUD (Jean de), Dam. Les péages de la Tornière, de Petigny 
et antres sur la Loire ; tailles sur divers tènemens en la par. S* Aubin : 
Bourb.-Lancy, 1396, 1401. (p. 466, p. 222, 223.) 

PUY-DU-FOU (Françoise), f«, puis v« d'Hilaire de Laval, Chev., M" de 
Laval-Lezay, C"" de la Bigeotière, chef de nom et armes de la maison de 
Laval. Cbalcll.. t. s. de Chev, de la Rousselière, etc. : Lusigiian; ens. 
la t. et seg. de la Seurie: La Rochelle, 1655 ad 1678. (r. 433, p. 77, 
278 ; r. 435, p. 70.) 

PUYGUION (Pierre), écuyer. Herbergem' de la Voustde Maire: Cicray, 
4676, 1688. - Jean de Puiguion, écuyer, son tils ; /rfew ; 1698. (r. 433, 
p. 28; r. 435, p. 321.) 

PUYMELYER (Cather. de). Dame de Hauterive, v« de Jean Lhausa, 
Chev. Le bois appel, de Vigeyraux, es par. de BuUon et de Louzoux : 
Auv., 1427. (r. 471,p 31.) 

PUYRIGAULT (Huguette de), Damoiselle, v« de Guill. Bertrand, écuyer; 
François Gombaud, écuyer, et Antoinette Bertrande, Damoiselle, sa f*, 
fille desd. Guill. et Huguette, Sg. et Bame de .Montfaucon; 1490.— Gilles 
de Puyriganlt, écuyer. S' deChazotes. pour lui, François son frère, etMa- 
rie GÔmbaulde, Damoiselle, sa mère ; 1505. — Jeanne de Puyrigault, 
Damoiselle; 1506 : vendent aux C»' et C'"" d'Angoul. leurs droits au 
port Saunier de Cognac, (r. 1404, p. 187, 200, 202, 287.) 

PUYRIGAULT (Jean de), écoyer, Sg. de Chazotes, achète du C"- d'An- 
goul, la t. et seg. de Mesnac en la chàiell. de Cognac; 1495. 'r. 1404, 
p. 223.) 



Î3i QUA 

PUYROGER (Guill. du), de Podio Rogerii,Thm. Pré et champ contigu, 
en la par. du Piiy Roger : Beçnij, 1:293. (r. 453, p. 211.) 

PUYROSSET (Jean du), fils de feu Pierre du Puyrosset, paroiss. de 
Peschadoire, Piscatoria, Piscatorium. Tailles et corvées en la par. 
d'Eurs : Thiern, 1334 (r. 471, p. 27.) 

PUYROUSSET (Benoît. James et Blay), md^; Michel du Bnsc ; Guill. 

■î Laurent My lard, "a cause de l.-urs f^s, paroiss. de Peschadoire. Cens el 

rentes avec seg. directe en la par. S' Jean d'Eurs. tenus en fief franc de 

main el de bouche, à charge de guet au chàl. de Thiern ; 1312, 1317. 

(r. 472. p. 96, 97.) 

PCY VERT-DES GITTO>iS (Charles de), écuyer, fils de feu Barthélémy 
du Puyverl-des-Gittons, Chov., Sg. de Chenay. Fief de la Vigerie deMai- 
r.S par. de Vaussay •• Civniy, 1688, [r. 43o,V- 286.) 

PYART (Gira«lt). Terre de la Tousche, par. de Moliherne : Baugé, 
1302. \r. 348, p. 10 ) 

PYERES, aussi Pyores (Hugues de), Dam. Maison, dom. et mouT.au 
vili. de Pveres, par de S' Paul : Forez, 1329. (r. 491, p. 48.) 

PYNYOT (Jacob), Chev,, Sg de Puychemin. F. s. de la Mothe-Ratault, 
par. d'Aslone : Partlienay, 1698. (r. 436, p. 196.) 

PYNYOT (Marie-Anne), v^ de Charles Guichard, Chev., Sg. d'Orfeuille. 
F. s. de Courge : Parthenay, 1698. — La même, épouse de Louis Ches- 
uel de Monlegris, capit. de cavalerie. F. s. de la Grange de Pissol t T'oi*- 
vant, 1717. (r. iZ8, p. 290.) 



Q. 

QUADRELLES (André cfe la), Chev. T. s. de Gyverdim, relev. de la 
Dame de Braiijeu; 1332. (r. 1360, p. 862.)- 

QUALOUZ (Géofroy et Guill.), enfaus de Gui Qualouz. Maison appel, de 
Veures, bois, moulin, garenne, vignes, cens et rentes es par. de Bour- 
bon, S' Menoux et autres, vendus au Sire de Bourbon., 1285. (r. 1336, 

p. 276.) 

QUARRÉ (Guill.). Moitié par indivis de cens et prés du Quartarm, par. 
de Cepoy, tenue à foi lige: Monlurgis, 1466. (/•. 432, p. 181.) 

QllARREAU, aussi Quarrel (Hucl). Herbergem' de la Quarreliere et de 
la Roche-Maupetit : 1342. — Pierre Quarreau, écuyer, et Blanche du Pont, 
sa f«; Idem; ens. l'hôtel de Pilolicre et dép . par. de Jupilles : les her- 
bergemens de la Movnerie. et le dora, du haut Baignoux ; 1394 ad 1413 : 
Chdt.-du-Loir. (r. 344, p. 18, 23, 30. 106, 118.) 

QUARTES (Jean dcsl, écuyer. Métairie des Quartes; fief du petit Mau- 
ny-Bois, etmoitié de la dime du temple d'Amboise; 1433, 1477. — 
Fran<.^ois des Quartes, écuyer. Repil d'hommage, attendu sa minorité, de 
la t. et seg. de la Gnilloniere ; 1523 : Amboise. (r. 432, p. 78, 100, 123.) 

QUATRE-BARBES (Hiacinthe), Chev. Châtell. t. s. de Villiers-Charle- 
ma^ne. acq. des S^^de Gouesbriand de la Julienne de Breleau: Angers, 
1678. (r. 403. p. 16.) 

QUATRE-BARBES (Françoise de), v^ d Eiéonor-Clémenl Guillot de la 



QUE ÏS8 

Motte, Chev., bripadicr des amures, el El^oDor fniillaud. loor filsatné. 
T. s. de Jalli^'iiv, Tréteau. Sorliier et Bouo»^ ; ens. le terrier îtppel. Mar- 
chand, par. «le Crechv, aoq. de (îilbert Uadier, <Ilit'v., Sg. de Verseillc : 
Hilly. Chaterochf, i7IO. I7i0. (r. 477, p. f86. 187; r. 478, p. 74.) 

ylATRE-MAINS iHiigoiiini, Dam. Maison de Marne, dom. et eensives, 
par. S' Svnipliorien de Mannai^ne : Bfiiujeu, 1310. (r. 489, p. 296.) 

yL'.\TKK-SOZ (.N.t, Dam. llClel de Flandre, lossé.s dom . bois, dîme, 
lerratie. serfs: Hérisson, 1301. (r. 462. p. i08.| 

(JL'EILLE (IVrresson de la , éenver. Cliaslel-Neulot ses <lep. : Usfon, 
1390. — Jaques de la (j'ieille, Sg. deCliàl. .Neul, éeiiNer, C.hainbel. de 
Charles, Duc de Hourboonois et d'Auv. T. s. de la Queil : L'sson, 1437. 
(r. 43i. p. l:i3 ; r. 471. p 11.) Voy. Qaeulle. 

QUENCISES ((inill. de), Dam. Mai>on de yuencises. n/. Cineises, dom.. 
bois et .serfs, près de Montruillon : Chdt.-Chmon, 1351, 1357. ^r. 4tJ'J, 
p. 183; r.470,p. 18.) 

QUENELET (Jean de). V" du Fou, Amiral de Bretagne, mari d'Anne le 
Roux; et. à cause d'elle, bail d .Anne de Da/oj^es, sa tille, et de feu Gilles 
de Ba/oges. agissant par son proc . Fran^-ois de la Brunnetiere. T. s. de 
Beaupreau et du Vieil Baugé : Anjoi», 1463, 1474. (r. 1340, fol. 90; r. 
1347. p. 51.) 

QUENTIN (Robert), ^ cause de sa f«, nièce de Jean Boissellicr, de S» 
P. le Mousiier. Tailles, cens et rentes sur divers tènemcns sis aux 1er. de 
Chabes et de Lalcu : Belleperche, 1443. (r. 465, p. 180.) 

QL'ERE.NEUR (Fran«.ois de). M'' de Quereneur, B"» de Noyan. Cliitel- 
lenies de Pillenue, la Plesse, Chamaillarl et la Foureliere. par aequis. de 
René de Franquetot, Chev.,Sg. de .Noyan: Mttns. 1628. (r. 354, p. 57.) 

QUEEUJN (Guili.), paroiss. de Marcy. Fief aud. lieu, prés les terres de 
Jean deChevigoy. Dam.. Sg. de'Vereires; autres objets à lui transporlés 
par Guillemin Querlin, son frère : Beçay, Bourb., Pougny^ 1395. (r. 
132. p. 11 : r. 455, p. 171.) 

QLEBREAl'X (Jaques de), notaire à Auzance. Moitié du mas et lènem' 
de Chassignolles, par. de Dontreix : Riom, 17Î4 (r 509, p. 154 ) 

Ql'ERY (Miehell, m^ a Monlperroux Fief de la Molhe Menuzier, al. de 
Forticre, par. de Thiel : Bessay. 1090, 1098, (r. 475, p. 194 ; r. 478, 
p. 580 ) 

QUESSON iPierre), Sr du Thenin pour Antoinette de Benoist, sa f*. 
Dîme de S' Félix, cens et rentes, par de Bilhj ; 1717. \r. 477, p 32i.) 

QL'EULLE (Ysabeau de la), v« d'Oudin R«dat, écuver, comme tutrice 
d'Anne Jaques. Antoine, Anilionieel Michel, b-urs eiifans. HAtels de Bur- 
jat et de la Pouge. dom. et mouv. en dép. : Cfuivroche, Billy, (iamuit, 
Vichif. 1413 (r. 456, p. 107.) 

QIEL'LLK (Guill de la), de Caeilln, écuyer. Sg. de Fb.rac el de Jose- 
ran, maintenu par arrêt du Pail. de Pari^, dans la pleine Jouissance do 
son cbàl. t. s. de Monceaux, Muncellis. (, annal : 1 185 ir. 157 bis, p. 
144.) 

QLEl'LLE (Charles de la), écuyer. Sg. de Jouy. f.roisy Bonchereuil et 
Guepv. Accord sur les limites de la seg. de Bouebereulet de lelle ic der- 
migny, celle-ci apparl. au Duc de Bmirbou ; 1495. (r. 135«, p. SIC ) 

QUELLLE (Claude de la\ Chev., lils de Cuill. de la Queulle. T s. de 



236 QUO 

Florac, Cebazat, Châteaugay, Beaunc, Bourrassol et Menesirol : liiom, 
1669, 1683. (r. 499, p. 615 ; r. 303, p. 458.) 

QUEUILLE (Gilbert (le la), Chev., G^e dAmanzé, lient, du Roi en sa pro- 
vince de Bourgogne, par succession de Je;m de la Queuille, Chev., son 
bisayeul. T. s. de Chat. Gay, Cebezat, Bourrassol, etc., par. de Pompi- 
gnat et autres: Biom, 1716. (r. 507. p. 172.) 

QUEULLE (Gilbert-i.laude de la), Chev.. Sg. de Noually, fils de Claude 
de la Queulle, Sg. deChàl.-Gay, T. s. de Nouailly, par. de Maignel : Billy, 
1717. (r. 477, p. 499.) 

QUEULLE (Gilbert de la), Chev., M'^ de Chât.-Gay, 1er Heut. gén. en 
la prov. de Bourg., Gouverneur de Bourb.-Lancy. T. s. de Veudat, par. 
de même nom : Billy, 1717. — Louis-Adélaïde de la QueuUe, écuyer, 
capit. de cavalerie; Idem; 1727. (r. 477^ p. 321 : r. 481, p. 12.) — 
Gilbert delà QueuUe, Chev., capit. de cavalerie, Sg. de Nouailly; 1737. 
Voy. Long (Hilairele). 

QUEUX (feu Alain le), présid' en la Charab. des comptes d'Angers, 
pcssédoit 40 arpens de terre en la comté de Beaufort, lesquels venus es 
iiiains de Jean Bigot, cons., celui-ci obtient de pouvoir v bâtir : Angers, 
1453. (r. 1341, /"oL 195, 196.) 

QUEYRAT (Aymery de), comme tuteur de Jean et Amé de Queyrat, ses 
enfans. T. s. de la Rosete : Auv., 1501. (r. 470, p. 201.) 

QUIJMEMONT (Jean de), écuyer, par succès, de Jeanne de S* Peire, sa 
mère, fille unique de feu Adam de S' Peire. T. s. de Varennes: Loches^ 
1606. (r. 351, p. 77,78.) 

QUINSAC (Marthe de), v^ de Silvain Goyon, Cbev.,Sg. de Moulin-Neuf. 
T. s. de S' Plantaire, par. id., acq. en 1697 de Jean-Nicolas de Montmo- 
rency, capit. de cavalerie au reg. de Duras : Guéret, 1722. (r. 478, jj. 
167.) 

QUINSON (Marie de), v<= de noble Michel Vaniny, contrôleur des finan- 
ces du Roi en la général, de Lyon, stipulant leur fils Jaques Léopold Vani- 
ny. Chat, fort, dom. et rentes es par. S' Laurent elde S' Vincent d'Agnis : 
Lyon, 1681. (r. 495, p. 109.) 

QUINSON (Jean-François de), écuyer, lient, du Roi au gouvernem* de 
Nismes, fils de Pierre-Joseph de Quiason, écuyer. T. s. de Poleymieu, 
et rente noble de Jarnon, par. de la Guillotiere : Lyon, 1719. (r. 497, 
p. S.) 

QUINTIN (Juliot) avoue l'hommage que lui porte Hubert Vendosmays 
de ce qu'il tient de lui en la chàtell. d'Oese : Citât. -du- Loir, 1342. (r. 
344, p. 87.) 

QUI-RIT (Jean), l'aîné, licencié es lois. Hôtel de Rigné et dép., par. 
de Claunay, et le fief de Monbuez près le vill. de Nyre : Loudun, 1448, 
1453. (r. 339, p. 14, 21 ; r. 346, p. 16, 17.) ' 

QUITON (André), jardinier. Maison et terrain au faub. de la Guillotiere: 
Lyon, 1722. (r. 497, p. 172, 177.) 

QUOERES, aussi Quoereux (Guill de), de Coeriis, veuf de Margote de 
Fonteniol, tuteur do Cather. leur fille. Dom., cens, tailles et une pièce de 
terreau territ. de Meguigneres, par. de Mellieres : Bourb., Murât, 1330, 
1356. (r. 464, p. 9, 167.) 

QUOQUET (Etienne), paroiss. de S' Loup, k cause d'Agnès de Ueytine, 



RAB 237 

sa f*. Moitié d'une cllme au tor. de Villars. par. S» Oerm. d'Enlrevaux, cl 
partie de terre: Verneuil, 13j6. (r. 4(iO, p. 176.) Doit rachat. 

QL'OQL'I (Jean), paroiss. de Marcillac. Parties de dtiuj. et de dîmes es 
par. de la Marclio, dioc. de Bdur^es; et de S' Marcel au dioc. deClerm. : 
Montlaron. 1300. (r. 461, p. 96.) 

QUuf hN (Dure, tille de feu Cuill.), sous la tutelle de Jean Uiiotin. Ren- 
ies en la'par. de S» Giran de Vaux; Verneuil. 1349. (r. 439, p. 217.) 
Non noMe. 

QUOTLN (Chatard), Dam. Parties dedtme en la par. de Carrotc, et me- 
nus cens : Cluintelle, 1350. Hùlel, dom. et seg. de Ma/.ières, par. Si Bo- 
net : Rochpforl, 1350.^/-. io8, /) 3i2 ; r. 469, p. 20.) 

QLOTIN, ou Uuocin, Qaoci, Uam., a cause de Marquer. Martelle, son 
ép. Moitié d'une dîme appel. Martel, cens cl rentes eu la par. S' Giran de 
Vaux: Verneuil, 1357. [r. 400, p. 8.) 



FIN DU TROISliiMK VOLUME. 



Arras, imp. H. Schoutheeh, lue des Trois-Visages, 38. 



ARBAS. — IMPRIME CHEZ SCHOUTHEEB, 
RUE DES TROIS-VISAGES, 53. 



I 



I 



\ 





^r-Mi 



^i*i 



<X S 



♦i*' 



>^^^>^V!^•'